L'Enfer

La définition de l'enfer et ses caractéristiques sont variables selon les religions.
Règles du forum
L'enfer est, selon de nombreuses religions, un état de souffrance extrême de l'esprit humain après sa séparation du corps, douleur expérimentée après la mort par ceux qui ont commis des crimes et des péchés dans leur vie terrestre.
Répondre
claudem

[ Croyances ] Urantia
Avatar du membre

Messages : 1881
Enregistré le : 21 oct. 2015, 15:26
Localisation : Canada

Re: L'Enfer

Ecrit le 24 avr. 2017, 18:32

Message par claudem

La violation habituelle d’un tabou devint un vice ; la loi primitive fit du vice un crime ; la religion en fit un péché. Chez les tribus primitives, la violation d’un tabou était un crime et un péché conjugués. Une calamité atteignant la communauté était toujours considérée comme une punition pour un péché de la tribu. Pour ceux qui croyaient que la prospérité va de pair avec la droiture, la prospérité apparente des méchants causa tant de soucis qu’il devint nécessaire d’inventer des enfers pour punir les violateurs de tabous. Le nombre de ces lieux de châtiments futurs a varié d’un à cinq.

Lors de l’incarnation de Melchizédek, les Égyptiens avaient une religion très supérieure à celle des peuples environnants. Ils croyaient qu’une âme séparée du corps physique, si elle était convenablement armée de formules magiques, pouvait éviter les mauvais esprits intermédiaires et parvenir à la salle de jugement d’Osiris, où elle serait admise dans les royaumes de la félicité si elle n’était pas coupable « de meurtre, de brigandage, de fausseté, d’adultère, de vol ou d’égoïsme ». Si l’âme était pesée dans les balances et trouvée en défaut, elle était consignée aux enfers, à la Dévoratrice. C’était un concept relativement avancé de la vie future en comparaison avec les croyances de beaucoup de peuples voisins.

Le concept du jugement dans l’au-delà pour les péchés d’une vie dans la chair sur terre, qui fut introduit dans la théologie des Hébreux, provenait d’Égypte. Le mot jugement n’apparait qu’une seule fois dans ce sens au cours de tout le livre hébreu des Psaumes, et le psaume en question fut écrit par un Égyptien..

Livre d'Urantia.
Dieu est notre Père qui nous aime. Jésus était Micaël de Nébadon. Micaël est vivant et peut répondre à vos prières.
Le Livre d'Urantia (La terre) http://www.urantia.org/fr/le-livre-d-ur ... s-du-livre

Mormon

[Modérateur]
[Modérateur]
Avatar du membre

Messages : 12607
Enregistré le : 23 oct. 2012, 07:56

Re: L'Enfer

Ecrit le 25 avr. 2017, 00:27

Message par Mormon

Tu devrais être mis en contingence, claudem. La section enseignement catholique n'a rien à voir avec le livre d'Urianta.
Le Livre de Mormon online :
UN AUTRE TEMOIGNAGE DE JESUS-CHRIST
http://www.lds.org/scriptures/bofm?lang=fra
EGLISE de JESUS-CHRIST des SAINTS des DERNIERS JOURS

Patrice1633

[ Christianisme ]
Avatar du membre

Messages : 2809
Enregistré le : 23 juin 2015, 14:59
Localisation : Québec, Qc

Re: L'Enfer

Ecrit le 17 sept. 2017, 05:38

Message par Patrice1633

Tout comme l'enfer non plus ce n'est pas un enseignement venant de la bible ...
Passer nous rendre visite de temps en temps ....
http://meilleurforum-net.meilleurforum.net

lebylka

* [ Aucun rang ] *

Messages : 133
Enregistré le : 20 déc. 2017, 20:01

Re: L'Enfer

Ecrit le 09 janv. 2018, 12:57

Message par lebylka

La Bible dit quand on est mort on retourne a la poussierre.
On née poussière et on retourne a la poussière.
Quand on est mort, on est mort, il n y a pas d enfer de feu.

Ecclesiaste 9.5
Les morts ne ressentent rien.

Dieu n a jamais penser a faire brûler dans le feu les hommes.
Lire Jérémie 7.31, 19.5, 32.35

kaboo

[Modérateur]
[Modérateur]
Avatar du membre

Messages : 6889
Enregistré le : 17 janv. 2006, 21:18

Re: L'Enfer

Ecrit le 10 janv. 2018, 14:43

Message par kaboo

Bonjour à tous.

Compte tenu du titre de ce sujet, je le déplace vers le forum approprié.

Cordialement. :hi:
Sortez de mon ordi Image

joel

* [ Aucun rang ] *

Messages : 35
Enregistré le : 15 nov. 2017, 10:36

Re: L'Enfer

Ecrit le 13 janv. 2018, 07:40

Message par joel

Marmhonie a écrit : Une fois encore, on devrait apprendre les langues bibliques au lieu de se fier aux dogmes carricaturant les catholiques dans certaines mouvances religieuses qui nous combattent, alors que nous les laissons tranquilles.
Moi j'ai étudié les langues bibliques, sans apriori romain, et plus je les étudie, plus je constate avec Claude Tresmontant, hébraïsant catholique de renom, et avec Oscar Cullmann, hébraïsant protestant de renom, que, pour la culture biblique, l'âme n'est pas une partie séparable du corps. Historiquement, il est indéniable que cette croyance vient de l'Occident, grec, de Platon, de Pythagore et d'autres, dont je pourrai vous donner les noms si vous le souhaitez.
Quelques textes bibliques, clairs, qui ne font pas problème au niveau de l'interprétation ont été brièvement mentionnés dans ce post pour le montrer. Je trouve donc malhonnête le titre de votre post : "selon la Bible", alors que l'Eglise romaine n'a jamais prétendu fonder ses dogmes "infernaux", au sens propre du terme, sur la Bible seule, mais plutôt sur sa seule autorité impériale et impérialiste auto-proclamée (comme l'analyse de Matthieu 16.13-23 le montre).
Vous "laissez tranquilles" les protestants uniquement parce que :
— ils ne protestent plus ;
— les gouvernements actuels ne vous autorisent pas à leur faire du mal.
Mais, dès que les choses changeront, Rome nous fera torturer et nous traînera devant les tribunaux de nouveau, avec une joie satanique, comme elle a fait traîné mes ancêtres spirituels, nus, en hiver, sur la glace, hommes, femmes et enfants, avant de les jeter dans des cachots sans lumière du jour en compagnie de serpents et d'araignées, histoire de les "évangéliser".
Les mouvements radicaux catholiques qui montent actuellement en France, comme le Salon Beige, par exemple, et d'autres mouvances catholiques d'inspiration "néo-maoïstes" nous donnent déjà une idée de la violence et de l'intolérance qui sont devant nous, dès que Rome aura de nouveau reconquis le pouvoir politique. Rome ne changera pas.
Pas ailleurs, je suis quand même surpris de voir la connivence qui peut exister entre des "mormons" (?) et des catholiques. Qui se ressemble s'assemble, apparemment, mais pas autour du Christ et du message biblique. Je le regrette.
Je vous souhaite quand même un très bon sabbat, dans l'épuisement et le dessèchement spirituel ou vous enferme votre résistance obstinée à l'Esprit de Dieu, en espérant que ce regimbement contre les aiguillons, vous poussera à lâcher prise et à vous réfugier enfin aux pieds du VRAI Christ, celui des évangiles, le Seigneur du sabbat, le Créateur, Jéhovah lui-même en chair et en os !
Et pour répondre quand même au sujet de ce post, je vous laisse un peu d'eau fraîche (ou de charbons ardents, comme vous le voudrez) avec ces paroles bienfaisantes et apaisantes extraites du livre des Psaumes, ce livre dans lequel mes ancêtres protestants pourchassés comme des bêtes par des monarques absolus lâches, remplis de vices, et totalement manipulables par les cardinaux de l'époque, ont trouvé force, paix et réconfort dans leur tourmente au "désert":
Louez l'Eternel (YHWH) !
Mon âme (notez le mot !), loue l'Eternel !
Je louerai l'Eternel tant que je vivrai (après ce ne sera plus possible !)
Je célébrerai mon Dieu tant que j'existerai (une fois mort, mon âme n'existera provisoirement plus !)
Ne vous confiez pas aux grands, (à Platon, Aristote, aux papes)
Aux fils de l'homme, qui ne peuvent sauver (seul le Fils peut intercéder pour nous)
Leur souffle s'en va (ils expirent), ils rentrent dans la terre (lieu du séjour des morts, lieu des vers)
En ce même jour leurs desseins (donc leur âme) périssent.
Heureux celui qui a pour secours le Dieu de Jacob (le Dieu qui fait le pont, l'échelle, entre le Ciel et la Terre, le seul pontife autorisé et reconnu par l'assemblée céleste)
Qui met son espoir en l'Eternel (YHWH) son Dieu ! (et non en la toute puissance politique de Rome)
Il a fait les cieux et la terre, la mer et tout ce qui s'y trouve (il ne se fie pas, lui, à l'évolution naturelle)
Il garde la fidélité à toujours (fidèle à l'alliance éternelle faite avec Abraham : "toutes les nations de la terre seront bénies en toi"). Psaume 146.1-6, Segond révisée.
Que YAHVEH, le Créateur, vous ramène honteux et confus devant la Croix, là où Dieu est devenu péché pour nous, là où il lui a plu d'être brisé par la souffrance, là où il a révélé qu'il était vraiment doux et humble de cœur, lui, contrairement aux pontifes de Rome. Là vous verrez que l'immortalité de l'âme, le mensonge du serpent dans le jardin d'Eden, "vous ne mourrez point", est un RENIEMENT de la réalité de la mort du Christ et du fait qu'il a réellement porté notre malédiction (Galates 3.13). Car le salaire du péché, c'est la mort.
Bien fraternellement (puisque Dieu veut que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité, selon Saint Paul : mais Rome, elle, ne veut pas que tous les hommes soient sauvés : elle préfère user de la force pour mettre à mort ses opposants, comme le pape Pie IX l'affirmait encore haut et fort à la fin du XIXe siècle, ce n'est pas si loin de nous).

levergero

Christianisme [Catholique]
Avatar du membre

Messages : 1191
Enregistré le : 25 juin 2008, 08:55
Localisation : Yvelines & Finistère

Contact :

Re: L'Enfer

Ecrit le 17 avr. 2018, 08:13

Message par levergero

L'enfer c'est être loin de Dieu aprés la mort alors que le paradis c'est d'être à ses côtés bien que les âmes et Dieu soient des êtres immatériels c'est à dire sans corps.

Quant aux "flammes" de l'enfer c'est de la pure invention idiote...

Seul le purgatoire n'existe pas.
http://jean-paul.vefblog.net
@jpcougny
catholique libéral, voire progressiste

Répondre

Retourner vers « Enfer »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message