l'expulsion ou l'exclusion de la congrégation chrétienne

L'excommunication signifie de mettre un individu hors de la communauté.
Règles du forum
L'excommunication (du latin ecclésiastique ex-communicare, « mettre hors de la communauté ») est, chez les catholiques et les orthodoxes et chez certains groupes issus du protestantisme comme les Amish ou les Témoins de Jéhovah, une exclusion de la communauté chrétienne et de la communion ecclésiale.
Répondre
Eliaqim

**** Site Admin ****
**** Site Admin ****
Avatar de l’utilisateur

Messages : 9384
Inscription : 09 juin 2003, 14:24
Réponses : 12
Localisation : Montreal

l'expulsion ou l'exclusion de la congrégation chrétienne

Ecrit le 10 nov. 2003, 20:18

Message par Eliaqim »

La congrégation chrétienne
l'expulsion ou l'exclusion de la congrégation chrétienne


Dans le droit fil des principes énoncés dans les Écritures hébraïques, les Écritures grecques chrétiennes autorisent, par des commandements et par des précédents, l'expulsion ou l'exclusion de la congrégation chrétienne. En exerçant cette autorité que Dieu lui confère, la congrégation conserve sa pureté ainsi que sa bonne réputation devant Jéhovah. L'apôtre Paul, avec l'autorité dont il était investi, ordonna l'expulsion d'un fornicateur incestueux qui avait pris la femme de son père (1Co 5:5, 11, 13). Il usa également de cette autorité pour exclure à l'encontre d'Hyménée et d'Alexandre (1Tm 1:19, 20). D'un autre côté, Diotréphès essayait apparemment de prononcer des exclusions injustifiées. - 3Jn 9, 10.

Au nombre des délits passibles de l'exclusion de la congrégation chrétienne figurent la fornication, l'adultère, l'homosexualité, l'avidité, l'extorsion, le vol, le mensonge, l'ivrognerie, les insultes, le spiritisme, le meurtre, l'idolâtrie, l'apostasie et la création de divisions au sein de la congrégation (1Co 5:9-13 ; 6:9, 10 ; Tt 3:10, 11 ; Ré 21:8). Avec miséricorde, il faut donner à celui qui suscite une secte un premier et un deuxième avertissement avant de prendre ces mesures d'exclusion contre lui. Le principe de la Loi selon lequel il faut deux ou trois témoins pour établir des preuves contre l'accusé s'applique dans la congrégation chrétienne (1Tm 5:19). Quiconque est convaincu de pratique du péché est repris à l'aide des Écritures " sous les yeux de tous ", par exemple ceux qui ont témoigné à propos du péché, afin qu'eux aussi aient une crainte salutaire de ce péché. - 1Tm 5:20 ; .

Les Écritures exhortent également la congrégation chrétienne à cesser de fréquenter ceux qui sont désordonnés et ne marchent pas droit, mais qui ne méritent pas d'être expulsés complètement. À propos de ce genre d'élément, Paul écrivit à la congrégation de Thessalonique : " Cessez de le fréquenter, pour qu'il en prenne honte. Et pourtant, ne le considérez pas comme un ennemi, mais continuez à l'avertir comme un frère. " - 2Th 3:6, 11, 13-15.

Par contre, concernant celui qui, ayant été chrétien, a rejeté la congrégation chrétienne ou en a été expulsé, l'apôtre Paul ordonna de " cesser de fréquenter " un tel homme ; de son côté, l'apôtre Jean écrivit : " Ne le recevez jamais chez vous et ne lui adressez pas non plus de salutation. " - 1Co 5:11 ; 2Jn 9, 10.

Ceux qui ont été expulsés peuvent être de nouveau accueillis dans la congrégation s'ils manifestent un repentir sincère (2Co 2:5-8). Cette mesure aussi protège la congrégation, car elle l'empêche de faire le jeu de Satan en allant à deux extrêmes, soit celui d'excuser le mal, soit celui d'être dur et implacable. - 2Co 2:10, 11.


Citation de la W.T société
1 Piere 3:15 Sanctifiez le Christ comme Seigneur dans vos coeurs, toujours prêts à présenter une défense devant tout homme qui vous demande la raison de l'espérance qui est en vous, mais faites-le avec douceur et profond respect.

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir à « Excommunier »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité