le bouddhisme shingon

Le véhicule des tantras préconise l’utilisation de ces émotions. C’est la voie qui transforme les poisons en remèdes. Il y a indivisibilité du saṃsāra et du nirvāna.


Vajrayana
Le Vajrayāna s’inscrit dans le cadre du Mahāyāna et de la recherche de l'éveil pour tous. Tandis que le Mahayana prônent le renoncement aux émotions perturbatrices pour maîtriser l’esprit et parvenir à l'Éveil, le tantrisme préconise l’utilisation de ces émotions. C’est la voie pour transformer les poisons en remèdes. Le saṃsāra est identique au nirvāna.
komyo

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 871
Enregistré le: 04 Jan 2013, 14:26

Message Sujet: le bouddhisme shingon

Message Titre du message: le bouddhisme shingon

Message Ecrit le 10 Fév 2016, 16:23

L’origine du shingon mikkyô est l’enseignement vajrayana né en Inde au II°siècle puis transmis en Orient.
Au VIII°siècle, le maître Kukaï, Kôbô-Daïshi (774-835) alla en Chine chercher les textes et enseignements ésotériques. A son retour au Japon, il les unifia en une doctrine qu’il appela le Shingon,« la parole sacrée ». Ce maître est un grand personnage qui a marqué dans de nombreux domaines la civilisation japonaise. Philosophe, écrivain, calligraphe, il a été le fondateur de nombreux temples dont le centre religieux de Koyasan. Dans cet enseignement, le Bouddha principal est appelé Daïnitchi-nyoraï, « Bouddha Grand soleil », représentation de la force de vie de l’univers qui anime chaque être.
Les deux grands mandalas, le Kongokaï et le Taïzokaï enseignent graphiquement comment comprendre le monde avec sagesse et compassion. La pratique des trois mystères « Sanmitsu », permet de devenir Bouddha dès cette vie avec ce corps ( Sokushin jobutsu).Elle met en œuvre le corps, la parole et la pensée en utilisant des gestes des mains (mudras) , des sons sacrés (mantras) et des images de Bouddha pour se concentrer. La pratique spirituelle permet de voir ce monde comme s’il était le paradis des Bouddhas, « Mitsugon kokoudo » en cultivant le respect et la compassion pour tous. Le Bouddha est partout. http://www.komyo-in.net/
Modifié en dernier par komyo le 12 Fév 2016, 07:27, modifié 1 fois.
Ne pas railler, ne pas déplorer ni maudire, mais comprendre. Baruch Spinoza

Yvon

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1273
Enregistré le: 01 Sep 2015, 17:07

Message Sujet: le bouddhisme shingon

Message Titre du message: Re: le bouddhisme shingon

Message Ecrit le 10 Fév 2016, 17:53

Shingon ou Shingon shu, 真言, 眞言宗 (Ecole des Paroles Véritables Zhenyan zhong, True Word school).

Ecole bouddhique chinoise également connue sous le nom d'Ecole des Mystères (Mi zhong). Elle fut fondée par Kukai qui rapporta les enseignements ésotériques de Chine, pour créer une école indépendante. Celle-ci fonde sa doctrine sur les sutras Vairocana et Kongocho. Le nom shingon (vraies paroles) vient du sanskrit mantra (mot secret, syllabe mystique). Pour l'école Shingon, le terme "shingon" désigne les mots qu'aurait prononcés le bouddha Dainichi-Vairocana. La récitation de ces mots secrets est l'une des pratiques de base que cette école utilise pour atteindre l'état de bouddha. L'école Shingon soutient que les enseignements ésotériques furent transmis du bouddha Mahavairochana à Vajrasattva, puis à Nagarjuna, Nagabodhi, Vajrabodhi, Amoghavajra, Huiguo et Kukai. Shubhakarasimha, Vajrabodhi et Amoghavajra se rendirent d'Inde en Chine, emportant avec eux les enseignements ésotériques. En 804, Kukai se rendit à Changan en Chine où il étudia ces enseignements sous la direction de Huiguo. Pendant son séjour, on lui confia les enseignements des mandalas du Monde du diamant et du Monde de la matrice. En 806, il revint au Japon et, en 809 il proclama la suprématie des enseignements ésotériques. En 816, il reçut un terrain sur le Mont Koya et y fonda un monastère. En 823, il reçut un autre temple, le To-ji, à Kyoto, qui devint le centre de l'école. Après sa mort, l'école se scinda en deux branches, Ono et Hirosawa, qui eurent plus tard de nombreuses ramifications. A l'époque de Kamakura (1185-1333), des différences dans l'interprétation doctrinale eurent pour résultat la formation de l'école Shingi (nouvelle doctrine) au Mont Negoro (fondée par Kakuban en 1130), et les enseignements traditionnels du Mont Koya et du To-ji furent appelés l'école Kogi (ancienne doctrine). Actuellement, le Shingon se divise en 47 branches.
Les écoles Shingon appartiennent au courant ésotérique (mikkyo) du bouddhisme des écoles du Nord (Mahayana), avec lequel il conserve des affinités certaines, notamment avec le tantrisme. Le Bouddha historique, Shakyamuni, est considéré comme une simple émanation du bouddha solaire Dainichi-Vairocana. L'homme peut obtenir l'identification avec ce bouddha solaire par la grâce (kaji) que Dainichi-Vairocana peut conférer au fidèle en retour d'une pratique ascétique sous forme de dharani (formules incantatoires), de mudra (gestes rituels accomplis avec les mains), et de méditation devant un mandala ésotérique
:priere: "Le sage n’est pas celui qui pratique le bouddhisme en dehors des règles de la société mais plutôt celui qui, grâce à une compréhension profonde du monde, connaît la meilleure manière de s’y comporter."

algol-x

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 446
Enregistré le: 17 Mai 2015, 13:59

Message Sujet: le bouddhisme shingon

Message Titre du message: Re: le bouddhisme shingon

Message Ecrit le 11 Fév 2016, 08:04

komyo a écrit:L’origine du shingon mikkyô est l’enseignement vajrayana né en Inde au II°siècle puis transmis en Orient.
Au VIII°siècle, le maître Kukaï, Kôbô-Daïshi (774-835) alla en Chine chercher les textes et enseignements ésotériques. A son retour au Japon, il les unifia en une doctrine qu’il appela le Shingon,« la parole sacrée ». Ce maître est un grand personnage qui a marqué dans de nombreux domaines la civilisation japonaise. Philosophe, écrivain, calligraphe, il a été le fondateur de nombreux temples dont le centre religieux de Koyasan. Dans cet enseignement, le Bouddha principal est appelé Daïnitchi-nyoraï, « Bouddha Grand soleil », représentation de la force de vie de l’univers qui anime chaque être. Les deux grands mandalas, le Kongokaï et le Taïzokaï enseignent graphiquement comment comprendre le monde avec sagesse et compassion. La pratique des trois mystères « Sanmitsu », permet de devenir Bouddha dès cette vie avec ce corps ( Sokushin jobutsu).Elle met en œuvre le corps, la parole et la pensée en utilisant des gestes des mains (mudras) , des sons sacrés (mantras) et des images de Bouddha pour se concentrer. La pratique spirituelle permet de voir ce monde comme s’il était le paradis des Bouddhas, « Mitsugon kokoudo » en cultivant le respect et la compassion pour tous. Le Bouddha est partout.

Merci Komyo !

Image
Taizo-kai Mandara

Image
Kongo-kaï Mandara


:Bye:
Modifié en dernier par algol-x le 11 Fév 2016, 18:46, modifié 2 fois.
"Une carte n'est pas le territoire" Alfred Korzybski

vic

[Religion] Bouddhiste
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 9312
Enregistré le: 07 Juil 2013, 16:15

Message Sujet: le bouddhisme shingon

Message Titre du message: Re: le bouddhisme shingon

Message Ecrit le 11 Fév 2016, 12:57

Je viens de recevoir aujourd'hui un livre que j'avais commandé sur la méditation Ajikan que m'a conseillé Komyo sur le Mykkyo , ça s'appelle La méditation Ajikan , écrit par Taiko Yamasaki .
Pour le Mykkyo pour moi ce livre est une découverte de cette tradition particulière du Bouddhisme .Je vais travailler ça pas à pas :wink:

algol-x

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 446
Enregistré le: 17 Mai 2015, 13:59

Message Sujet: le bouddhisme shingon

Message Titre du message: Re: le bouddhisme shingon

Message Ecrit le 11 Fév 2016, 14:24

Komyo a écrit:"Ce maître est un grand personnage qui a marqué dans de nombreux domaines la civilisation japonaise. Philosophe, écrivain, calligraphe"

"l'art est en effet, a-t-il expliqué est plus propre à exprimer les vérités profondes de l'ésotérisme"

(Lilian Silburn, "Le bouddhisme hors de l'Inde")

Vic a écrit:Je viens de recevoir aujourd'hui un livre que j'avais commandé sur la méditation Ajikan que m'a conseillé Komyo sur le Mykkyo , ça s'appelle La méditation Ajikan , écrit par Taiko Yamasaki

je devrais recevoir le mien dans quelques jours :D

:Bye:
"Une carte n'est pas le territoire" Alfred Korzybski

komyo

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 871
Enregistré le: 04 Jan 2013, 14:26

Message Sujet: le bouddhisme shingon

Message Titre du message: Re: le bouddhisme shingon

Message Ecrit le 12 Fév 2016, 07:30

merci pour les compléments d'info !
dites nous comment vous l'avez trouvé !

De mon point de vue de pratiquant, c'est intéressant. Car il donne beaucoup d'informations qui il y a encore
quelques décennies, ne se transmettaient que dans le cadre d'initiations de maitre a disciple.
http://www.editionsdudauphin.com/2.aspx ... f327c&sr=0
Ne pas railler, ne pas déplorer ni maudire, mais comprendre. Baruch Spinoza

vic

[Religion] Bouddhiste
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 9312
Enregistré le: 07 Juil 2013, 16:15

Message Sujet: le bouddhisme shingon

Message Titre du message: Re: le bouddhisme shingon

Message Ecrit le 14 Fév 2016, 07:52

Komyo a dit :merci pour les compléments d'info !
dites nous comment vous l'avez trouvé !


Moi je l'ai eu sur le site de cultura , mais tu l'as un peu partout .
Il y a j'ai l'impression toute la panoplie des techniques du Mykkio , c'est vraiment super bien ,livre bien expliqué et détaillé .

komyo

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 871
Enregistré le: 04 Jan 2013, 14:26

Message Sujet: le bouddhisme shingon

Message Titre du message: Re: le bouddhisme shingon

Message Ecrit le 03 Mar 2016, 04:25

j'ai lu ceci sur un site tibétain, concernant le mahavairocana sutra. C'est très résumé mais venant d'un pratiquant tantrique c'est intéressant comme explication.

http://hridayartha.blogspot.fr/2012/04/ ... uddha.html
Ne pas railler, ne pas déplorer ni maudire, mais comprendre. Baruch Spinoza

Marmhonie

Christianisme [Catholique]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 11452
Enregistré le: 24 Avr 2013, 09:34

Message Sujet: le bouddhisme shingon

Message Titre du message: Re: le bouddhisme shingon

Message Ecrit le 03 Mar 2016, 05:57

Yvon a écrit:Shingon ou Shingon shu, 真言, 眞言宗 (Ecole des Paroles Véritables Zhenyan zhong, True Word school).
Mais c'est en japonais. C'est l'école chinoise 真言佛教 Zhenyan d'origine, qu'on appelle en fait 六字真言。
Mais c'est le bouddhisme que pratique ma femme dans sa famille et que vic dit être un "faux bouddhisme populaire". 好主意、bonne idée :mains:
藏语經上說:「此六字大明陀羅尼,是觀自在菩薩摩訶薩微妙本心,若有摩訶薩微妙本心,若有知是微妙本心,即知解脫」。Les Écriture tibétaine disent que c'est issue de la 6e dynastie Ming Dharani, qui est le Bodhisattva Avalokitesvara Mahasattvas : là est la Conscience subtile qui est connue comme étant la voie de la libération.
当然 !你們走吧。Bien sûr, allez-y (y)
Oh, c'est ce que je pratique avec nos amis tibétains, du reste vous irez vite aux livrets tibétains de pratique qui circulent en francophonie sans traduction. Vous n'y arriverez pas tout seul, j'ai toujours entendu dire qu'il faut trouver un maitre qui vous accepte et beaucoup travailler. Mais c'est magnifique. Un peu comme si on vous vendez un livre pour apprendre à nager, vous n'y arrivez jamais, il faut se mettre à l'eau avec un maitre nageur bien évidemment.

C'est rigolo comme les articles pro japonais que vous citez en français font l'amnésie de son origine chinoise bien antérieure, alors que vous avez les traductions françaises de ce bouddhisme chinois bien meilleures et authentiques.

Enfin, c'est vous qui voyez.. :D
Image
http://meilleurforum-net.meilleurforum.net
Le forum d'Étude, sans contingent, sans censure, respect total !

komyo

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 871
Enregistré le: 04 Jan 2013, 14:26

Message Sujet: le bouddhisme shingon

Message Titre du message: Re: le bouddhisme shingon

Message Ecrit le 03 Mar 2016, 08:20

mais marmhonie, ce n'est une découverte pour personne que le courant tantrique est passé d'inde en chine, puis au japon pour y prospérer par la suite. De meme qu'avant ses fondements sont a chercher en Inde.
Ici il s'agit là de la premiere forme de tantrisme qui s'est développé peu de temps en chine, durant la dynastie tang, pour ensuite décliner, suite au persécution de l'empereur Tang wuzong un adepte du taoisme.
A l'heure actuelle, de nombreux chinois ont été au complexe de temple du koyasan pour réapprendre la tradition tantrique telle que la faisaient leurs ancètres. Il y a ainsi une sangha du buzan ha a hong kong et des temples a taiwan. L'intérêt du japon, c'est qu'ils ont tendance a tout conserver au niveau des traditions. Ainsi un moine shingon a initié le karmapa au rituel de feu le goma, qu'il fait depuis sous cette forme en début d'année. C'est avec l'arrivée des conquérants mongol que le tantrisme sous sa forme tibétaine a repris forme en Chine, ce que l'on peut voir a pékin par exemple avec le temple des lamas.
Le dailai lama a donné des conférences a koyasan qui est une des plus grande université bouddhiste au monde et il dit souvent que ce qu'il y a de cousin avec sa propre tradition au japon, c'est le shingon. Normal a part la prononciation, les mantras sont rigoureusement les memes ! La différence tient plutot au fait que les japonais ont intégré le shinto dans leur pratique et panthéon et les tibétains le bonpo. Ce qui a donné une coloration particulière aux deux courants.
Que pratique votre femme comme mantra, je croyais que c était l'amidisme ? ils sont en quelle langue ?

Image

https://fr.wikipedia.org/wiki/Shingon
Ne pas railler, ne pas déplorer ni maudire, mais comprendre. Baruch Spinoza

Marmhonie

Christianisme [Catholique]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 11452
Enregistré le: 24 Avr 2013, 09:34

Message Sujet: le bouddhisme shingon

Message Titre du message: Re: le bouddhisme shingon

Message Ecrit le 03 Mar 2016, 08:43

komyo a écrit:ils sont en quelle langue ?
Chinois traditionnel et tibétain.
Image
et
Image
Image
http://meilleurforum-net.meilleurforum.net
Le forum d'Étude, sans contingent, sans censure, respect total !

vic

[Religion] Bouddhiste
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 9312
Enregistré le: 07 Juil 2013, 16:15

Message Sujet: le bouddhisme shingon

Message Titre du message: Re: le bouddhisme shingon

Message Ecrit le 03 Mar 2016, 16:16

Marmhonie a dit :Mais c'est le bouddhisme que pratique ma femme dans sa famille et que vic dit être un "faux bouddhisme populaire"


Vous m'aviez dit que votre femme pratiquait le bouddhisme de "l'école de la terre pure" , hors le shingon n'est pas la même école c'est encore différent .
Je n'ai pas l'impression que le bouddhisme shingon se soit éloigné de la pratique de vipassana , souvent ces écoles tantriques issues de l'école tibétaine pratiquent des techniques ésotériques de méditation en parralèle à la méditation vipassana.
Hors le bouddhisme de la terre pure , comme pour la secte sokka gakkaÏ ne pratiquent plus du tout la méditation vipassana ( vipassana = méditation de la pleine conscience) , sôcle incontournable de toutes les écoles bouddhistes .C'est ce qui fait que ces deux écoles ( terre pure et sokka gakkaï) n'ont plus grand rapport avec le bouddhisme , on devrait plutôt parler de nouvelles religions plutôt que de bouddhisme .
Notez que je n'ai rien contre les autres religions ou les nouvelles religions , je dis simplement qu'a force de faire une sorte de fourre tout d'un peu n'importe quoi n'importe comment du bouddhisme on en arrive à n'importe quoi .
Pour moi la racine du bouddhisme reste toujours la pleine conscience et le travail méditatif vipassana après les rajouts de techniques ésotériques éventuelles ne peuvent avoir de sens qu'en rapport à vipassana ( travail de développement de la pleine conscience) , sinon cela réduit l'enseignement à l'institution d'un mantra perroquet , cela donne plutôt des automates qu'autre chose .
Vous pouvez réciter tous les mantras ésotériques ou pratiquer toutes les techniques que vous voulez , si votre travail ne va pas dans le sens de la pleine conscience , vous ne faites que ressembler à un magnétophone qui récite son texte en boucle .

Marmhonie

Christianisme [Catholique]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 11452
Enregistré le: 24 Avr 2013, 09:34

Message Sujet: le bouddhisme shingon

Message Titre du message: Re: le bouddhisme shingon

Message Ecrit le 03 Mar 2016, 22:19

Marmhonie a dit :Mais c'est le bouddhisme que pratique ma femme dans sa famille et que vic dit être un "faux bouddhisme populaire"
vic a écrit:Vous m'aviez dit que votre femme pratiquait le bouddhisme de "l'école de la terre pure" , hors le shingon n'est pas la même école c'est encore différent.
Ma femme et sa famille sont pratiquants, je ne les ai jamais vu se poser vos questions si philosophiques et techniques. Et comment par amour infini pour elle je n'aurais pas suivi et partagé sa religion avec infiniment de respect et d'admiration ?

Non point en posant des questions de 法國人, de petit français bien certain que le centre du monde passe par Paris et que nous avons tout inventé, et sommes les meilleurs ? C'est cette arrogance typique dont se plaignent les autres pays et si la France est le 1er pays au monde dans le tourisme, il reste critiqué par l'inhostpitalité du français qui ne fera jamais un geste d'aide mais critiquera jusqu'à la virgule, à la mauvaise prononciation et reprendra sur tout sujet pour imposer le sien. C'est un relent pénible de notre colonialisme, certainement.

En tout cas au XVIII siècle la langue française était la plus parlée en Europe, et les Amériques avaient les français pour alliés contre l'Angleterre qui voulait en faire une colonie de plus. Pourquoi donc parlent-ils anglais et non, selon le sens de l'Histoire, le français ? L'orgueil de France blessera toujours et encore, depuis toujours.

Vous êtes bien trop intelligent pour que je puisse vous répondre parce que jamais je n'ai entendu une seule fois dans des discussions bouddhistes, une telle remarque. Jamais non plus en pratiquant des 武術 arts martiaux, 太極拳 Taiji quan, 八卦掌 Bagua, 氣功 Qigong, on ne m'a demandé la couleur de ma ceinture ni demandé de porter une tenue de "club". Cela n'existe pas, on vient dans un parc, et non dans une salle sauf exceptionnellement, et à telle heure précise on commence, il n'y a pas de dialogue, de questions, et tout nouveau s'intègre en se mettant au fond ou à côté et imite comme il peut. On ne lui dira rien. Un jour le maitre viendra lui demander ce qu'il cherche, c'est tout. Selon sa sincérité, il vous demande de faire quelques mouvements, vous reprend de suite alors que peut-être vous étiez en Europe ou aux USA un 'Maitre", et d'un geste, un simple toucher d'un doigt, avec douceur, vous envoie par terre 3 mètres plus loin. C'est la que vous commencez à vous demander qu'est-ce qui s'est passé et à quoi vous a servi tout ce savoir et ces couleurs de ceintures, et de titres. Et pourquoi tant de douceur alors qu'on nous avait dit de frapper dur ?

Mais ces questions qui emplissent votre trouble, personne n'y a fait attention, et la gentillesse du plus humble vous montrera plus tard que c'était non point un autre débutant comme vous, mais un autre grand maitre chinois anonyme.

Eh bien, cher vic et chère komyo, c'est exactement pareil en bouddhisme en Chine, continentale ou insulaire. On pratique, personne ne se demande le nom exact, c'est du bouddhisme, on sait que la filiation est authentique et que cela seul prime. Et on progresse en santé, en bien être, en éveil, et on revient ici en Europe en se laissant coller l'étiquette de naissance, "catholique" pour ma part, mais bien des choses ont changé en profondeur et vous apporte. Et l'Eglise va vite vous proposer d'aller de l'avant et de l'aider dans vos compétences qu'Elle appelle Grâces.

J'entends déjà ma femme répondre à vos questions :
- Cela ne m'intéresse pas. Je pratique simplement. Je ne suis rien."

Et encore :
- C'est un japonais, non ?


Et comment basculer d'une apparente traduction impossible du tibétain si difficile et du chinois traditionnel vertical d'il y a presque 2000 ans, tel quel, imprimé selon la méthode traditionnelle en papier de luxe en accordéon ? C'est impossible, je n'ai pas cette intelligence et rien d'autre que la pratique permet de passer de l'autre côté du miroir.

J'ai simplement été surpris par cet apparent caractère chinois 眞 qui n'existe pas, avant de me raviser en direct en réalisant que c'était du japonais classique :interroge: Bien sûr c'est 誠 en chinois.

Et la description de la douce komyo me fit réaliser que c'est bien celà que nous pratiquons. Alors, après, pour expliquer comment en français on a pu passer d'une appellation à une autre, je n'en sais rien et c'est vrai, cela ne m'intéresse pas. Je ne suis que tout petit, je ne sais rien, je ne suis rien, soyons réaliste et honnête.
Image
http://meilleurforum-net.meilleurforum.net
Le forum d'Étude, sans contingent, sans censure, respect total !

indian

[Religion] Foi pluralisme
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 26243
Enregistré le: 25 Avr 2014, 10:14

Message Sujet: le bouddhisme shingon

Message Titre du message: Re: le bouddhisme shingon

Message Ecrit le 03 Mar 2016, 23:48

Vous m'aviez dit que votre femme pratiquait le bouddhisme de "l'école de la terre pure" , hors le shingon n'est pas la même école c'est encore différent.
Marmhonie a écrit:Ma femme et sa famille sont pratiquants, je ne les ai jamais vu se poser vos questions si philosophiques et techniques. Et comment par amour infini pour elle je n'aurais pas suivi et partagé sa religion avec infiniment de respect et d'admiration ?

Non point en posant des questions de 法國人, de petit français bien certain que le centre du monde passe par Paris et que nous avons tout inventé, et sommes les meilleurs ? C'est cette arrogance typique dont se plaignent les autres pays et si la France est le 1er pays au monde dans le tourisme, il reste critiqué par l'inhostpitalité du français qui ne fera jamais un geste d'aide mais critiquera jusqu'à la virgule, à la mauvaise prononciation et reprendra sur tout sujet pour imposer le sien. C'est un relent pénible de notre colonialisme, certainement.

En tout cas au XVIII siècle la langue française était la plus parlée en Europe, et les Amériques avaient les français pour alliés contre l'Angleterre qui voulait en faire une colonie de plus. Pourquoi donc parlent-ils anglais et non, selon le sens de l'Histoire, le français ? L'orgueil de France blessera toujours et encore, depuis toujours.

Vous êtes bien trop intelligent pour que je puisse vous répondre parce que jamais je n'ai entendu une seule fois dans des discussions bouddhistes, une telle remarque. Jamais non plus en pratiquant des 武術 arts martiaux, 太極拳 Taiji quan, 八卦掌 Bagua, 氣功 Qigong, on ne m'a demandé la couleur de ma ceinture ni demandé de porter une tenue de "club". Cela n'existe pas, on vient dans un parc, et non dans une salle sauf exceptionnellement, et à telle heure précise on commence, il n'y a pas de dialogue, de questions, et tout nouveau s'intègre en se mettant au fond ou à côté et imite comme il peut. On ne lui dira rien. Un jour le maitre viendra lui demander ce qu'il cherche, c'est tout. Selon sa sincérité, il vous demande de faire quelques mouvements, vous reprend de suite alors que peut-être vous étiez en Europe ou aux USA un 'Maitre", et d'un geste, un simple toucher d'un doigt, avec douceur, vous envoie par terre 3 mètres plus loin. C'est la que vous commencez à vous demander qu'est-ce qui s'est passé et à quoi vous a servi tout ce savoir et ces couleurs de ceintures, et de titres. Et pourquoi tant de douceur alors qu'on nous avait dit de frapper dur ?

Mais ces questions qui emplissent votre trouble, personne n'y a fait attention, et la gentillesse du plus humble vous montrera plus tard que c'était non point un autre débutant comme vous, mais un autre grand maitre chinois anonyme.

Eh bien, cher vic et chère komyo, c'est exactement pareil en bouddhisme en Chine, continentale ou insulaire. On pratique, personne ne se demande le nom exact, c'est du bouddhisme, on sait que la filiation est authentique et que cela seul prime. Et on progresse en santé, en bien être, en éveil, et on revient ici en Europe en se laissant coller l'étiquette de naissance, "catholique" pour ma part, mais bien des choses ont changé en profondeur et vous apporte. Et l'Eglise va vite vous proposer d'aller de l'avant et de l'aider dans vos compétences qu'Elle appelle Grâces.

J'entends déjà ma femme répondre à vos questions :
- Cela ne m'intéresse pas. Je pratique simplement. Je ne suis rien."

Et encore :
- C'est un japonais, non ?


Et comment basculer d'une apparente traduction impossible du tibétain si difficile et du chinois traditionnel vertical d'il y a presque 2000 ans, tel quel, imprimé selon la méthode traditionnelle en papier de luxe en accordéon ? C'est impossible, je n'ai pas cette intelligence et rien d'autre que la pratique permet de passer de l'autre côté du miroir.

J'ai simplement été surpris par cet apparent caractère chinois 眞 qui n'existe pas, avant de me raviser en direct en réalisant que c'était du japonais classique :interroge: Bien sûr c'est 誠 en chinois.

Et la description de la douce komyo me fit réaliser que c'est bien celà que nous pratiquons. Alors, après, pour expliquer comment en français on a pu passer d'une appellation à une autre, je n'en sais rien et c'est vrai, cela ne m'intéresse pas. Je ne suis que tout petit, je ne sais rien, je ne suis rien, soyons réaliste et honnête.



Wow.
Merci pour ces mots.
Ca me rappelle la pure et bien trop simple bonne foi :hi:
Unir l'humanité. Un seul Dieu. Les grandes religions de Dieu. Femmes, hommes sont égaux. Tous les préjugés sont destructeurs et doivent être abandonnés. Chercher la vérité par nous-mêmes. La science et la religion en harmonie. Nos problèmes économiques sont liés à des problèmes spirituels. La famille et son unité sont très importantes.

komyo

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 871
Enregistré le: 04 Jan 2013, 14:26

Message Sujet: le bouddhisme shingon

Message Titre du message: Re: le bouddhisme shingon

Message Ecrit le 04 Mar 2016, 03:50

bonjour marmhonie,
cette question n'était en rien une enquête de police, ou pour chercher à vous mettre mal à l'aise. vous pouvez effectivement faire du qi qong dans un parc ou aller dans un temple bouddhiste ou taoiste sans trop vous poser de questions, ce qui est d'ailleurs le cas au japon et en chine. C'est vous qui aviez parlé d'amidisme, d'ou ma question. C'est comme si vous aviez une voiture et que vous demandant la marque, vous me disiez l'important c'est d'avoir une voiture et de savoir conduire et de préférence bien, en allant ou l'on veut aller et sans avoir d'accident ! :) j'en suis tout a fait conscient. :)
Je vous souhaite ainsi qu'a votre épouse une pratique, quelque soit son origine, apaisante, car on en a besoin dans ce monde, relaxante et éveillante, car la vie passe aussi vite qu'une flèche !


komyo c'est en relation avec la lumière

Image

cordialement :Bye:

(Et, je ne suis pas une douce jeune fille :D , mais :D un homme d'environ 60 ans ! :hi:
Ne pas railler, ne pas déplorer ni maudire, mais comprendre. Baruch Spinoza


Retourner vers Vajrayana

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité