une messe tenue sans respect des mesures sanitaires

Forum sur L'ACTUALITÉ (francais)
Répondre
medico

Christianisme [Témoins_de_Jéhovah]
Avatar de l’utilisateur

Messages : 64890
Inscription : 27 juin 2005, 13:23
Localisation : FRANCE

Contact :

une messe tenue sans respect des mesures sanitaires

Ecrit le 06 avr. 2021, 08:30

Message par medico »

« Le Parisien » a diffusé la vidéo d’une messe samedi montrant prêtres et fidèles sans masque lors d’une messe. Le diocèse de Paris se désolidarise et témoigne de sa stupéfaction.

Par L'Obs
Publié le 06 avril 2021 à 09h03 Mis à jour le 06 avril 2021 à 09h15



Vidéo du « Parisien » montrant une messe tenue sans respect des mesures sanitaires samedi 3 avril à Paris (capture d’écran). (Le Parisien)

Une église remplie de personnes, sans masques. L’image a de quoi surprendre alors que l’épidémie de Covid-19 circule fortement en France, qui vient d’entamer un troisième confinement. Samedi 3 avril, une messe de Pâques célébrée dans l’église Saint-Eugène-Sainte-Cécile (9e arrondissement de Paris), s’est tenue sans aucun respect des règles sanitaires.
Une vidéo transmise au « Parisien » par un témoin venu assister à un baptême, dévoile de nombreux fidèles serrés dans l’édifice. Beaucoup sont sans masque alors qu’ils sont très proches. « L’église est pleine à craquer », précise le témoin anonyme au quotidien qui évoque la présence de 300 à 400 personnes.

Plusieurs images interrogent : « Les gamins qui sont baptisés tous dans la même flotte, les gens qui communient tous à la main, le curé qui passe sa main de bouche en bouche… J’étais vraiment estomaqué, raconte le témoin. J’ai vu du point de vue sanitaire… À un moment où quand même la situation est grave et où on se serre tous la ceinture, on fait tous des efforts… »

Le diocèse de Paris se désolidarise

Face aux images et à la polémique, le diocèse de Paris a réagi ce week-end de Pâques. Interrogé sur Franceinfo lundi, celui-ci s’est dit « stupéfait devant le non-respect évident des consignes essentielles de distanciation » et « de port de masque ». L’institution catholique oblige normalement à respecter une distanciation sociale dans les églises et à porter le masque pour les enfants de plus 11 ans.
https://www.nouvelobs.com/coronavirus-d ... ]-20210406
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance . AM - JW - Les Témoins de Jéhovah

avatar

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur

Messages : 1792
Inscription : 04 avr. 2016, 07:04

Re: une messe tenue sans respect des mesures sanitaires

Ecrit le 06 avr. 2021, 08:44

Message par avatar »

C'est pénible tous ces gens qui se croient plus forts que les autres :(
Ce qui est lamentable dans cette histoire comme dans d'autres c'est que ces personnes prennent des risques pour elles (ça c'est leur problème) mais, ce qui est plus grave, pour les autres en particulier leurs proches, leurs collègues etc.
En plus, plus le virus circule, plus il y a possibilité de variants nouveaux et plus de possibilités de l'apparition de formes plus graves.... irresponsabilité totale qui nous amène à la situation actuelle.

medico

Christianisme [Témoins_de_Jéhovah]
Avatar de l’utilisateur

Messages : 64890
Inscription : 27 juin 2005, 13:23
Localisation : FRANCE

Contact :

Re: une messe tenue sans respect des mesures sanitaires

Ecrit le 06 avr. 2021, 11:44

Message par medico »

Messe sans gestes barrières : une enquête ouverte par le parquet de Paris[/size]
Le parquet de Paris a ouvert une enquête, mardi, pour « mise en danger de la vie d’autrui ». En cause : une messe sans masques lors du week-end de Pâques
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance . AM - JW - Les Témoins de Jéhovah

medico

Christianisme [Témoins_de_Jéhovah]
Avatar de l’utilisateur

Messages : 64890
Inscription : 27 juin 2005, 13:23
Localisation : FRANCE

Contact :

Re: une messe tenue sans respect des mesures sanitaires

Ecrit le 09 avr. 2021, 10:06

Message par medico »

Enquête pénale à Reims après deux messes traditionalistes sans respect du port du masque
Un élu ardennais ne décolère pas après la découverte, sur Facebook, d’images de messes célébrées en latin dans le non-respect des règles sanitaires, en présence de près de deux cents personnes.
Le Monde avec AFP
Publié le 07 avril 2021 à 17h41 - Mis à jour le 07 avril 2021 à 20h57

[/size]


Agrandir cette image Cliquez ici pour la voir à sa taille originale.

La célébration de messes est suspendue dans l'Oise. - Page 2 Bea5e8d_621996289-reims-eglise-sainte-jeanne-d-arc L’église Sainte-Jeanne-d’Arc de Reims, où ont été célébrées deux messes sans que le port du masque soit respecté. CC BY-SA 4.0
Après Paris, c’est à Reims que les fidèles catholiques ignorent les consignes sanitaires. Le parquet de Reims a ouvert, mercredi 7 avril, une enquête pénale pour « non-respect des gestes barrières en période de pandémie » après deux messes traditionalistes de Pâques organisées par l’Institut du Christ roi souverain prêtre (ICRSP) et regroupant près de deux cents fidèles en l’église Sainte-Jeanne-d’Arc de Reims.

Le procureur de Reims, Matthieu Bourrette, a expliqué à l’Agence France-Presse (AFP) s’appuyer sur les « directives générales de politique pénale adressées par le garde des sceaux le 3 avril » pour ouvrir cette enquête, « notamment pour non-respect du port du masque ». Elle a été confiée au commissariat de Reims.

Le silence de l’archevêque

La décision du parquet fait suite à la publication d’un article du quotidien L’Union relayant la colère d’un maire ardennais. L’élu avait découvert, sur Facebook, les images de deux messes célébrées en latin, samedi 3 et dimanche 4 avril, dans une église de Reims, où les participants, qui ne portaient pas de masque, ne respectaient ni les gestes barrières ni la distanciation physique. « Ce n’est pas vrai », a contesté Jean Maïdanatz, le chanoine rémois de l’ICRSP, sollicité par l’AFP. S’il admet « enlever son masque lorsqu’il parle », il affirme que « la majorité des fidèles, quatre-vingt-dix le samedi et une centaine le dimanche, ont respecté les gestes barrières et les distances ». Et d’ajouter que « des masques et du gel hydroalcoolique sont diffusés. Mais je n’ai pas les moyens d’astreindre les fidèles aux masques ».

Contacté par l’AFP, l’archevêque de Reims, Eric de Moulins-Beaufort, n’a pas souhaité réagir à l’ouverture de cette enquête pénale. « Il laisse la justice faire son travail », a expliqué Sixtine Rousselot, chargée de communication à l’archevêché. Avant d’insister sur le fait qu’« il rappelle, à cette occasion, la nécessité de respecter le port du masque dès 11 ans » ainsi que la règle « des deux sièges d’écart entre les fidèles dans les églises ».

Cette enquête fait écho à celle ouverte, mardi 6 avril, pour « mise en danger de la vie d’autrui » après une messe célébrée samedi 3 avril dans une église parisienne au cours de laquelle ni les prêtres ni les fidèles ne portaient de masque ou ne respectaient la distanciation physique.

Mercredi soir, le diocèse de Paris a fait savoir que l’archevêque de Paris, Michel Aupetit, avait ouvert une procédure canonique contre le curé de la paroisse Sainte-Eugène-Sainte-Cécile. Cette procédure, qui relève du droit de l’église, pourrait aboutir à des sanctions. « En attendant la conclusion de cette procédure canonique, il lui est demandé de faire strictement appliquer le respect des mesures sanitaires dans cette église et de relayer, au cours du week-end, une communication de l’archevêque de Paris à l’attention des paroissiens, afin de leur rappeler à nouveau les règles qui s’imposent à tous. »

https://www.lemonde.fr/societe/article/ ... _3224.html
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance . AM - JW - Les Témoins de Jéhovah

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir à « Actualité religieuse »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités