La soumission de la femme

Apprendre sur l'Islam religion de Mohammed
Règles du forum
La religion musulmane l'Islam, se veut une révélation en langue arabe de la religion originelle d'Adam, de Noé, et de tous les prophètes parmi lesquels elle place aussi Jésus. Ainsi, elle se présente comme un retour à la religion d'Abraham (appelé, en arabe, Ibrahim par les musulmans) du point de vue de la croyance, le Coran le définissant comme étant la voie d'Ibrahim (millata Ibrahim) c'est-à-dire une soumission exclusive à Allah.
Répondre
muslim06

[ Musulman ]

Messages : 2348
Inscription : 07 juin 2005, 11:15

La soumission de la femme

Ecrit le 08 juin 2005, 13:06

Message par muslim06 »

La soumission de la femme


Dans l'islam, la femme doit être soumise à son homme... ALLAH le dit dans le Coran : "L'homme a prééminence sur la femme"

C'est cool les frère hein! On est les CHEFS!! On fait ce qu'on veut et elles se doivent de se taire et de ne surtout pas contredire leurs maris sinon une bonne baffe! Oui, parce qu'on a une prééminence sur elles!

Elles se prennent pour qui ces femmes!! N'ont-elles pas compris qu'elles étaient naturellement plus faible que l'homme??

Elles pensent qu'elles vont nous dicter notre conduite!! On est les hommes, et c'est nous qui décidons de tout, soit elles sont contentes et là, elles peuvent l'exprimer, soit elles sont pas contente mais là, vaut mieux pas pour elles qu'elles l'expriment sinon une 2ème baffe!

Ceux qui pensent comme ça, je leur conseille d'aller lire quelques hadiths et de réviser le Coran sérieusement!

ALLAH dit que la femme doit se soumettre à son mari mais puisque je viens de citer ALLAH, on va donc rester dans le contexte islamique! La femme musulmane est soumise à son mari qui lui est musulman et "normalement se comporte en tant que tel et s'il se comporte en tant que tel, cela signifie qu'il est soumis à ALLAH, enfin s'il est soumis à ALLAH, cela signifie qu'il le craint assez pour avoir conscience du respect qu'il doit avoir de cette moitié de foi qu'Il lui a offert c'est à dire sa femme! Non seulement conscient du respect, mais aussi conscient de son devoir d'en prendre soin.


La mari musulman ne peut pas se permettre, de crainte d'ALLAH, d'obliger à sa femme ce que seul Lui est en droit d'exiger d'elle (notament le voile) et ne peut se permettre de lui interdire ce qu'ALLAH lui même ne lui interdit pas! Donc s'il y a des femmes qui sont opprimés par leur mari "musulman", c'est l'homme le coupable mais pas ALLAH ni sa merveilleuse religion. On ne peut pas comparer le comportement d'un homme à une religion, c'est pas possible!!


Dans un pays il n'y a jamais 2 présidents, dans un bateau jamais 2 capitaines, dans une entreprise jamais 2 PDG, dans une école, jamais 2 directeurs!! Est ce que dans une école, le directeur manque de respect aux professeurs? Sont-ils soumis à leur directeur? A vrai dire, si on voyait un professeur et un directeur discuter ensemble, saurions nous deviner qui est le directeur et qui est le professeur? La soumission de la femme est la même!! Si le respect est présent, alors on retrouve le sens propre de la soumission selon ALLAH! C'est à dire pas une soumission style esclavage!! Une soumission basée sur le respect!
Qu'ALLAH nous guide INCHALLAH

Simplement moi

* [ Aucun rang ] *

Messages : 17964
Inscription : 21 avr. 2004, 08:21
Localisation : Sur Terre ! parisienne...

Ecrit le 08 juin 2005, 19:34

Message par Simplement moi »

Coran [4:34]
Les hommes ont autorité sur les femmes, en raison des faveurs que Dieu accorde à ceux-là sur celles-ci, et aussi à cause des dépenses qu'ils font de leurs bien.

Les femmes vertueuses sont obéissantes (à leurs maris), et protègent ce qui doit être protégé, pendant l'absence de leurs époux, avec la protection de Dieu.

Et quant à celles dont vous craignez la désobéissance, exhortez-les, éloignez-vous d'elles dans leurs lits et frappez-les. Si elles arrivent à vous obéir, alors ne cherchez plus de voie contre elles, car Dieu est certes, Haut et Grand !
No comment.... :twisted:

muslim06

[ Musulman ]

Messages : 2348
Inscription : 07 juin 2005, 11:15

Ecrit le 09 juin 2005, 04:47

Message par muslim06 »

éssaie de lire ceci si tu veut vraiment comprendre le sens de ce verset, ne le li pas avec l'oeil de la haine ou des préjugés, li le avec l'oeil de la réfléxion et de la raison!!!

http://www.musulmane.com/imprimersans.p ... article=15

qu'Allah nous guide

Simplement moi

* [ Aucun rang ] *

Messages : 17964
Inscription : 21 avr. 2004, 08:21
Localisation : Sur Terre ! parisienne...

Ecrit le 09 juin 2005, 09:14

Message par Simplement moi »

muslim06 a écrit :éssaie de lire ceci si tu veut vraiment comprendre le sens de ce verset, ne le li pas avec l'oeil de la haine ou des préjugés, li le avec l'oeil de la réfléxion et de la raison!!!

http://www.musulmane.com/imprimersans.p ... article=15

qu'Allah nous guide
.

Mon cher pourquoi veux tu que l'on lise toujours "avec l'oeuil de la haine" ????

ON A TOUJOURS LE SENTIMENT que vous êtes toujours sur une défensive contre une supposée "haine" interprétative de vos textes.

Je connais des centaines de musulmans qui ne frappent pas leur femme et je n'en connais pas qui la frappent. Du moins dans l'intimité je n'en sais rien.

Et tout le monde sait que l'on a pas besoin de l'être pour frapper sa femme toute la presse est pleine de tristes nouvelles dans ce sens que ce soit en Occident ou en Orient.

Mais dis moi... toi qui demande de lire sans haine... pourquoi continuer a avoir un tel verset dans un texte "sacré" s'il ne veut rien dire ?????

Pourquoi des Imams se font condamner pour affirmer que le Coran le dit ?
Pourquoi un autre se fait emprisonner pour écriture d'un livre explicant comment il faut le faire... pour ne pas laisser de traces ?

Avec vous... lire sans haine... c'est ne pas lire votre livre.

D'ailleurs dans le lien même que tu donnes, et l'ayant lu calmement et intellectuellement, car contrairement a ce que tu peux supposer je n'ai aucune "haine" contre les musulmans, ils me feraient parfois d'avantage de peine certains qui lisent de travers leurs textes et se font "gonfler la tête" par certains discours, donc je lis bien ceci:
C'est dans ce contexte qu'il faut lire les propos des juristes ("fouqahâa") sur la question. Lorsque le Compagnon Ibn Abbâs (radhia Allâhou anhou) fut interrogé sur le sens de "frapper", il répondit:

"bi essiwâki wa nahwih"

(Avec le siwaak (le petit bâton qui a la taille d'un stylo à peu près) et ce qui est du même genre.)
Tu as déjà vu frapper quelqu'un avec "un petit baton qui a la taille d'un stylo a peu près" ?????

Essaye et tu verras que sur la paume de la main cela fait aussi mal qu'une règle, et que tout cela ne sont que des interprétations, minimisant les choses, alors qu'il est si simple de dire DANS AUCUN CAS IL NE FAUT FRAPPER.

Réfléchis ... si ce terme ne veut rien dire... il n'a rien à faire dans un verset du Coran.

S'il existe, ton texte étant "parfait" il dit bien ce qu'il veut dire.

Tu sais le problème ne vient pas d'une "haine" quelconque.

Il vient du fait de votre entêtement à considerer chaque virgule comme venant de mots d'un Dieu qui de toute EVIDENCE ne peut avoir préconisé de FRAPPER sa femme.

Et de ces interprétations "savantes" pour dire quand cela vous convient qu'il faut le lire autrement.

PS: je n'ai pas le temps ni l'envie de chercher mais tu sais bien qu'un hadith dit bien que ton prophète a frappé Aïcha... sa femme. Donc toutes les explications trouvent de quoi les contredire.

En résumé ou bien il ne faut rien interpréter car c'est une action qui mérite la PRISON ou ce ne sont pas des préceptes DIVINS.

Interpréter veut dire qu'il y a doute, s'il y a doute... c'est la porte ouverte a tout et n'importe quoi.

A toi de choisir.

De toutes les façons tous les hadiths du monde, selon vous, s'ils viennent contredire le Corann, sont FAUX. Si le coran textuellement dit:
Et quant à celles dont vous craignez la désobéissance, exhortez-les, éloignez-vous d'elles dans leurs lits et frappez-les.
c'est cela qui est valable.

Donc si le croyant "a peur qu'une femme le desobeisse".... car il est question de "craindre" que .... même pas si elle a désobéi...juste la crainte qu'elle ne le fasse... il doit

- l'exhorter (en d'autres termes l'engueuler: paroles de Dieu ? non
- s'éloigner d'elles ( les priver de la couche conjugale, facile, l'homme en a droit à d'autres, il ne risque pas d'avoir froid lui ni d'être en "manque" total en d'autres termes = chantage. Paroles de Dieu ? NON
- et frappez-les... Paroles de Dieu ????? DEFINITIVEMENT NON !

Il n'est pas question de haine de lecture mais de réflexion pure et simple.

Dieu ne peut pas avoir dit cela. Cela ne peut être que des paroles d'homme vivant dans l'antiquité.

Désolé. Sans haine et sans rancoeur.

Salam

muslim06

[ Musulman ]

Messages : 2348
Inscription : 07 juin 2005, 11:15

Ecrit le 09 juin 2005, 10:44

Message par muslim06 »

Tu ne peux pas imposer ton interprétation à plus d'un miliard de personne qui sont en désacord avec ce que tu dit!
maintenant que tu as lu le texte, tu a une opinion qui t'es propre!
moi je n'ai pas le droit de continuer à polémiquer là dessus!

Que le Créateur nous accorde la capacité de comprendre la valeur de ces hadices et qu’Il nous donne le “Tawfeeq” de mettre en pratique les purs enseignements de l’Islam.

Incha Allah

Aamine.

IIuowolus

* [ Aucun rang ] *

Messages : 10586
Inscription : 09 avr. 2004, 04:11
Localisation : CH

Contact :

Ecrit le 09 juin 2005, 13:25

Message par IIuowolus »

Dans les évangiles coptes "vous savez ses religieux de différentes religion et ethenie qui on reussis s'entendre."
Il est dit que jésus à dit:
Qu'il est illusoires de mettre une voile à sa femme pour se cacher son propre désir.

Et je suis d'accords avec ce qu'il dit car avec le temps je me suis appreçus
qu'une femme pudique est beaucoup plus attirante qu'un femme qui montre tout, le nu est tellement vide de sens que les plus part des artiste leur rajoute un petit quelques choses pour les habiller, ce qui ne gache en rien leur oeuvre.

Simplement moi

* [ Aucun rang ] *

Messages : 17964
Inscription : 21 avr. 2004, 08:21
Localisation : Sur Terre ! parisienne...

Ecrit le 09 juin 2005, 13:46

Message par Simplement moi »

muslim06 a écrit :Tu ne peux pas imposer ton interprétation à plus d'un miliard de personne qui sont en désacord avec ce que tu dit!
maintenant que tu as lu le texte, tu a une opinion qui t'es propre!
moi je n'ai pas le droit de continuer à polémiquer là dessus!

Que le Créateur nous accorde la capacité de comprendre la valeur de ces hadices et qu’Il nous donne le “Tawfeeq” de mettre en pratique les purs enseignements de l’Islam.

Incha Allah

Aamine.
A partir du moment ou comme toi ils diraient qu'ils n'ont "plus le droit de continuer a discuter" évidammernt, personne ne les entend parler.

Donc tu vois il n'est pas question de "haine" mais bien de "manque de communication".

Dieu nous a donné un cerveau pour raisonner, pas pour juste suivre les dires de quelques savants.

Porte toi bien.

Simplement moi

* [ Aucun rang ] *

Messages : 17964
Inscription : 21 avr. 2004, 08:21
Localisation : Sur Terre ! parisienne...

Ecrit le 09 juin 2005, 13:52

Message par Simplement moi »

IInowolus a écrit :Dans les évangiles coptes "vous savez ses religieux de différentes religion et ethenie qui on reussis s'entendre."
Il est dit que jésus à dit:
Qu'il est illusoires de mettre une voile à sa femme pour se cacher son propre désir.

Et je suis d'accords avec ce qu'il dit car avec le temps je me suis appreçus
qu'une femme pudique est beaucoup plus attirante qu'un femme qui montre tout, le nu est tellement vide de sens que les plus part des artiste leur rajoute un petit quelques choses pour les habiller, ce qui ne gache en rien leur oeuvre.
Mais tu n'as pas compris, je pense, le sens de la phrase. C'est le contraire qu'elle veut dire.:

"son propre désir" se réfère a l'homme.

C'est illusoire justement de CACHER sous un voile sa femme... pour réprimer le désir propre que l'homme a de la femme, car voile ou pas voile le désir c'est a l'homme de le brider. Cachée ou pas, le désir de l'homme pour la femme sera toujours présent et on dirait m^me plus, plus elle est cachée plus le désir de voir augmente.

Le nu... et l'habillé. Tout est dans le regard. Une femme voilée peut être impudique et bien plus qu'une femme qui est nue mais naturelle.

muslim06

[ Musulman ]

Messages : 2348
Inscription : 07 juin 2005, 11:15

Ecrit le 10 juin 2005, 06:09

Message par muslim06 »

Pourquoi tant haïr ce voile ?On comprend facilement (et on ne se pose même pas la question)qu'une femme laisse voir tout ce qu'elle a de séduisant.C'est même naturel.Mais on ne comprend pas qu'une femme ait envie d'être pudique.

C'est que lorsqu'une femme se découvre ,dévoile ses charmes ,les hommes peuvent avoir de quoi dire sur elle et ils ne se gênent pas!Et ne vous leurrez pas,c'est ainsi que cela se passe Mesdames et vous le savez parfaitement bien.



Mais que dire sur une femme qui ne montre rien si ce n'est qu'elle dérange parce que justement elle ne permet pas de dire quoi que ce soit.Et sous peu que l'on ait vu ou entendu une femme qui se couvre contre sa volonté(ce qui existe ,je ne le nie pas ),alors là ,on trouve tout et n'importe quoi.On parle de soumission ,d'arriérée ,d'Islam père fouettard etc ...Bref du délire !

Boukhaddou

[ Musulman ]

Messages : 71
Inscription : 24 janv. 2013, 13:36

Re: La soumission de la femme

Ecrit le 24 janv. 2013, 15:30

Message par Boukhaddou »

Bonjour à tous. lorsque Dieu dit:
Coran [4:34]
Les hommes ont autorité sur les femmes, en raison des faveurs que Dieu accorde à ceux-là sur celles-ci, et aussi à cause des dépenses qu'elles font de leurs bien.
Personnellement je comprends par là qu Dieu nous dit que les hommes sont responsables des femmes et non "ont autorité sur les femmes" en raison des avantages et des faveurs, que Dieu accorde a l'homme sur elles. L'homme n'a pas de règles chaque mois et n'en souffre donc jamais, l'homme ne porte pas de bébé dans le ventre, l'homme n’allaite pas son bébé pendant un an. Tout ceci fait l'avantage que Dieu a donné à l'homme sur la femme, alors que les femmes n'ont d'avantage sur lui que leur fortune. donc durant tous ces évènements naturels, Dieu ordonne à l'homme d'être l’auxiliaire de la femme afin de lui procurer tout ce qui lui assure le confort. Cependant les exégètes ont dit autre chose qui les avantage.
Je reste convaincu même si mes frères musulmans ne sont pas de mon avis.cordialement.

Boukhaddou

[ Musulman ]

Messages : 71
Inscription : 24 janv. 2013, 13:36

Re: La soumission de la femme

Ecrit le 26 janv. 2013, 13:26

Message par Boukhaddou »

Simplement bonjour.
Le verbe frapper ou taper, dans la langue Arabe et même Française, ne sont pas toujours synonymes de brutalité. Par exemple : Dans le Sahara et en Mauritanie, frapper peut dire manger beaucoup ; En France ou ailleurs, on frappe un œuf, on bat le beurre, on tape du pinard et on peut se taper sur la figure. Un bijoutier frappe l’argent, un Etat frappe la monnaie etc.
Dans le Coran, Dieu a dit à Mohamed (sws) ceci :
S18 v32 - Donne-leur l'exemple de deux hommes : à l'un d'eux Nous avons assigné deux jardins de vignes que Nous avons entourés de palmiers et Nous avons mis entre les deux jardins des champs cultivés.
On remarque que le verbe frapper a été traduit par « donne-leur ».
S73 v20- Récitez donc ce qui [vous] est possible du Coran. Il sait qu'il y aura parmi vous des malades, et d'autres qui voyageront sur la terre, en quête de la grâce d'Allah.
On voit encore que dans ce verset, le verbe frapper est traduit par voyager.
Pour ce qui est de battre les femmes, objet du verset cité dans votre intervention, je voudrais vous rappeler qu’il y a 15 siècles, les bédouins enterraient leurs filles à la naissance, par crainte du déshonneur, mentalité oblige. A l’arrivée de l’Islam, ils se sont mis à les marier par accord entre parents, sans consulter ni filles ni garçons. Ce qui a fait que des filles trop jeunes se trouvaient face à face avec un mari de l’âge de son père ou même plus.
C’est donc ça la raison pour laquelle l’Islam avait trouvé un moyen de rapprocher la femme, d’abord des beaux parents avec lesquels elle vit, et lui apprendre, ensuite à accepter progressivement sa malheureuse situation, étant donné qu’elle n’avait pas le choix.
La solution donnée dans le Coran, consistait à abandonner cette jeune femme dans le lit et en même temps l’ignorer afin qu’elle se sente seule, et commence à faire des efforts en vue de regagner la compagnie de son époux. Ceci n’a bien sûr plus rien à avoir avec le présent, sauf pour ceux qui patinent encore dans l’histoire.
Cordialement.

Karlo

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar de l’utilisateur

Messages : 6024
Inscription : 18 août 2009, 05:15

Re: La soumission de la femme

Ecrit le 27 janv. 2013, 07:05

Message par Karlo »

Quelles drôles d'arguties pour essayer de rendre de sa crédibilité à un livre qu'on veut saint :(


Pourquoi ne pas simplement admettre l'évidence : ce livre a été écrit il y a 1500 ans. A une époque extrêmement patriarcale où il était courant et normal de frapper les femmes. Pourquoi ne pas reconnaitre qu'il est dépassé, au moins sur ce sujet, et statuer clairement sur la question des femmes dans la religion (parce que l'Islam n'est pas la seule à globalement mal-traiter les femmes).
Aujourd'hui la violence faite aux femmes est toujours monnaie courante, et pour une bonne partie ce genre de passages de "textes saints" y contribue. Les gens n'étant pas tous des exégètes inventifs capables de trouver des justifications contorsionnées pour que la "sainteté" de l'ouvrage ne soit surtout pas mise en doute, certains le prennent au mot. Et frappent leur femme... On ne les compte plus.

Boukhaddou

[ Musulman ]

Messages : 71
Inscription : 24 janv. 2013, 13:36

Re: La soumission de la femme

Ecrit le 27 janv. 2013, 07:38

Message par Boukhaddou »

Bonjour
Tu as dit ceci: "Pourquoi ne pas reconnaitre qu'il est dépassé". relis comment j'ai fini mon intervention et tu comprendras que je le reconnais, sur ce point comme sur celui du jihad, de la burka etc. Je te conseille, pour le bien de tes nerfs, d'ignorer ceux qui continuent à chercher à atteindre le sommet en empruntant un escalier roulant qui descend.
Quant à ce que le Coran soit ce que tu en penses, Je te rappelle que des milliards de gens, tous idiots et bouchés, pensent le contraire; cependant, cela te regarde comme il m'appartient de ne pas partager ton opinion que je respecte bien.
Cordialement.. .

Alleluia

Christianisme [Catholique]

Messages : 327
Inscription : 11 févr. 2013, 14:22

Re: La soumission de la femme

Ecrit le 01 avr. 2013, 13:34

Message par Alleluia »

[quote="muslim06"]La soumission de la femme


Dans l'islam, la femme doit être soumise à son homme... ALLAH le dit dans le Coran : "L'homme a prééminence sur la femme"

C'est cool les frère hein! On est les CHEFS!! On fait ce qu'on veut et elles se doivent de se taire et de ne surtout pas contredire leurs maris sinon une bonne baffe! Oui, parce qu'on a une prééminence sur elles!

Elles se prennent pour qui ces femmes!! N'ont-elles pas compris qu'elles étaient naturellement plus faible que l'homme??

Elles pensent qu'elles vont nous dicter notre conduite!! On est les hommes, et c'est nous qui décidons de tout, soit elles sont contentes et là, elles peuvent l'exprimer, soit elles sont pas contente mais là, vaut mieux pas pour elles qu'elles l'expriment sinon une 2ème baffe!

Ceux qui pensent comme ça, je leur conseille d'aller lire quelques hadiths et de réviser le Coran sérieusement!

ALLAH dit que la femme doit se soumettre à son mari mais puisque je viens de citer ALLAH, on va donc rester dans le contexte islamique! La femme musulmane est soumise à son mari qui lui est musulman et "normalement se comporte en tant que tel et s'il se comporte en tant que tel, cela signifie qu'il est soumis à ALLAH, enfin s'il est soumis à ALLAH, cela signifie qu'il le craint assez pour avoir conscience du respect qu'il doit avoir de cette moitié de foi qu'Il lui a offert c'est à dire sa femme! Non seulement conscient du respect, mais aussi conscient de son devoir d'en prendre soin.


La mari musulman ne peut pas se permettre, de crainte d'ALLAH, d'obliger à sa femme ce que seul Lui est en droit d'exiger d'elle (notament le voile) et ne peut se permettre de lui interdire ce qu'ALLAH lui même ne lui interdit pas! Donc s'il y a des femmes qui sont opprimés par leur mari "musulman", c'est l'homme le coupable mais pas ALLAH ni sa merveilleuse religion. On ne peut pas comparer le comportement d'un homme à une religion, c'est pas possible!!


Dans un pays il n'y a jamais 2 présidents, dans un bateau jamais 2 capitaines, dans une entreprise jamais 2 PDG, dans une école, jamais 2 directeurs!! Est ce que dans une école, le directeur manque de respect aux professeurs? Sont-ils soumis à leur directeur? A vrai dire, si on voyait un professeur et un directeur discuter ensemble, saurions nous deviner qui est le directeur et qui est le professeur? La soumission de la femme est la même!! Si le respect est présent, alors on retrouve le sens propre de la soumission selon ALLAH! C'est à dire pas une soumission style esclavage!! Une soumission basée sur le respect!
Qu'ALLAH nous guide INCHALLAH[/quote

Un couple et le corps enseignant d'une école c'est différent.
Ce n'est pas une question de savoir qui est supérieur, qui doit dominer.
Quand on forme un couple c'est par amour.
Quand on aime quelqu'un, où est le besoin de dominer.
Pour ce qui est des décisions je crois qu'une femme à le droit de veto.
Vous devriez considèrer que la femme est un être pensant, conscient.
Et qui sait s'occuper de soi.
Pourquoi décider pour elle ?
Pourquoi la soumission ?
Luc 6- 27, 29 Aimez vos ennemis, faites du bien à ceux qui vous haissent, bénissez ceux qui vous maudissent, priez pour ceux qui vous diffament.

rayaan

Musulman [ sunnite ]
Avatar de l’utilisateur

Messages : 1958
Inscription : 07 mai 2013, 14:48

Contact :

Re: La soumission de la femme

Ecrit le 08 mai 2013, 14:33

Message par rayaan »

Les violences conjugales :

Par Cheikh Falah le savant salafite du Koweit.

Khawlah bint Tha’labah dit :

« J’étais l’épouse de Aws ibn Sâmit qui était très vieux et son comportement était devenu mauvais. »

Il a vieilli et était devenu irritable, tout de suite il s’énerve, il frappe, il dit de mauvaises choses.

Elle dit cela à propos d’un homme très âgé, et ce dernier peut être excusé, mais en vérité il y a beaucoup de jeunes qui font cela avec leurs épouses.

Faites très attention, car j’entends très souvent que des hommes ont levé la main sur leurs épouses, et cela est des plus étrange !

Comment un homme, surtout s’il est attaché à sa religion (Multazim) (peut-il faire cela) !

Pas plus tard qu’aujourd’hui, une femme est venue se plaindre à moi et pleurer, son mari la frappe, je lui dis : il est Multazim ?

Elle me dit oui.

Je lui dis : salafi ?

Elle me dit oui.

Il a frappé à la poitrine, au ventre…

Si l’on réfléchit un peu : comment peut-il frapper cette femme ?

Cela ne fait partie ni de la virilité, ni de masculinité, ni de la religion, ni du bon comportement.

Cela n’est accepté ni par l’entendement, ni par la raison, ni par la religion…

Mais ici Aws est un homme très âgé, et les personnes très âgés ont des règles qui leur sont spécifiques, comme on dit : il est devenu très irritable et ne supporte rien.

Quant au jeune, le fait qu’il ne supporte pas (ce qui peut se passer dans le couple) est une erreur et un défaut.

Je demande à Allah qu’Il nous accorde à tous de nous débarrasser (de ce mauvais comportement). »

(Ndt : plus loin dans le hadith Khawlah précise que lorsque Aws voulait la toucher, elle le dominait comme la femme domine le vieillard, il ne pouvait donc pas la frapper.)

copié de lecouple.enislam.over-blog.com

Vidéo complete :

Le mari peut-il frapper son épouse ?

Shaikh Al-‘Uthaymin





Question : Quel est le jugement sur le fait que l’homme frappe sa femme et quelles sont les conditions légales ? Qu’Allah vous récompense par un bien.



Réponse : Allah dit dans le sens du verset : « Vivez avec elles de la meilleure façon » (An-Nisa : 19) et il dit : « Quant à elles, elles ont des droits équivalents à leurs obligations, conformément à la bienséance » Il n’est pas permis à l’homme de frapper son épouse sauf dans les conditions pour lesquelles Allah l’a permis dans Sa parole : « Et quant à celles dont vous craignez la désobéissance, exhortez-les, (si elles persistent) ne dormez plus avec elles, (et si elles persistent) frappez-les. Si elles vous obéissent, cessez vos réprimandes, car Dieu est certes, Elevé et Grand ! » (An-Nisa : 34). Il ne faut pas que l’homme se presse dans ces choses, car le fait de frapper son épouse amène la mauvaise entente et la séparation, et cela ne convient pas à tout être doué de raison.



Source : Fatawa ‘ulama balad al-haram





Note du traducteur : Une fois encore, devant l’afflux de mails sous le même thème, nous voyons qu’il y a un bienfait à nous exprimer afin que cela profite à tous insha allah. Nous voudrions tout d’abord rappeler aux frères et au sœurs une règle que shaikh Salih Al-Shaikh explique dans une de ces cassettes à propos de la parole d’Allah (dans le sens du verset) : « Ö vous les croyants ! Lorsqu’un pervers vient avec une nouvelle, faîtes attention (ne vous hâtez pas), de peur de causer du tort à un peuple par ignorance, sans y prêter attention ». Le shaikh explique que cette règle s’applique au musulman pervers qui vient avec une nouvelle, alors qu’en est-il du mécréant, qu’en est-il de la télévision ! Et qu’en est-il lorsqu’il s’agit de la religion d’Allah ! Faut-il qu’à chaque fois qu’ils parlent de l’islam les cœurs tremble ? Alors qu’Allah nous avertit de cela lorsqu’Il dit : « S'ils vous dominent, ils seront des ennemis pour vous et étendront en mal leurs mains et leurs langues vers vous; et ils aimeraient que vous deveniez mécréants » (Al-Mumtahana : 2). Combien avant nous entendu de musulmans renier la Parole d’Allah et de Son messager pour plaire aux mécréants alors qu’Allah dit : « les juifs et le chrétiens ne seront pas satisfaits de vous tant que vous ne suivraient pas leur voie ». nous disons au contraire Allah a dit vrai, le messager d’Allah a dit vrai et nous revenons aux savants pour qu’ils nous expliquent notre religion. C’est pourquoi nous avons jugé bon de traduire des passages de deux excellents livres du grand savant Muhammad Ibn Salih Al-‘Uthaimin (Sharh al-Mumti’ ‘ala Zad Al-Mustaqni’ et Sharh Ryadh As_Salihin) afin de mieux comprendre cette question et que les frères et sœurs connaissent mieux la religion d’Allah afin de l’appliquer et de la transmettre de la meilleure des façons. Nous nous excusons mais nous n’avons pas fait un traduction littérale de ces deux livres, nous avons emprunté des passages des deux en essayant de traduire au mieux l’explication du shaikh. Que celui qui veut plus de détails revienne aux originaux.





Allah dit (dans le sens du verset) : « Et vivez avec elles de la meilleure façon (dans le bien) », c’est un impératif, et la règle lorsqu’il y a un impératif c’est que c’est une obligation, Il dit aussi « Et elles ont des droits équivalents à leurs devoirs, conformément à la bienséance », c'est-à-dire que dans la cohabitation entre les époux elles ont des droits équivalents à leurs devoirs, donc il est obligatoire aux époux de bien se comporter l’un envers l’autre. « bil ma’ruf (dans le bien) » c’est à dire ce que l’islam a accepté et décrété bon. Le bien englobe le bien dans la législation, dans ce qui est connu et dans les coutumes. Tout ce qui est connu que les époux peuvent se demander l’un l’autre, selon leur origine, les traditions… Ce qu’il faut viser dans cette bonne cohabitation ce n’est pas seulement le bonheur dans cette vie mais aussi et surtout de se rapprocher d’Allah, et c’est une chose dont beaucoup sont insouciants. En cohabitant de la meilleure manière, les époux doivent savoir qu’ils obéissent à l’ordre d’Allah « et vivez avec elles de la meilleure façon », ce qu’il faut viser à travers cela, c’est l’adoration d’Allah…



Il convient que l’époux patiente sur les choses qu’il peut voir chez son épouse et détester, comme Allah dit : « Et si vous les détestez, il se peut que vous détestiez quelque chose en laquelle Allah a mis un grand bien » et d’après la parole du prophète (salalahu ‘alayhi wa salam) : « Qu’aucun croyant ne déteste une croyante, s’il déteste une chose d’elle, il en aimera autre chose » (Muslim), le croyant doit être juste et la justice consiste à peser entre les mauvaises et les bonnes actions, il faut regarder quelles sont les plus importantes, celles qui se produisent le plus, et il penche vers ce qui est le plus important et a le plus d’effet car c’est cela la justice … Si par exemple elle répond d’une mauvaise manière une fois, elle a été bonne envers toi de nombreuses fois, si elle faute une nuit, elle a été bonne de nombreuses nuits, si elle faute dans l’éducation des enfants une fois, elle a été bonne de nombreuses autres fois. Donc si ton épouse fait une erreur une fois, ne juge pas sur cette simple erreur, mais regarde le passé et le futur et juge en toute justice. Et ce que le prophète (salalahu ‘alayhi wa salam) a rappelé pour la femme est valable pour toute personne avec qui tu peux avoir des relations , s’il se conduit mal avec toi une fois, n’oublie pas le bien qu’il t’a fait d’autres fois, et pèse ceci et cela : si le bien l’emporte, juge par le bien et si le mal l’emporte, regarde s’il fait partie des gens à qui on peut pardonner, alors pardonne et celui qui pardonne et rectifie, sa récompense est auprès d’Allah ; et s’il n’est pas des gens à qui on peut pardonner prends ton droit et tu n’es pas blâmé, mais regarde attentivement là où est le bien (maslaha)… Allah dit : « Dieu vous ordonne la justice et la bienfaisance et de donner (leurs droits) aux proches, et Il vous interdit la turpitude, le mal et la désobéissance, Il vous exhorte afin que vous vous souveniez. » (An-Nahl : 90)



Et le prophète (salalahu ‘alayhi wa salam) a averti à ce sujet en disant : « Qu’aucun d’entre vous ne frappe sa femme comme on bat un esclave pour ensuite dormir avec elle la nuit » (Al-Bukhari et Muslim) c'est-à-dire qu’il la frappe comme un homme, comme s’il n’y avait aucun lien entre eux, comme si elle était pour lui un esclave, et cela ne convient pas, car l’homme doit avoir avec sa femme un lien particulier basé sur l’amour, l’affection et l’éloignement de toutes les turpitudes dans les paroles et les actes. Alors comment peut-il frapper son épouse comme on frappe un esclave et dormir avec elle le soir avec douceur, amour et désir ? C’est une contradiction. C’est pour cela que le prophète (salalahu ‘alayhi wa salam) s’est mis en colère sur cela, il ne faut pas que cela arrive, et le prophète (salalahu ‘alayhi wa salam) a dit vrai, cet acte ne convient pas à tout homme doué de raison, encore moins au croyant !



Abû Hurayra rapporte que le prophète (salalahu ‘alayhi wa salam) a dit : « Le croyant qui a la foi la plus complète est celui qui a le meilleur comportement, et les meilleurs d’entre vous sont les meilleurs avec leurs femmes » (At-Tirmidhi)… dans une autre version du hadith : « Le meilleur d’entre vous est le meilleur avec sa famille et je suis le meilleur avec ma famille ». Le meilleur des gens est donc celui qui a le meilleur comportement avec sa famille, car les proches sont ceux qui méritent plus le bien, donc s’il y a un bien chez toi, qu’ils soient le premiers à en profiter. Et c’est le contraire de ceux que font certaines personnes de nos jours, ils ont un mauvais comportement avec leur famille et un bon comportement avec les autres, et c’est une grande erreur, ta famille est plus en droit que tu es un bon comportement avec eux, car ils sont ceux qui sont avec toi jour et nuit, en secret et en public, s’il t’arrive une épreuve ils la subissent aussi, si tu es joyeux ils sont joyeux avec toi, si tu es triste ils sont tristes avec toi, c’est pourquoi ton comportement avec eux doit être encore meilleur qu’avec les étrangers, le meilleur des hommes est le meilleur avec sa famille.



Iyas Ibn ‘abdullah ibn Abi Dhubab rapporte que le messager d’Allah (salalahu ‘alayhi wa salam) a dit : « Ne frappez pas les (femmes) esclaves d’Allah » ‘Umar vint alors voir le messager d’Allah et lui dit : « Les femmes sont devenues insolentes avec leurs maris ! » Il permit alors de les frapper. Plusieurs femmes entourèrent les épouses du messager d’Allah pour se plaindre de leurs maris. Le messager d’Allah (salalahu ‘alayhi wa salam) dit alors : « Voilà qu’un grand nombre de femmes sont venues assiéger la famille de Muhammad pour se plaindre de leurs maris, ils ne sont pas les meilleurs parmi vous » (ndt : notez que dans la traduction de Ryadh As-Salihin de Salah Ad-Din Keshrid, le hadith est mal traduit et donne carrément le sens inverse ! « Elles ne sont pas les meilleures d’entre vous »).

Dans ce hadith le prophète a interdit de frapper les femmes et les compagnons ont tout de suite arrêter, car ils sont la meilleure génération, ceux qui lorsqu’Allah et Son messager les appellent (à quelque chose) disent : « nous avons entendu et obéi », ils ont immédiatement arrêté de frapper les femmes. Mais lorsque le prophète (salalahu ‘alayhi wa salam) l’a interdit, le manque de religion et de raison de (certaines) femmes les a conduit à insulter leurs maris et à se monter contre eux, lorsque le prophète (salalahu ‘alayhi wa salam) a entendu cela il a permis de les frapper, mais c’est alors certains hommes qui ont exagéré et ont frappé leurs femmes sans aucun droit, c’est pour cette raison que les femmes sont venues se plaindre auprès du prophète. En s’adressant aux gens le prophète a montré que ceux qui frappaient leur épouses n’étaient pas les meilleurs d’entre eux, c’est-à-dire pas les meilleurs des hommes, comme dans sa parole : « Le meilleur d’entre vous est le meilleur avec sa famille »



Allah et Son prophète ont autorisé d’en venir aux mains sous certaines conditions comme il est précisé dans le verset : « Et quant à celles dont vous craignez la désobéissance, exhortez-les, (si elles persistent) ne dormez plus avec elles, (et si elles persistent) frappez-les. Si elles vous obéissent, cessez vos réprimandes, car Dieu est certes, Elevé et Grand ! » Lorsqu’il y a une désobéissance manifeste, l’homme doit avant toute chose exhorter son épouse en lui rappelant la récompense d’Allah si elle obéit et le châtiment d’Allah si elle désobéit, il lui rappelle aussi les conséquences directes que peut avoir cette désobéissance comme la dispute entre les époux, le déchirement de la famille. Si l’épouse cesse, le mari cesse toute remontrance comme il est cité dans le verset, mais si elle persiste dans la désobéissance, le mari peut s’écarter un temps et ne pas dormir avec elle pour marquer sa désapprobation et que cela soit un moyen pour que son épouse cesse cette désobéissance. Là encore si l’épouse revient à l’obéissance plus de réprimande, mais si elle persiste, le mari est en droit d’en venir aux mains, uniquement si l’exhortation et l’écartement n’ont rien donné. Allah a donné le terme (général) de « frappez » mais le prophète (salalahu ‘alayhi wa salam) en a précisé le sens. La tape (nous disons « tape » car le mot coup implique en français une forme de violence qui n’est pas voulue ici) doit être faite sans violence (ghairu mubarih), comme il est rapporté dans le hadith : « Et vous avez comme droit sur elles qu’elles ne fassent pas asseoir sur votre lit quelqu’un que vous détestez, si elles le font, tapez-les sans donner de coups violents » et ce afin de montrer sa désapprobation à son épouse et afin qu’elle revienne. Enfin il ne lui est pas permis de dépasser dix tapes, car le prophète (salalahu ‘alayhi wa salam) dit « On ne donne pas plus de dix coups de fouet, sauf pour une peine prescrite par Allah » et le hadith est rapporté dans le Sahih Al-Bukhari. Donc il faut que cela ne soit ni violent, ni supérieur à dix, et d’autres hadiths viennent préciser qu’en aucun cas il n’est permis de frapper le visage, ni celui de l’épouse, ni des enfants. Et si après cela, aucun accord n’est trouvé entre les époux, on passe à une autre étape qui consiste à appeler un juge de chaque famille afin de trouver une entente. (fin du résumé de la parole de shaikh Al-‘Uthaymin)



Le prophète (salalahu ‘alayhi wa salam) dit : « Chacun d’entre vous est un berger et sera interrogé sur son troupeau. Le gouverneur est un berger et il sera interrogé sur sa responsabilité. L’homme est un berger dans sa maison et sera interrogé sur sa responsabilité. La femme est une bergère dans la maison de son mari et sera interrogé sur sa responsabilité. Le servant est un berger dans la maison de son maître et sera interrogé sur sa responsabilité. Chacun de vous est berger et responsable de son troupeau. » (Al-Bukhari et Muslim). L’islam n’a pas peur de dire que l’homme est responsable de ce qui se passe dans son foyer, qu’il joue un rôle d’éducateur et qu’il sera interrogé sur sa responsabilité. Celui qui étudie attentivement la parole d’Allah et les hadiths du prophète (salalahu ‘alayhi wa salam) voit que l’islam n’encourage pas à battre les femmes, au contraire la base est l’interdiction tant qu’il n’y a pas de désobéissance de la femme, pas pour un motif futile. Mais le shaikh a bien précisé qu’il ne faut pas que cela arrive, il faut patienter, appeler de la meilleure façon, mais si cela arrive, l’islam fixe une limite aux différends qui peuvent surgir entre les époux en préservant les droits de chacun. Et surtout il ne faut pas oublier que l’islam a donné des droits à la femme alors qu’elle valait moins que du bétail, alors que dans le même temps dans le reste du monde on s’interrogeait pour savoir si les femmes avaient une âme. Allah a honoré la femme et lui a donné des droits et des devoirs, le prophète (salallahu ‘alayhi wa salam) n’a jamais cessé de recommander le bon comportement avec les femmes et dans des moments importants, comme le pèlerinage d’adieu ou dans les derniers instants de sa vie. Et quant à ceux qui battent leurs épouses pour un oui ou pour un non, leur porte des coups violents, ils sont loin de la vérité et l’islam est loin d’eux, ils rendront compte de leur injustice et « L’injustice sont des ténèbres au jour de la résurrection. »



Wallahu ‘alam
Dernière modification par rayaan le 09 mai 2013, 17:24, modifié 1 fois.

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir à « Religion de l'Islam »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : enso et 4 invités