Vladimir Poutine veut introduire une référence à Dieu dans la Constitution russe

Forum sur L'ACTUALITÉ (francais)
Répondre
medico

Christianisme [Témoins_de_Jéhovah]
Avatar du membre

Messages : 66603
Enregistré le : 27 juin 2005, 13:23
Localisation : FRANCE

Contact :

Vladimir Poutine veut introduire une référence à Dieu dans la Constitution russe

Ecrit le 04 avr. 2021, 12:34

Message par medico »

Vladimir Poutine veut introduire une référence à Dieu dans la Constitution russe

« La foi en Dieu » pourrait apparaître dans la nouvelle Constitution russe voulue par le président Vladimir Poutine. Ce texte fondamental devrait également reconnaître le mariage comme étant l’union d’un homme et d’une femme.


Agrandir cette image Cliquez ici pour la voir à sa taille originale.

Agrandir cette image Cliquez ici pour la voir à sa taille originale.

Poutine veut introduire une référence à Dieu dans la Constitution russe Vladimir-Poutine-president-russe-place-bougie-monastere-Valaam-Russie_0_730_522
Vladimir Poutine, le président russe, place une bougie au monastère de Valaam, en Russie. MIKHAIL KLIMENTYEV/AFP

Le président Vladimir Poutine avait pris tout le monde par surprise en annonçant mercredi 15 janvier son souhait de réformer la Constitution de la Fédération de Russie, datant de 1993. Depuis, un certain nombre d’amendements ont été adoptés par la Douma -– la chambre basse du Parlement russe – mais le chef de l’État a proposé une nouvelle vague de modifications. Celles-ci devraient être adoptées mardi 10 mars, lors d’un second examen du projet constitutionnel.

→ CONTEXTE. Vladimir Poutine change la Constitution et son gouvernement. Pourquoi ?

Parmi ces ajustements constitutionnels portés par Vladimir Poutine, figure l’introduction de « la foi en Dieu » comme « tradition millénaire russe ». Cette volonté présidentielle manifeste la proximité de l’homme fort du Kremlin avec le Patriarcat orthodoxe de Moscou, avec lequel les liens se raffermissent années après années.

Autre gage donné à l’Église orthodoxe russe : le souhait d’introduire dans la nouvelle Constitution la définition du mariage comme étant l’union d’un homme et d’une femme. En 2017, le patriarche Kirill de Moscou avait comparé les lois autorisant les unions homosexuelles à des lois fascistes. Un an auparavant, il avait dressé le parallèle avec une forme de « totalitarisme soviétique ».

L’avenir de Vladimir Poutine
Selon un communiqué de la Douma, « les amendements du président sont le résultat de son dialogue avec les représentants de toutes les factions et de la société civile ». D’abord étudié par le parlement russe, le projet de révision constitutionnel devra ensuite être approuvé par les électeurs lors d’un « vote populaire », qui devrait se tenir le 22 avril prochain. Selon un sondage du centre indépendant Levada relayé par l’AFP, seul un quart des Russes seraient favorables aux modifications constitutionnelles. Ils seraient en revanche 65 % à ne pas en comprendre la signification.


Déjà président de 2000 à 2008 et de nouveau depuis 2012, Vladimir Poutine ne pourra pas se représenter au terme de son mandat en 2024, la Constitution russe interdisant d’exercer plus de deux mandats présidentiels consécutifs. La révision constitutionnelle annoncée par surprise pourrait ainsi être une façon pour Vladimir Poutine de préparer son après-mandat. Par exemple, en se tournant vers le poste de premier ministre qui devrait être largement renforcé par la nouvelle constitution.

Poutine veut introduire une référence à Dieu dans la Constitution russe Question-primaute-Patriarcat-Constantinople-coeur-tensions-monde-orthodoxe_0_190_135



https://www.la-croix.com/Religion/Ortho ... 1201082188
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance . AM - JW - Les Témoins de Jéhovah

medico

Christianisme [Témoins_de_Jéhovah]
Avatar du membre

Messages : 66603
Enregistré le : 27 juin 2005, 13:23
Localisation : FRANCE

Contact :

Re: Vladimir Poutine veut introduire une référence à Dieu dans la Constitution russe

Ecrit le 14 août 2021, 09:24

Message par medico »

La Russie bannit une correspondante de la BBC, qui dénonce une "atteinte à la liberté de la presse"
CENSURE La télévision d'Etat russe a annoncé que la correspondante de la BBC Sarah Rainsford devrait quitter la Russie à la demande des autorités, une décision qualifiée vendredi par le groupe audiovisuel public britannique d'«atteinte à la liberté de la presse»

20 Minutes avec AFP
Publié le 13/08/21 à 22h48 — Mis à jour le 13/08/21 à 22h48

La BBC. — AFP
Sans identifier de source, la chaîne de télévision Rossiïa 24 a expliqué jeudi soir que le visa de la journaliste britannique expirait le 31 août et qu’il ne serait pas renouvelé, une mesure présentée comme une réponse à des pressions britanniques supposées sur les médias russes au Royaume-Uni.

« C’est une expulsion qui fait date », a commenté le journaliste de la chaîne russe.

Les autorités russes n’ont de cesse de critiquer publiquement les contenus des médias occidentaux sur la Russie, dénonçant régulièrement des articles ou reportages jugés russophobes. Mais les expulsions de journalistes restent rares.

« L’expulsion de Sarah Rainsford constitue une atteinte directe à la liberté de la presse que nous condamnons sans réserve », a réagi vendredi soir la BBC dans un communiqué.

« Nous appelons les autorités russes à revenir sur leur décision. En attendant, nous continuerons à rapporter les événements de la région de manière indépendante et impartiale », a ajouté le groupe britannique, qualifiant Sarah Rainsford de « journaliste exceptionnelle et intrépide ».

De son côté, la porte-parole de la diplomatie russe Maria Zakharova a confirmé l’information à demi-mot en maniant le sarcasme dans un message publié sur Telegram.

« Ne soyez pas timide », a-t-elle écrit. « Des représentants de la BBC se sont récemment rendus au ministère des Affaires étrangères, on a tout expliqué, ils peuvent donc tout raconter ».

La porte-parole a en outre souligné que la Russie avait par le passé dénoncé, sans effet, les « humiliations avec les visas infligées par Londres aux correspondants russes en Grande-Bretagne ».

Des relations tendues
Le 9 août, le ministère russe des Affaires étrangères avait déjà déclaré personae non gratae des ressortissants britanniques non-identifiés « engagés dans des activités antirusses ».

Cette mesure avait été présentée comme une réponse au bannissement de Russes du territoire du Royaume-Uni dans le cadre de sanctions britanniques prises en 2020 et 2021.

Les autorités russes ont aussi multiplié cette année les procédures judiciaires contre les médias, ONG et organisations politiques russes jugés hostiles au pouvoir et accusés d’être financés ou de servir les intérêts de l’Occident.

Les relations entre Londres et Moscou sont particulièrement tendues depuis des années. Les Britanniques accusent Moscou d’avoir fait usage de poisons radioactifs et chimiques pour s’en prendre à des adversaires russes de Vladimir Poutine réfugiés au Royaume-Uni.
https://www.20minutes.fr/monde/3102503- ... [actualite]
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance . AM - JW - Les Témoins de Jéhovah

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Actualité religieuse »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Majestic et 1 invité