Profil du pervers narcissique
Chacun a rencontré au moins une fois dans sa vie, ce genre de profil alliant intelligence, niveau culturel, absence de valeurs morales, égoïsme, défense agressive de ses intérêts, égocentrisme, absence d’empathie, mensonge et mythomanie. Cet individu est un « comédien-né », qui s’intègre socialement avec extraversion, orgueil et combativité.

(1) Psychologue - Chantal Prevost

Profil du pervers narcissique
Il cherchera toujours à pervertir l’objet avec lequel il est en relation, par des procédés déloyaux, afin d’exposer sa cible, la compromettre, car son mode relationnel est nécessairement pervers.

(2) Psychologue - Chantal Prevost

Profil du pervers narcissique
Les signes caractéristiques du pervers narcissique apparaissent au fur et à mesure du processus entamé sur ses victimes : dévalorisation, manque d’humanité, de sensibilité, car elles sont alors vues comme naïves; seuls les résultats comptent » la fin justifie les moyens ». (..) Tout lui est dû, tout doit lui céder, il est un enfant gâté, qui impose son désir immédiat.

(3) Psychologue - Chantal Prevost

Profil du pervers narcissique
Imprévisible, caché dans l’ombre, il n’est jamais sincère et ment avec aplomb, il falsifie, il mélange sincérité, mensonge et franchise. Il aime ainsi avoir une attitude de défi à l’ordre social, une façon de montrer qu’il est toujours le plus fort et qu’il contrôle la situation. Il ne reconnaît jamais ses torts, ni ses mensonges et a souvent une composante mythomane, car il craint la réaction négative de l’entourage, la dévalorisation, et il entretient sa mythomanie en se mentant à lui même, sur sa valeur, il croit à ses mensonges, c’est un « comédien-né » car ses mensonges sont une seconde nature.

(4) Psychologue - Chantal Prevost


  • indianil y a 4 minutes
    Les effets de l'ivermectine, surtout dans des concentrations qui ne sont pas prévues pour le corps humain, peuvent être dévastateurs. Si la plupart des gens peuvent ressentir des inconforts comme des étourdissements ou de la diarrhée, les autorités rappellent qu'une trop grande quantité des remèdes destinés aux animaux peuvent causer [des] convulsions ou [un] coma, et même [la] mort.

    Santé Canada est catégorique : N'utilisez pas d'ivermectine à usage vétérinaire pour prévenir ni traiter la COVID-19. Si vous avez acheté de l'ivermectine dans ce but, débarrassez-vous-en immédiatement.
  • indianil y a 3 minutes
    Des publicités pour un remède inefficace
    Les prétendus bienfaits de l'ivermectine pour combattre ou prévenir la COVID-19 ont abondamment circulé sur les réseaux sociaux cet été. Or, aucune étude ne lie directement le médicament à quelconque bénéfice pour endiguer la pandémie.

    L'agence gouvernementale n'a pas, à ce jour, reçu de présentation de drogue ni de demande d'essai clinique concernant l'ivermectine pour la prévention ou le traitement de la COVID-19, précise-t-on.
  • J'm'interrogeil y a 3 minutes
    indian a écrit : 20 oct. 2021, 10:00 @jim es tu pervers?
    Est-il pervers de confondre les pervers ?
  • indianil y a 3 minutes
    Il n'existe pas d'éléments probants qui montrent que l'ivermectine est efficace pour prévenir ou pour traiter la COVID-19.

    Une citation de :Santé Canada
  • indianil y a 3 minutes
    Santé Canada affirme avoir débusqué certaines publicités qui vantaient l'usage du médicament pour traiter la COVID-19. Or, il s'agit d'une pratique illégale, rappelle-t-on, puisque personne ne peut vendre un médicament et [en] faire la publicité de façon fausse, trompeuse ou mensongère.
  • J'm'interrogeil y a 3 minutes
    Affirmation sans preuve.
  • indianil y a 3 minutes
    jim a écrit : 20 oct. 2021, 10:05 Est-il pervers de confondre les pervers ?
    @jim es tu pervers?
  • J'm'interrogeil y a 3 minutes
    J'm'interroge a écrit : 20 oct. 2021, 10:06 Affirmation sans preuve.
    = propagande.
  • indianil y a 3 minutes
    Les autorités ont donc sévi contre les auteurs de ces publicités, qui ont été retirées de l'espace public.

    L'ivermectine est particulièrement populaire dans certains États américains plus conservateurs, qui peinent souvent à atteindre un taux de vaccination de 50 % de leur population.

    Afin de contrer l'engouement pour le prétendu antidote, le Secrétariat américain aux produits alimentaires et pharmaceutiques, la FDA, a publié une note, accompagnée d'un tweet cinglant : Vous n'êtes pas un cheval. Vous n'êtes pas une vache. Sérieusement tout le monde. Arrêtez ça.
  • J'm'interrogeà l’instant
    Les pervers feraient presque pitié. Mais le Sage n'en a aucune à leur égards.

Connexion  •  Inscription

Qui est en ligne ? / Statistiques

Au total, il y a 185 utilisateurs en ligne :: 21 inscrits, 0 invisible et 164 invités
Utilisateurs inscrits : agecanonix, AhrefsBot, BenFis, Bing, deTox, enso, Estrabolio, Google, Google-F, homere, indian, J'm'interroge, Majestic, Mic, PenséeZ, ronronladouceur, RT2, SemrushBot, Thomas, VENT, vic

Légende: Forums enseignement, Utilisateurs nouvellement inscrits, Utilisateurs contingents
1321562 messages • 44257 sujets • 7244 membres • Notre membre le plus récent est Valéry Sime

Statistiques des dons • Faire un don

86.44 %

Nous avons reçu 983.72€ de dons.
Notre objectif est d’obtenir 1138.07€.

102 %

Nous avons utilisé 1007.69€. Tous les dons ont été utilisés.