La secte d'Arès l'a endettée et pris son mari.

Des fidèles qui se sont détachés de l'enseignement officiel d'une Église.


Sectes
Ce terme ( secte ) a pris une dimension polémique, et désigne de nos jours un groupe ou une organisation, le plus souvent à connotation religieuse, dont les croyances ou le comportement sont jugés obscurs ou malveillants par le reste de la société.
infosecteares

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 37
Enregistré le: 07 Oct 2005, 09:48
Localisation: Paris

Message Sujet: La secte d'Arès l'a endettée et pris son mari.

Message Titre du message: La secte d'Arès l'a endettée et pris son mari.

Message Ecrit le 07 Oct 2005, 09:59

En 1986, nous avions mon mari et moi, un commerce très florissant de produits diététiques, un restaurant et un institut de beauté.
Un jour, mon ex mari est tombé dans une librairie, sur un livre s’appelant la « Révélation d’Arès ».
A partir de ce jour, j’ai connu l’enfer. La personnalité de mon ex-mari s’est métamorphosée, il est devenu dur, intolérant, intransigeant. Ses opinions sur la façon de s’alimenter, sur l’écologie ont radicalement changées.
Sa vision des femmes s’est modifiée. J’avais un institut de beauté et en tant qu’esthéticienne, je vendais des produits de maquillage. Il ne fallait plus que je me maquille, c’était selon lui un temps perdu et que je ne lui consacrais pas. J’étais satanique, car j’utilisais selon ses termes « les armes de Satan par la séduction perverse ». Je ne devais plus porter de vêtements trop décolletés, trop moulants, de jupes courtes, car je perdais selon ses dires, ma dignité de femme. Alors que je ne me suis jamais habillée de façon ostentatoire ou provocante.
Puis il a voulu aller voir cet homme, Michel Potay qui se faisait appeler le « prophète Mikal », n’ayons pas peur des mots. Cet homme a parlé avec toute la « compil » céleste, Dieu, Jésus, etc… Il a écrit un livre dans un langage lapidaire, mâtiné d’arabe, de grec, de latin et de français, un mélange de la Bible et du Coran.
Mon ex-mari s’est mis à vouloir convertir les clients, les amis, la famille. Il faisait chambre à part, refusant toute relation sexuelle, tout dialogue, puisque j’étais pervertie et une femme indigne refusant de se soumettre à Dieu. Moi, ça me rappelle Saint Thomas d’Aquin disant que la « femme est un cloaque » et l’inquisition affirmant que les femmes n’avaient pas d’âmes.
Il s’est mis à « missionner », c’est à dire à agir comme les témoins de Jéhovas, faisant du prosélytisme dans la rue, distribuant des tracts, achetant des livres du Sieur Potay et les donnant aux personnes. Puis, à verser 1/10 de ses revenus régulièrement tous les mois au « Prophète », bien sur tout cela sur les frais de l’entreprise.
Un jour, il a décidé que je l’empêchais de vivre avec Dieu, il a quitté le domicile conjugal, il passait tous les soirs au magasin, récupérant l’argent de la caisse et me laissant mon fils et moi sans revenus.
Il a demandé aux salariés de faire des attestations contre moi et a même pour cela fait signer mon fils sur des lettres pour me faire interner en hôpital psychiatrique. Il a dit textuellement à un de mes amis qui a enregistré la conversation téléphonique qu’il fallait me séparer de mon fils, comme cela, « ça me détruirais et on serait débarrassé de moi ».
Un soir, en rentrant du travail avec mon fils, je l’ai trouvé habillé dans une grande tunique blanche, il avait de la bave aux lèvres et hurlait que Satan était en lui. Mon fils était effrayé et moi de colère et de peur je l’ai giflé et nous sommes partis nous réfugiés chez des amis.
L’entreprise a fini par faire faillite car il donnait de plus en plus d’argent au « prophète » et s’occupait de moins en moins de l’entreprise. Je ne le voyait presque plus, ma vie était infernale, je n’arrivais pas à faire face à tout, mon enfant, les salariés, les clients, le travail, etc…
J’ai voulu demander le divorce car nous ne vivions plus ensemble, je ne savais pas où il s’était réfugié, il voulait soi-disant prendre de la distance avec moi pour être éclairé par Dieu sur les décisions qu’il devait prendre. Le syndic qui avait prononcé le redressement judiciaire avait trouvé dans la cave un m3 de livres et de tracts pour la révélation d’Arès, et elle défendait mon poste pour que tout l’ensemble du magasin soit racheté. Elle a porté plainte pour détournement de fonds. Puis du jour au lendemain, elle n’a plus voulu me recevoir, j’ai appris plus tard que des « tractations et négociations » avaient été faites pour que mon ex-mari ne soit pas poursuivi. Je me suis retrouvée seule en deuxième caution solidaire à être poursuivie pour les dettes du magasin. Il faut savoir qu’il n’y a prescription pour des dettes professionnelles qu’au bout de 30 ans. Mon ex-mari m’a rendu entièrement responsable de la liquidation judiciaire, parce que juste avant notre séparation, alors qu’il m’avait laissé avec toutes les responsabilités et sans aucun soutien, me rejetant de toute ses forces, j’ai eu une aventure. Oui, je ne m’en cache pas, oui, j’ai craqué, plus par désespoir, par dépit, par manque d’amour, par manque de respect. Pendant longtemps je me suis tue parce que je pensais qu’on ne me croirait pas sur ce qu’il m’a fait vivre. Je manquais à l’époque terriblement de confiance en moi et j’en étais encore à régler de lourds problèmes familiaux.
J’ai pourtant essayé de toutes mes forces de sauver mon couple, je l’ai presque traîné à une confrontation avec un médiateur conjugal. Ces personnes là, sont censées rester neutres, mais devant l’attitude d’illuminé de mon ex-mari, il m’a prise à part et m’a dit « qu’il n’y avait plus rien à faire, si ce n’est sauver ma peau ».
La liquidation judiciaire a été prononcée, j’étais caution solidaire, sans revenus, sans travail, sans argent, sans famille pour m’aider, mon fils très malade. Les banques, les fournisseurs, les huissiers se sont acharnés après moi avec une violence inouïe. Mon compte en banque, sans que je sois prévenue a été bloqué avec tout l’argent qu’il contenait, et un compte épargne aussi, je n’avais plus un sou et mon métier que j’aimais tellement était perdu. Je me suis retrouvée seule, sans aucune aide et aucune nouvelle de mon ex-mari.
J’étais désespérée, j’ai été la proie d’hommes peu scrupuleux, pensant comme on me l’avait bien appris, qu’une femme ne trouve son salut qu’avec l’aide d’un homme. Je voulais tellement reconstruire quelque chose et offrir à mon fils, une vie de famille sereine.
Le « prophète » dans le journal édité pour les Pélerins, sous des propos hypocrites, prêchant un pseudo pardon, m’a traînée dans la boue. Un jour, j’ai décidé de faire paraître un article dans la presse, parce que j’en avais assez d’être poursuivie par un « X » ième huissier qui me réclamait la moitié de ce que je gagnais dans le mois. Les journalistes m’ont convoqués et devant un conseil d’administration, je leur ai apporté toute les preuves sur papier que j’avais et ils ont délibéré durant un mois avant de se décider à faire paraître un article sur moi. Le journaliste qui a écrit l’article a été comme par hasard muté à la suite de cela !!!! Et l’article résume si peu l’horreur de ces années passées et de ce que j’ai subie comme menaces, insultes, sa nouvelle femme s’y est mise aussi, il fallait que je « demande conseil dans la prière » et autre moralisation. Ils refusaient tout dialogue, puisque je n’étais pas sur le chemin de Dieu, il n’y avait pas d’alternative, juste un langage binaire, le bien et le mal, j’étais le mal et eux le bien, puisque Dieu les éclairait.
Mon ex-mari et le « prophète » m’ont menacée de me faire un procès en diffamation, eux qui ne croient qu’en la justice divine !!!! Je leur ai répondu que je n’avais plus rien à perdre que la vie, puisque j’avais tout perdu, travail, mari, maison, mais dans leur « immense mansuétude » il ne l’ont pas fait pour me montrer leur « générosité ».
Ma boite aux lettres était inondée de poursuites d’huissiers, de contentieux, des banques, de jugements de tribunaux, je ne comprenais rien à leur charabia et en plus dés que j’essayais d’avoir une relation suivie, mon ex-mari téléphonait et racontait des horreurs sur moi à mon petit ami, il faisait des paris sur le nombre de mois que je resterais avec lui, avec mon fils de 7 ans.
Mais le pire dans tout cela, c’est que mon fils avait de sérieux problèmes d’hormones de croissance, j’avais pris toutes les garanties sérieuses pour qu’il soit suivi correctement, et il refusait de le faire soigner, j’ai dû me battre aussi pour cela. Il fallait soi-disant faire confiance à Dieu pour sa guérison. Certainement, comme faire confiance à Dieu concernant les dettes, parce que même lorsque je serais morte tout ne sera pas remboursé, et si actuellement, il arrivait quelque chose à mon fils, en tant qu’héritier, il devrait continuer à payer pour moi. Mon ex-mari a hypothéqué l’avenir de mon fils pour donner « la leçon à une païenne comme moi qui se vautrait dans la vallée grasse ».
Les mots couchés sur le papier n’exorciseront pas toute l’horreur vécue durant toutes ses années où ma jeunesse fut gâchée, aujourd’hui il ne me reste que toutes ses dettes à rembourser, je vois rarement mon fils, il est grand maintenant, mais il y a tellement de non-dits douloureux entre nous, que c’est une souffrance à chaque fois que je le vois. Il reste très emprunt du discours « arésien » et pour ne pas avoir à me disputer avec lui, j’évite certains sujets. Son père lui a dit tellement de mensonge.
Ma responsabilité dans tout cela, est d’avoir été perdue par ce défoulement de discours fanatiques, d’avoir minimisé au début tout cela, de ne pas avoir été assez ferme, d’avoir eu des problèmes familiaux à régler, de ne jamais avoir voulu utiliser les mêmes armes qu’eux, de n’avoir jamais voulu séparer mon fils de son père.

jusmon de M. & K.

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 12253
Enregistré le: 26 Jan 2005, 08:11
Localisation: Andromède

Message Sujet: La secte d'Arès l'a endettée et pris son mari.

Message Titre du message: Re: La secte d'Arès l'a endettée et pris son mari.

Message Ecrit le 07 Oct 2005, 11:11

infosecteares a écrit:Un jour, mon ex mari est tombé dans une librairie, sur un livre s’appelant la « Révélation d’Arès ».


Nabie appartient à cette branche de l'islam; peut-être nous en dira t'elle plus?
"Ils étaient frappés de sa doctrine ; car il enseignait comme ayant autorité, et non pas comme les scribes." (Marc 1:22).

Le christianisme enfin expliqué:
post641487.html#p641487

KingOfMuayThai

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 804
Enregistré le: 16 Sep 2005, 15:03

Message Sujet: La secte d'Arès l'a endettée et pris son mari.

Message Titre du message:

Message Ecrit le 07 Oct 2005, 11:30

Jusmon :


Nabie appartient à cette branche de l'islam; peut-être nous en dira t'elle plus?


Michel Potay qui se faisait appeler le « prophète Mikal », c'est JUSMON !
q-_-p


Eh ben sacré arnaque ! le probléme dans cette histoire c'est michel potay
1 : Michel va certainement recommencé !
2 : la loi du talion est toléré pour cette affaire ( guerre sainte )
3 : Ton marie faut lui faire lire la BIBLE ! (edition 1997 avec les livres deutérocanonique )
4 : Essayé de vos donné l'envie de vivre ! ( souvenire de vos encien passion ect etc .. )

infosecteares

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 37
Enregistré le: 07 Oct 2005, 09:48
Localisation: Paris

Message Sujet: La secte d'Arès l'a endettée et pris son mari.

Message Titre du message: Re: La secte d'Arès l'a endettée et pris son mari.

Message Ecrit le 07 Oct 2005, 13:36

jusmon de M. & K. a écrit:
infosecteares a écrit:Un jour, mon ex mari est tombé dans une librairie, sur un livre s’appelant la « Révélation d’Arès ».


Nabie appartient à cette branche de l'islam; peut-être nous en dira t'elle plus?


La Révélation d'Arès n'est pas une branche de l'Islam.

Vous allez vexer les musulmans.

A plus.

jusmon de M. & K.

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 12253
Enregistré le: 26 Jan 2005, 08:11
Localisation: Andromède

Message Sujet: La secte d'Arès l'a endettée et pris son mari.

Message Titre du message: Re: La secte d'Arès l'a endettée et pris son mari.

Message Ecrit le 07 Oct 2005, 14:09

infosecteares a écrit:
La Révélation d'Arès n'est pas une branche de l'Islam.

Vous allez vexer les musulmans.

A plus.


Que oui!

Elle a fait assez jazzé sur le site islamique de oumma, il y a quelques années. Les dirigeants en faisaient partie.
"Ils étaient frappés de sa doctrine ; car il enseignait comme ayant autorité, et non pas comme les scribes." (Marc 1:22).

Le christianisme enfin expliqué:
post641487.html#p641487

Vovoss

* [ Aucun rang ] *
 
Messages: 386
Enregistré le: 20 Sep 2005, 08:57

Message Sujet: La secte d'Arès l'a endettée et pris son mari.

Message Titre du message:

Message Ecrit le 07 Oct 2005, 15:50

Pourquoi révélation "d'Arès"?

Est-ce que cela a un rapport avec le dieu grec de la guerre Arès (équivalent de Mars).

Si c'est le cas... rien qu'au nom tu as une petite idée des gens qui s'y cachent...

Falenn

[Religion] Deiste [Organisation] Aucune
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4380
Enregistré le: 09 Avr 2005, 17:36
Localisation: France

Message Sujet: La secte d'Arès l'a endettée et pris son mari.

Message Titre du message:

Message Ecrit le 07 Oct 2005, 17:05

Vovoss a écrit:Pourquoi révélation "d'Arès"?

Est-ce que cela a un rapport avec le dieu grec de la guerre Arès (équivalent de Mars).

Si c'est le cas... rien qu'au nom tu as une petite idée des gens qui s'y cachent...

Non, Ares est une ville de Gironde (France).

infosecteares

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 37
Enregistré le: 07 Oct 2005, 09:48
Localisation: Paris

Message Sujet: La secte d'Arès l'a endettée et pris son mari.

Message Titre du message: Re: La secte d'Arès l'a endettée et pris son mari.

Message Ecrit le 08 Oct 2005, 04:30

jusmon de M. & K. a écrit:
infosecteares a écrit:
La Révélation d'Arès n'est pas une branche de l'Islam.

Vous allez vexer les musulmans.

A plus.


Que oui!

Elle a fait assez jazzé sur le site islamique de oumma, il y a quelques années. Les dirigeants en faisaient partie.



Concernant l'infitration des pèlerins d'Arès au sein du site musulman oumma.com, voici les faits précis sur cette page :

www.freewebs.com/infosecteares/di8.htm

Cordialement.

Filter Flash

[ Incroyant ] [ Athée ]
 
Messages: 513
Enregistré le: 26 Juil 2005, 20:54
Localisation: derrière toi !

Message Sujet: La secte d'Arès l'a endettée et pris son mari.

Message Titre du message:

Message Ecrit le 09 Oct 2005, 10:23

Tu pourrais aller sur le domaine des TJ pour leur montrer ce que c'est qu'une secte, même si la leur reste moins aggressive et plus vicieuse...

Courage à toi et à ton fils en tous cas !

Roger

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 68
Enregistré le: 10 Oct 2005, 00:19
Localisation: Paris

Message Sujet: La secte d'Arès l'a endettée et pris son mari.

Message Titre du message: Communiqué

Message Ecrit le 10 Oct 2005, 00:28

retrait du texte.
Modifié en dernier par Roger le 31 Oct 2006, 14:44, modifié 1 fois.

Nabie

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 784
Enregistré le: 13 Sep 2005, 07:15

Message Sujet: La secte d'Arès l'a endettée et pris son mari.

Message Titre du message:

Message Ecrit le 11 Oct 2005, 07:50

Bonjour à tous,

La Révélation d'Arès est un livre :
En 1974, à Arès, en Gironde, Jésus dans sa chair transfigurée, apparaît à un homme et lui transmet un message du Créateur: (doc1)

Extrait de L'évangile donné à Arès :

Je suis Celui Qui a parlé par Adam, Mon Premier Fils, qui a choisi d'être maître de la terre et de M'en payer tribut en passant par les plaies de Job et par la fosse…(2/1)

Je suis Celui Qui a parlé par Azor, qui M'a fait connaître au-delà de l'immense mer, portant Mon Message pendant quarante jours comme à travers un désert, passant par les peines de la soif, les tourments de la solitude et du léviathan, et dont les os reposent, comme fils d'Adam, au pied des grands pics, en attendant Mon Jour. (2/6)
Azor est un prophète hébreu qui partit sur l'immense mer (l'Atlantique), qui prêcha et mourut au pied des grands pics : cordillère nord ou sud-américaine.

Je suis Celui Qui a parlé par Noé, couché en terre au Kerak comme fils d'Adam, avant même que ses propres fils l'aient écouté, qu'il sauva pourtant de Ma Colère, mais qui finirent noyés. (2/7)

Je suis Celui Qui a parlé par Abraham et par Moïse dont les os reposent, comme fils d'Adam, ayant accompli leurs exploits et laissé Ma Promesse à leur descendance, l'un dans l'antre de Makpéla, l'autre à Rabba, attendant Mon Jour. (2/)

Je suis Celui Qui a parlé par Mouhamad, le briseur d'idoles, le plus écouté de Mes Messagers, le plus sage, qui n'a pas fait ployer son peuple sous les observances et ne l'a pas fait fléchir sous les ordonnances des princes du culte, et qui pour cela a connu une descendance vaste comme le sable des rivages où ils échouent leurs boutres pour la prière, comme le sable des déserts dont J'ai fait jaillir pour eux la richesse et la puissance, le fils d'Adam qui repose à Yatreb, attendant Mon Jour. (2/9)

Je suis Celui Qui a parlé par Élie, le premier échappé au vœu d'Adam, son père, de M'attendre en terre, renonçant à l'héritage de la terre, renonçant à M'en payer tribut, échappant à la fosse, et qui à être le premier par la splendeur du tombeau que lui aurait érigé son peuple préféra devenir le dernier dans Mon Lieu, un ver infime réchauffé à jamais par l'éclat de Ma Gloire, une poussière portée par Mes Anges dans Mon Séjour Que ne limite aucune étoile, Qui n'a ni levant ni couchant, dont la blancheur fait paraître les soleils plus pâles que les lunes. (2/10)

Je suis Celui Qui a parlé par Jésus, Mon Second Fils, celui qui, après Élie, déjà glorifié, a renoncé au vœu d'Adam de dominer la terre et les nations pour le prix d'un tombeau glacé où M'attendre, et qui fut plus glorifié encore. Celui que J'ai oint Moi-même…(2/11-12)

J'ai parlé par Jésus et Je parle encore par lui à toi aujourd'hui. (2/15)

J'ai voulu parler par d'autres en grand nombre, mais ils se sont dérobés ; craintifs, ils n'ont pas pu sortir du monde, se distinguer du monde, monter sur Mon Parvis pour s'adresser à lui en Mon Nom, craignant les incrédules et les moqueurs, les princes du culte et leurs docteurs, les chefs des nations et leur justice, les discuteurs de toutes sortes ; ou bien ils n'ont pas livré Ma Parole, taisant ce qui déplaît au monde. Et le malheur est venu sur eux et sur le monde… (2/16-17-1)

En 1977, toujours à Arès, le Créateur se manifeste sous la forme d'un bâton de lumière et dicte Le Livre. .... (doc2)

Extrait du Livre :

Tu vois le Retour. (I/1)

J'ai, Je Suis.

Les soleils tournent dans Ma Main. Ma Main a mille mains...

Je parle le bruit d'homme.

Pourtant, Je suis L'Eau Forte ; pas de poumon dans Moi.

Les mondes tournent dans Moi.

La bouche d'homme J'entre dedans.

Je serre, Je serre comme le clou.
(II/1-2-20-21)

Agnos

* [ Aucun rang ] *
 
Messages: 723
Enregistré le: 07 Oct 2005, 04:21

Message Sujet: La secte d'Arès l'a endettée et pris son mari.

Message Titre du message:

Message Ecrit le 11 Oct 2005, 08:32

J'ai parlé avec un membre lorsque j'habitais dans le Sud-Ouest de la France.

C'etait sur la place Capitole à Toulouse, il m'a accosté 2 ou 3 fois.
C'etait assez surprenant, j'ai jamais vu un homme avec si peu de charisme essayer de vendre son livre, en général les "gens comme ca" sont de meilleurs orateurs, celui-ci avait du mal à faire une phrase...

Nabie

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 784
Enregistré le: 13 Sep 2005, 07:15

Message Sujet: La secte d'Arès l'a endettée et pris son mari.

Message Titre du message:

Message Ecrit le 11 Oct 2005, 08:40

Bonjour Agnos,

Ce n'est pas tant pour vendre leur livre qu'ils font cela, mais plutôt pour le faire connaître.

La maladresse de cet homme prouve que ce ne sont pas des vendeurs professionnels.

Agnos

* [ Aucun rang ] *
 
Messages: 723
Enregistré le: 07 Oct 2005, 04:21

Message Sujet: La secte d'Arès l'a endettée et pris son mari.

Message Titre du message:

Message Ecrit le 11 Oct 2005, 08:47

Nabie a écrit:Bonjour Agnos,

Ce n'est pas tant pour vendre leur livre qu'ils font cela, mais plutôt pour le faire connaître.

La maladresse de cet homme prouve que ce ne sont pas des vendeurs professionnels.

Oui, je pense bien que leur ambition n'est pas seulement de vendre (ou faire connaitre) le bouquin ;)

infosecteares

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 37
Enregistré le: 07 Oct 2005, 09:48
Localisation: Paris

Message Sujet: La secte d'Arès l'a endettée et pris son mari.

Message Titre du message: Le marché aux pigeons

Message Ecrit le 11 Oct 2005, 08:59

C'est bien ce que nous disons, ce forum est le supermarché des sectes.

N'importe quel imbécile ponds un message pseudo religieux et il a toutes ses chances de faire la promo de son bouquin et de venir recruter tranquillement sur ce forum.

Vive les collabos !!!


Retourner vers Sectes

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité