Profil du pervers narcissique
Chacun a rencontré au moins une fois dans sa vie, ce genre de profil alliant intelligence, niveau culturel, absence de valeurs morales, égoïsme, défense agressive de ses intérêts, égocentrisme, absence d’empathie, mensonge et mythomanie. Cet individu est un « comédien-né », qui s’intègre socialement avec extraversion, orgueil et combativité.

(1) Psychologue - Chantal Prevost

Profil du pervers narcissique
Il cherchera toujours à pervertir l’objet avec lequel il est en relation, par des procédés déloyaux, afin d’exposer sa cible, la compromettre, car son mode relationnel est nécessairement pervers.

(2) Psychologue - Chantal Prevost

Profil du pervers narcissique
Les signes caractéristiques du pervers narcissique apparaissent au fur et à mesure du processus entamé sur ses victimes : dévalorisation, manque d’humanité, de sensibilité, car elles sont alors vues comme naïves; seuls les résultats comptent » la fin justifie les moyens ». (..) Tout lui est dû, tout doit lui céder, il est un enfant gâté, qui impose son désir immédiat.

(3) Psychologue - Chantal Prevost

Profil du pervers narcissique
Imprévisible, caché dans l’ombre, il n’est jamais sincère et ment avec aplomb, il falsifie, il mélange sincérité, mensonge et franchise. Il aime ainsi avoir une attitude de défi à l’ordre social, une façon de montrer qu’il est toujours le plus fort et qu’il contrôle la situation. Il ne reconnaît jamais ses torts, ni ses mensonges et a souvent une composante mythomane, car il craint la réaction négative de l’entourage, la dévalorisation, et il entretient sa mythomanie en se mentant à lui même, sur sa valeur, il croit à ses mensonges, c’est un « comédien-né » car ses mensonges sont une seconde nature.

(4) Psychologue - Chantal Prevost


  • Micil y a 4 minutes
    tiens voila ce qu il avai tecrit:
  • Micil y a 4 minutes
    Dieu est le principe du Bien. Il n'a donc aucun mal en lui (cf Aristote - Métaphysique).
    Le principe du Mal est aussi principiel dans le mal que Dieu l'est dans le Bien. Il s'agit donc de sa nature, mais il essaie de la contrôler en mélangeant une part de Bien (une part de L'Esprit unique arrachée lors de la grande perturbation) avec le Mal. Ce mélange est instable puisque le bien et le mal étant issus de deux principes opposés ne peuvent se mêler intimement.
  • Micil y a 4 minutes
    Tant que les éléments de l'Esprit unique prisonniers, que j'appelle esprits saints, sont englués dans la mondanité, à la mort du corps où ils sont prisonniers, ils sont déplacés dans un corps naissant (ce que nous appelons transmigration).
  • Micil y a 3 minutes
    Mais, si grâce à la connaissance et à l'éveil ils parviennent à se détacher du monde, ils pourront recouvrer la capacité d'échapper à la prison du corps à sa mort et retourner au Père. C'est que l'on appelle le mariage mystique.
    Quant au principe du Mal et au démiurge diviseur, il ne s'agit pas de les condamner ou de les blâmer ; ils agissent conformément à leur nature.
  • J'm'interrogeil y a 3 minutes
    Ce que j'en sais de mon coté c'est qu'ils étaient un mouvement gnostique et considéraient comme les gnostiques que le monde a été créé par les "Archontes", c'est-à-dire de "dieux" mauvais.
  • J'm'interrogeil y a 2 minutes
    Mic a écrit : Dieu est le principe du Bien. Il n'a donc aucun mal en lui (cf Aristote - Métaphysique).
    Le principe du Mal est aussi principiel dans le mal que Dieu l'est dans le Bien. Il s'agit donc de sa nature, mais il essaie de la contrôler en mélangeant une part de Bien (une part de L'Esprit unique arrachée lors de la grande perturbation) avec le Mal. Ce mélange est instable puisque le bien et le mal étant issus de deux principes opposés ne peuvent se mêler intimement.
    Intéressant. Si le mal est un principe alors effectivement il est éternel.
  • J'm'interrogeil y a 1 minute
    Mic a écrit : 16 avr. 2021, 12:32 Tant que les éléments de l'Esprit unique prisonniers, que j'appelle esprits saints, sont englués dans la mondanité, à la mort du corps où ils sont prisonniers, ils sont déplacés dans un corps naissant (ce que nous appelons transmigration).
    Oui.
  • J'm'interrogeil y a 1 minute
    Mic a écrit : 16 avr. 2021, 12:32 Mais, si grâce à la connaissance et à l'éveil ils parviennent à se détacher du monde, ils pourront recouvrer la capacité d'échapper à la prison du corps à sa mort et retourner au Père. C'est que l'on appelle le mariage mystique.
    Quant au principe du Mal et au démiurge diviseur, il ne s'agit pas de les condamner ou de les blâmer ; ils agissent conformément à leur nature.
    Ok
  • J'm'interrogeà l’instant
    Oui ça ressemble au gnosticisme.
  • Micà l’instant
    oui

Connexion  •  Inscription

Qui est en ligne ? / Statistiques

Au total, il y a 152 utilisateurs en ligne :: 17 inscrits, 0 invisible et 135 invités
Utilisateurs inscrits : agecanonix, AhrefsBot, Bing, Eliaqim, Félix Dufaure, Gaetan, Google, Google-A, J'm'interroge, lafrisée, medico, Mic, Oiseau du paradis, prisca, SemrushBot, Simeron marc, uzzi21

Légende: Forums enseignement, Utilisateurs nouvellement inscrits, Utilisateurs contingents
1299551 messages • 43695 sujets • 6979 membres • Notre membre le plus récent est Ctexs

Statistiques des dons • Faire un don

77.96 %

Nous avons reçu 887.22€ de dons.
Notre objectif est d’obtenir 1138.07€.

52.87 %

Les dons ont été utilisés à hauteur de 469.09€ des 887.22€ déjà reçus.