Le mois du Ramadan

Apprendre sur l'Islam religion de Mohammed
Règles du forum
La religion musulmane l'Islam, se veut une révélation en langue arabe de la religion originelle d'Adam, de Noé, et de tous les prophètes parmi lesquels elle place aussi Jésus. Ainsi, elle se présente comme un retour à la religion d'Abraham (appelé, en arabe, Ibrahim par les musulmans) du point de vue de la croyance, le Coran le définissant comme étant la voie d'Ibrahim (millata Ibrahim) c'est-à-dire une soumission exclusive à Allah.
Répondre
akay

* [ Aucun rang ] *

Messages : 642
Inscription : 04 déc. 2014, 05:48

Le mois du Ramadan

Ecrit le 12 avr. 2021, 07:08

Message par akay »

Le mois du Ramadan, 9ème mois lunaire

Le Ramadan commence le 9ème mois de l'année lunaire. Aussi, traditionnellement, le début du Ramadan est décrété lorsqu'un religieux aperçoit le premier croissant de lune.

Le jeûne, qui concerne aussi bien la nourriture que la boisson, commence à l'aube et dure jusqu'au coucher du soleil. Autant dire qu'il faut être endurant pour le supporter tout au long de la journée. Mais la motivation est grande pour les croyants car le Ramadan est une période intense sur le plan spirituel. Elle permet également de reprendre conscience de la valeur de la nourriture et de la boisson. Le fait de ressentir la faim et la soif est une façon de se rapprocher de tous ceux qui souffrent.
Une fois le soleil couché...

Une fois le soleil couché, les maisons s'animent et la fête commence ! L'idéal est que tous les membres de la famille rompent le jeûne ensemble et en même temps.

le mois de Ramadan est le 4ème pilier de l'Islam. Le jeûne est donc obligatoire durant cette période pour les hommes comme pour les femmes à partir de la puberté, exception faite des malades, des femmes enceintes, des femmes qui allaitent ou sont indisposées, ou encore des voyageurs... Dans certains cas il est possible de reporter le jeûne, dans d'autres on compensera par des dons aux pauvres. Le Ramadan ne se caractérise pas uniquement par le jeûne : cette période est celle de l'abstinence, de la bonté, de la charité et de la douceur.


En plus du jeûne, les pratiquants doivent observer des règles comportementales très strictes et respecter certains interdits. Lors de cette période ascétique, ils ne pourront pas avoir de relations sexuelles la journée, fumer, tenir des propos obscènes ou se maquiller. Il est important de relever que le fait de manger par inadvertance n'implique ni expiation ni jeûne de rattrapage. L'étourdi bénéficie donc d'une certaine indulgence. A l'inverse, une transgression délibérée des règles préconisées par le Ramadan annule le jeûne.


COMMENT REUSSIR TON RAMADAN ?
https://www.youtube.com/watch?v=t6hFPhcX40w

DÉCOUVRE VITE CE SECRET DU RAMADAN !
https://www.youtube.com/watch?v=BEfPixfvhR4

akay

* [ Aucun rang ] *

Messages : 642
Inscription : 04 déc. 2014, 05:48

Re: Le mois du Ramadan

Ecrit le 19 avr. 2021, 10:14

Message par akay »

IslamQA: Pouvez-vous lire le Coran sur un ordinateur ou un smartphone sans wudu?



La nécessité du wudu ne s'applique qu'à la lecture d'un livre du Coran. Cela ne s'applique pas à la lecture de versets coraniques sur un smartphone ou un ordinateur. Tout le monde, y compris les femmes menstruées, est autorisé à lire les versets coraniques sur les ordinateurs et les smartphones sans effectuer d'ablution.

est-il possible d'utiliser votre ordinateur portable ou votre ordinateur pour lire le coran des femmes menstruées

(à cause du sexe ou de la menstruation) ne doit pas toucher le Coran d'un livre du Coran


Louange à Allah et que la paix et la benediction d'Allah soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.

Si on se réfère à l'avis selon lequel il est permis à la femme qui a ses menstrues de réciter le Coran, il n'y a pas de mal à ce qu'elle touche le Coran contenu dans les téléphones et les ordinateurs, car elle ne touche pas véritablement le Coran, mais uniquement le téléphone portable ou l'ordinateur, or, le Coran se trouvant dans la mémoire d'un ordinateur et le Coran contenu dans une mémoire de téléphone portable ou de tablette, n’est lié à aucune disposition religieuse matérielle en matière de purification rituelle.

En effet, le musulman garde dans sa mémoire certaines sourates du Coran et malgré cela il se rend aux toilettes. Le Cheikh 'Abdurrahmân ibn Nâsir al-Barrâk, qu'Allah lui fasse miséricorde, a dit : « Il semble que les téléphones portables et autres appareils de ce genre soient différents des exemplaires imprimés du Coran, car les versets contenus dans ces appareils ne sont pas sous forme de lettres écrites mais sous forme de signaux numériques que l'appareil reproduit puis efface lors du passage à une autre page. Il est donc permis de toucher un téléphone portable ou une cassette audio sur laquelle il y a du Coran tout comme il est permis de le réciter à partir de celui-là même en état d'impureté rituelle. »

Il est sans doute utile de mentionner ici que la récitation du Coran par la femme qui a ses menstrues, que ce soit de mémoire ou par le biais d’un moyen autre qu’un exemplaire imprimé du Coran, est un sujet de divergence entre les oulémas. La plupart des oulémas sont d'avis que cela est interdit alors que les imams Mâlik et Ahmad selon une version adoptée par Cheikh al-Islâm ibn Taymiyya et le cheikh Ibn Bâz qu'Allah leur fasse tous miséricorde, pensent qu'il est permis à la femme ayant ses menstrues de réciter le Coran. Cheikh al-Islâm Ibn Taymiyya, qu'Allah lui fasse miséricorde, a dit : « Il n’y a rien dans la Sunna qui indique que la femme qui a ses menstrues ne peut pas lire le Coran et le hadith "La femme ayant ses menstrues et la personne en état d'impureté rituelle majeure ne peuvent pas réciter le Coran" est jugé Da’îf (faible) par tous les spécialistes en la matière. À l'époque du Prophète () les femmes avaient leurs menstrues. Or, s'il leur avait été interdit de réciter le Coran tout comme il leur avait été interdit de prier, le Prophète () l'aurait indiqué à sa communauté et les mères des croyants auraient été informées. »

Ibn al-Qayyim, qu'Allah lui fasse miséricorde, a dit : « Parmi ce qu'il leur est permis de faire figure le fait de réciter le Coran pendant leurs menstrues, car elles ne peuvent pas rattraper ce temps de lecture manquée durant leur période de pureté. En effet, la période de menstrues peut se prolonger. Or, s'il était interdit à la femme de réciter le Coran durant cette période, elle perdrait le bénéfice de sa lecture et elle oublierait sans doute ce qu'elle a mémorisé du Coran en dehors de sa période de menstrues. Tel est l'avis de l'imam Mâlik et l'un des avis rapportés des imams Ahmad et al-Châfi'î, qu'Allah leur fasse tous miséricorde. Le Prophète () n'a pas interdit à la femme qui a ses menstrues de réciter le Coran et le hadith qui suit n'est pas authentique : "La femme ayant ses menstrues et la personne en état d'impureté rituelle majeure ne peuvent pas réciter le Coran." Il s'agit d'un hadith qualifié de Ma'lûl (défectueux) à l'unanimité des oulémas du hadith. »

Et Allah sait mieux.
https://www.islamweb.net/fr/fatwa/23043 ... %C3%A8gles


Musulman wesh wesh fashion
https://www.youtube.com/watch?v=kGwPg1xB_xI

Soirée spéciale Ramadan
https://www.youtube.com/watch?v=2uKfhW47-V4

akay

* [ Aucun rang ] *

Messages : 642
Inscription : 04 déc. 2014, 05:48

Re: Le mois du Ramadan

Ecrit le 26 avr. 2021, 13:30

Message par akay »

Il était Muhammad, que la miséricorde et les bénédictions de Dieu soient sur lui, qui nous a fait lever les yeux de la poussière en dessous pour voir la gloire des cieux étoilés au-dessus. C'est Muhammad qui nous a conduits des profondeurs des ténèbres à la grandeur de la lumière de Dieu.

C'est le Prophète qui nous a conduits à briser nos statues de pierre et nos dieux en bois. C’est Muhammad qui nous a sortis de la crasse de l’idolâtrie pour savourer la sérénité de la transcendance de Dieu.

Lors de la Nuit du Pouvoir en un Ramadan, le Coran est descendu sur Muhammad, et il a reçu ses premiers versets dans la Grotte de Hira. (Ibn Abbas)

Par la suite,
le Prophète nous a enseigné comment célébrer le Ramadan à travers des jours de jeûne et des nuits de prière: honorer chaque jour du Ramadan comme un jour d'endurance patiente par le jeûne, et chaque nuit comme une nuit de gratitude par la prière.
Une transformation inattendue

La façon dont le prophète a réformé et raffiné ces tribus indisciplinées d'Arabie et les a transformées en ascètes pieux, disciplinés et craignant Dieu, qui priaient cinq fois par jour dans la mosquée, cherchait la direction de Dieu n'était rien de moins que miraculeux.

Et imaginez: ces mêmes personnes qui se délectaient autrefois des plaisirs du «vin et des femmes» pourraient désormais passer tout le mois de Ramadan à jeûner et à prier.

Dans le cœur de ses disciples, le prophète a instillé l'amour et la crainte de Dieu et l'amour pour l'humanité. Son exemple était inspirant et irrésistible; et chacun d'eux devint désireux d'être son plus proche disciple.

Pour eux, il était le plus sincère et le plus cordial des dirigeants. Et sa vie était ouverte devant eux comme un livre; ils pouvaient le voir pratiquer le plus étroitement dans sa propre vie ce qu'il prêchait.

"Je Viens D'une Famille Baptiste" Américain Gary Converti en l'islam Ép 1



https://www.youtube.com/watch?v=y1pypG7HLKo


Le Voyage Vers l'islam de Lucia Originaire du Mexique Nouvelle Conversion à l'islam Ép 1

https://www.youtube.com/watch?v=NJOSmcduhjs

akay

* [ Aucun rang ] *

Messages : 642
Inscription : 04 déc. 2014, 05:48

Re: Le mois du Ramadan

Ecrit le 05 mai 2021, 11:09

Message par akay »

Le Ramadan est un mois de purification et de purification spirituelle pour les musulmans au cours duquel nous essayons d'augmenter notre culte, nos bonnes actions et nos actes de charité. Les dix derniers jours et nuits ont encore plus d'importance car Allah fait preuve d'une grande miséricorde envers Sa création. Ils sont une chance de bénéficier des immenses bénédictions du Ramadan et de rechercher le salut avant la fin du mois.
À la recherche de Laylatul Qadr

Laylatul Qadr, la Nuit du Décret ou Nuit du Pouvoir, est l'une des nuits les plus sacrées du calendrier islamique. Il a lieu dans les dix derniers jours du Ramadan et était la nuit au cours de laquelle le Coran a été révélé au Prophète Muhammad (que la paix soit sur lui).

On pense aussi que c’est la nuit où Allah fait preuve d’une grande miséricorde envers sa création et la nuit où le destin de chacun est décrété.

La Nuit du Décret vaut mieux qu’un millier de mois.
Le Prophète (que la paix soit sur lui) a dit: «Quiconque prie Laylatul Qadr par foi et sincérité, se verra pardonner tous ses péchés passés» (Hadith, Bukhari et Muslim).

Prier sincèrement pour le pardon, réciter le saint Coran, envoyer salawat (bénédictions sur le prophète) et offrir des prières facultatives (nafl) sont des exemples d'actes de culte bénéfiques ces nuits.

La date exacte de Laylatul Qadr est inconnue, bien que l'on pense qu'elle se produit une nuit étrange au cours des dix derniers jours du Ramadan (par exemple, la 21e, 23e, 25e, 27 ou 29e nuit). Le prophète Muhammad (que la paix soit sur lui) a dit: «Cherchez-le dans les dix derniers jours, les nuits impaires» (Hadith, Bukhari et Muslim).


Faire du i’tikaf

De nombreux musulmans choisissent de passer les dix derniers jours du Ramadan dans l'isolement (i’tikaf), où l'on se concentre uniquement sur l'adoration d'Allah et s'abstient de s'impliquer dans les affaires du monde. C’est le moment de réfléchir, d’augmenter le culte et d’accroître ses connaissances religieuses, en recherchant la proximité d’Allah.

La sunnah doit rester en i’tikaf pendant dix jours, mais au minimum, cela peut être un jour et une nuit. I’tikaf est une excellente occasion de renouer avec Allah dans la solitude. C'est aussi le moment de mettre en place de bonnes pratiques religieuses qui peuvent se perpétuer tout au long de l'année.

Cette isolement a généralement lieu à la mosquée, mais avec de nombreuses mosquées fermées ce Ramadan au milieu de la pandémie COVID-19, un espace isolé à l'intérieur de la maison peut être désigné, exempt de bruit et de distractions si possible.
Donner de la sadaqa au cours des dix dernières nuits

Les dix derniers jours du Ramadan sont l'occasion de gagner de multiples récompenses en donnant la sadaqa à ceux qui en ont besoin pour rechercher le plaisir d'Allah.

Les récompenses de donner la sadaqa pendant le Ramadan sont multipliées par 70 et la récompense pour tout acte juste pendant Laylatul Qadr équivaut à avoir accompli le même acte pendant plus de 83 ans!


Le Prophète (que la paix soit sur lui) a dit: «Sadaqa éteint le péché comme l'eau éteint le feu» (Hadith, Tirmidhi).

Donnez généreusement avant la fin du Ramadan et soulagez ces vies qui ont été déchirées par la guerre, la famine et les catastrophes naturelles. Faites miséricorde aux autres afin qu'Allah vous fasse miséricorde.

Invité: Laylat Al-Qadr .. Les secrets de la nuit du Destin

https://www.youtube.com/watch?v=L5pCF5tSSCE


Juif Français Converti à l'Islam Musulman | DAVUD
https://www.youtube.com/watch?v=L_HdMSxk8uo

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir à « Religion de l'Islam »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités