Un directeur d'école récidiviste écroué.

Considéré comme une perversion sexuelle.


Pédophilie
La pédophilie est une attirance ou préférence sexuelle d'un adulte envers les enfants prépubères ou en début de puberté.
Chrétien

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4777
Enregistré le: 28 Jan 2015, 04:19

Message Sujet: Un directeur d'école récidiviste écroué.

Message Titre du message: Un directeur d'école récidiviste écroué.

Message Ecrit le 24 Mar 2015, 15:38

Condamné en 2008 pour possession d'images pédopornographiques, il a imposé des fellations à des fillettes de CP.

http://www.liberation.fr/societe/2015/0 ... ie_1227600
Image

medico

Christianisme [Témoins_de_Jéhovah]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 62261
Enregistré le: 27 Juin 2005, 13:23
Localisation: FRANCE

Message Sujet: Un directeur d'école récidiviste écroué.

Message Titre du message: Re: Un directeur d'école récidiviste écroué.

Message Ecrit le 24 Mar 2015, 15:55

Il est de quel religion ?
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance . AM - JW - Les Témoins de Jéhovah
search.php

Chrétien

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4777
Enregistré le: 28 Jan 2015, 04:19

Message Sujet: Un directeur d'école récidiviste écroué.

Message Titre du message: Re: Un directeur d'école récidiviste écroué.

Message Ecrit le 24 Mar 2015, 15:56

catholique (origine).

Comme quoi, tu vois, je ne stigmatise pas les TJ... :D
Image

assmatine

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1164
Enregistré le: 24 Fév 2015, 14:10
Localisation: Ile de france

Message Sujet: Un directeur d'école récidiviste écroué.

Message Titre du message: Re: Un directeur d'école récidiviste écroué.

Message Ecrit le 25 Mar 2015, 10:36

Pour ma part, je ne condamnerai pas que le Directeur dans cette affaire.

Je vais vous raconter mon histoire perso, même si elle est largement moins dramatique que celle expliquée ci-dessus.

Quand j'étais en 5e, j'ai eu un prof de sport qui s'amusait à tripoter les filles. Il avait trouvé les disciplines pour l'année : lutte (youpi) et rugby (pas mieux). Les garçons étaient aux anges, et nous, on trinquait. Mais pas de la part de nos camarades masculins de classe qui eux, préféraient se battre ou se plaquer entre eux. Même si certains s'amusaient à embêter les filles, c'était des jeux de gamins de 12 ans. Mais lui, ce prof, il prenait un malin plaisir à prendre UNE partenaire pour montrer l'exemple et s'il lui faisait trop mal, il la consolait.

C'est bien simple, le cours de sport m'a dégoûté dès les premiers jours. Et je n'étais pas la seule. Dans les premières semaines qui ont suivi, il a établi des groupes de niveau, dont un groupe de filles qui étaient déjà pas mal formées. Il avait voulu m'y mettre, mais il me dégoûtait tellement que ça devait se voir, il m'a laissé tranquille. Mes "camarades-filles", elles, elles avaient l'air de bien s'amuser.

Sauf qu'un jour, le prof est rentré dans les vestiaires des filles pour leur demander de se dépêcher. ça n'était pas seulement Ouvrir la porte du vestiaire et râler un coup, non. C'était je rentre, je me tape la discute avec les miss, certaines se déshabillaient presque complètement pour ne pas errer en jogging toute la journée au collège, mais pas grave, il s'installait.

Pendant ce temps, ses deux collègues, femmes, ne disaient rien. Elles laissaient faire.

J'ai fini par en parler à ma mère qui était parent-d'élèves. ça n'a pas loupé, le directeur a très vite été mis au parfum, ainsi que les autres profs, conseils de classe, réunion de parents-prof, ma mère était partout pour recueillir des témoignages. Et moi, pendant ce temps, j'ai été convoqué par le directeur à deux reprises, pour m'entendre dire que j'étais une menteuse et une mauvaise, le prof m'a éjecté de son groupe en m'insultant devant tout le monde (ce qui n'a pas été un mal ceci dit, sauf que j'ai eu ses deux collègues sur le dos ensuite, mais bref, c'était moins pire que d'être avec lui) et j'ai eu tout le groupe de "belles" filles sur le dos parce que j'avais dit du mal de leur prof chéri. Je vous assure, j'ai passé une année pourrie de chez pourrie. ça a duré des mois et des mois. Là, je résume, mais j'ai eu tout le monde sur le dos. Et ma mère s'est retrouvée toute seule. Personne n'a voulu faire de démarches pour condamner ce prof, rien ... Elle est même allée taper aux portes de ces filles qui se laissaient "séduire", en vain. Et il y avait un père policier dans le lot, personne n'a réagi.

Et vous savez quoi ? On est arrivé en fin d'année, les choses s'étaient à peu près tasser et ma prof principale, la prof de français, accoste ma mère et lui demande comment ça va avec moi. Ma mère et elle discutent et au bout d'un moment la prof rétorque "Non parce que vous savez, ce prof de sport, il était dans le collège de mon mari qui est prof aussi dans une autre ville du département et il est arrivé les mêmes choses l'année dernière. C'est pour ça qu'il a été muté ici, suite aux problèmes qu'il y a eu de l'autre côté".

Et pendant tout ce temps, c'est moi qu'on a montré du doigt, qu'on a traité de menteuse, de saleté de gamine qui empoisonnait l'existence de tout le collège. Au final, je vous assure, ce n'est pas le prof que j'ai le plus détesté, mais bien le directeur, en premier, qui devait être au courant de l'affaire et qui voulait étouffer les choses, les profs qui ont été complices de tout ça, les parents des filles attouchées qui ont laissé faire, les autres parents d'élèves qui ont pris ma mère pour une illuminée ...

Alors qu'un prof viole des gamins dans une classe sans que personne ne dise rien ? Moi, ça me fait doucement rigoler. Parce que forcément, oui, les gens devaient savoir, mais tous se sont tus. Vous pouvez en être sûrs.

J'ai essayé de résumer la situation, comment ça se passe dans ce genre de cas, j'en suis la preuve vivante. Il n'y a jamais de fumée sans feu. Quand un prof, un animateur de colonie de vacances ou autre viole des gamins, c'est qu'il en a l'autorisation des autres qui travaillent à côté de lui. Point.

Chrétien

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4777
Enregistré le: 28 Jan 2015, 04:19

Message Sujet: Un directeur d'école récidiviste écroué.

Message Titre du message: Re: Un directeur d'école récidiviste écroué.

Message Ecrit le 25 Mar 2015, 13:10

Oui, c'est souvent le cas pour une personne qui dénonce... On la stigmatise, on l'ostracise...

Ou est la justice dans tout cela ?
Image

assmatine

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1164
Enregistré le: 24 Fév 2015, 14:10
Localisation: Ile de france

Message Sujet: Un directeur d'école récidiviste écroué.

Message Titre du message: Re: Un directeur d'école récidiviste écroué.

Message Ecrit le 25 Mar 2015, 16:55

Peut-être que ma mère aurait dû aller jusqu'au dépôt de plainte, je ne sais pas. Mais c'est délicat, comment être certaine que ça va pas se retourner contre nous ça aussi ? Quand on voit comment vont les choses ... Peut-être qu'on serait tombé sur des policiers qui auraient aussi fermé les yeux.

Vous savez, je travaille dans la petite enfance et des cas de maltraitance, il y en a. Je suis assistante maternelle et on comprend beaucoup de choses des familles avec lesquelles on travaille. Et je vous assure, dans le milieu on préfère démissionner quand on se rend compte plutôt que de dénoncer. Je l'ai fait une fois, plus jamais. On n'est vraiment pas soutenu. Les choses n'ont pas du tout évolué en la matière. Toute cette machine administrative n'est là que pour nous rassurer, en réalité, on est livré à nous-même.

La meilleure défense dans ces cas-là, c'est de bien informer nos enfants de ce qui existe, de ce qui se passe parfois dans les familles. Faut pas faire croire à nos petits que le monde est peuplé de bisounours, parce que c'est archi faux. Des pervers, il y en a à chaque coin de rue, un par quartier, un par famille, un par école ou centre aéré, un par entreprise. Il y en a toujours forcément un. Si ce n'est pas un pédophile, ce sera un agresseur de femmes, au final, ce n'est qu'une question d'âge, le résultat est le même : une vie détruite à chaque fois.

Pour ma part, depuis que je suis petite, je dirai qu'il y a autour de nous à peu près 1 homme sur 10 qui est à surveiller en la matière, qui a des manières un peu déplacées ou un langage un peu châtié, parfois même qui est trop gentil, c'est pas net non plus. C'est beaucoup 1 sur 10. ça fait 10% de la population. ça ne veut pas dire qu'il y a 10% de violeurs, mais 10% de personnes dont il faut apprendre à se méfier quand on est une personne vulnérable, donc un enfant (garçon ou fille) ou femme.

Chrétien

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4777
Enregistré le: 28 Jan 2015, 04:19

Message Sujet: Un directeur d'école récidiviste écroué.

Message Titre du message: Re: Un directeur d'école récidiviste écroué.

Message Ecrit le 26 Mar 2015, 02:46

Et oui, et le pire, c'est que comme c'est un sujet tabou, personne n'ose intervenir pour ne pas salir la société...ou qu'elle ne soit pas montré du doigt !

Alors, on tombe sur les victimes...
Image

marco ducercle

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4363
Enregistré le: 15 Nov 2014, 14:57

Message Sujet: Un directeur d'école récidiviste écroué.

Message Titre du message: Re: Un directeur d'école récidiviste écroué.

Message Ecrit le 26 Mar 2015, 05:04

Chrétien a écrit:catholique (origine).

Comme quoi, tu vois, je ne stigmatise pas les TJ... :D


Ou est-t-il écrit, qu'il était catholique?
Image

Chrétien

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4777
Enregistré le: 28 Jan 2015, 04:19

Message Sujet: Un directeur d'école récidiviste écroué.

Message Titre du message: Re: Un directeur d'école récidiviste écroué.

Message Ecrit le 26 Mar 2015, 05:06

Cela a été dit sur BFM TV
Image

marco ducercle

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4363
Enregistré le: 15 Nov 2014, 14:57

Message Sujet: Un directeur d'école récidiviste écroué.

Message Titre du message: Re: Un directeur d'école récidiviste écroué.

Message Ecrit le 26 Mar 2015, 07:13

Chrétien a écrit:Cela a été dit sur BFM TV

OK
Image

Saint Glinglin

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 14357
Enregistré le: 12 Fév 2013, 05:07

Message Sujet: Un directeur d'école récidiviste écroué.

Message Titre du message: Re: Un directeur d'école récidiviste écroué.

Message Ecrit le 26 Mar 2015, 10:50

Je trouve bizarre qu'un directeur d'école publique affiche ostensiblement sa religion au point que BFM soit sûre de ses infos...

Chrétien

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4777
Enregistré le: 28 Jan 2015, 04:19

Message Sujet: Un directeur d'école récidiviste écroué.

Message Titre du message: Re: Un directeur d'école récidiviste écroué.

Message Ecrit le 26 Mar 2015, 10:58

Saint Glinglin a écrit:Je trouve bizarre qu'un directeur d'école publique affiche ostensiblement sa religion au point que BFM soit sûre de ses infos...

Il ne l'a pas affiché "ostensiblement", cela a été dit, c'est tout...

Que tu trouves bizarre m'importe peu.
Image

Saint Glinglin

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 14357
Enregistré le: 12 Fév 2013, 05:07

Message Sujet: Un directeur d'école récidiviste écroué.

Message Titre du message: Re: Un directeur d'école récidiviste écroué.

Message Ecrit le 26 Mar 2015, 11:11

Ce qui t'importe est de pouvoir calomnier le catholicisme, n'est-ce pas ?

Gérard C. Endrifel

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5565
Enregistré le: 27 Jan 2015, 11:04

Message Sujet: Un directeur d'école récidiviste écroué.

Message Titre du message: Re: Un directeur d'école récidiviste écroué.

Message Ecrit le 26 Mar 2015, 11:15

l’homme, père de famille de 45 ans, avait déjà été condamné en 2008 à six mois de prison avec sursis pour recel d’images pédopornographiques.

Ça, c'est ce qui m'énerve, les peines sont beaucoup trop légères, surtout les premières. Du sursis... comment on peut oser mettre du sursis à des gens comme ça puis après s'étonner qu'ils récidivent? A la rigueur, et je dis bien à la rigueur, pourquoi pas mais ça devrait être assorti d'une peine interdisant à l'individu toutes possibilités d'exercer un emploi le mettant en contact avec des enfants.

Sinon, voilà ce qui arrive. Et on se retrouve avec des victimes supplémentaires.

Et encore, lui, il s'est fait attrapé mais il y en a combien comme lui, plus malin, qui sont encore en liberté? combien comme ce prof de sport dans le cas d'assmatine qui sont simplement...muté? Voilà, ça, ça m'énerve mais au plus point, je trouve même pas les mots justes pour décrire d'ailleurs cette imperfection de la Justice. Alors quand après on me dit qu'elle fait bien son boulot, excusez-moi si ça me fait rigoler.
La première chose que fera un esclave après avoir quitté son maître, c'est s'en trouver un autre encore pire que le précédent. Et il n'y a pas pire maître que soi-même. - "Principe d’élévation - Réalité ou Illusionnisme pervers ?" G. C. Endrifel

Chrétien

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4777
Enregistré le: 28 Jan 2015, 04:19

Message Sujet: Un directeur d'école récidiviste écroué.

Message Titre du message: Re: Un directeur d'école récidiviste écroué.

Message Ecrit le 26 Mar 2015, 11:20

Saint Glinglin a écrit:Ce qui t'importe est de pouvoir calomnier le catholicisme, n'est-ce pas ?

Alors, je donne une religion (tj), je critique les tj et je donne une religion (catho), je critique les cathos...

Dîtes, vous savez ce que vous voulez ?
Image


Retourner vers Pédophilie

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités