Mille ans pour quoi faire ?

Nom utilisé par le Collège Central des Témoins de Jéhovah.


Watchtower
Les Témoins de Jéhovah utilisent généralement les instruments juridiques mis à la disposition des associations religieuses pour organiser leurs activités cultuelles. La société watchtower est une association à but non lucratif qui publie une grande partie des ouvrages diffusés par les Témoins de Jéhovah, notamment leurs magazines La Tour de garde et Réveillez-vous !. Elle sert également de représentante légale des Témoins de Jéhovah.
clovis

[ Christianisme ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1703
Enregistré le: 19 Juin 2015, 20:12
Localisation: Guadeloupe

Message Sujet: Mille ans pour quoi faire ?

Message Titre du message: Mille ans pour quoi faire ?

Message Ecrit le 19 Mai 2017, 18:33

Bonjour,

Les témoins de Jéhovah affirment que des humains autres que les saints et qu'une grande foule de croyants qui traverserait la grande guerre de Dieu marquant la fin de cet âge et le début des mille ans seront ressuscités durant ces mille ans. Mais sur quelle base affirment-ils cela ? Rien dans le texte n'indique une résurrection pendant les mille ans. Il est question de la première résurrection, celle des saints, au début des mille ans mais c'est tout. La résurrection suivante se situe après les mille ans.

Le message qu'ils proclament est basé sur cet espoir d'être ressuscité pendant les mille ans et de progresser vers la perfection sous le règne du Christ et des saints avant une ultime épreuve à la fin de cette période qui décidera de leur sort éternel. Mais où sont les textes qui affirment cela ?

D'avance merci pour vos éclaircissements.
:Bye: "Moi, je suis le chemin, la vérité et la vie. Nul ne vient au Père que par moi" - Jésus, le Fils de Dieu.

Jésus, l'unique chemin vers le Père. :)

agecanonix

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6821
Enregistré le: 25 Déc 2009, 17:55

Message Sujet: Mille ans pour quoi faire ?

Message Titre du message: Re: Mille ans pour quoi faire ?

Message Ecrit le 29 Mai 2017, 13:49

clovis a écrit:Bonjour,

Les témoins de Jéhovah affirment que des humains autres que les saints et qu'une grande foule de croyants qui traverserait la grande guerre de Dieu marquant la fin de cet âge et le début des mille ans seront ressuscités durant ces mille ans. Mais sur quelle base affirment-ils cela ? Rien dans le texte n'indique une résurrection pendant les mille ans. Il est question de la première résurrection, celle des saints, au début des mille ans mais c'est tout. La résurrection suivante se situe après les mille ans.

Le message qu'ils proclament est basé sur cet espoir d'être ressuscité pendant les mille ans et de progresser vers la perfection sous le règne du Christ et des saints avant une ultime épreuve à la fin de cette période qui décidera de leur sort éternel. Mais où sont les textes qui affirment cela ?

D'avance merci pour vos éclaircissements.


Tu as besoin de comprendre quelques bases bibliques.

Pour Dieu, être mort ce n'est pas forcément ne plus vivre, c'est porter la sentence de mort.

Adam est mort le jour où il a péché, Dieu lui avait dit: " le jour où tu mangeras, tu mourras !"
Pourtant il a biologiquement vécu de nombreuses années encore.

Il était donc mort mais il vivait encore.

L'inverse est possible. On peut être biologiquement vivant mais continuer à porter la mort jusqu'au jour où Dieu lève la sentence.

Ainsi, ceux qui ressuscitent pendant les 1000 ans, sont vivants biologiquement, mais pas encore vivants au sens voulu par Dieu car ils ont besoin que la mort ne soit plus. Cela n'arrive qu'à la fin des 1000 ans.

Revenir à la vie signifie donc revenir non pas à une vie biologique, mais à la vie éternelle telle que prévue par Dieu.
C'est le sens de la phrase qui affirme que le reste des morts n'a pas pris vie avant la fin des 1000 ans.

Je sais, c'est compliqué, mais personne n'a jamais dit que ce serait facile.
Pour connaître l'espérance des témoins de Jéhovah, cliquer sur le lien ci-dessous.

post1085315.html#p1085315

clovis

[ Christianisme ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1703
Enregistré le: 19 Juin 2015, 20:12
Localisation: Guadeloupe

Message Sujet: Mille ans pour quoi faire ?

Message Titre du message: Re: Mille ans pour quoi faire ?

Message Ecrit le 29 Mai 2017, 19:26

agecanonix a écrit:Tu as besoin de comprendre quelques bases bibliques.

Pour Dieu, être mort ce n'est pas forcément ne plus vivre, c'est porter la sentence de mort.

Adam est mort le jour où il a péché, Dieu lui avait dit: " le jour où tu mangeras, tu mourras !"
Pourtant il a biologiquement vécu de nombreuses années encore.

Il était donc mort mais il vivait encore.

L'inverse est possible. On peut être biologiquement vivant mais continuer à porter la mort jusqu'au jour où Dieu lève la sentence.

Ainsi, ceux qui ressuscitent pendant les 1000 ans, sont vivants biologiquement, mais pas encore vivants au sens voulu par Dieu car ils ont besoin que la mort ne soit plus. Cela n'arrive qu'à la fin des 1000 ans.

Revenir à la vie signifie donc revenir non pas à une vie biologique, mais à la vie éternelle telle que prévue par Dieu.
C'est le sens de la phrase qui affirme que le reste des morts n'a pas pris vie avant la fin des 1000 ans.

Je sais, c'est compliqué, mais personne n'a jamais dit que ce serait facile.


" 4 Et je vis des trônes ; et à ceux qui s'y assirent fut donné le pouvoir de juger. Et je vis les âmes de ceux qui avaient été décapités à cause du témoignage de Jésus et à cause de la parole de Dieu, et de ceux qui n'avaient pas adoré la bête ni son image, et qui n'avaient pas reçu la marque sur leur front et sur leur main. Ils revinrent à la vie, et ils régnèrent avec Christ pendant mille ans. 5 Les autres morts ne revinrent point à la vie jusqu'à ce que les mille ans fussent accomplis. C'est la première résurrection. 6 Heureux et saints ceux qui ont part à la première résurrection ! La seconde mort n'a point de pouvoir sur eux ; mais ils seront sacrificateurs de Dieu et de Christ, et ils régneront avec lui pendant mille ans."

Ceux qui sont morts en Christ étaient bel et bien biologiquement morts (décapités) et ils ont été ressuscités. Les autres morts, donc, sont sans vie biologique durant les mille ans et ne seront ressuscités qu'une fois les mille ans accomplis. Le texte ne peut pas parler de vrais morts, de personnes ayant physiquement perdu la vie, pour ensuite parler d'autres morts qui n'auraient pas physiquement perdus la vie. Cela n'aurait pas de sens.

Est-ce tout ce que vous avez pour soutenir votre thèse ?
:Bye: "Moi, je suis le chemin, la vérité et la vie. Nul ne vient au Père que par moi" - Jésus, le Fils de Dieu.

Jésus, l'unique chemin vers le Père. :)

agecanonix

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6821
Enregistré le: 25 Déc 2009, 17:55

Message Sujet: Mille ans pour quoi faire ?

Message Titre du message: Re: Mille ans pour quoi faire ?

Message Ecrit le 30 Mai 2017, 07:56

Et pourtant tu te trompes mais je ne peux pas t'en vouloir.

Etre en vie pour Dieu, ce n'est pas la même définition que pour toi.

Nous sommes tous morts en réalité.. même toi et moi au moment où je t'écris.
La mort est en nous.

Tout comme Adam était mort le jour où il a péché. Pourtant biologiquement, il vivait encore.

Ainsi, si Dieu ressuscite des morts mais qu'ils ne sont pas pour autant sauvés puisqu'ils devront faire leurs preuves, ils sont toujours "morts" aux yeux de Dieu jusqu'au jour où il leur donnera la vie éternelle.

C'est pas pour rien que Dieu décide que la mort n'est plus qu'après les 1000 ans seulement ... C'est qu'elle existait encore pendant les 1000 ans.
Et pourtant Satan est lié et les habitants sur terre sont bénis par Dieu pendant les 1000 ans.. Seulement, ils sont encore "morts" bien que vivants.

Je sais que c'est un peu trop compliqué pour toi, mais je cherche sincèrement à t'aider.

Pour Dieu la définition de la vie est celle-ci : être en vie, c'est avoir la vie telle qu'elle était prévue à l'origine, la vie éternelle.
Il n'y a pas d'autre vie pour Dieu. Elle est éternelle ou elle n'est pas !

On peut donc ressusciter, comme Lazare, mais Lazare n'a pas pris vie malgré sa résurrection, puisque la mort qui était en lui a fini par gagner ! La mort était encore là..

Si donc on n'a pas la vie éternelle , on est considéré comme "mort" même si notre corps est encore vivant.

Quand la Révélation indique que les autres morts ne prennent pas vie avant la fin des 1000 ans, elle indique qu'ils n'obtiennent la vie éternelle qu'à la fin des 1000 ans.

Le texte n'a pas utilisé le verbe "ressusciter", mais "prendre vie".. Nuance !!
Pour connaître l'espérance des témoins de Jéhovah, cliquer sur le lien ci-dessous.

post1085315.html#p1085315

agecanonix

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6821
Enregistré le: 25 Déc 2009, 17:55

Message Sujet: Mille ans pour quoi faire ?

Message Titre du message: Re: Mille ans pour quoi faire ?

Message Ecrit le 30 Mai 2017, 16:26

Apoc 20, 11 ss : "Alors je vis un grand trône blanc et celui qui y était assis. La terre et le ciel s'enfuirent devant lui, et il ne se trouva plus de place pour eux. .Alors je vis les morts, les grands et les petits, debout devant le trône. Des livres furent ouverts, et un autre livre fut ouvert, qui est le livre de la vie. Les morts furent jugés d'après ce qui était écrit dans les livres, selon leurs œuvres. La mer rendit les morts qui étaient en elle, la mort et le séjour des morts rendirent les morts qui étaient en eux, et ils furent jugés, chacun selon ses œuvres."

petite explication de texte.

Nous sommes à la fin des 1000 ans. Les morts sont devant le trône. Le texte ne parle pas de résurrection, mais des morts.
Ils peuvent donc avoir été ressuscités avant ce moment là, pendant les 1000 ans .
S'ils n'ont pas encore été jugés, c'est qu'ils n'ont pas encore la vie éternelle. Ils sont donc toujours morts juridiquement d'après Dieu tout en étant vivants biologiquement.

Le livre de vie est ouvert. Le texte dit bien que ces morts sont jugés d'après leurs oeuvres et par rapport à ce qui est écrit dans le livre de vie.
Comme la mort annule le péché puisqu'elle est la sanction du péché, si une homme ressuscite, c'est un don de Dieu et surtout cet homme est quite de sa faute puisqu'il a déjà payé le prix du péché, savoir la mort.
Les humains ne sont donc pas jugés d'après leurs actions d'avant leur mort. Jésus est précisément mort pour prendre sur lui tous ces péchés là.
Dieu ne va donc pas juger ces humains sur leurs anciens péchés qui ont été pardonnés. Quand Dieu pardonne, il pardonne !!
Si donc ces morts sont jugés, c'est obligatoirement par rapport à leurs actions commises depuis leur résurrection.

Si ces morts étaient jugés d'après leurs actions commises avant leur mort, alors Dieu saurait déjà si leurs noms est dans le livre de vie. Pas besoin de jugement pour une condamnation qui serait connues avant leur résurrection. C'est pas logique !

Les TJ ont donc raison ! et pas vous !! (face)
Pour connaître l'espérance des témoins de Jéhovah, cliquer sur le lien ci-dessous.

post1085315.html#p1085315

clovis

[ Christianisme ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1703
Enregistré le: 19 Juin 2015, 20:12
Localisation: Guadeloupe

Message Sujet: Mille ans pour quoi faire ?

Message Titre du message: Re: Mille ans pour quoi faire ?

Message Ecrit le 30 Mai 2017, 18:50

agecanonix a écrit:Et pourtant tu te trompes mais je ne peux pas t'en vouloir.

Etre en vie pour Dieu, ce n'est pas la même définition que pour toi.

Nous sommes tous morts en réalité.. même toi et moi au moment où je t'écris.
La mort est en nous.

Tout comme Adam était mort le jour où il a péché. Pourtant biologiquement, il vivait encore.


C'est parfois ainsi que Dieu présente les choses mais la question qu'il faut se poser est celle-ci : Est-ce ce qu'il veut dire en Apocalypse 20 ? Parle-t-il de gens spirituellement morts ou de gens réellement mort ?

agecanonix a écrit:Ainsi, si Dieu ressuscite des morts mais qu'ils ne sont pas pour autant sauvés puisqu'ils devront faire leurs preuves, ils sont toujours "morts" aux yeux de Dieu jusqu'au jour où il leur donnera la vie éternelle.


L'aspect résurrection manque d'appui biblique. Il y a bien des nations durant les mille ans et les personnes qui composent ces nations doivent effectivement faire un choix de vie mais rien n'indique que ces gens soient des ressuscités. Alors, jusqu'à preuve du contraire, il ne peut s'agir que des rescapés et des descendants des rescapés de la grande bataille entre le Christ et la bête et son faux prophète.

agecanonix a écrit:C'est pas pour rien que Dieu décide que la mort n'est plus qu'après les 1000 ans seulement ... C'est qu'elle existait encore pendant les 1000 ans.


Personne n'a dit le contraire il me semble. La question soulevée et de savoir si oui ou non il y a une résurrection durant les mille ans.

agecanonix a écrit:Et pourtant Satan est lié et les habitants sur terre sont bénis par Dieu pendant les 1000 ans.. Seulement, ils sont encore "morts" bien que vivants.

Je sais que c'est un peu trop compliqué pour toi, mais je cherche sincèrement à t'aider.


Les gens continuent de vieillir et de mourir oui. Ils sont bien morts encore aux yeux de Dieu.

Il n' y a rien de compliqué. Cela manque simplement d'un appui biblique en ce qui concerne une résurrection durant les mille ans.

agecanonix a écrit:Pour Dieu la définition de la vie est celle-ci : être en vie, c'est avoir la vie telle qu'elle était prévue à l'origine, la vie éternelle.
Il n'y a pas d'autre vie pour Dieu. Elle est éternelle ou elle n'est pas !

On peut donc ressusciter, comme Lazare, mais Lazare n'a pas pris vie malgré sa résurrection, puisque la mort qui était en lui a fini par gagner ! La mort était encore là..

Si donc on n'a pas la vie éternelle , on est considéré comme "mort" même si notre corps est encore vivant.


Ce n'est pas la définition de Dieu mais une des définitions car il parle aussi parfois de morts biologiquement morts. Il faut donc voir si cette définition s'applique au texte étudié ici.

agecanonix a écrit:Quand la Révélation indique que les autres morts ne prennent pas vie avant la fin des 1000 ans, elle indique qu'ils n'obtiennent la vie éternelle qu'à la fin des 1000 ans.

Le texte n'a pas utilisé le verbe "ressusciter", mais "prendre vie".. Nuance !!


Les premiers morts dont il est question avant ces autres morts, étaient-ils réellement morts ? Oui puisqu'il ont été ressuscités. Pourquoi en serait autrement de ces autres morts ? Comme je l'ai déjà expliqué, parler de morts biologiquement morts pour ensuite parler d'autres morts morts aux yeux de Dieu n'aurait pas de sens. C'est sur la base de cette évidence que je ne peux vous suivre sur ce point.

Mais même si je devais admettre pour avancer dans le débat que ces autres morts soient des gens biologiquement vivants mais spirituellement morts comme vous le croyez, cela ne prouverait en rien une résurrection durant les mille ans. En effet, ces autres morts pourraient être simplement les nations ayant survécu à la bataille d’Armageddon.

Bref, il n'y a rien dans ce texte qui montre qu'il y aura une résurrection durant les mille ans. C'est pourquoi je demandai si c'est tout ce que vous aviez.

Et je n'ai pas encore parlé du doute que l'on peut avoir sur l'authenticité du verset 5 qui est absent de quelques manuscrits importants (voir la note de la TMN).
:Bye: "Moi, je suis le chemin, la vérité et la vie. Nul ne vient au Père que par moi" - Jésus, le Fils de Dieu.

Jésus, l'unique chemin vers le Père. :)

philippe83

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4022
Enregistré le: 27 Déc 2012, 05:12

Message Sujet: Mille ans pour quoi faire ?

Message Titre du message: Re: Mille ans pour quoi faire ?

Message Ecrit le 31 Mai 2017, 04:01

Bonjour clovis,
L'appui biblique de versets sur la résurrection est légion. Actes 24:15:"il va y avoir UNE RESURRECTION des JUSTES ET DES INJUSTES". Jean 5:28,29 précise aussi selon les versions "l'heure/le moment/le temps vient ou les morts qui sont dans les TOMBES de souvenir entendront sa voix SORTIRONT...pour une résurrection de... JUGEMENT...de VIE"
Jean 11:24:"je sais qu'il ressuscitera AU DERNIER JOUR
Actes 17:31 parle que Dieu a fixé UN JOUR pour JUGER la terre AVEC JUSTICE.
2Pi 3:9 montre aussi " qu'UN JOUR vaut mille ans pour Dieu"
Par conséquent rien n'empêche Dieu de ramener à la vie des humains pendant cette période et de les jugés selon leurs actions pendant cette période jusqu'à ce que les milles ans de règne soient terminés selon Apo 20:4,6-7 (1000 ans) mentionné ici dans les textes sans parenthèse comme tu peux le constater à la différence du verset 5. :hi:
a+

agecanonix

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6821
Enregistré le: 25 Déc 2009, 17:55

Message Sujet: Mille ans pour quoi faire ?

Message Titre du message: Re: Mille ans pour quoi faire ?

Message Ecrit le 31 Mai 2017, 15:44

La référence aux 1000 années de règne de Jésus et de ceux qu'il a achetés de la terre se retrouve en Rév 20:3, 5 et 7.

Nous y apprenons que des chrétiens reprennent vie dans une première résurrection distincte de celle de la grande majorité des morts. Cette résurrection a lieu un peu avant les 1000 ans puisque ces ressuscités doivent régner, dit le texte, pendant ces 1000 ans et non pas pendant une partie de ces 1000 ans. Ils se retrouveront au ciel.

Cette première résurrection est spéciale puisqu'elle débouche sur l'immortalité immédiate de ces chrétiens.

Verset 6.
    " heureux et saint quiconque a part à la première résurrection, sur ceux là la deuxième mort n'a pas de pouvoir".
Le verset poursuit en indiquant que ces saints immortels régneront avec Jésus pendant les 1000 ans en question alors même que les versets 2 et 3 stipulent que Satan ne pourra plus agir sur la terre pendant cette période.
    "il a été jeté dans l'abîme pour qu'il ne puisse plus égarer les nations jusqu'à ce que les 1000 ans soient achevés"
Nous avons donc Jésus + des chrétiens qui vont régner sur une terre débarrassée de Satan qui ne pourra plus égarer les nations.

Cela nous apporte également les constatations suivantes, somme toute assez logiques.
    Pour que Dieu décide de neutraliser Satan pour qu'il ne puisse plus égarer les nations pendant les 1000 ans, il faut qu'il y ait des nations sur la terre pendant ces 1000 ans.
Cependant, l'expression "nation" dans la bible ne fait pas référence à des états politiques, mais à des peuples issus de familles autres que celle d'Abraham puisque la promesse qu'il a reçu indiquait que les nations seraient bénies par sa postérité.
Ainsi, il ne faut pas voir dans l'expression "nations" une référence à un monde politique tel qu'il existe de nos jours avec des états organisés autour de frontières géographiques.

Par ailleurs, Rév 19 a démontré que ce système de chose humain aura disparu à ce moment là puisque le verset 18 stipule que les rois, les commandants, les hommes forts, les hommes libres, les esclaves, les petits et les grands, tous, auront disparu lors de l'intervention de Jésus. C'est à ce moment là, et seulement à ce moment là, que Jésus fera paître les nations avec une baguette de fer selon le verset 15.

Seulement, après la fin de ces méchants, rois, commandants, hommes forts, hommes libres, esclaves, etc, il y aura des survivants puisque Satan doit être neutralisé pendant 1000 années pour ne pas être en position de les égarer.

De même, ceux qui vont régner avec Jésus pendant ces 1000 ans doivent évidemment régner sur des humains, sinon sur qui ?

Retenons donc ces deux idées maîtresses:
    Un monde disparaît juste avant le commencement des 1000 ans.
    Des humains ont survécu et vont être soumis à Jésus et aux chrétiens oints sans que Satan ne puisse agir.
Qui sont ces humains ?

Forcement, ces humains auront échappé au jugement qui aura mené à leur perte les rois, commandants, hommes libres, esclaves, grands et petits lors de l'intervention de Jésus de Rév 19:15-18.
Rappelons que la bible appelle cette intervention de Jésus un jugement suivi d'une guerre. Rév 19:11.
Ces humains qui disparaissent sont donc ceux qui, selon le verset 20, portent la marque de la bête sauvage .

En effet Rév 14:9 stipule : " Et un autre ange, un troisième, les a suivis, disant d’une voix forte : “ Si quelqu’un adore la bête sauvage et son image, et reçoit une marque sur son front ou sur sa main, 10 il boira lui aussi du vin de la fureur de Dieu "

Comme il y a des survivants sur la terre, c'est que le jugement de Jésus leur sera favorable. Ils auront refusé de porter la marque de la bête sauvage, ce qui ne peut être qu'une action consciente et spirituelle.

En d'autre terme, pour qu'il y ait des survivants au jugement de Jésus précédent immédiatement les 1000 ans, et il y a des survivants, c'est qu'ils auront produit un acte de fidélité envers Dieu et son fils qui aura consisté à refuser de porter la marque de la bête sauvage.. Ce sont donc des chrétiens.

Seulement, ces chrétiens ne vont pas au ciel puisqu'ils constituent les nations qui vivront sur la terre pendant les 1000 ans.

Le chapitre 21 de Révélation nous les fait retrouver en partie puisque que Dieu déclare en faire ses peuples, et non pas SON peuple, Israël, lequel est au ciel depuis longtemps à ce moment là. Verset 3.

Ces nations ont donc bien survécu à la guerre menée par Jésus avant les 1000 ans pour avoir refusé de porter la marque de la bête sauvage qui est un signe d’allégeance à Satan. Elles ont été bénies et dirigées par Jésus et ses frères pendant les 1000 ans pour ensuite être à nouveau soumises à une dernière tentation de Satan (Rév 21:7-8). Victorieux, ces humains reçoivent la vie éternelle, deviennent des fils de Dieu et demeurent pour toujours sur la terre qu'ils n'ont jamais quittée.

Résumons donc cette notion de marque.

La bête sauvage et son image, créées par Satan, imposent une adhésion et une adoration à tous les humains.
Rév 13:16.
    Et elle oblige tous les gens, les petits et les grands, et les riches et les pauvres, et les hommes libres et les esclaves, pour qu’on donne à ceux-ci une marque sur leur main droite ou sur leur front, et pour que personne ne puisse acheter ou vendre, sauf celui qui a la marque, le nom de la bête sauvage ou le nombre de son nom.
Cette marque constitue une idolatrie pour Dieu si bien que ceux qui la portent sont condamnés à disparaître.

Rév 14:9.
    Si quelqu’un adore la bête sauvage et son image, et reçoit une marque sur son front ou sur sa main, il boira lui aussi du vin de la fureur de Dieu qui est versé sans mélange dans la coupe de sa colère, et il sera tourmenté avec du feu et du soufre sous les yeux des saints anges et sous les yeux de l’Agneau.
Ainsi, le refus de porter cette marque est un acte de soumission à Dieu.
Cette marque est le signe d'une adoration opposée à Dieu ce qui fait que le refus de la porter est un signe permettant de reconnaître un chrétien.

Parmi ceux qui auront refusé cette marque, nous retrouvons ceux qui vont régner avec Jésus.
    Et j’ai vu des trônes, et il y avait ceux qui se sont assis dessus, et on leur a donné le pouvoir de juger. Oui, j’ai vu les âmes de ceux qui ont été exécutés à la hache à cause du témoignage qu’ils rendaient à Jésus et parce qu’ils parlaient de Dieu, et ceux qui n’avaient adoré ni la bête sauvage ni son image et qui n’avaient pas reçu la marque sur leur front et sur leur main. Et ils ont pris vie et ont régné avec le Christ pendant mille ans
On remarque bien ici que la question de la marque est primordiale ici. Seulement, ces chrétiens se retrouvent au ciel pendant les 1000 ans.

Qui sont donc ceux qui sont sauvés lors de la guerre menée par Jésus en Rév 19:17-18 ?
En effet, il y a des survivants puisqu'il y a des humains sur terre dès le début des 1000 ans.

Cet élément est capital.
Rév 19 voit une guerre menée par Jésus contre des humains, très nombreux, qui disparaissent.
Rév 20:2-3 nous montre Dieu protéger des humains survivants en rendant inactif Satan, le Diable.
Rév 20:8 nous décrit ces humains, appelés "nations", à nouveau tentés par Satan, délié. Des saints, victorieux et toujours humains sont bénis par Dieu.

Seulement, pour être sauvés juste avant les 1000 ans, ces humains ont forcément refusé de porter la marque de la bête sauvage et de son image ?
Or, c'est un acte volontaire, spirituel et destiné à montrer qu'ils aiment Dieu et son fils. Ce sont donc des chrétiens.

Cependant, ces humains sont sauvés juste avant les 1000 ans, ce qui n'empêche pas qu'ils ne se retrouvent pas au ciel.

Ainsi, dès cette époque là, il y a une espérance terrestre et une espérance céleste avec pour les deux destinées des chrétiens bénéficiaires.

Prenons cela sous un autre angle, même au risque de me répéter car comprendre cette vérité est capital.

Voici les faits :

    1) Jésus, en Rév 19, vient mener une guerre et appliquer un jugement sur l'humanité. Rév 19:11, 14, 15, 19-21.
    2) Les 1000 ans commencent ensuite .Rév 20:2.
    3) Satan est mis hors d'état de nuire pendant ces 1000 ans.
    4) Des rois associés avec Jésus vont ressusciter au ciel et régner sur la terre pendant ces 1000 ans.
Il ressort donc que tout est fait pour protéger et diriger les humains survivants de l'action de Jésus de Rév 19.

    5) Les humains survivants sur terre sont ceux qui n'auront pas voulu adorer la bête sauvage et son image. C'est un acte de soumission commis volontairement en opposition à Satan et pour le royaume de Dieu. Ces survivants sont donc des humains ayant défendu, souvent au péril de leur vie, la volonté de Dieu. Ils sont donc chrétiens.
Révélation 13:16 nous apprend en effet : " 16 Et elle oblige tous les gens, les petits et les grands, et les riches et les pauvres, et les hommes libres et les esclaves, pour qu’on donne à ceux-ci une marque sur leur main droite ou sur leur front, 17 et pour que personne ne puisse acheter ou vendre, sauf celui qui a la marque, le nom de la bête sauvage ou le nombre de son nom "
Ainsi, ne pas porter cette marque a été difficile et dangereux pour ces humains, ce qui démontrent qu'il s'agissait pour eux d'une action volontaire et destinée à préserver leur lien avec Dieu et son fils. Indéniablement, ce sont des chrétiens.

Nous avons déjà étudié Mat 25:31 à 46 ici post1061832.html#p1061832

Il en ressort une leçon. Les brebis qui dans ce texte sont sauvées et obtiennent la vie éternelle sont jugées sur l'aide qu'elles ont apportée aux frères du Christ.
On comprend ici que Jésus, le juge, met la barre assez haute puisqu'il analyse le comportement et les actions de ces humains, issus des nations dit le texte, pour déterminer leur avenir.

Que penser de ceux, prétendus chrétiens ou non, qui auront accepté la marque de la bête sauvage et de son image, laquelle consiste à les adorer ?

On nous objecte que ces brebis de Mat 25 seraient des chrétiens qui auraient négligé d'aimer leurs frères et que les humains sauvés de la destruction de Rév 19 ne seraient pas des chrétiens.

Cette hypothèse amènerait la constatation bizarre suivante:
Des chrétiens seraient anéantis pour ne pas avoir aidé les frères de Jésus et des non chrétiens seraient sauvés tout en n'ayant rien fait pour ces mêmes frères.

Rappelons quand même que Mat 25:32 nous indique que ce sont toutes les nations qui sont concernées par le jugement de Jésus de Mat 25 et que s'il ne s'agissait que de chrétiens, cette expression "toutes les nations" signifierait que le monde entier devra devenir chrétien avant l'intervention de Jésus. De quoi annuler une bonne partie des déclarations de Jésus.

Indéniablement, et à moins de nier toute logique, ceux que Jésus sauve lors de la guerre de Rév 19 sont des humains qui ont trouvé sa faveur, les mêmes humains appelés "brebis" en Mat 25:34, les mêmes humains de la Grande Foule qu'en Révélation 7 que nous avons identifiés ici post1062759.html#p1062759

Ce sont des chrétiens ayant l'espérance terrestre.

Concernant les ressuscités.

Révélation 20 emploie l'expression " reprendre vie".

Concernant ceux qui régneront avec Jésus, après avoir dit au verset 4 qu'ils ont repris vie, Jean ajoute au verset 6 que la seconde mort ne peut plus les toucher.
C'est ça reprendre vie ! C'est plus que ressusciter, c'est avoir à minima la vie éternelle.

Quand Révélation 20:5 indique que le reste des morts ne reprend vie qu'à la fin des 1000 ans, il ne s'agit pas de sa résurrection, mais du don de la vie éternelle.

EXEMPLE.
Quand Dieu dit à Adam, tu es mort dès aujourd'hui si tu manges, et quand il retrouve Adam après le péché, il lui dit tout simplement : "tu es mort" en lui indiquant qu'il va retourner à la poussière.
Si Dieu aurait voulu pardonner à Adam par exemple, en lui redonnant le vie éternelle, on dirait, le jour où Adam a retrouvé la vie éternelle, qu'il a repris vie.
Ainsi, reprendre vie, pour Dieu, n'est pas forcement être ressuscité, mais retrouver la vie éternelle.

Les ressuscités sur terre pendant les 1000 ans sont donc bien vivants biologiquement, mais comme leur jugement n'a lieu qu'à la fin des 1000 ans, alors ils ne peuvent reprendre vie, la vraie vie, celle qui dure toujours, qu'à la fin des 1000 ans.
Mais en attendant, ils sont vivants pendant les 1000 ans, d'une vie qui peut encore se terminer par la seconde mort.

Un autre raisonnement somme toute logique.
Jésus est établi roi sur tout. Seulement, cette royauté de Jésus cessera un jour selon I Cor 15 qui écrit que Jésus doit régner jusqu'à ce que la mort disparaisse. Ensuite il se soumet à son Dieu et Père, Jéhovah.
Or, la mort disparaît au début de Révélation 21 et donc au même moment où les ressuscités reprennent vie.
Si reprendre vie c'est seulement ressusciter, alors les millions de morts qui reprendraient vie à la fin des 1000 ans ne seraient jamais soumis au Royaume de Jésus.. Ce qui est impossible..
Cette résurrection aura donc lieu forcement pendant les 1000 ans puisque c'est pendant les 1000 ans que Jésus est roi. Après, ce serait trop tard puisque Jésus aura remis son royaume à Dieu.

a +
Pour connaître l'espérance des témoins de Jéhovah, cliquer sur le lien ci-dessous.

post1085315.html#p1085315

RT2

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3419
Enregistré le: 09 Juil 2015, 15:23

Message Sujet: Mille ans pour quoi faire ?

Message Titre du message: Re: Mille ans pour quoi faire ?

Message Ecrit le 31 Mai 2017, 16:40

clovis a écrit:
" 4 Et je vis des trônes ; et à ceux qui s'y assirent fut donné le pouvoir de juger. Et je vis les âmes de ceux qui avaient été décapités à cause du témoignage de Jésus et à cause de la parole de Dieu, et de ceux qui n'avaient pas adoré la bête ni son image, et qui n'avaient pas reçu la marque sur leur front et sur leur main. Ils revinrent à la vie, et ils régnèrent avec Christ pendant mille ans. 5 Les autres morts ne revinrent point à la vie jusqu'à ce que les mille ans fussent accomplis. C'est la première résurrection. 6 Heureux et saints ceux qui ont part à la première résurrection ! La seconde mort n'a point de pouvoir sur eux ; mais ils seront sacrificateurs de Dieu et de Christ, et ils régneront avec lui pendant mille ans."

Ceux qui sont morts en Christ étaient bel et bien biologiquement morts (décapités) et ils ont été ressuscités. Les autres morts, donc, sont sans vie biologique durant les mille ans et ne seront ressuscités qu'une fois les mille ans accomplis. Le texte ne peut pas parler de vrais morts, de personnes ayant physiquement perdu la vie, pour ensuite parler d'autres morts qui n'auraient pas physiquement perdus la vie. Cela n'aurait pas de sens.

Est-ce tout ce que vous avez pour soutenir votre thèse ?


Tu as cela :


(1 Corinthiens 15:20-26) [...] Cependant, maintenant Christ a été relevé d’entre les morts, les prémices de ceux qui se sont endormis [dans la mort]. 21 Puisqu’en effet la mort vient par un homme, la résurrection des morts vient aussi par un homme. 22 De même en effet qu’en Adam tous meurent, de même aussi dans le Christ tous seront rendus à la vie. 23 Mais chacun à son propre rang : Christ les prémices, ensuite ceux qui appartiennent au Christ durant sa présence. 24 Puis, la fin, quand il remettra le royaume à son Dieu et Père, quand il aura réduit à rien tout gouvernement et tout pouvoir et puissance. 25 Car il faut qu’il règne jusqu’à ce que [Dieu] ait mis tous les ennemis sous ses pieds. 26Comme dernier ennemi, la mort sera réduite à rien.

1er groupe : ceux qui seront rendus à la vie durant sa présence (donc avant la fin de la grande tribulation); ceux-ci ont pris vie..

2ieme groupe : celui-ci n'a pas encore pris vie durant la présence du Christ, Ce n'est qu'à LA FIN que Jésus remettra le royaume. A LA FIN quand la mort sera réduite à rien. ce groupe est donc sous la domination du royaume messianique durant mille ans. Après les mille ans, la mort causée par le péché adamique aura disparu - Romains 5:12. Ce 2ieme groupe se trouve donc sur terre.

Grosso modo

clovis

[ Christianisme ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1703
Enregistré le: 19 Juin 2015, 20:12
Localisation: Guadeloupe

Message Sujet: Mille ans pour quoi faire ?

Message Titre du message: Re: Mille ans pour quoi faire ?

Message Ecrit le 31 Mai 2017, 21:31

philippe83 a écrit:L'appui biblique de versets sur la résurrection est légion. Actes 24:15:"il va y avoir UNE RESURRECTION des JUSTES ET DES INJUSTES". Jean 5:28,29 précise aussi selon les versions "l'heure/le moment/le temps vient ou les morts qui sont dans les TOMBES de souvenir entendront sa voix SORTIRONT...pour une résurrection de... JUGEMENT...de VIE"
Jean 11:24:"je sais qu'il ressuscitera AU DERNIER JOUR
Actes 17:31 parle que Dieu a fixé UN JOUR pour JUGER la terre AVEC JUSTICE.
2Pi 3:9 montre aussi " qu'UN JOUR vaut mille ans pour Dieu"
Par conséquent rien n'empêche Dieu de ramener à la vie des humains pendant cette période et de les jugés selon leurs actions pendant cette période jusqu'à ce que les milles ans de règne soient terminés selon Apo 20:4,6-7 (1000 ans) mentionné ici dans les textes sans parenthèse comme tu peux le constater à la différence du verset 5. :hi:


Je ne mets pas en doute la résurrection des injustes mais l'idée qu'elle se produirait durant les mille ans. Selon moi elle se produira au jour du jugement ou au dernier jour comme c'est écrit, donc après les mille ans.

Je répondrai au long texte d'agecanonix demain.
:Bye: "Moi, je suis le chemin, la vérité et la vie. Nul ne vient au Père que par moi" - Jésus, le Fils de Dieu.

Jésus, l'unique chemin vers le Père. :)

clovis

[ Christianisme ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1703
Enregistré le: 19 Juin 2015, 20:12
Localisation: Guadeloupe

Message Sujet: Mille ans pour quoi faire ?

Message Titre du message: Re: Mille ans pour quoi faire ?

Message Ecrit le 01 Juin 2017, 21:04

agecanonix a écrit:La référence aux 1000 années de règne de Jésus et de ceux qu'il a achetés de la terre se retrouve en Rév 20:3, 5 et 7.

Nous y apprenons que des chrétiens reprennent vie dans une première résurrection distincte de celle de la grande majorité des morts. Cette résurrection a lieu un peu avant les 1000 ans puisque ces ressuscités doivent régner, dit le texte, pendant ces 1000 ans et non pas pendant une partie de ces 1000 ans. Ils se retrouveront au ciel.

Cette première résurrection est spéciale puisqu'elle débouche sur l'immortalité immédiate de ces chrétiens.

Verset 6.
    " heureux et saint quiconque a part à la première résurrection, sur ceux là la deuxième mort n'a pas de pouvoir".
Le verset poursuit en indiquant que ces saints immortels régneront avec Jésus pendant les 1000 ans en question alors même que les versets 2 et 3 stipulent que Satan ne pourra plus agir sur la terre pendant cette période.
    "il a été jeté dans l'abîme pour qu'il ne puisse plus égarer les nations jusqu'à ce que les 1000 ans soient achevés"
Nous avons donc Jésus + des chrétiens qui vont régner sur une terre débarrassée de Satan qui ne pourra plus égarer les nations.

Cela nous apporte également les constatations suivantes, somme toute assez logiques.
    Pour que Dieu décide de neutraliser Satan pour qu'il ne puisse plus égarer les nations pendant les 1000 ans, il faut qu'il y ait des nations sur la terre pendant ces 1000 ans.
Cependant, l'expression "nation" dans la bible ne fait pas référence à des états politiques, mais à des peuples issus de familles autres que celle d'Abraham puisque la promesse qu'il a reçu indiquait que les nations seraient bénies par sa postérité.
Ainsi, il ne faut pas voir dans l'expression "nations" une référence à un monde politique tel qu'il existe de nos jours avec des états organisés autour de frontières géographiques.

Par ailleurs, Rév 19 a démontré que ce système de chose humain aura disparu à ce moment là puisque le verset 18 stipule que les rois, les commandants, les hommes forts, les hommes libres, les esclaves, les petits et les grands, tous, auront disparu lors de l'intervention de Jésus. C'est à ce moment là, et seulement à ce moment là, que Jésus fera paître les nations avec une baguette de fer selon le verset 15.

Seulement, après la fin de ces méchants, rois, commandants, hommes forts, hommes libres, esclaves, etc, il y aura des survivants puisque Satan doit être neutralisé pendant 1000 années pour ne pas être en position de les égarer.

De même, ceux qui vont régner avec Jésus pendant ces 1000 ans doivent évidemment régner sur des humains, sinon sur qui ?

Retenons donc ces deux idées maîtresses:
    Un monde disparaît juste avant le commencement des 1000 ans.
    Des humains ont survécu et vont être soumis à Jésus et aux chrétiens oints sans que Satan ne puisse agir.
Qui sont ces humains ?


Je suis en gros d'accord jusqu'ici. Jésus et les saints ressuscités règnent sur les survivants et leurs descendants.

agecanonix a écrit:Forcement, ces humains auront échappé au jugement qui aura mené à leur perte les rois, commandants, hommes libres, esclaves, grands et petits lors de l'intervention de Jésus de Rév 19:15-18.
Rappelons que la bible appelle cette intervention de Jésus un jugement suivi d'une guerre. Rév 19:11.
Ces humains qui disparaissent sont donc ceux qui, selon le verset 20, portent la marque de la bête sauvage .

En effet Rév 14:9 stipule : " Et un autre ange, un troisième, les a suivis, disant d’une voix forte : “ Si quelqu’un adore la bête sauvage et son image, et reçoit une marque sur son front ou sur sa main, 10 il boira lui aussi du vin de la fureur de Dieu "

Comme il y a des survivants sur la terre, c'est que le jugement de Jésus leur sera favorable. Ils auront refusé de porter la marque de la bête sauvage, ce qui ne peut être qu'une action consciente et spirituelle.

En d'autre terme, pour qu'il y ait des survivants au jugement de Jésus précédent immédiatement les 1000 ans, et il y a des survivants, c'est qu'ils auront produit un acte de fidélité envers Dieu et son fils qui aura consisté à refuser de porter la marque de la bête sauvage.. Ce sont donc des chrétiens.

Seulement, ces chrétiens ne vont pas au ciel puisqu'ils constituent les nations qui vivront sur la terre pendant les 1000 ans.

Le chapitre 21 de Révélation nous les fait retrouver en partie puisque que Dieu déclare en faire ses peuples, et non pas SON peuple, Israël, lequel est au ciel depuis longtemps à ce moment là. Verset 3.


Conclusion abusive. Ils peuvent rejeter la bête sans forcément reconnaître le Christ. Il se peut que ce soit des gens qui n'ont pas encore pris parti, des anarchistes, ou encore des croyants égarés.

agecanonix a écrit:Ces nations ont donc bien survécu à la guerre menée par Jésus avant les 1000 ans pour avoir refusé de porter la marque de la bête sauvage qui est un signe d’allégeance à Satan. Elles ont été bénies et dirigées par Jésus et ses frères pendant les 1000 ans pour ensuite être à nouveau soumises à une dernière tentation de Satan (Rév 21:7-8). Victorieux, ces humains reçoivent la vie éternelle, deviennent des fils de Dieu et demeurent pour toujours sur la terre qu'ils n'ont jamais quittée.


Tu veux dire qu'ils vivront plus de mille ans ? A ma connaissance, rien n'indique que les survivants vivront plus longtemps que nous.

agecanonix a écrit:Résumons donc cette notion de marque.

La bête sauvage et son image, créées par Satan, imposent une adhésion et une adoration à tous les humains.
Rév 13:16.
    Et elle oblige tous les gens, les petits et les grands, et les riches et les pauvres, et les hommes libres et les esclaves, pour qu’on donne à ceux-ci une marque sur leur main droite ou sur leur front, et pour que personne ne puisse acheter ou vendre, sauf celui qui a la marque, le nom de la bête sauvage ou le nombre de son nom.
Cette marque constitue une idolatrie pour Dieu si bien que ceux qui la portent sont condamnés à disparaître.

Rév 14:9.
    Si quelqu’un adore la bête sauvage et son image, et reçoit une marque sur son front ou sur sa main, il boira lui aussi du vin de la fureur de Dieu qui est versé sans mélange dans la coupe de sa colère, et il sera tourmenté avec du feu et du soufre sous les yeux des saints anges et sous les yeux de l’Agneau.
Ainsi, le refus de porter cette marque est un acte de soumission à Dieu.
Cette marque est le signe d'une adoration opposée à Dieu ce qui fait que le refus de la porter est un signe permettant de reconnaître un chrétien.

Parmi ceux qui auront refusé cette marque, nous retrouvons ceux qui vont régner avec Jésus.
    Et j’ai vu des trônes, et il y avait ceux qui se sont assis dessus, et on leur a donné le pouvoir de juger. Oui, j’ai vu les âmes de ceux qui ont été exécutés à la hache à cause du témoignage qu’ils rendaient à Jésus et parce qu’ils parlaient de Dieu, et ceux qui n’avaient adoré ni la bête sauvage ni son image et qui n’avaient pas reçu la marque sur leur front et sur leur main. Et ils ont pris vie et ont régné avec le Christ pendant mille ans
On remarque bien ici que la question de la marque est primordiale ici. Seulement, ces chrétiens se retrouvent au ciel pendant les 1000 ans.

Qui sont donc ceux qui sont sauvés lors de la guerre menée par Jésus en Rév 19:17-18 ?
En effet, il y a des survivants puisqu'il y a des humains sur terre dès le début des 1000 ans.

Cet élément est capital.
Rév 19 voit une guerre menée par Jésus contre des humains, très nombreux, qui disparaissent.
Rév 20:2-3 nous montre Dieu protéger des humains survivants en rendant inactif Satan, le Diable.
Rév 20:8 nous décrit ces humains, appelés "nations", à nouveau tentés par Satan, délié. Des saints, victorieux et toujours humains sont bénis par Dieu.

Seulement, pour être sauvés juste avant les 1000 ans, ces humains ont forcément refusé de porter la marque de la bête sauvage et de son image ?
Or, c'est un acte volontaire, spirituel et destiné à montrer qu'ils aiment Dieu et son fils. Ce sont donc des chrétiens.

Cependant, ces humains sont sauvés juste avant les 1000 ans, ce qui n'empêche pas qu'ils ne se retrouvent pas au ciel.

Ainsi, dès cette époque là, il y a une espérance terrestre et une espérance céleste avec pour les deux destinées des chrétiens bénéficiaires.Prenons cela sous un autre angle, même au risque de me répéter car comprendre cette vérité est capital.

Voici les faits :

    1) Jésus, en Rév 19, vient mener une guerre et appliquer un jugement sur l'humanité. Rév 19:11, 14, 15, 19-21.
    2) Les 1000 ans commencent ensuite .Rév 20:2.
    3) Satan est mis hors d'état de nuire pendant ces 1000 ans.
    4) Des rois associés avec Jésus vont ressusciter au ciel et régner sur la terre pendant ces 1000 ans.
Il ressort donc que tout est fait pour protéger et diriger les humains survivants de l'action de Jésus de Rév 19.

    5) Les humains survivants sur terre sont ceux qui n'auront pas voulu adorer la bête sauvage et son image. C'est un acte de soumission commis volontairement en opposition à Satan et pour le royaume de Dieu. Ces survivants sont donc des humains ayant défendu, souvent au péril de leur vie, la volonté de Dieu. Ils sont donc chrétiens.
Révélation 13:16 nous apprend en effet : " 16 Et elle oblige tous les gens, les petits et les grands, et les riches et les pauvres, et les hommes libres et les esclaves, pour qu’on donne à ceux-ci une marque sur leur main droite ou sur leur front, 17 et pour que personne ne puisse acheter ou vendre, sauf celui qui a la marque, le nom de la bête sauvage ou le nombre de son nom "
Ainsi, ne pas porter cette marque a été difficile et dangereux pour ces humains, ce qui démontrent qu'il s'agissait pour eux d'une action volontaire et destinée à préserver leur lien avec Dieu et son fils. Indéniablement, ce sont des chrétiens.


Comme déjà dit, les survivants ne sont pas forcément chrétiens ou alors se sont des chrétiens mous ou égarés puisque non moissonnés lorsque Jésus revient.

agecanonix a écrit:Nous avons déjà étudié Mat 25:31 à 46 ici post1061832.html#p1061832

Il en ressort une leçon. Les brebis qui dans ce texte sont sauvées et obtiennent la vie éternelle sont jugées sur l'aide qu'elles ont apportée aux frères du Christ.
On comprend ici que Jésus, le juge, met la barre assez haute puisqu'il analyse le comportement et les actions de ces humains, issus des nations dit le texte, pour déterminer leur avenir.

Que penser de ceux, prétendus chrétiens ou non, qui auront accepté la marque de la bête sauvage et de son image, laquelle consiste à les adorer ?

On nous objecte que ces brebis de Mat 25 seraient des chrétiens qui auraient négligé d'aimer leurs frères et que les humains sauvés de la destruction de Rév 19 ne seraient pas des chrétiens.

Cette hypothèse amènerait la constatation bizarre suivante:
Des chrétiens seraient anéantis pour ne pas avoir aidé les frères de Jésus et des non chrétiens seraient sauvés tout en n'ayant rien fait pour ces mêmes frères.

Rappelons quand même que Mat 25:32 nous indique que ce sont toutes les nations qui sont concernées par le jugement de Jésus de Mat 25 et que s'il ne s'agissait que de chrétiens, cette expression "toutes les nations" signifierait que le monde entier devra devenir chrétien avant l'intervention de Jésus. De quoi annuler une bonne partie des déclarations de Jésus.

Indéniablement, et à moins de nier toute logique, ceux que Jésus sauve lors de la guerre de Rév 19 sont des humains qui ont trouvé sa faveur, les mêmes humains appelés "brebis" en Mat 25:34, les mêmes humains de la Grande Foule qu'en Révélation 7 que nous avons identifiés ici post1062759.html#p1062759

Ce sont des chrétiens ayant l'espérance terrestre.


Il me semble que ce texte parle du jugement qui se tient après les mille ans et non avant les mille ans. Car il n'y a pas de jugement avant les mille ans.

agecanonix a écrit:Concernant les ressuscités.

Révélation 20 emploie l'expression " reprendre vie".

Concernant ceux qui régneront avec Jésus, après avoir dit au verset 4 qu'ils ont repris vie, Jean ajoute au verset 6 que la seconde mort ne peut plus les toucher.
C'est ça reprendre vie ! C'est plus que ressusciter, c'est avoir à minima la vie éternelle.

Quand Révélation 20:5 indique que le reste des morts ne reprend vie qu'à la fin des 1000 ans, il ne s'agit pas de sa résurrection, mais du don de la vie éternelle.

EXEMPLE.
Quand Dieu dit à Adam, tu es mort dès aujourd'hui si tu manges, et quand il retrouve Adam après le péché, il lui dit tout simplement : "tu es mort" en lui indiquant qu'il va retourner à la poussière.
Si Dieu aurait voulu pardonner à Adam par exemple, en lui redonnant le vie éternelle, on dirait, le jour où Adam a retrouvé la vie éternelle, qu'il a repris vie.
Ainsi, reprendre vie, pour Dieu, n'est pas forcement être ressuscité, mais retrouver la vie éternelle.


J'ai déjà montré ce qu'il en était.

agecanonix a écrit:Les ressuscités sur terre pendant les 1000 ans sont donc bien vivants biologiquement, mais comme leur jugement n'a lieu qu'à la fin des 1000 ans, alors ils ne peuvent reprendre vie, la vraie vie, celle qui dure toujours, qu'à la fin des 1000 ans.
Mais en attendant, ils sont vivants pendant les 1000 ans, d'une vie qui peut encore se terminer par la seconde mort.


Et s'ils meurent avant, d'accident, de maladie ou de mort naturelle ?

agecanonix a écrit:Un autre raisonnement somme toute logique.
Jésus est établi roi sur tout. Seulement, cette royauté de Jésus cessera un jour selon I Cor 15 qui écrit que Jésus doit régner jusqu'à ce que la mort disparaisse. Ensuite il se soumet à son Dieu et Père, Jéhovah.
Or, la mort disparaît au début de Révélation 21 et donc au même moment où les ressuscités reprennent vie.
Si reprendre vie c'est seulement ressusciter, alors les millions de morts qui reprendraient vie à la fin des 1000 ans ne seraient jamais soumis au Royaume de Jésus.. Ce qui est impossible..
Cette résurrection aura donc lieu forcement pendant les 1000 ans puisque c'est pendant les 1000 ans que Jésus est roi. Après, ce serait trop tard puisque Jésus aura remis son royaume à Dieu.


Votre logique est étrange. Que faites-vous du jugement ? Pensez-vous que ceux qui refusent le règne de Christ obtiendrons la vie ? Ils doivent reconnaître sa domination légitime pour avoir la vie.
:Bye: "Moi, je suis le chemin, la vérité et la vie. Nul ne vient au Père que par moi" - Jésus, le Fils de Dieu.

Jésus, l'unique chemin vers le Père. :)

Sibbekaï Houshatite

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1410
Enregistré le: 24 Fév 2015, 12:38

Message Sujet: Mille ans pour quoi faire ?

Message Titre du message: Re: Mille ans pour quoi faire ?

Message Ecrit le 03 Juin 2017, 14:11

Qui a dit que les 1000 ans sont littérales ?

A titre d'info, nombre de royaumes, rois et dictateurs.... ont voulu régner et assurer le pouvoir à leur descendance pendant 1000 ans.

1000 ans : barre mythique ou mythologique, et graal fantasmé des dictateurs en puissance ...

La WT n'échappe pas à cette ambition = instaurer le pouvoir du CC pendant 1000 ans !

..

homere

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1343
Enregistré le: 07 Avr 2015, 04:49

Message Sujet: Mille ans pour quoi faire ?

Message Titre du message: Re: Mille ans pour quoi faire ?

Message Ecrit le 07 Juin 2017, 10:54

Nous sommes à la fin des 1000 ans. Les morts sont devant le trône. Le texte ne parle pas de résurrection, mais des morts.
Ils peuvent donc avoir été ressuscités avant ce moment là, pendant les 1000 ans .
S'ils n'ont pas encore été jugés, c'est qu'ils n'ont pas encore la vie éternelle. Ils sont donc toujours morts juridiquement d'après Dieu tout en étant vivants biologiquement.



agecanonix,

Que d'effors pour faire dire aux textes bibnliques ce qu'ils ne disent pas !!!

Apoc 20, 11 ss : "Alors je vis un grand trône blanc et celui qui y était assis. La terre et le ciel s'enfuirent devant lui, et il ne se trouva plus de place pour eux. .Alors je vis les morts, les grands et les petits, debout devant le trône. Des livres furent ouverts, et un autre livre fut ouvert, qui est le livre de la vie. Les morts furent jugés d'après ce qui était écrit dans les livres, selon leurs œuvres. La mer rendit les morts qui étaient en elle, la mort et le séjour des morts rendirent les morts qui étaient en eux, et ils furent jugés, chacun selon ses œuvres."

Comment pouvez vous dire que la ressurection a eu lieu avant la fin des mille ans (selon la WT au début des mille ans, alors que le texte est très explicite et claire quand il affirme " le séjour des morts rendirent les morts". Cette expression traduit bien l'idée d'une ressurection, qui, selon le texte intervient à la fin des mille ans.

RT2

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3419
Enregistré le: 09 Juil 2015, 15:23

Message Sujet: Mille ans pour quoi faire ?

Message Titre du message: Re: Mille ans pour quoi faire ?

Message Ecrit le 07 Juin 2017, 15:44

homere a écrit:
agecanonix,

Que d'effors pour faire dire aux textes bibnliques ce qu'ils ne disent pas !!!

Apoc 20, 11 ss : "Alors je vis un grand trône blanc et celui qui y était assis. La terre et le ciel s'enfuirent devant lui, et il ne se trouva plus de place pour eux. .Alors je vis les morts, les grands et les petits, debout devant le trône. Des livres furent ouverts, et un autre livre fut ouvert, qui est le livre de la vie. Les morts furent jugés d'après ce qui était écrit dans les livres, selon leurs œuvres. La mer rendit les morts qui étaient en elle, la mort et le séjour des morts rendirent les morts qui étaient en eux, et ils furent jugés, chacun selon ses œuvres."

Comment pouvez vous dire que la résurrection a eu lieu avant la fin des mille ans (selon la WT au début des mille ans, alors que le texte est très explicite et claire quand il affirme " le séjour des morts rendirent les morts". Cette expression traduit bien l'idée d'une résurrection, qui, selon le texte intervient à la fin des mille ans.


Homère, comment la mort et l'hadès (le séjour des morts) peuvent-ils encore être présent alors que à la fin des mille ans, la Mort est réduite à rien ?

homere

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1343
Enregistré le: 07 Avr 2015, 04:49

Message Sujet: Mille ans pour quoi faire ?

Message Titre du message: Re: Mille ans pour quoi faire ?

Message Ecrit le 08 Juin 2017, 10:08

Homère, comment la mort et l'hadès (le séjour des morts) peuvent-ils encore être présent alors que à la fin des mille ans, la Mort est réduite à rien ?


Le sens des textes bibliques intéresse-t-il les témoins de Jéhovah ?

Quand Apoc 20 affirme clairement qu'à la fin des mille ans, " le séjour des morts rendirent les morts", comment ne pas y voir la RESSURECTION ?


Retourner vers Watchtower

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités