La conception de Rûmî

Le soufisme est une quête ontologique et religieuse dans l'islam. C'est une voie intérieure (Batin) apparue avec la révélation prophétique de l'islam.


Saro

Avatar de l’utilisateur
 

Message Sujet: La conception de Rûmî

Message Titre du message: La conception de Rûmî

Message Ecrit le 16 Juil 2014, 16:55

« Que faire, ô musulmans ? Car je ne me reconnais pas moi-même.
Je ne suis ni chrétien, ni juif, ni guèbre, ni musulman ;
je ne suis ni d’Orient, ni d’Occident, ni de la terre, ni de la mer ;
je ne proviens pas de la nature, ni des cieux en leur révolution.
Je ne suis pas de terre, ni d’eau, ni d’air, ni de feu ;
je ne suis pas de l’empyrée, ni de la poussière ; pas de l’existence ni de l’être ;
je ne suis ni d’Inde, ni de Chine, ni de la Bulghar, ni de Saqsin,
je ne suis pas du royaume d’Iraq, ni du pays de Khorassan.
Je ne suis pas de ce monde, ni de l’autre, ni du paradis ni de l’enfer,
je ne suis ni d’Adam, ni d’Ève, ni de l’éden ni de rizwan.
Ma place est d’être sans place, ma trace d’être sans trace ;
ce n’est ni le corps ni l’âme, car j’appartiens à l’âme du Bien-Aimé.

J’ai renoncé à la dualité, j’ai vu que les deux mondes sont un :
Un seul je cherche, Un Seul je sais, Un seul je vois, Un seul j’appelle.
Il est le Premier, Il est le Dernier, Il est le Manifeste, Il est le Caché ;
je ne connais nul autre que « ô Lui » – ya hu – et « ô Lui qui est ! » – ya man hu.


Je suis enivré de la coupe de l’amour, je n’ai que faire des deux mondes ;
je n’ai d’autre fin que l’ivresse et l’extase.
Si j’ai passé un seul instant de ma vie sans toi,
de ce moment et de cette heure, je me repens.

Si j’obtiens en ce monde un seul moment avec toi,
je foulerai aux pieds les deux mondes, je danserai en triomphe à jamais.
Ô Shams de Tabriz ! Je suis si enivré en ce monde
que je ne sais rien d’autre qu’ivresse et transports. »
Modifié en dernier par Saro le 16 Juil 2014, 17:27, modifié 1 fois.

chantallo

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1176
Enregistré le: 25 Fév 2014, 12:15

Message Sujet: La conception de Rûmî

Message Titre du message: Re: La conception de Rûmî

Message Ecrit le 16 Juil 2014, 17:15

beau poeme mais une seule question pour toi: Si l'autre monde tuait tes enfants sauvagement, y verrais-tu encore une perfection entre les deux ou union ou entente?

Il y a je crois des limites à ne pas franchir entre les deux mondes et quand ces limites ont été franchies, je ne crois plus qu'en un seul monde celui de la lumière pas des ténèbres qui ne font que voler et tuer.

Si l'homme par hypocrisie mélange les deux, la réalité nous rattrape et on ne peut appeler dieu satan et satan dieu. La lumière c'Est la lumière et les ténèbres sont les ténèbres. La nuit c'est la nuit et le jour est le jour. Pourquoi tous ces gens dans le noir qui controlent nos vies et tuent nos enfants et se paradent à la tv comme si leurs mains étaient innocentes. Pourquoi tant de mensonges?
Isaie 43 - Yahvé est seul Dieu
11: Moi, c'est moi Yahvé, et en dehors de moi, il n'y a pas de sauveur. C'est moi qui ai révélé, sauvé et fait entendre, ce n'est pas un étranger qui est parmi vous, vous vous êtes mes témoins, oracle de Yahvé, et moi, je suis Dieu, de toute éternité je le suis...

Saro

Avatar de l’utilisateur
 

Message Sujet: La conception de Rûmî

Message Titre du message: Re: La conception de Rûmî

Message Ecrit le 17 Juil 2014, 01:58

chantallo a écrit:beau poeme

Si tu trouves que le poème est vraiment beau, pourquoi vas-tu vers la laideur ?

Djalâl ad-Dîn Rûmî est né le 30 septembre 1207 : (http://fr.wikipedia.org/wiki/Jalal_Ud_Din_Rumi) et ne serait être associé à de telles actions.

Il semble - information à vérifier - que les sages de l'Islam, ont été et sont encore persécutés dans certains pays parce que le message de paix, de fraternité et de vérité qu'ils délivrent, le message d'universalité, ne correspond pas à la vision sectaire de certains hommes qui se réclament de l'Islam et du Coran.

"Tout homme, en effet, qui commet le mal déteste la lumière et ne vient pas vers la lumière, de peur que ses oeuvres ne soient réprouvées. Mais celui qui pratique la vérité vient vers la lumière, pour qu'il soit manifesté que ses oeuvres sont opérées en Dieu. " (Ev.selon saint Jean 3:20)


Retourner vers Soufisme

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités