Précepte de l'indolore

Forum sur les religions du: Taoisme / shintoïsme / Foi bahá’íe
Répondre
Kapdehendel

* [ Aucun rang ] *

Messages : 38
Enregistré le : 10 janv. 2022, 07:40

Précepte de l'indolore

Ecrit le 10 janv. 2022, 07:47

Message par Kapdehendel »

Précepte de l'indolore

Chaque existence provient de sa propre inexistence. Car chaque existence n'existait pas avant d'exister puisque chaque existence a un début comme une fin. L'inexistence est involontaire car quand on n'existe pas on ne peut pas vouloir. Alors d'inexistence qui est involontaire à existence qui est aussi involontaire. Chaque existence s'est créée elle même involontairement.

Chaque existence est indépendante des autres puisque chacune provient de sa propre inexistence. Et chaque existence interagit avec son existence, d'autres que la sienne, seule réelle dépendance entre existences, sans ou avec douleur qui son existence est tout aussi indépendante puisque son existence provient de sa propre inexistence.

Chaque existence provient de sa propre inexistence involontairement. Alors chaque existence se crée elle même involontairement et a et est son assemblage involontaire interactif de différentes existences. Mise à part la douleur qui elle n'a pas d'assemblage.

Chaque existence ne crée que la sienne puisque chaque existence provient de sa propre inexistence, et chaque existence interagit, avec ou sans douleur avec l'assemblage involontaire interactif de différentes existences de son existence, d'autres que la sienne.

L'existence a un début comme une fin, et parcequ'elle a un début alors on n'existait pas avant d'exister pour vouloir exister, l'existence est involontaire.

Alors on n'a pas le choix. Comme par exemple lorsqu'on fait le choix de la douleur c'est qu'on n'a pas le choix de l'indolore pour faire le choix de l'indolore. Et même lorsqu'on on a le choix de l'indolore pour faire le choix de l'indolore c'est qu'on n'a pas le choix de la douleur pour faire le choix de la douleur.

Et cela est agir par évidence. C'est à dire que la conséquence des actes est causée par ce qui perçu.

La perception de la douleur cause l'acte à conséquence douloureuse et la perception de l'indolore cause l'acte à conséquence indolore.

L'indolore est estimé indolore physiquement et mentalement. Mentalement c'est de se percevoir pour percevoir les zones sans douleur de son corps.
Et la douleur est estimée douloureuse physiquement et, ou mentalement.

Est opposé douleur et indolore.

Selon ce précepte l'indolore est à être perçu causant l'acte à conséquence indolore à être perçue.

L'indolore est à être perçu causant l'acte à conséquence indolore à être perçue.

Est opposé douleur estimée douloureuse et indolore estimé indolore qui sont perceptibles parce qu'on perçoit.

On perçoit car on agit par évidence, on agit par évidence car on n'a pas le choix puisque l'existence est involontaire. Puisqu'on n'existait pas avant d'exister pour vouloir exister car l'existence a un début comme une fin.

L'existence, avec un début comme une fin, pleine de sagesse et d'évidence.

Chaque existence s'est créée elle même et est susceptible de se percevoir, d'en percevoir d'autres, pour percevoir l'indolore.
Mais la douleur s'est aussi créée elle même et est susceptible d'être perçue causant l'acte à conséquence douloureuse à être perçue.

Alors la douleur est à ne pas être perçue et l'indolore est à se percevoir causant l'acte à conséquence indolore à être perçue.

L'indolore est le dieu.

Il est éternel car il est dans l'existence et dans l'inexistence qui est au-delà du début et de la fin de chaque existence indolore qui provient de sa propre inexistence.
Mise à part la douleur chaque existence qui se crée elle-même à son début est indolore. Alors l'indolore est créateur et non pas créateur de tout donc aussi de la douleur.
L'indolore est omniprésent car il est à tous les endroits sans douleur en même temps.
L'indolore est omniscient car il sait toute chose en faisant la différence entre ce qui est avec douleur et ce qui est sans douleur pour savoir ce qui est sans douleur.
L'indolore est omnipotent car c'est lui qui permet lorsqu'on se sent sans douleur d'agir sans douleur. Comme l'indolore qui interagit avec tout sans douleur et non pas créateur de tout donc aussi de la douleur.

Les fidèles de la douleur sont ceux qui lorsqu'ils perçoivent la douleur susceptible d'être perçue la causent en premier car ils ne croient pas en l'indolore. Comme l'indolore est estimé indolore et la douleur, douloureuse et que sont opposés douleur et indolore. Alors les fidèles de l'indolore seront récompensés par leurs actes par l'indolore. Tandis que la douleur se retournera contre ses fidèles et les récompensera par elle-même par la conséquence de leurs actes qui ne seront douloureuses que pour eux même.
Modifié en dernier par Kapdehendel le 20 janv. 2022, 05:44, modifié 5 fois.

Kapdehendel

* [ Aucun rang ] *

Messages : 38
Enregistré le : 10 janv. 2022, 07:40

Re: Précepte de l'indolore

Ecrit le 10 janv. 2022, 12:10

Message par Kapdehendel »

J'invoque l'indolore, le dieu sans douleur, l'absolu sans douleur.

L'indolore le dieu sans douleur , Le Seul sans douleur à être imploré sans douleur pour ce que je désire sans douleur.

Il n'a pas créé la douleur et la douleur ne l'a pas créé non plus.

Et la douleur n'est pas égale à Lui l'indolore.

Je demande protection auprès de l'indolore le Seigneur sans douleur des hommes. 
Le Souverain sans douleur des hommes,

L'indolore le dieu sans douleur des hommes,

contre la douleur susceptible d'être perçue, contre la douleur des êtres dont il est créateur et contre la douleur de l'envieux quand il envie avec douleur.

L'indolore m'a certes, accordé sans douleur de le percevoir. 
Agissant sans douleur pour l'indolore mon Seigneur sans douleur et par récompense, comme son fidèle, je perçois la conséquence sans douleur de mes actes.

Pour que par récompense de la douleur pour sa fidélité contre le fidèle de la douleur qui est avec douleur avec moi se retourne certes, la douleur.

ronronladouceur

[Religion] agnostique
Avatar du membre

Messages : 2456
Enregistré le : 21 déc. 2008, 22:43

Re: Précepte de l'indolore

Ecrit le 10 janv. 2022, 13:56

Message par ronronladouceur »

Kapdehendel a écrit : 10 janv. 2022, 07:47 Chaque existence provient de sa propre inexistence.
Y croire, c'est croire au néant.

Comme le dit Étienne Klein, citant je ne sais plus qui : ''Le néant est une idée destructrice d'elle-même.''

Kapdehendel

* [ Aucun rang ] *

Messages : 38
Enregistré le : 10 janv. 2022, 07:40

Re: Précepte de l'indolore

Ecrit le 10 janv. 2022, 16:34

Message par Kapdehendel »

ronronladouceur a écrit : 10 janv. 2022, 13:56 Y croire, c'est croire au néant.

Comme le dit Étienne Klein, citant je ne sais plus qui : ''Le néant est une idée destructrice d'elle-même.''
Pourtant c'est une évidence. Toute chose avant d'exister n'existe pas. Ce n'est pas plus destructeur que cela que de se rendre à cette évidence.

ronronladouceur

[Religion] agnostique
Avatar du membre

Messages : 2456
Enregistré le : 21 déc. 2008, 22:43

Re: Précepte de l'indolore

Ecrit le 10 janv. 2022, 19:18

Message par ronronladouceur »

Kapdehendel a écrit : 10 janv. 2022, 16:34 Pourtant c'est une évidence. Toute chose avant d'exister n'existe pas. Ce n'est pas plus destructeur que cela que de se rendre à cette évidence.
Pour moi, l'évidence est tout autre. Comme Klein, je ne m'explique l'être que par l'être... Rien ne se perd, rien ne se crée, rien ne naît de rien... Un début absolu est une impossibilité...

Il faut que quelque chose ait toujours existé pour que quelque chose soit...

Kapdehendel

* [ Aucun rang ] *

Messages : 38
Enregistré le : 10 janv. 2022, 07:40

Re: Précepte de l'indolore

Ecrit le 11 janv. 2022, 01:59

Message par Kapdehendel »

ronronladouceur a écrit : 10 janv. 2022, 19:18 Pour moi, l'évidence est tout autre. Comme Klein, je ne m'explique l'être que par l'être... Rien ne se perd, rien ne se crée, rien ne naît de rien... Un début absolu est une impossibilité...

Il faut que quelque chose ait toujours existé pour que quelque chose soit...
Non je n'ai pas toujours existé pourtant j'existe, comme chaque existence qui a un début et donc une fin. Il n'existe aucun objet, animal ou végétal qui n'a pas de debut et une fin. Meme l'univers a un debut, le big bang et aura donc certainement une fin.
Modifié en dernier par Kapdehendel le 11 janv. 2022, 05:13, modifié 1 fois.

ronronladouceur

[Religion] agnostique
Avatar du membre

Messages : 2456
Enregistré le : 21 déc. 2008, 22:43

Re: Précepte de l'indolore

Ecrit le 11 janv. 2022, 13:27

Message par ronronladouceur »

Kapdehendel a écrit : 11 janv. 2022, 01:59 Non je n'ai pas toujours existé pourtant j'existe, comme chaque existence qui a un début et donc une fin. Il n'existe aucun objet, animal ou végétal qui n'a pas de debut et une fin. Meme l'univers a un debut, le big bang et aura donc certainement une fin.
L'on parle ici du corps. Même là, le regard en arrière permet de constater la continuité (descendance). D'où l'adage : ''Rien ne se perd rien ne se crée, tout se transforme...''

Quant au big bang (mythe autant que celui de la création), je n'y crois pas tellement du moins en tant que début absolu. C'est pourquoi il est logique de penser à un amont du big bang... Ceci est ainsi présenté puisque l'on ne peut pas parler d'un avant big bang à cause du temps qui naîtrait à l'instant zéro (lui-même incompris)...

D'après ce que j'en comprends, selon les théories des cordes et des super-cordes, paraîtrait que le big bang passerait un mauvais quart d'heure (Klein) puisqu'il n'est plus dans les équations... Sous toute réserve puisque je n'ai pas une formation scientifique...

Je ne crois pas plus à un début qu'à une fin... Je vois plutôt le non-né à l'infini, l'âme, si vous voulez, l'élément éternel de tout existant...

Kapdehendel

* [ Aucun rang ] *

Messages : 38
Enregistré le : 10 janv. 2022, 07:40

Re: Précepte de l'indolore

Ecrit le 11 janv. 2022, 13:39

Message par Kapdehendel »

ronronladouceur a écrit : 11 janv. 2022, 13:27 L'on parle ici du corps. Même là, le regard en arrière permet de constater la continuité (descendance). D'où l'adage : ''Rien ne se perd rien ne se crée, tout se transforme...''

Quant au big bang (mythe autant que celui de la création), je n'y crois pas tellement du moins en tant que début absolu. C'est pourquoi il est logique de penser à un amont du big bang... Ceci est ainsi présenté puisque l'on ne peut pas parler d'un avant big bang à cause du temps qui naîtrait à l'instant zéro (lui-même incompris)...

D'après ce que j'en comprends, selon les théories des cordes et des super-cordes, paraîtrait que le big bang passerait un mauvais quart d'heure (Klein) puisqu'il n'est plus dans les équations... Sous toute réserve puisque je n'ai pas une formation scientifique...

Je ne crois pas plus à un début qu'à une fin... Je vois plutôt le non-né à l'infini, l'âme, si vous voulez, l'élément éternel de tout existant...
L’indolore est éternel car il est dans l’existence et dans l’inexistence qui est au delà du début et de la fin de chaque existence indolore qui provient de sa propre inexistence.

Le big bang a existé puisqu'il existe le fond diffus cosmologique pour le prouver. Et la théorie des cordes vient de la mécanique quantique où l'on parle d'énergie du vide d'où proviennent les particules. Donc cela ressemble beaucoup à une inexistence d'où provient l'être.
Enfin je ne vois pas pourquoi adhérer à la croyance de cette inexistence est destructeur mis à part parceque Klein l'aurait dit.
Modifié en dernier par Kapdehendel le 12 janv. 2022, 04:31, modifié 1 fois.

GAD1

* [ Aucun rang ] *

Messages : 1684
Enregistré le : 03 sept. 2016, 15:51

Re: Précepte de l'indolore

Ecrit le 12 janv. 2022, 05:10

Message par GAD1 »

Nore " MOI " est incrée et éternel !

Kapdehendel

* [ Aucun rang ] *

Messages : 38
Enregistré le : 10 janv. 2022, 07:40

Re: Précepte de l'indolore

Ecrit le 12 janv. 2022, 08:07

Message par Kapdehendel »

ronronladouceur a écrit : 11 janv. 2022, 13:27 L'on parle ici du corps. Même là, le regard en arrière permet de constater la continuité (descendance). D'où l'adage : ''Rien ne se perd rien ne se crée, tout se transforme...''

Quant au big bang (mythe autant que celui de la création), je n'y crois pas tellement du moins en tant que début absolu. C'est pourquoi il est logique de penser à un amont du big bang... Ceci est ainsi présenté puisque l'on ne peut pas parler d'un avant big bang à cause du temps qui naîtrait à l'instant zéro (lui-même incompris)...

D'après ce que j'en comprends, selon les théories des cordes et des super-cordes, paraîtrait que le big bang passerait un mauvais quart d'heure (Klein) puisqu'il n'est plus dans les équations... Sous toute réserve puisque je n'ai pas une formation scientifique...

Je ne crois pas plus à un début qu'à une fin... Je vois plutôt le non-né à l'infini, l'âme, si vous voulez, l'élément éternel de tout existant...
L’indolore est éternel car il est dans l’existence et dans l’inexistence qui est au delà du début et de la fin de chaque existence indolore qui provient de sa propre inexistence.

Le big bang a existé puisqu'il existe le fond diffus cosmologique pour le prouver. Et la théorie des cordes vient de la mécanique quantique où l'on parle d'énergie du vide d'où proviennent les particules. Donc cela ressemble beaucoup à une inexistence d'où provient l'être.
Enfin je ne vois pas pourquoi adhérer à la croyance de cette inexistence est destructeur mis à part parceque Klein l'aurait dit.

ronronladouceur

[Religion] agnostique
Avatar du membre

Messages : 2456
Enregistré le : 21 déc. 2008, 22:43

Re: Précepte de l'indolore

Ecrit le 12 janv. 2022, 21:11

Message par ronronladouceur »

Kapdehendel a écrit : 12 janv. 2022, 08:07 Enfin je ne vois pas pourquoi adhérer à la croyance de cette inexistence est destructeur mis à part parceque Klein l'aurait dit.
Je ne vois pas comment on peut parler de destruction de ce qui n'existe pas...

Mais tout le monde peut croire au néant si ça lui chante... Mais c'est une idée destructrice d'elle-même...

Et si on parle d'énergie du vide, ce n'est certainement pas rien...

Kapdehendel

* [ Aucun rang ] *

Messages : 38
Enregistré le : 10 janv. 2022, 07:40

Re: Précepte de l'indolore

Ecrit le 13 janv. 2022, 02:27

Message par Kapdehendel »

ronronladouceur a écrit : 12 janv. 2022, 21:11 Je ne vois pas comment on peut parler de destruction de ce qui n'existe pas...

Mais tout le monde peut croire au néant si ça lui chante... Mais c'est une idée destructrice d'elle-même...

Et si on parle d'énergie du vide, ce n'est certainement pas rien...
Selon le precepte ce qui est au centre de la croyance c'est l'indolore. Le reste n'est que secondaire et sert à introduire l'indolore par une logique qui inclue l'inexistence certes mais une logique qui permet de saisir l'importance de l'indolore.

Kapdehendel

* [ Aucun rang ] *

Messages : 38
Enregistré le : 10 janv. 2022, 07:40

Re: Précepte de l'indolore

Ecrit le 14 janv. 2022, 08:21

Message par Kapdehendel »

Quand la douleur n'existe pas pour les autres, elle n'est douloureuse que pour elle-même. Alors l'inexistence de la douleur n'est douloureuse que pour la douleur.

ronronladouceur

[Religion] agnostique
Avatar du membre

Messages : 2456
Enregistré le : 21 déc. 2008, 22:43

Re: Précepte de l'indolore

Ecrit le 14 janv. 2022, 11:28

Message par ronronladouceur »

Kapdehendel a écrit : 14 janv. 2022, 08:21 Alors l'inexistence de la douleur n'est douloureuse que pour la douleur.
Bizarre!

Kapdehendel

* [ Aucun rang ] *

Messages : 38
Enregistré le : 10 janv. 2022, 07:40

Re: Précepte de l'indolore

Ecrit le 14 janv. 2022, 11:49

Message par Kapdehendel »

ronronladouceur a écrit : 14 janv. 2022, 11:28 Bizarre!
L'inexistence de la douleur n'est douloureuse qu'avec la douleur et pas avec les autres.
Car quand la douleur n'existe pas pour les autres, elle n'est douloureuse que pour elle-même.

Ajouté 1 minute 33 secondes après :
L'indolore est éternel car il est dans l'existence et dans l'inexistence qui est au-delà du début et de la fin de chaque existence indolore qui provient de sa propre inexistence.

Ajouté 24 minutes 5 secondes après :
Ne vouloir que sans douleur, ne pas vouloir avec douleur. Ne pas vouloir avec douleur voilà l'involontaire indolore.

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Autres religions »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité