Les 28 chapitres du Sûtra du Lotus

La tradition du Mahayana, met l’accent sur la pratique altruiste du bodhisattva comme moyen pour parvenir à l’éveil, à la fois pour soi-même et pour les autres.


Mahayana
Le courant bouddhisme mahāyāna, terme sanskrit signifiant « Grand Véhicule » apparaît vers le 1er siècle de notre ère dans le Nord de l’Inde. Actuellement le bouddhisme mahayana a une forte présence en Chine, au Tibet, au Japon au ve siècle, en Corée en 372, au Viêtnam, à Singapour et Taïwan. La tradition du Mahayana, met l’accent sur la pratique altruiste du bodhisattva comme moyen pour parvenir à l’éveil, à la fois pour soi-même et pour les autres.
Yvon

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1940
Enregistré le: 01 Sep 2015, 17:07

Message Sujet: Les 28 chapitres du Sûtra du Lotus

Message Titre du message: Re: Les 28 chapitres du Sûtra du Lotus

Message Ecrit le 23 Mar 2018, 09:47

Chapitre XVII

Discernement des bienfaits (Funbetsu kudoku hon). Dans le chapitre précédent, Shakyamuni parle de la durée inconcevable du temps qui s'est écoulé depuis son Éveil Atemporel, et le chapitre XVII dit que tous ceux qui ont entendu le prêche du Bouddha concernant cet Éveil en ont tiré un bienfait incalculable. Ce bienfait diffère en profondeur selon les personnes, d'où le titre du chapitre. Toutefois les conséquences en sont immenses : compréhension de la non-production des dharmas, éloquence, mise en mouvement de la Roue du Dharma, obtention de l’Éveil complet en plusieurs renaissances, voire en cette vie même. Après cet exposé, des fleurs pleuvent sur l’Assemblée et les deux bouddhas réunis dans la Tour de Taho magnifient encore la perception de cette scène. Maitreya reprend les propos du Bouddha qui précise sa pensée. Si, juste un instant, on peut produire une pensée de foi et de compréhension quant à la longévité de l’Ainsi-Venu, les mérites obtenus seront bien supérieurs à ceux que procure la pratique des paramita*. Juste croire "en une seule opération de la pensée" en la longévité du Bouddha entraîne des mérites inestimables, le comprendre permet de concevoir la sagesse-prajna de l’Ainsi-Venu et alors, la vision de l’enseignement du Sutra du Lotus au Pic du Vautour apparaît et notre monde est transfiguré. Cette pratique prime sur celle du don à la communauté monastique. Toutefois, si l’on peut en outre propager, copier, exposer le Sutra du Lotus et se livrer aux pratiques du don, du respect des préceptes, de la patience, du zèle, de la concentration de la pensée et de la prajna, les vertus obtenues seront insurpassables. Ceux qui agissent de la sorte méritent d’être grandement honorés.

L’un des points significatifs de ce chapitre est qu’il permet de se faire une idée de la pratique propre au Sutra du Lotus ; avant la pratique traditionnelle des paramita, il demande la compréhension de ce sutra et plus particulièrement de son seizième chapitre, Longévité de l’Ainsi-Venu. En ce sens, cette mise en pratique demande un effort spirituel spécifique.

Chapitre XVIII

Bienfaits de la joie conséquente. (Zuiki kudoku hon). Avec la dernière partie du chapitre précédent, celui-ci décrit les bienfaits obtenus lorsque l'on se réjouit d'entendre le Bouddha Shakyamuni révéler son Éveil Atemporel dans le chapitre XVI. Il traite de la première des cinq pratiques merveilleuses - se réjouir d'entendre le Sutra du Lotus. Ce chapitre expose le principe de propagation continue jusqu'à la cinquantième personne. Le bodhisattva Maitreya demande à Shakyamuni : "Si quelqu'un se réjouit d'entendre le Sutra du Lotus après la mort du Bouddha, quels bienfaits peut-il en obtenir ? " En réponse, le Bouddha mentionne le principe suivant : "une personne se réjouit d'entendre le Sutra du Lotus après la mort du Bouddha et l'enseigne à une seconde personne qui l'enseigne à une troisième, et cela jusqu'à ce que cinquante personnes aient entendu le Sutra." Shakyamuni explique que les bienfaits reçus par cette cinquantième personne sont incommensurables ; à plus forte raison, ceux obtenus par la première.
Dans le Ongi Kuden, Nichiren interprète ces cinquante personnes comme représentant l'humanité, indiquant ainsi que tout le monde peut obtenir d'immenses bienfaits grâce au Dharma Merveilleux.
:priere: "Le sage n’est pas celui qui pratique le bouddhisme en dehors des règles de la société mais plutôt celui qui, grâce à une compréhension profonde du monde, connaît la meilleure manière de s’y comporter."

algol-x

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 898
Enregistré le: 17 Mai 2015, 13:59

Message Sujet: Les 28 chapitres du Sûtra du Lotus

Message Titre du message: Re: Les 28 chapitres du Sûtra du Lotus

Message Ecrit le 23 Mar 2018, 09:53

Ichinen 29 a écrit:Sauf que cette croyance s'appuie non pas sur un dogme mais sur l'éveil des deux Bouddhas (Historique :Shakyamuni) et (Fondamental:Nichiren Daishonin dans la voie de l'étude doctrinale et de la méditation )...alors que tes élucubrations et autres vociférations ne s'appuie que sur l'opposition systématique (devadatta) et la mauvaise foi édifiée en modus operandi...


Malgré vos dénégations Il s'agit bien de dogmes: Shakyamuni n'a historiquement pas prêché le SDL et l’éveil de Nichiren n'est valide que pour ses adeptes.

"Sur le plan philologique, le Sūtra du Lotus pose des problèmes de paternité et de datation. Même s’il ne peut pas être considéré comme un texte unitaire, issu d’un seul auteur, l’emploi récurrent d’images langagières et de paraboles apparaît comme un vecteur de cohésion et d’organisation textuelle. où figurent les récits susmentionnés dateraient approximativement de l’an 100 de notre ère (Robert, 1997) et appartiendraient ainsi à la deuxième phase de la rédaction de l’œuvre (le prologue et le deuxième chapitre en constitueraient le noyau le plus ancien)."

:Bye:
"Une carte n'est pas le territoire" Alfred Korzybski

Ichinen29

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 185
Enregistré le: 25 Oct 2017, 14:57

Message Sujet: Les 28 chapitres du Sûtra du Lotus

Message Titre du message: Re: Les 28 chapitres du Sûtra du Lotus

Message Ecrit le 23 Mar 2018, 10:06

Les disciples de Shakyamuni se sont réuni après sa mort afin de retranscrire par écrit ses enseignements avec l'exhortation exprimée de ne trahir en rien l'enseignement tel qu'il l'ont reçu....
Ceci étant dit et dans l'absolu,..;la validité d'une découverte, par exemple l'électricité, au-delà de son aspect historique, reste évidente par sa simple observation et usage,...ainsi l'éveil de Nichiren Daishonin reste valide et la pratique qu'il a établi reste valable en tant que telle,...vérifiable par la pratique notamment...et l'étude doctrinale sérieuse qu'il a accompli ainsi que ses démonstrations restent valables également par sa pertinence et la simple réflexion...Sa connaissance des Sûtras en général et les débats publics qu'il a mené sont incontestable...Tout enseignement peut-être abordé du pont de vue de la raison par tout un chacun...j'ai ainsi rejeté le Zen très jeune par l'approche philosophique et le bon sens...même chose pour d'autres enseignements avant de rencontrer ce bouddhisme plus tard...

zeste de savoir

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 531
Enregistré le: 19 Déc 2017, 04:13

Message Sujet: Les 28 chapitres du Sûtra du Lotus

Message Titre du message: Re: Les 28 chapitres du Sûtra du Lotus

Message Ecrit le 23 Mar 2018, 11:07

Ichinen29 a écrit:Les disciples de Shakyamuni se sont réuni après sa mort afin de retranscrire par écrit ses enseignements avec l'exhortation exprimée de ne trahir en rien l'enseignement tel qu'il l'ont reçu....


Le bouddhisme s'est transformé avec le temps, il suffit de voir le nombre d'écoles qui existent aujourd'hui.

Nichiren au 13 siècle ne pouvait probablement pas le savoir, les études historique n'existant pas, il se basait
sur des textes créés des siècles après la mort du bouddha.
Le mantra magique à répéter en japonais, basé sur le titre, n'a rien à voir avec Sakyamuni ! :priere:


https://fr.wikipedia.org/wiki/Conciles_ ... _Cachemire
Modifié en dernier par zeste de savoir le 23 Mar 2018, 11:59, modifié 1 fois.

algol-x

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 898
Enregistré le: 17 Mai 2015, 13:59

Message Sujet: Les 28 chapitres du Sûtra du Lotus

Message Titre du message: Re: Les 28 chapitres du Sûtra du Lotus

Message Ecrit le 23 Mar 2018, 11:35

Ichinen29 a écrit:Les disciples de Shakyamuni se sont réuni après sa mort afin de retranscrire par écrit ses enseignements avec l'exhortation exprimée de ne trahir en rien l'enseignement tel qu'il l'ont reçu....

Vos propos sont inexacts: la transcription c'est à dire mise par écrit des enseignements de Sakyamuni a eu lieu bien plus tard que le premier concile, trois mois après sa mort, ou furent formalisés les enseignements de ce dernier.

Pour le reste vos propos ne sont pas pertinents: la comparaison entre la découverte de l’électricité et celle présumée de Nichiren, est invalide ensuite le terme "vérifiable" au sujet des effets de la pratique est faux, car il est suggéré ce que l'on doit en attendre, cela s'appelle un biais.

:levitation:
"Une carte n'est pas le territoire" Alfred Korzybski

Yvon

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1940
Enregistré le: 01 Sep 2015, 17:07

Message Sujet: Les 28 chapitres du Sûtra du Lotus

Message Titre du message: Re: Les 28 chapitres du Sûtra du Lotus

Message Ecrit le 23 Mar 2018, 13:09

Sujet déjà débatu maintes fois , ca tourne en rond


Chapitre XIX

Bienfaits du Maître du Dharma (Hosshi kudoku hon). Le bodhisattva Nityodyukta (Joshojin) interroge le Bouddha sur les vertus que les Maîtres du Dharma retirent de leurs pratiques. Shakyamuni affirme qu'en suivant les cinq pratiques qui consistent à croire, lire, réciter, enseigner et transcrire le Sutra du Lotus, on peut purifier ses six organes des sens. Il les énumère un à un ainsi que le résultat de leur purification. Pour l’œil, on gagne en acuité visuelle, distinguant les choses qui sont cachées, par exemple les limites de ce monde ou les profondeurs terrestres. Pour l’ouïe, pareillement, on perçoit les voix qui normalement sont inaudibles, sans pour autant que l’écoute s'en trouve perturbée. L’odorat devient également plus fin permettant de reconnaître les plantes ou les êtres, voire même leur état au-delà de ce que la vue décèle. Le goût se trouve développé et les saveurs désagréables sont transformées ; de plus par la langue, la voix devient "profonde et sublime" et peut émettre le son du Dharma. La purification de la peau entraîne celle du corps tout entier qui devient une sorte de lieu où se réfléchissent les images d'autres corps. Enfin, la purification de l'organe mental entraîne l’affinement des fonctions mentales, la prescience et la connaissance intime du Dharma bouddhique.

Chapitre XX

Bodhisattva Fukyo (Jofukyo bosatsu bon). Shakyamuni illustre à la fois le bienfait de croire dans le Sutra du Lotus et de le pratiquer, ainsi que la gravité de la rétribution qu'entraîne le fait de calomnier ses adeptes, par l'histoire du bodhisattva Fukyo ("Sans mépris"). Ce bodhisattva vécut à l'époque du Dharma formel du bouddha Ionno, alors que des moines arrogants jouissaient d'une grande autorité et que le bouddhisme déclinait. Il faisait toujours preuve de respect vis-à-vis des êtres qu'il rencontrait en leur disant : "Je vous respecte profondément, je n'oserais jamais vous mépriser ou être arrogant, car vous pratiquerez tous un jour la voie du bodhisattva et atteindrez immanquablement l'état de bouddha." Des moines, des nonnes et des laïcs se moquèrent de lui et l'attaquèrent à coups de bâtons et de pierres. Cependant, Fukyo persévéra dans sa pratique, et, après avoir expié toutes ses offenses passées, et avoir totalement purifié ses six sens, il atteignit l'Éveil suprême grâce au bienfait du Sutra du Lotus. Les êtres arrogants qui l'avaient persécuté devinrent ses disciples, mais à cause de leurs offenses passées, ils tombèrent dans l'enfer des souffrances incessantes où ils restèrent pendant mille kalpas. Ils finirent cependant par pouvoir rencontrer à nouveau le bodhisattva Fukyo et à être convertis par lui au Sutra du Lotus. Cette histoire illustre le principe de l'atteinte de la bodhéité par une relation d'opposition, établi dans le Sutra du Lotus, qui sauve même ceux qui s'y opposent. Shakyamuni identifie le bodhisattva Fukyo à lui-même dans une existence passée et ajoute que ceux qui l'ont calomnié ont atteint l'étape de non-régression et font à présent partie de l'Assemblée à laquelle il enseigne le Sutra du Lotus, c'est-à-dire les cinq cents bodhisattvas conduits par Bhadrapala, les cinq cents moines conduits par Simhachandra et les cinq cents laïcs conduits par Sugatachetana. Il demande ensuite que le Sutra du Lotus soit pratiqué avec sincérité et propagé après sa mort.
:priere: "Le sage n’est pas celui qui pratique le bouddhisme en dehors des règles de la société mais plutôt celui qui, grâce à une compréhension profonde du monde, connaît la meilleure manière de s’y comporter."

zeste de savoir

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 531
Enregistré le: 19 Déc 2017, 04:13

Message Sujet: Les 28 chapitres du Sûtra du Lotus

Message Titre du message: Re: Les 28 chapitres du Sûtra du Lotus

Message Ecrit le 23 Mar 2018, 13:25

Yvon a écrit:Sujet déjà débatu maintes fois , ca tourne en rond


Chapitre XIX
Shakyamuni affirme qu'en suivant les cinq pratiques qui consistent à croire, lire, réciter, enseigner et transcrire le Sutra du Lotus, on peut purifier ses six organes des sens. Il les énumère un à un ainsi que le résultat de leur purification. Pour l’œil, on gagne en acuité visuelle, distinguant les choses qui sont cachées, par exemple les limites de ce monde ou les profondeurs terrestres. Pour l’ouïe, pareillement, on perçoit les voix qui normalement sont inaudibles, sans pour autant que l’écoute s'en trouve perturbée. L’odorat devient également plus fin permettant de reconnaître les plantes ou les êtres, voire même leur état au-delà de ce que la vue décèle. Le goût se trouve développé et les saveurs désagréables sont transformées ; de plus par la langue, la voix devient "profonde et sublime" et peut émettre le son du Dharma. La purification de la peau entraîne celle du corps tout entier qui devient une sorte de lieu où se réfléchissent les images d'autres corps. Enfin, la purification de l'organe mental entraîne l’affinement des fonctions mentales, la prescience et la connaissance intime du Dharma bouddhique.



Vous avez raison ca tourne en rond, ce sont les bouffonneries moyenâgeuses habituelles ! :coffee:

Yvon

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1940
Enregistré le: 01 Sep 2015, 17:07

Message Sujet: Les 28 chapitres du Sûtra du Lotus

Message Titre du message: Re: Les 28 chapitres du Sûtra du Lotus

Message Ecrit le 23 Mar 2018, 13:28

LE SDL N'a rien à voir avec le moyen age , il est intemporel
:priere: "Le sage n’est pas celui qui pratique le bouddhisme en dehors des règles de la société mais plutôt celui qui, grâce à une compréhension profonde du monde, connaît la meilleure manière de s’y comporter."

zeste de savoir

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 531
Enregistré le: 19 Déc 2017, 04:13

Message Sujet: Les 28 chapitres du Sûtra du Lotus

Message Titre du message: Re: Les 28 chapitres du Sûtra du Lotus

Message Ecrit le 23 Mar 2018, 13:39

Yvon a écrit:LE SDL N'a rien à voir avec le moyen age , il est intemporel


Si vous voulez, mais c'est quand meme un texte du moyen age avec des gens du moyen age pour des gens du moyen ages.
Avec des récompenses pour des gens du moyen age !

:Bye:

Yvon

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1940
Enregistré le: 01 Sep 2015, 17:07

Message Sujet: Les 28 chapitres du Sûtra du Lotus

Message Titre du message: Re: Les 28 chapitres du Sûtra du Lotus

Message Ecrit le 23 Mar 2018, 13:40

[Edit]

Dôgen (1200-1253), fondateur de l'école zen sôtô au Japon mais ancien moine de l'école tendai, le versant japonais de l'école tientai, avait une dévotion infinie pour ce texte. Il écrivait :

"Parmi tous les sûtra prêchés par le grand maître, le vénérable des Shâkya, le Sûtra du Lotus est leur grand-roi et leur grand-maître. Les autres sûtra et dharma sont tous comme ses sujets ou ses enfants. L'enseignement contenu dans le Sûtra du Lotus représente la vérité, les autres sûtra ne rendent tous que des expédients et ne reflètent pas l'intention originelle du Bouddha. Doit-on prendre les autres sûtra et les comparer au Lotus afin de le circonscrire ? S'il n'y avait cette force et ces mérites dans le Lotus, il n'y aurait pas d'autre sûtra ; tous les autres sûtra ne font qu'introduire au Lotus."
Modifié en dernier par kaboo le 30 Avr 2018, 22:17, modifié 1 fois.
Raison: Merci de rester courtois.
:priere: "Le sage n’est pas celui qui pratique le bouddhisme en dehors des règles de la société mais plutôt celui qui, grâce à une compréhension profonde du monde, connaît la meilleure manière de s’y comporter."

zeste de savoir

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 531
Enregistré le: 19 Déc 2017, 04:13

Message Sujet: Les 28 chapitres du Sûtra du Lotus

Message Titre du message: Re: Les 28 chapitres du Sûtra du Lotus

Message Ecrit le 23 Mar 2018, 15:40

Yvon a écrit:LE SDL ne date pas du moyen age abruti ! (face)

Dôgen (1200-1253), fondateur de l'école zen sôtô au Japon mais ancien moine de l'école tendai, le versant japonais de l'école tientai, avait une dévotion infinie pour ce texte. Il écrivait :

"Parmi tous les sûtra prêchés par le grand maître, le vénérable des Shâkya, le Sûtra du Lotus est leur grand-roi et leur grand-maître. Les autres sûtra et dharma sont tous comme ses sujets ou ses enfants. L'enseignement contenu dans le Sûtra du Lotus représente la vérité, les autres sûtra ne rendent tous que des expédients et ne reflètent pas l'intention originelle du Bouddha. Doit-on prendre les autres sûtra et les comparer au Lotus afin de le circonscrire ? S'il n'y avait cette force et ces mérites dans le Lotus, il n'y aurait pas d'autre sûtra ; tous les autres sûtra ne font qu'introduire au Lotus."


Vous devriez garder vos insultes pour vous, elles masquent mal, votre difficulté à argumenter autrement qu'avec des copiés collés !

Nichiren pensait que les tremblements de terre venaient du fait qu'on ne croyait pas a ses idioties. Parce que c'est nichiren ou d'autres primitif le disaient, c'est un énoncé valide ! :lol:
C'est [ATTENTION Censuré dsl] de croire ca à notre époque ! :Bye:

Parce que dogen et nichiren étaient du 13 siècle, ca les rend apte a savoir quand ce texte a été écrit ? Idem ! :lol:

Ichinen29

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 185
Enregistré le: 25 Oct 2017, 14:57

Message Sujet: Les 28 chapitres du Sûtra du Lotus

Message Titre du message: Re: Les 28 chapitres du Sûtra du Lotus

Message Ecrit le 23 Mar 2018, 17:43

"Plus la nuit est profonde, plus l'aube est proche".....

zeste de savoir

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 531
Enregistré le: 19 Déc 2017, 04:13

Message Sujet: Les 28 chapitres du Sûtra du Lotus

Message Titre du message: Re: Les 28 chapitres du Sûtra du Lotus

Message Ecrit le 23 Mar 2018, 17:51

Ichinen29 a écrit:"Plus la nuit est profonde, plus l'aube est proche".....


Et après l'hivers vient toujours le printemps...
Un jour aussi, vous vous réveillerez de vos addictions ! :D :Bye:

Yvon

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1940
Enregistré le: 01 Sep 2015, 17:07

Message Sujet: Les 28 chapitres du Sûtra du Lotus

Message Titre du message: Re: Les 28 chapitres du Sûtra du Lotus

Message Ecrit le 23 Mar 2018, 20:17

En ce qui concerne le Sutra du Lotus il y a déjà un post sur le sujet . Ici c'est le résumé des 28 chapitres . merci de s'y tenir .
:priere: "Le sage n’est pas celui qui pratique le bouddhisme en dehors des règles de la société mais plutôt celui qui, grâce à une compréhension profonde du monde, connaît la meilleure manière de s’y comporter."

zeste de savoir

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 531
Enregistré le: 19 Déc 2017, 04:13

Message Sujet: Les 28 chapitres du Sûtra du Lotus

Message Titre du message: Re: Les 28 chapitres du Sûtra du Lotus

Message Ecrit le 24 Mar 2018, 04:24

Comme avec l'article tiré du blog de dgibaud, vous savez les 30 mots qu'Algol vous demandaient, qui soient de vous et non un énième copié collé.

En ne citant pas l'origine de ce travail, vous vous êtes attribué ce résumé, lequel est protégé par des droits d'auteurs.

La moindre des choses aurait été de leur reconnaitre la paternité de ce travail ! :sourcils:

Comme ça Shonin ira remercier la bonne personne ! Si, si, ça se fait ! :romance:

http://nichiren-etudes.net/articles/res ... -lotus.htm


"Chapitre XXI

Pouvoirs supranaturels des Ainsi-venus (Nyorai jinriki hon). Ce chapitre relate la transmission par Shakyamuni de l'essence du Sutra du Lotus aux bodhisattvas Surgis-de-Terre conduits par Jogyo. Au début du chapitre, les bodhisattvas Surgis-de-Terre font vœu de propager largement le Sutra après la mort de Shakyamuni. Avant de leur transmettre l'essence du Sutra, le Bouddha fait la démonstration de ses pouvoirs supranaturels. Puis il déclare que, si étendus que soient ses pouvoirs, le bienfait que procure le Dharma dont il est question dans le Sutra est encore plus grand. Il dit : "J'ai brièvement décrit dans ce Sutra tous les dharmas du Bouddha, tous ses pouvoirs supranaturels infaillibles, toutes ses resserres secrètes et toutes ses profondes pratiques."

Sur la base de ce passage, Zhiyi formula les cinq principes majeurs, et Nichiren vit dans ce passage une allusion aux Trois Grands Dharmas cachés. Selon cette interprétation, "tous les Dharmas du Bouddha" désigne l'ensemble des Trois Grands Dharmas cachés, "tous les pouvoirs mystiques infaillibles du Bouddha" désigne le Kaidan (lieu de pratique), "toutes ses resserres secrètes" désigne le Gohonzon (mandala), et "toutes ses profondes pratiques", le Daimoku (mantra). Zhiyi se réfère à la transmission du chapitre XXI comme à la transmission de l'essence du Sutra du Lotus. Elle est également appelée la "transmission spécifique" parce qu'elle fut spécifiquement faite au bodhisattva Jogyo et aux autres bodhisattvas Surgis-de-Terre, par opposition à la "transmission générale" faite à toute l'Assemblée des bodhisattvas décrite dans le chapitre suivant."


Dernier point, sans commentaires possibles on n'est plus dans le cadre d'un forum, mais d'un cours magistral. Je doute que ce soit l'esprit ici. :hi:


Retourner vers Mahayana

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités