La masturbation dans le christianisme.

Englobe l'union et les comportements sexuels
Règles du forum
Le terme sexualité englobe les phénomènes de la reproduction biologique des organismes, les comportements sexuels permettant cette reproduction, et enfin les nombreux phénomènes culturels liés à ces comportements sexuels.
Répondre
Coeur de Loi

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 10757
Enregistré le : 26 avr. 2010, 01:59
Localisation : France

Contact :

Re: La masturbation dans le christianisme.

Ecrit le 18 déc. 2015, 12:59

Message par Coeur de Loi

1 Timothée 4.1 :
Mais l'Esprit dit expressément que, dans les derniers temps, quelques-uns abandonneront la foi, pour s'attacher à des esprits séducteurs et à des doctrines de démons,
2
par l'hypocrisie de faux docteurs portant la marque de la flétrissure dans leur propre conscience,
3
prescrivant de ne pas se marier, et de s'abstenir d'aliments que Dieu a créés pour qu'ils soient pris avec actions de grâces par ceux qui sont fidèles et qui ont connu la vérité.

---

Si donc c'est des doctrines de démon d'interdire de se marier, que dire d'interdire de se masturber ?

C'est quoi le plus ?
- Se soulager seul
- Se soulager avec sa femme

Si on peut le faire avec sa femme, à plus forte raison le faire seul !
La vérité = la réalité

indian

[Religion] Foi pluralisme
Avatar du membre

Messages : 26373
Enregistré le : 25 avr. 2014, 10:14

Re: La masturbation dans le christianisme.

Ecrit le 18 déc. 2015, 13:02

Message par indian

MOIMEME a écrit :Bonjour,
J'aimerai bien avoir vos avis sur le sujet évoqué. C'est vrai que l'abstinence avant le mariage est requis, mais qu'en t-il du plaisir solitaire? Est-ce un péché? Si oui pourquoi? Si non pourquoi (aussi :D)
Je pense que tout le monde se sent concerné par ce sujet là.
Merci pour vos interventions.


Pour moi, ce n'est pas l'abstinence qui est requis... c'est le respect et l'amour....

et parfois ca fait qu'il est préférable de s'abstenir :hi:
Unir l'humanité. Un seul Dieu. Les grandes religions de Dieu. Femmes, hommes sont égaux. Tous les préjugés sont destructeurs et doivent être abandonnés. Chercher la vérité par nous-mêmes. La science et la religion en harmonie. Nos problèmes économiques sont liés à des problèmes spirituels. La famille et son unité sont très importantes.

Coeur de Loi

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 10757
Enregistré le : 26 avr. 2010, 01:59
Localisation : France

Contact :

Re: La masturbation dans le christianisme.

Ecrit le 14 sept. 2016, 11:29

Message par Coeur de Loi

Imaginons l'hypocrisie en action face à 2 cas :

Hypocrite : "Vous vous êtes mariés, ha c'est très bien, c'est noble, vertueux, quelle belle chose de ne pas avoir de sexe hors mariage, c'est très pur, bravo !"
Hypocrite : "Et toi ? tu te masturbes encore ? oui ? tu avoues en plus ! c'est vraiment dégueulasse, tu n'es qu'un porc, quelle honte d'assouvir tes bas désires sexuels, tu vis dans le péché !"

C'est ridicule mais ils y en a beaucoup qui en sont encore là...
La vérité = la réalité

Prophètedel'éternel

* [ Aucun rang ] *

Messages : 1256
Enregistré le : 15 sept. 2016, 08:01

Re: La masturbation dans le christianisme.

Ecrit le 19 sept. 2016, 15:26

Message par Prophètedel'éternel

La vérité = réalité tronqué...
par exemple

Hypocrite : vous êtes marié, c'te soble et vertueux queklle belle chose en vérité dene pas avoir de relation sexuelle hors mariage
hypocrite : et ? tu masturbe? oui? tu avoues en plus ! c'te svraiment dégueulasse: tu n'e squ'un porc , quelle honte d'assouvir tes bas désirs sexuels! tu ivs dans le péchés...

donc, comme tu le met si bien en lumière: la érité c'ets une réalité tronquée qui ne tiens aucun compte du mensonge...
llez pour ton pseudo: coeur de loi:
$
je dépouille la loi: je la met à nue comme au jour de sa naissance ( dieu vit que laa lumière était bonne, d'ialleurs la lumièr efût, et après que la lumière fût: je suis : vivant)
vous voyez cet arbre? c'tes l'arbre d ela connaissnace..

ils inventèrent le bien et le mal non relatif , et le gravèrent dans la pierre éternelle... ( vous comptez franchement prendre dieu pour un rocher? vous pensez qu'il est mort?
bordel: je suis: vivant! dit l'éternel !
http://www.lire-des-livres.com/alice-au ... erveilles/ ( celui là se commence au commencement )

http://www.lire-des-livres.com/de-lautr ... du-miroir/ ( celui là se commence par la fin )

Constater que de l'autre coté du miroir le style change légèrement.

jipe

* [ Aucun rang ] *

Messages : 2700
Enregistré le : 03 juin 2016, 13:19

Re: La masturbation dans le christianisme.

Ecrit le 28 sept. 2016, 11:52

Message par jipe


Coeur de Loi

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 10757
Enregistré le : 26 avr. 2010, 01:59
Localisation : France

Contact :

Re: La masturbation dans le christianisme.

Ecrit le 15 févr. 2017, 13:57

Message par Coeur de Loi

Appelons un chat un chat : la masturbation est un péché.

http://www.larebellution.com/2013/06/28 ... -la-bible/


Mince alors ! :shock:
Et respirer on peut ?

C'est faux, sinon la Bible nous aurait avertit, c'est un minimum... pour une chose aussi banale.

Donc on ne peut pas faire seul ce qu'on peut faire dans le mariage pour eux, sinon c'est péché. C'est n'importe quoi, à croire que tous les chrétiens doivent être moine ou marié... après on s'étonne qu'il y a des problèmes...

Bref, hypocrisie et ignorance se marient bien... eux.
La vérité = la réalité

Ambroisegb

* [ Aucun rang ] *

Messages : 46
Enregistré le : 06 nov. 2017, 05:15

Re: La masturbation dans le christianisme.

Ecrit le 03 janv. 2018, 15:40

Message par Ambroisegb

Dieu a voulu que nous éprouvions du plaisir dans les bonnes choses.
On éprouve du plaisir à bien manger, etc...

Seulement il ne faut pas détourner ces plaisirs de l'action qui doit les accompagner, il ne faut pas rechercher le plaisir pour lui même:
C'est normal de prendre du plaisir à manger un bon repas, ce n'est pas normal de se goinfrer pour le plaisir.
C'est normal d'éprouver du plaisir à s'unir à sa femme, se masturber, c'est détourner le plaisir de sa raison d'être. Le plaisir charnel est fait pour être partagé, se masturber, c'est un plaisir égoïste.
Il suffit de lire le catéchisme de l'Eglise catholique, il n'y a pas à débattre dessus.
La masturbation, c'est un péché mortel.

joel

* [ Aucun rang ] *

Messages : 35
Enregistré le : 15 nov. 2017, 10:36

Re: La masturbation dans le christianisme.

Ecrit le 21 janv. 2018, 11:36

Message par joel

Le fait même que l'on puisse poser cette question en se disant chrétien prouve que l'on ignore tout du christianisme, de ses fondements même. La question posée en début de ce sujet est du même type que celle d'un certain jeune homme venu voir Jésus : "que dois-je faire pour hériter la vie éternelle". Sa préoccupation était tournée vers lui-même, vers son petit "moi". "Qu'est-ce que moi je peux avoir et ne pas avoir pour jouir égoistement de la vie sans trop de risque de louper la vie éternelle ?" Cela n'est pas le christianisme.
Que ferons-nous afin de faire les oeuvres de Dieu ?
L'oeuvre de Dieu c'est que vous croyez en Celui qu'il a envoyé. J'ai été crucifié avec Christ. Ce n'est plus moi qui vis, c'est Christ qui vit en moi. Reconnaissons-nous que le monde entier a été crucifié en Christ il y a deux mille ans ? Sommes-nous émerveillés et bouleversés par l'amour que Dieu a manifesté à Gethsémané et à golgotha ?
C'est impossible si nous croyons comme Rome à l'immortalité de l'âme, car alors Christ n'est pas réellement mort et le péché n'existe pas et Dieu non plus d'ailleurs.
http://hopechannel.fr/series/episode/ml/immanuel/immanuel-episode-4-plus-fort-que-la-mort/
https://www.youtube.com/watch?v=Bi68fStjQMk

Mormon

[Modérateur]
[Modérateur]
Avatar du membre

Messages : 12559
Enregistré le : 23 oct. 2012, 07:56

Re: La masturbation dans le christianisme.

Ecrit le 21 janv. 2018, 12:03

Message par Mormon

joel a écrit :C'est impossible si nous croyons comme Rome à l'immortalité de l'âme, car alors Christ n'est pas réellement mort


Il n'a jamais été parlé d'anéantissement, ami témoin de Jéhovah, mais seulement de la mort et de la résurrection du corps physique de Jésus.
Modifié en dernier par Logos le 24 janv. 2018, 11:53, modifié 2 fois.
Raison : N'attribuez pas à vos interlocuteurs une religion dont ils ont affirmé ne pas être membre. Merci.
Le Livre de Mormon online :
UN AUTRE TEMOIGNAGE DE JESUS-CHRIST
http://www.lds.org/scriptures/bofm?lang=fra
EGLISE de JESUS-CHRIST des SAINTS des DERNIERS JOURS

Jean Moulin

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 2812
Enregistré le : 22 févr. 2008, 17:12
Localisation : paris

Re: La masturbation dans le christianisme.

Ecrit le 24 janv. 2018, 04:13

Message par Jean Moulin

joel a écrit :C'est impossible si nous croyons comme Rome à l'immortalité de l'âme, car alors Christ n'est pas réellement mort
Mormon a écrit :Il n'a jamais été parlé d'anéantissement, (...) mais seulement de la mort et de la résurrection du corps physique de Jésus.
C'est faux. Il n'est pas du tout question de la mort et la résurrection du corps de Jésus mais de la mort et la résurrection de Jésus. C'est la personne (l'âme vivante Jésus) qui est morte. S'il en avait été autrement, son sacrifice n'aurait rien racheté et n'aurait pas la moindre valeur.

Mormon

[Modérateur]
[Modérateur]
Avatar du membre

Messages : 12559
Enregistré le : 23 oct. 2012, 07:56

Re: La masturbation dans le christianisme.

Ecrit le 24 janv. 2018, 08:59

Message par Mormon

Jean Moulin a écrit : C'est la personne (l'âme vivante Jésus) qui est morte. S'il en avait été autrement, son sacrifice n'aurait rien racheté et n'aurait pas la moindre valeur.


Ami TJ, je ne comprends rien du tout à ton raisonnement.
Modifié en dernier par Logos le 24 janv. 2018, 11:52, modifié 2 fois.
Raison : N'attribuez pas à vos interlocuteurs une religion dont ils ont affirmé ne pas être membre. Merci.
Le Livre de Mormon online :
UN AUTRE TEMOIGNAGE DE JESUS-CHRIST
http://www.lds.org/scriptures/bofm?lang=fra
EGLISE de JESUS-CHRIST des SAINTS des DERNIERS JOURS

joel

* [ Aucun rang ] *

Messages : 35
Enregistré le : 15 nov. 2017, 10:36

Re: La masturbation dans le christianisme.

Ecrit le 25 janv. 2018, 12:15

Message par joel

Jean Moulin a écrit : Il n'est pas du tout question de la mort et la résurrection du corps de Jésus mais de la mort et la résurrection de Jésus. C'est la personne (l'âme vivante Jésus) qui est morte. S'il en avait été autrement, son sacrifice n'aurait rien racheté et n'aurait pas la moindre valeur.

A-MEN : là,je reconnais la pensée de la Bible, AT et NT.
Comme disait Paul :
«Or nous ne voulons pas, frères, que vous soyez dans l'ignorance à l'égard de ceux qui dorment (κοιμωμένων), afin que vous ne soyez pas affligés comme les autres qui n'ont pas d'espérance. 14 Car si nous croyons que Jésus mourut (ἀπέθανεν : il est vraiment mort, lui et toute l'humanité déchue en lui, pour l'éternité !) et qu'il est ressuscité, de même aussi, avec lui, Dieu amènera ceux qui se sont endormis (κοιμηθέντας) par (sic! Grec σὺν = AVEC) Jésus.» 1 Thessaloniciens 4:13, Darby (qui n'est pas toujours une version très fiable mais ici oui, sauf pour le «par Jésus» qui trahit la doctrine non biblique de la prédestination).
Jésus est mort (ἀπέθανεν). Nous, individuellement, nous nous endormons (κοιμωμένων). Nuance. Nous devenons donc inconscients. La mort actuelle est un coma.
Rapprochons cela maintenant de 2 Corinthiens 5.14 :
Car l'amour de Christ nous presse, parce que nous estimons que, si un seul est mort pour tous (ἀπέθανεν), tous donc sont morts (ἀπέθανον). Ici c'est le même verbe qui est employé pour Christ et pour nous : collectivement, toute l'humanité a déjà reçu son châtiment : elle peut donc, par la foi, s'endormir en paix dans l'espérance de la résurrection. Dieu ne peut pas nous condamner deux fois (sauf si nous y tenons, dans ce cas nous subirons la seconde mort).
La résurrection des morts. N'est-ce pas merveilleux ? N'est-ce pas plus beau et agréable à Dieu que de vouloir s'élever orgueilleusement à son niveau en prétendant, comme Lucifer dans le jardin d'Eden, qu'une partie de nous serait immortelle ??
Mais pour revenir au sujet de ce post, qui est la masturbation, il me semble que le chrétien qui continue à essayer de justifier cette pratique est dans le salut par les œuvres, tout autant que le catholique qui s'en abstient parce que "c'est un péché mortel" (sic). Ce qui est mortel c'est le péché, c'est le principe du péché, qui est l'amour du moi, l'essence de la pensée déviante de Lucifer. (Voir Esaïe 14 et Ézéchiel 28). Le chrétien qui aime sa jouissance personnelle et égoïste (la masturbation) plus que Christ n'est pas digne de lui. Son cœur n'a pas été brisé sur le rocher des siècles : il n'a pas vu la croix dans toutes ses dimensions (peut-être à cause de la croyance platonicienne en l'immortalité de l'âme justement ?? Merci Rome !!!! :cry3: )

Janot

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 717
Enregistré le : 19 déc. 2015, 14:54
Localisation : IdF

Contact :

Re: La masturbation dans le christianisme.

Ecrit le 25 janv. 2018, 14:51

Message par Janot

Il faut être simple : Dieu nous a créés sexués, c'est son plan, comme de nous faire grandir et maturer peu à peu. Le plaisir sexuel en fait partie ; il a un début : la puberté. L'idéal, c'est l'amour dans le couple, cela ne se fait pas du jour au lendemain, les pulsions sexuelles étant là car programmées, il n'y a pas de faute à les satisfaire — tant que ce n'est pas le plaisir pour le plaisir, car cela nous conduit sur la pente de préférer le plaisir à l'amour, or c'est une erreur : l'épanouissement véritable, c'est d'aimer et d'être aimé.
Que l'Eglise catholique continue de s'enferrer sur un problème aussi banal, voilà qui me dépasse ; mais il est vrai qu'elle demande, en principe, une contraception naturelle, comme.. il y a 60 ans. Elle continue de préférer la lettre à l'esprit. Mes confesseurs ne me demandaient pas voici 50 ans si j'avais aidé mon prochain, secouru quelqu'un en difficulté, aidé mes parents à la maison, combattu mon égoïsme, NON ! Une seule chose les intéressait, ce qu'ils appelaient : la pureté !! bref, le sexuel. Je ne savais pas qu'avec certains, j'étais à la limite du pervers - voyeur. Mais aussi, pourquoi leur imposer le célibat ? absurde : les Maronites peuvent se marier, les orthodoxes aussi. Rien à voir avec jésus-Christ.

joel

* [ Aucun rang ] *

Messages : 35
Enregistré le : 15 nov. 2017, 10:36

Re: La masturbation dans le christianisme.

Ecrit le 30 janv. 2018, 11:42

Message par joel

Janot a écrit :Que l'Église catholique continue de s'enferrer sur un problème aussi banal, voilà qui me dépasse ; mais il est vrai qu'elle demande, en principe, une contraception naturelle, comme.. il y a 60 ans. Elle continue de préférer la lettre à l'esprit. Mes confesseurs ne me demandaient pas voici 50 ans si j'avais aidé mon prochain, secouru quelqu'un en difficulté, aidé mes parents à la maison, combattu mon égoïsme, NON ! Une seule chose les intéressait, ce qu'ils appelaient : la pureté !! bref, le sexuel. Je ne savais pas qu'avec certains, j'étais à la limite du pervers - voyeur. Mais aussi, pourquoi leur imposer le célibat ? absurde : les Maronites peuvent se marier, les orthodoxes aussi. Rien à voir avec Jésus-Christ.

Il est logique que l’Eglise catholique se focalise sur ce problème, puisque :
— d'une part sa doctrine se fonde sur la notion dualiste néo-platonicienne de l'immortalité de l'âme, sur l'immaculée conception qui en découle (d'où la condamnation a priori de tout ce qui est charnel, alors que le corps était une création parfaite de Dieu, A L'ORIGINE)
— et d'autre part son pouvoir repose sur le salut par les œuvres, donc sur la peur d’être perdu. C’est cette peur, que l’agapè parfait peut bannir de nos cœurs (1 Jean 4.18), qui alimente le système romain et engendre une suite INTERMINABLE et psychopathogène de péché-confession-pardon. Dieu entend briser ce cycle dans un peuple qui lui ressemble aujourd’hui, ce que vous niez manifestement (voir ci-dessous). Les problèmes sexuels sont une mine d’or pour le clergé romain : ils sont sûrs d’avoir toujours du travail et des subsides. Abolir le péché, comme Christ l'a fait dans sa chair, pour tous les hommes, c'est abolir le système catholique romain. Ce clergé ne sera donc jamais d'accord avec l'Evangile.
Imposer le célibat est en effet absurde et ajoutons qu’imposer est toujours contraire à la foi, qui est une libre adhésion. Vive le protestantisme ! Mais pour l’Église catholique romaine, la foi n’est pas une adhésion mais un « réalité » incontournable, qu’on ne peut pas et qu’on a pas le droit de nier, un rouleau compresseur qui doit nous écraser. C’est pourquoi, encore au XIXe siècle, le pape Pie IX justifiait sans scrupules le recours à la violence pour imposer la foi et réduire les hérésies. Il justifiait ainsi tous les crimes contre l’humanité commis au nom de la religion romaine dans les siècles précédents et justifiait par avance tous les tragédies du XXe siècle dont beaucoup ont été animées par des motifs religieux, pas toujours avoués.
Janot a écrit :Il faut être simple : Dieu nous a créés sexués, c'est son plan, comme de nous faire grandir et maturer peu à peu. Le plaisir sexuel en fait partie ; il a un début : la puberté. L'idéal, c'est l'amour dans le couple, cela ne se fait pas du jour au lendemain, les pulsions sexuelles étant là car programmées, il n'y a pas de faute à les satisfaire — tant que ce n'est pas le plaisir pour le plaisir, car cela nous conduit sur la pente de préférer le plaisir à l'amour, or c'est une erreur : l'épanouissement véritable, c'est d'aimer et d'être aimé.

Tout cela semble très beau, mais cela ne tient pas compte du problème du péché et du mal. Déjà à la création, avant le péché, l'amour dans le couple n’est pas «un idéal», c’est une loi, c’est une institution. Deux institutions inamovibles vont être emportées par l’humanité en dehors du jardin d'Eden : l’union hétérosexuelle monogame et le rendez-vous hebdomadaire avec la divinité, le sabbat. L’amour en dehors du cadre défini par le grand législateur des univers n’est pas de l’amour, en tous cas pas de l'amour au sens où Dieu l’a fondé aux origines.
La masturbation n’est pas de l’amour, que je sache. Pour qu’il y ait de l’amour au sens le plus large du terme, il faut, au minimum, deux personnes, il faut une relation. Dieu est un être de relation, c'est pourquoi il est plusieurs, Père, Fils et Saint Esprit.
La masturbation n’est qu’une forme d’égocentrisme, marque de l’humanité après la chute. Mais ce péché, comme les autres, a été maîtrisé parfaitement par Jésus, dans notre chair déchue. C’est l’enseignement du Nouveau Testament. Par conséquent, les disciples de Jésus, ceux qui marchent vraiment sur ses traces, renoncent à eux-mêmes, comme Jésus le demande et comme son grand sacrifice l’exige de nous, et donc sont conduits à renoncer à la masturbation, qui n’est que de l’autosatisfaction primaire.
Ici, ce n’est pas du tout ce que vous proposez. Vous proposez à la place de souscrire à une application de la théorie athée de l’évolution à notre comportement sexuel. Vous prenez la nature, déchue, dégénérée, comme référence de la foi. C’est à la nature à se soumettre à la foi et à l’Esprit, et non l’inverse. La chair et le sang n'hériteront pas du Royaume de Dieu (1 Corinthiens 15:50), je vous le rappelle, car c'est un tout autre corps que le corps actuel que nous posséderons à la résurrection (1 Corinthiens 15:40).
La masturbation ne nous conduit pas «sur la pente de préférer le plaisir à l’amour», mais elle est, déjà, une préférence pour le plaisir, contre l'amour et pour le plaisir à tout prix, ce qui caractérise le péché, l'égoïsme.
Paul, lui, par contraste, nous avertit que l’Esprit a des désirs contraires à ceux de la chair, afin que, par la grâce de Dieu, nous ne fassions point ce que nous voudrions (Galates 5.17). Et l’apôtre Jean renchérirait : « Quiconque est né de Dieu, ne se masturbe plus ! » (libre adaptation de 1 Jean 5.18).
C’est quand même incroyable que ce soit moi, un adventiste, qui doive vous rappeler le fruit de la justification par la foi, à savoir la sainteté de vie, surtout au moyen du livre, si souvent mal interprété (y compris dans l'Eglise adventiste), des Galates… Il y a une grande décadence dans le protestantisme, si bien qu'il tient pratiquement le même discours que le catholicisme progressiste des jésuites, actuellement au pouvoir. Il y a un problème de foi.
Si vous voulez vous re-édifiez sur le fondement de l’authentique justice par la foi biblique, celle que Luther avait déjà bien perçue autrefois, je vous invite à écouter cette conférence :
https://www.youtube.com/watch?v=ov9IUCBaFxQ
Bien fraternellement

Répondre

Retourner vers « Sexualité »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message