Le National-Socialisme : la religion d'Hitler

Forum sur les religions du: Taoisme / shintoïsme / Foi bahá’íe


Erdnaxel

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1546
Enregistré le: 19 Mai 2016, 20:19

Message Sujet: Le National-Socialisme : la religion d'Hitler

Message Titre du message: Le National-Socialisme : la religion d'Hitler

Message Ecrit le 01 Mai 2017, 16:35

La religion d'Hitler dont Adolf Hitler en était lui-même plus ou moins le fondateur (à savoir le National-Socialisme), était une idéologie entre autres raciste, fasciste*, démentielle qui a conduit à une dérive criminelle.

Fasciste (définition Larousse) http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/fasciste/32952
"Qui impose une autorité arbitraire, dictatoriale et violente à son entourage. (Abréviation populaire : facho.)"
___

Son idéologie prenait appuie sur "l'utopie eugéniste" :

http://www.akadem.org/pour-commencer/hi ... 1_4522.php
"Au 2ème congrès international d'eugénisme en 1921. Les eugénistes ont prôné une reproduction sélective destinée à édifier une société meilleure. [...] Les maladies sociales et en particulier la criminalité, les maladies mentales, l'alcoolisme etc. provenaient de facteurs héréditaires. Donc il fallait soigner la génétique, pour éviter la dégénérescence [...]"
---
http://www.larousse.fr/encyclopedie/divers/national-socialisme/72723

(2.3 Les idéologues du nazimes)
"Trois hommes marquent la pensée hitlérienne : Rosenberg, Darré, Hitler lui-même.

Alfred Rosenberg
Image
Alfred Rosenberg collabore dès 1921 au Völkischer Beobachter. Son œuvre est dominée par trois concepts : la race, l'anticommunisme, l'espace vital. D'origine balte, membre de la société Thulé, Rosenberg apporte à Hitler l'idée du Lebensraum ; mais, surtout dans le Mythe du XXe siècle (Der Mythus des 20. Jahrhunderts, 1930), il se fait le théoricien de l'antisémitisme. Il prétend apporter une image nouvelle de l'histoire de la Terre et de l'humanité. Pour lui, toute l'histoire se ramène au conflit des Nordiques aryens contre les Sémites. Il expose également une pensée anticatholique et presque antichrétienne, et développe la mythologie nationale. Il fait par exemple l'apologie du dieu Odin, dont il retrouve l'inspiration dans la chevalerie, chez les mystiques allemands, dans la pensée de Frédéric le Grand.

Walter Darré
Image
Walter Darré, leader du mouvement agricole et Führer des paysans, est, lui aussi, raciste. Ses deux ouvrages les plus importants, la Paysannerie comme source de vie de la race nordique (1928) et Nouvelle Noblesse de sang et de sol (1930), fondent une doctrine agraire sur les liens « du sang et du sol » (Blut und Boden). Walter Darré veut montrer que la race nordique – parce que paysanne – est héroïque, colonisatrice et guerrière. Cela lui paraît lié au fait que les Nordiques n'ont jamais été nomades ; quand ils se sont déplacés, c'était pour coloniser. Le paysan nordique « est la première forme de l'officier prussien ».
Il existe des liens entre paysannerie et aristocratie, car une élite véritable est liée à une famille et non à des individus. Elle se prépare par une longue hérédité. Malheureusement, pour Darré, la noblesse allemande est en décadence, car elle s'est muée en caste et urbanisée. Il faut donc que le IIIe Reich recrée une noblesse. Darré souhaite la création de domaines héréditaires (Erbhof) et fait une longue étude de ce que devrait être le Führerblut (« le sang des chefs »).


Adolf Hitler
Image
Toutes ces idées développées par Darré, Rosenberg ou d'autres sont orchestrées par Mein Kampf. Hitler glorifie dès les premières pages de son livre les Germains et les vrais Allemands contre les Habsbourg, qui ont contribué à dégermaniser des terres allemandes. Exaltant la nation, il s'en prend à toutes les Internationales – juive, marxiste, catholique –, quitte, d'ailleurs, à imiter leurs principes d'organisation (il y a des liens très nets entre les structures du parti nazi et celles du parti communiste de l'Union soviétique). De même, Hitler ne cache pas son admiration pour l'organisation et la discipline jésuites.
Critiquant le parlementarisme, il défend le Führerprinzip (« principe du chef »). Si l'on veut avoir les masses avec soi, dit-il, il faut prendre soin d'elles. Miséreuses et livrées à elles-mêmes, elles rêvent de socialisme international ; guidées par des chefs, elles se laissent nationaliser. Ce n'est pas difficile, car elles ont l'esprit de camaraderie, de solidarité, de sacrifice. Elles aiment l'intolérance et la brutalité. Le chef, c'est le plus fort qui mène le jeu, et le Führer, c'est le chef suprême. Il est le reflet du Volkstum (« caractère national »). Il incarne le rythme et le style de vie du Volk. « Le chef est au peuple ce que la conscience est à l'inconscience. » Il doit s'appuyer sur une institution qui dépende de lui, et le modèle pour Hitler est l'ordre Teutonique, ordre masculin hiérarchisé.
Le Führerstaat s'identifie au Volksstaat. C'est le parti unique qui doit être le fondement d'un gouvernement. L'État est une communauté d'êtres vivants, égaux, gouvernés par les meilleurs ; il lui faut faire une place importante à la jeunesse et à l'éducation, mais toujours sous la responsabilité du chef. L'État doit être centralisé pour que les directives du chef soient bien comprises de tous : comme le rappelle la devise Ein Volk, Ein Reich, Ein Führer ! (« Un peuple, un empire, un guide ! »). Dans cet État national-socialiste, on peut transformer la bureaucratie et la mettre au service du peuple. À ce peuple ne peuvent appartenir que les Allemands, et tous doivent obéir à leur Führer. Tels sont les principes que, dès son arrivée au pouvoir, le 30 janvier 1933, Hitler va appliquer."

___

"Le livre sacré" des Nationaux-Socialistes s'appelle Mein Kampf.

Erdnaxel

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1546
Enregistré le: 19 Mai 2016, 20:19

Message Sujet: Le National-Socialisme : la religion d'Hitler

Message Titre du message: Re: Le National-Socialisme : la religion d'Hitler

Message Ecrit le 02 Mai 2017, 17:26

http://www.larousse.fr/encyclopedie/div ... isme/72723
Des héritages recueillis et dépassés par le nazisme
"Ainsi, tout au long de la République de Weimar se développe une pensée antilibérale, antidémocratique, qui veut un État fort, organisé, ne laissant pas de place aux traditions non germaniques, marxisme, catholicisme, capitalisme, etc. Ces thèmes, très proches de la doctrine nationale-socialiste, vont être profondément déformés par celle-ci dans un sens totalitaire, mais d'une manière suffisamment habile pour que la masse de la population ne se rende pas compte de cette déformation. Enfin, un dernier élément de la pensée nationale-socialiste s'est considérablement développé sous la République de Weimar, l'antisémitisme*.

Antisémitisme (définition Larousse) http://www.larousse.fr/dictionnaires/fr ... tisme/4285
"Doctrine ou attitude systématique de ceux qui sont hostiles aux juifs et proposent contre eux des mesures discriminatoires."

L'antisémitisme social
L'antisémitisme existe en Allemagne depuis le Moyen Âge, mais pendant longtemps il a surtout été virulent dans les milieux ruraux, où le Juif était assimilé à l'usurier. Dans les années 1880 apparaît un antisémitisme d'un type nouveau, lié à la notion d'appartenance sociologique. Aussi, pour lutter contre les Juifs, il faut, disait l'historien Heinrich von Treitschke, favoriser les mariages mixtes de façon à intégrer les populations juives dans le peuple allemand. Paul de Lagarde pense qu'il faut les assimiler. L'influence de cette pensée est considérable, d'autant plus que Treitschke est un historien très lu. Pour lui comme pour beaucoup de ses contemporains, les Juifs représentent un État dans l'État qu'il convient de résorber.

L'antisémitisme racial
Mais, très vite, l'antisémitisme prend une tournure différente, un aspect raciste, sous l'influence du comte Joseph Arthur de Gobineau, et surtout, de deux de ses disciples, Richard Wagner et Houston Stewart Chamberlain. Dès lors, l'antisémitisme allemand sera à la fois raciste et nationaliste. L'influence de Chamberlain, gendre de Wagner, puis conseiller de Guillaume II et qui, dès 1923, entre en relation avec Hitler, est considérable. Son livre les Assises du XIXe siècle (1899) fait l'apologie de la race aryenne* et des Germains. Cette idée avait déjà été exprimée en 1881 par Karl Eugen Dühring, le socialiste adversaire de Marx et d'Engels, qui, dans Die Judenfrage, demande que l'on sépare les Juifs des autres peuples et que l'on crée un État juif pour y déporter tous les Juifs.
L'antisémitisme devient le thème essentiel du parti social-chrétien d'Adolf Stoecker (1835-1909). Sous l'influence de Dühring, ce parti préconise l'exclusion des Juifs de l'enseignement et de la presse, un numerus clausus à leur égard dans le barreau et la magistrature, l'interdiction des mariages mixtes, la confiscation des biens des capitalistes juifs.
Ce mouvement s'accentue avec l'apparition de sociétés antisémites, comme la société Thulé (Thulegesellschaft), fondée en 1912. Ainsi se constitue un courant profond dans la bonne société allemande, qui se développe particulièrement au moment des crises politiques et économiques marquant le début et la fin de la République de Weimar.


Aryens (encyclopédie Larousse) http://www.larousse.fr/encyclopedie/div ... ens/106346
"(sanskrit ārya et avestique airya, nobles)
°Populations indo-iraniennes qui, à partir du xviiie siècle avant J.-C., se répandirent d'une part en Iran, d'autre part dans le nord de l'Inde et y installèrent une communauté linguistique et culturelle.
L'histoire des Aryens est surtout connue par le Rigveda et les tablettes de texte cunéiforme découvertes dans l'ancienne capitale des Hittites, à Boğazköy. Ayant domestiqué le cheval, pasteurs de troupeaux bovins, connaissant l'usage de l'araire, ils pénétrèrent dans le continent indien et repoussèrent progressivement les populations dravidiennes et autochtones (Dasa) vers le sud, tout en imposant leurs lois. « Nés pour le meurtre des Dasa », Indra, leur dieu suprême, leur ordonne une guerre sainte qui doit imposer son dharma (ordre, norme). Dès le xe siècle avant J.-C., les Aryens sont très hiérarchisés et se répartissent en 4 groupes : les brahmanes, les kşatriya (ou rajanya : guerriers), les vaiśya (éleveurs et commerçants), les śudra (esclaves composés de Dasa).
Leur langue est l'ancêtre des langues indiennes (→ sanskrit, pali) et iraniennes (avestique, vieux perse).
°La notion d'« aryen », individu typique des populations blanches et plus particulièrement nordiques, qui s'était considérablement développée avec l'idéologie nazie, ne repose sur aucune base scientifique."



L'antisémitisme chrétien
Ce mouvement a d'ailleurs un caractère antichrétien, car, à la suite du philosophe Fichte, puis de Dühring, bon nombre d'antisémites dénoncent la falsification des Évangiles par la pensée juive. Fichte ne reprochait-il pas à Luther d'avoir fait une place trop importante à saint Paul, qui avait judaïsé le christianisme ? Paul de Lagarde, quant à lui, transforme Jésus en un rabbin de Nazareth. Il n'est pas le Fils de Dieu, comme le prétend la « légende biblique du Nouveau Testament ». Chamberlain, lui, voudrait prouver que Jésus n'est pas Juif, mais, comme David, le descendant d'une famille aryenne.
Tous ces thèmes seront repris à l'époque nationale-socialiste par le mouvement chrétien allemand, dirigé par le pasteur Ludwig Müller (1883-1945) – le futur évêque du IIIe Reich. Ainsi, l'antisémitisme hitlérien plonge-t-il très loin ses racines et sera-t-il pendant très longtemps dans la tradition de la pensée allemande. Il ne s'en écartera qu'à partir du moment où il passera à la liquidation des Juifs d'Europe.
Toutefois, c'est par la pensée autrichienne qu'a été nourri l'antisémitisme de Hitler ; celui-ci a subi en particulier l'influence de Georg Schönerer (1842-1921), dont s'inspire le Deutsche Arbeiterpartei Österreichs, et de Karl Lueger (1844-1910), chef du parti chrétien social autrichien.
La pensée nationale-socialiste s'épanouit donc dans un cadre idéologique aux assises profondes. Adolf Hitler se contente de développer cette pensée, de l'exacerber, et – par son magnétisme – il popularise des idées qui avaient surtout cours dans les classes moyennes et la bourgeoise allemandes."

Erdnaxel

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1546
Enregistré le: 19 Mai 2016, 20:19

Message Sujet: Le National-Socialisme : la religion d'Hitler

Message Titre du message: Re: Le National-Socialisme : la religion d'Hitler

Message Ecrit le 03 Mai 2017, 18:04

Eugénisme (encyclopédie Larousse) http://www.larousse.fr/encyclopedie/medical/eug%C3%A9nisme/12967
"Théorie cherchant à opérer une sélection sur les collectivités humaines à partir des lois de la génétique.
L'eugénisme fut conçu dans la seconde moitié du xixe siècle par le scientifique britannique sir Francis Galton. Son utilisation par les nazis à des fins politiques, de même que la stérilisation forcée de certaines catégories d'individus, a conduit à de dangereuses dérives, que la communauté scientifique s'applique aujourd'hui à éviter, comme en témoignent le moratoire international qui, en 1974, a interrompu pendant 2 ans les recherches en génie génétique (Congrès international d'Asilomar, Californie) et le débat actuel sur la législation de la bioéthique – en particulier concernant l'utilisation des techniques de clonage."



___

https://youtu.be/1nGFriYYUa4

51s
"Le sergent Jacob Baroff traverse le Rhin avec le 121ème régiment d'infanterie, et il prend au piège près de la Roure des centaines de milliers d'allemands découragés. Ils y découvrent les vestiges d'une des nombreuses incarnations du fanatisme nazi : le programme Lebensborn ou fontaine de vie.
- On s'est emparé d'une usine à bébé. Il s'agissait d'un ensemble de petites maisons destiné à accueillir des hommes correspondants aux critères aryens. 1m80 (ou plus), blonds aux yeux bleus. Allemands depuis au moins six générations. Puis on y faisait venir des femmes, les hommes les engrossaient, puis ils repartaient au front. Ensuite les femmes accouchaient. Et lorsque les bébés atteignaient l'âge de trois mois, elles les abandonnaient à l'Etat qui les élevait."


Image

Image

Erdnaxel

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1546
Enregistré le: 19 Mai 2016, 20:19

Message Sujet: Le National-Socialisme : la religion d'Hitler

Message Titre du message: Re: Le National-Socialisme : la religion d'Hitler

Message Ecrit le 04 Mai 2017, 20:18

https://youtu.be/zSpfXgUxqeI

6m14s
"Le nazisme se fonde sur des postulats qui appartiennent à la culture scientifique du temps. J'entends par là l'Europe depuis la seconde moitié du 19ème siècle. Le développement de la médecine, le développement de médecine virale, de la médecine bactériologique, le développement de l'anthropologie. Le développement des sciences de la nature en général, de la biologie, de la génétique etc. Et sur ce socle de culture scientifique, les nazis bâtissent une théorie politique, une vision de l'homme, une vision de la cité, une vision du groupe humain, une vision de l'univers et de l'histoire qui se prêtant scientifique."

Adolf Hitler (Libres propos sur la guerre et la paix recueillis sur l’ordre de Martin Bormann, Adolf Hitler, éd. Flammarion, 1952, t. 1, 10-14 octobre 1941, p. 51-60) https://fr.wikiquote.org/wiki/Adolf_Hitler#Religion
"Mais il n’est pas question que le national-socialisme se mette un jour à singer la religion en établissant une forme de culte. Sa seule ambition doit être de construire scientifiquement une doctrine qui ne soit rien de plus qu’un hommage à la raison."
___



Pierre-Henri Gouyon n'est pas un nazi (même s'il ne nie ou ne renie pas vraiment le progrès scientifique). Et il a des positions "politiques", qui auraient condamné Adolf Hitler et sa religion (le National-Socialisme).

Entre autres pour des raisons étiques et morales :
- 1) Pierre-Henri Gouyon condamne le racisme, à l'inverse d'Adolf Hitler qui en plus œuvrait carrément pour la création et le succès de "l'Etat raciste" .
- 2) Pierre-Henri Gouyon condamne l'eugénisme (concernant les humains), à l'inverse d'Adolf Hitler qui était pour accomplir "l'utopie eugéniste" en plus d'œuvrer pour la création d'une race dans l'espèce humaine.
- 3) Pierre-Henri Gouyon est contre la stérilisation forcée, à l'inverse d'Adolf Hitler qui l'eut notamment fait pratiquer sur la population tzigane.
- 4) Pierre-Henri Gouyon condamne l'action génocidaire, à l'inverser d'Adolf Hitler qui prônait une politique génocidaire en se donnant les moyens de l'accomplir.
- 5) Pierre-Henri Gouyon condamne notamment les systèmes politiques dictatorials, à l'inverse d'Adolf Hitler qui œuvrait pour la réussite d'un système politique totalitaire.
___

Pour le racialisme* :

Racialisme (définition Linternaute) http://www.linternaute.com/dictionnaire ... acialisme/
"Le terme racialisme peut avoir différentes connotations suivant son utilisation. Soit synonyme de la raciologie il compare les différents types humains en fonction des hérédités, soit altération de la notion de racisme, il s'applique à théoriser sur la base de l'existence de races diverses."

Par racialisme, J'entends plutôt l'utilisation de "l'altération de la notion de racisme" .

Racialiste (dictionnaire Linternaute) http://www.linternaute.com/dictionnaire ... acialiste/
"Racialiste est un adjectif qui qualifie un défenseur du racialisme, c'est-à-dire la théorie selon laquelle il existe des races humaines qui sont différentes les unes des autres. Une personne racialiste considère, par exemple, qu'une personne noire est différente d'une personne blanche biologiquement et psychologiquement."

Par racialiste, j'entends des personnes qui considèrent qu'il y a notamment biologiquement différentes races humaines.
----------

Le racialisme est un non-sens d'un point de vue biologique et génétique : puisque dans la population Homo sapiens (à l'inverse de chez les chiens) il n'y a pas eu une subdivision au sein de l'espèce créant différents types ayants entre eux des différences de mutations extrêmes. Chose qui n'est possible que par le processus d'une sélection artificielle (et les différentes races de chiens sont "le fruit" d'une sélection artificielle).

Pierre-Henri Gouyon est un biologiste. Et par conséquence, il ne peut pas être racialiste tant que notamment des eugénistes n'en créent pas.
_

Adolf Hitler n'était pas un biologiste, mais un politicien (voir un chef de guerre). Lui-même était probablement pas racialiste, et son racialisme supposé n'était fait que pour mieux servir sa politique raciste. "Les" propagandes nazis étaient malhonnêtes et elles étaient faites dans un but politique.

Adolf Hitler
"Que nous ayons raison ou tort, nous devons gagner. C'est la seule voie. Et elle est moralement juste et nécessaire. Et quand nous aurons gagné, qui nous demandera des comptes sur la méthode ?"
___

Pour l'eugénisme :

Pierre-Henri Gouyon condamne l'eugénisme pour des raisons étiques et morales. Mais il n'a pas d'arguments d'un point de vue scientifique pour établir que leurs techniques eugénistes seraient "foireuses" ou ne pourraient pas marcher.

Pas mal d'arguments des eugénistes Nationaux-Socialistes venaient de chez Charles Darwin (1809-1882) et de chez Gregor Mendel (1822-1884) :

"1) Le modèle de Darwin

a) Il existe une limitation des ressources du milieu par rapport au nombre d'individus qui naissent. Donc lutte entre individus d’une même population pour survivre, seule une fraction de la population survit à chaque génération.
b) La survie n'est pas due au hasard mais dépend de la constitution héréditaire des individus.

2) Le modèle de Mendel

a) Chaque caractère héréditaire est contrôlé par une paire "facteurs".
b) Chaque hybride hérite d'un seul facteur provenant de chacun des parents.
c) La ségrégation des facteurs est aléatoire.
d) Les particules (gènes) restent pures.
e) L'hérédité est une combinatoire des gènes.
f) L'hérédité est indirecte."

Erdnaxel

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1546
Enregistré le: 19 Mai 2016, 20:19

Message Sujet: Le National-Socialisme : la religion d'Hitler

Message Titre du message: Re: Le National-Socialisme : la religion d'Hitler

Message Ecrit le 06 Mai 2017, 17:56



1) Hitler a découvert la swastika (croix gammée) dans une église.
2) Hitler avait peur d'être juif.
3) Hitler était en échec scolaire.
4) Hitler était "un fils à maman".
5) Hitler n'a pas été admis en école d'art parce qu'il ne savait pas dessiner le corps humain.
6) Le jeune Hitler avait des amis juifs.
7) Hitler avait "peur du sexe et des femmes".
8) La première guerre mondiale "a réjoui" Hitler.
9) L'armée allemande a déclaré qu'Hitler n'avait pas une âme de chef.
10) Hitler est rentrée dans la politique "en tant qu'espion".

___


Erdnaxel

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1546
Enregistré le: 19 Mai 2016, 20:19

Message Sujet: Le National-Socialisme : la religion d'Hitler

Message Titre du message: Re: Le National-Socialisme : la religion d'Hitler

Message Ecrit le 08 Mai 2017, 18:50

Image
http://der-fuehrer.org/meinkampf/french/Mein%20Kampf-French.pdf

Mein Kampf (encyclopédie Larousse) http://www.larousse.fr/encyclopedie/oeuvre/Mein_Kampf/132636
"Ouvrage écrit en prison (1923-1924) par Adolf Hitler et publié en 1925-1926.
Les principes du national-socialisme y sont exposés : antisémitisme, supériorité de la race germanique, qui a besoin pour s'épanouir d'un espace vital, culte de la force."


:hum: Alors ce qui est intéressant dans l'histoire "des livres sacrés". C'est qu'à la question, qui a écrit "le livre sacré" ou la compilation de "livres sacrés"? La réponse théorique est toujours plus ou moins fausse.
---

:giggle: 1) Pour la Torah (5 premiers livres de la Bible), la réponse théorique consiste à faire croire qu'elle a été écrite par Moïse, qui fût guidé ou inspiré par Yahweh le Dieu d'Israël.

Moise est un archétype du lawgiver (celui qui donne la loi). Il est clairement inspiré de Hammourabi, qui lui est un personnage réel, celui qui a écrit le code de loi babylonien, auquel ont été rajouté tout un tas de caractéristiques de personnages mythiques (par exemple, le fils abandonné, élevé par son ennemi, qui va finalement sauver son peuple, est récurent dans la mythologie). Quand on sait à quel point les juifs se sont inspirés des babyloniens pour leurs légendes, il n'y a rien de surprenant à ce que Moïse soit une fiction complète.

:( Moïse n'a pas pu écrire quoi que ce soit, car il n'a jamais existé. Je peux citer son nom comme je peux citer le nom de Mickey. Je peux montrer des images de Moïses comme je peux montrer des images de Mickey. Et pourtant je vous le dis : ni Moïse ni Mickey n'existent, et ni l'un ni l'autre ont existé dans le monde réel.

:giggle: 2) Pour le Nouveau Testament, la réponse théorique consiste à faire croire que ce sont les apôtres de Jésus qui l'ont écrit, sous l'inspiration de l'Esprit de Dieu.

Jésus n'a jamais existé :
Image
Image
Image[/quote]

:( Il ne pouvait donc pas y avoir des apôtres de Jésus.

:giggle: 3) Pour le Coran, la réponse théorique consiste à faire croire que c'est Allah qui l'a écrit.

(chante) Bon c'est tellement énorme... surtout au vue des bêtises qui y sont écrites :

la sourate 27 verset 18
"18. Quand ils arrivèrent à la Vallée des Fourmis, une fourmi dit: «Ô fourmis, entrez dans vos demeures, [de peur] que Salomon et ses armées ne vous écrasent [sous leurs pieds] sans s’en rendre compte»."
Image

Coran :
"19. Et c'est Allah qui vous a fait de la terre un tapis,( s71v19)
6. N'avons-Nous pas fait de la terre une couche? (s78v6)
30. Et quant à la terre, après cela, Il l'a étendue (s79v30)
17.Nous avons créé, au-dessus de vous, sept cieux. Et Nous ne sommes pas inattentifs à la création. (s23v17)
15. N'avez-vous pas vu comment Allah a créé sept cieux superposés(s71v15)
32.Et Nous avons fait du ciel un toit protégé. Et cependant ils se détournent de ses merveilles.(s21v32)
65.N'as-tu pas vu qu'Allah vous a soumis tout ce qui est sur la terre ainsi que le vaisseau qui vogue sur la mer par Son ordre? Il retient le ciel de tomber sur la terre, sauf quand Il le permettra. Car Allah est Plein de bonté et de miséricorde envers les hommes.(s22v65)"

Image

Coran:
"Votre Seigneur, c'est Allah, Qui a créé les cieux et la terre en six jours, puis S'est établi ‹istawa› sur le Trône…(Sourate al-A‘raf, 54)
Du ciel à la terre, Il administre l'affaire, laquelle ensuite monte vers Lui en un jour équivalant à mille ans de votre calcul. (Sourate as-Sajda, 5)"

Image
___

4) Et maintenant Mein Kampf, le dernier de la série qui prétend avoir été écrit en prison par Adolf Hitler.

:interroge: Bon disons que c'est juste impossible. Je peux probablement déjà nommer Rudolf Hess, qui a surement contribué à ce que Mein Kampf voit le jour.

Rudolf Hess
Image

Mein Kampf est un livre qui a notamment permis (ou fortement contribué) à financer la campagne politique d'Adolf Hitler.

Sandrilith

[Religion] agnostique [Organisation] non
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 85
Enregistré le: 26 Avr 2017, 10:22

Message Sujet: Le National-Socialisme : la religion d'Hitler

Message Titre du message: Re: Le National-Socialisme : la religion d'Hitler

Message Ecrit le 09 Mai 2017, 04:53

Quel est l'objectif?

Erdnaxel

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1546
Enregistré le: 19 Mai 2016, 20:19

Message Sujet: Le National-Socialisme : la religion d'Hitler

Message Titre du message: Re: Le National-Socialisme : la religion d'Hitler

Message Ecrit le 09 Mai 2017, 08:59

L'objectif de l'idéologie d'Adolf Hitler était notamment d'accomplir "l'utopie eugéniste", de fonder un Etat raciste fort, d'éradiquer "la race juive" et de créer ou d'engendrer une race humaine qui sera génétiquement supérieure aux autres types humains.
__________

:interroge: Il y a un point qui me parait important pour la compréhension des choses sur la notion de racisme*.

------------
Racisme http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/racisme/65932
"1) Idéologie fondée sur la croyance qu'il existe une hiérarchie entre les groupes humains, les « races » ; comportement inspiré par cette idéologie.
2) Attitude d'hostilité systématique à l'égard d'une catégorie déterminée de personnes : Racisme antijeunes."


C'est plutôt la deuxième définition que j'entends par racisme. C'est-à-dire que la xénophobie, le sexisme et les discriminations liées aux classes sociales, à une appartenance culturelle/nationale/ethnique, à une origine, à un emploi légal, à des populations humaines non-criminogènes, à une orientation sexuelle légale (la pédophilie, la zoophilie, la nécrophilie ne sont et/ou ne doivent pas être des orientations légales selon moi) y sont notamment inclus.
----------

D'après moi, la conception de nos sociétés modernes (jusqu'à preuve du contraire) consiste à dire que le racisme vient d'une maladie mentale* qu'on peut notamment soigner par des psychiatres.

Maladie mentale (encyclopédie Larousse) http://www.larousse.fr/encyclopedie/medical/maladie_mentale/14357
"Maladie de l'esprit, de la pensée.
Selon leur gravité, on distingue différents types de maladie mentale. Les plus graves sont les psychoses, qui altèrent profondément la perception de la réalité ainsi que le comportement affectif et social du sujet ; les névroses sont, à la différence des psychoses, des affections moins profondes, au cours desquelles le sujet reste conscient du caractère pathologique de ses troubles. Entre les deux se situent les troubles de la personnalité comme les états limites (borderline), les troubles du comportement (psychopathie, comportement antisocial) et les affections psychosomatiques.
Il existe aussi des troubles mentaux directement en rapport avec une maladie physique comme les séquelles des traumatismes crâniens ou certaines maladies génétiques."


Entre autres, la mentalité des eugénistes Nationaux-Socialistes partait du principe que toutes les causes humaines s'expliqueraient par la génétique ou l'hérédité. Dans cette optique le racisme ne pouvait pas être condamnable puisqu'il se justifiait scientifiquement. Ce qui amena aussi l'espoir de pouvoir bâtir un monde meilleur grâce aux progrès scientifiques.

De plus Adolf Hitler se voulait avant tout nationaliste et il œuvrait de son point de vue pour une politique nationaliste et socialiste* (socialiste sens : une organisation sociale et économique plus juste). Pour fonder le nationalisme en Allemagne (de son époque), il faudrait notamment régler le problème de l'immigration juive, tzigane etc. qui avait entre autres pour conséquence de diviser le peuple allemand.

Saint Glinglin

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 15529
Enregistré le: 12 Fév 2013, 05:07

Message Sujet: Le National-Socialisme : la religion d'Hitler

Message Titre du message: Re: Le National-Socialisme : la religion d'Hitler

Message Ecrit le 09 Mai 2017, 09:17

Si Hitler avait appelé sa race aryenne "peuple élu", personne ne lui aurait rien dit.

Sandrilith

[Religion] agnostique [Organisation] non
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 85
Enregistré le: 26 Avr 2017, 10:22

Message Sujet: Le National-Socialisme : la religion d'Hitler

Message Titre du message: Re: Le National-Socialisme : la religion d'Hitler

Message Ecrit le 09 Mai 2017, 09:33

Erdnaxel a écrit:L'objectif de l'idéologie d'Adolf Hitler était notamment d'accomplir "l'utopie eugéniste", de fonder un Etat raciste fort, d'éradiquer "la race juive" et de créer ou d'engendrer une race humaine qui sera génétiquement supérieure aux autres types humains..


Non, je me demande ton objectif à toi d'en faire autant sur les idéologies nauséabondes d'Hitler

Erdnaxel

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1546
Enregistré le: 19 Mai 2016, 20:19

Message Sujet: Le National-Socialisme : la religion d'Hitler

Message Titre du message: Re: Le National-Socialisme : la religion d'Hitler

Message Ecrit le 09 Mai 2017, 20:10

Pour commencer, il n'y avait qu'une idéologie (qui en plus était assez claire et définie) et non pas plusieurs idéologies d'Adolf Hitler. Mais bon c'est comme avec l'islam. Je veux dire théoriquement, il n'y a qu'un islam (à savoir l'idéologie de Muhammad), mais par les faits il y en a plusieurs, bref nous sommes dans des sortes de new Age. Et des gens peuvent aussi y voir de la même façon plusieurs "national-socialisme" (en faisant notamment des confusions ou des amalgames entre le National-Socialisme et des paroisses proclamées Néo-nazis ou d'extrêmes-droites).

Ce topic est aussi fait dans "l'idée de faire découvrir" la religion d'Hitler (le National-Socialisme). Car dans "les" sites "d'extrêmes-droites", néo-nazis ou islamiques; c'est plus de la désinformation qu'autre chose. Pour moi ils font dans du révisionnisme* (et quand je dis révisionnisme, je sous-entends derrière ce mot qu'ils n'ont en plus pas d'état d'âme à réinventer toutes l'histoires comme ça leurs arrangent) et du négationnisme* (et au final leurs révisionnismes associés à leurs négationnismes donnent des versions surprenantes pour ne pas dire carrément débiles) dans un but plus ou moins politique.
Quant aux versions "dites officielles" ou "prises pour officielles", (de mon point de vue) il vaut mieux ne pas trop s'attacher à la vision de certains historiens (et encore moins à des gens qui s'improvisent historiens comme Éric Zemmour) qui est dans bien des cas biaisée de par la diabolisation d'Adolf Hitler et de son idéologie. Une diabolisation qui permet notamment l'entourloupe "point Godwin" http://www.forum-religion.org/general/la-loi-godwin-diabolisation-d-hitler-etc-t56256.html.

----------
Révisionnisme (définition Larousse) http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/r%C3%A9visionnisme/69137
"Remise en question de faits appartenant à l'histoire de la Seconde Guerre mondiale, tendant à nier ou à minimiser le génocide des Juifs par les nazis."

Négationnisme (définition Larousse) http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/n%C3%A9gationnisme/54062
"Doctrine niant la réalité du génocide des Juifs par les nazis, notamment l'existence des chambres à gaz."
-----------

Si des politiciens ont interdit Mein Kampf. C'est probablement aussi pour empêcher de connaître l'idéologie d'Adolf Hitler, afin d'une part de ce servir du thème de la diabolisation d'Hitler pour "imposer" (ou fortement influencer et/ou conditionner) "leurs visions politiques". Et d'autre part pour couper des phrases de Mein Kampf afin de leur faire dire : "ce qu'ils veulent comme ça leurs arrangent" (comme "les" gens ne peuvent pas entre autres vérifier les bouts de phrases ainsi que le sens qu'elles ont par rapport à l'ensemble de ce qui écrit dans Mein Kampf...).

Le Coran n'est pas interdit, mais ça n'empêche pas (en dehors des histoires liées à la taqyia de la langue) à des gens d'utiliser le même genre de sophisme qui trompe "les plus ignorants" :

___

De mon point de vue, ce que je trouve intéressant dans la religion d'Hitler (National-Socialisme), c'est qu'à l'inverse "des mytho-idéologies abrahamiques" ("fruit" de la dérive monothéiste d'Akhenaton). Le National-Socialisme apportait notamment un regard différent des connaissances moyenâgeuses (ou antérieures et qui restent en lien avec la trilogie abrahamique). Le National-Socialisme apportait une pensée différente de la pensée fixiste, il apportait une doctrine basée sur de la science* et non plus sur du folklore*.

De mon point de vue, le National-Socialisme permet notamment de comprendre comment se crée une idéologie engendrant du fanatisme etc. et il met en évidence le fait "qu'on" a pas besoin de s'inventer une entité magique pour fonder une religion/idéologie.

La religion japonaise sous Hirohito date depuis longtemps et il me parait bien difficile de comprendre comment elle fût créée etc. Alors que l'idéologie d'Adolf Hitler fût beaucoup plus récente. Même si le National-Socialisme n'eut pas forcément abouti à une dérive criminelle qui égale entre autres les idéologies abrahamiques ou "l'idéologie japonaise" (qui sont beaucoup plus longues en durée de vie) : l'idéologie d'Hitler eut quand même fait des dégâts au point de se voir facilement diaboliser.

-----------
Folklore (définition Larousse) http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/folklore/34414
"Ensemble des pratiques culturelles (croyances, rites, contes, légendes, fêtes, cultes, etc.) des sociétés traditionnelles."

Science (définition Larousse) http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/folklore/34414
"Ensemble cohérent de connaissances relatives à certaines catégories de faits, d'objets ou de phénomènes obéissant à des lois et/ou vérifiés par les méthodes expérimentales."
__________


yacoub

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 12998
Enregistré le: 21 Juil 2009, 14:04

Message Sujet: Le National-Socialisme : la religion d'Hitler

Message Titre du message: Re: Le National-Socialisme : la religion d'Hitler

Message Ecrit le 10 Mai 2017, 07:20

Hitler a été fait musulman d'honneur par des Grands Savants de l'islam et son livre a été traduit en arabe, turc et persan.
Il est devenu un best seller.

Michel Onfray en parle.
Image
Le premier forum tunisien qui a inspiré les forums de religion Recherche "les religions font peu de bien et beaucoup de mal" Voltaire

Erdnaxel

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1546
Enregistré le: 19 Mai 2016, 20:19

Message Sujet: Le National-Socialisme : la religion d'Hitler

Message Titre du message: Re: Le National-Socialisme : la religion d'Hitler

Message Ecrit le 10 Mai 2017, 08:22

Je remets des choses que j'avais déjà posté :

Il y a 70 ans, le grand fantasme d'Hitler était de voir l'Allemagne devenir musulmane. Voici quelques extraits de sa prose :


ça dit vraiment n'importe quoi, mais ce n'est pas grave. Tant qu'Adolf Hitler est diabolisé, inutile de s'étonner qu'Hitler puisse être tout et n'importe quoi.

"Les peuples régis par l’Islam seront toujours plus proches de nous que la France par exemple..."
(Testament politique d’Hitler, Adolf Hitler, notes de Martin Bormann, préface de Trevor-Roper, éd. Fayard, 1959, 2 avril 1945, p. 180)


"On" balance des phrases sans chercher ce qu'Adolf Hitler veut dire, pourquoi il le dit etc. et comme il y a en plus le mot islam dedans, c'est sûr Hitler était un musulman. :fatiguer:

Adolf Hitler
"Les peuples régis par l'Islam seront toujours plus proches de nous que la France, par exemple, en dépit de la parenté du sang qui coule dans nos veines. Le malheur veut que la France ait dégénéré au cours des siècles et que ses élites aient été subverties par l'esprit juif. Cela a pris de telles proportions que cela est irréparable. La France est condamnée à faire une politique juive."
***

Ce qu'il veut dire, ce n'est pas qu'il est musulman. Mais que "les peuples régis de l'Islam" (culture) sont plus proche "du peuple allemand" que celui de la France car moins contaminé par "l'esprit juif".
///

"Je conçois que l’on puisse s’enthousiasmer pour le paradis de Mahomet, mais pas pour le fade paradis des chrétiens !"
(Libres propos sur la guerre et la paix recueillis sur l’ordre de Martin Bormann, Adolf Hitler, éd. Flammarion, 1952, t. 1, 13 décembre 1941, p. 141)


Le paradis de Muhammad permet d'avoir des rapports sexuels avec en prime 72 vierges (voir plus). Le paradis chrétien, c'est no sexe et je ne saurais vous dire ce qu'ils pourront bien faire pendant ce temps éternel au paradis.

Je pense que c'est une sorte de vanne où Hitler met en évidence que même la religion poubelle de Muhammad est sur le fond moins nulle que celle qui domine en occident.

Je rappelle que le but de base "des croyants" qui adhèrent à ces religions "d'origines juives", ce n'est rien d'autre que de gagner "son ticket" pour aller au paradis.

"Si à Poitiers Charles Martel avait été battu, la face du monde eût changé. Puisque le monde était déjà voué à l’influence judaïque (et son produit, le christianisme, est une chose si fade !). Il eût beaucoup mieux valu que le mahométisme triomphât. Cette religion récompense l’héroïsme, elle promet aux guerriers les joies du septième ciel… Animés par un tel esprit, les Germains eussent conquis le monde. C’est le christianisme qui les en a empêchés !"
(Libres propos sur la guerre et la paix recueillis sur l’ordre de Martin Bormann, Adolf Hitler, éd. Flammarion, 1954, t. 2, 28 août 1942, p.297)


Adolf Hitler met le juif comme bouc émissaire. Il utilise l'histoire pour mettre en valeur que "la racine du mal" est ("selon lui") le judaïsme et son influence.

Mein Kampf
"Etudier l'histoire, c'est rechercher les causes déterminantes des événements historiques."

"Nous avons la malchance de ne pas posséder la bonne religion. La religion musulmane serait bien plus appropriée que ce christianisme, avec sa tolérance amollissante."
(Au cœur du troisième Reich, Albert Speer, propos d’Adolf Hitler, éd. Fayard, 1971, p. 138)


Adolf Hitler
"Nous avons la malchance de ne pas posséder la bonne religion. Pourquoi n'avons nous pas la religion des Japonais, pour qui se sacrifier à sa patrie est le bien suprême ? La religion musulmane aussi serait bien plus appropriée que ce christianisme, avec sa tolérance amollissante."
***

Déjà on remarque que la phrase a été coupé et pas non plus mentionné par un [...], ce qui est malhonnête! Ensuite ce qui est coupé, nous permet de comprendre que c'est la notion du sacrifice pour sa patrie qui l'intéresse dans ces religions guerrières (l'islam et celle d'Hirohito) et absolument pas "les semblants de spiritualités" ou "les folklores mytho-idéologiques" de celles-ci.
///

Adolf Hitler
"Une nouvelle communauté se construit en Allemagne et c'est notre plus beau but et objectif. Ceux qui ne voient pas plus loin que le bout de leur nez méritent notre pitié plus que tout autre chose. C'est la chance d'aider, qui récompensent ceux qui se consacrent à cet Etat socialiste et cet engagement doit se produire à chaque nouvel hiver. Notre système de bien être social est tellement plus que simplement la charité. Car nous ne disons pas aux gens riches: "S'il vous plaît, donnez quelque chose au pauvres".
Nous disons plutôt: - Peuple Allemand, aide toi toi même!
Tout le monde doit aider, que vous soyez riche ou pauvre. Chacun doit croire qu'il y a toujours quelqu'un dans une situation pire que la mienne, et cette personne, je veux l'aider en tant que camarade. Si quelqu'un se dit: "oui, mais dois-je beaucoup sacrifier?"
Ceci est là qu'il y a à donner. Quand vous sacrifiez pour votre communauté, alors, vous pouvez marcher la tête haute. Notre foi en l'Allemagne est inébranlable! Et notre volonté est débordante! Et quand la volonté et la foi se combinent avec une telle ardeur alors, même les cieux ne vous refuseront rien."


Lire également sur le blog de l'auteur : Hitler a gagné


Désolé Hitler et "les" Nationaux Socialistes sont morts et pas la peine d'espérer que les morts soient ressuscités par l'Esprit du Dieu Hirohito venant dans leur tombe, tel la grâce d'une colombe :D
______

Pour Onfray, en gros il semble affirmer que Hitler, c'est un chrétien croyant convaincu avec comme "preuve irréfutable": qu'il y a écrit les mots Dieu, Eternel, Créateur etc. dans le livre Mein Kampf.
Image

Mein Kampf
"La connaissance que nous avons de l'histoire fournit d'innombrables preuves de cette loi. L'histoire établit avec une effroyable évidence que, lorsque l'Aryen a mélangé son sang avec celui de peuples inférieurs, le résultat de ce métissage a été la ruine du peuple civilisateur.[...] Le Germain, resté de race pure et sans mélange, est devenu le maître du continent américain ; il le restera tant qu'il ne sacrifiera pas, lui aussi, à une contamination incestueuse.

En résumé, le résultat de tout croisement de races est toujours le suivant:

a) Abaissement du niveau de la race supérieure.

b) Régression physique et intellectuelle et, par suite, apparition d'une sorte de consomption dont les progrès sont lents mais inévitables.

Amener un tel processus n'est pas autre chose que pécher contre la volonté de l'Eternel, notre Créateur.[...]"


----------

Donc à la fin, on a les mots Eternel et notre Créateur . Donc par cela, des personnes peuvent tenter notamment de faire croire qu'il était un croyant convaincu chrétien etc.

Voyons la suite :

Mein Kampf
"Mais cet acte reçoit la sanction méritée par le péché.

En tentant de se révolter contre la logique inflexible de la nature, l'homme entre en conflit avec les principes auxquels il doit d'exister en tant qu'homme. C'est ainsi qu'en agissant contre le vœu de la nature il prépare sa propre ruine.[...]"

Sandrilith

[Religion] agnostique [Organisation] non
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 85
Enregistré le: 26 Avr 2017, 10:22

Message Sujet: Le National-Socialisme : la religion d'Hitler

Message Titre du message: Re: Le National-Socialisme : la religion d'Hitler

Message Ecrit le 10 Mai 2017, 08:54

Mais enfin!!
Je reste étonnée par tes propos.
En gros ton objectif est de démontrer que l'idéologie d'Hitler était la meilleure????

Malgré toute l'horreur qu'elle a amené.
Il y avait un reportage interressant hier sur France2 à ce sujet.

yacoub

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 12998
Enregistré le: 21 Juil 2009, 14:04

Message Sujet: Le National-Socialisme : la religion d'Hitler

Message Titre du message: Re: Le National-Socialisme : la religion d'Hitler

Message Ecrit le 10 Mai 2017, 09:16

Sandrilith a écrit:Mais enfin!!
Je reste étonnée par tes propos.
En gros ton objectif est de démontrer que l'idéologie d'Hitler était la meilleure????

Malgré toute l'horreur qu'elle a amené.
Il y avait un reportage intéressante hier sur France2 à ce sujet.

Il n y a que les pays d'islam qui considèrent le nazisme comme une idéologie très respectable et très humaine

Image

Adolf Hitler est considéré comme un grand homme et des nazis ont été accueillis en terre d'islam.

Image
Image
Le premier forum tunisien qui a inspiré les forums de religion Recherche "les religions font peu de bien et beaucoup de mal" Voltaire


Retourner vers Autres religions

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité