Comment comprendre le chabbat ?

Forum sur la: religion Juive du Judaisme
Règles du forum
Le Judaisme se fonde sur le culte du Dieu d'Abraham, d'Isaac et de Jacob. la foi des anciens Israélites et de leurs descendants, les Juifs, serait basée sur une alliance contractée entre Dieu (YHWH) et Abraham, qui aurait ensuite été renouvelée entre Dieu et Moïse.
Répondre
enso

* [ Aucun rang ] *

Messages : 568
Inscription : 15 déc. 2019, 15:42

Comment comprendre le chabbat ?

Ecrit le 22 oct. 2021, 05:33

Message par enso »

je cherche tout information fiable sur la signification (symbolique esoterique ou autre ) du jour du shabbat
je ne cherche pas de long copier collé quelque mot suffirons dans un premier temps ...


faut il comprendre le shabbat uniquement comme un jour de repos consacrer au seigneur
ou ce jour cache d'autre signification ?

le jour du shabbat a t'il evolué en ce que l'on appel le jour (du jugement) dernier ?

tout ces mots ce ressemble shabba shouva shavouot lien avec pessah



354. Le don du Dhamma surpasse tous les dons.
La saveur du Dhamma surpasse toutes les saveurs.
Le délice dans le Dhamma surpasse tous les délices.
Celui qui a détruit la soif surmonte toutes les douleurs.

http://www.dhammadelaforet.org/sommaire ... mapada.pdf
https://fr.wikipedia.org/wiki/Dharma

San Sanchez

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur

Messages : 1057
Inscription : 30 mars 2017, 09:55

Re: Comment comprendre le chabbat ?

Ecrit le 22 oct. 2021, 11:41

Message par San Sanchez »

C'est une tradition antique qui date du jour de l'exode mené par les prophètes Moïse et Josué, qui bien plus tard avec le développement du judaïsme est devenu petit à petit le shabbat tel qu'on le connait de nos jours.

Ce qu'il faut comprendre c'est que le jour de l'exode l’Éternel par l’intermédiaire de ses 2 prophètes envoyé pour l'occasion a voulu donné une chance supplémentaire à l'humanité de devenir son peuple(l'alliance). Malheureusement l'alliance n'a encore une fois pas tenu très longtemps. Les juifs d’aujourd’hui pensent toujours être ce peuple(le peuple élu). Alors qu'en réalité ils ne l'ont jamais été. Les termes de l'alliance sont clair: "Soyez mon peuple et je serais votre dieu".

Le rapport entre ce jour et le Jour du Jugement Dernier est l'un des plus grand mystère de la prophétie.

Le jour du Jugement Dernier sera un samedi. Le samedi 17 mars 2029, jour où tout les juifs sont donc censé faire shabbat. Ce qui en ce jour épargnera en grande partie leurs territoires de la destruction. Parce que l'une des mesures les plus importantes à observer pour empêcher les destructions lié au Jugement Dernier consiste à ne pas utiliser de sources de chaleur. Ce qui est l'une des règles du shabbat depuis des siècles et des siècles.

Le rapport avec l'exode est que le samedi 17 mars 2029 est dans le calendrier hébraique le samedi premier nissan. C'est à dire, le premier jour de l'année du peuple formé par Moïse et Josué, en d'autres mots c'est le jour anniversaire de l'exode et en plus c'est un samedi(shabbat). Donc le shabbat le plus important de tous pour cet ancien peuple élu disparu avant le judaïsme.

C'est pour cette raison que l’Éternel à choisi ce jour pour déclencher son Jour. Pour faire se répéter l'histoire prophétique pour nous rafraichir la mémoire. Encore une fois il va donner par son Jour, une nouvelle chance à l'humanité de devenir son peuple.

Les juifs croient être les fils de Moïse mais ils ne le sont pas et c'est bien dommage pour eux comme pour tout le monde.

enso

* [ Aucun rang ] *

Messages : 568
Inscription : 15 déc. 2019, 15:42

Re: Comment comprendre le chabbat ?

Ecrit le 22 oct. 2021, 12:02

Message par enso »

San Sanchez a écrit : 22 oct. 2021, 11:41 C'est une tradition antique qui date du jour de l'exode mené par les prophètes Moïse et Josué, qui bien plus tard avec le développement du judaïsme est devenu petit à petit le shabbat tel qu'on le connait de nos jours.

Ce qu'il faut comprendre c'est que le jour de l'exode l’Éternel par l’intermédiaire de ses 2 prophètes envoyé pour l'occasion a voulu donné une chance supplémentaire à l'humanité de devenir son peuple(l'alliance). Malheureusement l'alliance n'a encore une fois pas tenu très longtemps. Les juifs d’aujourd’hui pensent toujours être ce peuple(le peuple élu). Alors qu'en réalité ils ne l'ont jamais été. Les termes de l'alliance sont clair: "Soyez mon peuple et je serais votre dieu".

Le rapport entre ce jour et le Jour du Jugement Dernier est l'un des plus grand mystère de la prophétie.

Le jour du Jugement Dernier sera un samedi. Le samedi 17 mars 2029, jour où tout les juifs sont donc censé faire shabbat. Ce qui en ce jour épargnera en grande partie leurs territoires de la destruction. Parce que l'une des mesures les plus importantes à observer pour empêcher les destructions lié au Jugement Dernier consiste à ne pas utiliser de sources de chaleur. Ce qui est l'une des règles du shabbat depuis des siècles et des siècles.

Le rapport avec l'exode est que le samedi 17 mars 2029 est dans le calendrier hébraique le samedi premier nissan. C'est à dire, le premier jour de l'année du peuple formé par Moïse et Josué, en d'autres mots c'est le jour anniversaire de l'exode et en plus c'est un samedi(shabbat). Donc le shabbat le plus important de tous pour cet ancien peuple élu disparu avant le judaïsme.


C'est pour cette raison que l’Éternel à choisi ce jour pour déclencher son Jour.
Pour faire se répéter l'histoire prophétique pour nous rafraichir la mémoire.
Encore une fois il va donner par son Jour, une nouvelle chance à l'humanité de devenir son peuple.


Les juifs croient être les fils de Moïse mais ils ne le sont pas et c'est bien dommage pour eux comme pour tout le monde.
intéressant :thinking-face:
merci pour ces infos je ne le savais pas
ca fait réfléchir je vais prendre le temps d'assimiler ses information

une premiere remarque dans ton analyse :
tu veux dire que le jour de pessah etait tombé un jour de sabba ?
ou que le jour de pessah est le jour de sabba ?

le premier chabbat mentionné est à la fin de la creation
puis aprés l'exode quand les tables de la loi furent donné

"le Chabbat commémore à la fois la création du monde
et l’intervention de D.ieu dans les affaires du monde
quand Il fit sortir Sa nation de l’esclavage.
"
Dernière modification par enso le 22 oct. 2021, 13:50, modifié 1 fois.
354. Le don du Dhamma surpasse tous les dons.
La saveur du Dhamma surpasse toutes les saveurs.
Le délice dans le Dhamma surpasse tous les délices.
Celui qui a détruit la soif surmonte toutes les douleurs.

http://www.dhammadelaforet.org/sommaire ... mapada.pdf
https://fr.wikipedia.org/wiki/Dharma

San Sanchez

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur

Messages : 1057
Inscription : 30 mars 2017, 09:55

Re: Comment comprendre le chabbat ?

Ecrit le 22 oct. 2021, 13:33

Message par San Sanchez »

Oui, le rapport est fort parce que Pessah est la célébration de l'exode, etc...

En 2029, Pessah aura lieu deux semaines après le Jour du Jugement. La prophétie, notamment par le prophète Amos nous explique que le Jour du Jugement Dernier ne sera pas un jour de fête.

Malgré que se soit le jour de la révélation de l'existence de l’Éternel à l'humanité entière et aussi le jour de l’avènement du messie.
Pour fêter ça il faudra attendre car comme le jour de l'exode fut un jour de danger, le Jour du Jugement Dernier sera également un jour de danger. Un jour de danger bien plus grand.

Pour célébrer l'exode il a fallu attendre. Il en sera de même pour le Jour de l’Éternel.

Il est probable que dans le futur Pessah soit conservé et finisse par commémorer à la fois l'exode et le Jour du Jugement.
Dernière modification par San Sanchez le 22 oct. 2021, 13:56, modifié 1 fois.

Mic

* [ Aucun rang ] *

Messages : 306
Inscription : 01 déc. 2016, 08:58

Re: Comment comprendre le chabbat ?

Ecrit le 22 oct. 2021, 13:44

Message par Mic »

San Sanchez a écrit :Oui, le rapport est fort parce que Pessah est la célébration de l'exode, parce que Pessah chaque année commence un shabbat et fini un shabbat, etc...

Pessah qui commence chaque année un shabbat: une invention de ton esprit, grand prophète.

San Sanchez

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur

Messages : 1057
Inscription : 30 mars 2017, 09:55

Re: Comment comprendre le chabbat ?

Ecrit le 22 oct. 2021, 14:01

Message par San Sanchez »

C'est juste une simple erreur que j'ai pu corriger en un instant. Je parlais de mémoire et je suis ni prêtre, ni rabbin, ni même pratiquant.

Tu t'en sert sur un ton méprisant comme si toi t'avais jamais fait d'erreurs, ça en dit long sur la personne que tu es. Pas de chance pour toi l’Éternel se sert notamment de la manière dont les gens jugent pour les juger.

Luc 6.38: "Donnez et on vous donnera ; c’est une bonne mesure, tassée, secouée, débordante qu’on vous versera dans le pan de votre vêtement, car c’est la mesure dont vous vous servez qui servira aussi de mesure pour vous."

enso

* [ Aucun rang ] *

Messages : 568
Inscription : 15 déc. 2019, 15:42

Re: Comment comprendre le chabbat ?

Ecrit le 22 oct. 2021, 14:04

Message par enso »

j'ouvre juste une parenthese
signe de jonas :

Jésus est mort la veille du Sabbat, et ressuscité juste après la fin du Sabbat, et s’est donc « reposé » dans la mort après la nouvelle création opérée par sa Passion rédemptrice qui « accomplit tout » (Jn 19,30).
Par sa mort le vendredi soir et sa résurrection le dimanche matin, Jésus a accompli le sabbat véritable : le Sabbat qui célébrait le repos de Dieu à la fin de la création, se révèle finalement comme une figure, une anticipation et une annonce de la mort et du repos parfait du Christ, qui accomplit la nouvelle création.

une citation du Ps 118 (v.24) :
« ce jour qu’a fait le Seigneur, exultons et soyons dans la joie ».
La joie ici est celle de la Résurrection. Jésus est ressuscité des morts « le premier jour de la semaine » au témoignage des quatre évangiles. « En tant que ‘premier jour’, le jour de la Résurrection du Christ rappelle la première création. En tant que ‘huitième jour’ qui suit le sabbat, il signifie la nouvelle création inaugurée avec la Résurrection. Il est devenu pour les chrétiens le premier de
tous les jours, la première de toutes les fêtes, le jour du Seigneur (Hè kuriakè hèmera, dies dominica), le ‘dimanche’ » (2174).
Dernière modification par enso le 22 oct. 2021, 14:05, modifié 1 fois.
354. Le don du Dhamma surpasse tous les dons.
La saveur du Dhamma surpasse toutes les saveurs.
Le délice dans le Dhamma surpasse tous les délices.
Celui qui a détruit la soif surmonte toutes les douleurs.

http://www.dhammadelaforet.org/sommaire ... mapada.pdf
https://fr.wikipedia.org/wiki/Dharma

Mic

* [ Aucun rang ] *

Messages : 306
Inscription : 01 déc. 2016, 08:58

Re: Comment comprendre le chabbat ?

Ecrit le 22 oct. 2021, 14:05

Message par Mic »

San Sanchez a écrit :Tu t'en sert sur un ton méprisant comme si toi t'avais jamais fait d'erreurs
"Moqueur" serait plus juste que "meprisant". C'est plus fort que moi, tu es trop suffisant. Quant à l 'Eternel, je m'arrange avec Lui.

enso

* [ Aucun rang ] *

Messages : 568
Inscription : 15 déc. 2019, 15:42

Re: Comment comprendre le chabbat ?

Ecrit le 22 oct. 2021, 15:24

Message par enso »

https://www.forum-religion.org/viewtopi ... 9#p1402879
https://www.forum-religion.org/viewtopi ... 2#p1401372
https://www.forum-religion.org/viewtopi ... 0#p1402880





le jour de l'eternel :

https://saintebible.com/isaiah/61-2.htm

esaie 61:2Pour publier une année de grâce de l'Eternel,
Et un jour de vengeance de notre Dieu;
Pour consoler tous les affligés;

luc 4:19Pour publier une année de grâce du Seigneur.






racine EREV EREB : tout (re)commence par l'obscurité :
https://www.forum-religion.org/viewtopi ... 8#p1403168



354. Le don du Dhamma surpasse tous les dons.
La saveur du Dhamma surpasse toutes les saveurs.
Le délice dans le Dhamma surpasse tous les délices.
Celui qui a détruit la soif surmonte toutes les douleurs.

http://www.dhammadelaforet.org/sommaire ... mapada.pdf
https://fr.wikipedia.org/wiki/Dharma

San Sanchez

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur

Messages : 1057
Inscription : 30 mars 2017, 09:55

Re: Comment comprendre le chabbat ?

Ecrit le 22 oct. 2021, 21:17

Message par San Sanchez »

C'est vrai, le chiffre 7 symbolise la plénitude et la prophétie l'utilise.

Je dis souvent que comprendre l’Éternel est extrêmement difficile, que c'est un vrai métier, j'ai toujours l'impression sans en avoir pleinement conscience qu'il y a toujours quelque chose qui m'échappe dans la symbolique qu'il utilise tellement les informations sont nombreuses et concentrés. Une nuit en rêve il m'a donné une vision montrant comment il se perçoit lui-même. Il m'a fallu 4 ans pour comprendre le détail symbolique par lequel il m'y dévoile l'étendue insondable pour un homme de sa grandeur.

Dans cette vision il s'est décrit comme un pilier de lumière blanche autour duquel des astres de toutes tailles et de toutes couleurs, reflétant sa lumière orbitent. Il m'a fallu 4 ans pour comprendre en quoi ce pilier allant d'un bout à l'autre de l'horizon indique l'étendue de sa grandeur insondable, indique que tout les être vivants de l'Univers réunis ne sont rien à coté d'elle.

Parce que ce pilier est la seule manière possible de représenté à coté d'autres astres, un astre qui est en comparaison démesurément grand. Ce pilier n'étant qu'un échantillon de la sphère de l'astre qu'il représente en comparaison.

Dans Isaïe 61, chapitre que tu as cité, je perçois également cette volonté divine de faire se répéter l'histoire prophétique. Beaucoup d'autres 'informations, qu'il m'a donné témoigne de cette volonté, certaines sont carrément invraisemblables.
Il m'a montré que le premier prophète, donc l'homme par lequel il est descendu la première fois sur l'humanité vivait à la préhistoire. Il m'a montré que ce n'est pas Jérusalem sa ville sainte, que ce n'est pas son territoire la terre promise. Encore un rapport avec l'exode.

Depuis le premier jour, le jour de sa première descente sur ce premier prophète, sa volonté consiste à faire de l'humanité entière son peuple, à transformer l'humanité en une humanité respectant les termes de l'alliance. Une humanité authentique, bonne et juste. Ce qu'il m'a montré révèle aussi comment il a élu le messie. Le mystère de son choix est que le messie est ce premier prophète préhistorique.

Isaïe 61.8:"Car moi, l'Éternel, j'aime la justice, Je hais la rapine avec l'iniquité; Je leur donnerai fidèlement leur récompense, Et je traiterai avec eux une alliance éternelle."

Je ne le sais pas mais il est fort probable que ce premier jour était aussi un samedi et que le jour de l'exode était un samedi également. En tout cas comme il me la montré, le Jour du Jugement sera un samedi premier nissan.

Le samedi 17 mars 2029, en ce jour, en son Jour, le shabbat sera de la plus haute valeur et si seulement ce jour là on pouvait tous accomplir le shabbat au moins une fois dans nos vies qu'on soit juif ou non, on pourraient ainsi sauver bien des vies innocentes et sauvegarder l'intégralité du patrimoine de l'humanité.

Isaïe 61.4:"Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines, Ils relèveront d'antiques décombres, Ils renouvelleront des villes ravagées, Dévastées depuis longtemps."

Ceci s'est accomplit après l'Exode et s'accomplira encore après le Jugement Dernier. Bien qu'il faut prendre en compte que le futur n'est pas écrit et donc que nous avons la possibilité en connaissant la date du Jugement Dernier et l'importance de pratiquer le shabbat en ce jour de sauvegardé l'intégralité du patrimoine de l'humanité.

Pour conclure mon message, j'ai envie de dire que la symbolique est en effet extrêmement forte autour du shabbat et que je suis ravi de constater que tu l'as toi aussi compris.

enso

* [ Aucun rang ] *

Messages : 568
Inscription : 15 déc. 2019, 15:42

Re: Comment comprendre le chabbat ?

Ecrit le 25 oct. 2021, 05:02

Message par enso »

merci san sanchez pour ces informations

je trouve interessant que le monde entier à choisi la semaine des septs jours

354. Le don du Dhamma surpasse tous les dons.
La saveur du Dhamma surpasse toutes les saveurs.
Le délice dans le Dhamma surpasse tous les délices.
Celui qui a détruit la soif surmonte toutes les douleurs.

http://www.dhammadelaforet.org/sommaire ... mapada.pdf
https://fr.wikipedia.org/wiki/Dharma

enso

* [ Aucun rang ] *

Messages : 568
Inscription : 15 déc. 2019, 15:42

Re: Comment comprendre le chabbat ?

Ecrit le 09 nov. 2021, 09:17

Message par enso »

au sujet des jour de la semaine
https://www.forum-religion.org/viewtopi ... 4#p1406354
https://metaxu.org/tag/hebreu/
http://projetbabel.org/forum/viewtopic.php?t=19496

araméen= a'robto référence à Venus.
https://books.google.fr/books?id=kODEIq ... le&f=false


أ وَّل : الأحد
أَهُوَن أو أَوْهَد : الإثنين
جُبَار : الثلاثاء
دُبَار : الأربعاء
مُؤْنِس : الخميس
عروبة : الجمعة
شِيَار : السّبت


trouvé sur un autre forum :

Selon le célèbre historien Al Birouni, les Arabes de la péninsule ne pratiquaient pas les sept jours de la semaine des civilisations égyptienne et de Mésopotamie, mais ils tiraient les noms de l'état de la lune et de ses phases.
Le mois des Arabes n'a pas été divisé en quatre semaines, mais en dix groupes de trois jours chacun, chacun portant son propre nom.

- Ils ont nommé les trois premières nuits du mois lunaire "Ghorar" (les premiers et les plus nobles de chaque chose),
- trois suivantes "Noufal" (ce qui est donné sans obligation),
- trois nuits "tess'a" (sa dernière nuit est la neuvième),
- trois nuits "achor" (sa première nuit est la dixième),
- trois nuits "baydh" (les nuits blanchissent par le levé de la lune),
- trois nuits "der'a" (débuts de nuits sombres),
- trois autres "hanadas" ou "dahm" (nuits sombres),
- trois nuits "da'ade'" (très sombres),
- trois dernières nuits "mahak" (diminution de la lune).

Ultérieurement, suite aux contacts avec les villes voisines du nord liées à l'activité commerciale, les Arabes apprennent une autre formule pour calculer les jours, celle élaborée par les Babyloniens.

- Dimanche, premier jour de la semaine babylonienne, s'appelle du nom du dieu soleil "Shamash". Le nom de "Sun day" en est une déclinaison.
- Lundi, du nom du dieu Lune "Sîn".
- Mardi, du nom du dieu "Nergal", le dieu de la mort et le monde souterrain, dont le symbole est "Mars".
- Mercredi, du nom du dieu "Nabû", dieu describes (nabi : prophète), symbolisé par "Mercure".
- Jeudi, le jour du Dieu "Mardouk", le grand dieu des Babyloniens, symbole "Jupiter".
- Vendredi, du nom de "Ishtar" déesse de la fertilité, de l'amour et du sexe symbolisée par "Venus".
- Samedi, du nom de "Neneb ou Nanorta", le dieu de l'après-midi, dieu du milieu de l'hiver et du repos en Mésopotamie méridionale, symbole "Saturne".

Les Arabes ont adopté la formule des jours de la semaine, qui était répandue dans les villes voisines, mais ils ont appelé ces jours autrement que les babyloniens.

Sauf pour les dimanche et vendredi (les premier et sixième jours de la semaine) qui ont gardé l'appellation araméenne et hébraïque prévalant à l'époque, les Arabes ont nommé les autres jours en s'inspirant de la nature et de leur quotidien.

- Dimanche: "Awwal"
- Lundi: "Ahouan"
- Mardi: "Jabbar"
- Mercredi: "Dobar"
- Jeudi: "Mou'nis"
- Vendredi: "'Arouba"
- Samedi: "Shayyar".

Histoire du " 7° Jour / Jour de repos".

Selon l'historien Will Durant, les interdictions du "Sabbat" était une coutume des Babyloniens qui appelaient autrefois les jours du jeûne, de la supplication et du culte "shabto".

Les Babyloniens s'interdisaient certains travaux le septième jour "al sabt" (Samedi), dérivé du mot babylonien "sabt" qui signifie "sept". C'est la singularité des langues sémitiques telles que l'araméen, l'hébreu et l'arabe pour désigner le numéro sept et le samedi.

A cet égard, un ancien texte dit : "Les premier, septième, quinzième, vingt et unième et vingt-huitième jours du mois, le berger du peuple (le roi) s'abstient de manger de la viande grillée et du pain, ne change pas de vêtements, n'offre aucune offrande, ne monte aucun véhicule et ne donne aucun ordre. Le devin ne doit pas dire au peuple ce qu'il a vu, et il n'est pas permis au médecin de toucher le corps d'un être humain, et le soir (de ces jours mentionnés) le roi fait des offrandes aux dieux."

À la même époque (2e millénaire av. J.-C.), à l'instar des Babyloniens, les pharaons avaient appelé tous les jours de la semaine dans l’Égypte ancienne du nom des planètes et ils considéraient le septième jour (le samedi précisément) comme un jour de repos et de divertissement suivi du dimanche, le premier jour de la semaine.

Certains spécialistes atribuent la division du mois en quatre semaines, et la semaine en sept jours aux babyloniens. Mais la répartition des semaines telles que nous les connaissons aujourd’hui, est un système qui a été établi bien plus tard.

Les Araméens ont adopté l’idée de diviser le mois en quatre semaines et sept jours, en distinguant le septième jour "al sebt" (samedi) comme un jour de repos et d'adoration, et en nommant les jours de la semaine commençant par "al ahad" (dimanche) et finissant par "al sebt" (samedi), de noms de leur langue inspirés des chiffres. Et ils ont nommé "al joumou'a" (vendredi) qu'ils prononçaient "arouba" signifiant en arabe (hachd : foule ; tajamou'e : rassemblement), et "al sebt" (samedi) prononcé "sabta" qui dérive du mot babylonien "sibat" qui signifie sept.

De ces faits, établis par les Babyloniens et les Pharaons, ajustés et promus par les Araméens, les tribus juives en ont tiré le concept du "Saint Sabbat" lié au récit de la création en sept jours.

En raison de sa capacité d'expression, l'araméen était la reine des langues en Syrie, en Arabie du Nord et en Égypte pendant un millier d'années (du Ve siècle avant notre ère jusqu'à la conquête arabo-islamique du Levant et de l'Égypte au VIe siècle). Ainsi, les empires dominants à l'époque (persan, romain, byzantin) ont été influencé par l'ordre et la nomination araméenne des jours de la semaine. On disait :

- (Had shiba), qui signifie le premier jour pour le dimanche ;
- (Trin shiba) qui signifie le deuxième jour pour le lundi ;
- (Tlet shiba) qui signifie le troisième jour pour le mardi ;
-ܒ(Arba'e shiba) qui signifie le quatrième jour pour le mercredi ;
-ܒ(Khammis shiba) qui signifie le cinquième jour pour le jeudi ;
-ܥ(Arouba) qui signifie rassemblement, foule pour le vendredi
-ܫ(Shabta) qui signifie le septième pour le samedi.

La langue arabe a fait référence aux noms et à l'ordre de la semaine araméenne, comme l'avait fait la langue hébraïque au tout début de la seconde moitié du premier millénaire avant notre ère. Avec le retrait de la langue araméenne de la circulation publique en faveur de la langue arabe, la semaine araméenne, basée sur l'héritage babylonien, est restée dans la langue hébraïque en raison de son association avec le texte biblique.

Les jours de la semaine en hébreu sont:

- יום ראשון - : se dit "Yom richon" et signifie le premier jour (dimanche) ;
- יום שני - : se dit "Yom shini" et signifie le deuxième jour (lundi) ;
- יום שלישי : se dit "Yom chlichi" et signifie le troisième jour (mardi) ;
- יום רבעי : se dit "Yom rob'a" et signifie le quatrième jour (mercredi) ;
- יום חמישי : se dit "Yom khamsi" et signifie le cinquième jour (jeudi) ;
- יום ששי : se dit "Yom shishi" et signifie le sixième jour (vendredi) ;
- יום שבת : se dit "Yom shabat" et signifie le jour d'abstention (samedi).

Ainsi, les jours de "joumou'a" et de "arouba" représentent le même jour, le jour de la foule, le jour du rassemblement. Ce jour-là, et pendant des centaines d’années avant l’avènement de l’islam, les gens se rassemblent une fois par semaine.

"Al Joumou'a" est le sixième jour de la semaine, la veille du "sabbat" consacré à l'abstinence et au repos, tradition connue des pharaons et des babyloniens et transmise aux Araméens et aux Hébreux, et transmise y compris aux peuples et tribus de la péninsule arabique. La veille de l'abstinence et du repos, les marchés qui incitent les gens à acheter et à vendre se préparent à recevoir le sabbat et ses foules inhabituelles.

Et le verset du Vendredi exhortant à délaisser la négoce pour la prière du dohr du Vendredi, me semble indiquer clairement que le vendredi était un jour exceptionnel de la semaine consacré aux achats et à l'achèvement des travaux nécessaires à la préparation du lendemain de l'abstinence. Plus encore, dans le verset suivant de la sourate citée, et en réponse au désir du fidèle de se livrer à une activité commerciale ce jour-là, le texte coranique permet aux fidèles qui ont accompli la prière de vaquer à leurs occupations commerciales.

Dans un contexte historique, les tribus de la péninsule arabique de la Jahiliyyah ne distinguaient pas le Vendredi des autres jours de la semaine, sauf qu'il vient juste avant le jour de repos, et qu'il était synonyme d'une activité socio-économique intense. C'est seulement pour cette raison que les gens se rassemblaient. Une fois l'Islam établi, et vers la fin de l'ère médinoise, la prière publique ne peut se faire que ce jour de rassemblement coutumier des arabes. C'était l'occasion de rassembler le plus de fidèles qui sont déjà présents au marché.
354. Le don du Dhamma surpasse tous les dons.
La saveur du Dhamma surpasse toutes les saveurs.
Le délice dans le Dhamma surpasse tous les délices.
Celui qui a détruit la soif surmonte toutes les douleurs.

http://www.dhammadelaforet.org/sommaire ... mapada.pdf
https://fr.wikipedia.org/wiki/Dharma

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir à « Religion juive du Judaisme »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 8 invités