Les problèmes de la science aujourd'hui

Science et religion ne sont plus considérées comme incompatibles. The Daily Telegraph, Londres, 26 mai 1999.


Crisdean

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 699
Enregistré le: 30 Déc 2014, 12:18

Message Sujet: Les problèmes de la science aujourd'hui

Message Titre du message: Les problèmes de la science aujourd'hui

Message Ecrit le 25 Mai 2018, 09:49

J'ai décidé de créer ce fil après que j'ai vu un épisode de Last Week-Tonight présenté par un comédien anglais exilé au Etats-Unis : John Oliver.
Le format de son émission est, sous le ton de l'humour, d'aborder en profondeur un sujet, ici, les publications scientifiques et leur utilisation et leur compréhension par le grand public parce que relayé par les médias.

L'intérêt intrinsèque de son émission et de sa forme originale est dans l'approche journalistique qu'elle prend, malgré le fait que John Oliver affirme ne pas être journaliste.
Un intérêt subséquent tient dans le fait que cette émission est la preuve qu'on peut traiter un sujet aussi complexe et vaste que la science sans être spécialisé sur le sujet.
Je considère ce type d'émission comme étant d'intérêt général.

l'épisode :

https://www.youtube.com/watch?v=0Rnq1NpHdmw

c'est en anglais. Mais n'hésitez pas à fournir une version traduite ou une transcription

En 20 minutes, JO réussi un tour de force en balayant le sujet et cet épisode est très dense.

Dans ce dernier il pointe :
- l'imperfection inhérente à la science
- la mauvaise compréhension du public et son inculture scientifique
- le rôle des médias, leur l'inculture scientifique et sur le mode de fonctionnement de la science. Ainsi que leur manie de sensationnaliser la science
- le problème de l'obligation de publication académique
- le manque d'études de réplication, beaucoup moins glorieux que le fait de découvrir quelque chose.
- le p-hacking et la recherche permanente de la p-value.

Les ramifications de ces problématiques sont nombreuses.
- la non publication des expériences ratées
- la non-obligation de déclarer au préalable une étude ou une recherche.
- la reprise idéologique d'études moisies.
- la propension de la science à parfois être dogmatique voire à faire usage de l'argument d'autorité.
- la fraude scientifique pure et simple parfois motivée par des intérêts financiers.
- le manque voire l'absence d'esprit critique du public
- l'offre de vulgarisation scientifique qui en France est pitoyable.

Ce que je vous propose, c'est de mettre en lien des vidéos, des articles ou tout autre support (podcast, radio, blog) qui pourraient détailler les points que j'ai exposé, ou évoquer d'autres problématiques que je n'aurai pas évoquées.
Modifié en dernier par Crisdean le 30 Mai 2018, 10:39, modifié 2 fois.

John Difool

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 678
Enregistré le: 24 Juil 2014, 03:24

Message Sujet: Les problèmes de la science aujourd'hui

Message Titre du message: Re: Les problèmes de la science aujourd'hui

Message Ecrit le 29 Mai 2018, 10:38

Salut,

ça fait un moment que je n'ai pas posté ici. Je ne peux pas regarder la vidéo maintenant mais je me permets de rajouter des points à ta liste de problématiques :

- le système de publication scientifique et l'édition scientifique en général, qui n'a pas beaucoup d'équivalent de business model aussi crapuleux
- les effets de mode, qui produisent un biais de publication
- l'inculture scientifique des médias sur le mode de fonctionnement de la science

Crisdean

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 699
Enregistré le: 30 Déc 2014, 12:18

Message Sujet: Les problèmes de la science aujourd'hui

Message Titre du message: Re: Les problèmes de la science aujourd'hui

Message Ecrit le 30 Mai 2018, 10:47

John Difool a écrit:Salut,

ça fait un moment que je n'ai pas posté ici. Je ne peux pas regarder la vidéo maintenant mais je me permets de rajouter des points à ta liste de problématiques :

- le système de publication scientifique et l'édition scientifique en général, qui n'a pas beaucoup d'équivalent de business model aussi crapuleux
- les effets de mode, qui produisent un biais de publication
- l'inculture scientifique des médias sur le mode de fonctionnement de la science


J'ai édité le premier post et ai intégrer l'inculture scientifique que tu évoques avec un des point connexe. .

Quant au système de publication, en lui-même, c'est, en effet un sujet qui mérite d'être détaillé.
Les effets de mode aussi, et en quoi ils biaisent et parasitent le process.

Merci John. Si tu as des sources, des pistes ou mieux, un laius sur ces problématiques, je suis preneur.

John Difool

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 678
Enregistré le: 24 Juil 2014, 03:24

Message Sujet: Les problèmes de la science aujourd'hui

Message Titre du message: Re: Les problèmes de la science aujourd'hui

Message Ecrit le 30 Mai 2018, 11:53

J'ai regardé la vidéo postée qui est vraiment sympa, mais ils axent beaucoup sur le traitement médiatique d'études scientifiques qui n'est pas le problème de la science en soi, selon moi, mais de sa diffusion. Je me permets de rajouter une petite vidéo de datagueule sur la publication dans les revues scientifiques qui résume bien le problème : https://www.youtube.com/watch?v=WnxqoP-c0ZE

Il y a plusieurs points importants sur ce sujet mais le pire, selon moi, c'est la double peine : je paye pour publier et je paye pour lire. Ca c'est vraiment un scandale sans nom surtout quand ça concerne un truc aussi précieux que des connaissances scientifiques. Même Harvard a gueulé sur le sujet dans le cadre d'un boycott des éditeurs : https://www.lemonde.fr/sciences/article/2012/04/25/harvard-rejoint-les-universitaires-pour-un-boycott-des-editeurs_1691125_1650684.html. Ca a fait un peu de foin et des revues open-source genre PLOS (https://www.plos.org/) se sont mises à voir le jour. Le principe étant que les articles sont gratuits à la lecture et qu'on paye ce qu'on veut (peut) pour publier. Mais les grandes revues ont tellement de prestige qu'elles continuent à attirer énormément de publis...

C'est vraiment problématique parce que, au delà du coût pour la recherche, ça bloque l'accès au public. Qui est prêt à payer 25, 50 voir 70 euros pour lire UN article ? Et à l'échelle d'une société, ça veut dire que la connaissance n'est pas un bien publique, ce qui est gênant... Au delà des revues open-source, il y a un autre truc sympa qui se démocratise (en France), c'est de mettre sur des banques d'archive en ligne les versions pré-publiées d'articles acceptés dans les revues. Il y a la banque d'archive HAL pour le CNRS, et d'autres plus spécifiques suivant les régions. Dans mon labo, tous les articles publiés dans des revues sont mis également (dans leur pré-version) sur une banque d'archive ouverte.

Un autre point qui n'est pas parfait non plus dans le process de publication scientifique et que tu peux rajouter à la liste je pense, c'est le reviewing, c'est à dire l'évaluation et la critique des travaux par des pairs. Je pourrai itérer à l'occasion.

Bon après tout le monde râle, il y a des biais, mais dans la pratique ça avance quand même et plutôt bien, il faut juste être conscient que ça reste une activité humaine et que comme tout activité humaine, même aussi rigoureuse que la science, elle merdoie un peu sur les bords.

Crisdean

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 699
Enregistré le: 30 Déc 2014, 12:18

Message Sujet: Les problèmes de la science aujourd'hui

Message Titre du message: Re: Les problèmes de la science aujourd'hui

Message Ecrit le 31 Mai 2018, 08:52

John Difool a écrit:J'ai regardé la vidéo postée qui est vraiment sympa, mais ils axent beaucoup sur le traitement médiatique d'études scientifiques qui n'est pas le problème de la science en soi, selon moi, mais de sa diffusion. Je me permets de rajouter une petite vidéo de datagueule sur la publication dans les revues scientifiques qui résume bien le problème : https://www.youtube.com/watch?v=WnxqoP-c0ZE

Il y a plusieurs points importants sur ce sujet mais le pire, selon moi, c'est la double peine : je paye pour publier et je paye pour lire. Ca c'est vraiment un scandale sans nom surtout quand ça concerne un truc aussi précieux que des connaissances scientifiques. Même Harvard a gueulé sur le sujet dans le cadre d'un boycott des éditeurs : https://www.lemonde.fr/sciences/article/2012/04/25/harvard-rejoint-les-universitaires-pour-un-boycott-des-editeurs_1691125_1650684.html. Ca a fait un peu de foin et des revues open-source genre PLOS (https://www.plos.org/) se sont mises à voir le jour. Le principe étant que les articles sont gratuits à la lecture et qu'on paye ce qu'on veut (peut) pour publier. Mais les grandes revues ont tellement de prestige qu'elles continuent à attirer énormément de publis...

C'est vraiment problématique parce que, au delà du coût pour la recherche, ça bloque l'accès au public. Qui est prêt à payer 25, 50 voir 70 euros pour lire UN article ? Et à l'échelle d'une société, ça veut dire que la connaissance n'est pas un bien publique, ce qui est gênant... Au delà des revues open-source, il y a un autre truc sympa qui se démocratise (en France), c'est de mettre sur des banques d'archive en ligne les versions pré-publiées d'articles acceptés dans les revues. Il y a la banque d'archive HAL pour le CNRS, et d'autres plus spécifiques suivant les régions. Dans mon labo, tous les articles publiés dans des revues sont mis également (dans leur pré-version) sur une banque d'archive ouverte.

Un autre point qui n'est pas parfait non plus dans le process de publication scientifique et que tu peux rajouter à la liste je pense, c'est le reviewing, c'est à dire l'évaluation et la critique des travaux par des pairs. Je pourrai itérer à l'occasion.

Bon après tout le monde râle, il y a des biais, mais dans la pratique ça avance quand même et plutôt bien, il faut juste être conscient que ça reste une activité humaine et que comme tout activité humaine, même aussi rigoureuse que la science, elle merdoie un peu sur les bords.


La vidéo est un prétexte pour aborder un sujet complexe aux ramifications nombreuses qui ne concernent pas toujours la science.

On peut distinguer plusieurs grands sujets

"Internes" à la science
- La méthode scientifique en elle-même, qu'on peut étendre à l'épistémologie.
- l'application de la méthode et les différents problèmes inhérents en terme de biais, de pression, de publication, de réplication et de review.

"Externes"
- rapport du public et sa compréhension de la science qui étend la discussion à la question de l'éducation, de la vulgarisation et du rôle des médias.

Cette liste n'est pas exhaustive et peut se décliner.

Bon je m'aperçois que je tente de déjà synthétiser alors qu'on ne fait que commencer.

Merci John
Modifié en dernier par Crisdean le 01 Juin 2018, 04:26, modifié 2 fois.

John Difool

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 678
Enregistré le: 24 Juil 2014, 03:24

Message Sujet: Les problèmes de la science aujourd'hui

Message Titre du message: Re: Les problèmes de la science aujourd'hui

Message Ecrit le 01 Juin 2018, 02:55

Je suis d'accord avec tes deux distinctions "interne" vs "externe" mais je ne saurais dire laquelle est la plus problématique ou la plus simple à régler. Dans les deux cas, c'est tellement multi-causal et à des échelles macroscopiques importantes (états) que ça semble insoluble...

Crisdean

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 699
Enregistré le: 30 Déc 2014, 12:18

Message Sujet: Les problèmes de la science aujourd'hui

Message Titre du message: Re: Les problèmes de la science aujourd'hui

Message Ecrit le 04 Juin 2018, 05:50

John Difool a écrit:Je suis d'accord avec tes deux distinctions "interne" vs "externe" mais je ne saurais dire laquelle est la plus problématique ou la plus simple à régler. Dans les deux cas, c'est tellement multi-causal et à des échelles macroscopiques importantes (états) que ça semble insoluble...


Les deux sont importantes. Mais l'une entraîne l'autre. Il y a la science en elle-même et ce qu'on en fait. Si le public profane est ignare ou mal informé, c'est parce que le principe Etude > publication > diffusion académique > review et réplication > vulgarisation > diffusion au public connaît des freins et des parasitages voire des malversations le long de la chaîne mais cela est possible aussi parce que l'éducation à la culture scientifique et à l'esprit critique est défaillante.
Et ça finit par tourner en rond, puisque c'est l'éducation qui fourni les chercheurs.

Je suis d'accord, rien que le constat et la l'identification des causes, qu'elles soit intrinsèques à la science ou pas est un sujet ultra-complexe.


Retourner vers Sciences et Religions

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités