Profil du pervers narcissique
Chacun a rencontré au moins une fois dans sa vie, ce genre de profil alliant intelligence, niveau culturel, absence de valeurs morales, égoïsme, défense agressive de ses intérêts, égocentrisme, absence d’empathie, mensonge et mythomanie. Cet individu est un « comédien-né », qui s’intègre socialement avec extraversion, orgueil et combativité.

(1) Psychologue - Chantal Prevost

Profil du pervers narcissique
Il cherchera toujours à pervertir l’objet avec lequel il est en relation, par des procédés déloyaux, afin d’exposer sa cible, la compromettre, car son mode relationnel est nécessairement pervers.

(2) Psychologue - Chantal Prevost

Profil du pervers narcissique
Les signes caractéristiques du pervers narcissique apparaissent au fur et à mesure du processus entamé sur ses victimes : dévalorisation, manque d’humanité, de sensibilité, car elles sont alors vues comme naïves; seuls les résultats comptent » la fin justifie les moyens ». (..) Tout lui est dû, tout doit lui céder, il est un enfant gâté, qui impose son désir immédiat.

(3) Psychologue - Chantal Prevost

Profil du pervers narcissique
Imprévisible, caché dans l’ombre, il n’est jamais sincère et ment avec aplomb, il falsifie, il mélange sincérité, mensonge et franchise. Il aime ainsi avoir une attitude de défi à l’ordre social, une façon de montrer qu’il est toujours le plus fort et qu’il contrôle la situation. Il ne reconnaît jamais ses torts, ni ses mensonges et a souvent une composante mythomane, car il craint la réaction négative de l’entourage, la dévalorisation, et il entretient sa mythomanie en se mentant à lui même, sur sa valeur, il croit à ses mensonges, c’est un « comédien-né » car ses mensonges sont une seconde nature.

(4) Psychologue - Chantal Prevost


  • J'm'interroge16 juin 2021 03:31
    En effet, d'après les calculs des ingénieurs, à une vitesse de Mach 3 et à une l'altitude de vol de 20 000 m, à une température extérieure de −55 °C, le frottement avec les molécules de l'atmosphère engendrait une élévation de la température du fuselage à 220 °C minimum, et jusqu'à 560 °C au niveau des tuyères. De ce fait, le titane, plus résistant que l'acier et l'aluminium, allait être employé (il fut d'ailleurs importé de l'Union soviétique par une société-écran créée spécialement pour l'occasion par la CIA).
  • J'm'interroge16 juin 2021 03:31
    Les vitres du cockpit étaient portées à une température de plus de 150 °C au cours du vol3, ce qui obligea à la mise au point d'un verre spécial à base de quartz5. Les pneumatiques logés dans les soutes étaient également soumis aux mêmes contraintes et durent bénéficier d'un développement spécifique, avec l'ajout d'un composé métallique pour refléter une partie de la chaleur5.
  • J'm'interroge16 juin 2021 03:32
    Les conditions de vol, avec une pression atmosphérique de seulement 30 hectopascals (3 % de celle au niveau de la mer) et une température interne du cockpit de 70 °C, nécessitaient la mise au point de combinaisons intégrales pressurisées pour les pilotes, afin d'éviter le risque d'hypoxie3.
  • J'm'interroge16 juin 2021 03:32
    Le développement des turboréacteurs Pratt & Whitney J58, d'une masse de trois tonnes chacun, qui devaient offrir une résistance à des températures extérieures de 400 °C, produire une poussée de 150 kN et donner une vitesse ascensionnelle de 60 m/s à l'avion, prit également un temps important. La mise au point des cônes de leurs entrées d'air amena la mise en place d'une géométrie variable sur ces derniers, afin d'éviter le risque de calage en cas de trop forte admission d'air.
  • J'm'interroge16 juin 2021 03:33
    Leur alimentation était assurée par un groupe de six réservoirs logés dans le fuselage et dans les ailes, embarquant au total 36,6 tonnes d'un carburant particulier : le JP-7. Ce dernier avait pour particularité de posséder un point d'ignition beaucoup plus élevé que le kérosène classique, et ce, afin qu'il ne s'enflamme pas à cause de l'échauffement de l'avion lorsqu'il évoluait à grande vitesse.
  • J'm'interroge16 juin 2021 03:33
    Cette particularité fut d'ailleurs également employée par les ingénieurs de Lockheed pour refroidir l'appareil. Le carburant circulant en effet dans des zones chaudes à l'avant, dans le nez et les soutes, puis étant dirigé vers l'arrière, vers les zones froides. Ce système de circulation novateur permettait une limitation de la chaleur générée par le déplacement de l'appareil5.
  • J'm'interroge16 juin 2021 03:33
    Pour compenser cette dernière et les contraintes physiques intenses sur la cellule de l'appareil, le revêtement du SR-71 n'était pas lisse, mais ondulé, à l'exemple du Junkers Ju 52. Cela lui permettait d'éviter la déchirure de son enveloppe au cours du vol3 en raison de la dilatation causée par la chaleur. Les moteurs, notamment, subissaient une dilatation de 6 cm en largeur et 15 cm en longueur, obligeant l'intégration de zones de dilatation dans la structure.
  • J'm'interroge16 juin 2021 03:33
    L'inconvénient était toutefois que l'appareil avait beaucoup de fuites lorsqu'il était au sol, car ses réservoirs ne se colmataient parfaitement que lorsque le fuselage avait commencé à chauffer et à se dilater, plaquant les panneaux de revêtement les uns contre les autres et assurant une étanchéité parfaite6. Une huile spécifique nécessaire pour les circuits hydrauliques était également raffinée pour fonctionner à une température en vol de 350 °C5.
  • J'm'interroge16 juin 2021 03:33
    La signature radar fut également revue, grâce à des matériaux composites absorbant les ondes radars et qui composent les bords extérieurs de sa structure. Enfin, pour assurer sa défense, des systèmes de contre-mesures électroniques visant à brouiller les signaux des radars sont installés3.
  • J'm'interroge16 juin 2021 03:34
    (À la fin : quelques précisions à retenir également pour plus tard.)

Connexion  •  Inscription

Qui est en ligne ? / Statistiques

Au total, il y a 115 utilisateurs en ligne :: 15 inscrits, 0 invisible et 100 invités
Utilisateurs inscrits : AhrefsBot, Bing, Eliaqim, Estrabolio, Google, Google-F, indian, J'm'interroge, lafrisée, Majestic, MonstreLePuissant, PenséeZ, Salam Salam, SemrushBot, vic

Légende: Forums enseignement, Utilisateurs nouvellement inscrits, Utilisateurs contingents
1306357 messages • 43884 sujets • 7019 membres • Notre membre le plus récent est Louise56

Statistiques des dons • Faire un don

82.2 %

Nous avons reçu 935.47€ de dons.
Notre objectif est d’obtenir 1138.07€.

63.2 %

Les dons ont été utilisés à hauteur de 591.23€ des 935.47€ déjà reçus.