L'intelligence humaine, une épine pour l'évolution.

Science et religion ne sont plus considérées comme incompatibles. The Daily Telegraph, Londres, 26 mai 1999.
Répondre
Mormon

[Modérateur]
[Modérateur]
Avatar de l’utilisateur

Messages : 16039
Inscription : 23 oct. 2012, 07:56

Re: L'intelligence humaine, une épine pour l'évolution.

Ecrit le 30 mars 2021, 02:36

Message par Mormon »

Le Seigneur révélera tout au bon moment :

"Oui, en vérité, je vous le dis, ce jour-là où le Seigneur viendra, il révélera tout : Les choses qui sont passées et les choses qui sont cachées, que nul ne connaissait, les choses de la terre par lesquelles elle fut faite, leur dessein et leur fin — des choses extrêmement précieuses, des choses qui sont en haut, des choses qui sont en bas, des choses qui sont dans la terre, sur la terre et dans le ciel." (Doctrine et Alliance 101:32-34)

Lire tout le message: https://www.forum-religion.org/viewtopi ... 2#p1076372

.
Le Livre de Mormon online :
UN AUTRE TEMOIGNAGE DE JESUS-CHRIST
http://www.lds.org/scriptures/bofm?lang=fra
EGLISE de JESUS-CHRIST des SAINTS des DERNIERS JOURS

keinlezard

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur

Messages : 5406
Inscription : 08 oct. 2012, 04:08

Re: L'intelligence humaine, une épine pour l'évolution.

Ecrit le 30 mars 2021, 11:34

Message par keinlezard »

Hello,

Pour continuer sur le gros problème d'un Dieu jouant aux "légos" avec de l'ADN

une petite étude de PNAS ... en substance ... nous possedons les même gènes que les serpents ... ce qui nous permettrait
de produire du venin par nos glandes salivaires ....

Soit Dieu n'est pas très doué lorsqu'il joue aux légo avec l'ADN ... soit les dits gènes ont une origine qui trouve son explication
par la Théorie de l'évolution :)

https://www.pnas.org/content/118/14/e2021311118


Cordialement
Adopter les règles de Crocker autorise vos interlocuteurs à optimiser leur message pour le transfert d'informations sans se préoccuper d'amabilités. Elles imposent que vous acceptiez l'entière responsabilité du fonctionnement de votre esprit – si on vous offense, c'est de votre faute.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Lee_Daniel_Crocker

keinlezard

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur

Messages : 5406
Inscription : 08 oct. 2012, 04:08

Re: L'intelligence humaine, une épine pour l'évolution.

Ecrit le 05 avr. 2021, 12:46

Message par keinlezard »

Hello,
un autre petit article qui à un lien , même assez éloigné, avec le sujet présent

https://elifesciences.org/articles/63431


en substance nous sommes ici sur un systeme auto répliquant à base d'Arnt
que nous soupçonnions depuis un certain temps ( voir les débats sur la biogenèse ARN/ADN )

Cet article est une nouvelle confirmation ( en attendant d'autre ) sur une voie probable
de l'apparition de la vie sur terre

Cordialement
Adopter les règles de Crocker autorise vos interlocuteurs à optimiser leur message pour le transfert d'informations sans se préoccuper d'amabilités. Elles imposent que vous acceptiez l'entière responsabilité du fonctionnement de votre esprit – si on vous offense, c'est de votre faute.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Lee_Daniel_Crocker

keinlezard

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur

Messages : 5406
Inscription : 08 oct. 2012, 04:08

Re: L'intelligence humaine, une épine pour l'évolution.

Ecrit le 08 avr. 2021, 02:58

Message par keinlezard »

Hello,

Un nouvel article d'une équipe Israëlienne qui démontre que l'homme était principalement carnivore et superprédateur il y a encore 40 000 ans avec un régime quasi exclusif de viande ... autrement dit ... jusqu'à il y a 40 000 ans ... l'homme n'avait aucune raison de se sédentariser pour faire pousser des céréales.

https://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1002/ajpa.24247

Ainsi donc, puisque l'agriculture était sans raison d'être avant 40 000 ans ... il devient plus compliqué d'affirmer péremptoirement comme la pu faire notre ami Agecanonix que l'homme aurait du se sédentariser bien plus tôt.
Cela l'aurait obligé à avoir domestiquer des milliers si ce n'est des millions d'animaux alors même que l'idée de domestication n'avait même pas encore été rendue possible par le premier d'entre tous les canidés ... qui n'arriveront que vers les 20 000 ans

Et remarquons, finallement et pour bien insister que si la domestication des loups n'a pu se faire qu'avec le concours et la volonté propres de loup eux même , ici le régime alimentaire carnivore strict d'homo sapiens vers un régime omnivore actuel est le résultat d'une évolution lente , ce que l'article confirme par l'approche génétique

Cordialement
Adopter les règles de Crocker autorise vos interlocuteurs à optimiser leur message pour le transfert d'informations sans se préoccuper d'amabilités. Elles imposent que vous acceptiez l'entière responsabilité du fonctionnement de votre esprit – si on vous offense, c'est de votre faute.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Lee_Daniel_Crocker

keinlezard

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur

Messages : 5406
Inscription : 08 oct. 2012, 04:08

Re: L'intelligence humaine, une épine pour l'évolution.

Ecrit le 09 avr. 2021, 03:31

Message par keinlezard »

Hello,
Une autre article récent qui précise un peu plus la date d'apparition d'un cerveau type homo sapiens

https://www.sciencemag.org/news/2021/04 ... ls-suggest

Qui illustre à mon sens la différence qu'il y a entre une conception "figé" de la science telle que nous l'exposent les créationnistes
pour qui "une découverte" est forcément la "finalité" de la recherche sur le sujet ..

Et la science pratiquée quotidiennement dans les labo où une "découverte" signifie "une découverte" et permet de paufiné et d'affiner les choses que l'on sait , ou qu'on ne sait pas ...

cet article parle d'homo sapiens ( pour rester dans le sujet ) mais j'aurais pu aussi cité l'article récent qui tendrait à montrer que nous sommes peut être à l'aube d'une nouvelle physique avec les résultat du muon g-2 après lequel la physique court ( https://cds.cern.ch/record/1740922/file ... p012-f.pdf
https://public-archive.web.cern.ch/fr/r ... G2-fr.html

sauf que les résultats diffèrent apparement avec le modèle standard

https://www.futura-sciences.com/science ... uon-70123/

Mais le muon g-2 est une autre histoire et un autre sujet :)

Cordialement

Ajouté 3 heures 5 minutes 59 secondes après :
Et un article dans la langue de Molière qui se rapporte à la parution précédente
https://www.leprogres.fr/science-et-tec ... t-du-notre
Adopter les règles de Crocker autorise vos interlocuteurs à optimiser leur message pour le transfert d'informations sans se préoccuper d'amabilités. Elles imposent que vous acceptiez l'entière responsabilité du fonctionnement de votre esprit – si on vous offense, c'est de votre faute.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Lee_Daniel_Crocker

agecanonix

* [ Aucun rang ] *

Messages : 11358
Inscription : 25 déc. 2009, 17:55

Re: L'intelligence humaine, une épine pour l'évolution.

Ecrit le 10 avr. 2021, 14:37

Message par agecanonix »

rappel du sujet...

Je fais donc un point d'étape
.

Je m'étonne que malgré que la théorie ait expliqué que la sapiens existe depuis 300 000 années, avec un nombre d'individus qui auraient été 3 à 4 milliards à naître entre -300 000 et - 8000 avant notre ère, on en soit resté au simple usage de la pierre alors que de -8000 à aujourd'hui, d'autres sapiens tout aussi intelligents, ont tellement inventé de nouvelles techniques qu'ils sont dépassés par les événements au point où la terre est elle-même menacée à cause d'eux.

Le sapiens a démontré ainsi sa capacité d'inventer en à peine 10 000 ans pour atteindre l'exploration de l'espace.
Or, avec le même cerveau, les mêmes capacités inventives, il a stagné pendant 300 000 années.

Qui doute aujourd'hui qu'en isolant 500 000 sapiens de toute trace de civilisation, dans une territoire vaste, dangereux, en ayant effacé de leur mémoire toute trace de civilisation, tout souvenir de la moindre invention, en mettant leur cerveau au même niveau que celui d'un enfant qui va naître, qui peut donc imaginer que ces 500 000 individus, mais également leurs 3 ou 4 milliards de descendants qui naitront dans les 300 000 années à venir, resteront tout ce temps habillés en peau de bête, avec des gourdins et des outils fabriqués en tapant sur des pierres sans jamais inventé quoi que ce soit d'autre.

Le cerveau humain, est, de l'avis des scientifiques, la chose la plus compliquée découverte à ce jour dans l'univers.
Je n'imagine pas qu'il soit resté stérile non pas dans un, ou 10, ou 1000, mais dans 3 ou 4 milliards d'individus pendant 300 000 années au point où le premier et le dernier , séparés par tout ce temps, n'en savait pas plus sur la confection d'outil que des primates qui auraient inventé la technique 2,4 millions d'années avant.

Qu'un néanderthalien ait aménagé sa grotte en alignant des concrétions dans un dessin géométrique dont le but est inconnu, ne détruit pas ma thèse, bien au contraire, puisqu'elle souligne justement que ces sapiens étaient parfaitement capables d'inventer.
Ce n'est pas cette capacité que je mets en doute, c'est bien plutôt le contraire : pourquoi, avec cette capacité, ces sapiens n'ont rien construit d'autre que le maigre inventaire de ce qu'on a trouvé.

Avec la même intelligence, à partir de -8000 avant JC, les mêmes sapiens construiront très rapidement des ouvrages de pierres impressionnants, puis des pyramides, des villes avec le tout à l'égout comme Our en Mésopotamie.

Pour moi, la capacité inventive du cerveau est comme du sable très fin que tu prends en pleine main. Tu auras beau serrer les doigts autant que tu peux, le sable s'échappera inéluctablement.

Ainsi, la façon dont l'humain aménage sa vie par l'inventivité est un paramètre qui agit pour valider ou non le temps qu'on lui a donné pour le faire.
Si tu es assis sur ta chaise pendant 300 000 années sans rien inventer, l'anomalie n'est pas dans le cerveau mais dans le temps que tu crois que cela lui a pris car ne rien faire , ou presque, pendant 300 000 ans c'est, pour un cerveau de sapiens, impossible tout bonnement.
C'est donc l'échelle de temps qui est à revoir.

De plus, le passage de l'homme moderne, le sapiens, ne passe jamais inaperçu là où cela s'est fait. Même sans fossiles, il construit, aménage, utilise la pierre pour édifier des murs, des tombes, des monuments, c'est presque inné chez lui, il ne peut pas s'en empêcher, il mettra toujours une pierre sur une pierre.

Or affirmer que 3 ou 4 milliards de ces humains ont vécu 300 000 années sans trouver de traces de ces constructions obligatoires, c'est une erreur.
Et le fait d'en trouver une, une seule malheureuse construction dans une grotte, chez un néanderthalien, vient confirmer qu'un tel cerveau est bien doué pour la construction.

Ce n'est donc pas cette construction qui est anormale, mais bien plus le fait qu'il n'y en ait qu'une seule justement. Ce sont des milliers, sinon plus, que nous devrions trouver, bien plus que des fossiles..

Je fais remarquer que je pose ce constat sans jugement de valeur concernant ceux qui n'y adhèrent pas alors que vous allez pouvoir le constater, oser en parler a le don d'énerver certains ici ...

Et contrairement à ce qui sera dit, j'ai produit les études très sérieuses qui démontrent que la théorie suppose plusieurs milliards de naissance d'homo sapiens viables avant -8000..

:hi:
Pour connaître mon espérance de témoin de Jéhovah, cliquer sur le lien ci-dessous.

http://www.forum-religion.org/post1085315.html#p1085315

BenFis

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur

Messages : 7297
Inscription : 02 nov. 2013, 06:35

Contact :

Re: L'intelligence humaine, une épine pour l'évolution.

Ecrit le 10 avr. 2021, 16:08

Message par BenFis »

agecanonix a écrit : 10 avr. 2021, 14:37 rappel du sujet...

Je fais donc un point d'étape
.

Je m'étonne que malgré que la théorie ait expliqué que la sapiens existe depuis 300 000 années, avec un nombre d'individus qui auraient été 3 à 4 milliards à naître entre -300 000 et - 8000 avant notre ère, on en soit resté au simple usage de la pierre alors que de -8000 à aujourd'hui, d'autres sapiens tout aussi intelligents, ont tellement inventé de nouvelles techniques qu'ils sont dépassés par les événements au point où la terre est elle-même menacée à cause d'eux.

Le sapiens a démontré ainsi sa capacité d'inventer en à peine 10 000 ans pour atteindre l'exploration de l'espace.
Or, avec le même cerveau, les mêmes capacités inventives, il a stagné pendant 300 000 années.

Qui doute aujourd'hui qu'en isolant 500 000 sapiens de toute trace de civilisation, dans une territoire vaste, dangereux, en ayant effacé de leur mémoire toute trace de civilisation, tout souvenir de la moindre invention, en mettant leur cerveau au même niveau que celui d'un enfant qui va naître, qui peut donc imaginer que ces 500 000 individus, mais également leurs 3 ou 4 milliards de descendants qui naitront dans les 300 000 années à venir, resteront tout ce temps habillés en peau de bête, avec des gourdins et des outils fabriqués en tapant sur des pierres sans jamais inventé quoi que ce soit d'autre.

Le cerveau humain, est, de l'avis des scientifiques, la chose la plus compliquée découverte à ce jour dans l'univers.
Je n'imagine pas qu'il soit resté stérile non pas dans un, ou 10, ou 1000, mais dans 3 ou 4 milliards d'individus pendant 300 000 années au point où le premier et le dernier , séparés par tout ce temps, n'en savait pas plus sur la confection d'outil que des primates qui auraient inventé la technique 2,4 millions d'années avant.

Qu'un néanderthalien ait aménagé sa grotte en alignant des concrétions dans un dessin géométrique dont le but est inconnu, ne détruit pas ma thèse, bien au contraire, puisqu'elle souligne justement que ces sapiens étaient parfaitement capables d'inventer.
Ce n'est pas cette capacité que je mets en doute, c'est bien plutôt le contraire : pourquoi, avec cette capacité, ces sapiens n'ont rien construit d'autre que le maigre inventaire de ce qu'on a trouvé.

Avec la même intelligence, à partir de -8000 avant JC, les mêmes sapiens construiront très rapidement des ouvrages de pierres impressionnants, puis des pyramides, des villes avec le tout à l'égout comme Our en Mésopotamie.

Pour moi, la capacité inventive du cerveau est comme du sable très fin que tu prends en pleine main. Tu auras beau serrer les doigts autant que tu peux, le sable s'échappera inéluctablement.

Ainsi, la façon dont l'humain aménage sa vie par l'inventivité est un paramètre qui agit pour valider ou non le temps qu'on lui a donné pour le faire.
Si tu es assis sur ta chaise pendant 300 000 années sans rien inventer, l'anomalie n'est pas dans le cerveau mais dans le temps que tu crois que cela lui a pris car ne rien faire , ou presque, pendant 300 000 ans c'est, pour un cerveau de sapiens, impossible tout bonnement.
C'est donc l'échelle de temps qui est à revoir.

De plus, le passage de l'homme moderne, le sapiens, ne passe jamais inaperçu là où cela s'est fait. Même sans fossiles, il construit, aménage, utilise la pierre pour édifier des murs, des tombes, des monuments, c'est presque inné chez lui, il ne peut pas s'en empêcher, il mettra toujours une pierre sur une pierre.

Or affirmer que 3 ou 4 milliards de ces humains ont vécu 300 000 années sans trouver de traces de ces constructions obligatoires, c'est une erreur.
Et le fait d'en trouver une, une seule malheureuse construction dans une grotte, chez un néanderthalien, vient confirmer qu'un tel cerveau est bien doué pour la construction.

Ce n'est donc pas cette construction qui est anormale, mais bien plus le fait qu'il n'y en ait qu'une seule justement. Ce sont des milliers, sinon plus, que nous devrions trouver, bien plus que des fossiles..

Je fais remarquer que je pose ce constat sans jugement de valeur concernant ceux qui n'y adhèrent pas alors que vous allez pouvoir le constater, oser en parler a le don d'énerver certains ici ...

Et contrairement à ce qui sera dit, j'ai produit les études très sérieuses qui démontrent que la théorie suppose plusieurs milliards de naissance d'homo sapiens viables avant -8000..

:hi:
Et pourtant, la grotte de Bruniquel recèle bien les traces de l'activité des néandertaliens il y a 176000 ans. Comment l'expliques-tu ?

keinlezard

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur

Messages : 5406
Inscription : 08 oct. 2012, 04:08

Re: L'intelligence humaine, une épine pour l'évolution.

Ecrit le 11 avr. 2021, 06:07

Message par keinlezard »

agecanonix a écrit : 10 avr. 2021, 14:37 rappel du sujet...

Je fais donc un point d'étape
.
Un point d'étape consiste à résumer les arguments , en y ajoutant, les apports qui ont put y être amené, les corrections,
les avancées.

Hors tu ne fais que répéter ton premier messages sans plus d'argument que le premier , pire tu ne tiens même pas comptes des chose dont tu parlais toi même , vouloir en tenir compte :)

en page 49 ....
agecanonix a écrit : 15 mars 2021, 07:39 Je les ai !

Mais ce serait gâcher mes cartouches si je les produisais maintenant.

De plus je suis très pris par le mémorial qui arrive et par le fil que j'ai ouvert dans la section TJ sur la Grande foule.

Nous avons le temps.. tout vient à point pour qui sait attendre... :mains:
ou encore celui ci ...
agecanonix a écrit : 16 mars 2021, 04:47 Je retiens cette excellente idée? Elle nous sera très utile dans notre discussion future , à Benfis et à moi, sur les méthodes de datations

merci.....


agecanonix a écrit : 10 avr. 2021, 14:37 Je m'étonne que malgré que la théorie ait expliqué que la sapiens existe depuis 300 000 années, avec un nombre d'individus qui auraient été 3 à 4 milliards à naître entre -300 000 et - 8000 avant notre ère, on en soit resté au simple usage de la pierre alors que de -8000 à aujourd'hui, d'autres sapiens tout aussi intelligents, ont tellement inventé de nouvelles techniques qu'ils sont dépassés par les événements au point où la terre est elle-même menacée à cause d'eux.
Je rappelle également que depuis la dizaine de fois ou tu nous sers ce "point d'étape" ... tu passes à côté régulièrement , il n'y a aucune théorie qui affirme une telle chose !!!
agecanonix a écrit : 10 avr. 2021, 14:37 Le sapiens a démontré ainsi sa capacité d'inventer en à peine 10 000 ans pour atteindre l'exploration de l'espace.
Or, avec le même cerveau, les mêmes capacités inventives, il a stagné pendant 300 000 années.
Je ne peux que t'inviter à suivre les différent liens déjà posté. Et à ne pas rester sur les choses que tu crois savoir !
Car cela fait déjà 52 pages que toi même stagnes sur une ignorance flagrante du sujet que tu espères aborder !
agecanonix a écrit : 10 avr. 2021, 14:37 Qui doute aujourd'hui qu'en isolant 500 000 sapiens de toute trace de civilisation, dans une territoire vaste, dangereux, en ayant effacé de leur mémoire toute trace de civilisation, tout souvenir de la moindre invention, en mettant leur cerveau au même niveau que celui d'un enfant qui va naître, qui peut donc imaginer que ces 500 000 individus, mais également leurs 3 ou 4 milliards de descendants qui naitront dans les 300 000 années à venir, resteront tout ce temps habillés en peau de bête, avec des gourdins et des outils fabriqués en tapant sur des pierres sans jamais inventé quoi que ce soit d'autre.
Tu doutes ... et bien doute , ce n'est pas un argument que cette affirmation .. uniquement ce que toi tu penses que cela devrait être !
Bien loin donc de la rigueur scientifique dont tu te targues.

Par ailleurs 500 000 personnes sans aucuns souvenirs de rien ... au pire ils meurent , au mieux, ils s'étriperont pour un accès au peut de nourriture qu'ils auront autour d'eux.

Ils reconstituront des groupes primitifs autours de la famille et du groupe de la famille et pour l'accès à la nourriture ils se feront
au mieux des intimidations entre groupe et au pire la guerre pour l'accès aux dites ressources !

Le mythe du "Bon Sauvage" c'est la fin XVIII eme ... et cela n'a aucune réalité .. en 2020 fallait voir la ruée sur le PQ avant le confinement ... et ce n'était pas de la nourriture !!!!
et nous avons a faire avec des homo sapiens du XXI siècle !


agecanonix a écrit : 10 avr. 2021, 14:37 Le cerveau humain, est, de l'avis des scientifiques, la chose la plus compliquée découverte à ce jour dans l'univers.
Je n'imagine pas qu'il soit resté stérile non pas dans un, ou 10, ou 1000, mais dans 3 ou 4 milliards d'individus pendant 300 000 années au point où le premier et le dernier , séparés par tout ce temps, n'en savait pas plus sur la confection d'outil que des primates qui auraient inventé la technique 2,4 millions d'années avant.
Desquels ?
Le cerveau est une boite noire , le neurone est extrêmement simple , et fonctionne en "on-off" ... les circuits neuronnaux sont plus complexe
mais pas plus qu'un algorithme d'apprentissage profond d'un reseau de neurone , que d'aucun considère comme une boite noire incompréhensible ...
Par ailleurs un cerveau humain n'est ni plus ni moins compréhensible qu'un cerveau de chien, de baleine , de singe de vache ...

Tant que tu n'auras pas intégré la dimension historique , sociale, culturelle du développement humain tu restera coincé dans tes idées préconstruite et sans fondement !

Ainsi, s'explique que depuis plus de 50 pages tu sois bloqué à ton point de départ
agecanonix a écrit : 10 avr. 2021, 14:37 Qu'un néanderthalien ait aménagé sa grotte en alignant des concrétions dans un dessin géométrique dont le but est inconnu, ne détruit pas ma thèse, bien au contraire, puisqu'elle souligne justement que ces sapiens étaient parfaitement capables d'inventer.
Ce n'est pas cette capacité que je mets en doute, c'est bien plutôt le contraire : pourquoi, avec cette capacité, ces sapiens n'ont rien construit d'autre que le maigre inventaire de ce qu'on a trouvé.
https://www.larousse.fr/dictionnaires/f ... ion/17971

Je doute fortement qu'un quelconque individu du genre homo ai attendu des centaines d'années que des concréations se produisent
là ou il l'aurait décidé

Au mieux il aurait pu accumuler des pierres pour en faire un semblant d'autel

Pour le reste tu inventes comme à ton habitude , sans même prendre la peine de soutenir ta thèse par des arguments publié ,
tu te contente de rester dans le subjectif

On en arrive à croire que tu n'as aucun autre argument que ta propre croyance , de ce qui à pu se passé selon ta propre et seule théorie subjective
Mais surement pas en ayant pris soin d'étudier les articles des sciences dont tu prétends parler ...

https://www.larousse.fr/dictionnaires/f ... tion/17971
Avec la même intelligence, à partir de -8000 avant JC, les mêmes sapiens construiront très rapidement des ouvrages de pierres impressionnants, puis des pyramides, des villes avec le tout à l'égout comme Our en Mésopotamie.
[/quote]
Rien de magique ... il suffit de lire les revues d'archéologie, d'anthropologie, de paléontologie, de zoologie, d'ethnologie , d'éthologie ... pour comprendre ce qui c'est passé et pourquoi ...

Mais comme tu es pétri d'idée préconcues tu es incapable de fournir cet effort et cela se ressent dans l'absence totale de référence bibliographique de chacun de tes arguments ....

D'ou probablement que tu ne peux que tourner en rond en repostant le même "point d'étape"

agecanonix a écrit : 10 avr. 2021, 14:37 Pour moi, la capacité inventive du cerveau est comme du sable très fin que tu prends en pleine main. Tu auras beau serrer les doigts autant que tu peux, le sable s'échappera inéluctablement.
Subjectif ...
Si tu veux que cela soit un point "objectif" ... il faut que tu le prouve !
Le reste que tu peux raconter ne restera que du vent tant que tu ne l'aura pas démontrer ... au mieux une hypothèse de travail et encore

Mais surement pas un argument factuel
agecanonix a écrit : 10 avr. 2021, 14:37 Ainsi, la façon dont l'humain aménage sa vie par l'inventivité est un paramètre qui agit pour valider ou non le temps qu'on lui a donné pour le faire.
Si tu es assis sur ta chaise pendant 300 000 années sans rien inventer, l'anomalie n'est pas dans le cerveau mais dans le temps que tu crois que cela lui a pris car ne rien faire , ou presque, pendant 300 000 ans c'est, pour un cerveau de sapiens, impossible tout bonnement.
C'est donc l'échelle de temps qui est à revoir.
Sans intéret ... argument subjectif sans fondement
agecanonix a écrit : 10 avr. 2021, 14:37 De plus, le passage de l'homme moderne, le sapiens, ne passe jamais inaperçu là où cela s'est fait. Même sans fossiles, il construit, aménage, utilise la pierre pour édifier des murs, des tombes, des monuments, c'est presque inné chez lui, il ne peut pas s'en empêcher, il mettra toujours une pierre sur une pierre.
Faux .. et tu le sais ... ou à tout le moins devrait le savoir si tu as des connaissances sur l'archéologie et la paléontologie
agecanonix a écrit : 10 avr. 2021, 14:37 Or affirmer que 3 ou 4 milliards de ces humains ont vécu 300 000 années sans trouver de traces de ces constructions obligatoires, c'est une erreur.
Comme d'affirmer un nombre sans donner la valeur du calcul d'erreur
A nouveau tu es donc toujours et encore dans le subjectif sans fondement
agecanonix a écrit : 10 avr. 2021, 14:37 Et le fait d'en trouver une, une seule malheureuse construction dans une grotte, chez un néanderthalien, vient confirmer qu'un tel cerveau est bien doué pour la construction.
Par contre trouver un ossement confirmant un fait génétique , un gène prouvant la filiation au sens de la "Théorie de L'évolution"...
ne te suffit pas :)

A nouveau tu illustres ta partialité tu ne retiens que ce qui t'arrange
agecanonix a écrit : 10 avr. 2021, 14:37 Ce n'est donc pas cette construction qui est anormale, mais bien plus le fait qu'il n'y en ait qu'une seule justement. Ce sont des milliers, sinon plus, que nous devrions trouver, bien plus que des fossiles..
Et pourtant, cela ne t'empeche pas toi d'invoquer un Dieu qui joue au légo avec l'ADN , d'invoquer des explication farfelue sur les ERV
alors qu'ici cela te semble parfaitement justifié et justifiable de tes propres à priori
:)
agecanonix a écrit : 10 avr. 2021, 14:37 Je fais remarquer que je pose ce constat sans jugement de valeur concernant ceux qui n'y adhèrent pas alors que vous allez pouvoir le constater, oser en parler a le don d'énerver certains ici ...
Constater que tes "résumés" ne sont que des resucées de "résumé" et du premier message par lequel tu as initié le sujet :) :)
Tu ne pose aucun constat puisque tu n'es même pas en mesure de le démontrer factuellement :)
tu restes désespérement dans le subjectif : "je crois" , "je pense" , "c'est impossible" ...
agecanonix a écrit : 10 avr. 2021, 14:37 Et contrairement à ce qui sera dit, j'ai produit les études très sérieuses qui démontrent que la théorie suppose plusieurs milliards de naissance d'homo sapiens viables avant -8000..

:hi:
Tu as produit ?
Arrête je vais encore me pisser dessus de rire

Elle sont où tes études ? Les noms , les références , les articles ?

Veux tu que l'on compare le nombre d'études, références, articles produites ici par les différents intervenants et tes prétendues données ?

Ah mais c'est vrai , ce que nous produisons n'est pas "pertinent" , "trop long" , "en anglais", "payant" ... alors que toi c'est du solide pioché sur youtube :) :)


Cordialement
Adopter les règles de Crocker autorise vos interlocuteurs à optimiser leur message pour le transfert d'informations sans se préoccuper d'amabilités. Elles imposent que vous acceptiez l'entière responsabilité du fonctionnement de votre esprit – si on vous offense, c'est de votre faute.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Lee_Daniel_Crocker

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir à « Sciences et Religions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités