une religion ne serait elle pas une secte qui a réussi???

Des fidèles qui se sont détachés de l'enseignement officiel d'une Église.


Sectes
Ce terme ( secte ) a pris une dimension polémique, et désigne de nos jours un groupe ou une organisation, le plus souvent à connotation religieuse, dont les croyances ou le comportement sont jugés obscurs ou malveillants par le reste de la société.
proserpina

* [ Aucun rang ] *
 
Messages: 2632
Enregistré le: 07 Juil 2005, 18:10

Message Sujet: une religion ne serait elle pas une secte qui a réussi???

Message Titre du message:

Message Ecrit le 01 Oct 2005, 04:10

Bon, je vois en effet que ce sujet t'est très douloureux :( .

Ce mot est dangereux en effet car il est tellement galvaudéqu'il permet l'amalgame entre tout et n'importe quoi :?
Pas facile de rester distant quand on a été touché au premier chef par de tels prejugés :cry:

Pourtant, sans faire aucunement l'amalgame, il faut quand même essayer de lutter contre certains groupement religieux particulièrement dangereux.
Faire preuve de discernement et inventer un nouveau mot?

ahasverus

* [ Aucun rang ] *
 
Messages: 6383
Enregistré le: 30 Mai 2005, 00:50
Localisation: Asie du Sud Est

Message Sujet: une religion ne serait elle pas une secte qui a réussi???

Message Titre du message:

Message Ecrit le 01 Oct 2005, 05:07

Eliaqim a écrit:
proserpina a écrit:
Eliaqim a écrit:Et ci la définition du mot secte d’aujourd’hui ne me conviens pas, ces quel fait des millions de victime. OUI DES MILLIONS !!


Pourquoi dis tu ça? :?


J’ai faite partie des victimes que l’on na battue et traiter de tout les noms a cause de ce que ses gens ont fait de ce mot secte. L’image dégradante d’une secte, l’image crasse d’une secte, on me la attribué. J’ai vue ma mère ce faire crier des noms a cause de ça religion traiter de secte. Les gens qui utilise ce mots et qui font leur n’étiquette avec but de l’afficher sur des regroupements religieux sont des malade mentale. Ils font porté à la haine des gens par la guise des préjugés. Ils on fait du Hitler en favorisant une image idéaliser pour en désapprouver d’autre. Hitler a fait de même en son temps, il a ouvertement affiché des caractères négatifs à des peuples religieux. Il a incité à la haine un peuple pour anéantir une autre. Ma croyance et celle de ma famille étaient dans le lot des supposer sectaire dangereux.

Je n’endure que très difficilement ce sujet

On pourrait appliquer ce que tu dis aux homosexuels, Eliaqim.
On pourrait dire la meme chose des noirs dans le Sud des USA.
Ca s'appelle la haine de la difference.
A ton avis pourquoi les bombes humaines Sunnites s'attaquent aux Shiites en Iraq?

Le fait que tu aie souffert a cause du concept de secte ne doit pas te rendre paranoiaque au point que tu sautes en l'air des que tu pense qu'on parle de secte.
Tu as vecu dans un milieu intolerant dirige par un chef de gouvernment intolerant qui a fait beaucoup de mal. Ce bagage ne devrait pas te rendre plus coulant envers les sectes.
N'oublie pas que Duplessis est un imbecile qui a fait plus de mal aux catho Quebecois qu'au TJ. Il a detruit leur foi.
Si ta mere avait ete disciple de Satan, cela n'aurait certe pas justifie la haine des autres, mais cela aurait il justifie que tu defende ses croyances et interdise de l'associer a une secte?

Maintenant n'oublie pas que tu es administrateur sur un forum multi confessionel et ca t'oblige a l'objectivite. Tu n'as pas le droit de te laisser emporter par tes sentiments, meme si parfois ca fait mal.
Faire preuve de discernement et inventer un nouveau mot?

Le mot existe, il a sa definition. Il n'est pas question d'en inventer un nouveau. Faire preuve de discternement c'est valable dans n'importe quel sens.
La question n'est pas de debattre si oui ou non une religion/croyance fasse partie ou non d'un secte mais de verifier avec des arguments si oui ou non elle reponds a une definition acceptable.
Le texte de la commission est clair et acceptable car il reste dans le cadre de la laicite et respecte la liberte de pensee
Groupes visant par des manoeuvres de déstabilisation psychologique à obtenir de leurs adeptes une allégeance inconditionnelle, une diminution de l'esprit critique, une rupture avec les références communément admises (éthiques, scientifiques, civiques, éducatives), et entraînant des dangers pour les libertés individuelles, la santé, l'éducation, les institutions démocratiques.
Ces groupes utilisent des masques philosophiques, religieux ou thérapeutiques pour dissimuler des objectifs de pouvoir, d'emprise et d'exploitation des adeptes. "

s

Avatar de l’utilisateur
 

Message Sujet: une religion ne serait elle pas une secte qui a réussi???

Message Titre du message:

Message Ecrit le 06 Oct 2005, 11:02

Je reviens sur cette discussion à propos des sectes.

Les barrieres entre une religion et une secte sont minces, pour moi il n'y en a pas: Le principe est une croyance aveule (foi, dogmes...) et l'isolement d'une communauté par rapport aux non-adeptes.

Et il ne faut pas faire l'amalgame entre "secte" et "secte dangereuse".

Mickael_Keul

* [ Aucun rang ] *
 
Messages: 3080
Enregistré le: 15 Juin 2005, 15:27
Localisation: Belgium

Message Sujet: une religion ne serait elle pas une secte qui a réussi???

Message Titre du message:

Message Ecrit le 06 Oct 2005, 11:13

Dans son rapport parlementaire, la Commission d'enquête de l'Assemblée Nationale (France) a retenu les critères des RG (Police Politique). Je cite la page 13 du rapport :

" Parmi les indices permettent de supposer l'éventuelle réalité de soupçons conduisant à qualifier de secte un mouvement se présentant comme religieux elle a retenu, faisant siens les critères utilisés par les Renseignements généraux dans les analyses du phénomène sectaire auxquelles procède ce service et qui ont été portées à la connaissance de la Commission :

la déstabilisation mentale
le caractère exorbitant des exigences financières
la rupture induite avec l'environnement d'origine
les atteintes à l'intégrité physique
l'embrigadement des enfants
le discours plus ou moins anti-social
les troubles à l'ordre public
l'importance des démêlés judiciaires
l'éventuel détournement des circuits économiques traditionnels
les tentatives d'infiltration des pouvoirs publics

s

Avatar de l’utilisateur
 

Message Sujet: une religion ne serait elle pas une secte qui a réussi???

Message Titre du message:

Message Ecrit le 06 Oct 2005, 11:30

Mickael_Keul a écrit:Dans son rapport parlementaire, la Commission d'enquête de l'Assemblée Nationale (France) a retenu les critères des RG (Police Politique). Je cite la page 13 du rapport :

" Parmi les indices permettent de supposer l'éventuelle réalité de soupçons conduisant à qualifier de secte un mouvement se présentant comme religieux elle a retenu, faisant siens les critères utilisés par les Renseignements généraux dans les analyses du phénomène sectaire auxquelles procède ce service et qui ont été portées à la connaissance de la Commission :

la déstabilisation mentale
le caractère exorbitant des exigences financières
la rupture induite avec l'environnement d'origine
les atteintes à l'intégrité physique
l'embrigadement des enfants
le discours plus ou moins anti-social
les troubles à l'ordre public
l'importance des démêlés judiciaires
l'éventuel détournement des circuits économiques traditionnels
les tentatives d'infiltration des pouvoirs publics
Merci Mickael_Keul.
C'est donc bien ce que je disais, les religions sont des sectes.

ahasverus

* [ Aucun rang ] *
 
Messages: 6383
Enregistré le: 30 Mai 2005, 00:50
Localisation: Asie du Sud Est

Message Sujet: une religion ne serait elle pas une secte qui a réussi???

Message Titre du message:

Message Ecrit le 06 Oct 2005, 21:53

s a écrit:
Mickael_Keul a écrit:Dans son rapport parlementaire, la Commission d'enquête de l'Assemblée Nationale (France) a retenu les critères des RG (Police Politique). Je cite la page 13 du rapport :

" Parmi les indices permettent de supposer l'éventuelle réalité de soupçons conduisant à qualifier de secte un mouvement se présentant comme religieux elle a retenu, faisant siens les critères utilisés par les Renseignements généraux dans les analyses du phénomène sectaire auxquelles procède ce service et qui ont été portées à la connaissance de la Commission :

la déstabilisation mentale
le caractère exorbitant des exigences financières
la rupture induite avec l'environnement d'origine
les atteintes à l'intégrité physique
l'embrigadement des enfants
le discours plus ou moins anti-social
les troubles à l'ordre public
l'importance des démêlés judiciaires
l'éventuel détournement des circuits économiques traditionnels
les tentatives d'infiltration des pouvoirs publics
Merci Mickael_Keul.
C'est donc bien ce que je disais, les religions sont des sectes.

Affirmation gratuite impossible a soutenir.
Essaye donc de faire la demonstration avec le Bouddhisme.

s

Avatar de l’utilisateur
 

Message Sujet: une religion ne serait elle pas une secte qui a réussi???

Message Titre du message:

Message Ecrit le 07 Oct 2005, 02:21

Affirmation gratuite impossible a soutenir.
Essaye donc de faire la demonstration avec le Bouddhisme.

:) Le Bouddhisme soutient des valeurs humains et pas des valeurs "divines" et sait se remettre en question, ce qui fait de lui une philosophie plus qu'une religion. Je ne l'inclue donc pas dans les Religions. Désolé de m'être mal exprimé.

ahasverus

* [ Aucun rang ] *
 
Messages: 6383
Enregistré le: 30 Mai 2005, 00:50
Localisation: Asie du Sud Est

Message Sujet: une religion ne serait elle pas une secte qui a réussi???

Message Titre du message:

Message Ecrit le 07 Oct 2005, 02:41

Que ca te plaise ou non, le bouddhisme est liste dans les grandes religions mondiales par l'UNESCO.
Si le bouddhisme ne te plait pas essaye donc avec l'Hindouisme ou n'importe quelle grande religion asiatique. Tu laisse tomber Moon qui bien que Coreen exerce plus en Europe et aux USA qu'en coree et Aum Shinri Kyo qui n'est qu'un groupuscule non liste par l'UNESCO
Alors on t'attends
la déstabilisation mentale :?:
le caractère exorbitant des exigences financières :?:
la rupture induite avec l'environnement d'origine :?:
les atteintes à l'intégrité physique :?:
l'embrigadement des enfants :?:
le discours plus ou moins anti-social :?:
les troubles à l'ordre public :?:
l'importance des démêlés judiciaires :?:
l'éventuel détournement des circuits économiques traditionnels :?:
les tentatives d'infiltration des pouvoirs publics :?:

Tupac

Christianisme [Catholique]
 
Messages: 854
Enregistré le: 09 Aoû 2005, 18:42
Localisation: toujours là ou il faut pas...

Message Sujet: une religion ne serait elle pas une secte qui a réussi???

Message Titre du message:

Message Ecrit le 07 Oct 2005, 12:50

t-ardisson a écrit:mais que pensez vous de question de depart:

une religion ne serait elle pas une secte qui a réussi??? j'aurai du créer un sondage pour ca peut etre???


pour moi oui

BYN

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 80
Enregistré le: 06 Oct 2005, 02:22

Message Sujet: une religion ne serait elle pas une secte qui a réussi???

Message Titre du message: Soumission à Dieu seulement

Message Ecrit le 07 Oct 2005, 18:49

bonjour,

Voici des phoos réelles dans ce site, qui pouront vous changer d'avis.
http://lnmf.free.fr/miracle6.htm
http://lnmf.free.fr/cactus.htm
et bien d'autres photos sur:
http://lnmf.free.fr/nature.htm
ne mettez pas de www.

Simplement moi

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 17964
Enregistré le: 21 Avr 2004, 08:21
Localisation: Sur Terre ! parisienne...

Message Sujet: une religion ne serait elle pas une secte qui a réussi???

Message Titre du message: Re: Soumission à Dieu seulement

Message Ecrit le 07 Oct 2005, 20:24

BYN a écrit:bonjour,

Voici des phoos réelles dans ce site, qui pouront vous changer d'avis.
http://lnmf.free.fr/miracle6.htm
http://lnmf.free.fr/cactus.htm
et bien d'autres photos sur:
http://lnmf.free.fr/nature.htm
ne mettez pas de www.


rassure toi... on mettra WW.....F :wink:

Pasteur Patrick

[ Christianisme ] Protestant
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5058
Enregistré le: 08 Déc 2003, 14:11
Localisation: Belgique (Union Européenne)

Message Sujet: une religion ne serait elle pas une secte qui a réussi???

Message Titre du message:

Message Ecrit le 08 Oct 2005, 03:35

Bonjour,


Je ne fais que passer pour dire quelques remarques que me suggèrent cette discussion.

1) Une secte n'est pas une religion qui a réussi.
C'est prendre le problèmeà l'envers!

En effet, le mot secte indique une "coupure" (secare en latin). Dans le cas de mouvements religieux, la coupure se fait nécessairement par rapport à un mouvment majoritaire. On a donc un groupe qui pour des raisons X ou Y se coupe du courant majoritaire et vit sa vie "séparément", de manière autonome donc par rapport au mouvement dont ilest est issu.

Ensuite, le mot indique aussi par une dérivation seconde mais toujours possible par l'étymologie, une secte suit (du verbe sequi en latin = suivre) un meneur, un personnage charismatique qui indique la voie nouvelle.

On a donc les deux pans d'un mouvement religieux sectaire: il se coupe d'un courant majoritaire et il suit son leader charismatique.

2) IL faut distinguer le substantif "secte" de l'adjectif "sectaire".
En effet, le nom est simplement indicatif: tel groupe est une secte. IL s'agit d'une classification. Il est évident que l'observateur qui classe n'est pas neutre !
Enfin, l'adjectif indique une attitude fondamentale qui est toujours appréhendée négativement. Ici il faut être prudent et charitable les uns envers les autres. Chaque mouvment religieux et philosophique et politique ou syndical comporte ses sectaires, sans pourautna tqu'on puisse dire qu'il est dans une secte !

3) Les sociologues de la religion ont depuis une cinquantaine d'années abandonné ce type de classification entre religions et sectes.
Parce que type de classement n'a aucun sens scientifique et comporte souvent, voire toujours un jugement négatif sur tel groupe plutôt que sur tel autre considéré comme étalon. IL n'y a aucune de raison, au sens strict et scientifique, de privilégier un groupe majoritaire par rapportà un groupe minoritaire.

4)Le cas du christianisme est un cas particullier qu'il convient de prendre comme chaque groupe en soi et pour lui-même.
En un sens on peut dire que le Christianisme a suivi la doctrine du Christ et s'est séparé du Judaïsme. En ce sens-là on peut dire qu'il s'agit d'une sete qui a réaussi puisqu'il est devenu majoritaire.
MAIS ceci n'est pas une réalité.
Car le christianisme n'avait aucune intention de se séparer de leurs frères Juifs, ce sont bien plutôt les Juifs qui se sont séparés de leurs frères qui voyaient en Jésus le Messie d'Israël, càd le Christ.
Ils ont suivi l'enseignement de Jésus mais pas un homme puisque de la création de l'Eglise àla Pentecôte. Jésus n'était plus de ce monde au moment oLes chrétiens étaient convaincus que Jésus reviendrait de leur vivant (c. début des Actes juste avant la Pentecôte où les disciples s'interrogent encore sur le libérateur d'Israël + I et II Thess. dans la théologie paulinienne). Enfin, les Chrétiens pensaient quela fin du monde était proche parce que Jésus avait accompli les promesses des Ecritures. D'oùl'urgence de la "metanoia",càd de la conversion des coeurs, du retour à Dieu absolu et le commandement de l'amour total, pour tous, sans égard aux considérations sociales de l'époque. Cette conversion exigeait une démonstration visible par un bain rituel unique (et non plus répétitif comme les ablutions d'antan), càd le baptême.
Les chrétiens du NT estimaient vivre la fin des temps : autrement dit, ils ne fondaient des "communautés" pour la durée, mais dans l'attente imminente de Jésus (Voici, je viens bientôt", leur avait dit Jésus cf Rév.)
Au fond, en théologie on parle souvent de la parenthèse de l'Eglise au milieu des deux avènements de Jésus. Vivre en Eglise signifie bien "être prêt au retour de Jésus".

5) Dire d'un mouvement qu'il a réussi est assez plaisant et en dit long sur les conceptions matérialistes des certains apprentis- penseurs aujourd'hui. On ne peut certes pas écarter cette idée qui peut germer dans l'esprit de tel gourou ou tel chef charismatique, mais cette idée est étrangère à l'Esprit de l'Evangile. L'Eglise sait lire ses livres bibliques et sait que le discours de Jésus (dans Mat 24 par exemple) sur la fin des temps, nous interdit de croire que lorsque Jésus reviendra, il trouvera des chrétiens majoritaires! car lorsque le Fils de l'Homme reviendra "trouvera-t-il encore la foi sur la terre ?"
Ceci indique clairement que par vocation, le "christianisme est bien "un mouvement de pensée spirituelle qui n'a pas vovation à s'installer sur terre... et tant pis pour ceux qui le croient ou s'attendent à un hypothétique "millénium" à la suite d'une lecture appauvrissante de l'Apocalypse, càd littéraliste. Car la lettre tue l'esprit.


6) Je trouve également très amusant la distinction entre valeurs humaines et valeurs divines... surtout quand on parle dans l'abstrait. j'aimerais connaitre un valeur divine qui ne soit pas humaine ou inversement . Bon amusement dans cette quête d'absolu ! Foutaises que cela. Les valeurs sont toutes des valeurs "humaines" et confine à l'absolu, à l'idéalité... sinon ce ne serait pasdes "valeurs" justement ! Qu'est-ce qu'une valeur ?

7) Le bouddhisme a toujours été à part et doit être étudié entant que tel... Les uns pencheront sur son "laîcisme",d'autres feront la démonstration de ses aspects religieux... Les deux sont vrais car le bouddhisme s'est construit en dehors de nos catégories mentales occidentales. C'est c qui en trouble plus d'un. Le concept religieux est "autre" en Asie.

Bonne fin de semaine à tous !


Retourner vers Sectes

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité