Profil du pervers narcissique
Chacun a rencontré au moins une fois dans sa vie, ce genre de profil alliant intelligence, niveau culturel, absence de valeurs morales, égoïsme, défense agressive de ses intérêts, égocentrisme, absence d’empathie, mensonge et mythomanie. Cet individu est un « comédien-né », qui s’intègre socialement avec extraversion, orgueil et combativité.

(1) Psychologue - Chantal Prevost

Profil du pervers narcissique
Il cherchera toujours à pervertir l’objet avec lequel il est en relation, par des procédés déloyaux, afin d’exposer sa cible, la compromettre, car son mode relationnel est nécessairement pervers.

(2) Psychologue - Chantal Prevost

Profil du pervers narcissique
Les signes caractéristiques du pervers narcissique apparaissent au fur et à mesure du processus entamé sur ses victimes : dévalorisation, manque d’humanité, de sensibilité, car elles sont alors vues comme naïves; seuls les résultats comptent » la fin justifie les moyens ». (..) Tout lui est dû, tout doit lui céder, il est un enfant gâté, qui impose son désir immédiat.

(3) Psychologue - Chantal Prevost

Profil du pervers narcissique
Imprévisible, caché dans l’ombre, il n’est jamais sincère et ment avec aplomb, il falsifie, il mélange sincérité, mensonge et franchise. Il aime ainsi avoir une attitude de défi à l’ordre social, une façon de montrer qu’il est toujours le plus fort et qu’il contrôle la situation. Il ne reconnaît jamais ses torts, ni ses mensonges et a souvent une composante mythomane, car il craint la réaction négative de l’entourage, la dévalorisation, et il entretient sa mythomanie en se mentant à lui même, sur sa valeur, il croit à ses mensonges, c’est un « comédien-né » car ses mensonges sont une seconde nature.

(4) Psychologue - Chantal Prevost


  • indianil y a 5 minutes
    ca me fait penser à des copier-coller :D
  • indianil y a 5 minutes
    mais personne ne lit ce tchat, sauf JPG :non:
  • indianil y a 2 minutes
    a écrit :Un grand hebdomadaire français publiait en janvier 1995 une enquête sur « Les 50 hommes les plus influents de la planète » (1). Pas un chef d’Etat ou de gouvernement, pas un ministre ou un député, pas un élu de quelque pays que ce soit, n’y figuraient. Un autre hebdomadaire a consacré, il y a quelques mois, sa « une » à « L’homme le plus influent du monde » (2
  • indianil y a 2 minutes
    a écrit :). De qui s’agissait-il ? De M. William Clinton ? De M. Helmut Kohi ? De M. Boris Eltsine ? Non. Tout simplement de M. Bill Gates, le patron de Microsoft, qui domine les marchés stratégiques de l’information et qui s’apprête à contrôler les autoroutes de l’information.
  • indianil y a 2 minutes
    a écrit :Les formidables bouleversements scientifiques et technologiques de ces deux dernières décennies ont dopé, dans plusieurs domaines, les thèses ultralibérales du « laissez faire, laissez passer ».
  • indianil y a 1 minute
    Et la chute du mur de Berlin, la disparition de l’Union soviétique et l’effondrement des régimes communistes les ont puissamment encouragées. La mondialisation des échanges de signes, en particulier, a été fabuleusement accélérée. Grâce à la révolution de l’informatique et de la communication. Celles-ci, concrètement, ont entraîné l’explosion — les célèbres « big bang » — des deux principaux systèmes nerveux des sociétés modernes : les marchés financiers et les réseaux d’information (3).
  • indianil y a 1 minute
    La transmission de données à la vitesse de la lumière (300 000 kilomètres par seconde) ; la numérisation des textes, des images et des sons ; le recours, devenu banal, aux satellites de télécommunication ; la révolution de la téléphonie ; la généralisation de l’informatique dans la plupart des secteurs de la production et des services ; la miniaturisation des ordinateurs et leur mise en réseau à l’échelle planétaire ont, peu à peu, chambardé l’ordre du monde (lire à cet égard, L’empire des techniques, l’article de Roger Lesgards). :D depuis 1844
  • indianà l’instant
    Tout particulièrement le monde de la finance. Celle-ci réunit désormais les quatre qualités qui en font un modèle parfaitement adapté à la nouvelle donne technologique : planétarité, permanence, immatérialité et immédiateté. Des attributs pour ainsi dire divins. Et qui, logiquement, donnent lieu à un nouveau culte, une nouvelle religion.
  • indianà l’instant
    Celle du marché. On échange instantanément, vingt-quatre heures sur vingt-quatre, des données d’un bout à l’autre de la Terre. Les principales Bourses sont reliées entre elles et fonctionnent en boucle. Non-stop. Tandis que, à travers le monde, devant leurs écrans électroniques, des milliers de jeunes gens surdiplômés, surdoués, passent leurs journées pendus au téléphone. Ils sont les clercs du marché.
  • indianà l’instant
    Ils interprètent la nouvelle rationalité économique. Celle qui a toujours raison. Et devant laquelle tout argument — a fortiori s’il est d’ordre social ou humanitaire — doit s’incliner (lire, Emprise de la finance, l’article de René Passet).

Connexion  •  S’enregistrer

Qui est en ligne / Statistiques

Au total il y a 112 utilisateurs en ligne : 22 enregistrés, 0 invisible et 90 invités
Membres : Ahrefs [Bot], Arké, Bing, Eliaqim, Girard, Google, Google-F, homere, indian, InfoHay1915, Inti, Jean Moulin, J'm'interroge, Majestic, medico, Mic, prisca, ronronladouceur, SemrushBot, Serviteur d'Allah, uzzi21, vic

Légende: Forums enseignement, Nouveaux utilisateurs enregistrés, Utilisateurs contingents
1377661 messages • 45369 sujets • 8047 membres • Le membre enregistré le plus récent est Girard.

Statistiques des dons • Faire un don

58.98 %

Nous avons reçu 657.36€ de dons.
Notre objectif est d’obtenir 1114.49€.

96.46 %

Les dons ont été utilisés à hauteur de 634.06€ des 657.36€ déjà reçus.