quintessence comportemental . mufa’khathat

Considéré comme une perversion sexuelle.


Pédophilie
La pédophilie est une attirance ou préférence sexuelle d'un adulte envers les enfants prépubères ou en début de puberté.
Babass

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 536
Enregistré le: 31 Mar 2015, 18:08

Message Sujet: quintessence comportemental . mufa’khathat

Message Titre du message: quintessence comportemental . mufa’khathat

Message Ecrit le 13 Avr 2016, 16:25

Si la pedophilie de Mohammed est souvent nié car génante compte tenu de son imminente moralité et malgré les preuves (Hadith ,Tafsir , et Coran Sourate 65 verset 4) ,il reste un points des plus ignoble confirmé par un des savants les plus conservateur et respecté du monde sunnite .

L ancien mufti d Arabie Saoudite Ibn Baz : https://fr.wikipedia.org/wiki/Abd_al-Aziz_ibn_Baz

J avais trouvé sur son site officiel son avis sur le fait de pratiquer " mufa’khathat " "Placer entre les cuisses" page introuvable desormais sur son site ... Bizard .

Je fait donc un copier collé :


Mahomet pratiquait la « mufa’Khathat »

La mufa’khathat veut dire "Placer entre les cuisses". Mahomet avait l’habitude de cette pratique.

C’est le Comité permanent pour la recherche islamique qui le dit :

A la question :

Quel est l’avis des savants musulmans sur le mufa’khathat puisqu’il est bien connu que le prophète, a pratiqué le « placer entre les cuisses » sur Aicha », le Comité a effectué des recherches approfondies et a émis cette fatwa :

Après avoir soigneusement étudié la question, le comité a donné la réponse suivante : « En ce qui concerne le prophète, plaçant son membre entre les cuisses de sa femme Aicha. Elle avait six ans et il ne pouvait pas avoir de rapports sexuels avec elle à cause de son jeune âge. C’est pourquoi le Prophète plaçait son membre (pénis) entre ses cuisses et l’y frottait doucement, l’apôtre d’Allah avait le contrôle de ses membres [d’homme] comme aucun autre croyant... »

Je n ai trouvé aucuns hadiths sur ce sujet ... :hi: Mais d ou ibn baz sortirais cela ??? Encore de la lumiere ... :?
Pilule rouge ou bleu ,t hésites encore prends un suppositoire ! :hi:

Etoiles Célestes

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8973
Enregistré le: 02 Oct 2014, 15:33

Message Sujet: quintessence comportemental . mufa’khathat

Message Titre du message: Re: quintessence comportemental . mufa’khathat

Message Ecrit le 13 Avr 2016, 17:11

Hallucinant de lire des trucs pareils...

"Muhammad avait le contrôle de ses membres [d’homme] comme aucun autre croyant..."

C'est peut être pour cela qu'il lui a fallu 11 femmes plus des esclaves sexuels... :hum:
Éphésiens 3:10
... afin que les dominations et les autorités dans les lieux célestes connaissent aujourd'hui par l'Église la sagesse infiniment variée de Dieu,
selon le dessein éternel qu'il a mis à exécution par Jésus Christ notre Seigneur...

Babass

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 536
Enregistré le: 31 Mar 2015, 18:08

Message Sujet: quintessence comportemental . mufa’khathat

Message Titre du message: Re: quintessence comportemental . mufa’khathat

Message Ecrit le 13 Avr 2016, 17:28

Etoiles Célestes a écrit:Hallucinant de lire des trucs pareils...

"Muhammad avait le contrôle de ses membres [d’homme] comme aucun autre croyant..."

C'est peut être pour cela qu'il lui a fallu 11 femmes plus des esclaves sexuels... :hum:
La parabole du bon arbre et du bon fruit prends tous son sens sur chacun de ces details demoniaque ( je me repete je sais ) .Quand on a de la me..e dans les yeux et a la place du coeur on cautionne ou on nie . En vérité comme la dit Jésus il y a bouc et brebis et des dents grincerons .

Que Dieu te protege mon ami . T as lu un hadith la dessus (cette pratique horrible ) Etoiles ?
Pilule rouge ou bleu ,t hésites encore prends un suppositoire ! :hi:

Etoiles Célestes

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8973
Enregistré le: 02 Oct 2014, 15:33

Message Sujet: quintessence comportemental . mufa’khathat

Message Titre du message: Re: quintessence comportemental . mufa’khathat

Message Ecrit le 22 Avr 2016, 05:12

Babass a écrit:La parabole du bon arbre et du bon fruit prends tous son sens sur chacun de ces details demoniaque ( je me repete je sais ) .
Quand on a de la me..e dans les yeux et a la place du coeur on cautionne ou on nie . En vérité comme la dit Jésus il y a bouc et brebis et des dents grincerons .

Que Dieu te protege mon ami . T as lu un hadith la dessus (cette pratique horrible ) Etoiles ?

Non, pas lu de hadith sur le sujet, mais je suis preneur si tu en as un...

@+ l'ami!
Éphésiens 3:10
... afin que les dominations et les autorités dans les lieux célestes connaissent aujourd'hui par l'Église la sagesse infiniment variée de Dieu,
selon le dessein éternel qu'il a mis à exécution par Jésus Christ notre Seigneur...

yacoub

[Religion] agnostique [Organisation] non
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 11273
Enregistré le: 21 Juil 2009, 14:04

Message Sujet: quintessence comportemental . mufa’khathat

Message Titre du message: Re: quintessence comportemental . mufa’khathat

Message Ecrit le 22 Avr 2016, 06:27

PBSL a exploité toutes les sexualités possibles:
-gérontophilie
-pédophilie
-pédérastie
-nécrophilie
-zoophilie

Il suffit de lire ses biographies pour être au coran
:o

Ce sont les hadiths qui nous apportent l'éclairage sur la vie sordidede Mahomet.
Les auteurs de ces hadiths sont des savants très respectés dans la tradition islamique :
- Sunan d'Abu Da'ud (en arabe : سنن أبي داود) sont l'un des six grands recueils de hadiths sunnite (se rapportant à la tradition du prophète de l’islam, Mahomet) recueillis par Abu Dawud.
- Abu Dawud a déclaré que certains des hadiths de son livre n’étaient pas authentiques, ce qui rend son livre différent du Sahih al-Bukhari et du Sahih Muslim.
L'auteur a recueilli 50 000 hadiths, mais 4800 seulement sont inclus dans ce recueil.
Les sunnites considèrent ce recueil comme le quatrième par ordre
d’importance des six grands recueils de hadiths, après les sahihayn et
les sunan d'Al-Nassâ'ï.
- Sunan de Musnad Ahmad ibn Hanbal est un collectionneur des Hadiths.
Ibn Hanbal est un savant sunnite qui a reçu la distinction sunnite de madhab Hanbali.
La tradition islamique affirme que, Ibn Hanbal a fait un commentaire
en ce qui concerne son livre, et il dit :
Il est dit par certains que Ibn Hanbal a fait un commentaire en ce qui
concerne son livre qui se lit comme suit : « Je n'ai inclus un hadith
dans ce livre si elle avait été utilisé comme preuve par certains savants ».
Certains savants Hanbali, comme Abou Faraj ibn al-Jawzi a affirmé que, le Musnad contient des hadiths qui sont écrits par
interpolation (c'est à dire le narrateur a fait un mélange des textes
de la chaîne d'autorité). Certains parlent de 9 hadtihs concernés,
d'autres par contre parlent de 15 Hadiths. Cependant, il est convenu
que les hadiths soupçonnés par ce mélange ne concernent que les
anciens et non les nouveaux.
- Ibn Hajar al-Asqalani
Al-Hafidh Shihabuddin Abu'l-Fadl Ahmad ibn Ali ibn Mohamed, mieux
connu comme Ibn Hajar en raison de la renommée de ses ancêtres,
al-Asqalani en raison de son origine familiale (arabe : ابن حجر
العسقلاني) (18 Février 1372 au 2 Février 1449, 852 AH), était un
érudit médiéval Shafiite sunnite de l'islam qui représente tout le
royaume du monde sunnite dans le domaine de Hadith. Il est également
connu comme Shaykh al-Islam.

I ) SUCEUR DE PÉNIS
1.1 ) « Il (le Prophète) lève sa chemise (de al Hassan) et embrassa
son (petit) pénis »
روى أنه صلى الله عليه و سلم قبل زبيبة الحسن أو الحسين
« Il (le prophète) a embrassé le (petit) pénis de al Hassan al Husein »
رأيت النبي صلى الله عليه و سلم فرج ما بين فخذي الحسين و قبل زبيبته
« Il (le prophète) a mis les jambes de Husein part et embrassa son
(petit) pénis »
1.2 ) Un autre Hadith. Majma al-Zawa'id, Ali ibn Abu Bakr al-Haythami,
299/9 مجمع الزوائد لعلي بن أبى بكر الهيثمي
رأيت رسول الله صلى الله عليه و سلم فرج ما بين فخذي الحسين و قبل زبيبته
رواه الطبراني و إسناده حسن
Traduit en anglais : « J'ai vu le Messager d'Allah sws mettre les
jambes de Hussein part et d'embrasser son (petit) pénis ». Rapporté
par Al-Tabarani et c'est l'authentification est entièrement validée
par les savants islamiques.
Hussein et Hassan sont des petits garçons différents, c'est
manifestement qu'on peut croire que Mahomet dans sa vie à embrasser
plusieurs pénis.
1.3 ) Mahomet invite également les jeunes garçons de le voir se laver
les parties intimes :
(Sahih Al-Bukhari, Volume 1, Livre 4, Numéro 152, vous pouvez aussi
consulter les numéros 153-154) Selon Anas bin Malik :
« Chaque fois que l'Apôtre d'Allah est allé à répondre à l'appel de la
nature, moi avec un autre garçon, avons l'habitude de l'accompagner
avec un verre plein d'eau. (Hisham a commenté : + Alors qu'il peut
laver ses parties intimes avec elle +) ».

II ) SUCEUR DE LANGUE
2.1 ) Nombre Hadith 16245, Volume Titre : « Les énonciations des
Syriens », Titre du chapitre : « Hadith de Mu'awiya Ibn Abi Sufyan » :
« J'ai vu le Prophète (paix sur lui) sucer sur sa langue et ses lèvres
Al-Hassan le fils de Ali (paix et prières d'Allah soient sur lui).
Pour aucune langue et aucune lèvre, que celles du prophète lui protège
du feu de l'enfer ».
2.2 ) Mahomet avait l’habitude de sucer les langues des jeunes enfants :
« Ou est le petit enfant ? Apportez-moi le petit enfant … Puis, le
prophète, qu’Allah le bénisse et lui accorde la paix, a ouvert sa
bouche et a mis sa langue dans sa bouche (à Hassan) ».
2.3 ) Mahomet avait l’habitude de sucer la langue de sa propre fille Fatima :
Fayd al Kadeer, Al Mennaoui, 5/7178 فيض القدير للمناوى
(كان يمص اللسان) أي يمص لسان حلائله و كذا ابنته فقد جاء في حديث أنه
كان يمص لسان فاطمة
« Il (Mahomet) suçait la langue de Fatima (sa fille) ».
Behaar al Anwaar, Al Maglisi 43/42 بحار الأنوار للمجلسى
أنه كان النبي لا ينام حتى يقبل عرض و جه فاطمة، يضع وجهه بين ثديي فاطمة
« Il (Mahomet) ne dormait pas avant d’avoir embrassé le front de
Fatima (sa fille) et enfoui son visage entre ses seins ».

III ) AIMER CARESSER LES HOMMES
2.1 ) « Un jour, Mahomet a soulevé sa chemise pour un homme qui s'est
mis à embrasser son torse tout entier, à partir de son nombril et
jusqu'à ses aisselles » (Sunan Abi Dawud # 5224)
3.2 ) Un homme du nom de Zahir qui avait l'habitude de dire « le
prophète m'aime », a dit qu'un jour, Mahomet s'est glissé à son insu
derrière lui et l'entoura de ses bras. Zahir effrayé a hurlé « Lâche
moi ! ». Après avoir tourné la tête et découvert que c'était Mahomet,
il cessa de se débattre et s'est mis à « pousser son dos contre la
poitrine du prophète » (Musnad Ahmad # 12669)
3.3 ) Aïcha a rapporté que « Le prophète ... était couché dans ma
maison avec ses cuisses ou ses jambes à découvert quand Abu Bakr a
demandé la permission d'entrer. La permission lui a été accordée et il
a conversé dans ce même état et il a parlé » (Muslim#031.5906).

IV ) NÉCROPHILE
« Le Messager d’Allah a retiré sa chemise et l’a mise sur Oum Ali, et il a couché avec elle dans sa tombe ».
Kanz al-Ummal, al-Hindi, 37611 كنز العمال للهندي
37611 – عن ابن عباس قال : لما ماتت فاطمة أم علي خلع رسول الله صلى الله
عليه و سلم قميصه وألبسها إياه واضطجع في قبرها فلما سوى عليها التراب
قال بعضهم : يا رسول الله رأيناك صنعت شيئا لم تصنعه بأحد ؟ قال : إني
ألبستها قميصي لتلبس من ثياب الجنة واضطجعت معها في قبرها لأخفف عنها من
ضغطة القبر إنها كانت أحسن خلق الله صنيعا إلى بعد أبي طالب
« Mahomet a dit : + Je l’ai habillée (Fatima, la femme morte) de ma
chemise afin qu’elle soit vêtue de robes célestes et j’ai couché avec
elle dans sa tombe afin qu’elle soit soulagée de la pression de la
tombe + ».
Plusieurs pays arabo-musulmans ont voté une loi du « Rapport Sexuel
d’Adieu », qui permet les rapports sexuels pendant les premières six
heures du décès

V ) AVEC SA FEMME-ENFANT
5.1 ) D'autres pratiques malades de Mahomet comprennent ayant sa jeune
épouse de l'enfant essuyer le sperme de ses vêtements, avec Bukhari :
(Sahih Al-Bukhari, Volume 1, Livre 4, Numéro 229) Rapporté 'Aisha:
« J'avais l'habitude de laver les traces de Janaba (sperme) des
vêtements du Prophète et il avait l'habitude d'aller à la prière
tandis que des traces de sperme était encore sur lui ».
5.2 ) (Sahih Al-Bukhari, Volume 1, Livre 4, Numéro 231, vous pouvez
aussi consulter Nombre 232) Rapporté Sulaiman bin Yasar:
« J'ai demandé à 'Aisha sur les vêtements souillés de sperme. Elle
répondit : + J'avais l'habitude de le laver les vêtements de l'apôtre
d'Allah et qu'il irait à la prière tandis que les taches d'eau étaient
encore visibles + ».
5.3 ) (Sahih Al-Bukhari, Volume 1, Livre 4, Numéro 233) Rapporté 'Aisha:
« J'avais l'habitude de laver le sperme hors les vêtements du Prophète
et même alors, je remarquais un ou plusieurs points sur eux ».

NOTE :
La pédo-homosexualité est aussi, le fait de sucer le pénis, de sucer la langue d'un jeune garçon.
Le Coran contient des sourates non seulement qui interdisent l'homosexualité, mais aussi qui demande de
sanctionner :
- [Coran 4 :15] : « Celles d'entre vos femmes qui commettent l'acte
immorale, (lesbiennes) demandez à quatre, s'ils témoignent, enfermez
les dans les maisons jusqu'à ce que la mort mette fin à leur vie ou
que Allah leur aménage une issue ».
- [Coran 4 :16] : « Si deux hommes d'entre vous le commettent, faites
leur du tort. Mais s'ils reviennent au droit chemin et qu'ils corrigent leur conduite, laissez les en paix, certes Allah est
foncièrement absoluteur et miséricordieux ».
Par ailleurs, le Coran est formel, l'absolution et la miséricorde ne
sont point destinées à ceux qui font les mauvaises actions, Sanction :
« faites leur du tort ([Coran 4 :16]) jusqu'à ce que la mort se
présente à eux », voir la sourate suivante :
- [Coran 4 :18] : « L'absolution n'est point destinée à ceux qui font
les mauvaises actions jusqu'à ce que la mort se présente à l'un d'eux
et qu'il dise alors : + maintenant je retourne à la bonne voie + ni a
ceux qui meurent en état de mécréance. Ceux la, nous leur avons
préparé un supplice douloureux ! ».

Mahomet se permettait, ce qu'il interdisait aux autres ...
Pour en bénéficier, c'est Allah qui lui permet, plus de droit sur les croyants
qu’ils n’en ont sur eux-mêmes, comme le témoigne la sourate suivante :
|Coran 33 :6] : « Le Prophète a plus de droit sur les croyants qu'ils
n'en ont sur eux-mêmes ... Et cela est inscrit dans le Livre ».
D'autre part, le Coran invite tout musulman de prendre exemple sur Mahomet :
[Coran 33 :21] : « En effet, vous avez dans le Messager de Allah un excellent modèle [à suivre], pour quiconque espère en Allah et au Jour dernier et invoque Dieu fréquemment ». Puis : « Et tu es certes, d'une
moralité imminente » [Coran 68 :4].
Image
Signature Recherche "les religions font peu de bien et beaucoup de mal" Voltaire, "c'est moi, parce que tout ce que je dis vient de Dieu qui me parle" Prisca Ecrit le Mar Mar 14, 2017 11:14 am

yacoub

[Religion] agnostique [Organisation] non
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 11273
Enregistré le: 21 Juil 2009, 14:04

Message Sujet: quintessence comportemental . mufa’khathat

Message Titre du message: Re: quintessence comportemental . mufa’khathat

Message Ecrit le 04 Sep 2016, 15:27

L'amour de bons mahométans avec des animaux n'est pas si rare que l'on croit, vous prenez les Contes des mille et une nuits dans sa version non expurgée et il y a des histoires d'hommes qui copulent avec des guenons et des femmes qui s'offrent à des ânes.

J'ai connu Yaz, un très bon mahométan marié, qui lassé des caprices de sa femme mahométane qui ne voulait ouvrir les cuisses que s'il se ruinait pour elle dans l'achat des robes et des bijoux, se résolut au divorce.

Au bout de quelques temps, il tomba amoureux d'une belle chèvre de son voisinage.

Ah! qu'elle était jolie la petite chèvre de M. Tahar! Qu'elle était jolie avec ses yeux doux, sa barbiche de sous-officier, ses sabots noirs et luisants, ses cornes zébrées et ses longs poils blancs qui lui faisaient une houppelande! Et puis, docile, caressante, se laissant traire sans bouger, sans mettre son pied dans l'écuelle. Un amour de petite chèvre!

Yaz alla consulter le plus grand savant du mahométisme de son bled.

-Y a t il un verset coranique qui m'empêche de me marier avec une chèvre demanda Yaz.

-Non, rien de tel n'est écrit dans le livre d'Allah répondit le Grand Savant de l'islam.

-Est ce qu'un Noble Hadith condamne de telles unions ?

-Ni Boukari ni Muslim ni Daoud ni Thirmidi ne les condamnent.

-Alors, fais une Noble Fatwa m'autorisant à l'épouser pour que je sois dans le halal
.
Yaz demanda le sabot de la chèvre à son tuteur légal Tahar et paya son mahr.

Ils vécurent heureux mais des jaloux se moquaient du pauvre Yaz et le comparait à un bouc.

C'est alors que Yaz s'écria "non seulement je suis satisfait charnellement de ma chèvre mais de plus, je bois chaque matin de son bon lait".

Le Grand Savant du mahométisme émit tout de suite une Noble Fatwa de divorce car la maternité de lait a force de loi en terre de mahométisme et de fait en buvant 5 fois de suite le lait de son épouse, celle ci est devenue sa mère selon la Loi Divine.

Fatalitas.
Image
Signature Recherche "les religions font peu de bien et beaucoup de mal" Voltaire, "c'est moi, parce que tout ce que je dis vient de Dieu qui me parle" Prisca Ecrit le Mar Mar 14, 2017 11:14 am

yacoub

[Religion] agnostique [Organisation] non
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 11273
Enregistré le: 21 Juil 2009, 14:04

Message Sujet: quintessence comportemental . mufa’khathat

Message Titre du message: Re: quintessence comportemental . mufa’khathat

Message Ecrit le 26 Oct 2016, 14:13

Le lait "halal"

A la dernière « salat al djamouaa » l’Imam du village, grand savant de l'islam, a explicitement indiqué qu’il fallait uniquement acheter du lait « halal » vendu chez les frères Musulmans car les autres mécréants ne tournent pas leurs vaches vers la Mecque avant de les traire.

Pour obtenir un lait « complet et halal » il faut tourner les cornes de la vaches vers l’Est, soulever sa queue – celle de la vache bien sûr - symétriquement en suivant les os de sa colonne vertébrale de façon à voir l’Est entre les cornes de la vaches ; la relâcher en prenant soin que dans son élan, la queue ne touche pas la mamelle.

Ensuite, il faut tripoter cette mamelle en récitant « sourate al baqara » (le verset de la vache).

Quand Mohamed sauva dieu

Les mauvaises langues disent toujours : « Les musulmans ont plus de respect pour Mohamed que pour dieu ! ». Ces mauvaises langues doivent aujourd’hui connaitre la vérité et toute la vérité. Avant l’avènement de Mohamed et de l’Islam, dieu était un drogué, un clochard et un alcoolique qui buvait principalement du cidre. L'expulsion d'Eve n’était pas a cause du serpent, mais parce qu'elle prit la pomme de son meilleur pommier. Il avait accidentellement crée le monde qu’il tenta de détruire par la suite, mais Noé avait une autre idée avec son bateau de croisière. Et puis vint Mohamed enfin, qui le recueillit dieu et lui donna un but, une maison – les mosquées et la Mecque - un objectif dans sa vie et surtout une raison de vivre.
Après quelques siècles dans un centre de désintoxication, il reprit le droit chemin. Aujourd’hui, nous devons tous être reconnaissants à Mohamed pour avoir offert un abri à dieu, car sans ce dernier prophète, nous serions sans dieu ou un dieu clochard qui ne pourrait pas nous aider quand on l’implore ou même nous massacrer quand on oublie de... l’implorer.

Source
Image
Signature Recherche "les religions font peu de bien et beaucoup de mal" Voltaire, "c'est moi, parce que tout ce que je dis vient de Dieu qui me parle" Prisca Ecrit le Mar Mar 14, 2017 11:14 am

yacoub

[Religion] agnostique [Organisation] non
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 11273
Enregistré le: 21 Juil 2009, 14:04

Message Sujet: quintessence comportemental . mufa’khathat

Message Titre du message: Re: quintessence comportemental . mufa’khathat

Message Ecrit le 23 Déc 2016, 10:41

La misère sexuelle du monde arabe

(Du monde musulman serait plus juste)

Read in English (Lire en anglais) | اقرأ المقال بالعربية (Lire en arabe)

Contributing Op-Ed Writer

By KAMEL DAOUD FEB. 12, 2016
Continue reading the main story
Share This Page

Share
Tweet
Email
More
Save

Photo
Credit Eiko Ojala

ORAN, Algérie — Après Tahrir, Cologne. Après le square, le sexe. Les révolutions arabes de 2011 avaient enthousiasmé les opinions, mais depuis la passion est retombée. On a fini par découvrir à ces mouvements des imperfections, des laideurs. Par exemple, ils auront à peine touché aux idées, à la culture, à la religion ou aux codes sociaux, surtout ceux se rapportant au sexe. Révolution ne veut pas dire modernité.

Les attaques contre des femmes occidentales par des migrants arabes à Cologne, en Allemagne, la veille du jour de l’an ont remis en mémoire le harcèlement que d’autres femmes avaient subi à Tahrir durant les beaux jours de la révolution. Un rappel qui a poussé l’Occident à comprendre que l’une des grandes misères d’une bonne partie du monde dit “arabe”, et du monde musulman en général, est son rapport maladif à la femme. Dans certains endroits, on la voile, on la lapide, on la tue ; au minimum, on lui reproche de semer le désordre dans la société idéale. En réponse, certains pays européens en sont venus à produire des guides de bonne conduite pour réfugiés et migrants.

Le sexe est un tabou complexe. Dans des pays comme l’Algérie, la Tunisie, la Syrie ou le Yémen, il est le produit de la culture patriarcale du conservatisme ambiant, des nouveaux codes rigoristes des islamistes et des puritanismes discrets des divers socialismes de la région. Un bon mélange pour bloquer le désir, le culpabiliser et le pousser aux marges et à la clandestinité. On est très loin de la délicieuse licence des écrits de l’âge d’or musulman, comme “Le Jardin Parfumé” de Cheikh Nefzaoui, qui traitaient sans complexe d’érotisme et du Kamasutra.

Aujourd’hui le sexe est un énorme paradoxe dans de nombreux pays arabes : On fait comme s’il n’existait pas, mais il conditionne tous les non-dits. Nié, il pèse par son occultation. La femme a beau être voilée, elle est au centre de tous nos liens, tous nos échanges, toutes nos préoccupations.

La femme revient dans les discours quotidiens comme enjeu de virilité, d’honneur et de valeurs familiales. Dans certains pays, elle n’a accès à l’espace public que quand elle abdique son corps. La dévoiler serait dévoiler l’envie que l’islamiste, le conservateur et le jeune désoeuvré ressentent et veulent nier. Perçue comme source de déséquilibre — jupe courte, risque de séisme — elle n’est respectée que lorsque définie dans un rapport de propriété, comme épouse de X ou fille de Y.
Continue reading the main story
Kamel Daoud
Islam, Maghreb, Middle East and terrorism.

Le paradis musulman, nouvelle utopie politique
AUG 2
Paradise, the New Muslim Utopia
AUG 2
Black in Algeria? Then You’d Better Be Muslim
MAY 2
Kamel Daoud: Noir en Algérie? Mieux vaut être musulman.
MAY 2
The Sexual Misery of the Arab World
FEB 12

See More »

Advertisement
Continue reading the main story

Ces contradictions créent des tensions insupportables : le désir n’a pas d’issue ; le couple n’est plus un espace d’intimité, mais une préoccupation du groupe. Il en résulte une misère sexuelle qui mène à l’absurde ou l’hystérique. Ici aussi on espère vivre une histoire d’amour, mais on empêche la mécanique de la rencontre, de la séduction et du flirt en surveillant les femmes, en surinvestissant la question de leur virginité et en donnant des pouvoirs à la police des moeurs. On va même payer des chirurgiens pour réparer les hymens.

Dans certaines terres d’Allah, la guerre à la femme et au couple prend des airs d’inquisition. L’été, en Algérie, des brigades de salafistes et de jeunes de quartier, enrôlés grâce au discours d’imams radicaux et de télé-islamistes, surveillent les corps, surtout ceux des baigneuses en maillot. Dans les espaces publics, la police harcèle les couples, y compris les mariés. Les jardins sont interdits aux promenades d’amoureux. Les bancs sont coupés en deux afin d’empêcher qu’on ne s’y assoit côte à côte.

Résultat : on fantasme ailleurs, soit sur l’impudeur et la luxure de l’Occident, soit sur le paradis musulman et ses vierges.

Ce choix est d’ailleurs parfaitement incarné par l’offre des médias dans le monde musulman. A la télévision, alors que les théologiens font fureur, les chanteuses et danseuses libanaises de la “Silicone Valley” entretiennent le rêve d’un corps inaccessible et de sexe impossible. Sur le plan vestimentaire, cela donne d’autres extrêmes: d’un côté, la burqa, le voile intégral orthodoxe ; de l’autre, le voile moutabaraj (“le voile qui dévoile”), qui assortit un foulard sur la tête d’un jean slim ou d’un pantalon moulant. Sur les plages, le burquini s’oppose au bikini.

Les sexologues sont rares en terres musulmanes, et leurs conseils peu écoutés. Du coup, ce sont les islamistes qui de fait ont le monopole du discours sur le corps, le sexe et l’amour. Avec Internet et les théo-télévisions, ces propos ont pris des formes monstrueuses — un air de porno-islamisme. Certains religieux lancent des fatwas grotesques: il est interdit de faire l’amour nu, les femmes n’ont pas le droit de toucher aux bananes, un homme ne peut rester seul avec une femme collègue que si elle est sa mère de lait et qu’il l’a tétée.

Le sexe est partout.

Et surtout après la mort.

L’orgasme n’est accepté qu’après le mariage — mais soumis à des codes religieux qui le vident de désir — ou après la mort. Le paradis et ses vierges est un thème fétiche des prêcheurs, qui présentent ces délices d’outre-tombe comme une récompense aux habitants des terres de la misère sexuelle. Le kamikaze en rêve et se soumet à un raisonnement terrible et surréaliste: l’orgasme passe par la mort, pas par l’amour.

L’Occident s’est longtemps conforté dans l’exotisme ; celui-ci disculpe les différences. L’Orientalisme rend un peu normales les variations culturelles et excuse les dérives : Shéhérazade, le harem et la danse du voile ont dispensé certains de s’interroger sur les droits de la femme musulmane. Mais aujourd’hui, avec les derniers flux d’immigrés du Moyen-Orient et d’Afrique, le rapport pathologique que certains pays du monde arabe entretiennent avec la femme fait irruption en Europe.

Ce qui avait été le spectacle dépaysant de terres lointaines prend les allures d’une confrontation culturelle sur le sol même de l’Occident. Une différence autrefois désamorcée par la distance et une impression de supériorité est devenue une menace immédiate. Le grand public en Occident découvre, dans la peur et l’agitation, que dans le monde musulman le sexe est malade et que cette maladie est en train de gagner ses propres terres.

Kamel Daoud, chroniqueur au Quotidien d’Oran, est l’auteur de “Meursault, contre-enquête.”
Image
Signature Recherche "les religions font peu de bien et beaucoup de mal" Voltaire, "c'est moi, parce que tout ce que je dis vient de Dieu qui me parle" Prisca Ecrit le Mar Mar 14, 2017 11:14 am


Retourner vers Pédophilie

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Open chat