La place de l'amour dans la Bible et son manque dans le Coran

Forum Chrétien / Musulman / Judaisme Bible -Thora face au Coran. Lire la charte du forum religion.

Règles du forum
Le dialogue interreligieux est une forme organisée de dialogue entre des religions ou spiritualités différentes. Ultérieurement, la religion a considéré l'autre comme n'étant pas la vérité révélée. C'est ainsi que les premiers contacts entre l'islam et le christianisme furent souvent difficiles, et donnèrent lieu à des guerres impitoyables comme les croisades.
Répondre
enso

* [ Aucun rang ] *

Messages : 1419
Enregistré le : 15 déc. 2019, 15:42

La place de l'amour dans la Bible et son manque dans le Coran

Ecrit le 20 oct. 2021, 03:23

Message par enso »

je precise que j'exprime simplement mon ressenti
et je n'appel pas à suivre religion
je ne suis ni juif ni chretien ni autre

dans le coran et chez les musulmans je trouve un vide desertique autour de cette thematique beaucoup de taboo et de pudibonderie ce qui rend cette religion sec et assoifante
pour ne pas dire frustrante ...

pourtant les arabes presislamique etaient de grand romantique et des types de poesie etait consacré essentielement à l'amour :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Po%C3%A9s ... classiques

et la place de la hierogamie dans le monde semite : ishtar et tamuz
https://fr.wikipedia.org/wiki/Hi%C3%A9rogamie

la bible est magnifiquement structuré autour d'un coeur du saint des saint
à savoir l'amour entre 2 chérubins entre ciel et terre
magnifiquement raconté et de facon trés sensuel (sans tabou) et poetique dans le cantique des cantique :
https://www.forum-religion.org/viewtopi ... 9#p1402879




Ajouté 1 heure 37 minutes 32 secondes après :
l'amour de dame sagesse ou la crainte ?
https://www.forum-religion.org/viewtopi ... 8#p1402888

à comparez avec la parole de paul ...

https://saintebible.com/lsg/proverbs/9.htm

1v7La crainte de l'Eternel est le commencement de la science;
Les insensés méprisent la sagesse et l'instruction.

3v18Elle est un arbre de vie pour ceux qui la saisissent,
Et ceux qui la possèdent sont heureux.

Image

Modifié en dernier par enso le 20 oct. 2021, 05:43, modifié 3 fois.
B:ec/g/ergosystem-ecophenomenologie-stimung-heideger :T:dma:emr:osv:aprem:sfie:boite:4E:5R:humble
coincidentia opposiorum (jam bayn al-naqidayn)

medico

Christianisme [Témoins_de_Jéhovah]
Avatar du membre

Messages : 66860
Enregistré le : 27 juin 2005, 13:23
Localisation : FRANCE

Contact :

Re: La place de l'amour dans la Bible et son manque dans le Coran

Ecrit le 20 oct. 2021, 05:24

Message par medico »

Le Coran tu le connais, tu l'as lue au moins?
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance . AM - JW - Les Témoins de Jéhovah

enso

* [ Aucun rang ] *

Messages : 1419
Enregistré le : 15 déc. 2019, 15:42

Re: La place de l'amour dans la Bible et son manque dans le Coran

Ecrit le 20 oct. 2021, 05:29

Message par enso »

medico a écrit : 20 oct. 2021, 05:24 Le Coran tu le connais, tu l'as lue au moins?
le connaitre je ne sais pas mais oui j'ai passé un temps considerable à le lire et à l'etudier
bien plus que la bible et donc c'est pour cela quand je compare les 2 livres la premiere chose qui me frappe c'est comme la bible a fait le choix du theme central de l'amour dans le cantique des cantique entre autre :



et pour les evangiles voir l'insistance et la place que donne corinthien à l'amour:

B:ec/g/ergosystem-ecophenomenologie-stimung-heideger :T:dma:emr:osv:aprem:sfie:boite:4E:5R:humble
coincidentia opposiorum (jam bayn al-naqidayn)

Gorgonzola

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 4352
Enregistré le : 10 avr. 2017, 11:31

Re: La place de l'amour dans la Bible et son manque dans le Coran

Ecrit le 20 oct. 2021, 06:26

Message par Gorgonzola »

Le sujet tourne autour des fruits du coran et de l'islam.

Pourquoi des musulmans se font exploser et pourquoi tuent-ils au nom de leur dieu ?

Là où le christianisme envoie au feu des apôtres seuls accompagnés seulement de l'Esprit Saint pour évangéliser (c'est-à-dire uniquement parler) et annoncer la Bonne Nouvelle aux pauvres et aux affligés, l'islam lui est basé sur une armée qui envoie au front des soldats d'Allah armés jusqu'au dents pour éradiquer tout ce qui n'est pas musulman.

- L'islam c'est un chef de guerre qui déclenche la guerre à ceux qu'ils considèrent comme infidèles (des non musulmans)
- Le christianisme à l'image du Christ c'est un homme qui demande aux hommes de pardonner du mal qu'ils reçoivent car Dieu a lui-même pardonné jusqu'à donner son Fils en sacrifice.

C'est complètement à l'opposé.

enso

* [ Aucun rang ] *

Messages : 1419
Enregistré le : 15 déc. 2019, 15:42

Re: La place de l'amour dans la Bible et son manque dans le Coran

Ecrit le 20 oct. 2021, 06:43

Message par enso »

Gorgonzola a écrit : 20 oct. 2021, 06:26 Le sujet tourne autour des fruits du coran et de l'islam.
...
C'est complètement à l'opposé.
je reconnais que ce qu'on accompli les premier chretien releve du miracle car il ont conquis n'ont pas des territoire mais des coeurs sans armes ni violence malheureusement l'islam ne peut pas en dire autant ....d'ailleur les apotre de l'islam on fini par se combattre entre eux un comble ...

mais je ne parle meme pas de pacifisme ou de guerre
car une religion peut etre trés guerriere d'un coté mais aussi trés romantique sensuel etc ...

en faite meme l'amour entre musulmans dans le coran et dans l'enseignement islamique
est comment dire desincarner on ne ressent pas cette amour
c'est comme un robot mecanique qui te dirai je t'aime on ne ressent rien et on y croit pas ...

en comparaison le cantique en fait trop c'est limite un amour à la guimauve :grinning-face-with-smiling-eyes:
mais comme on dit : vaut mieu trop que pas assé

centre du cantique des cantique : reve ou realité ?
comparez avec injonction d'abraham :lekh lekha

16Lève-toi, aquilon! viens, autan!
Soufflez sur mon jardin, et que les parfums s'en exhalent!
-Que mon bien-aimé entre dans son jardin,
Et qu'il mange de ses fruits excellents! -
1J'entre dans mon jardin, ma soeur, ma fiancée;
Je cueille ma myrrhe avec mes aromates,
Je mange mon rayon de miel avec mon miel,
Je bois mon vin avec mon lait...
-Mangez, amis, buvez, enivrez-vous d'amour! -
2J'étais endormie, mais mon coeur veillait...
C'est la voix de mon bien-aimé, qui frappe:
-Ouvre-moi, ma soeur, mon amie, Ma colombe, ma parfaite!
Car ma tête est couverte de rosée,
Mes boucles sont pleines des gouttes de la nuit. -

magnifique :
techouka desir : invitation a manger du fruit (menora)
https://www.forum-religion.org/viewtopi ... 2#p1401372


Modifié en dernier par enso le 20 oct. 2021, 09:25, modifié 5 fois.
B:ec/g/ergosystem-ecophenomenologie-stimung-heideger :T:dma:emr:osv:aprem:sfie:boite:4E:5R:humble
coincidentia opposiorum (jam bayn al-naqidayn)

Gorgonzola

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 4352
Enregistré le : 10 avr. 2017, 11:31

Re: La place de l'amour dans la Bible et son manque dans le Coran

Ecrit le 20 oct. 2021, 07:01

Message par Gorgonzola »

enso a écrit : 20 oct. 2021, 06:43 en faite meme l'amour entre musulmans dans le coran et dans l'enseignement islamique
est comment dire desincarner on ne ressent pas cette amour
c'est comme un robot mecanique qui te dirai je t'aime on ne ressent rien et on y croit pas ...
Et pourquoi ?
Parce que le coran place le musulman sur la défensive en position d'attaque. Il n'y a pas d'amour là-dedans parce que le coran n'enseigne pas qui est le vrai Dieu. Il a appris aux bédouins du 6ème siècle qu'il n'y avait qu'un seul dieu mais le livre qui en est sorti ne va pas plus loin. Il inverse au contraire l'enseignement qui a été donné par Jésus.
De ce fait, certains perdent complètement la tête en cédant à la pression de leur enseignement basé sur le coran les hadiths et l'histoire guerrière de leur prophète et passent directement à l'attaque avec des armes de guerre.
L'islam n'apprend pas qui est Dieu.
Jésus a révélé Dieu par sa personne et son œuvre.

Il n'y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis. Jean 15:13.

C'est ce qu'a fait Jésus, et ça ce n'est pas dans le coran.
Puisque Jésus l'a fait quel usurpateur peut-il dire qu'il fera mieux ? Et en faisant quoi ? La guerre aux mécréants ?

prisca

Croyance [Chrétien/Judaisme]
Avatar du membre

Messages : 23213
Enregistré le : 25 oct. 2016, 13:41

Re: La place de l'amour dans la Bible et son manque dans le Coran

Ecrit le 20 oct. 2021, 07:24

Message par prisca »

Jésus nous a appris l'amour et de l'amour doit naitre le respect de D.IEU.

Si tu aimes D.IEU aime ton prochain et ne le tue pas, si tu l'aimes ton prochain ne le vole pas , si tu l'aimes ne convoite pas son épouse, si tu l'aimes fais en sorte que ton épouse soit décente pour pas inciter ses pulsions sexuelles à ton prochain et ainsi donner à ton prochain l'occasion qu'il te vole ta femme et qu'ainsi il pèchera à cause de toi qui a exposé ta femme pour l'inciter à la séduire, tu lui as fait perdre son âme..... etc...

Mais le discours de l'église catholique a été de dire que D.IEU n'est que Miséricorde, qu'Amour.

Le discours de l'église catholique est de dire : "même si tu tues ton prochain, D.IEU t'aimera quand même" ; "même si tu voles ton prochain, D.IEU t'aime et t'accepte" etc......

Bien entendu ils disent quelque chose d'erroné car D.IEU est Amour et Justice.

Aleteia
Document : l’homélie du pape François lors de la messe de la Nativité
Noël nous rappelle que Dieu continue d’aimer tout homme, même le pire. A moi, à toi, à chacun de nous aujourd’hui, il dit : “Je t’aime et je t’aimerai toujours, tu es précieux à mes yeux”. Dieu ne t’aime pas parce que tu penses juste et que tu te comportes bien ; il t’aime et c’est tout. Son amour est inconditionnel, il ne dépend pas de toi. Tu peux avoir des idées erronées, tu peux avoir créé des situations très compliquées, mais le Seigneur ne renonce pas à t’aimer. Combien de fois ne pensons-nous pas que Dieu est bon si nous sommes bons et qu’il nous châtie si nous sommes mauvais. Ce n’est pas ainsi. Dans nos péchés, il continue de nous aimer. Son amour ne change pas, il n’est pas susceptible ; il est fidèle, il est patient. Tel est le don que nous trouvons à Noël : nous découvrons avec stupeur que le Seigneur est toute la gratuité possible, toute la tendresse possible. Sa gloire ne nous aveugle pas, sa présence ne nous effraie pas. Il naît pauvre de tout, pour nous conquérir avec la richesse de son amour.
Du 17 au 24 octobre 2021


C'est pour ça que le Coran est dur car l'église catholique a détourné la vérité et D.IEU montre avec force que c'est faux de dire que D.IEU aime d'une manière inconditionnelle.


Ci dessous tout le texte.
  • À Noël, « nous découvrons avec stupeur que le Seigneur est toute la gratuité possible, toute la tendresse possible », a assuré le pape François dans son homélie lors de la messe de la Nativité le 24 décembre 2019 dans la basilique Saint-Pierre, au Vatican. « Sa gloire ne nous aveugle pas, sa présence ne nous effraie pas ».
    « Sur les habitants du pays de l’ombre, une lumière a resplendi » (Is 9, 1). Cette prophétie de la première Lecture s’est réalisée dans l’Évangile : en effet, alors que les bergers veillaient la nuit sur leurs terres, « la gloire du Seigneur les enveloppa de sa lumière » (Lc 2, 9). Dans la nuit de la terre est apparue une lumière venant du ciel. Que signifie cette lumière apparue dans l’obscurité ? L’Apôtre Paul nous le suggère, lui qui nous a dit : « La grâce de Dieu est apparue ». La grâce de Dieu, qui « s’est manifestée pour le salut de tous les hommes » (Tt 2, 11), a enveloppé le monde cette nuit.

    Mais qu’est-ce que cette grâce ? C’est l’amour divin, l’amour qui transforme la vie, qui renouvelle l’histoire, qui libère du mal, qui répand la paix et la joie. Cette nuit, l’amour de Dieu s’est montré à nous : c’est Jésus. En Jésus, le Très Haut s’est fait petit, pour être aimé de nous. En Jésus, Dieu s’est fait Enfant, pour se laisser embrasser par nous. Mais, nous pouvons encore nous demander, pourquoi saint Paul appelle la venue de Dieu dans le monde “grâce” ? Pour nous dire qu’elle est complètement gratuite. Alors qu’ici sur terre, tout paraît répondre à la logique du donner pour avoir, Dieu arrive gratuitement. Son amour n’est pas négociable : nous n’avons rien fait pour le mériter et nous ne pourrons jamais le récompenser.

    La grâce de Dieu est apparue. Cette nuit, nous nous rendons compte que, tandis que nous n’étions pas à la hauteur, Il s’est fait pour nous petitesse ; tandis que nous allions à nos affaires, Il est venu au milieu de nous. Noël nous rappelle que Dieu continue d’aimer tout homme, même le pire. A moi, à toi, à chacun de nous aujourd’hui, il dit : “Je t’aime et je t’aimerai toujours, tu es précieux à mes yeux”. Dieu ne t’aime pas parce que tu penses juste et que tu te comportes bien ; il t’aime et c’est tout. Son amour est inconditionnel, il ne dépend pas de toi. Tu peux avoir des idées erronées, tu peux avoir créé des situations très compliquées, mais le Seigneur ne renonce pas à t’aimer. Combien de fois ne pensons-nous pas que Dieu est bon si nous sommes bons et qu’il nous châtie si nous sommes mauvais. Ce n’est pas ainsi. Dans nos péchés, il continue de nous aimer. Son amour ne change pas, il n’est pas susceptible ; il est fidèle, il est patient. Tel est le don que nous trouvons à Noël : nous découvrons avec stupeur que le Seigneur est toute la gratuité possible, toute la tendresse possible. Sa gloire ne nous aveugle pas, sa présence ne nous effraie pas. Il naît pauvre de tout, pour nous conquérir avec la richesse de son amour.

    La grâce de Dieu est apparue. Grâce est synonyme de beauté. Cette nuit, dans la beauté de l’amour de Dieu, nous redécouvrons aussi notre beauté, parce que nous sommes les bien-aimés de Dieu. Dans le bien et dans le mal, dans la santé et dans la maladie, heureux ou tristes, à ses yeux nous apparaissons beaux : non pas pour ce que nous faisons, mais pour ce que nous sommes. Il y a en nous une beauté indélébile, intangible, une beauté irrépressible qui est le noyau de notre être. Aujourd’hui Dieu nous le rappelle, en prenant avec amour notre humanité et en la faisant sienne, “en l’épousant” pour toujours.

    Vraiment la « grande joie » annoncée cette nuit aux bergers est « pour tout le peuple ». Parmi ces bergers, qui n’étaient certes pas des saints, nous y sommes aussi, avec nos fragilités et faiblesses. Comme il les a appelés, Dieu nous appelle aussi, parce qu’il nous aime. Et, dans les nuits de la vie, à nous comme à eux il dit : « Ne craignez pas » (Lc 2, 10). Courage, ne perds pas confiance, ne perds pas l’espérance, ne pense pas qu’aimer est du temps perdu ! Cette nuit, l’amour a vaincu la crainte, une espérance nouvelle est apparue, la douce lumière de Dieu a vaincu les ténèbres de l’arrogance humaine. Ô Humanité, Dieu t’aime et pour toi il s’est fait homme, tu n’es plus seule !

    Chers frères et sœurs, que faire devant cette grâce ? Une seule chose : accueillir le don. Avant d’aller à la recherche de Dieu, laissons-nous chercher par lui. Ne partons pas de nos capacités, mais de sa grâce, parce que c’est Lui, Jésus, le Sauveur. Posons le regard sur l’Enfant et laissons-nous envelopper de sa tendresse. Nous n’aurons plus d’excuses pour ne pas nous laisser aimer par Lui : ce qui dans la vie va mal, ce qui dans l’Église ne fonctionne pas, ce qui dans le monde ne va pas ne sera plus une justification. Cela passera au second plan, parce que devant l’amour fou de Jésus, un amour toute douceur et proximité, il n’y a pas d’excuses. La question à Noël est : “Est-ce que je me laisse aimer par Dieu ? Est-ce que je m’abandonne à son amour qui vient pour me sauver ?”.

    Un don aussi grand mérite une profonde gratitude. Accueillir la grâce est savoir remercier. Mais nos vies sont souvent vécues loin de la gratitude. Aujourd’hui, c’est le jour idéal pour nous approcher du tabernacle, de la crèche, de la mangeoire, pour dire merci. Accueillons le don qui est Jésus, pour ensuite devenir don comme Jésus. Devenir don est donner du sens à la vie. Et c’est le meilleur moyen pour changer le monde : nous changeons, l’Église change, l’histoire change quand nous commençons non pas à vouloir changer les autres, mais nous-mêmes, en faisant de notre vie un don.

    Jésus nous le montre cette nuit : il n’a pas changé l’histoire en forçant quelqu’un ou à force de paroles, mais avec le don de sa vie. Il n’a pas attendu que nous devenions bons pour nous aimer, mais il s’est donné gratuitement à nous. Nous aussi, n’attendons pas que notre prochain devienne bon pour lui faire du bien, que l’Église soit parfaite pour l’aimer, que les autres nous considèrent pour les servir. Commençons les premiers. Ça, c’est accueillir le don de la grâce. Et la sainteté n’est autre que conserver cette gratuité.

    Une belle légende raconte qu’à la naissance de Jésus, les bergers accourraient à la grotte avec divers dons. Chacun apportait ce qu’il avait, celui-ci des fruits de son travail, celui-là quelque chose de précieux. Mais, tandis que tous se dépensaient avec générosité, il y avait un berger qui n’avait rien. Il était très pauvre, il n’avait rien à offrir. Tandis que tous rivalisaient pour présenter leurs dons, il se tenait de côté, tout honteux. A un certain moment, saint Joseph et la Vierge se trouvèrent en difficulté pour recevoir tous ces dons, surtout Marie, qui devait porter l’Enfant. Alors, en voyant ce berger avec les mains vides, elle lui demanda de s’approcher. Et elle lui mit dans les bras Jésus. Ce berger, en l’accueillant, se rendit compte d’avoir reçu ce qu’il ne méritait pas, d’avoir entre les bras le don le plus grand de l’histoire. Il regarda ses mains, ces mains qui lui paraissaient toujours vides : elles étaient devenues le berceau de Dieu. Il se sentit aimé et, en surmontant la honte, il commença à montrer Jésus aux autres, parce qu’il ne pouvait pas garder pour lui le don des dons.

    Cher frère, chère sœur, si tes mains te semblent vides, si tu vois ton cœur pauvre d’amour, cette nuit est pour toi. La grâce de Dieu est apparue pour resplendir dans ta vie. Accueille-la et la lumière de Noël brillera en toi.
https://fr.aleteia.org/2019/12/25/docum ... ativite-2/
Image"Ainsi vous-mêmes regardez vous comme morts au péché et comme vivants pour Dieu en Jésus-Christ"

Image"Quiconque demeure en lui ne pèche point quiconque pèche ne l'a pas vu et ne l'a pas connu."

enso

* [ Aucun rang ] *

Messages : 1419
Enregistré le : 15 déc. 2019, 15:42

Re: La place de l'amour dans la Bible et son manque dans le Coran

Ecrit le 20 oct. 2021, 07:40

Message par enso »

vous oubliez une dimension celle de la beauté
comme le dit l'adage : la beauté sauvera le monde

c 'est pas juste une histoire d'amour mais comment dieu l'a exprimer et lui à donné forme dans le monde biblique au travers : ses histoires ses sagesses sa poesie ses images ses scultures son temple
et comment tout cela se reunis pour prendre forme au travers le tabernacle le cantique des cantique

effectivement dans le sacrifice de jesus il y a une forme de beauté ...
et rené girard l'exprime trés bien dans : des choses caché depuis la fondation (rocher)du monde
https://coeurdeberger.com/sermons/ephes ... -dieu-2-2/


Modifié en dernier par enso le 20 oct. 2021, 08:09, modifié 2 fois.
B:ec/g/ergosystem-ecophenomenologie-stimung-heideger :T:dma:emr:osv:aprem:sfie:boite:4E:5R:humble
coincidentia opposiorum (jam bayn al-naqidayn)

prisca

Croyance [Chrétien/Judaisme]
Avatar du membre

Messages : 23213
Enregistré le : 25 oct. 2016, 13:41

Re: La place de l'amour dans la Bible et son manque dans le Coran

Ecrit le 20 oct. 2021, 08:00

Message par prisca »

enso a écrit : 20 oct. 2021, 07:40 vous oubliez une dimension celle de la beauté
comme le dit l'adage : la beauté sauvera le monde

c 'est pas juste une histoire d'amour mais comment dieu l'a exprimer et lui à donné forme dans le monde biblique au travers : ses histoires ses sagesses sa poesie ses images ses scultures son temple
et comment tout cela se reunis pour prendre forme au travers le tabernacle le cantique des cantique

effectivement dans le sacrifice de jesus il y a une forme de beauté ...
et rené girard m'exprime trés bien dans : un secret caché dans la fondation du monde


La seule beauté que je ne connaisse, c'est la beauté de l'âme et une âme est belle lorsqu'elle ne pèche pas.

Dans le Sacrifice de Jésus il y a la beauté du geste de D.IEU qui n'hésite pas à mettre dans une mauvaise situation "son Image" puisque Jésus est l'Image de D.IEU rabaissée pour quelques temps, le temps que le diable soit vaincu, la Crucifixion étant une mauvaise situation, et du fait que nous ne pouvons pas dire autre chose car D.IEU est Unique et Jésus ne peut pas être un Fils dans le sens filial du terme comme malheureusement les catholiques le disent et ont induit en erreur les gens qui les écoutent.

cf la trinité représentant D.IEU et JESUS alors qu'il n'aurait pas fallu le faire puisque Jésus et D.IEU sont une même et Unique Entité spirituelle.

Image
Image"Ainsi vous-mêmes regardez vous comme morts au péché et comme vivants pour Dieu en Jésus-Christ"

Image"Quiconque demeure en lui ne pèche point quiconque pèche ne l'a pas vu et ne l'a pas connu."

Gorgonzola

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 4352
Enregistré le : 10 avr. 2017, 11:31

Re: La place de l'amour dans la Bible et son manque dans le Coran

Ecrit le 20 oct. 2021, 09:03

Message par Gorgonzola »

enso a écrit : 20 oct. 2021, 07:40 vous oubliez une dimension celle de la beauté
comme le dit l'adage : la beauté sauvera le monde

c 'est pas juste une histoire d'amour mais comment dieu l'a exprimer et lui à donné forme dans le monde biblique au travers : ses histoires ses sagesses sa poesie ses images ses scultures son temple
et comment tout cela se reunis pour prendre forme au travers le tabernacle le cantique des cantique

effectivement dans le sacrifice de jesus il y a une forme de beauté ...
et rené girard l'exprime trés bien dans : des choses caché depuis la fondation (rocher)du monde
https://coeurdeberger.com/sermons/ephes ... -dieu-2-2/
Extrait du lien :
L’évangile est venu par révélation. Le message que nous annonçons n’est pas venu par réflexion. Les auteurs du Nouveau Testament ne sont pas arrivés à ce message par contemplation. Paul ne s’est pas planté sous un arbre pour méditer. Le message n’est pas le résultat des recherches ou des réflexions des apôtres. C’est la révélation de Dieu :
« C’est par révélation que j’ai eu connaissance du mystère » (3:3).
« Ce mystère … a été révélé maintenant par l’Esprit à ses saints apôtres et prophètes » (3:5).


Dieu par Jésus a en effet révélé plusieurs choses :
- Sa nature
- Sa Parole
- Son plan
- et l'accomplissement de toute l'Ecriture par le Christ

C'est pour cette raison qu'on dit que le Christ accomplit tout, qu'il est le Messie, qu'il accomplit l'Ecriture

Le Christ a révélé que Dieu est amour et qu'il tient à l'homme jusqu'au sacrifice de son Fils unique.

Quoi de nouveau avec Christ :
- Le Fils révèle le Père, et révèle un dieu Trine dont fait partie l'Esprit Saint : Jésus révèle l'éternité de ces 3 personnes le Fils étant le Rédempteur
- Par cette révélation Dieu nous met dans la confidence
- Dieu désire par dessus tout ramener l'homme vers Lui du temps de son existence terrestre, prélude "imminent" ("le temps est proche...") de la fin de son exil terrestre et du jugement
- Par cette volonté Dieu désire communier avec l'homme, le Fils devient le Pain de Vie (la manne tombée du ciel) par sa Parole et son Corps mystique à tout homme reconnaissant Jésus comme unique Salvateur ("Nul n'ira au Père que par moi")

Dieu se donne en nourriture et pas de n'importe quelle manière : il se sacrifie dans les pires souffrances comme il l'avait lui-même annoncé et devient l'Agneau ultime immolé dont parle l'apocalypse, siégeant à la droite de Dieu qui a racheté pour Dieu par son sang des hommes de toute tribu, de toute langue, de tout peuple, et de toute nation.

Jésus accomplit toute l'Ecriture, Dieu a révélé par le Christ qui il était et achève son œuvre par le sacrifice du Fils.

ronronladouceur

[Religion] agnostique
Avatar du membre

Messages : 2420
Enregistré le : 21 déc. 2008, 22:43

Re: La place de l'amour dans la Bible et son manque dans le Coran

Ecrit le 20 oct. 2021, 09:25

Message par ronronladouceur »

prisca a écrit : 20 oct. 2021, 08:00 Dans le Sacrifice de Jésus il y a la beauté du geste de D.IEU qui n'hésite pas à mettre dans une mauvaise situation "son Image" puisque Jésus est l'Image de D.IEU rabaissée pour quelques temps, le temps que le diable soit vaincu, la Crucifixion étant une mauvaise situation, et du fait que nous ne pouvons pas dire autre chose car D.IEU est Unique et Jésus ne peut pas être un Fils dans le sens filial du terme comme malheureusement les catholiques le disent et ont induit en erreur les gens qui les écoutent
Pour demeurer dans le paradigme, la métaphore d'Adam et Ève signifiant que nous sommes tous et toutes fils et filles de nos premiers parents et que c'est dieu qui les a créés - pas de 'rien' puisque 'rien' n'existe pas -, il est facile de voir que nous sommes tous de la descendance de dieu...

Mieux encore, l'univers et tous ces mondes, tout ce qui est, en somme, émanant de la même source ou faisant simplement partie de l'infini océan de réalité, il n'y a que dieu en ses multiples manifestations... On ne parlera donc plus ici de monothéisme, mais de monisme... Et dans cet esprit, il serait difficile de continuer de soutenir l'idée de transcendance, sauf peut-être à traduire l'idée de facteurs qui nous la voileraient...

Ajouté 13 minutes 40 secondes après :
prisca a écrit : 20 oct. 2021, 08:00 La seule beauté que je ne connaisse, c'est la beauté de l'âme et une âme est belle lorsqu'elle ne pèche pas.
Je ne vous crois pas, mais bon...

Mais réjouissez-vous... L'âme ne pèche pas et n'a donc jamais péché, elle est notre état originel, pur et sans tache...

À l'image d'un bébé...

medico

Christianisme [Témoins_de_Jéhovah]
Avatar du membre

Messages : 66860
Enregistré le : 27 juin 2005, 13:23
Localisation : FRANCE

Contact :

Re: La place de l'amour dans la Bible et son manque dans le Coran

Ecrit le 20 oct. 2021, 13:30

Message par medico »

a écrit :enso post_id=1402906 time=1634722188 user_id=11924]
le connaitre je ne sais pas mais oui j'ai passé un temps considerable à le lire et à l'etudier
bien plus que la bible et donc c'est pour cela quand je compare les 2 livres la premiere chose qui me frappe c'est comme la bible a fait le choix du theme central de l'amour dans le cantique des cantique entre autre :
Sache que comparaison n''est pas raison.
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance . AM - JW - Les Témoins de Jéhovah

prisca

Croyance [Chrétien/Judaisme]
Avatar du membre

Messages : 23213
Enregistré le : 25 oct. 2016, 13:41

Re: La place de l'amour dans la Bible et son manque dans le Coran

Ecrit le 21 oct. 2021, 03:35

Message par prisca »

prisca a écrit :La seule beauté que je ne connaisse, c'est la beauté de l'âme et une âme est belle lorsqu'elle ne pèche pas.
ronronladouceur a écrit : 20 oct. 2021, 09:39
Je ne vous crois pas, mais bon...

Mais réjouissez-vous... L'âme ne pèche pas et n'a donc jamais péché, elle est notre état originel, pur et sans tache...

À l'image d'un bébé...
La beauté de l'âme c'est une métaphore, pour dire la beauté intérieure, et si nous ne sommes pas parfaits, le but est que nous essayons de nous rendre parfaits, car il est facile de dire avec la bouche "j'aime D.IEU" mais encore faut il le prouver par une conduite irréprochable.

1 Jean 3:6
Quiconque demeure en lui ne pèche point; quiconque pèche ne l'a pas vu, et ne l'a pas connu.


Nous sommes conscients que nous voudrions quelquefois faire le bien mais nous échouons et quelquefois nous voudrions ne pas faire le mal mais nous échouons aussi car comme le verset ci dessous le dit il y a une dualité en nous, notre esprit veut mais nos réactions intempestives impulsives elles s'y opposent.

Galates 5:17
Car la chair a des désirs contraires à ceux de l'Esprit, et l'Esprit en a de contraires à ceux de la chair; ils sont opposés entre eux, afin que vous ne fassiez point ce que vous voudriez.


Ce qu'il faut se dire est que D.IEU voit si nous sommes volontaires pour être dignes et non pas que nous soyons totalement immunisés du péché car nous ne pouvons pas être immunisés du péché du fait que la vie fait que nous sommes souvent confrontés à l'adversité et qu'il faut résoudre des problèmes inhérents à la vie communautaire.
Image"Ainsi vous-mêmes regardez vous comme morts au péché et comme vivants pour Dieu en Jésus-Christ"

Image"Quiconque demeure en lui ne pèche point quiconque pèche ne l'a pas vu et ne l'a pas connu."

ronronladouceur

[Religion] agnostique
Avatar du membre

Messages : 2420
Enregistré le : 21 déc. 2008, 22:43

Re: La place de l'amour dans la Bible et son manque dans le Coran

Ecrit le 21 oct. 2021, 09:57

Message par ronronladouceur »

prisca a écrit : 21 oct. 2021, 03:35 La beauté de l'âme c'est une métaphore, pour dire la beauté intérieure, et si nous ne sommes pas parfaits, le but est que nous essayons de nous rendre parfaits, car il est facile de dire avec la bouche "j'aime D.IEU" mais encore faut il le prouver par une conduite irréprochable.

1 Jean 3:6
Quiconque demeure en lui ne pèche point; quiconque pèche ne l'a pas vu, et ne l'a pas connu.

Il n'y a rien à prouver... Ou alors votre preuve est pour vous-même ou pour servir une image... Car votre dieu serait lié à quelque exigence?

Si comme le dit Jean ''Quiconque demeure en lui ne pèche point'' (et remarquez qu'il ne dit pas 'ne pèche plus'), eh bien, cela signifie qu'il ne s'agit que de le connaître pour ne plus pécher... Aucune action n'est requise ici, rien n'est calculé...

Or sachant que l'âme ne pèche pas - point - est le signe que vous connaissez dieu! Il n'est alors plus nécessaire de se prouver à soi-même quoi que ce soit ou de répéter que l'on aime dieu pour bénéficier de quelque avantage. Sinon vous êtes dans un esprit de marchandage...

C'est la même chose dans le Coran. Ledit fameux Miséricordieux fait aussi piètre figure pour ne pas dire qu'il est tout aussi défiguré dans son acception propre que l'amour conditionnel du dieu de la Bible...

Mais à l'évidence, il s'agit du même : bonnet blanc blanc bonnet...

enso

* [ Aucun rang ] *

Messages : 1419
Enregistré le : 15 déc. 2019, 15:42

Re: La place de l'amour dans la Bible et son manque dans le Coran

Ecrit le 21 oct. 2021, 10:36

Message par enso »

au sujet de la beauté : chant d'amour ....fille de tyr :
https://www.forum-religion.org/viewtopi ... 8#p1403168

etrange passage :
https://saintebible.com/psalms/45-7.htm

7Tu aimes la justice, et tu hais la méchanceté:
C'est pourquoi, ô Dieu, ton Dieu t'a oint D'une huile de joie, par privilège sur tes collègues.

B:ec/g/ergosystem-ecophenomenologie-stimung-heideger :T:dma:emr:osv:aprem:sfie:boite:4E:5R:humble
coincidentia opposiorum (jam bayn al-naqidayn)

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Dialogue islamo-chrétien »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Majestic et 16 invités