woke culture

Sujet d'actualité Au Québec l'accommodement raisonnable, un sujet d'actualité.
Répondre
RT2

* [ Aucun rang ] *

Messages : 9322
Inscription : 09 juil. 2015, 15:23

Re: woke culture

Ecrit le 18 oct. 2021, 16:53

Message par RT2 »

medico a écrit : 18 oct. 2021, 10:44 Tant fait pas ce n'est pas un sujet qui me plait.
Pas de soucis, excuse moi de te le demander mais ton problème ne se manifeste pas sur des mots comme "bob" qu'on le lise de droite à gauche ou de gauche à droite, et à priori je présume qu'il ne se manifeste pas sur des mots comme "papa" (ici c'est le couple "pa") par contre là où je pense c'est qu'il peut se manifester sur certains mots qui puissent trouver un sens différents. Hum je crois qu'il a été développé quelque chose sur ce problème qui est le tien. Je comprends qu'en tout cas ça doit bien te compliquer la vie et que tu fais avec en attendant le monde nouveau (le vrai pas celui dont parle les médias).

Inti

* [ Aucun rang ] *

Messages : 10182
Inscription : 20 juil. 2013, 14:00

Re: woke culture

Ecrit le 18 oct. 2021, 18:30

Message par Inti »

Dislexique comme dans méditer et médire?

enso

* [ Aucun rang ] *

Messages : 507
Inscription : 15 déc. 2019, 15:42

Re: woke culture

Ecrit le 26 oct. 2021, 12:40

Message par enso »

354. Le don du Dhamma surpasse tous les dons.
La saveur du Dhamma surpasse toutes les saveurs.
Le délice dans le Dhamma surpasse tous les délices.
Celui qui a détruit la soif surmonte toutes les douleurs.

http://www.dhammadelaforet.org/sommaire ... mapada.pdf
https://fr.wikipedia.org/wiki/Dharma

Inti

* [ Aucun rang ] *

Messages : 10182
Inscription : 20 juil. 2013, 14:00

Re: woke culture

Ecrit le 26 oct. 2021, 12:51

Message par Inti »

Structure et déstructure. Destructure ça fait destructeur. :smirking-face:

M'enfin ça renvoie à la question. C'est la culture qui fait l'homme ou l'homme qui fait sa culture? :thinking-face:

Restructuralisme ce serait mieux comme alternative. :slightly-smiling-face:


Avec le wokisme on parle beaucoup des mauvais effets du colonialisme et colonisation passée. On a rendu l'Algérie aux Algériens, le Maroc aux marocains etc… Y a eu la décolonisation. Pourtant le Canada s'est bâtie sur une conquête et tentative d'assimilation des habitants de la Nouvelle France. On a dû regretter de ne pas avoir appliqué le rapport Durham dans sa version pure et dure.

Bref c'est à se demander si le wokisme, prétendument anti colonial, ne se fait pas complice d'un multiculturalisme qui tente de noyer l'identitaire québécois au sein d'un melting pot anglicisant. La prolongation ou revitalisation d'une conquête anglo saxonne incomplète. Un Canada post national, post colonial qui n'a pas perdu son réflexe colonial à l'endroit de l'ancienne Nouvelle France. Même un référendum à 51 % n'aurait pas suffit à satisfaire Ottawa. Suffit de remonter la barre à 110%. Une attitude coloniale à peine dissimulée.

Alors si on en est à remettre en question les réflexes coloniaux et ses mauvais effets pourquoi on ne requestionne pas la conquête britannique envers la Nouvelle France dont un devoir de reconnaissance d'un fait français en Amérique?

Évidemment il y a toujours la question des premières nations et la colonisation européenne mais je doute fort qu'on en revienne aux tipis et mode nomade et que tout ça doit se régler dans une perspective de réparation contemporaine. Mais on peut encore mettre en valeur le savoir faire des peuples autochtones au temps de leur épopée.

Le wokisme est censé défendre les minorités. Là il se fait complice d'un colonialisme culturel anglicisant sous couvert d'un multiculturalisme inclusif qui vise la négation historique du fait français en Amérique pour une uniformité canadienne redevable à l'empire britannique d'antan. La notion des deux peuples fondateurs dérange. Faut l'invalider puisqu'il y a eu conquête et création du Canada via l'empire britannique.
Pourtant le wokisme devrait reconnaître la tentative d'inféodation d'une présence française en Amérique et défendre son droit à l'existence et identité culturelle. Mais non. Le wokisme se perd dans les méandres des identités culturelles *légitimes et illégitimes" selon son pouvoir discrétionnaire ou discriminatoire.

Y a un caillou dans la chaussure du Canadarama quant au respect du fait français en Amérique et la fierté passéiste d'une conquête inachevée. Les temps modernes voudraient qu'on évacue les mauvais effets du colonialisme et conquête pour reconnaître que la Nouvelle France a établi un patrimoine historique et culturel aussi valable que tout autre identité culturelle au travers le monde. Les conditionnements culturels forgent les mentalités. C'est qui le colon?

medico

Christianisme [Témoins_de_Jéhovah]
Avatar de l’utilisateur

Messages : 65981
Inscription : 27 juin 2005, 13:23
Localisation : FRANCE

Contact :

Re: woke culture

Ecrit le 28 oct. 2021, 09:26

Message par medico »

Le wokisme n’existe pas, mais il parle
Article réservé aux abonnés
La dénonciation d’une prétendue «idéologie woke» dépolitise les injustices et les violences, notamment sexistes et racistes. Elle met aussi hors-jeu toute discussion sur les inégalités de la société française.

Manifestation en hommage à George Floyd, le 6 juin 2020 à Paris. (Stéphane Lagoutte /Myop pour Libération)
par Réjane Sénac, Directrice de recherche CNRS au Centre de recherches politiques de Sciences Po – CEVIPOF
publié le 28 octobre 2021 à 9h30

Alors qu’un sondage Ifop de mars 2021 soulignait que le terme «wokisme» était très peu connu en France, avec seulement 14 % du panel qui avait déjà entendu ce mot, la dénonciation d’une prétendue «idéologie woke» occupe de jour en jour une place plus grande dans l’espace médiatique et politique. Renvoyant à la nécessité de l’éveil aux injustices, d’abord face au racisme aux Etats-Unis, la sémantique autour du wokisme est devenue un moyen de discréditer les analyses et la dénonciation des injustices à partir du moment où elles ne concernent pas les inégalités économiques et sociales et /ou ne se limitent pas à la stigmatisation de comportements individuels déviants. La construction du wokisme comme un ennemi de la République et de la cohésion sociale et nationale justifie de mettre en scène une croisade où il s’agit de rien de moins que de défendre les valeurs de la République et plus universellement encore de sauver le monde en trouvant «un vaccin contre le wokisme», pour reprendre les mots de Pierre Valentin, étudiant en master à l’université Panthéon-Assas, rédacteur des notes de la Fondapol et codirecteur du pôle jeunesse du «Laboratoire de la République».
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance . AM - JW - Les Témoins de Jéhovah

Inti

* [ Aucun rang ] *

Messages : 10182
Inscription : 20 juil. 2013, 14:00

Re: woke culture

Ecrit le 28 oct. 2021, 12:03

Message par Inti »

medico a écrit : 28 oct. 2021, 09:26 Le wokisme n’existe pas, mais il parle
Article réservé aux abonnés
La dénonciation d’une prétendue «idéologie woke» dépolitise les injustices et les violences, notamment sexistes et racistes. Elle met aussi hors-jeu toute discussion sur les inégalités de la société française
Bien sûr que ça existe. C'est une gauche avec une vieille grille de lecture sur les mouvements de décolonisation. Ça veut décoloniser la société occidentale de l'intérieur, cancel culture. Toujours à la défense des minorités, cheval de bataille de la gogoche, peu importe leur absolu idéologique au point justement de confondre injustices sociales et violences et victimite ( tendance à se positionner comme une victime à tout propos).

Mais c'est connu. Monsieur woke n'aime pas qu'on réduise ses nobles motivations à des raccourcis intellectuels. :expressionless-face:

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir à « GÉNÉRAL Libre »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 10 invités