Soka Gakkai, un bouddhisme japonais suspect.

La tradition du Mahayana, met l’accent sur la pratique altruiste du bodhisattva comme moyen pour parvenir à l’éveil, à la fois pour soi-même et pour les autres.


Mahayana
Le courant bouddhisme mahāyāna, terme sanskrit signifiant « Grand Véhicule » apparaît vers le 1er siècle de notre ère dans le Nord de l’Inde. Actuellement le bouddhisme mahayana a une forte présence en Chine, au Tibet, au Japon au ve siècle, en Corée en 372, au Viêtnam, à Singapour et Taïwan. La tradition du Mahayana, met l’accent sur la pratique altruiste du bodhisattva comme moyen pour parvenir à l’éveil, à la fois pour soi-même et pour les autres.
Yvon

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2084
Enregistré le: 01 Sep 2015, 17:07

Message Sujet: Soka Gakkai, un bouddhisme japonais suspect.

Message Titre du message: Re: Soka Gakkai, un bouddhisme japonais suspect.

Message Ecrit le 15 Avr 2018, 17:27

Vous en avez d'autres des théories de ce genre complètement absurdes ?
:priere: "Le sage n’est pas celui qui pratique le bouddhisme en dehors des règles de la société mais plutôt celui qui, grâce à une compréhension profonde du monde, connaît la meilleure manière de s’y comporter."

zeste de savoir

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 517
Enregistré le: 19 Déc 2017, 04:13

Message Sujet: Soka Gakkai, un bouddhisme japonais suspect.

Message Titre du message: Re: Soka Gakkai, un bouddhisme japonais suspect.

Message Ecrit le 30 Avr 2018, 15:18

Yvon a écrit:Vous en avez d'autres des théories de ce genre complètement absurdes ?


Comme vous n'arrivez pas à prouver vos affirmations, je n'ai pas besoin de théories, c'est suffisant ! :Bye:

Yvon

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2084
Enregistré le: 01 Sep 2015, 17:07

Message Sujet: Soka Gakkai, un bouddhisme japonais suspect.

Message Titre du message: Re: Soka Gakkai, un bouddhisme japonais suspect.

Message Ecrit le 30 Avr 2018, 17:33

Oui j'en doute pas (face)
:priere: "Le sage n’est pas celui qui pratique le bouddhisme en dehors des règles de la société mais plutôt celui qui, grâce à une compréhension profonde du monde, connaît la meilleure manière de s’y comporter."

algol-x

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 887
Enregistré le: 17 Mai 2015, 13:59

Message Sujet: Soka Gakkai, un bouddhisme japonais suspect.

Message Titre du message: Re: Soka Gakkai, un bouddhisme japonais suspect.

Message Ecrit le 30 Avr 2018, 22:45

Yvon a écrit:Vous en avez d'autres des théories de ce genre complètement absurdes ?


zeste de savoir a écrit:Comme vous n'arrivez pas à prouver vos affirmations, je n'ai pas besoin de théories, c'est suffisant ! :Bye:


Tout à fait, faute d'arguments valides, inutile de contre-argumenter ! :)

:levitation:
"Une carte n'est pas le territoire" Alfred Korzybski

Yvon

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2084
Enregistré le: 01 Sep 2015, 17:07

Message Sujet: Soka Gakkai, un bouddhisme japonais suspect.

Message Titre du message: Re: Soka Gakkai, un bouddhisme japonais suspect.

Message Ecrit le 01 Mai 2018, 05:14

Le recours aux qualificatifs de « nationaliste » et d’« intolérant »
renvoie à un système de représentations et à un imaginaire
symbolique plus qu’à une réalité établie.
Seule une étude de l’histoire des idées et de l’action de Nichiren
Daishonin, moine vivant au Japon au XIIIème siècle,
permettrait de conclure à l’existence d’une « version »
inacceptable du bouddhisme.
En réalité, cette supposée « version » historique est au XXIème
siècle aux antipodes des croyances et des pratiques du culte du
bouddhisme de Nichiren : ce culte, pratiqué dans 192 pays et
territoires, ne fait nullement la promotion et la défense d’une
vision nationale ou nationaliste du bouddhisme.

Il s’exerce au contraire dans le respect des convictions d’autrui,
sans contraindre quiconque à abandonner ses valeurs et ses
convictions personnelles. La Constitution Soka pour le culte du
bouddhisme de Nichiren dispose ainsi que :
« Les fidèles s’efforcent de refléter les valeurs et les principes
du bouddhisme de Nichiren dans la tolérance et le respect du
pluralisme des convictions même lorsqu’ils transmettent à
autrui, par le dialogue et l’échange, les enseignements
spirituels qu’ils chérissent »16.
Rappelons par ailleurs que le fondateur de la Soka Gakkai,
Tsunesaburo Makiguchi, est lui-même décédé en prison en 1942
où il était incarcéré (comme d’ailleurs son successeur Josei
Toda) du fait précisément de son opposition au gouvernement
militariste, impérialiste et nationaliste japonais de l’époque.
En l’espèce, la critique sur ce point est donc pour le moins mal
fondée et incompréhensible.
:priere: "Le sage n’est pas celui qui pratique le bouddhisme en dehors des règles de la société mais plutôt celui qui, grâce à une compréhension profonde du monde, connaît la meilleure manière de s’y comporter."

zeste de savoir

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 517
Enregistré le: 19 Déc 2017, 04:13

Message Sujet: Soka Gakkai, un bouddhisme japonais suspect.

Message Titre du message: Re: Soka Gakkai, un bouddhisme japonais suspect.

Message Ecrit le 03 Mai 2018, 02:48

Yvon a écrit:Rappelons par ailleurs que le fondateur de la Soka Gakkai,
Tsunesaburo Makiguchi, est lui-même décédé en prison en 1942
où il était incarcéré (comme d’ailleurs son successeur Josei
Toda) du fait précisément de son opposition au gouvernement
militariste, impérialiste et nationaliste japonais de l’époque.
En l’espèce, la critique sur ce point est donc pour le moins mal
fondée et incompréhensible.


Document non sourcé et factuellement faux sur le point précité, la seule opposition de Makiguchi au gouvernement militariste, impérialiste et nationaliste japonais portait sur la prééminence et l'imposition de la vénération du talisman shintoïste du temple d'Ise. Difficile de parler ensuite d'opposition au "militarisme", à l'"impérialisme" et au "nationalisme" comme vous le laissez à nouveau entendre. Cela à largement été commenté ici et ailleurs avec les citations d'époque de Makiguchi sans que vous puissiez apportiez d'éléments contradictoires pertinents ! :hi:

Yvon

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2084
Enregistré le: 01 Sep 2015, 17:07

Message Sujet: Soka Gakkai, un bouddhisme japonais suspect.

Message Titre du message: Re: Soka Gakkai, un bouddhisme japonais suspect.

Message Ecrit le 04 Mai 2018, 12:28

:hi:
Modifié en dernier par Yvon le 07 Mai 2018, 13:30, modifié 1 fois.
:priere: "Le sage n’est pas celui qui pratique le bouddhisme en dehors des règles de la société mais plutôt celui qui, grâce à une compréhension profonde du monde, connaît la meilleure manière de s’y comporter."

zeste de savoir

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 517
Enregistré le: 19 Déc 2017, 04:13

Message Sujet: Soka Gakkai, un bouddhisme japonais suspect.

Message Titre du message: Re: Soka Gakkai, un bouddhisme japonais suspect.

Message Ecrit le 07 Mai 2018, 12:50

Yvon a écrit:Rappelons par ailleurs que le fondateur de la Soka Gakkai,
Tsunesaburo Makiguchi, est lui-même décédé en prison en 1942
où il était incarcéré (comme d’ailleurs son successeur Josei
Toda) du fait précisément de son opposition au gouvernement
militariste, impérialiste et nationaliste japonais de l’époque.
En l’espèce, la critique sur ce point est donc pour le moins mal
fondée et incompréhensible.


Quand Gakkai prétend qu'ils se sont opposés à l'ultra nationalisme, on peut parler de faux grossier !

Yvon

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2084
Enregistré le: 01 Sep 2015, 17:07

Message Sujet: Soka Gakkai, un bouddhisme japonais suspect.

Message Titre du message: Re: Soka Gakkai, un bouddhisme japonais suspect.

Message Ecrit le 07 Mai 2018, 13:30

Le recours aux qualificatifs de « nationaliste » et d’« intolérant »
renvoie à un système de représentations et à un imaginaire
symbolique plus qu’à une réalité établie.
Seule une étude de l’histoire des idées et de l’action de Nichiren
Daishonin, moine vivant au Japon au XIIIème siècle,
permettrait de conclure à l’existence d’une « version »
inacceptable du bouddhisme.
En réalité, cette supposée « version » historique est au XXIème
siècle aux antipodes des croyances et des pratiques du culte du
bouddhisme de Nichiren : ce culte, pratiqué dans 192 pays et
territoires, ne fait nullement la promotion et la défense d’une
vision nationale ou nationaliste du bouddhisme.

Il s’exerce au contraire dans le respect des convictions d’autrui,
sans contraindre quiconque à abandonner ses valeurs et ses
convictions personnelles. La Constitution Soka pour le culte du
bouddhisme de Nichiren dispose ainsi que :
« Les fidèles s’efforcent de refléter les valeurs et les principes
du bouddhisme de Nichiren dans la tolérance et le respect du
pluralisme des convictions même lorsqu’ils transmettent à
autrui, par le dialogue et l’échange, les enseignements
spirituels qu’ils chérissent »16.
Rappelons par ailleurs que le fondateur de la Soka Gakkai,
Tsunesaburo Makiguchi, est lui-même décédé en prison en 1942
où il était incarcéré (comme d’ailleurs son successeur Josei
Toda) du fait précisément de son opposition au gouvernement
militariste, impérialiste et nationaliste japonais de l’époque.
En l’espèce, la critique sur ce point est donc pour le moins mal
fondée et incompréhensible.
:priere: "Le sage n’est pas celui qui pratique le bouddhisme en dehors des règles de la société mais plutôt celui qui, grâce à une compréhension profonde du monde, connaît la meilleure manière de s’y comporter."

zeste de savoir

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 517
Enregistré le: 19 Déc 2017, 04:13

Message Sujet: Soka Gakkai, un bouddhisme japonais suspect.

Message Titre du message: Re: Soka Gakkai, un bouddhisme japonais suspect.

Message Ecrit le 07 Mai 2018, 14:14

Yvon a écrit:Rappelons par ailleurs que le fondateur de la Soka Gakkai,
Tsunesaburo Makiguchi, est lui-même décédé en prison en 1942
où il était incarcéré (comme d’ailleurs son successeur Josei
Toda) du fait précisément de son opposition au gouvernement
militariste, impérialiste et nationaliste japonais de l’époque.
En l’espèce, la critique sur ce point est donc pour le moins mal
fondée et incompréhensible.
Modifié en dernier par zeste de savoir le 08 Mai 2018, 03:16, modifié 1 fois.

Yvon

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2084
Enregistré le: 01 Sep 2015, 17:07

Message Sujet: Soka Gakkai, un bouddhisme japonais suspect.

Message Titre du message: Re: Soka Gakkai, un bouddhisme japonais suspect.

Message Ecrit le 07 Mai 2018, 14:36

:hi:
Modifié en dernier par Yvon le 08 Mai 2018, 04:11, modifié 1 fois.
:priere: "Le sage n’est pas celui qui pratique le bouddhisme en dehors des règles de la société mais plutôt celui qui, grâce à une compréhension profonde du monde, connaît la meilleure manière de s’y comporter."

zeste de savoir

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 517
Enregistré le: 19 Déc 2017, 04:13

Message Sujet: Soka Gakkai, un bouddhisme japonais suspect.

Message Titre du message: Re: Soka Gakkai, un bouddhisme japonais suspect.

Message Ecrit le 08 Mai 2018, 03:16

Yvon a écrit:Rappelons par ailleurs que le fondateur de la Soka Gakkai,
Tsunesaburo Makiguchi, est lui-même décédé en prison en 1942
où il était incarcéré (comme d’ailleurs son successeur Josei
Toda) du fait précisément de son opposition au gouvernement
militariste, impérialiste et nationaliste japonais de l’époque.
En l’espèce, la critique sur ce point est donc pour le moins mal
fondée et incompréhensible.


Vous pouvez répétez et descendre indéfiniment votre message, comme le fait la pub ou la propagande pour laquelle vous semblez avoir des prédispositions,
Répéter 10 fois la même erreur ne la transformera jamais en vérité ! :Bye:
Quand Gakkai prétend qu'ils se sont opposés à l'ultra nationalisme, on peut parler de faux grossier :sourcils:

Yvon

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2084
Enregistré le: 01 Sep 2015, 17:07

Message Sujet: Soka Gakkai, un bouddhisme japonais suspect.

Message Titre du message: Re: Soka Gakkai, un bouddhisme japonais suspect.

Message Ecrit le 08 Mai 2018, 04:11

Rappelons par ailleurs que le fondateur de la Soka Gakkai,
Tsunesaburo Makiguchi, est lui-même décédé en prison en 1942
où il était incarcéré (comme d’ailleurs son successeur Josei
Toda) du fait précisément de son opposition au gouvernement
militariste, impérialiste et nationaliste japonais de l’époque.
En l’espèce, la critique sur ce point est donc pour le moins mal
fondée et incompréhensible.
:priere: "Le sage n’est pas celui qui pratique le bouddhisme en dehors des règles de la société mais plutôt celui qui, grâce à une compréhension profonde du monde, connaît la meilleure manière de s’y comporter."

Ichinen29

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 185
Enregistré le: 25 Oct 2017, 14:57

Message Sujet: Soka Gakkai, un bouddhisme japonais suspect.

Message Titre du message: Re: Soka Gakkai, un bouddhisme japonais suspect.

Message Ecrit le 08 Mai 2018, 05:38

Aucun doute sur l'intégrité de T Makiguchi!...

vic

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 10470
Enregistré le: 07 Juil 2013, 16:15

Message Sujet: Soka Gakkai, un bouddhisme japonais suspect.

Message Titre du message: Re: Soka Gakkai, un bouddhisme japonais suspect.

Message Ecrit le 08 Mai 2018, 06:51

Ichinen29 a écrit:Aucun doute sur l'intégrité de T Makiguchi!...


Pourquoi pas .
Mais c'est Nichiren qui est le fondateur de votre mouvement , le vrai .
Par des déclarations successives, il à réïtéré qu'il souhaitait ardemment la décapitation de tous les maitres et moines de autres écoles.
C'est quand même Nichiren le fondateur de la soka gakkaï avant Makiguchi , puisque vous suivez tous l'enseignement unique de Nichiren .
Donc la soka gakkaÏ portera toujours les casseroles de son fondateur Nichiren .
La soka gakkaï n'est qu'une des déclinaisons de la pensée de Nichiren , et quand on fait un arbre généalogique de votre mouvement , il ne peut s'arrêter à l'origine à Makiguchi . Quand a la ligné avec bouddha des idées de Nichiren , elle est très contestable et contestée par les autres écoles du bouddhisme , et vous le savez bien .
Les pratiquants de la soka gakkaï comme Nichiren rejettent l'enseignement des autres soutras du bouddha , c'est comme si un chrétien n'acceptait que le 2ème chapitre de la bible et rejettait tous les autres , son mode de lecture serait distordu . Pourrait on alors encore parler de christianisme ?
Pour la majorité des écoles chrétiennes la réponse serait non , pour ceux qui adopteraient cette croyance de lecture d'un unique chapitre oui .
je dis simplement que la soka gakkaï devrait reconnaitre que son interprétation du soutra du lotus est subjective , que la position de Nichiren est une interprétation possible , mais qu'il y en a d'autres , et qu'il ne faut pas se fermer aux autres interprétations du soutra du lotus des autres écoles et pour cela il ne faut pas s'enfermer à la lecture d'un seul soutra .
Si "Dieu est tout" alors il n'est rien en particulier, c'est-à-dire : "Dieu" n'est rien d'autre qu'un concept creux dans ce cas. Car le concept de "tout" ou de "totalité" ne gagne rien à être associé à un "mot" qui draine toutes sortes de superstitions. ( J'iminterroge)


Retourner vers Mahayana

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités