Histoire - Les falsifications de R. Faurisson

Sujet d'actualité Au Québec l'accommodement raisonnable, un sujet d'actualité.
Répondre
Inti

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 9507
Enregistré le : 20 juil. 2013, 14:00

Re: Histoire - Les falsifications de R. Faurisson

Ecrit le 14 déc. 2020, 16:33

Message par Inti »

'mazalée' a écrit :
14 déc. 2020, 13:07
Ils avaient fait quoi les juifs des wagons nazis pour être des "prisonniers" ? :interroge:
Rien. Sinon d'avoir été ou d'être les détenteurs du statut de " peuple élu" et référence morale mondiale du moins dans le monde occidental. C'est comme dans une arène. Y a le champion détenteur de la ceinture et l'aspirant. Faut se débarasser du champion pour l'aspirant ( nazi) au titre. C'est une question de psychologie de masse et d'inconscient collectif.

Sûrement les nazis ont poussé le concept de " surhumaniste" à son paroxysme. Ça court encore dans l'esprit de certains. :hi:
Je suis un âne mais j'ai une âme!

marco ducercle

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 4551
Enregistré le : 15 nov. 2014, 14:57
Réponses : 1

Re: Histoire - Les falsifications de R. Faurisson

Ecrit le 14 déc. 2020, 17:45

Message par marco ducercle »

Saint Glinglin a écrit :
14 déc. 2020, 05:30
Et donc il est logique d'aller prendre une douche dans une morgue....
Bien évidemment, les mecs qui allaient se faire gazer, savaient que c'était une à l'origine une morgue. Et quand même ils le savaient, un bâtiment peut être amené à évoluer.

'mazalée'

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 1445
Enregistré le : 06 mars 2019, 15:15

Re: Histoire - Les falsifications de R. Faurisson

Ecrit le 15 déc. 2020, 03:14

Message par 'mazalée' »

marco ducercle a écrit :
14 déc. 2020, 17:45
un bâtiment peut être amené à évoluer.
La preuve c'est devenu un habris anti aérien.

La logique et Saint GlinGlin ... (chante)

Ajouté 8 minutes 15 secondes après :
Inti a écrit :
14 déc. 2020, 16:33
Rien. Sinon d'avoir été ou d'être les détenteurs du statut de " peuple élu" et référence morale mondiale du moins dans le monde occidental. C'est comme dans une arène. Y a le champion détenteur de la ceinture et l'aspirant. Faut se débarasser du champion pour l'aspirant ( nazi) au titre. C'est une question de psychologie de masse et d'inconscient collectif.

Sûrement les nazis ont poussé le concept de " surhumaniste" à son paroxysme. Ça court encore dans l'esprit de certains. :hi:
Tu insinues que les nazis auraient agi par jalousie ? :hum:
Modifié en dernier par 'mazalée' le 15 déc. 2020, 07:29, modifié 1 fois.

marco ducercle

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 4551
Enregistré le : 15 nov. 2014, 14:57
Réponses : 1

Re: Histoire - Les falsifications de R. Faurisson

Ecrit le 15 déc. 2020, 03:48

Message par marco ducercle »

Inti a écrit :
14 déc. 2020, 16:33
Rien. Sinon d'avoir été ou d'être les détenteurs du statut de " peuple élu" et référence morale mondiale du moins dans le monde occidental. C'est comme dans une arène. Y a le champion détenteur de la ceinture et l'aspirant. Faut se débarasser du champion pour l'aspirant ( nazi) au titre. C'est une question de psychologie de masse et d'inconscient collectif.

Sûrement les nazis ont poussé le concept de " surhumaniste" à son paroxysme. Ça court encore dans l'esprit de certains. :hi:
C'est le "bon vielle" antisémitisme historique qui a été poussé à son paroxysme. Au début, les allemands ne voulaient pas les exterminer. Ils voulaient d'abord les faire dégagé du reich. Ensuite, les parquer dans une espèce de réserve(territoire) et finalement devant l'impossibilité de s'en occuper, c 'est l'extermination qui a été choisie.

Saint Glinglin

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 20270
Enregistré le : 12 févr. 2013, 05:07

Contact :

Re: Histoire - Les falsifications de R. Faurisson

Ecrit le 15 déc. 2020, 05:17

Message par Saint Glinglin »

marco ducercle a écrit :
14 déc. 2020, 17:45
Bien évidemment, les mecs qui allaient se faire gazer, savaient que c'était une à l'origine une morgue. Et quand même ils le savaient, un bâtiment peut être amené à évoluer.
Et l'air de rien, il y allaient en sifflotant....

Inti

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 9507
Enregistré le : 20 juil. 2013, 14:00

Re: Histoire - Les falsifications de R. Faurisson

Ecrit le 15 déc. 2020, 08:54

Message par Inti »

'mazalée' a écrit :
15 déc. 2020, 03:23
Tu insinues que les nazis auraient agi par jalousie ?
Par jalousie ce serait trop simpliste. C'était avant tout idéologique sur qui était plus apte et méritant pour représenter une instance supérieure sur l'ordre moral du monde. Pas de doute que les nazis convoitaient ce titre de " peuple élu" à la face du monde surtout après l'humiliation de la première guerre mondiale dans l'esprit de la nation allemande avec les sanctions du traité de Versailles.

Bien sûr cette convoitise ne justifiait nullement l'holocauste mais ça jette un peu de lumière sur les motivations, la dynamique hégémonique des nations ( colonialisme pour preuves) et les valeurs suprêmes véhiculées au sein de la psychologie de masse.

Le colonialisme n'aura été que ça....une hiérarchie sur la valeur des cultures respectives, "moralement supérieures et inférieures". :hi:
Je suis un âne mais j'ai une âme!

marco ducercle

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 4551
Enregistré le : 15 nov. 2014, 14:57
Réponses : 1

Re: Histoire - Les falsifications de R. Faurisson

Ecrit le 15 déc. 2020, 15:15

Message par marco ducercle »

Saint Glinglin a écrit :
15 déc. 2020, 05:17
Et l'air de rien, il y allaient en sifflotant....
Dans ton cas, il n'y a deux solutions:
  • a)Tu n'y connais pas grand chose en extermination concentrationnaire.
  • b)Tu es de mauvaise foi
A titre personnel, je pense que tu as trop bien étudié cette période pour penché vers a).
Comme si tu ne savais pas que les nazis usés de mise en scène. Pas par humanité, juste pour éviter des scènes d'émeute ou de panique.
https://youtu.be/n3bKANJFo64?t=40

Saint Glinglin

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 20270
Enregistré le : 12 févr. 2013, 05:07

Contact :

Re: Histoire - Les falsifications de R. Faurisson

Ecrit le 15 déc. 2020, 17:01

Message par Saint Glinglin »

Rudolf Höss ayant été tabassé par ses gardiens et ayant signé des aveux dans une langue qu'il ne parlait pas, trouve autre chose.

marco ducercle

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 4551
Enregistré le : 15 nov. 2014, 14:57
Réponses : 1

Re: Histoire - Les falsifications de R. Faurisson

Ecrit le 15 déc. 2020, 19:06

Message par marco ducercle »

autre chose est tout à fait l'expression qu'il convient puisqu'il ne s'agit pas de ses aveux, mais d'un passage de ses mémoires( Le commandant d'Auschwitz parle), qu'il écrivit dans sa langue maternelle.

Te connaissant et sachant que tu es prévisible, tu va me sortir une phrase du style "il écrivit sous la contrainte pour sauver sa peau".
Et bien pas du tout. Dans ses mémoires, il nota <<Je me trouve maintenant à la fin de ma vie>>
<<J’étais un rouage inconscient de l’immense machine d’extermination du Troisième Reich. La machine est brisée, le moteur a disparu et je dois en faire autant>>.

Autant dire qu'il ne se faisait pas beaucoup d'illusion sur son avenir.

Saint Glinglin

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 20270
Enregistré le : 12 févr. 2013, 05:07

Contact :

Re: Histoire - Les falsifications de R. Faurisson

Ecrit le 15 déc. 2020, 20:23

Message par Saint Glinglin »

https://www.editionsladecouverte.fr/le_ ... 2707144997

Ce bouquin paraît douze ans après la mort de Hoess qui avait sûrement envie d'en rajouter à ce qu'on lui avait fait dire sous la torture, n'est-ce pas ?

Pour un bouquin de Hoess acheté, vous avez droit à un carnet d'Hitler offert...

Image

Inti

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 9507
Enregistré le : 20 juil. 2013, 14:00

Re: Histoire - Les falsifications de R. Faurisson

Ecrit le 15 déc. 2020, 21:15

Message par Inti »

Les négationnistes en ont surtout contre la surenchère et déification plus prononcée du judaïsme après la Shoah comme force du bien universel contre "la bête humaine".

Ils croient qu'en niant la réalité des chambres à gaz et holocauste ils invalident automatiquement cette déification et rejettent une certaine hiérarchie des génocides qui ont marqué l'histoire des civilisations.

Même Dieudonné qui a remis en question tous les génocides ( coloniaux) de l'histoire humaine en relativisant la Shoah fut traité d'antisémitisme. Le couloir de la bien pensance.

Faut faire la différence entre un négationniste et un neo nazi. Le néo nazi voudrait revivre l'expérience d'une supériorité humaine et le négationniste réfute le socle incontestable du judaïsme comme idéal spirituel pour le salut de l'humanité. :hi:
Je suis un âne mais j'ai une âme!

marco ducercle

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 4551
Enregistré le : 15 nov. 2014, 14:57
Réponses : 1

Re: Histoire - Les falsifications de R. Faurisson

Ecrit le 16 déc. 2020, 02:23

Message par marco ducercle »

Saint Glinglin a écrit :
15 déc. 2020, 20:23
https://www.editionsladecouverte.fr/le_ ... 2707144997

Ce bouquin paraît douze ans après la mort de Hoess qui avait sûrement envie d'en rajouter à ce qu'on lui avait fait dire sous la torture, n'est-ce pas ?
A Nuremberg, il était aussi torturé ?

Dr KAUFFMANN
je vous demande maintenant si, d’après vos renseignements, ces gens savaient ce qui les attendait ?


TÉMOIN HÖSS
Pour la plupart d’entre eux, non, car nous avions pris des mesures pour empêcher d’éveiller ce soupçon chez eux. C’est ainsi que, partout, aux portes et aux murs, des écriteaux indiquaient un centre d’épouillage et de douches. Ils l’apprenaient par des détenus arrivés dans les transports précédents et employés comme aides.

'mazalée'

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 1445
Enregistré le : 06 mars 2019, 15:15

Re: Histoire - Les falsifications de R. Faurisson

Ecrit le 16 déc. 2020, 05:36

Message par 'mazalée' »

marco ducercle a écrit :
15 déc. 2020, 19:06
autre chose est tout à fait l'expression qu'il convient puisqu'il ne s'agit pas de ses aveux, mais d'un passage de ses mémoires( Le commandant d'Auschwitz parle), qu'il écrivit dans sa langue maternelle.

Te connaissant et sachant que tu es prévisible, tu va me sortir une phrase du style "il écrivit sous la contrainte pour sauver sa peau".
Et bien pas du tout. Dans ses mémoires, il nota <<Je me trouve maintenant à la fin de ma vie>>
<<J’étais un rouage inconscient de l’immense machine d’extermination du Troisième Reich. La machine est brisée, le moteur a disparu et je dois en faire autant>>.

Autant dire qu'il ne se faisait pas beaucoup d'illusion sur son avenir.
:mains: Absolument. Höss n'avait aucune illusion sur le fait de sauver sa peau.

Il ne pouvait pas dire comme Speer "J'étais pas là, je savais pas ! J'avoue que c'est affreux ce qu'il s'est passé :cry4: ". Il était commandant du camps !

Il a par ailleurs révélé des détails techniques précis suffisamment corroborés par d'autres éléments ou témoignages pour considérer que ces écrits sont fiables. Car comment révéler sous la contrainte des détails qui correspondent à des faits mentionnés dans d'autres témoignages ou pire vérifiés dans des documents retrouvés ultérieurement à ses confessions. Cela n'a pas de sens ! :non:

Mais les négationnistes ont-ils tout leur sens ou sont-ils mus par la passion ? :hum:

Ajouté 4 heures 30 minutes 29 secondes après :


R. Faurisson et le médecin SS d’Auschwitz Johann Paul Kremer.

Voici ce que dit Faurisson sur son blog le 1er août 1980 (il n’a pas démenti par la suite) :

« Je vous parlerai donc assez longuement du témoignage de Johann Paul Kremer. Vous verrez comment, à première vue, c'est troublant, et puis comment, si vous l'analysez avec un peu de soin, cela constitue un terrible fiasco pour les exterminationnistes. »

Le terme « exterminationiste » (accusation inversée) est un néologiste inventé par les négationnistes pour essayer de culpabiliser les gens de vouloir imputer absolument à l’homme des velléités de massacre envers son semblable alors qu’il est évident au regard de l’histoire et de la nature humaine que l’homme est un agneau pour l’homme et qu’il ne lui veut en substance que du bien. N'est-il pas vrai ?

Johann Kremer médecin SS affecté au camp d’Auschwitz en 1942 raconte dans son journal privé (donc sans contrainte) ses péripéties et les différentes actions spéciales (actions de gazages) auxquelles il assiste en sa qualité de médecin.

Faurisson reconnait que Kremer raconte l’horreur du camp où en comparaison de quoi l’enfer de Dante serait une plaisanterie. Mais quand Kremer parle les scènes d’action spéciales qu’il supervise Faurisson regrette que le médecin ne donne pas de détail précis d’un point de vue médical sur ces abattoirs humains. De quel détails il parle ??? Et pourquoi il en donnerait, sachant que Kremer n’en donne pas non plus sur les expériences médicales qu’il pratique allègrement dans le camp :non:

Pour Faurisson ce manque de précision est suspect.

Le fait est pourtant que Kremer ne donnait dans son journal aucun détail sur son travail, il en donnait sur ce qu’il avait mangé à midi par le menu ou ce qu'il avait acheté (voir son journal ici http://www.npdoc.be/Kremer-J.P/Francais ... ancais.htm). Il disait juste sur les gazages qu’il s’agissait du nième du genre auquel il assistait et qu’il pouvait voir accessoirement des scènes atroces/épouvantables. Point à la ligne.

Justement concernant le 18 octobre 1942 voilà ce qu’écrit Kremer dans son journal :

18 octobre 1942
Dimanche matin, j’ai assisté à la 11e Sonderaktion (action spéciale) par un temps froid et humide (des Hollandais). Scènes effroyables, trois femmes suppliaient pour qu’on les laisse en vie.


Premièrement Faurisson déplore je le cite : « Ici, les absurdités s'accumulent. Qu'est-ce que le médecin est censé avoir fait? Rien. Il est resté assis dans sa voiture, à distance. Et qu'a-t-il vu d'un «gazage» d'êtres humains? Rien. Que peut-il nous dire sur ce qui s'est passé après le prétendu «gazage»? Rien, puisqu'il est parti en voiture avec son chauffeur (et le médecin?). Il n'a rien à dire sur l'installation, ni sur la procédure de mise à mort, ni sur le personnel employé à la mise à mort, ni sur les précautions prises par eux pour pénétrer dans un endroit incroyablement dangereux ect…”

Déjà comment Faurisson sait-il que le médecin était loin, dans sa voiture avec chauffeur ? Dieu seul le sait.

Ensuite Faurisson trouve louche que Kremer, qui ne donne jamais de détail sur ce qu’il voit, ne dise pas ce que Faurisson prétend que ça n'a jamais existé. Ça le frustre. Voilà sa preuve. :non:

Ensuite il prétend, à partir de ce simple texte que les 3 hollandaises étaient des femmes condamnées à mort ailleurs et amenée à Auschwitz pour y être exécutées. Bien sûr on vient exécuter à Auschwitz des femmes acheminées depuis la Hollande :fatiguer:

Déjà il fait un amalgame entre le texte de Kemer sur la 10ème action spéciale et sa 11ème pour dire que l’action se situe au dernier bunker, ce que le texte ne dit pas, ensuite il insinue que les femmes était des condamnées à la peine capitale ce que le texte ne dit pas non plus, mais alors pas du tout. Au contraire même, c’est là que Kremer pour le coup aurait dû préciser que ces 3 femmes était de condamnées à mort, car en l’état le texte laisse entendre que TOUT le convoi était condamné à mourir. Si on est logique.

Que voit on donc ? Faurisson qui reproche à longueur de texte aux "exterminationniste" des interprétations abusives lui ne s'en prive pas.

Seulement tout cela est faux car quand il assiste à des exécutions Kremer le précise noir sur blanc. A chaque fois. Jamais Kremer ne mélange action spéciale et exécution.

De plus “les convois de l’Ouest n’amenaient pas à Auschwitz des détenus juifs dits «de sécurité», voire «de protection» pour y purger leurs peines. Ces derniers relevaient des instances judiciaires du territoire occupé et lorsqu’elles prononçaient des condamnations à mort, celles-ci étaient exécutées sur place et à grand renfort de publicité. Les autorités d’occupation ne se privaient pas non plus, en élaborant les listes d’otages terroristes à fusiller en guise de représailles, d’y faire figurer, dans chaque série, au moins un Juif signalé comme tel ».

Ce que dit donc Faurisson sur ce sujet est pure manipulation et falsification des faits et des textes de référence. Il a d'ailleurs été condamné sur ce point précis.

Saint Glinglin

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 20270
Enregistré le : 12 févr. 2013, 05:07

Contact :

Re: Histoire - Les falsifications de R. Faurisson

Ecrit le 16 déc. 2020, 14:21

Message par Saint Glinglin »


marco ducercle

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 4551
Enregistré le : 15 nov. 2014, 14:57
Réponses : 1

Re: Histoire - Les falsifications de R. Faurisson

Ecrit le 16 déc. 2020, 15:11

Message par marco ducercle »

Quant on plus d'arguments technico historique, on nous ressort la bonne veille shoahbusiness.

En plus, elle donne raison à hoess:
Aujourd’hui, je reconnais aussi que l’extermination des Juifs constituait une erreur, une erreur totale. C’est cet anéantissement en masse qui a attiré sur l’Allemagne la haine du monde entier. Il n’a été d’aucune utilité pour la cause antisémite, bien au contraire, il a permis à la juiverie de se rapprocher de son but final

Et puis comme c'est noel j'ajoute un petit Robert Badinter
https://youtu.be/T6PKspRATa4?t=48

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « GÉNÉRAL Libre »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Inti, J'm'interroge, pierrem333 et 46 invités