Gohozon (objet de culte)

La tradition du Mahayana, met l’accent sur la pratique altruiste du bodhisattva comme moyen pour parvenir à l’éveil, à la fois pour soi-même et pour les autres.


Mahayana
Le courant bouddhisme mahāyāna, terme sanskrit signifiant « Grand Véhicule » apparaît vers le 1er siècle de notre ère dans le Nord de l’Inde. Actuellement le bouddhisme mahayana a une forte présence en Chine, au Tibet, au Japon au ve siècle, en Corée en 372, au Viêtnam, à Singapour et Taïwan. La tradition du Mahayana, met l’accent sur la pratique altruiste du bodhisattva comme moyen pour parvenir à l’éveil, à la fois pour soi-même et pour les autres.
Shonin

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 521
Enregistré le: 10 Nov 2017, 13:39

Message Sujet: Gohozon (objet de culte)

Message Titre du message: Re: Gohozon (objet de culte)

Message Ecrit le 13 Jan 2018, 21:16

Yvon a écrit:

Aucun enseignement provisoire ne conduit directement à la bodhéité. Sans chemin direct vers la bodhéité, on ne peut atteindre l'Éveil, même si l'on pratique vie après vie pendant d'innombrables kalpas. Et il est donc alors impossible d'atteindre la bodhéité en cette vie-ci.



Bonjour Yvon,

Siddartha Gautama n'a pas eu à pratiquer ainsi, ni aussi longtemps.. Kosen Rufu me semble vague vu sous cet angle, vu d'ici...

Merci.
Bien à Toi.

-- 01 LunEC 2017 03:42 --

Chapitre Juryo ( Durée de la vie du Bouddha ) Sûtra du Lotus, volume 2 -Acep-

Le Gohonzon est "l'amoncellement des bienfaits". Autrement dit, il contient en lui-même toutes les sortes de bienfaits possibles. Notre cœur, notre foi, notre pratique sont la clé qui mène au bienfait de tout l'univers.
"Le véritable objet de vénération pour l'observation du cœur" est l'objet de vénération auquel nous accordons notre foi.
Rien n'est plus grand que la foi.
Par conséquent, une personne dont la foi et l'esprit de recherche sont forts, brille.
La vie d'une personne de se genre devient elle-même un joyau. Tel est le bienfait du bouddhisme de Nichiren Daishonin.

Comme je l'ai indiqué plus tôt, le Jigage est un chant à la gloire du Grand Soi. C'est vous-même, c'est votre esprit qui s'ouvre à l'objet de vénération dans votre propre vie.
Aussi longtemps que nous conservons une foi inébranlable, nous pouvons ainsi nous construire une personnalité majestueuse et devenir comparable à une grande montagne qu'aucune tempête ne peut ébranler. Comme l'écrivit Nichiren Daishonin : "Considérez la souffrance et la joie comme des réalités inséparables de la vie, et continuez à réciter Nam Myoho Renge Kyo quoi qu'il arrive."
(lettres et traité vol.1, p.179)
Avoir une véritable foi, véritablement pratiquer la Loi merveilleuse signifie persévérer dans notre pratique dans les périodes de souffrance, aussi bien que dans les périodes de joie.
La religion est faite pour l'homme et non l'homme pour la religion.

https://www.facebook.com/brutofficiel/videos/1949279308655040/
Ne pas oublier que la guerre du Congo qui a fait plus de 8 millions de morts en 20 ans dans le Kivu est intimement liée a la richesse minière de la région et au silence de la communauté internationale :hi:

Yvon

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1940
Enregistré le: 01 Sep 2015, 17:07

Message Sujet: Gohozon (objet de culte)

Message Titre du message: Re: Gohozon (objet de culte)

Message Ecrit le 05 Fév 2018, 16:23

vic a écrit:Nichiren , n'a pratiquement eu aucun élève de son vivant


Faux Nichiren à eu au minimum 162 disciples reconnus

Image
:priere: "Le sage n’est pas celui qui pratique le bouddhisme en dehors des règles de la société mais plutôt celui qui, grâce à une compréhension profonde du monde, connaît la meilleure manière de s’y comporter."

pelerincosmique

Nouveau
Nouveau
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 9
Enregistré le: 13 Fév 2018, 05:48
Localisation: Côte d'Argent

Message Sujet: Gohozon (objet de culte)

Message Titre du message: Re: Gohozon (objet de culte)

Message Ecrit le 15 Fév 2018, 11:51

:book2: En fait, très peu de disciples de Nichiren de son vivant reçurent un gohonzon.

Il n'était pas considéré par Nichiren comme étant indispensable à "l'atteinte de la boddhéité en cette vie". C'est le daïmoku (mantra) qui est essentiel. Cependant il faut considérer que le gohonzon est lisible pour les locuteurs japonais, et il leur permet de "méditer" sur l'ensemble des idéogrammes qui formulent le principe de "ichinen sanzen". C'est à dire : tous les phénomènes sont inhérents à tout moment de vie d'un être. Soit, tous les phénomènes, c'est-à-dire le corps et l'esprit, le soi et l'environnement, l'animé et l'inanimé, la cause et l'effet, font partie intégrante d'un seul instant de vie d'une personne ordinaire.

Ainsi ce gohonzon transmet l'enseignement essentiel et est le support de sa transmission, donc aussi de sa pratique cultuelle. C'était un aspect des raisons de sa création ; on peut dire que c'est un "mandala idéographique". Mais il n'est qu'un moyen, quand bien même il est "chargé" ou "informé" du principe qu'il véhicule.

Tout pratiquant a fait l'expérience de daïmoku sans gohonzon avec les mêmes résultats. Pour ceux qui connaissent Noburo Aramaki, ils savent qu'il disait qu'il récitait partout pour semer comme des graines l'intention de permette au monde d'atteindre la boddhéité.

Si gakkai insiste tant sur la réception du gohonzon (le premier objet de culte) c'est pour affilier le pratiquant à l'organisation sinon il reste un invité ou un sympathisant. Aussi le pratiquant n'ayant aucun statut juridique de membre de l'association, il est nécessaire "mentalement" qu'il se sente relié à elle. Et ce lien est fondamental pour son endoctrinement, puisqu'il va occuper l'espace le plus en vue de son logement, être au cœur de son existence selon le principe de "l'adéquation sujet-objet". Ce qui va lui permettre de consentir à son attachement (ou son aliénation) à gakkai qui est le troisième "objet de culte", avec le président Ikeda comme deuxième. Dans gakkai c'est tout le sens des Trois Trésors : le Bouddha = Nichiren, le Dharma dénommé Loi dans gakkai = l'enseignement de Nichiren, et le Sangha = soka gakkai la communauté des croyants laïcs totalement indissociable d'avec son maître spirituel Ikeda et son enseignement.
Conformément aux libertés d'opinion et d'expression garanties par la Constitution de la République Française, toute censure de ces textes s'oppose aux principes des libertés républicaines. Ils respectent la liberté de culte et ne sont pas diffamatoires, ni ne portent préjudice à la moralité des croyants et de leurs organisations cultuelles.

algol-x

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 898
Enregistré le: 17 Mai 2015, 13:59

Message Sujet: Gohozon (objet de culte)

Message Titre du message: Re: Gohozon (objet de culte)

Message Ecrit le 16 Fév 2018, 07:31

pelerincosmique a écrit::book2: En fait, très peu de disciples de Nichiren de son vivant reçurent un gohonzon.

Il n'était pas considéré par Nichiren comme étant indispensable


Yvon a écrit:Combien de disciples recurent le Gohonzon ? Où Nichiren dit que le Gohonzon n'est pas indispensable ?

Pour cela, il suffirait de prendre connaissance des fondamentaux des autres écoles Nichiren, mais votre org. vous les fait considérer comme des traitres ! On appréhende par vos réactions le réduit mental auquel sont soumis les membres SGI.

:Bye:
"Une carte n'est pas le territoire" Alfred Korzybski

zeste de savoir

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 531
Enregistré le: 19 Déc 2017, 04:13

Message Sujet: Gohozon (objet de culte)

Message Titre du message: Re: Gohozon (objet de culte)

Message Ecrit le 16 Fév 2018, 13:29

Yvon a écrit:
"pelerincosmique":book2: En fait, très peu de disciples de Nichiren de son vivant reçurent un gohonzon.

Il n'était pas considéré par Nichiren comme étant indispensable


Combien de disciples recurent le Gohonzon ?
Où Nichiren dit que le Gohonzon n'est pas indispensable ?



allez vous renseignez par vous meme, comme l'a fait cet ancien membre sgi, on peut pas faire tout le boulot pour vous ! :hi:


Anciens membres de SGI
Publié par: Rothaus ()
Date: 22 avril 2009 05:03

J’ai été membre dés l'adolescence en 1986. Avec le recul, j'ai connu quelques personnes merveilleuses pendant mon séjour à SGI. Semblable en cela à certains des postes ci-dessus, j'ai commencé à m’ interroger sur le mouvement après le schisme d'avec la Nichiren Shoshu.

Je me suis posé des questions sur l'interprétation des enseignements de Nichiren Shonin telle que l’enseigne la SGI/NST parallèlement j'avais des doutes sur l'organisation de SGI en tant que telle.

La scission m'a conduit à entreprendre mes propres recherches sur l'histoire du bouddhisme Nichiren qui est plus diversifiée que ce que la SGI ou le NST peuvent nous dire. Principalement, concernant le Dai-Gohonzon (mandala), Nichiren en tant que Bouddha fondamental et la position du grand prêtre, sur lesquelles j'ai réfléchi. Les informations sur ces questions ont toujours été fortement censurées par la SGI et aucune autre opinion alternative n'a jamais pu être exprimée. Au lieu de cela, des rumeurs ont été répandues au sujet de la Nichiren Shu (qui ne considère pas Nichiren comme un Bouddha et qui est généralement considérée comme la plus ancienne école de Nichiren).

Une observation que j'ai faite est que les deux, SGI et NST, s'appuient sur un leader, une personne. Il y a la position suprême du grand prêtre dans la NST qui après la séparation a été remplacée par l'adulation envers Daisaku Ikeda. Ce culte du leader ridiculise la soi-disant relation maître / disciple. Une relation qui est en effet importante dans le bouddhisme mais qui est personnelle. Pas une relation avec un homme vieillissant au Japon qui serait le seul « mentor » valable au monde.

C'est pourquoi la SGI perd un grand nombre de membres en ce moment. Quand je suis devenu membre de l'organisation, il n'était pas question de comprendre « le cœur de Sensei » (Ikeda est souvent appelé un Sensei, un terme que lecteurs pratiquants des arts martiaux japonais peuvent connaitre). Si quelqu’un critique la relation mentor/disciple enseignée par SGI, il sera regardé avec désapprobation. Toute critique d'Ikeda ou de l'organisation en tant que telle est considérée comme une calomnie, pas étonnant que personne ne parle. Quand quelqu'un s'exprime, il part généralement peu de temps après. L'organisation est considérée comme égale au dharma (la loi bouddhiste) pour ainsi dire.
Le soi-disant leadership de SGI devient aussi douteux en termes de structure, les plus élevés dans la hiérarchie sont tout en haut d'une échelle et le processus de prise de décision est loin d'être transparent.

Et puis il y a la pression de ses pairs. On est poussé à se battre, à lutter, et à gagner de manière à faire avancer le mouvement et à montrer une « preuve réelle ». Pour une organisation basée sur la foi, il y a peu d’espace quand on ne réussit pas les choses habituelles de la vie selon le plan prévu. Ca ne fait pas partie du concept. Le Gakkai a également développé une langue martiale et mélodramatique, la plupart du temps complètement exagérée.
Cela devient évident dans le conflit avec l’ancienne prêtrise, des comparaisons ont été faites comme parler de la SGI comme d’une « forteresse de la justice » et assimiler le sacerdoce à un "cancer" C’était/est proche d'un vocabulaire fasciste.
En fin de compte cela a très peu à voir avec Nichiren, il s'agit de la Soka Gakkai et de Daisaku Ikeda, pas du bouddhisme.

J'aimerais que les officiels et les universités examinent de plus près à qui et à quoi ils ont affaire lorsqu'ils remettent des distinctions

Je me vois encore comme un bouddhiste Nichiren et je fais des efforts pour rechercher des liens plus étroits avec la Nichiren Shu, ce qui est difficile quand on vient d'une organisation qui a dominé votre vie privée. En plus de cela, la Nichiren Shu n'a pas d'organisation laïque. D'une certaine manière, cela peut être bon car on est obligé de pratiquer le Bouddhisme pour soi-même et non pas pour une organisation.

Quitter la SGI est difficile, non pas que j'ai été pressé pour y rester (ok beaucoup de gens qui auparavant se fichaient de moi ont laissé des messages sur mon téléphone) , mais c'est simplement parce que la SGI a dominé votre existence durant le temps ou vous en avez fait partie. Quand j'ai quitté le mouvement, j'ai perdu la plupart de mes amis, car quand on participe à autant d'activités, il devient naturel que l’on se socialise à travers celle-ci au niveau du privé.

Cela prends aussi du temps pour revoir le monde à travers ses propres yeux et je voudrais donner un encouragement à tous ceux qui le feraient, allez jetez un regard neuf sur le bouddhisme et sur Nichiren !


« La meilleure façon de réaliser vos rêves est de vous réveiller.
Paul Valéry

https://forum.culteducation.co [...] 61,page=11

zeste de savoir

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 531
Enregistré le: 19 Déc 2017, 04:13

Message Sujet: Gohozon (objet de culte)

Message Titre du message: Re: Gohozon (objet de culte)

Message Ecrit le 16 Fév 2018, 13:55

Yvon a écrit:Hors sujet


Combien de disciples recurent le Gohonzon ?
Où Nichiren dit que le Gohonzon n'est pas indispensable ?


Si c'est dans le sujet, si ca ne vous convient pas demander a un administrateur !

La scission m'a conduit à entreprendre mes propres recherches sur l'histoire du bouddhisme Nichiren qui est plus diversifiée que ce que la SGI ou le NST peuvent nous dire. Principalement, concernant le Dai-Gohonzon (mandala), Nichiren en tant que Bouddha fondamental et la position du grand prêtre, sur lesquelles j'ai réfléchi. Les informations sur ces questions ont toujours été fortement censurées par la SGI et aucune autre opinion alternative n'a jamais pu être exprimée. Au lieu de cela, des rumeurs ont été répandues au sujet de la Nichiren Shu (qui ne considère pas Nichiren comme un Bouddha et qui est généralement considérée comme la plus ancienne école de Nichiren).

si lui a trouvé de l'info, vous devez pouvoir en faire de meme ! :lol:

Yvon

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1940
Enregistré le: 01 Sep 2015, 17:07

Message Sujet: Gohozon (objet de culte)

Message Titre du message: Re: Gohozon (objet de culte)

Message Ecrit le 16 Fév 2018, 13:59

Hors sujet

Ce n'est pas à moi ni à vous de répondre aux propos de pélerincosmique .
Et donc j'aimerai bien qu'il me réponde et pas vous à mes questions concernant ses affirmations .



pelerincosmique a écrit:: En fait, très peu de disciples de Nichiren de son vivant reçurent un gohonzon.

Il n'était pas considéré par Nichiren comme étant indispensable


Combien de disciples recurent le Gohonzon ?
Où Nichiren dit que le Gohonzon n'est pas indispensable ?
:priere: "Le sage n’est pas celui qui pratique le bouddhisme en dehors des règles de la société mais plutôt celui qui, grâce à une compréhension profonde du monde, connaît la meilleure manière de s’y comporter."

Shonin

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 521
Enregistré le: 10 Nov 2017, 13:39

Message Sujet: Gohozon (objet de culte)

Message Titre du message: Re: Gohozon (objet de culte)

Message Ecrit le 21 Fév 2018, 00:24

Yvon a écrit:Faux Nichiren à eu au minimum 162 disciples reconnus

Image



Perfect. :hi:


Nam Myoho Renge Kyo
:coeur:
La religion est faite pour l'homme et non l'homme pour la religion.

https://www.facebook.com/brutofficiel/videos/1949279308655040/
Ne pas oublier que la guerre du Congo qui a fait plus de 8 millions de morts en 20 ans dans le Kivu est intimement liée a la richesse minière de la région et au silence de la communauté internationale :hi:

zeste de savoir

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 531
Enregistré le: 19 Déc 2017, 04:13

Message Sujet: Gohozon (objet de culte)

Message Titre du message: Re: Gohozon (objet de culte)

Message Ecrit le 21 Fév 2018, 04:10

"Nichiren et ses disciples" par Bernard Rossignol.

C'est le meme qui écrit l'édito de la feuille mensuelle soka ?
https://www.acep-eboutique.fr/valeurs-h ... 20172.html

L'éclectisme de vos sources me surprendra toujours !
Perfect ! :sourcils:

Yvon

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1940
Enregistré le: 01 Sep 2015, 17:07

Message Sujet: Gohozon (objet de culte)

Message Titre du message: Re: Gohozon (objet de culte)

Message Ecrit le 21 Fév 2018, 06:55

Fondateur d'une nouvelle école, Nichiren est une figure originale, centrale du bouddhisme japonais. Il a laissé dans l'histoire des religions une trace assez profonde, un enseignement assez riche et accessible, pour que des siècles après sa mort des millions de "fils spirituels" au Japon et dans le monde se réclament toujours de lui. S'il n'a pu convaincre les autorités politiques et religieuses de son temps d'accorder au Sûtra du Lotus l'exclusivité qu'il estimait lui être due, il a cependant donné un nouveau souffle à la propagation et à la popularisation des enseignements de ce sûtra. Comme pour tout maître spirituel, l'autorité religieuse et la légitimité de Nichiren ne reposent pas sur la maîtrise d'un savoir et de sa transmission, qui engendre une discipline et donc des disciples (comme c'était le cas par exemple dans le Moyen-Age occidental). Elles ne sont pas non plus fondées sur un pouvoir délégué par une institution, comme celui du prêtre. Elles procèdent de son charisme, de sa reconnaissance par ses disciples, voire de ses détracteurs. Nichiren est reconnu et suivi par une communauté de disciples parce que son charisme repose sur une prédication déterminée et courageuse qui sait répondre aux craintes "apocalyptiques" de l'époque, mais aussi sur son parcours personnel. Bertrand Rossignol éclaire également l'histoire du Japon par cet ouvrage issu d'une thèse saluée comme remarquable lors de sa soutenance.

Bertrand Rossignol : diplomé de l'Ecole doctorale d'histoire des religions de Paris IV-Sorbonne , est docteur en histoire des religions et anthropologie religieuse (bouddhisme japonais) de l'Ecole Pratique des Hautes Etudes . Il s'est spécialisé dans l'étude de la tradition du "Sûtra du Lotus " (Tendai et Nichiren ).
:priere: "Le sage n’est pas celui qui pratique le bouddhisme en dehors des règles de la société mais plutôt celui qui, grâce à une compréhension profonde du monde, connaît la meilleure manière de s’y comporter."

algol-x

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 898
Enregistré le: 17 Mai 2015, 13:59

Message Sujet: Gohozon (objet de culte)

Message Titre du message: Re: Gohozon (objet de culte)

Message Ecrit le 21 Fév 2018, 07:46

Yvon a écrit:Ce n'est pas à moi ni à vous de répondre aux propos de pélerincosmique .
Et donc j'aimerai bien qu'il me réponde et pas vous à mes questions concernant ses affirmations .

Encore en train de vouloir jouer les petits chef :lol:

Concernant les propos de pelerincosmique il fait la description suivante de membres de votre organisation, et elle est conforme à ce que j'ai pu observer...

"C'est un malheureux constat. Quand bien même ces adeptes se satisfassent des aléas de leur croyance, ils sont manipulés par leurs pulsions subconscientes, convaincus d'être engagés sur une voie d'éveil spirituel. Dans les faits ils sont totalement inconscients et quasiment incultes malgré toutes leurs lectures, études, conversations, années d'expériences existentielles…"


:Bye:
"Une carte n'est pas le territoire" Alfred Korzybski

Yvon

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1940
Enregistré le: 01 Sep 2015, 17:07

Message Sujet: Gohozon (objet de culte)

Message Titre du message: Re: Gohozon (objet de culte)

Message Ecrit le 21 Fév 2018, 07:57

:hi:
Modifié en dernier par Yvon le 21 Fév 2018, 09:50, modifié 1 fois.
:priere: "Le sage n’est pas celui qui pratique le bouddhisme en dehors des règles de la société mais plutôt celui qui, grâce à une compréhension profonde du monde, connaît la meilleure manière de s’y comporter."

algol-x

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 898
Enregistré le: 17 Mai 2015, 13:59

Message Sujet: Gohozon (objet de culte)

Message Titre du message: Re: Gohozon (objet de culte)

Message Ecrit le 21 Fév 2018, 08:13

Yvon a écrit:Ce n'est pas à moi ni à vous de répondre aux propos de pélerincosmique .
Et donc j'aimerai bien qu'il me réponde et pas vous à mes questions concernant ses affirmations .

Je répond à qui je veux, et je me fiche de vos ridicules injonctions répétitives ! :lol:
"Une carte n'est pas le territoire" Alfred Korzybski

Yvon

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1940
Enregistré le: 01 Sep 2015, 17:07

Message Sujet: Gohozon (objet de culte)

Message Titre du message: Re: Gohozon (objet de culte)

Message Ecrit le 21 Fév 2018, 09:51

:hi:
Modifié en dernier par Yvon le 21 Fév 2018, 13:38, modifié 1 fois.
:priere: "Le sage n’est pas celui qui pratique le bouddhisme en dehors des règles de la société mais plutôt celui qui, grâce à une compréhension profonde du monde, connaît la meilleure manière de s’y comporter."

zeste de savoir

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 531
Enregistré le: 19 Déc 2017, 04:13

Message Sujet: Gohozon (objet de culte)

Message Titre du message: Re: Gohozon (objet de culte)

Message Ecrit le 21 Fév 2018, 11:02

Yvon a écrit:Bertrand Rossignol : diplomé de l'Ecole doctorale d'histoire des religions de Paris IV-Sorbonne , est docteur en histoire des religions et anthropologie religieuse (bouddhisme japonais) de l'Ecole Pratique des Hautes Etudes . Il s'est spécialisé dans l'étude de la tradition du "Sûtra du Lotus " (Tendai et Nichiren ).


Et en plus il est membre de la soka gakkai ? a moins qu'il n'écrive que des éditos qu'en passant ce qui est toujours possible ! :)

Quand pèlerin cosmique vous propose d'aller faire des recherches ailleurs, vous répondez en substance je ne fais pas de recherches,
voici la vérité révélé et je vous donne l'injonction de me répondre !

Ca doit terriblement lui donner envie de vous connaitre ! :sourcils:


Cela prends aussi du temps pour revoir le monde à travers ses propres yeux et je voudrais donner un encouragement à tous ceux qui le feraient, allez jetez un regard neuf sur le bouddhisme et sur Nichiren !


Retourner vers Mahayana

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités