Pourquoi les chrétiens ne pratiquent-ils pas la loi

Les Mouvements historique : calvinistes, presbytériens ; luthériens ; anglicans, épiscopaliens ; méthodistes


l'hirondelle

[ Christianisme ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1929
Enregistré le: 22 Mar 2006, 16:26
Localisation: Belgique

Message Sujet: Pourquoi les chrétiens ne pratiquent-ils pas la loi

Message Titre du message: Re: Pourquoi les chrétiens ne pratiquent-ils pas la loi

Message Ecrit le 21 Jan 2018, 14:00

La Torah ne se limite pas aux dix commandements.
Je ne vais pas me priver de manger du lapin ou du jambon à cause de lois qui ont été confiées à d'autres. :accordeon:
Au fait, tes interventions, c'est un prétexte pour poster tes vidéos ?

joel

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 35
Enregistré le: 15 Nov 2017, 10:36

Message Sujet: Pourquoi les chrétiens ne pratiquent-ils pas la loi

Message Titre du message: Re: Pourquoi les chrétiens ne pratiquent-ils pas la loi

Message Ecrit le 25 Jan 2018, 07:57

Bonjour l'hirondelle et merci pour ta réaction intéressante.
J'ai découvert que si notre motivation pour être croyant c'est d'aller dans un paradis quelconque, nous passons à côté de l'amour incroyable que Dieu à manifesté à toute l'humanité. Nous restons centrés sur nous-mêmes au lieu de dire, comme Paul, "pas moi, mais Christ". Ce type de religion, quelles que soient les chapelles ou les doctrines, ne sert à rien, elle ne relie personne à personne… Comme le prêchait il y a quelques mois au Québec le pasteur adventiste Paul Scalliet devant sa toute petite paroisse*, l'amour du Christ nous rend "esclave" de lui. De sorte que le paradis n'est plus du tout une motivation pour lui obéir : nous gardons ses commandements, contre les désirs de notre chair, parce que nous l'aimons et cela c'est très motivant.
* encore une vidéo ! https://www.youtube.com/watch?v=2QN18snwnwg
L'espérance des croyants est ailleurs que dans un paradis finalement (même s'il y aura un paradis, c'est biblique : un lieu ou Dieu et nous pourrons vivre ensemble en toute quiétude, un lieu débarrassé du mal… Mais comment ? C'est là que les réponses des croyants divergent…) : l'espérance c'est rencontrer face à face celui qui nous a tant aimé, c'est connaître comme nous avons été connus (1 Corinthiens 13:12).
Face à cette réalité surnaturelle, la discussion pour savoir ce qu'il faut observer ou non dans les lois hébraïques n'est pas intéressante en soi. Présentons l'amour du Christ, dans toutes ses dimensions (ce qui est impossible avec la croyance en l'immortalité de l'âme), et nous verrons pourquoi Dieu n'a pas pu abolir les dix commandements mais a dû se déchirer d'une partie de lui-même et devenir malédiction pour nous (Galates 3:13), car ces dix principes sont à la base du gouvernement de l'univers. C'est la condamnation subséquente à la transgression de la loi qui a été abolie à la croix. Abraham, le père de la foi selon Paul, en était parfaitement conscient. C'est pourquoi YAHWEH prend la peine d'énoncer à voix haute, oralement, les dix paroles sur le mont Sinaï, alors que le reste de la loi est transmis par Moïse et mis par écrit. Mais les hébreux, manquant de FOI (d'amour) répondent : "Que Dieu ne nous parle pas, sinon nous allons mourir". (Exode 20:19) Par conséquent, Dieu n'a pas pu écrire sa loi DANS LEUR COEUR, comme dans l'alliance éternelle, dite nouvelle (nouvelle pour les juifs) dans Jérémie 31… Alors il a fallu la graver sur de la pierre (Relire attentivement 2 Corinthiens 3 dans cette optique).
Il ne faut pas concevoir les instructions divines comme quelque chose qui veut nous "priver" (de jambon ou autre… 8-) ). Dieu veut seulement nous priver de la mort éternelle : c'est pourquoi il est venu la subir : Allez une petite vidéo :
https://www.youtube.com/watch?v=lk9WoMyosTI
bien cordialement et vive le protestantisme, celui qui s'en tient à la Bible seule, comme Luther :wink:

Mormon

[Modérateur]
[Modérateur]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 12286
Enregistré le: 23 Oct 2012, 07:56

Message Sujet: Pourquoi les chrétiens ne pratiquent-ils pas la loi

Message Titre du message: Re: Pourquoi les chrétiens ne pratiquent-ils pas la loi

Message Ecrit le 25 Jan 2018, 16:30

joel a écrit: Dieu veut seulement nous priver de la mort éternelle : c'est pourquoi il est venu la subir


Il est surtout venu ressusciter pour que nous ressuscitions tous à notre tour.
Le Livre de Mormon online :
UN AUTRE TEMOIGNAGE DE JESUS-CHRIST
http://www.lds.org/scriptures/bofm?lang=fra
EGLISE de JESUS-CHRIST des SAINTS des DERNIERS JOURS

l'hirondelle

[ Christianisme ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1929
Enregistré le: 22 Mar 2006, 16:26
Localisation: Belgique

Message Sujet: Pourquoi les chrétiens ne pratiquent-ils pas la loi

Message Titre du message: Re: Pourquoi les chrétiens ne pratiquent-ils pas la loi

Message Ecrit le 26 Jan 2018, 16:29

Il n'y a pas un modérateur pour nettoyer ce topic ?

joel

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 35
Enregistré le: 15 Nov 2017, 10:36

Message Sujet: Pourquoi les chrétiens ne pratiquent-ils pas la loi

Message Titre du message: Re: Pourquoi les chrétiens ne pratiquent-ils pas la loi

Message Ecrit le 31 Jan 2018, 11:04

Mormon a écrit: [Dieu] est surtout venu ressusciter pour que nous ressuscitions tous à notre tour.

D'accord avec vous, si vous enlevez le «surtout». La résurrection n'a guère de sens en effet s'il n'y a pas de mort au préalable, s'il n'y a pas un sacrifice expiatoire, un don total, selon ce que YAHVEH avait révélé à Abraham (et avant lui à Adam et Eve dans le jardin d'Eden) :
«Dieu pourvoira lui-même à l'agneau pour l'holocauste» (Genèse 22:8) (comment n'être pas bouleversé par une telle déclaration : quelle foi !!!). Le texte hébreu est très ouvert ici :
אֱלֹהִים יִרְאֶה-לּוֹ הַשֶּׂה לְעֹלָה
D'abord ce n'est pas le nom de Dieu, YHWH qui est employé, mais le nom générique pluriel Elohim : cela peut nous indiquer que toute la divinité, les trois personnes, Père, Fils et Saint Esprit seront impliqués dans ce choix d'un agneau pour le véritable holocauste, celui qui expiera la faute de l'humanité et anéantira le pouvoir de Satan sur la mort, et dont le sacrifice d'Isaac n'est qu'une annonce prophétique.
Ensuite la formule qui suit, יִרְאֶה-לּוֹ, il verra pour lui est suffisamment large pour faire entendre que cet agneau que Dieu choisira est lié à lui-même et qu'il va donc lui coûter quelque chose de très personnel.
Bref, voici le commentaire de l'épître aux Hébreux sur le sacrifice d'Abraham (l'auteur n'est pas mormon, mais bon tant pis, je n'ai pas trouvé mieux) :
C'est par la foi qu'Abraham a offert Isaac lorsqu'il a été mis à l'épreuve. Oui, il a offert son fils unique en sacrifice, bien qu'il ait reçu les promesses et que Dieu lui ait dit: C'est par Isaac qu'une descendance te sera assurée. Il pensait que Dieu était capable même de le ressusciter des morts. C'est pourquoi il a retrouvé son fils par une sorte de résurrection. Hébreux 11.17-19.
Qui dit résurrection, dit D'ABORD sacrifice, don de soi (et pour le Fils de Dieu incarné dans une chair semblable à celle du péché : mort définitive à Golgotha, renoncement à l'existence). Si le grain de blé ne meurt… Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a DONNÉ son Fils (il y a renoncé pour toujours, il a accepté une séparation radicale, celle de la mort et même la mort définitive : (d'ailleurs Jésus ne ressuscite pas avec le même corps que celui qui a été maudit, fait péché et crucifié).
Donc Dieu n'est pas venu en Jésus-Christ d'abord pour ressusciter, mais bien pour mourir. Car le salaire du péché, c'est la mort. Nous ne pouvons pas y échapper : nous pouvons seulement mourir en Christ (fait pour toute l'humanité il y a 2000 ans) ou en dehors de Christ, à la fin des mille ans de l'Apocalypse (20). Dans ce second cas aucune résurrection n'est prévue après.
Le sacrifice de Jésus était rétroactif. Elie a ressuscité le fils de la veuve de Sarepta. Dieu a ressuscité Moïse, malgré les récriminations hargneuses de Satan (Jude 1:9) Et ce ne sont pas là des cas isolés. Par contre, seul Jésus a subi l'angoisse qui précède normalement la mort en tant que condamnation pour le péché. Ca c'est un fait unique : c'est vraiment pour cela que Dieu s'est incarné en Jésus. La résurrection n'est qu'une conséquence de sa victoire sur Satan, grâce à une vie sans péché dans une chair de péché et à son sacrifice expiatoire parfait, comme celui d'un agneau sans défaut et sans tache (1 Pierre 1:19).
Tout cela nous ramène au sujet de ce post qui est la pratique de la loi chez les chrétiens. Car si Dieu n'a pas pu abolir sa loi, s'il a dû au contraire l'accomplir et punir le péché et les pécheurs en Jésus-Christ, alors le chrétien qui rejette la loi de Dieu, formulée notamment à haute voix par YAHVEH-Jésus en personne du haut du mont Sinaï, rejette aussi l'Agneau que Dieu a prévu comme sacrifice pour ses péchés. Ce chrétien, encore égaré par Rome, est dans le salut par les œuvres et dans l'offrande de Caïn : il propose par exemple à Dieu de sanctifier le dimanche, alors que Dieu ne l'a jamais demandé (Dieu en effet, donne rendez-vous à toute l'humanité le sabbat, depuis la création du monde). Au contraire, Abraham, instruit par le Christ, était dans le salut par la foi : il n'a pas proposé ses œuvres à Dieu (sauf dans l'histoire d'Ismaël et d'Agar !!!) : il s'est contenté de s'accrocher aux promesses de Dieu et lui a obéi en cessant ses œuvres méritoires, notamment en observant le repos du sabbat.
Donc, les VRAIS chrétiens pratiquent la loi, en esprit et en vérité, non pour être sauvés (puisqu'ils ont déjà été sauvés en Jésus-Christ, il y a 2000 ans, avec toute l'humanité) mais ils respectent les dix principes de vie divins PARCE QU'ILS ont été sauvés.
C'est un changement du cœur et non une étiquette religieuse. Je vous souhaite vivement de faire vous aussi cette expérience, indémontrable scientifiquement, indémontrable théologiquement, mais bien réelle ! Bien fraternellement.

Logos

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5188
Enregistré le: 04 Mai 2016, 00:51

Message Sujet: Pourquoi les chrétiens ne pratiquent-ils pas la loi

Message Titre du message: Re: Pourquoi les chrétiens ne pratiquent-ils pas la loi

Message Ecrit le 01 Fév 2018, 04:36

Bonjour Joel,

Je constate que tu dénonces ouvertement le Salut par les oeuvres, et je me permets de t'en féliciter.

joel a écrit:Donc, les VRAIS chrétiens pratiquent la loi, en esprit et en vérité, non pour être sauvés (puisqu'ils ont déjà été sauvés en Jésus-Christ, il y a 2000 ans, avec toute l'humanité) mais ils respectent les dix principes de vie divins PARCE QU'ILS ont été sauvés.
C'est un changement du cœur et non une étiquette religieuse.


Je ne suis pas sûr de bien comprendre, lorsque tu dis que "toute l'humanité" a déjà été sauvée il y a 2000 ans.
Pourrais-tu préciser ce que tu entends par là STP ?

Je t'en remercie par avance.

Cordialement.
"Crois au Seigneur Jésus et tu seras sauvé, toi et ta famille." - Actes 16:31
Image
À lire absolument: Le véritable évangile du Salut par la Foi en Jésus SEULEMENT

joel

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 35
Enregistré le: 15 Nov 2017, 10:36

Message Sujet: Pourquoi les chrétiens ne pratiquent-ils pas la loi

Message Titre du message: Re: Pourquoi les chrétiens ne pratiquent-ils pas la loi

Message Ecrit le 08 Fév 2018, 16:06

« Dieu était en Christ : il réconciliait le monde avec lui-même en ne chargeant pas les hommes de leurs fautes. » 2 Corinthiens 5.19, Segond 21. Le mot pour monde dans le texte original est κόσμος, qui a donné cosmos en français. Cela nous rappelle que ce n’est pas seulement le genre humain qui a été réconcilié (collectivement, légalement) avec Dieu EN CHRIST, mais également les mondes célestes : c’est pourquoi « les anges désirent plonger leurs regards » (1 Pierre 1.12) dans la Bonne Nouvelle de l’incarnation, de la mort et de la résurrection du Fils.
Dieu était en Christ : il a ressenti ce que c’est de porter le poids du mal (Ésaïe 53 ; Psaume 22), de devenir une malédiction (Galates 3.13), d’être « mis au nombre des malfaiteurs » (en grec ἀνόμων, les violeurs de la loi, Marc 15.28), de devenir péché pour nous (2 Corinthiens 5:21), reconnu coupable devant tout l’univers !
Car Dieu n’est pas du genre à faire souffrir ou mourir un innocent à la place des coupables. Ce sont les coupables qui doivent mourir, selon la loi de Dieu (Deutéronome 24.16, Ézéchiel 18.20) et ce sont les coupables qui sont morts en Christ. Mais Dieu a tout fait pour nous éviter de subir, individuellement, cette mort atroce et sans espoir de retour. Alors il est venu personnellement : il a revêtu par dessus sa divinité notre humanité, déchue, dégénérée, pervertie, affaiblie par des milliers d’années d’hérédité pécheresse (Matthieu 1.1-15 ; Luc 3.23-38), il a été rendu semblable à nous en toutes choses (Hébreux 2:17), afin d’être LEGALEMENT QUALIFIE pour mourir la mort de tous les coupables.
« Nous savons que notre vieille nature (celle de toute l’humanité) a été crucifiée avec lui » (Romains 6.6). « Lui qui a porté nos péchés (ceux de toute l’humanité) EN SON CORPS sur le bois afin que MORTS (au pluriel !) au péché, nous vivions pour la justice » (1 Pierre 2:24), cette justice de la loi qui nous condamne à mort mais qui porte aussi les principes divins. Cette vieille humanité est restée dans le tombeau, c’est une humanité nouvelle qui a ressuscité avec Christ et qui nous attend dans les lieux célestes en Christ.
«Vous êtes morts et votre vie est cachée avec Christ en Dieu» (Colossiens 3:3 ; cf. Ephésiens 2.5) : voilà la bonne nouvelle que nous devons annoncer au monde, qui a été sauvé, mais qui ne le sais pas !
Si nous avons hâte que Jésus revienne et mette fin aux civilisations humaines, ce n’est pas pour voir le paradis, ce n’est pas pour jouir de la vie éternelle, c’est pour voir enfin cet être exceptionnel qui nous a tant aimé, d’un amour si déraisonnable. Même s’il n’y avait pas de paradis, nous voulons voir Jésus !
Voir celui qui a accepté de perdre l’existence, d’avoir un début et une fin (alors qu’il existait de toute éternité), pour nous éviter de subir personnellement la mort éternelle ! Voir celui qui « a subi la mort pour tous » (Hébreux 2.9). Voilà la grâce que Dieu avait décidée de nous accorder, non seulement avant de nous créer, mais même « avant les temps éternels » (2 Timothée 1.9) Voir ce Dieu (par son représentant visible) qui aime l’humanité jusqu’au bout, jusqu’à tout perdre. Dieu est l’anti-égoïsme. Alors notre peur d’être perdu et notre désir de jouir de l’éternité, c’est bien « misérable » (Apocalypse 3.17) à côté.
Voilà l’évangile objectif : les faits, rien que les faits. « Et tout cela vient de Dieu » (2 Corinthiens 5:18) : nous n’y sommes pour rien, nous n’avons rien demandé, nous n’avons fait aucune promesse à Dieu : c’est lui qui s’est engagé envers nous, comme il l’a répété tant de fois à Abraham. De sorte que quand Jésus reviendra dans sa gloire, ceux qui ont REJETÉ ou NÉGLIGÉ « un si grand salut » (Hébreux 2:3), auront la bouche fermée. « Je vous ai donné mon Fils, dira Dieu, je vous ai tout donné. Le Ciel a été vidé pour vous. J’ai renoncé à mon union avec lui de toute éternité pour qu’il devienne votre frère. J’ai accepté d’être séparé de lui pour toujours. Je ne vous l’ai pas prêté pour 33 ans : je vous l’ai DONNÉ (Jean 3.16) Qu’en avez-vous fait ?? Quel fruit cela a-t-il porté dans votre vie ? Quel amour cela a-t-il fait naître dans votre cœur de pécheurs naturellement aride et hostile à l’diée même de l’amour désintéressé ? »
Le Christ est le représentant visible du Dieu invisible, ce Père que nul ne peut voir car il « habite une lumière inaccessible » (1 Timothée 6.6). Jésus est le « Jéhovah » devant lequel tous les anges fidèles se prosternent, le Créateur : « Car en lui ont été créées toutes les choses qui sont dans les cieux et sur la terre, les visibles et les invisibles, trônes, dignités, dominations, autorités. Tout a été créé par lui et pour lui. » (Colossiens 1:16) Une fois que ce « Fils » a « disparu », dans le ventre de Marie, plus personne dans le Ciel ne pouvait voir Dieu ! C’était comme s’il n’existait plus pour les anges ! Imaginez l’effet ! Alors ils ont un peu du mal à comprendre notre indifférence, voir notre haine inconsciente, face à ce prodige.

Maintenant notre réponse à ce salut que Dieu a opéré pour toute l’humanité en Jésus-Christ, c’est autre chose : c’est la justification par la foi, c’est la sanctification : mais il n’y a rien de méritoire là-dedans : c’est seulement la réponse de notre cœur à ce Dieu qui a tout donné jusqu’à en mourir.
Alors comment se rebeller encore contre les justes principes de sa loi ? Comment encore lui imposer nos œuvres inutiles, lui imposer notre dimanche et tout notre tralala religieux, qu’il n’a jamais demandé. Comment refuser de se rendre à son rendez-vous hebdomadaire, fixé chaque sabbat depuis la fondation du monde, à l’époque où l’Agneau était déjà immolé, selon l’apôtre Jean.
Comparez Apocalypse 13.8 et 17.8 avec Jean 17.24 : s’il y a un livre de vie de l’Agneau, alors que nous sommes tous, toute l’humanité, condamnés à mort dès le début par la juridiction divine (Genèse 2.17), c’est parce qu’il y a un substitut, un sacrifice offert par Dieu lui-même, un sacrifice qui nous représente PARFAITEMENT, TOTALEMENT, qui nous englobe. Nous étions TOUS en Jésus-Christ il y a deux mille ans.
« Ainsi donc, comme par une seule offense la condamnation a atteint tous les hommes, de même par un seul acte de justice la justification qui donne la vie s'étend à tous les hommes. » Romains 5.18 C’est une réalité, ce n’est pas seulement une opportunité. Mais c’est aussi une opportunité, bien sûr, une opportunité non pas d’être sauvé simplement, mais de voir son cœur, son caractère et son comportement se transformer à la gloire de Dieu.
« De même que tous meurent en Adam, tous revivront en Christ » (1 Corinthiens 15:22), mais les uns pour la vie éternelle et les autres pour la mort éternelle. Il y a deux résurrections. Puisque beaucoup d’être humains auront refusé d’avoir subi la mort éternelle en Christ (ils auront refusé de porter la croix et de suivre Jésus en quelque sorte), il leur faudra vivre cette agonie qui résulte normalement du péché seuls, sans Christ. On ne revient pas de cette mort là. Cependant, ce verset nous apprend que la résurrection du Christ affectera tous les hommes : c’est bien la preuve que sa mort a également affecté le monde entier. Pas une respiration ne pourrait exister sans son sacrifice. Sans l’Agneau immolé dès la fondation du monde, l’humanité se serait auto-anéantie de honte et de remords, en Adam (et Eve), en Eden. Mais, grâces soient rendues à Dieu il y avait un second Adam ! Son action ne pouvait avoir moins d’étendue que le péché d’Adam !

Comme l’explique si bien le pasteur adventiste Jack Sequeira (un des trop peu nombreux adventistes qui prêche vraiment le salut par la foi seule), le christianisme actuel ne réussit pas à faire la distinction entre la justification légale établie pour tous les hommes, par la vie et à la mort du Christ (Romains 5.18, la « Bonne Nouvelle » de l'Évangile) et la justification par la foi qui inclut la réponse du croyant à l'Évangile. Alors que la foi est un don de Dieu créé dans le coeur de l'auditeur par la prédication du Christ crucifié, elle n'en implique pas moins une réponse du cœur (Actes 8.37). En conséquence, tandis que l'Évangile, c'est-à-dire la justification légale, forme une vérité entièrement objective réalisée dans la sainte histoire du Christ, la justification par la foi comprend en plus une appréciation subjective du cœur et ne peut être ainsi considérée comme une simple déclaration juridique (Rom. 6.17 ; 10.8-10, 16). La foi véritable comporte toujours une réponse du cœur au don de Dieu, elle pousse le croyant à devenir obéissant à la loi (Gal. 5.6, 13-14 ; Rom. 6.17).

Parce qu'il ne fait pas la distinction entre la justification légale, accomplie pour tous les hommes en Christ, et la justification par la foi, le christianisme actuel ne réussit pas non plus à présenter une relation correcte entre la justification par la foi et la nouvelle naissance (régénération). Il est clair, d'après l'enseignement du Christ que sans la nouvelle naissance, il ne peut y avoir de justification effective (Jean 3.3-8). Ce qui fut préparé pour tous les hommes en Christ ne devient valide pour le pécheur croyant que lorsqu'il expérimente la nouvelle naissance. Ce n'est pas la foi qui, en réalité, justifie l'homme, mais la vie parfaite du Christ livrée pour nous à la croix. La foi n'est qu'un instrument par lequel nous recevons la vie du Christ (le moyen de notre justification), tandis que la nouvelle naissance constitue la réalité de cette réception. Et sans cette réalité, la justification effective n'existe pas. Il est vrai que le croyant trouve toujours sa justice en Christ et non en lui-même, mais il est également vrai que, jusqu'à ce que le Saint-Esprit nous baptise dans le corps du Christ (1 Corinthiens 12.13), la justification préparée en Christ demeure au rang de vérité objective. « Si
un homme n'a pas l'Esprit de Christ, il ne Lui appartient pas » (Romains 8.9).

Il y a deux choses qui empêchent les chrétiens actuels de voir que l’Evangile est vraiment une bonne nouvelle, et non un bon conseil seulement :
— l’immortalité de l’âme, qui anéantit la réalité de la mort du Christ et donc la réalité de notre mort « expiatoire » en lui,
— l’immaculée conception de Jésus, qui en fait un être à part, séparé de l’humanité qu’il est venu sauver, de sorte que le péché (et donc la transgression de la loi par voie de conséquence) ne peut pas être vaincu(e), maîtrisé (e), dans notre chair. Bref, le péché serait plus fort que la grâce de Dieu, au contraire de ce que dit Paul dans Romains 6.14 et 5.20.

Il y a beaucoup à dire Je suis vraiment navré d’être si long. Voici pour terminer enfin un résumé de la distinction que l’on peut faire entre l’Evangile objectif et l’Evangile subjectif (en anglais désolé) :
https://photos.app.goo.gl/cc2BKCwq56Iem1Za2

Logos

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5188
Enregistré le: 04 Mai 2016, 00:51

Message Sujet: Pourquoi les chrétiens ne pratiquent-ils pas la loi

Message Titre du message: Re: Pourquoi les chrétiens ne pratiquent-ils pas la loi

Message Ecrit le 09 Fév 2018, 05:33

joel a écrit:Alors comment se rebeller encore contre les justes principes de sa loi ? Comment encore lui imposer nos œuvres inutiles, lui imposer notre dimanche et tout notre tralala religieux, qu’il n’a jamais demandé. Comment refuser de se rendre à son rendez-vous hebdomadaire

Absolument ! :mains:

Comme l’explique si bien le pasteur adventiste Jack Sequeira (un des trop peu nombreux adventistes qui prêche vraiment le salut par la foi seule), le christianisme actuel ne réussit pas à faire la distinction entre la justification légale établie pour tous les hommes, par la vie et à la mort du Christ (Romains 5.18, la « Bonne Nouvelle » de l'Évangile) et la justification par la foi qui inclut la réponse du croyant à l'Évangile. Alors que la foi est un don de Dieu créé dans le coeur de l'auditeur par la prédication du Christ crucifié, elle n'en implique pas moins une réponse du cœur (Actes 8.37).

Tout cela est parfaitement exact ! :mains:

Ce n'est pas la foi qui, en réalité, justifie l'homme, mais la vie parfaite du Christ livrée pour nous à la croix. La foi n'est qu'un instrument par lequel nous recevons la vie du Christ (le moyen de notre justification), tandis que la nouvelle naissance constitue la réalité de cette réception. Et sans cette réalité, la justification effective n'existe pas.

Absolument ! :mains: c'est quasiment mot pour mot ce que j'ai expliqué moi-même.

Cela-dit, je ne comprends toujours pas comment tu peux enseigner le Salut universel, c'est à dire "tous les humains sont Sauvés", alors qu'il y a de nombreux versets qui parlent d'une condamnation éternelle.

Peux-tu t'expliquer de façon simple et concise, STP, par égards pour les lecteurs de ce forum ?

Je t'en remercie par avance.

Bien à toi.
"Crois au Seigneur Jésus et tu seras sauvé, toi et ta famille." - Actes 16:31
Image
À lire absolument: Le véritable évangile du Salut par la Foi en Jésus SEULEMENT

l'hirondelle

[ Christianisme ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1929
Enregistré le: 22 Mar 2006, 16:26
Localisation: Belgique

Message Sujet: Pourquoi les chrétiens ne pratiquent-ils pas la loi

Message Titre du message: Re: Pourquoi les chrétiens ne pratiquent-ils pas la loi

Message Ecrit le 10 Fév 2018, 09:10

Il y a une section pour les adventistes sur ce forum.
Cette section-ci cible le protestantisme historique.

alishoune

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 822
Enregistré le: 29 Aoû 2008, 08:00

Message Sujet: Pourquoi les chrétiens ne pratiquent-ils pas la loi

Message Titre du message: Re: Pourquoi les chrétiens ne pratiquent-ils pas la loi

Message Ecrit le 10 Fév 2018, 10:19

ok merci

Eliote

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 43
Enregistré le: 28 Avr 2017, 04:34

Message Sujet: Pourquoi les chrétiens ne pratiquent-ils pas la loi

Message Titre du message: Re: Pourquoi les chrétiens ne pratiquent-ils pas la loi

Message Ecrit le 11 Fév 2018, 10:31

À quelles lois les chrétiens doivent-ils obéir ?


Retourner vers Protestant

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité