Les enseignements des Témoins de Jéhovah.

Les Témoins de Jéhovah sont connus principalement pour leur prédication de porte-à-porte et l'importance qu'ils donnent à la Bible


Témoins de Jéhovah
Les Témoins de Jéhovah croient que Dieu a restauré le véritable christianisme par leur intermédiaire. Le présent forum est axé exclusivement sur l'éducation. Sinon SVP : Pour toutes comparaisons qui ne sauraient vous satisfaire, en présence de l'enseignement officiel, utilisez le forum débat chrétien (forum de dialogue œcuménique)
BenFis

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3725
Enregistré le: 02 Nov 2013, 06:35

Message Sujet: Les enseignements des Témoins de Jéhovah.

Message Titre du message: Re: Les enseignements des Témoins de Jéhovah.

Message Ecrit le 05 Jan 2017, 06:45

philippe83 a écrit:Bonjour BenFis,
Mais part du principe suivant si Jésus selon toi a utilisé le Nom de Dieu dans les citations de l'AT (donc a utiliser le Nom de Dieu obligatoirement), les apôtres qui étaient présents avec lui l'ont fait aussi à chaque fois qu'ils utilisaient les Ecritures anciennes le contenant quand ils écrivirent leurs lettres et là alors ils ne l'ont pas écartés dans leurs discussions, ni dans la vie courante, ni lorsqu'ils font référence au Père.
Maintenant BenFis, il semble t'échapper un détail important! En effet le passage en grec de Luc 4:16 est-il contemporain de l'époque de Jésus OU REMONTE T-IL A DES SIECLES PLUS TARD SUITE A LA TRADUCTION DE COPIE EN GREC?

Si tu répond: à des siècles plus tard alors je préfère faire le choix du Rouleau d'Isaie de la mer morte en 61:1,2 qui lui en - 125 contient ENCORE LE TETRAGRAMME DANS CE PASSAGE. C'est pour cela que je t'ai demander de me montrer un texte de la LXX de cette date du livre d'Esaie. Et tu ne l'a pas encore trouvé! :hum: De plus comme je l'ai précisé à homere le texte de Luc 4:16,17,18 ne correspond pas d'une manière totale au texte de la LXX alors tu vois la difficulté à savoir exactement la réalité.

C'est pourquoi je préfère un écrit plus proche de Jésus qu'un écrit plus lointain. Je t'ai montré aussi l'importance d'un rouleau des Psaumes contenant le tétragramme et datant de 1-68 de notre ère c'est à dire CONTEMPORAIN DE Jésus. La aussi les psaumes repris dans les copies en grec n'ont pas le tétragramme (lxx+NT) pourtant ce Rouleau des Psaumes A L'EPOQUE DE Jésus le contient des dizaines et des dizaines de fois! Par conséquent en citant les Psaumes Jésus a utiliser le tétragramme à son époque ou préfères-tu les copistes grec qui plus tard ne le mentionneront AUCUNE FOIS dans cette partie?

Maintenant voici une liste de verset ou le Nom de Jéhovah est utilisé dans diverses circonstances à l'époque de Jésus...
"l'ange de Jéhovah parle avec Joseph" Mt 1:21,2:13-15
"Jean le Baptiste" en parle Mat 3:3
"Jésus en parle avec le diable" Mat 4...
"Jésus parle avec des foules" Mat 5:33
"les foules parlent de Jéhovah" Mat 21:9
"Jésus en parle avec les chefs religieux" Mat 21:42,22:37,44" "à un scribe verser dans les Ecritures et qui lui dit même qu'il a bien répondue!" Marc 12:29-32",et il en parle avec les foules dans le temple Marc 13:35-37 et la foule l'écoute avec plaisir :wink:
En Marc 13:20 sans référence à une citation il en parle avec ses disciples.
En Luc 1:30-32 l'ange en parle à Marie" Et Marie en parle elle même en Luc 1:46, les voisins et les membres de la famille d'Elisabeth aussi en Luc 1:57,58, Zecharia aussi en 1:68...ect.

Ainsi BenFis tout ce petit monde n'avait pas de problème à mentionner le Nom de Dieu et rien de néfaste s'est passer à ce moment-là! alors Jésus n'allait pas faire plaisir à ses ennemis religieux pour aller dans leurs sens à cause de leurs traditions qui annuler les commandements de Dieu et sa Parole selon Marc 7:6-9. Eh oui Jésus savait que la Bible n'interdisait aucunement l'usage du Nom de Dieu! aucun verset n'allaient dans ce sens AU CONTRAIRE si ce n'est les pharisiens et leurs copistes et encore dans ce dernier cas des copistes scrupuleux laissèrent le tétragramme A SA PLACE.
A+
A+

Salut Philippe,
Lorsque je pars du principe que Jésus a prononcé le Tétragramme dans ses citations de l’AT, cela amène encore plus d’eau à mon moulin.
Car dans ce cas de figure, il me faut expliquer pourquoi le Christ ne prononcerait le Nom qu’en citant l’AT mais nulle part ailleurs ?
C’est précisément ce point qui m’amène à dire que YHWH désigne l’ensemble divin Père/Fils et que Jésus ne peut donc pas s’adresser à un ensemble duquel il s’est dissocié.

Quant au passage de Luc 4:18, tel qu’il figure dans nos versions de la bible, il faut se mettre d’accord pour savoir s’il est canonique ou pas ?
S’il est canonique, ce que je pense, c’est que Jésus n’a pas lu Esaïe dans un rouleau similaire à celui de la Mer Morte, mais à une source identique à celle du Sinaïticus.
Mais je retiens ton argument (sous réserve de vérification) sur le fait que « le texte de Luc 4:16,17,18 ne correspond pas d'une manière totale au texte de la LXX ».
Si cela était avéré, on pourrait dire que Jésus a lu une version intermédiaire entre Sinaïticus et Mer Morte. Il devient donc plus difficile de dire si le Tétragramme s’y trouvait, ou pas.

Ta liste de versets contenant le Nom divin dans le NT est dressée à posteriori, c’est-à-dire en postulant qu’il figurait dans les originaux, ce qui n’est pas prouvé.

homere

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1032
Enregistré le: 07 Avr 2015, 04:49

Message Sujet: Les enseignements des Témoins de Jéhovah.

Message Titre du message: Re: Les enseignements des Témoins de Jéhovah.

Message Ecrit le 05 Jan 2017, 06:56

Mais part du principe suivant si Jésus selon toi a utilisé le Nom de Dieu dans les citations de l'AT (donc a utiliser le Nom de Dieu obligatoirement), les apôtres qui étaient présents avec lui l'ont fait aussi à chaque fois qu'ils utilisaient les Ecritures anciennes le contenant quand ils écrivirent leurs lettres et là alors ils ne l'ont pas écartés dans leurs discussions, ni dans la vie courante, ni lorsqu'ils font référence au Père.


Philippes,

Que de spéculations !!!

Jésus n'a JAMAIS priè "Jéhovah Dieu" ou "Jéhovah" mais le "Père", même dans la TMN. Ce fait devrait être troublant pour TdJ qui utilise sans cesse l'appelation "Jéhovah".
Je vous rappelle un autre fait, même dans la propre traduction de la Watch Tower, avec ses insertions caractéristiques, il y a des lettres entières écrites par les apôtres dans lesquelles le nom “Jéhovah” est complètement absent, à savoir, Les Philippiens, la Première à Timothée, Tite, Philémon et les trois lettres de Jean.


Mais je retiens ton argument (sous réserve de vérification) sur le fait que « le texte de Luc 4:16,17,18 ne correspond pas d'une manière totale au texte de la LXX ».
Si cela était avéré, on pourrait dire que Jésus a lu une version intermédiaire entre Sinaïticus et Mer Morte. Il devient donc plus difficile de dire si le Tétragramme s’y trouvait, ou pas.


Benfils,

On peut affirmer que Luc cite (à peu près) d'après la Septante; ce qui nous vaut, par exemple, d'avoir des "aveugles" au lieu des "prisonniers" du texte hébreu, donc nous avons la certitude que Jésus ne suit précisément pas le texte en hébreu...
Ne pas OUBLIER la réaction immédiate est enthousiaste (v. 22) de l'auditoire, ce qui aurait été impossible si Jésus avait prononcé le tétragramme.


BenFis

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3725
Enregistré le: 02 Nov 2013, 06:35

Message Sujet: Les enseignements des Témoins de Jéhovah.

Message Titre du message: Re: Les enseignements des Témoins de Jéhovah.

Message Ecrit le 05 Jan 2017, 18:46

homere a écrit:Benfils,

On peut affirmer que Luc cite (à peu près) d'après la Septante; ce qui nous vaut, par exemple, d'avoir des "aveugles" au lieu des "prisonniers" du texte hébreu, donc nous avons la certitude que Jésus ne suit précisément pas le texte en hébreu...
Ne pas OUBLIER la réaction immédiate est enthousiaste (v. 22) de l'auditoire, ce qui aurait été impossible si Jésus avait prononcé le tétragramme.


Ce que nous savons est que le passage « pour rendre la vue aux aveugles » de Luc 4 :18 a bien été cité par Jésus et démontre que le texte d’Esaïe n’a pas été lu dans un texte hébreux dont il était absent.
Ce point me semble indiscutable.
Mais étant donné que le diable se niche dans les détails, c’est cet « à peu près » que j’aimerai vérifier.
Car le texte d'Esaïe 61:1 cité par le Christ provenait peut-être d’une version grecque des LXX antérieure à J-C qui contenait le Tétragramme. Comment confirmer ou infirmer ce point ?


Retourner vers Témoins de Jéhovah

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités

Open chat