Le festival du Chamanisme

Forum sur les religions du: Taoisme / shintoïsme / Foi bahá’íe


vic

[Religion] Bouddhiste
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 9971
Enregistré le: 07 Juil 2013, 16:15

Message Sujet: Le festival du Chamanisme

Message Titre du message: Re: Le festival du Chamanisme

Message Ecrit le 23 Jan 2014, 17:44

Marhmonie a dit :

ô combien ! Hors-sujet total. Sans compter que la notion de "vacuité" supposée dans ce forum des Autres religions est inappliquée pour une démonstration de colère en force. Contre rien, car tout est ainsi parti en hors-sujet.
Je recentre sur le sujet du Chamanisme et si les hors-sujets se poursuivaient, ce sera clôt.


Oui mais c'est toi qui a lancé ce hors sujet , on ne te demandait pas si le chamanisme était une dérive sectaire , tu t'es lancé là dedans avec des appuis assez bidons sur la mivilude . On ne peut pas porter des accusations lancées à l'emporte pièce et accuser les autres d'y répondre , un peu simple de faire ça .
La vacuité n'est pas de s'empêcher de se poser des questions et de discerner , tu manipules les vérités , je doute que tu ais vraiment conscience de ce que renferme la notion de vacuité pour raconter ça et prendre appui là dessus .
Modération : hors-sujet total persistant.
Modifié en dernier par Marmhonie le 23 Jan 2014, 18:47, modifié 3 fois.
Raison: Modération : hors-sujet total persistant.
Si "Dieu est tout" alors il n'est rien en particulier, c'est-à-dire : "Dieu" n'est rien d'autre qu'un concept creux dans ce cas. Car le concept de "tout" ou de "totalité" ne gagne rien à être associé à un "mot" qui draine toutes sortes de superstitions. ( J'iminterroge)

Marmhonie

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 11505
Enregistré le: 24 Avr 2013, 09:34

Message Sujet: Le festival du Chamanisme

Message Titre du message: Re: Le festival du Chamanisme

Message Ecrit le 23 Jan 2014, 19:08

Le chamanisme est au patrimoine humain, cela est certain. Il importe que ce sujet vital se poursuive :)

Le chamanisme amérindien est troublant :
http://www.unites.uqam.ca/religiologiques/no6/guedo.pdf

Impossible de dresser une liste exhaustive des documentaires authentiques, voici toujours ce PDF utile dans ce sens :
http://www.pointsdactu.org/IMG/pdf/Chamanes.pdf

Une autre question, c'est le role exact des chamanes authentiques dans leur apport aux inconnus de la Médecine occidentale. Je prends un exemple concret, l'accident de Schumacher en ski. Son cerveau est-il mort ? Qu'est-ce que la mort du cerveau, dont on ignore quasiment tout encore ? Est-ce qu'il rêve ? 200 journalistes du monde entier sont en attente, parce qu'on ne sait plus ce qu'il va devenir. Ici on revient aux limites qu'aborde justement le chamanisme...

Chamanisme et Mystères de notre propre humanité :
http://www.mystere-tv.com/qui-sont-les- ... v4909.html

On peut aussi poser une question troublante, est-ce que le chamanisme ne serait pas le résiduel intact de toutes nos religions ?
Par exemple : http://www.dailymotion.com/video/xxpgz2 ... ves_webcam

ultrafiltre

Avatar de l’utilisateur
 

Message Sujet: Le festival du Chamanisme

Message Titre du message: Re: Le festival du Chamanisme

Message Ecrit le 23 Jan 2014, 23:25

Bonjour Marmhonie

Marmhonie a écrit:Le chamanisme est au patrimoine humain, cela est certain. Il importe que ce sujet vital se poursuive :)

Le chamanisme amérindien est troublant :
http://www.unites.uqam.ca/religiologiques/no6/guedo.pdf



grand merci pour le doc

mais oui & non en ce qui concerne l'appartenance à un patrimoine mondial

mon opinion est différente à ce propos

mais avant de la donner je cite plusieurs passage en un condensé mais sans les commenter ou les discuter

Au lieu de parler du chamanisme comme d'une sorte de religion,
nous aurions peut-être avantage à le considérer comme un
équivalent de la religion et, comme elle, capable de déboucher
sur une démarche plurielle.

La notion de chamanismes — au
pluriel — est une notion fertile pour plusieurs raisons: d'abord,
elle contribue à réhabiliter l'étude de contextes culturels en ce
qu'ils ont de spécifiques et de particuliers. Ensuite, elle nous
permet d'aborder plus aisément une perspective anthropologique
où les traditions chamaniques elles-mêmes sont perçues en tant
que Weltanschauung ou philosophie naturelle c'est-à-dire que
ces traditions sont situées, et restituées, au coeur même de
l'héritage culturel imparti à ses membres par une communauté
vivante.

Mais si les traditions chamaniques persistent
ainsi, nous pouvons nous attendre à ce qu'elles aient résisté ou se
soient adaptées à la christianisation; c'est ce qui semble en effet
s'être produit. Les danses des esprits des Salish, légalement
interdites en 1885, ont acquis une fonction thérapeutique qui
s'affirme au fur et à mesure que le nombre des danseurs initiés
s'accroît et que les ritualistes salish retrouvent un statut public;
les grands «docteurs-rêve» dénés ont, depuis le début des
activités missionnaires, joué le rôle de prophète, réinterprétant
les enseignements chrétiens pour les adapter aux valeurs dénées;
chez les Nuu-cha-nulth, les Kwakiutl, les Tsimshian et les Haida,
c'est par l'intermédiaire de l'art (d'abord commercialisé) et de la
politique locale (fondée sur l'aristocratie et l'institution de ces
grandes fêtes inter-claniques que l'on appelle potlatch) que les
anciennes définitions se sont transmises; partout, le christianisme
a été adopté... et transformé

Le fait que derrière les pratiques chamaniques se cachent des
philosophies spécifiques, distinctes et persistantes suggère que
même là où la culture visiblement amérindienne a disparu pour
être remplacée par un milieu social et une technologie
euroaméricains, l'essentiel de la culture peut encore être actif,
vivant et créatif. La culture n'est ni dans les choses, ni dans les
catégories sociales, ni même dans les croyances... Celles-ci ne
font qu'exprimer des processus plus essentiels. Chacune des
sociétés que nous avons mentionnées ici a répondu de façon



personnellement je trouve réducteur de ramener les pratiques chamaniques à des pratiques "d'utilitée publique" auprès de la communauté
notamment l'action du guérisseur etc...

le chaman possède un rôle social dans sa communauté soit en tant que guérisseur soit autre mais pour moi enfin mon avis) le travail social du chaman c'est la partie visible de son action et la moins importante

pour exprimer mon idée schématiquement disons en gros:

je ne fais aucune différence entre le rôle d'un enseignant-chercheur et à l'occasion salarié d'une grosse entreprise dans le cadre de son activité recherche & developpement ET un chaman

le chaman aide sa communauté : le rôle travailleur salarié de l'enseignant-chercheur quand il travaille pour une grosse entreprise

le chaman transmet son savoir à celui qui lui succede : le rôle enseignement de l'enseignant-chercheur quand il écrit un livre ou qu'il donne ses cours

et le plus secret et le plus vital : le travail du chercheur

c'est la partie la plus importante de l'activité du chaman comme du chercheur dans nos sociétés "moderne"

en fait même si j'ai parlé schématiquement.

par exemple si dans telle société l'on sait construire tel type de bateau alors on peut dire que cette technique particuliere fait partie d'un patrimoine

mais pour moi le chamanisme ne se ramène pas a une ou plusieurs techniques (voire consistants à guérir par exemple)

le chamanisme c'est une discipline (comme les maths) voire une science à part entière (comme la physique ou la biologie) qui étudie le monde non en tant qu'objet matériel que l'on regarde à travers nos sens mais en tant que totalité de ce qu'il peut nous apparaitre même dans notre imaginaire donc même aussi en dehors de nos perception matérielle du monde au travers de nos cinq sens (d'où l'importance de la transe et de la recherche de la meilleure transe possible dans une pratique chamanique)

le chaman possède un savoir qu'il est tenu de devellopper et non de conserver (au contraire d'une religion qui conserve ses dogmes et n'est pas sensée en changer) tout comme le scientifique est tenu d'en savoir plus, voire revoir ses propres théories si elles s'avèrent pas tout à fait exactes
de même il y a les théories du chaman qui peuvent se sophistiquer au cours des siècles

enfin ce sont les théories du chaman qui ramenées dans son quotidien trouvent un echo pour son action sociale dans sa communautée
soit en tant que guérisseur soit autre...

...mais c'est mon avis

ultrafiltre

Avatar de l’utilisateur
 

Message Sujet: Le festival du Chamanisme

Message Titre du message: Re: Le festival du Chamanisme

Message Ecrit le 22 Avr 2014, 23:29

ultrafiltre a écrit:mais oui & non en ce qui concerne l'appartenance à un patrimoine mondial

mon opinion est différente à ce propos

en fait c'est plus non que oui
le chaman travaille toujours :
il n'appartiens pas à l'humanité (ce n'est pas un esclave ou une brave bestiole qu'on exibe les dimanche pluvieux)
son rôle est aussi celui d'un psychopompe
il accompagne les humains dans la "chambre froide"(excusez l'humour noir)
http://fr.wikipedia.org/wiki/Psychopompe
tenez un peu comme lui mais lui il est pas spécialisé dans ce domaine (c'est disons un amateur éclairé sans même l'avoir jamais voulu ou même pensé )
http://www.youtube.com/watch?v=8NVQBenl_Fs

Marmhonie

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 11505
Enregistré le: 24 Avr 2013, 09:34

Message Sujet: Le festival du Chamanisme

Message Titre du message: Re: Le festival du Chamanisme

Message Ecrit le 28 Avr 2014, 05:54

Les chamanismes sont le patrimoine antérieur aux religions d'Etats, nous sommes ici dans la préhistoire, et il est capital de protéger ce patrimoine mondial. Donc, oui au chamanisme, c'est le régulateur de toute civilisation quand ses religions officielles se combattent pour le pouvoir, comme d'habitude. Les chamanes n'ont jamais fait cela (y)


Retourner vers Autres religions

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité