Le Sutra du Lotus : les circonstances de sa rédaction selon la recherche acédémique

Croyances issu des enseignements de Siddhartha Gautama, considéré comme le Bouddha historique.
Règles du forum
Le bouddhisme est une pratique, une philosophie de vie fondée par un sage de l'inde antique vers -600 avant JC, ce sage appelé "Bouddha" ce qui veut dire Éveillé, atteint l'Éveil vers 40 ans puis il enseigna durant toute sa vie, il mourut vers 80 ans en ayant établi une communauté de sa doctrine.
Répondre
Disciple Laïc

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 1003
Enregistré le : 06 sept. 2020, 03:48
Localisation : Île de France

Contact :

Le Sutra du Lotus : les circonstances de sa rédaction selon la recherche acédémique

Ecrit le 10 nov. 2020, 12:34

Message par Disciple Laïc »

Source : wikipédia :

La composition du texte, réalisée en plusieurs étapes, s'étagerait entre le Ier siècle av. J.-C. et le milieu du Ier siècle ap. J.-C., soit plusieurs siècles après la mort du Bouddha 9. Selon le traducteur Burton Watson, il pourrait, à l'origine, avoir été écrit dans un dialecte prâkrit avant d'être traduit en sanskrit plus tard afin qu'il gagne ainsi une plus grande respectabilité 10. Jan Nattier 11 a d’ailleurs avancé que ce serait le cas pour presque tous les sûtras parvenus en Chine avant le IVe siècle. Des fragments en sanskrit d’une version d’Asie centrale, indépendante de la version chinoise, ont été retrouvés dans les années 1990 12. Des versions sanskrites tardives ont été retrouvées au Gilgit (VIe siècle) et au Népal (XIIe siècle)13.

9 Williams, Paul. Mahāyāna Buddhism: the doctrinal foundations, Routledge, 1989, p. 142. (ISBN 9780415356534)
10 Watson, Burton (tr.). The Lotus Sutra. New York 1993 (Columbia University Press), p. IX
11 Nattier, Jan, A Guide to the Earliest Chinese Buddhist Translations, Bibliotheca Philologica et Philosophica Buddhica X, IRIABS Tokyo 2008
12 Matsuda Kazunobu New Sanskrit Fragments of the Saddharmapu.n.dariikasuutra in the Schoyen Collection, Norway, The Journal of Oriental Studies V. 10 (2000) p. 97-108
13 Philippe Cornu, Dictionnaire encyclopédique du bouddhisme.
"Sachant que la vie est courte, pourquoi vous quereller ?" Le Bouddha.

Yvon

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 2267
Enregistré le : 01 sept. 2015, 17:07

Re: Le Sutra du Lotus : les circonstances de sa rédaction selon la recherche acédémique

Ecrit le 10 nov. 2020, 13:50

Message par Yvon »

Faut arréter avec Wikipédia c'est une source litigieuse . Merci
:priere: "Le sage n’est pas celui qui pratique le bouddhisme en dehors des règles de la société mais plutôt celui qui, grâce à une compréhension profonde du monde, connaît la meilleure manière de s’y comporter."

Disciple Laïc

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 1003
Enregistré le : 06 sept. 2020, 03:48
Localisation : Île de France

Contact :

Re: Le Sutra du Lotus : les circonstances de sa rédaction selon la recherche acédémique

Ecrit le 10 nov. 2020, 14:03

Message par Disciple Laïc »

Regarder les textes les plus anciens. C'est là que l'on a le plus de chance de trouver la doctrine correcte. Ni plus ni moins.
"Sachant que la vie est courte, pourquoi vous quereller ?" Le Bouddha.

Yvon

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 2267
Enregistré le : 01 sept. 2015, 17:07

Re: Le Sutra du Lotus : les circonstances de sa rédaction selon la recherche acédémique

Ecrit le 10 nov. 2020, 14:12

Message par Yvon »

Se fier aux textes les plus anciens pour dire que ce sont les vrais enseignements sont des propos d'adepte du Théravadda donc ça n'a rien à faire sur ce forum général . Merci
:priere: "Le sage n’est pas celui qui pratique le bouddhisme en dehors des règles de la société mais plutôt celui qui, grâce à une compréhension profonde du monde, connaît la meilleure manière de s’y comporter."

Disciple Laïc

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 1003
Enregistré le : 06 sept. 2020, 03:48
Localisation : Île de France

Contact :

Re: Le Sutra du Lotus : les circonstances de sa rédaction selon la recherche acédémique

Ecrit le 10 nov. 2020, 14:20

Message par Disciple Laïc »

Regarder les textes les plus anciens. C'est là que l'on a le plus de chance de trouver la doctrine correcte. Ni plus ni moins.
"Sachant que la vie est courte, pourquoi vous quereller ?" Le Bouddha.

Yvon

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 2267
Enregistré le : 01 sept. 2015, 17:07

Re: Le Sutra du Lotus : les circonstances de sa rédaction selon la recherche acédémique

Ecrit le 10 nov. 2020, 14:45

Message par Yvon »

Selon Tientai il y eu dans la vie de Shakyamuni 5 périodes d'enseignement :

Les cinq périodes d'enseignement constituent un système de classification des enseignements de Shakyamuni, selon le concept illustré par la Parabole de l'homme riche et de son fils pauvre. Chaque période est nommée d'après le contenu d'un ensemble de sûtras de référence. Tiantai distingue : 1. la période Kegon; 2. la période Agon; 3. la période Hôtô ; 4. la période Hannya; 5. la période Hokke Nehan.

1)la période Kegon désigne celle où Shakyamuni, après avoir atteint l'Éveil sous l'arbre de la bodhi, près de Gayâ, exposa le sûtra Kegon (Mahayana provisoire) pendant vingt et un jours. Il donna alors un enseignement d'un très haut niveau, pour mesurer la capacité de ses contemporains à comprendre ses doctrines.
2)La période Agon est celle où Shakyamuni exposa les sûtras Agon (enseignement Hinayana) dans le Parc aux Cerfs (Vârânasi), pendant douze ans. Son objectif était de développer peu à peu la compréhension de ses auditeurs, pour les rendre capables de saisir ses enseignements.
3)La période Hôtô désigne les seize ans (d'après une autre source, huit ans) succédant à la période Agon, où Shakyamuni exposa les enseignements du Mahayana provisoire, tels que le sûtra Amida, le sûtra Vimalakirti (jap. Yuima), et d'autres. Il réfuta l'attachement au Hinayana des disciples appartenant aux deux états d'étude et d'absorption pour éveiller en eux le désir d'entendre le Mahayana.
4)Pendant la période Hannya, d'une durée de quatorze années (ou vingt-deux selon une autre source), Shakyamuni prêcha en quatre lieux et seize assemblées, au mont Juhô, à l'étang Hakuro, etc. Il exposa la doctrine de la non-substan¬tialité de tous les phénomènes (kû) dans le sûtra Makahannya (appartenant au Mahayana provisoire). Il établit des distinctions précises entre ses disciples, selon leur capacité.
5)Pendant la période Hokke-Nehan (ou Hokke-Nirvana) qui dura huit ans, Shakyamuni exposa le Sûtra du Lotus (Mahayana définitif), en deux lieux et trois assemblées, au pic de l'Aigle et lors de la Cérémonie dans les airs, dans le royaume de Magadha. Juste avant sa disparition, pendant un jour et une nuit, il exposa le sûtra du Nirvana, dans le shala (bosquet d'arbres) au bord de la rivière Ajitavati, au nord-ouest de Kushinagara. Pendant cette période, il révéla le véritable enseignement permettant à tous les êtres vivants d'atteindre la bouddhéité. II recommanda d'abandonner les enseignements provisoires qu'il avait exposés auparavant comme des moyens.

Cette comparaison est utilisée pour insister sur le fait que le Sûtra du Lotus, exposé dans la période Hokke-Nirvana, révèle l'enseignement suprême.
La classification des enseignements de Shakyamuni en cinq périodes fut établie par Tiantai, selon le contenu des sûtras transmis en Chine à son époque. Ainsi, il expliqua la véritable intention de Shakyamuni et structura tout le bouddhisme (non pas tant d'un point de vue chronologique que du point de vue du sens des sûtras).
:priere: "Le sage n’est pas celui qui pratique le bouddhisme en dehors des règles de la société mais plutôt celui qui, grâce à une compréhension profonde du monde, connaît la meilleure manière de s’y comporter."

Disciple Laïc

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 1003
Enregistré le : 06 sept. 2020, 03:48
Localisation : Île de France

Contact :

Re: Le Sutra du Lotus : les circonstances de sa rédaction selon la recherche acédémique

Ecrit le 11 nov. 2020, 07:12

Message par Disciple Laïc »

Réponse apportée à cela dans un autre fil.
"Sachant que la vie est courte, pourquoi vous quereller ?" Le Bouddha.

vic

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar du membre

Messages : 13701
Enregistré le : 07 juil. 2013, 16:15

Re: Le Sutra du Lotus : les circonstances de sa rédaction selon la recherche acédémique

Ecrit le 11 nov. 2020, 07:55

Message par vic »

Yvon a écrit :
10 nov. 2020, 14:12
Se fier aux textes les plus anciens pour dire que ce sont les vrais enseignements sont des propos d'adepte du Théravadda donc ça n'a rien à faire sur ce forum général . Merci
L'importance est la cohérence d'ensemble , et le canon pali étudié est le plus cohérent, le plus rigoureux sur le plan philosophique .
Le soutra du lotus est un bidouillage irrationnel sans cohérence d'ensemble , sans rigueur , basé uniquement sur du superstitieux .
La croyance est l'exact contraire de la preuve, et qu'un dieu utilise la croyance pour espérer démontrer son existence prouverait l'absurdité d'un tel dieu .On serait très loin de l'omniscience qu'on attribue à ce dieu imaginaire .

Disciple Laïc

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 1003
Enregistré le : 06 sept. 2020, 03:48
Localisation : Île de France

Contact :

Re: Le Sutra du Lotus : les circonstances de sa rédaction selon la recherche acédémique

Ecrit le 11 nov. 2020, 08:03

Message par Disciple Laïc »

vic a écrit :
11 nov. 2020, 07:55
L'importance est la cohérence d'ensemble , et le canon pali étudié est le plus cohérent, le plus rigoureux sur le plan philosophique . (1)
Le soutra du lotus est un bidouillage irrationnel sans cohérence d'ensemble , sans rigueur , basé uniquement sur du superstitieux .
(1) Ce n'est pas parfait mais c'est ce dont on dispose de mieux de nos jours. C'est comme ça. Et de toute façon le Bouddha encourage a étudier ses paroles avec intelligence, esprit critique, à tester, vérifier. Et non pas a avoir une croyance aveugle en ses paroles.

Visiblement il y a de la "foi" aveugle en Nichiren et en le Sutra du Lotus chez les adeptes de la Soka Gakkaï. C'est regrettable. Une étude critique permet de relativiser les choses.
"Sachant que la vie est courte, pourquoi vous quereller ?" Le Bouddha.

Yvon

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 2267
Enregistré le : 01 sept. 2015, 17:07

Re: Le Sutra du Lotus : les circonstances de sa rédaction selon la recherche acédémique

Ecrit le 11 nov. 2020, 09:58

Message par Yvon »

On a dèjà parlait du Sutra du Lotus . Voir le forum Mahayana ou ce post devrait se trouver . Merci
:priere: "Le sage n’est pas celui qui pratique le bouddhisme en dehors des règles de la société mais plutôt celui qui, grâce à une compréhension profonde du monde, connaît la meilleure manière de s’y comporter."

Disciple Laïc

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 1003
Enregistré le : 06 sept. 2020, 03:48
Localisation : Île de France

Contact :

Re: Le Sutra du Lotus : les circonstances de sa rédaction selon la recherche acédémique

Ecrit le 11 nov. 2020, 10:22

Message par Disciple Laïc »

Les Textes les plus anciens disponibles à étudier, un éthique de vie a respecter et de la véritable méditation : samatha et vipassana. C'est ça la pratique correcte. Si on faut autre chose ce n'est pas la voie du Bouddha. Et cela mène donc ailleurs.
"Sachant que la vie est courte, pourquoi vous quereller ?" Le Bouddha.

Yvon

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 2267
Enregistré le : 01 sept. 2015, 17:07

Re: Le Sutra du Lotus : les circonstances de sa rédaction selon la recherche acédémique

Ecrit le 11 nov. 2020, 10:59

Message par Yvon »

le Vipassanna vinaigrette on en a déjà parlé avec Vic encore une fois vous venez aprés la bataille en racontant ce qui a déjà été dit .
:priere: "Le sage n’est pas celui qui pratique le bouddhisme en dehors des règles de la société mais plutôt celui qui, grâce à une compréhension profonde du monde, connaît la meilleure manière de s’y comporter."

Disciple Laïc

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 1003
Enregistré le : 06 sept. 2020, 03:48
Localisation : Île de France

Contact :

Re: Le Sutra du Lotus : les circonstances de sa rédaction selon la recherche acédémique

Ecrit le 11 nov. 2020, 14:45

Message par Disciple Laïc »

Les Textes les plus anciens disponibles à étudier, un éthique de vie a respecter et de la véritable méditation : samatha et vipassana. C'est ça la pratique correcte. Si on faut autre chose ce n'est pas la voie du Bouddha. Et cela mène donc ailleurs.
"Sachant que la vie est courte, pourquoi vous quereller ?" Le Bouddha.

Yvon

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 2267
Enregistré le : 01 sept. 2015, 17:07

Re: Le Sutra du Lotus : les circonstances de sa rédaction selon la recherche acédémique

Ecrit le 11 nov. 2020, 15:40

Message par Yvon »

Toujours vos concepts du Théravadda qui n'engage que vous .
:priere: "Le sage n’est pas celui qui pratique le bouddhisme en dehors des règles de la société mais plutôt celui qui, grâce à une compréhension profonde du monde, connaît la meilleure manière de s’y comporter."

Disciple Laïc

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 1003
Enregistré le : 06 sept. 2020, 03:48
Localisation : Île de France

Contact :

Re: Le Sutra du Lotus : les circonstances de sa rédaction selon la recherche acédémique

Ecrit le 12 nov. 2020, 05:41

Message par Disciple Laïc »

Non c'est la pratique. C'est tout. Ces concepts ne m'appartiennent pas. Ils sont la pratique et les conceptions telles que décrites. Le Dharma n'appartient a personne. Rien n'appartient en propre à personne, si vous commenciez à comprendre la vacuité, vous le sauriez. Rien ne m'appartient, rien ne vous appartient. Nous ne nous appartenons même pas à nous même. C'est un illusion liée à la croyance en le "soi" indépendant.

Et pourtant... si il y a bien une chose qui est développée dans le Grand Véhicule c'est la notion de vacuité de tous les phénomènes. Même cela vous semblez l'ignorer. C'est vraiment une extrêmement mauvaise idée que de ce focaliser sur un seul texte. Cela ne peut mener qu'a une vision étroite, incomplète et insuffisante de la doctrine. Et donc ne peut mener à quelque chose de bon, de satisfaisant.

L'on ne vous aide pas en vous faisant croire que tout ne peut venir que d'un seul sutra. Il y en a des centaines, des milliers. Mais évidemment si vous n'avez pas la curiosité d'aller voir... et si l'on vous met dans la tête qu'il n'y a rien de bon pour vous à y trouver... non, on ne veut pas votre bien en vous dissuadant de le faire. Vous ne trouverez pas un bonheur profond et satisfaisant ainsi. Et ceux qui vous affirment le contraire non plus. Et il ne font pas votre bien. Et un jour vous le regretterez. J'espère qu'un jour vous comprendrez et ouvrirez les yeux.

Même si je suis sceptique quand au Véhicule de Diamant, il y a des gens très bien inspirés dedans et de très beau textes (Dilgo Khyantsé Rinpoché, Bokhar Rinpoché par exemple pour ceux que je connais, le moine Matthieu Ricard dit aussi de très bonne choses), en ce moment j'écoute un moine très sympathique, tibétain, en français. Il y a aussi des pratiquant du Zen qui sont très intéressants et inspiré (Dogen par exemple), cela se voit, j'en écoute aussi. Voyez justement... je ne suis pas sectaire. Ma préférence va de plus en plus au Theravada, mais justement on m'a appris à écouter aussi d'autres choses quand elles me paraissaient correctes, et j'ai des sources bouddhiques variées dans ma bibliothèque. Et on m'a aussi appris a faire preuve de discernement. Grâce à vous j'ai aussi appris des choses que j'ignorais jusque là et qui vont me servir. Des choses a éviter. Je suis un peu mieux averti qu'avant. Ce qui est, malgré vous, à porté a votre crédit, et je vous en remercie.

Le karma, tenir compte de la loi du karma. Personne n'y échappe. Ceux qui cultivent l'aversion pour autrui, les paroles blessantes, méprisantes, discriminantes, en payeront le prix tôt ou tard. Personne n'y échappe même le Bouddha n'a pu y échapper.

Conseil : si c'est pour dire du mal de ce que je viens d'écrire, des gens que je mentionne, rendez vous service : taisez vous. Ce sera déjà cela de moins a payer un jour. Dans votre intérêt.
"Sachant que la vie est courte, pourquoi vous quereller ?" Le Bouddha.

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Bouddhisme »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 5 invités