Turkmistant : condamné pour objection de conscience.

Forum sur L'ACTUALITÉ (francais)
Répondre
medico

Christianisme [Témoins_de_Jéhovah]
Avatar de l’utilisateur

Messages : 65009
Inscription : 27 juin 2005, 13:23
Localisation : FRANCE

Contact :

Turkmistant : condamné pour objection de conscience.

Ecrit le 08 sept. 2020, 02:21

Message par medico »

ALERTE INFO | Turkménistan : Frère Myrat Orazgeldiyev condamné à la prison pour objection de conscience
Le 3 septembre 2020, le tribunal du district de Vekilbazar (région de Mary) a condamné frère Myrat Orazgeldiyev à un an de prison pour objection de conscience. Frère Orazgeldiyev va faire appel de cette décision.
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance . AM - JW - Les Témoins de Jéhovah

medico

Christianisme [Témoins_de_Jéhovah]
Avatar de l’utilisateur

Messages : 65009
Inscription : 27 juin 2005, 13:23
Localisation : FRANCE

Contact :

Re: Turkmistant : condamné pour objection de conscience.

Ecrit le 18 sept. 2020, 10:10

Message par medico »

7 SEPTEMBRE 2020
TURKMÉNISTAN

Turkménistan : Un tribunal condamne frère Myrat Orazgeldiyev pour objection de conscience
Verdict
Le 3 septembre 2020, le tribunal régional de Vekil-Bazar (région de Mary) a condamné frère Myrat Orazgeldiyev à un an de prison pour objection de conscience. Il va faire appel.

Portrait
Myrat Orazgeldiyev

Naissance : 2002 (ville de Mary)

Données biographiques : Il était serveur pour aider sa famille financièrement. C’est sa mère qui lui a appris à connaître Jéhovah. Il aime faire du sport et écrire des chansons.

Les faits
En juin 2020, un mois après ses 18 ans, Myrat Orazgeldiyev a été convoqué par le bureau de recrutement pour effectuer son service militaire. Frère Myrat Orazgeldiyev a expliqué pourquoi il refusait de faire le service militaire et a proposé d’effectuer un service civil de remplacement.

Le 1er juillet 2020, trois représentants de l’armée sont venus chercher frère Orazgeldiyev à son domicile. Il a refusé de les suivre. Un peu plus tard dans la journée, frère Orazgeldiyev a passé une visite médicale. On l’a déclaré apte au service militaire.

Le 14 juillet 2020, le bureau du procureur a convoqué frère Orazgeldiyev pour l’interroger de nouveau. Le mois suivant, il a été inculpé et la date de son procès a été fixée.

Nous prions Jéhovah, convaincus qu’il continuera de donner courage et force à frère Orazgeldiyev et aux dix autres jeunes frères aussi emprisonnés (Psaume 31:24).

Pour en savoir plus
Dans une prison, un détenu menotté est escorté par un gardien
VEILLE JURIDIQUE

Emprisonnés en raison de leur foi : Turkménistan
La plupart des Témoins de Jéhovah emprisonnés ont été amnistiés. Cependant, le Turkménistan ne reconnaissant toujours pas l’objection de conscience comme un droit humain, les Témoins peuvent être considérés comme « récidivistes » et de ce fait emprisonnés.
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance . AM - JW - Les Témoins de Jéhovah

medico

Christianisme [Témoins_de_Jéhovah]
Avatar de l’utilisateur

Messages : 65009
Inscription : 27 juin 2005, 13:23
Localisation : FRANCE

Contact :

Re: Turkmistant : condamné pour objection de conscience.

Ecrit le 12 janv. 2021, 04:38

Message par medico »

Le sort des chrétiens en 2020, beaucoup d’ombres et quelques lumières

ACN


Maria Lozano - AED - Publié le 11/01/21

Coronavirus, terrorisme, conflits… 2020 a été une année éprouvante pour de nombreux chrétiens dans le monde. Thomas Heine-Geldern, président exécutif de la Fondation pontificale l’AED (« Aide à l’Église en Détresse »), dresse le bilan d’une année de persécutions, d’engagement en faveur de la liberté religieuse, mais aussi des lueurs d’espoir.
Aleteia : 2019 avait été une année terrible pour les chrétiens. Cette situation s’est-elle encore aggravée en 2020 ?
Thomas Heine-Geldern : Le Coronavirus et ses conséquences ont, à certains endroits, encore détérioré la situation en matière de droit fondamental à la liberté religieuse. De nombreux chrétiens opprimés ont fait un véritable chemin de croix de pauvreté, d’exclusion et de discrimination. À cela s’ajoutent les agressions meurtrières contre les chrétiens. L’Afrique, en particulier, est redevenue un « continent de martyrs » en 2020. Je voudrais, entre autres, rendre hommage au séminariste Michael Nnadi, tué au le Nigéria, et à Philippe Yargas, catéchiste de Pansi, tué au Burkina Faso. Mais aussi aux victimes de persécutions religieuses qui sont encore en vie, en particulier à la religieuse enlevée au Mali, Sœur Gloria Narvaez.

Vous avez évoqué la pandémie de Coronavirus. Quel impact a-t-elle sur les chrétiens qui souffrent ?
Nous avons reçu beaucoup d’appels de détresse de nombreuses Églises locales. Il s’agit de puissants cris de détresse. Il y a des pays où la discrimination sociale à l’encontre des chrétiens s’est encore intensifiée pendant la pandémie. Je pense à la minorité chrétienne au Pakistan ou en Inde. Il leur a été en partie impossible d’obtenir de l’aide par les canaux publics officiels. C’est pourquoi l’AED a lancé un programme d’urgence. De nombreuses autres régions, où les chrétiens sont tout à fait en bas de l’échelle sociale, nous ont adressé des demandes pour que leur travail pastoral et caritatif soit soutenu. C’est précisément là que l’Église est souvent le seul refuge lorsque les institutions publiques sont défaillantes. C’est pourquoi nous avons soutenu le dévouement des sœurs, des prêtres et des religieux du monde entier en accordant des aides à la subsistance, par exemple en Ukraine, en République Démocratique du Congo ou au Brésil.

Quelles sont les régions du monde sur lesquelles l’AED concentrera son travail en 2021 ?
En Afrique, nous sommes très préoccupés par la situation des pays du Sahel et du Mozambique. L’extrémisme religieux et l’islamisme radical violent progressent et détruisent la coexistence jusqu’ici pacifique entre chrétiens et musulmans, pour obtenir des ressources et du pouvoir. Des centaines de milliers de personnes ont été déplacées ou ont dû fuir. D’autres organisations retirent leur personnel pour des raisons de sécurité, mais l’Église reste présente et prend soin des gens. Le Nigéria va également continuer à beaucoup nous occuper. Ce pays est très important pour l’ensemble du continent, mais la terreur et la mort s’y répandent partout comme une ombre noire. Nous ne pouvons pas laisser tomber les gens.
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance . AM - JW - Les Témoins de Jéhovah

medico

Christianisme [Témoins_de_Jéhovah]
Avatar de l’utilisateur

Messages : 65009
Inscription : 27 juin 2005, 13:23
Localisation : FRANCE

Contact :

Re: Turkmistant : condamné pour objection de conscience.

Ecrit le 09 mai 2021, 03:43

Message par medico »

ALERTE INFO |Turkménistan : 16 frères sont libérés de prison
Le 8 mai 2021, le Turkménistan a libéré de prison les 16 frères qui avaient été condamnés pour objection de conscience au service militaire. Nous nous réjouissons avec ces frères fidèles et leurs familles.
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance . AM - JW - Les Témoins de Jéhovah

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir à « Actualité religieuse »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités