le miracle de lanciano

Un miracle désigne un fait extraordinaire, positif, non explicable scientifiquement.
Règles du forum
Les premiers miracles au sens chrétien ont été faits par Jésus et les apôtres, et sont relatés dans le Nouveau Testament.
Répondre
Son of God

* [ Aucun rang ] *

Messages : 487
Inscription : 26 janv. 2007, 04:57

le miracle de lanciano

Ecrit le 26 nov. 2007, 15:45

Message par Son of God »

Voici donc ce remarquable récit : "Un moine basilien, sage sur les choses du monde mais moins sur les choses de la foi, passait par un moment difficile dans sa perception de la réelle présence de Notre Seigneur Jésus-Christ dans l’Eucharistie. Il priait constamment pour le soulagement de ses doutes ; celui-ci effectivement. doutait et se trouvait consumé d’effroi de perdre un jour sa vocation. Son martyre était très pénible et il souffrait quotidiennement de la routine de son sacerdoce. Finalement un matin, pendant la célébration de la Messe, sujet à une grande attaque de doutes, il commença la Consécration devant les habitants d’un village voisin. Soudainement après la Consécration du Pain et du Vin, ce qu’il vit sur l’autel le fit trembler des mains. Il resta interdit, le dos tourné aux fidèles, pendant un moment qui sembla aux paroissiens une éternité, puis, doucement il se tourna vers eux et leur dit : "O témoins heureux à qui le Dieu Béni, pour contredire mon incrédulité, a voulu se révéler Lui-Même dans ce béni Sacrement et Se rendre visible à nos yeux Venez voir notre Dieu si près de nous. Voici la Chair et le Sang de notre Christ Bien-Aimé."

En effet, l’Hostie s’était transformée en Chair et le Vin en Sang ! Les fidèles, ayant témoigné du miracle, commencèrent à pleurer, en demandant pardon, et en suppliant miséricorde. Certains se frappèrent la poitrine, en confessant leurs péchés et en se déclarant indignes de témoigner de ce miracle, d’autres encore s’agenouillèrent en respect et en remerciement pour le cadeau que Dieu leur avait offert. Ce jour même, la rumeur du miracle parcourut tout le village comme un feu embrase une forêt et, tout aussi vite, les villages voisins jusqu’au Saint-Siège même."

Là ne finit pas notre histoire. Certes, "le don" de Lanciano était adressé au bon moine italien, au peuple du petit village et aux hommes de ce temps, mais aussi aux hommes de toutes les nations du monde et de toutes générations à venir, car ce qui est le plus remarquable, est la continuité même de ce miracle, un miracle qui demeura visible pour tous pendant une période de plus de 1297 ans, sans, toutefois, le moindre usage d’un quelconque produit de conservation ou substance chimique permettant à la Chair et au Sang de rester frais, car oui, la Sainte Hostie, transformée en Chair, et le Vin transformé en Sang, sont demeurés, pendant plus de douze siècles, parfaitement intacts.

En 1970, 1971 et plus tard en 1981, une investigation scientifique fut encouragée par l’Eglise Catholique. L’illustre Professeur Odoardo Linoli, Professeur d’Anatomie, d’Histologie Pathologique, de Chimie et de Microscopie Clinique, commença une longue série d’analyses et de tests afin de déterminer l’exacte nature du-dit miracle. Les investigations furent toutes menées avec des procédures de haute gamme technologique dont les observations furent largement confirmées par une série de photographies prises au microscope. Les analyses, une fois terminées, permirent les conclusions suivantes : Le spécimen "Chair" de l’Eucharistie est indubitablement de la chair humaine. Le spécimen "Sang" de l’Eucharistie est indubitablement du Sang humain. Le spécimen "Chair" de l’Eucharistie est composé de tissus musculaires d’un cœur humain. Dans le spécimen "Chair" de l’Eucharistie on peut, entre autres, observer : Le spécimen "chair" de l’Eucharistie est un CŒUR HUMAIN, complet dans sa structure essentielle. Le spécimen "Chair" et "Sang" de l’Eucharistie ont le même type sanguin, AB (Note : Type sanguin identique a celui trouvé par le Professeur Baima Bollone sur le Saint Suaire de Turin). Plusieurs minéraux ont été trouvés dans le spécimen "Sang" de l’Eucharistie : Chlorites, phosphores, magnésium, potassium, sodium et calcium. Il fut trouvé dans le spécimen "Sang" de l’Eucharistie des protéines dans les mêmes proportions normales qui sont trouvées dans les sero-protéiques de sang courant.

La préservation de la Chair et du Sang, qui furent exposés dans leur état naturel, sans le moindre moyen de quelconque forme de préservation, pendant douze (12) siècles à l’action d’agents atmosphériques et biologiques, constituent un extraordinaire phénomène, scientifiquement inexplicable. De plus, il fut observé une étrange anomalie dans le spécimen "Sang" de l’Eucharistie : Une fois liquéfié, le Sang Eucharistique de Lanciano garde toutes ses propriétés chimiques et physiques sans toutefois se détériorer sous une forme quelconque. En effet, normalement, quinze minutes après l’extraction d’un sang humain ordinaire, toutes les activités biologiques périssent irrémédiablement, cependant le spécimen de Lanciano en tout moment conserve toutes ses propriétés biochimiques intactes. Je crois que l’on peut dire que, appelée à témoigner, la Science, malgré son incapacité à expliquer ce phénomène, a donné une réponse on ne peut plus réfléchie sur l’authenticité du miracle Eucharistique de Lanciano. Celle-ci aussi avoue, peut-être avec amertume, que tous les résultats d’analyse constituent une violation absolue des lois de la physique.

*Ces textes sont extraits du livre " Un message d’Amour " de X.Reyes-Ayral aux éditions Résiac.

Image

Albert Einstein

* [ Aucun rang ] *

Messages : 30
Inscription : 14 févr. 2007, 23:07
Localisation : dans l'univers

Ecrit le 02 déc. 2007, 20:41

Message par Albert Einstein »

voiçi un lien contenant l'integralité des resultats d'examen qui differe quelque peu de ton texte

http://www.christ-roi.net/index.php/Le_ ... air_.C2.BB

Ryuujin

* [ Aucun rang ] *

Messages : 3412
Inscription : 26 avr. 2004, 20:12

Ecrit le 03 déc. 2007, 11:32

Message par Ryuujin »

je vois pas trop où est le miracle là dedans.

Pour l'instant, je vois juste un tour de passe-passe particulièrement macabre, qui aujourd'hui déboucherait plutôt sur une enquète policière.

Albert Einstein

* [ Aucun rang ] *

Messages : 30
Inscription : 14 févr. 2007, 23:07
Localisation : dans l'univers

Ecrit le 04 déc. 2007, 08:16

Message par Albert Einstein »

passe passe ou simplement des tissus momifié comme le laisse supposé la description des chair prelevé pour analise ==>

Etude histologique de la « chair »

(Cf. Linoli, « Ricerche istologiche, immunologiche e biochimiche sulla carne e sut sangue del Miracolo Eucaristico di Lanciano (VIII secolo)», tiré à part des Quaderni Sclavo di Diagnostica, 7, 1971 [Condensé du présent rapport. N. du Tr.](.

Le petit fragment de tissu prélevé pour l'étude histologique a présenté au microscope un aspect homogène, dense, de couleur jaune brunâtre et de consistance extrêmement résistante.


d'autre part les moyens scientifique des année 70 ne sont pas ceux d'aujourd'hui ...

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir à « Miracles »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité