Shéol/Hadès/Séjour des morts/Purgatoire



prisca

[ Christianisme ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 9367
Enregistré le: 25 Oct 2016, 13:41

Message Sujet: Shéol/Hadès/Séjour des morts/Purgatoire

Message Titre du message: Shéol/Hadès/Séjour des morts/Purgatoire

Message Ecrit le 12 Oct 2018, 06:02

Du point de vue catholique, Shéol/Hadès/Séjour des morts/ représente :


Catéchisme : 633 Le séjour des morts où le Christ mort est descendu, l’Écriture l’appelle les enfers, le Shéol ou l’Hadès (cf. Ph 2, 10 ; Ac 2, 24 ; Ap 1, 18 ; Ep 4, 9) parce que ceux qui s’y trouvent sont privés de la vision de Dieu (cf. Ps 6, 6 ; 88, 11-13). Tel est en effet, en attendant le Rédempteur, le cas de tous les morts, méchants ou justes (cf. Ps 89, 49 ; 1 S 28, 19 ; Ez 32, 17-32) ce qui ne veut pas dire que leur sort soit identique comme le montre Jésus dans la parabole du pauvre Lazare reçu dans " le sein d’Abraham " (cf. Lc 16, 22-26). " Ce sont précisément ces âmes saintes, qui attendaient leur Libérateur dans le sein d’Abraham, que Jésus-Christ délivra lorsqu’il descendit aux enfers " (Catech. R. 1, 6, 3). Jésus n’est pas descendu aux enfers pour y délivrer les damnés (cf. Cc. Rome de 745 : DS 587) ni pour détruire l’enfer de la damnation (cf. DS 1011 ; 1077) mais pour libérer les justes qui l’avaient précédé (cf. Cc. Tolède IV en 625 : DS 485 ; Mt 27, 52-53).


Rappelons que Shéol/Hadès existe avant même que le catholicisme ne le mette en scène.


La Genèse déjà en parle : Genèse 37:35
"Tous ses fils et toutes ses filles (de Jacob) vinrent pour le consoler; mais il ne voulut recevoir aucune consolation. Il disait : C'est en pleurant que je descendrai vers mon fils au séjour des morts ! Et il pleurait son fils."


Qui a parlé les premiers du Shéol et de l'Hadès ?
- Ce sont les Hébreux (Shéol) par la Thora qui a été écrite environ 8 siècles avant Jésus Christ.
- Ce sont les Grecs (Hadès)dont on dit d'eux qu'ils se sont révélés durant le 5ème siècle avant JC pour les écrits antiques ou Grèce Antique la plus connue.
- Ce sont les catholiques (Séjour des morts)

Avant que parvienne aux catholiques la notion de Shéol et Hadès la croyance est :

Image
Image
Image


Par conséquent les catholiques ont cru de la même manière que LES HEBREUX - que LES GRECS.


Or



Les Hébreux qui ont lu la première fois ce mot "SHEOL"

La Genèse en parle pour la première fois dans : Genèse 37:35
"Tous ses fils et toutes ses filles (de Jacob) vinrent pour le consoler; mais il ne voulut recevoir aucune consolation. Il disait : C'est en pleurant que je descendrai vers mon fils au Shéol ! Et il pleurait son fils."


Rappelez vous, Joseph a été vendu aux Ismaléistes par ses frères jaloux sauf Ruben en faisant croire que des loups l'avaient dévoré, son Père Jacob est désespéré et ce verset ci dessus nous montre le poids de sa peine, il dit qu'il descendra vers son fils au shéol en pleurant.


Les lecteurs se diront, Jacob descend donc il y a un sous sol puisque la Bible le dit, et ce sous sol est un lieu où se trouverait Joseph, mais Joseph un jeune garçon de 17 ans pas méchant pour un sou ne mérite pas d'aller en sous sol mais au Ciel auprès de Dieu le Père, alors pourquoi serait il sous le sol ?


Il faut pouvoir se mettre en situation de questionnement devant un verset qui donne des éléments exploitables selon la croyance.


Donc l'intention de DIEU est de faire savoir que le SHEOL est une bouche béante vers un lieu terrible comme cet autre verset nous le fait savoir : Nombres 16:30 "
mais si l'Eternel fait une chose inouïe, si la terre ouvre sa bouche pour les engloutir avec tout ce qui leur appartient, et qu'ils descendent vivants dans le Shéol, vous saurez alors que ces gens ont méprisé l'Eternel."



Par conséquent ce lieu où Joseph, un jeune garçon innocent y a été jeté d'après le verset d'avant, Jacob son père voulant y descendre pour le voir ou le récupérer, mais Jacob savait il ce que représente ce lieu ou s'agit il là de comprendre que Dieu a voulu donner l'enseignement sur ce lieu en mettant en scène Jacob qui lui veut y descendre ?


Déjà la première des questions : est ce que les narrations de l'Ancien Testament sont des récits rapportés de gens qui imaginent des situations ou alors est ce que les narrations de l'Ancien Testament sont la Parole de Dieu qui instruit ?


Il n'y a pas l'ombre d'un doute pour les fervents croyants : il s'agit de la Parole de Dieu qui instruit.



Donc DIEU décrit ce lieu : le SHEOL.


Mais Nombre 16 : 30 nous le montre comme un châtiment terrible pour des gens qui ont méprisé l'Eternel et Genèse 37 : 35 nous le montre comme un lieu où Joseph fils de Jacob, innocent et un garçon pleine d'espérance a chûté.



Donc le SHEOL accueille aussi bien de bonnes personnes que des très mauvaises.


Faisons un bond dans le temps, le catholicisme dit du SHEOL qu'ils appellent eux SEJOUR DES MORTS Catéchisme : 633 Le séjour des morts où le Christ mort est descendu, l’Écriture l’appelle les enfers, le Shéol ou l’Hadès parce que ceux qui s’y trouvent sont privés de la vision de Dieu . Tel est en effet, en attendant le Rédempteur, le cas de tous les morts, méchants ou justes


Donc le catholicisme a adapté les 2 versets ci dessus car il s'est dit le catholicisme que JOSEPH est un brave garçon et pourtant il est dans le séjour des morts, et les pires qui soient y sont aussi.

Cependant, notons l'indélicatesse du catholicisme eu égard au polythéisme Grec qui a mis en scène HADES qui est un dieu et nous savons à quel point DIEU réprouve ces croyances polythéistes, donc insérer dans le catéchisme lui même le nom d'HADES est un parjure devant DIEU. Catéchisme : 633 Le séjour des morts où le Christ mort est descendu, l’Écriture l’appelle les enfers, le Shéol ou l’Hadès


Mais là n'est pas le sujet, le sujet est de savoir ce qu'est : LE SHEOL.

Nous sommes renseignés de ce qu'il est par le CHRISTIANISME qui lui déterminera ses contours.

Il faut chercher parmi "les morts" puisque le SHEOL est rattaché à la mort.

Paul nous dit :

1 Corinthiens 15:20
"Mais maintenant, Christ est ressuscité des morts, il est les prémices de ceux qui sont morts."


Christ est ressuscité des gens décédés, Christ est le premier qui a ressuscité parmi les décédés.



"mort" signifie 1/ Décédé et il faut voir plus loin à quoi correspond "mort" aussi.


Voyons cet autre verset :
Colossiens 3-3 "Car vous êtes morts, et votre vie est cachée avec Christ en Dieu. "


Paul dit aux Colossiens qu'ils "sont morts" et pourtant ils sont bien vivants, ils sont face à Paul et l'écoutent.


Ils "sont morts" parce que LEUR VIE avec Christ c'est à dire "la vie qu'ils espèrent est avec Christ car CHRIST EST LA VIE, la Vie en Dieu, puisque CHRIST amène à Dieu "les morts" qu'ils sont.


Donc les Colossiens sont MORTS et il faut pour qu'ils vivent qu'ils "cherchez les choses d'en haut, où Christ est assis à la droite de Dieu."


Donc des hommes qui ne cherchent pas les choses d'en haut, où CHRIST est assis à la droite de DIEU sont des morts, car ce qui vaut pour les Colossiens vaut pour tout homme sur la terre.

Donc mort = 1/ Des gens décédés et 2/ Des gens qui doivent chercher les choses d'en haut sinon ils ne sont pas "vivants".


SHEOL où il est question de MORT se précise par le CHRISTIANISME.

"Chercher les choses d'en haut où Christ est assis à la droite de Dieu" est l'ESPERANCE pour sortir du statut de MORT pour passer au statut de VIVANT.

Ce verset ci dessous fait suite aux versets qui précèdent et qui disent que ceux qui ne croient pas que Jésus est ressuscité des morts croient mal et sont dans le péché. 17 "Et si Christ n'est pas ressuscité, votre foi est vaine, vous êtes encore dans vos péchés," Par conséquent ceux qui sont dans le péché (sont morts) en CHRIST sont perdus.

1 Corinthiens 15-18 "et par conséquent aussi ceux qui sont morts en Christ sont perdus. "


Donc dans ce verset "ETRE MORT" c'est "ETRE DANS LE PECHE".

Récapitulons : espérer de sortir du statut de mort pour passer au statut de vivant se fonde en cherchant les choses d'en haut où Christ est assis à la droite de Dieu. Chercher les choses d'en haut, croire que nous ressusciterons en fait partie, et ceux qui ne croient pas qu'ils ressusciteront, leur foi est vaine, ils sont encore dans leurs péchés, par conséquent ceux qui sont dans le péché sont morts et en Christ sont perdus.




EST CE QUE LE FILS DE JACOB était dans le péché lorsqu'il est descendu au séjour des morts où son Père voulait l'y rejoindre ? Rappelez vous le verset que j'ai cité plus haut : ....... "C'est en pleurant que je descendrai vers mon fils au séjour des morts ! Et il pleurait son fils."


Oui il y était JOSEPH puisque c'est marqué qu'il est dans le séjour des morts. Donc est mort (décédé) pour son père ceci dit alors que ses frères ont menti, mais Jacob croit qu'il est décédé, et Jacob veut aller là où est son fils, dans le Shéol.

Mais Jacob non pas qu'il veuille mais il voudra.



"il descendra" a t il dit.


C'est une promesse d'un père à son fils qu'il ne veut pas abandonner dans le shéol.

Mais est ce que les JUIFS croient comme les CHRETIENS ?

Ont ils obligation de croire en JESUS pour espérer sortir du statut de mort (pécheur) ?

Non ils ne l'ont pas, puisque DIEU s'est manifesté à eux directement, sans que Jésus ne vienne à eux.

Pourquoi alors Jésus est venu pour Israël ? Pour combattre un ennemi et qui est il ? Le pharisien ? Est ce que Jésus visait à rendre le PEUPLE JUIF CHRETIEN alors que DIEU A CREE LE JUDAISME ?

Il y a quelque chose à comprendre mais ce n'est pas le sujet. Je créerais un autre sujet pour cela, mais pour vous dire que ce croient les JUIFS les CHRETIENS ne doivent pas croire pareillement du fait que JESUS EST LE CHEMIN pour eux paiens devenus chrétiens.

Dieu s'est servi du peuple JUIF pour convertir les paiens qui sont, dans l'olivier franc, des entés. ou greffés c'est la même chose.


Alors le Chrétien doit croire différemment que le Juif parce que JESUS PARLE DE LA MORT différemment, Jésus dit que ceux qui ne croient pas en Lui ou qui croient mal en Lui sont DES MORTS.


Et où sont les Colossiens lorsque Paul leur parlait ? Où sont ceux qui doivent faire en sorte durant leur vie de croire en Jésus, écouter sa Parole et la mettre en pratique ? Est ce qu'il faut qu'ils soient décédés pour que JESUS leur demande de CROIRE ? Où faut il qu'ils soient vivants sur terre pour s'affairer à CROIRE EN JESUS.


Je sais ce n'est pas facile parce que le mot "mort" utilisé de si nombreuses fois doit être compris selon le contexte doit demander au lecteur un effort intellectuel.


Mais est ce à dire que les Catholiques n'ont pas fait d'effort intellectuel pour comprendre qu'il faut prendre le mot "MORT" avec une autre approche ?


Non pas, parce que cela ne les arrangeait pas de donner au monde une autre version du mot "MORT" ils ont préféré faire la sourde oreille à l'enseignement que JESUS DONNE le nouvel enseignement sur la MORT et garder le SHEOL comme les Juifs le voient.


Pourquoi ?


Parce que si les COLOSSIENS SONT MORTS s'ils ne cherchent pas JESUS lorsqu'ils décèdent ces Colossiens, ils ont détruits ? ou est ce qu'ils vont au SHEOL où sont les justes et les injustes comme les catholiques le disent ? Qu'est ce qui rendra Justes ces injustes selon le cas ? JESUS ? Mais Jésus n'est pas venu du temps des JUIFS alors pourquoi les Catholiques croient comme les Juifs en rajoutant que Jésus rendra justes les injustes ?

Parce que les catholiques se sont inspiré de Pierre 3-18 : 21 pour insérer dans leur crédo : Jésus est descendu aux Enfers autrement dit dans le Shéol.

Alors que rappelons le Jésus a dit aux Colossiens qu'ils sont des "morts" et ils sont bien vivants les Colossiens face à Paul.

Mais regardons Pierre 3-18:21

18 "Christ aussi a souffert une fois pour les péchés, lui juste pour des injustes, afin de nous amener à Dieu, ayant été mis à mort quant à la chair, mais ayant été rendu vivant quant à l'Esprit, 19 dans lequel aussi il est allé prêcher aux esprits en prison, 20 qui autrefois avaient été incrédules, lorsque la patience de Dieu se prolongeait, aux jours de Noé, pendant la construction de l'arche, dans laquelle un petit nombre de personnes, c'est-à-dire, huit, furent sauvées à travers l'eau. 21 Cette eau était une figure du baptême, qui n'est pas la purification des souillures du corps, mais l'engagement d'une bonne conscience envers Dieu, et qui maintenant vous sauve, vous aussi, par la résurrection de Jésus-Christ, 22 qui est à la droite de Dieu, depuis qu'il est allé au ciel, et que les anges, les autorités et les puissances, lui ont été soumis. "



Jésus a souffert pour les péchés des hommes, pour les MORTS (pécheurs) afin de nous amener à Dieu sans que les hommes cherchent Jésus ? Non il faut chercher Jésus mais ceux qui n'ont pas cherché Jésus SONT SAUVES. Mais est ce que "sauvés" veut dire qu'ils vont au Paradis ? Nous verrons plus loin, pour le moment le sujet est "sur les morts".

Jésus est "allé prêcher aux esprits en prison" .

Les catholiques disent : "prison" >> Shéol >> Jésus est descendu là où se trouve Joseph le Fils de Jacob.

C'est pour cela que le Credo catholique dit :

Article 5
" Jésus-Christ est descendu aux enfers,
est ressuscité des morts le troisième jour "
631 " Jésus est descendu dans les régions inférieures de la terre. Celui qui est descendu est le même que celui qui est aussi monté " (Ep 4, 9-10). Le Symbole des apôtres confesse en un même article de foi la descente du Christ aux enfers et sa Résurrection des morts le troisième jour, parce que dans sa Pâque c’est du fond de la mort qu’il a fait jaillir la vie :
Le Christ, ton Fils
qui, remonté des Enfers,
répandit sur le genre humain sa sereine clarté,
et vit et règne pour les siècles des siècles. Amen
(MR, Vigile Pascale 18 : Exsultet)
Paragraphe 1. Le Christ est descendu aux enfers
632 Les fréquentes affirmations du Nouveau Testament selon lesquelles Jésus " est ressuscité d’entre les morts " (Ac 3, 15 ; Rm 8, 11 ; 1 Co 15, 20) présupposent, préalablement à la résurrection, que celui-ci soit demeuré dans le séjour des morts (cf. He 13, 20). C’est le sens premier que la prédication apostolique a donné à la descente de Jésus aux enfers : Jésus a connu la mort comme tous les hommes et les a rejoints par son âme au séjour des morts. Mais il y est descendu en Sauveur, proclamant la bonne nouvelle aux esprits qui y étaient détenus (cf. 1 P 3, 18-19).
633 Le séjour des morts où le Christ mort est descendu, l’Écriture l’appelle les enfers, le Shéol ou l’Hadès (cf. Ph 2, 10 ; Ac 2, 24 ; Ap 1, 18 ; Ep 4, 9) parce que ceux qui s’y trouvent sont privés de la vision de Dieu (cf. Ps 6, 6 ; 88, 11-13). Tel est en effet, en attendant le Rédempteur, le cas de tous les morts, méchants ou justes (cf. Ps 89, 49 ; 1 S 28, 19 ; Ez 32, 17-32) ce qui ne veut pas dire que leur sort soit identique comme le montre Jésus dans la parabole du pauvre Lazare reçu dans " le sein d’Abraham " (cf. Lc 16, 22-26). " Ce sont précisément ces âmes saintes, qui attendaient leur Libérateur dans le sein d’Abraham, que Jésus-Christ délivra lorsqu’il descendit aux enfers " (Catech. R. 1, 6, 3). Jésus n’est pas descendu aux enfers pour y délivrer les damnés (cf. Cc. Rome de 745 : DS 587) ni pour détruire l’enfer de la damnation (cf. DS 1011 ; 1077) mais pour libérer les justes qui l’avaient précédé (cf. Cc. Tolède IV en 625 : DS 485 ; Mt 27, 52-53).





Pour les catholiques, pour récapituler, les gens qui décèdent vont dans un lieu (shéol) où, prisonniers, attendent que Jésus les délivre, puisque "esprits en prison".

Mais puisque Paul a dit aux Colossiens qu'ils sont des morts, est ce que "les esprits en prison" ce ne sont pas leurs esprits à eux Colossiens emprisonnés dans leurs corps de chair ? Duquel ils doivent tout faire pour s'en libérer ?


Ce n'est pas le B-A ... BA de la chrétienté que de vouloir sortir de la terre pour aller au Paradis ?

Alors pourquoi ne pas en tenir compte et penser que ceux qui doivent être délivrés ce sont des gens qui ont passé le cap de la mort terrestre ?


Parce que comme je le disais plus haut, ça n'arrangeait pas les catholiques de dire la vérité.

Si un mort ou pécheur (un colossien par exemple) décède, il va dans "un Shéol" où Jésus l'absout de ses péchés afin que ce Colossien qui n'a pas connu Jésus puisqu'il a vécu à Colosse a dû attendre donc jusqu'à la venue de Jésus pour que Jésus, lorsque Jésus est descendu aux Enfers est venu le délivrer de sa prison.

Donc ce Colossien dès la Nouvelle Alliance a reçu de Jésus l'absolution pour ses péchés et est donc au Paradis à l'heure où on parle.

Puisque les catholiques ont compris QUE TOUT HOMME EST SAUVE ce colossien est sauvé mais comment ? Par Jésus qui va le trouver aux Enfers pour le sauver.

Donc pour les catholiques, ce "mort" ou "pécheur" est devenu "vivant" donc Saint car Jésus est descendu aux Enfers pour absoudre ses péchés et le rendre Saint afin qu'il soit au Paradis à l'heure où l'on parle.

Pourquoi alors Jésus insiste tant pour que ce Collossien "cherche les choses d'en haut pour être sauvés" ? Pour après, à son décès, descendre aux Enfers pour l'absoudre de ses péchés et lui ouvrir la porte du Paradis ?


Ca ne va pas, ça ne va pas du tout.


Il y a un lézard Messieurs les catholiques.


Il faut choisir :

- Ou il faut chercher les choses d'en haut pour espérer être sauvé

- Ou nous sommes sauvés sans chercher les choses d'en haut.


Et bien les 2 Messieurs les catholiques.

Ceux qui cherchent les choses d'en haut, ne sont plus "morts" mais "vivants" sur terre et ceux qui n'ont pas trouvé les choses d'en haut sont sauvés de l'Enfer qui existe mais ne sont pas "vivants" pour autant.


Le Colossien messieurs les catholiques ne peut pas être au Paradis au moment où l'on parle parce que d'abord il n'a pas cherché peut être les choses d'en haut pour mériter le Paradis, et même s'il a cherché les choses d'en haut, il n'est pas au Paradis messieurs les catholiques, parce que ce n'est qu'au JUGEMENT DERNIER que "les morts et les vivants" sont jugés.


Pourquoi les catholiques mentent alors ?


Parce que ce Colossiens qui n'a pas cherché les choses d'en haut, s'il n'avait pas été dans "des Enfers où Jésus devait l'en sortir" n'avait pas d'autre alternative que de se rendre JUSTE que par lui même, et comment il fait ce Colossien pour se rendre Juste par lui même ? Et bien il revient sur terre, qui est le SEJOUR DES MORTS.


Jacob a dit qu'il descendra sur terre lui, décédé, un "vivant" un "saint" pour venir chercher lui même son FILS sur la terre où il doit faire ses preuves pour se rendre SAINT A SON TOUR.


Jacob a parlé de la TERRE en parlant du SHEOL Messieurs dames.
23 "Quiconque nie le Fils n'a pas non plus le Père; quiconque confesse le Fils a aussi le Père".
Dieu nous a créés à son image, mais l'image de Dieu par Jésus donc nous ressemblons à Jésus puisque Jésus est l'image de Dieu ne fait pas de Jésus un homme, mais laisse Jésus être qui Il est à savoir Dieu.


Retourner vers Débats Chrétiens

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 8 invités