Makiguchi - Dialogue avec la jeunesse -

La tradition du Mahayana, met l’accent sur la pratique altruiste du bodhisattva comme moyen pour parvenir à l’éveil, à la fois pour soi-même et pour les autres.


Mahayana
Le courant bouddhisme mahāyāna, terme sanskrit signifiant « Grand Véhicule » apparaît vers le 1er siècle de notre ère dans le Nord de l’Inde. Actuellement le bouddhisme mahayana a une forte présence en Chine, au Tibet, au Japon au ve siècle, en Corée en 372, au Viêtnam, à Singapour et Taïwan. La tradition du Mahayana, met l’accent sur la pratique altruiste du bodhisattva comme moyen pour parvenir à l’éveil, à la fois pour soi-même et pour les autres.
Shonin

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 260
Enregistré le: 10 Nov 2017, 13:39

Message Sujet: Makiguchi - Dialogue avec la jeunesse -

Message Titre du message: Makiguchi - Dialogue avec la jeunesse -

Message Ecrit le 09 Déc 2017, 10:23

Bonjour à toi.

Je partage un extrait de l'ouvrage Dialogue avec la jeunesse, chapitre La véritable considération (p.178) éd Acep.
référence Soka Gakkaï (société créatrice de valeur) , sûtra du Lotus.

"
Le président Makiguchi ne voulait pas perdre son temps avec des personnes sans courage -qui se contentaient de rester là à ne rien faire. Les personnes bonnes mais sans grande volonté, parce qu'elles ne luttent pas contre le mal, sont en définitive vaincues par lui.
M.Makiguchi disait souvent :
"Ne pas faire le bien, en définitive, revient au même que faire le mal.
Imaginez que quelqu'un place un énorme rocher en travers de la route. C'est une action malfaisante puisqu'elle créera des difficultés à tous ceux qui auront à emprunter cette route. Si quelqu'un, passant par là, voit l'énorme rocher, mais, tout en sachant qu'il va poser de sérieux problèmes, ne fait rien en pensant << ce n'est pas moi qui l'ai mis là >>, peut-être pensera-t-on qu'il se contente de << ne pas faire le bien >>.
Pourtant, en réalité, le fait de ne pas déplacer ce rocher est aussi lourd de conséquences négatives pour les passants futurs que d'avoir été la première personne à l'avoir placé là."

A vrai dire, la plupart des gens ont une étincelle de chaleur humaine quelque part dans leur coeur. Je ne crois pas que quiconque puisse être totalement insensible. Mais si, avec le temps, les gens enfouissent leur bonté de plus en plus profond dans leur coeur par peur d'être blessés, alors ils deviendront froids et durs.
De même, les personnes centrées sur elles-mêmes, ou qui pense que le monde entier leur en veut, se dissimulent sous l'armure de l'autorité, de la gloire, du statut social, de l'indifférence ou de la prétention. Une telle attitude est sans humanité, elle est la marque de l'animalité.
"

On rapporte que Shakyamuni rentrait toujours en conversation avec les gens. Il n'attendait pas, avec suffisance, que les autres lui aient adressé la parole, et il ne lui serait même pas venu à l'esprit de se demander ce qu'ils pourraient penser de lui. Il était une personne qui s'adressait aux autres avec chaleur et facilité.

La lâcheté est mère de cruauté.
Le courage est père de gentillesse.


Merci d'avoir lu ces quelques mots,
et bonne journée.
La religion est faite pour l'humain, et non l'inverse.

https://www.facebook.com/brutofficiel/videos/1949279308655040/
Ne pas oublier que la guerre du Congo qui a fait plus de 8 millions de morts en 20 ans dans le Kivu est intimement liée a la richesse minière de la région et au silence de la communauté internationale :hi:


Retourner vers Mahayana

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité