waffa :affinité finalité (vitalité-avidité) achevement integrité

Sujet d'actualité Au Québec l'accommodement raisonnable, un sujet d'actualité.
Répondre
enso

* [ Aucun rang ] *

Messages : 1420
Enregistré le : 15 déc. 2019, 15:42

waffa :affinité finalité (vitalité-avidité) achevement integrité

Ecrit le 24 déc. 2021, 05:18

Message par enso »

la logique de la logique me fait rappeler que pour expliquer un point l'on doit tracer un trait :

53v37 وَإِبْرَاهِيمَ الَّذِي وَفَّى
et Abraham celui qui waffa

3v55
يَا عِيسَى إِنِّي مُتَوَفِّيكَ وَرَافِعُكَ إِلَيَّ
O Jésus, certes, Je vais mouttawifaka et t'élever vers Moi,

raqim signe couronne : INRI sator (carrée magique cycle)
« Igne Natura Renovatur Integra »
"le feu renouvelle tout dans la nature".
https://www.forum-religion.org/viewtopi ... 7#p1408727

oeuvre inachevé ouverte :
d'aprés une conference sur l'esthetisme voici 2 approche complementaire:
approche grec :forme etre (corps/ esprit) achevé (defini determiné) ressemblance presence assignable
approche chinoise : la transformation l'inachevé (indefini indeterminé) résonance pregnance inasignable ...

force invisible ...
desir mimetique meme neuronne mirroir
"people want what they want "



jeu d'esprit de mirroir symetrie labyrinth plateform
storybot westworld centre ca maze bottom hopless trauma peur la plus profonde nuit noir de l'ame
epiphanie : moise et le buisson ardent : morya ou sinai :
https://www.forum-religion.org/viewtopi ... 2#p1412512
https://www.forum-religion.org/viewtopi ... 0#p1412610
https://www.forum-religion.org/viewtopi ... 5#p1412555

epiphanie : Le terme peut être utilisé dans un sens philosophique ou littéral pour signifier qu'une personne a « trouvé la dernière pièce du puzzle et voit maintenant la chose dans son intégralité », ou a une nouvelle information ou expérience, souvent insignifiante en elle-même, qui illumine de façon fondamentale l'ensemble.

touche final piece (puzze) manquant clef : affinité vital integre
cloud atlas vie mode d'emploi perec



a écrit :.
Ainsi, les boîtes en carton noir fabriquées par Madame Hourcade – la locataire du cinquième gauche – qui contiennent chacune les pièces d'un puzzle adressé à Bartlebooth par Winckler, sont tout autant coffrets d'une mémoire disloquée que boîtes à lettres ou encore cercueil.
...

Chaque puzzle de Winckler était pour Bartlebooth une aventure nouvelle, unique, irremplaçable.
Chaque fois, il avait l’impression, après avoir brisé les sceaux qui fermaient la boîte noire
de Madame Hourcade
et étalé sur le drap de sa table, sous la lumière sans ombre du scialytique,
les sept cent cinquante petits morceaux de bois qu’était devenue son aquarelle,
que toute l’expérience qu’il accumulait depuis cinq, dix, ou quinze ans ne lui servirait à rien, qu’il aurait, comme
chaque fois, affaire à des difficultés qu’il ne pouvait même pas soupçonner.
Chaque fois il se promettait de procéder avec discipline et méthode,
de ne pas se précipiter sur les pièces,
de ne pas tenter de retrouver tout de suite dans son aquarelle morcelée tel ou tel élément
dont il croyait garder le souvenir intact :
cette fois-ci il ne se laisserait pas entraîner par la passion, par le rêve ou par l’impatience,
mais il bâtirait son puzzle avec une rigueur cartésienne :
diviser les problèmes pour mieux les résoudre,
les aborder dans l’ordre, éliminer les combinaisons improbables,
poser ses pièces comme un joueur d’échecs qui construit sa stratégie inéluctable et imparable :

....
Le problème principal était de rester neutre, objectif, et surtout disponible, c’est-à-dire sans préjugés.
Mais c’est là précisément que Gaspard Winckler lui tendait des pièges.
Au fur et à mesure que Bartlebooth se familiarisait avec les petits morceaux de bois,
il se mettait à les percevoir selon un axe privilégié, comme si ces pièces se polarisaient, se vectorisaient, se figeaient dans un mode de perception qui les assimilait, avec une irrésistible séduction, à des images, des formes, des silhouettes familières :
...
ou un alphabet presque complet avec des pièces en J, en K, en L, en M, en W, en Z, en X, en Y et en T.

Parfois, trois, quatre, ou cinq de ces pièces se juxtaposaient avec une facilité déconcertante ; ensuite tout se bloquait : ..


Bartlebooth retrouvait dans ce sentiment d’impasse l’essence même de sa passion :
une sorte de torpeur, de ressassement, d’abrutissement opaque à la recherche de quelque chose d’informe dont il n’arrivait qu’à marmonner les contours :

...
Plus souvent heureusement, au terme de ces heures d’attente,
après être passé par tous les degrés de l’anxiété et de l’exaspération contrôlées, Bartlebooth atteignait une sorte d’état second, une stase, une espèce d’hébétude tout asiatique, peut-être analogue à celle que recherche le tireur à l’arc : un oubli profond du corps et du but à atteindre, un esprit vide, parfaitement vide, ouvert, disponible, une attention intacte mais flottant librement au-dessus des vicissitudes de l’existence, des contingences du puzzle et des embûches de l’artisan.


Dans ces instants-là Bartlebooth voyait sans les regarder les fines découpes de bois s’encastrer très exactement les unes dans les autres et pouvait, prenant deux pièces auxquelles il n’avait jamais prêté attention ou dont il avait peut-être juré pendant des heures qu’elles ne pouvaient matériellement pas se réunir, les assembler d’un geste.

Cette impression de grâce durait parfois plusieurs minutes et Bartlebooth avait alors la sensation d’être un voyant : il percevait tout, il comprenait tout, il aurait pu voir l’herbe pousser, la foudre frapper l’arbre, l’érosion meuler les montagnes comme une pyramide très lentement usée par l’aile d’un oiseau qui l’effleure : il juxtaposait les pièces à toute allure, sans jamais se tromper, retrouvant sous tous les détails et artifices qui prétendaient les masquer, telle griffe minuscule, tel imperceptible fil rouge, telle encoche aux bords noirs qui lui auraient, de tout temps, désigné la solution s’il avait eu des yeux pour voir :
en quelques instants, porté par cette ivresse exaltante et sûre, une situation qui n’avait pas bougé depuis des heures ou des jours et dont il ne concevait même plus le dénouement, se modifiait du tout au tout : des espaces entiers se soudaient les uns aux autres, le ciel et la mer retrouvaient leur place, des troncs redevenaient branches, des oiseaux vagues, des ombres goémon.

Ces instants privilégiés étaient aussi rares qu’ils étaient enivrants et aussi éphémères qu’ils semblaient efficaces.


Très vite Bartlebooth redevenait comme un sac de sable, une masse inerte rivée à sa table de travail, un demeuré aux yeux vides, incapables de voir, attendant pendant des heures sans comprendre ce qu’il attendait. Il n’avait ni faim ni soif, ni chaud ni froid ; il pouvait rester sans dormir plus de quarante heures, sans rien faire d’autre que prendre une à une les pièces non encore rassemblées, les regarder, les retourner et les reposer sans même essayer de les placer, comme si n’importe quelle tentative devait être inexorablement vouée à l’échec.
....
Les novices en sont au tout début de leur initiation et doivent triompher d’épreuves préliminaires
au cours desquelles ils doivent apprendre à s’absorber dans la contemplation d’un objet
— matériel ou mental — parfaitement trivial, au point d’en oublier toute sensation, futelle la plus douloureuse :
...
Bartlebooth décida de renoncer à ses destructions rituelles ;
les puzzles que désormais il achèverait ne seraient plus recollés, détachés de leur support de bois et trempés dans un dissolvant d’où la feuille de papier ressortirait totalement blanche, mais simplement remis dans la boîte noire de Madame Hourcade et jetés dans un incinérateur.(…)


http://www.shantee-bellefleur.com/le...aldous-huxley/

a écrit :"« Les rapports spatiaux ont cessé d’avoir grand intérêt » pour son esprit qui est, de plus, devenu « complètement indifférent au temps ».
« Mon expérience [du temps] était celle d’une durée infinie, ou bien celle d’un perpétuel présent ».
« J’étais dans un monde où tout brillait de la Lumière Intérieure et était infini dans sa signification ».
« L’esprit ne se préoccupe primordialement pas de mesure, mais d’être et de signification ».
...
Je retrouve ici l'idée selon laquelle, par une pratique contemplative et méditative- sans avoir recours à aucune drogue- notre pensée peut devenir intuitive et transcender la transcendance pour devenir immanence dans une sublimation d’elle-même.
Alors la formule que j’emploie est un peu compliquée, voire redondante,
mais cette formule est l’exemple même de la difficulté que l’on éprouve à mettre des mots sur une sensation infuse.
C’est comme chercher à expliquer ce qu’est un « point » en essayant d’en faire une « ligne
""


Ajouté 7 heures 51 minutes 39 secondes après :
La lettre W détermine la tragédie et le climax de l'intrigue,
faisant apparemment référence à l'île W dans un autre roman de Perec W ou le Souvenir d'enfance.
Le W fait aussi référence au troisième personnage symbolique de l'œuvre,
Gaspard Winckler qui a accompagné Bartlebooth dans sa quête
et la destruction programmée de ses œuvres,
cette dernière étant elle aussi une illusion

ainsi que le montre le dernier chapitre du roman :

« C'est le vingt-trois juin mille neuf-cent-soixante-quinze et il va être huit heures du soir.
Assis devant son puzzle, Bartlebooth vient de mourir.
Sur le drap de la table, quelque part dans le ciel crépusculaire du quatre cent trente-neuvième puzzle, le trou noir de la seule pièce non encore posée dessine la silhouette presque parfaite d'un X.
Mais la pièce que le mort tient entre ses doigts a la forme, depuis longtemps prévisible dans son ironie même, d'un W19. »

Ajouté 2 heures 45 minutes 59 secondes après :
https://books.openedition.org/pupo/514?lang=fr

L’image finale de La Vie mode d’emploi, fil d’Ariane d’un enchevêtrement narratif hors pair, offre dans les mains du lecteur chargé de le démêler un petit paradoxe esthétique : malgré son contenu et son étonnante légèreté formelle, elle cache néanmoins une impression substantielle de gravité. Il s’agit d’un effet de suspension tout à fait inattendu, convergeant sur « le trou noir » qui va frapper en même temps la surface claire du puzzle et le projet visionnaire que Bartlebooth poursuivit durant cinquante ans.
B:ec/g/ergosystem-ecophenomenologie-stimung-heideger :T:dma:emr:osv:aprem:sfie:boite:4E:5R:humble
coincidentia opposiorum (jam bayn al-naqidayn)

enso

* [ Aucun rang ] *

Messages : 1420
Enregistré le : 15 déc. 2019, 15:42

Re: waffa :affinité finalité (vitalité-avidité) achevement integrité

Ecrit le 27 déc. 2021, 08:13

Message par enso »

Modifié en dernier par enso le 05 janv. 2022, 09:57, modifié 2 fois.
B:ec/g/ergosystem-ecophenomenologie-stimung-heideger :T:dma:emr:osv:aprem:sfie:boite:4E:5R:humble
coincidentia opposiorum (jam bayn al-naqidayn)

enso

* [ Aucun rang ] *

Messages : 1420
Enregistré le : 15 déc. 2019, 15:42

Re: waffa :affinité finalité (vitalité-avidité) achevement integrité

Ecrit le 05 janv. 2022, 09:54

Message par enso »

thé et madeleine de proust

gourmandise de barbery


Roman l'alchimie
de : Paulo Coelho a présenté son roman comme une illustration des « quatre clés fondamentales de l'alchimie »1, que sont selon lui « les Signes »2, « l'Âme du Monde »3, « la Légende Personnelle »4 et « le Langage du Cœur »5.
Le fil conducteur de l'intrigue lui aurait été inspiré par « onze lignes trouvées dans Les Mille et Une Nuits »1.
https://fr.wikipedia.org/wiki/L'Alchimiste
citation :
a écrit :« Dans la vie, tout est signe. »

«Tout le monde croit savoir exactement comment nous devrions vivre.
Mais personne ne sait jamais comment il doit lui-même vivre sa propre vie.»

«Je suis comme tous les autres :
je vois le monde comme je souhaiterais que les choses se produisent,
et non comme elles se produisent réellement.»

« Quand nous avons de grands trésors sous les yeux,
nous ne nous en apercevons jamais.
Et sais-tu pourquoi ? Parce que les hommes ne croient pas aux trésors. »

«Ton coeur est là où se trouve ton trésor.»

«Écoute ton coeur. Il connaît toute chose,
parce qu'il vient de l'Âme du Monde, et qu'un jour il y retournera.»


«C'est dans le présent que réside le secret;
si tu fais attention au présent, tu peux le rendre meilleur.
Et si tu améliores le présent, ce qui viendra ensuite sera également meilleur.»

«Je ne vis ni dans mon passé ni dans mon avenir. Je n'ai que le présent, et c'est lui seul qui m'intéresse.»
«La vie est toujours le moment que nous sommes en train de vivre, et cela seulement.»
«Mange quand c'est l'heure de manger. Et quand c'est l'heure de marcher, marche.»
comparé avec la pensé zen :

http://albertportail.info/spip.php?article63
a écrit :« La perfection n’est pas de faire quelque chose de grand et de beau.
C’est de faire ce que l’on fait avec grandeur et beauté. »
« Fais chaque chose comme si tu ne faisais rien d’autre. »
« Quand tu marches, marche ! Quand tu es assis, sois assis ! Surtout n’hésite pas ! »
« Quand tu as faim, mange ! Quand tu es fatigué, repose-toi ! Le sot peut en rire, mais le sage comprend. »
« L’expérience n’est pas ce qui t’arrive. C’est ce que tu fais avec. »

« L’éveil est semblable au reflet de la lune sur l’eau.
N’oublie pas que la lune se reflète aussi dans la simple goutte. »
« Ta principale tâche sur terre est celle de te donner naissance. »
« Toute sortie est une entrée à quelque part. »
« Le bonheur vient de l’attention accordée aux petites choses de la vie.
Le malheur, de la négligeance de ces petites choses. »
« Celui qui désire le moins, possède le plus. »
« Avec l’argile tu fais le pot, mais c’est le vide à l’intérieur qui retient ce que tu veux. »
« Si tu comprends, les choses sont comme elles sont,
si tu ne comprends pas, les choses sont comme elles sont. »
« S’asseoir et ne rien faire.
Vient le printemps et l’herbe pousse d’elle-même. »
« Quelqu’un me l’a montré,
mais je l’ai trouvé par moi-même. »
« Quand tu es dans le doute, même un millier de livres ne suffisent pas.
Quand tu as compris, un seul mot est de trop. »
« Quand tu es sûr de ton chemin,
tu peux fermer les yeux et marcher dans l’obscurité. »
« Sois en paix avec toi-même. Tu le seras avec les autres. »

« Dis, toi qui sais tout : Quelle est la couleur du vent ? »
« Frappe le ciel et écoute le bruit. »
B:ec/g/ergosystem-ecophenomenologie-stimung-heideger :T:dma:emr:osv:aprem:sfie:boite:4E:5R:humble
coincidentia opposiorum (jam bayn al-naqidayn)

enso

* [ Aucun rang ] *

Messages : 1420
Enregistré le : 15 déc. 2019, 15:42

Re: waffa :affinité finalité (vitalité-avidité) achevement integrité

Ecrit le 25 janv. 2022, 07:59

Message par enso »

B:ec/g/ergosystem-ecophenomenologie-stimung-heideger :T:dma:emr:osv:aprem:sfie:boite:4E:5R:humble
coincidentia opposiorum (jam bayn al-naqidayn)

enso

* [ Aucun rang ] *

Messages : 1420
Enregistré le : 15 déc. 2019, 15:42

Re: waffa :affinité finalité (vitalité-avidité) achevement integrité

Ecrit le 15 févr. 2022, 04:22

Message par enso »

proximité progression etape / etape attention 4 sens
system fermer(ghashia) ouvert(khashia) vie hyy plante
https://www.forum-religion.org/viewtopi ... =7&t=67858
https://www.forum-religion.org/viewtopi ... 5#p1419355
https://www.forum-religion.org/viewtopi ... 8#p1417578


pliage : origami morphogenese (ex: proteine)
https://www.forum-religion.org/viewtopi ... 6#p1418876

21v104 يَوْمَ نَطْوِي السَّمَاءَ كَطَيِّ السِّجِلِّ لِلْكُتُبِ كَمَا بَدَأْنَا أَوَّلَ خَلْقٍ نُّعِيدُهُ وَعْدًا عَلَيْنَا إِنَّا كُنَّا فَاعِلِينَ
Le jour où Nous plierons le ciel comme on plie le rouleau des livres.
Tout comme Nous avons commencé la première création,
ainsi Nous la répéterons; c'est une promesse qui Nous incombe et Nous l'accomplirons!
105 وَلَقَدْ كَتَبْنَا فِي الزَّبُورِ مِن بَعْدِ الذِّكْرِ أَنَّ الْأَرْضَ يَرِثُهَا عِبَادِيَ الصَّالِحُونَ
Et Nous avons certes écrit dans le Zabûr, après l'avoir mentionné,
que la terre sera héritée par Mes bons serviteurs».
106 إِنَّ فِي هَذَا لَبَلَاغًا لِّقَوْمٍ عَابِدِينَ
Il y a en cela une communication à un peuple d'adorateurs!
B:ec/g/ergosystem-ecophenomenologie-stimung-heideger :T:dma:emr:osv:aprem:sfie:boite:4E:5R:humble
coincidentia opposiorum (jam bayn al-naqidayn)

enso

* [ Aucun rang ] *

Messages : 1420
Enregistré le : 15 déc. 2019, 15:42

Re: waffa :affinité finalité (vitalité-avidité) achevement integrité

Ecrit le 15 mars 2022, 05:00

Message par enso »

rapport signe conscience : apre
BETH ECO/ergo/egoSYSTEM:
CSV : evolution structure fonction interaction: dimension acteur interaction :
cerveau gauche et droit : logos grecs asiatique shanshui
https://www.forum-religion.org/viewtopi ... 5#p1414505
https://www.forum-religion.org/viewtopi ... 7#p1424557

14mn


transition chao-ordre entropie equilibre resistence organisation boite flux boit bat
https://www.forum-religion.org/viewtopi ... 9#p1426929
voir saison 3
https://www.forum-religion.org/viewtopi ... 0#p1418200
emergence comportement collectif
https://www.forum-religion.org/viewtopi ... 3#p1418013
https://www.youtube.com/c/Fouloscopie/videos
morphogenese orgine forme
https://www.forum-religion.org/viewtopi ... 6#p1418876
fractal autosimilarité (mandelbroke)
hyerachisation (arborescent boite) encapsulation
automate cellulaire : system neuronaux autoorganisation (naviguer sans carte)
https://www.forum-religion.org/viewtopi ... 8#p1418018

system behaviorisme (boite noir)connectioniste cognitiviste
enbodiment endeded :incarnation biologique
incarnation semantic
incarnation radical:
A/forme sensimotrice :affordance
B/enaction living lived (autonomie couplage-environnement sens-making aspect motivationel life-mind continuity thesis neurophenomenologie )
cognition etendue
lyfe : henri laborit maintenir sa structure : integre
https://www.forum-religion.org/viewtopi ... =7&t=68217
https://www.forum-religion.org/viewtopi ... 6#p1412966
https://www.forum-religion.org/viewtopi ... 0#p1424100
https://www.forum-religion.org/viewtopi ... =7&t=67869
https://www.forum-religion.org/viewtopi ... 4#p1413334


processus amelioration continu (semblable mais different)
https://www.forum-religion.org/viewtopi ... 50&t=68356
https://www.forum-religion.org/viewtopi ... 9#p1414429
https://www.forum-religion.org/viewtopi ... 50&t=65385
https://fr.wikipedia.org/wiki/Processus ... n_continue



B:ec/g/ergosystem-ecophenomenologie-stimung-heideger :T:dma:emr:osv:aprem:sfie:boite:4E:5R:humble
coincidentia opposiorum (jam bayn al-naqidayn)

enso

* [ Aucun rang ] *

Messages : 1420
Enregistré le : 15 déc. 2019, 15:42

Re: waffa :affinité finalité (vitalité-avidité) achevement integrité

Ecrit le 01 mai 2022, 12:30

Message par enso »

B:ec/g/ergosystem-ecophenomenologie-stimung-heideger :T:dma:emr:osv:aprem:sfie:boite:4E:5R:humble
coincidentia opposiorum (jam bayn al-naqidayn)

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « GÉNÉRAL Libre »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 15 invités