Seconde mort et mort éternelle

Une caractéristique de la théologie Mormon est la croyance en une apostasie totale ou perte de la doctrine originelle et de l'autorité divine.


Mormon

[Modérateur]
[Modérateur]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 11043
Enregistré le: 23 Oct 2012, 07:56

Message Sujet: Seconde mort et mort éternelle

Message Titre du message: Seconde mort et mort éternelle

Message Ecrit le 16 Avr 2016, 11:22

Bonjour :)

Quelques mouvements minoritaires du christianisme, ou certains chrétiens de tout bord ont tendance à confondre la notion de "mort éternelle" avec celle de se retrouver totalement anéanti par décret divin.

Il n'en est rien!
La mort spirituelle consiste en la séparation d'avec Dieu :

" Et ainsi dit le Seigneur: Elles resteront comme un témoignage éclatant contre ce peuple au jour du jugement; par elles il sera jugé, chaque homme selon ses œuvres, qu’elles soient bonnes ou qu’elles soient mauvaises. Et si elles sont mauvaises, ils sont condamnés à la vision affreuse de leur culpabilité et de leurs abominations personnelles, ce qui les fait reculer hors de la présence du Seigneur, vers un état de misère et de tourment sans fin d’où ils ne peuvent plus revenir; c’est pourquoi, ils ont bu de la damnation pour leur âme. C’est pourquoi, ils ont bu à la coupe de la colère de Dieu, que la justice ne pourrait pas plus leur refuser qu’elle ne pouvait refuser qu’Adam tombât parce qu’il avait mangé du fruit défendu; c’est pourquoi, la miséricorde ne pourrait plus jamais avoir de droit sur eux. Et leur tourment est comme un étang de feu et de soufre, dont les flammes ne s’éteignent pas et dont la fumée monte pour toujours et à jamais. Ainsi m’a commandé le Seigneur. Amen." (Mosiah 3:25-27)

Seconde mort et mort éternelle

La "mort éternelle" existe par opposition à la "vie éternelle" dans la Bible, c'est son concept opposé implicitement présent. Mais, puisque qu'il est dit que "tous" revivront en Christ (du fait de sa résurrection, voir 1Cor.15:21-22), la "vie éternelle" n'a donc rien à voir avec l'immortalité du corps physique obtenue automatiquement par tous grâce à la seule résurrection de Jésus. La "vie éternelle" renvoit donc à autre chose, à un état de bonheur ou au genre de vie de Dieu réservée aux seuls saints en tant que cohéritiers avec Christ pour connaître et communier avec la divinité parfaitement ; car on peut être mort intérieurement tout en étant physiquement en vie extérieurement, et le contraire correspondre à cette description :

"Or, la vie éternelle, c'est qu'ils te connaissent, toi, le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus-Christ." (Jean 17:3)

La "destruction" ou "seconde mort", elle, c'est simplement le contraire. Elle concerne une catégorie particulière de gens ancrés profondément dans la méchanceté qui meurt dans cette état d'injustice, d'éloignement de la vérité et de mépris envers Dieu, son Christ et de leur amour (voir (Apoc.21:8). C'est un état de dessèchement spirituel consenti dans ce monde et emporté dans l'autre.

Ces gens demeureront dans le séjour des morts jusqu'à ce que les mille ans "et un peu de temps" s'accomplissent, jusqu'au jugement, jusqu'au temps nécessaire pour parvenir, eux aussi, à plier le genoux devant le Christ (voir Phil.2:10). Ces gens retrouveront leur corps ressuscité pour cet évènement et seront ensuite affectés à la sphère de moindre gloire qu'ils pourront éternellement supporter dans un état plus ou moins séparé de Dieu et de leurs êtres chers. Mais jamais personne ne sera anéanti ! Chacun recevra selon ses œuvres, car il y a généralement du bon en chacun. L'anéantissement transformerait le Jugement en une parodie de justice par l'absence de conséquences pour le pécheur, qui n'en demande pas tant.

Ne seront jetés, au final, dans "l'étang de feu", que ceux ressuscités s'étant rendus coupables du péché impardonnable... et donc irrécupérable (voir Apoc.20:14). Ce qui, implicitement, correspond à une "mort éternelle" (séparation totale d'avec Dieu, inimitié sociale, cadre de vie misérable, corps ressuscité sans gloire) pour une durée inconnue.
Le Livre de Mormon online :
UN AUTRE TEMOIGNAGE DE JESUS-CHRIST
http://www.lds.org/scriptures/bofm?lang=fra
EGLISE de JESUS-CHRIST des SAINTS des DERNIERS JOURS

Mormon

[Modérateur]
[Modérateur]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 11043
Enregistré le: 23 Oct 2012, 07:56

Message Sujet: Seconde mort et mort éternelle

Message Titre du message: Re: La mort éternelle

Message Ecrit le 06 Juin 2016, 12:28

Bonjour,

J'ai expliqué que la mort éternelle ne consistait pas en un anéantissement, qu'elle consistait à une séparation d'avec Dieu par le péché et la culpabilité. Elle peut se passer dans la mortalité, dans le séjour des morts, voire à la résurrection pour un petit nombre de personne après le jugement.

La vie éternelle, c'est la même chose, nous pouvons l'avoir dès le pardon de nos péchés dans la mortalité, et l'emporter ensuite dans le séjour des morts et à la résurrection sans attendre le Jugement si nous gardons jusqu'à la fin la rémission de nos péchés. Point besoin d'attendre 1000 ans.

Ne pas reprendre vie avant la fin des 1000 ans, cela signifie ne pas ressusciter physiquement avant cette échéance, et non sortir d'un absurde et hypothétique anéantissement.

L'anéantissement des injustes cher à certains mouvements se disant chrétiens n'existe pas. Il tournerait le jugement, Dieu et son amour en dérision. Nous recevrons tous selon nos œuvres, c'est-à-dire personne ne recevra rien, et aucun de nous n'échappera aux conséquences de ses actes ! A la fin des mille ans, les injustes sortiront de leur état de misère spirituelle (seconde mort) et seront enfin rachetés. leur noms finiront par figurer dans le Livre de Vie. Les autres (très peu de monde), pour avoir blasphémé contre le Saint-Esprit, resteront dans leur état de "seconde mort" ===> séparation totale avec la divinité dans un autre lieu.

Jusqu'au jugement les injustes continueront à vivre, et un temps de souffrance leur sera donné pour sauver le meilleur d'eux-mêmes :

" Mais pour les lâches, les incrédules, les abominables, les meurtriers, les impudiques, les enchanteurs, les idolâtres, et tous les menteurs, leur part sera dans l'étang ardent de feu et de soufre, ce qui est la seconde mort." (Apoc.21:8).
Le Livre de Mormon online :
UN AUTRE TEMOIGNAGE DE JESUS-CHRIST
http://www.lds.org/scriptures/bofm?lang=fra
EGLISE de JESUS-CHRIST des SAINTS des DERNIERS JOURS

Mormon

[Modérateur]
[Modérateur]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 11043
Enregistré le: 23 Oct 2012, 07:56

Message Sujet: Seconde mort et mort éternelle

Message Titre du message: Re: La mort éternelle

Message Ecrit le 08 Juin 2016, 14:43

A propos de la mort, je viens de lire ailleurs sur le forum une drôle d'histoire :

S'il est vrai que l'homme ne meurt qu'une seule fois, s'il est ressuscité pour une résurrection de jugement, ce n'est pas la mort qui l'attend mais la destruction. Du point de vue de Dieu, ce qui est mort peut être relevé mais ce qui est détruit ne revient jamais.


Comme si Dieu pouvait anéantir ses créatures, les sortir le temps de les juger... et pour les replonger dans le néant suite à leur condamnation !

Dieu n'est ni un fou, ni sadique. Il n'a pas crée ses enfants pour le seul plaisir de leur dire "profitez de la vie, mangez et buvez, faîtes ce que vous voulez, il n'y aura aucun compte à rendre puisqu'il n'y a rien après la mort... mais je vous promets seulement une parodie de justice par l'anéantissement salvateur promis ! "

Rendez-vous compte où la sottise de l'homme peut nous amener ? Il y a toujours du bon en chacun. Chacun sera récompensé selon ses œuvres.
Le Livre de Mormon online :
UN AUTRE TEMOIGNAGE DE JESUS-CHRIST
http://www.lds.org/scriptures/bofm?lang=fra
EGLISE de JESUS-CHRIST des SAINTS des DERNIERS JOURS

VENT

Christianisme [Témoins_de_Jéhovah]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4096
Enregistré le: 21 Avr 2013, 16:29

Message Sujet: Seconde mort et mort éternelle

Message Titre du message: Re: La mort éternelle

Message Ecrit le 08 Juin 2016, 15:18

La mort éternelle n'est pas biblique, c'est une expression qui n'existe pas dans la bible, la vie éternelle oui, la destruction oui, mais la mort est apparu après le péché d'Adam, mort qu'Adam a transmis à ses descendants et donc Christ à racheté par son sacrifice humain afin que les morts en Adam reçoivent la résurrection en Christ, ce qui est la preuve que la mort éternelle n'existe pas, n'a jamais existé, et celà depuis le décret de Dieu en Genèse 3:15.
Le vent souffle où il veut, et tu en entends le bruit, mais tu ne sais pas d’où il vient ni où il va. Ainsi est tout homme qui est né de l’esprit. ” Jean 3:8

Mormon

[Modérateur]
[Modérateur]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 11043
Enregistré le: 23 Oct 2012, 07:56

Message Sujet: Seconde mort et mort éternelle

Message Titre du message: Re: La mort éternelle

Message Ecrit le 08 Juin 2016, 20:39

VENT a écrit:La mort éternelle n'est pas biblique, c'est une expression qui n'existe pas dans la bible, la vie éternelle oui, la destruction oui, mais la mort est apparu après le péché d'Adam, mort qu'Adam a transmis à ses descendants et donc Christ à racheté par son sacrifice humain afin que les morts en Adam reçoivent la résurrection en Christ, ce qui est la preuve que la mort éternelle n'existe pas, n'a jamais existé, et celà depuis le décret de Dieu en Genèse 3:15.


Bonjour VENT :)

La "mort éternelle" existe par opposition à la "vie éternelle" dans la Bible : c'est son concept opposé implicitement présent. Puisque, comme vous le dites, tous revivent en Christ du fait de sa résurrection, la "vie éternelle" n'a donc rien à voir avec l'immortalité du corps physique obtenue automatiquement par tous grâce à la seule résurrection de Jésus. La "vie éternelle" renvoit donc à un état de bonheur ou au genre de vie réservée aux saints en tant que cohéritiers avec Christ.

La "destruction" ou "seconde mort", elle, c'est simplement le contraire. Elle concerne déjà les gens sur terre qui marchent dans le péché et qui ne se repentent pas. Elle accompagne les gens dans le séjour des morts qui demeure volontairement dans leur méchanceté jusqu'à ce que les mille ans "et un peu de temps" s'accomplissent, jusqu'au jugement, jusqu'au temps nécessaire. Ces gens retrouveront leur corps ressuscité pour cet évènement et seront ensuite affectés à la sphère de moindre gloire qu'ils pourront éternellement supporter dans un état plus ou moins séparé de Dieu et de leurs êtres chers. Mais jamais personne ne sera anéanti ! Chacun recevra selon ses œuvres et n'y échappera pas.

La mort physique et la mort spirituelle du séjour des morts ne seront donc plus. Ne seront jetés, au final, dans "l'étang de feu" que ceux ressuscités s'étant rendu coupables du péché impardonnable et donc irrécupérable (voir Apoc.20:14). Ce qui, implicitement, correspond à une "mort éternelle" (séparation totale d'avec Dieu, inimitié sociale, cadre de vie misérable).

Cordialement :)
Le Livre de Mormon online :
UN AUTRE TEMOIGNAGE DE JESUS-CHRIST
http://www.lds.org/scriptures/bofm?lang=fra
EGLISE de JESUS-CHRIST des SAINTS des DERNIERS JOURS

VENT

Christianisme [Témoins_de_Jéhovah]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4096
Enregistré le: 21 Avr 2013, 16:29

Message Sujet: Seconde mort et mort éternelle

Message Titre du message: Re: La mort éternelle

Message Ecrit le 09 Juin 2016, 12:25

Ton explication sur la mort éternelle sent l'enfert de la chrétienté, il ne manque plus que le purgatoire, quoique je me demande si tu n'as pas abordé involontairement la question en évoquant la vie de ceux qui se sont mal conduit et qui subissent la seconde mort et reçoivent une vie médiocre, enfin bref du déjà vue...
Le vent souffle où il veut, et tu en entends le bruit, mais tu ne sais pas d’où il vient ni où il va. Ainsi est tout homme qui est né de l’esprit. ” Jean 3:8

Mormon

[Modérateur]
[Modérateur]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 11043
Enregistré le: 23 Oct 2012, 07:56

Message Sujet: Seconde mort et mort éternelle

Message Titre du message:

Message Ecrit le 12 Juil 2016, 08:04

Seconde mort et mort éternelle

La "mort éternelle" existe par opposition à la "vie éternelle" dans la Bible, c'est son concept opposé implicitement présent. Mais, puisque qu'il est dit que "tous" revivront en Christ (du fait de sa résurrection, voir 1Cor.15:21-22), la "vie éternelle" n'a donc rien à voir avec l'immortalité du corps physique obtenue automatiquement par tous grâce à la seule résurrection de Jésus. La "vie éternelle" renvoit donc à autre chose, à un état de bonheur ou au genre de vie de Dieu réservée aux seuls saints en tant que cohéritiers avec Christ pour connaître et communier avec la divinité parfaitement :

"Or, la vie éternelle, c'est qu'ils te connaissent, toi, le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus-Christ." (Jean 17:3)

La "destruction" ou "seconde mort", elle, c'est simplement le contraire. Elle concerne une catégorie particulière de gens ancrés profondément dans la méchanceté qui meurt dans cette état d'injustice (voir (Apoc.21:8). Elle ne concerne pas ces personnes qui se contentent de "faire le bien au cas où il y aurait quelque chose après la mort", sans faire l'effort d'approfondir quoi que ce soit ; ces gens auront aussi part à la première résurrection en second temps.

Les plus gens injustes demeureront dans le séjour des morts jusqu'à ce que les mille ans "et un peu de temps" s'accomplissent ; jusqu'au jugement ; jusqu'au temps nécessaire pour parvenir, eux aussi, à plier le genoux devant le Christ (voir Phil.2:10). Ces gens retrouveront leur corps ressuscité pour cet évènement et seront ensuite affectés à la sphère de moindre gloire qu'ils pourront éternellement supporter dans un état plus ou moins séparé de Dieu et de leurs êtres chers. Mais jamais personne ne sera anéanti ! Chacun recevra selon ses œuvres. L'anéantissement transformerait le Jugement en une parodie de justice par l'absence de conséquences pour le pécheur - lequel ne demande qu'à croire en cela.

La mort physique et la mort spirituelle du séjour des morts ne seront donc plus. Ne seront jetés, au final, dans "l'étang de feu", que ceux ressuscités s'étant rendus coupables du péché impardonnable... et donc irrécupérable (voir Apoc.20:14). Ce qui, implicitement, correspond à une "mort éternelle" (séparation totale d'avec Dieu, inimitié sociale, cadre de vie misérable).
Le Livre de Mormon online :
UN AUTRE TEMOIGNAGE DE JESUS-CHRIST
http://www.lds.org/scriptures/bofm?lang=fra
EGLISE de JESUS-CHRIST des SAINTS des DERNIERS JOURS

Mormon

[Modérateur]
[Modérateur]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 11043
Enregistré le: 23 Oct 2012, 07:56

Message Sujet: Seconde mort et mort éternelle

Message Titre du message: Re:

Message Ecrit le 05 Mai 2017, 14:14

Revivre en Christ pour tous ne peut concerner qu'une résurrection physique définitive puisque cela s'adresse aux justes et aux injustes sans exception, et n'a donc rien à voir avec la mort spirituelle causée par la séparation d'avec Dieu par le péché et la culpabilité.

"Comme tous meurent en Adam, de même aussi tous revivront en Christ." (1Cor.15:22).

"et ayant en Dieu cette espérance, comme ils l'ont eux-mêmes, qu'il y aura une résurrection des justes et des injustes."
(Actes 24:15).

" Et comme il est réservé aux hommes de mourir une seule fois, après quoi vient le jugement " (Heb.9:27).

Il y a la résurrection (tous revivront en Christ physiquement et définitivement), ensuite le jugement, ensuite les conséquences du jugement : chacun recevra selon ses œuvres. La seconde mort n'a donc rien de physique puisque "revivre en Christ" c'est pour l'éternité et pour tous (on ne meurt qu'une seule fois).
Le Livre de Mormon online :
UN AUTRE TEMOIGNAGE DE JESUS-CHRIST
http://www.lds.org/scriptures/bofm?lang=fra
EGLISE de JESUS-CHRIST des SAINTS des DERNIERS JOURS


Retourner vers Mormon

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité