Le linceul de Turin est l'authentique linge mortuaire de Jésus: l'image du linceul ne peut venir que de la résurrection!

Forum Athée / croyant
Règles du forum
L’athéisme peut être considéré comme une attitude ou une doctrine qui ne conçoit pas l’existence ou affirme l’inexistence de quelque dieu, divinité ou entité surnaturelle que ce soit. C'est une position philosophique qui peut être formulée ainsi : il n'existe rien dans l'Univers qui ressemble de près ou de loin à ce que les croyants appellent un « dieu », ou « Dieu ».
Répondre
Gorgonzola

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 2960
Enregistré le : 10 avr. 2017, 11:31

Re: Le linceul de Turin est l'authentique linge mortuaire de Jésus: l'image du linceul ne peut venir que de la résurrect

Ecrit le 01 févr. 2021, 09:48

Message par Gorgonzola »

Il n'y a rien d'autre que des théories du complots, c'est très très léger pour ne pas dire inexistant face à la montage de publications scientifiques (de part et d'autres) et aux centaines de milliers d'heures d'études sur le linceul (500 000), la datation au C14 ayant créé beaucoup de polémique dans le milieu scientifique dois-je le rappeler.

Cette datation dont le seul but recherché était la disqualification de l'authenticité du linceul a au contraire créé un engouement et une curiosité jusqu'alors inégalé dans les milieux scientifiques de tous bords. Les responsables du British museum de l'époque et leurs acolytes au portefeuille bien garni se sont lamentablement plantés dans leur volonté à jeter le linceul aux oubliettes : ils ont créé bien malgré eux l'effet inverse.

Les opposants au linceul quant à eux qui n'ont pas étudié un minimum le dossier qui est énorme sont acculés face à l'amoncellement de publications, d'études au plus haut niveau, et surtout face à des informations qu'ils reçoivent comme des révélations dont ils ignoraient jusqu'alors l'existence.

Je poursuis en rappelant mon message sur les études médico-légales du linceul :
https://forum-religion.org/viewtopic.ph ... 1#p1373541


Suite :

Lien servant de base à une recherche plus poussée sur les pollens :

http://wiki.ebior.be/index.php?title=Co ... 0%99Oviedo


Rappel sur les pollens :

On a retrouvé à l’emplacement du nez, des genoux et des pieds, des poussières d’aragonite, du carbonate de calcium provenant du travertin, une pierre utilisée  à Jérusalem.

Sur les 58 espèces de pollens retrouvés sur le Linceul, 44 proviennent du bassin méditerranéen voire de Palestine notamment, et 28 d’entre-elles ont été identifiées comme provenant d’espèces florissant au printemps entre Jérusalem et Jéricho.
La présence de ces pollens, découverte par le Dr Max Frei (décédé avant de pouvoir publier l’ensemble de ses travaux) sera confirmée en juillet 1988 par les Dr Alan Adler, le Dr Walter McCrone (ce dernier étant un farouche opposant à l’authenticité du Linceul) et plus récemment par le Dr Avinoam Danin, palynologue de l’université de Jérusalem.
Sur la  la tunique d'Argenteuil (autre relique qui serait le vêtement porté par Jésus avant de monter sur la croix), les auteurs ont  retrouvé à sa surface des pollens de deux espèces particulières de tamarin et de pistachier qui ne se rencontrent qu’en Palestine, espèces que l’on a aussi retrouvées sur le linceul de Turin et sur le suaire d'Oviedo.
-

Les pièces invisibles à l’oeil nu :

Sur le tissus , au niveau des yeux, il y a des marques de pièce de monnaie ( traditionnellement mises sur les yeux des morts), visibles uniquement en grossissant l'image. Ceci a été un moment remis en cause car un des leptons (datés de 29 et 31 après J.-C.) présentait une faute d'orthographe. Ce débat a passionné les numismates jusqu'à ce qu'on retrouve une pièce avec la même faute d'orthographe, frappées, sous Ponce Pilate, la lettre C au lieu de la lettre K en initiale de KAICAPOC.
Image
-

Inscriptions invisibles à l’œil nu

A partir des années 70, plusieurs chercheurs pensaient avoir décelé des inscriptions autour du visage du Linceul. 
La confirmation fut apportée en 1994 par l'Institut d'Optique d'Orsay qui confirma que les lettres étaient inscrites sur la face externe du Linceul. 
Les paléographes qui ont étudié ces caractères antiques grecs et latins, confirment qu'ils sont antérieurs au moins au Ve siècle. 
Ces symboles devaient déjà être invisibles au moyen-âge puisqu'aucune description du Linceul n'en a jamais fait état. 
Ceci constitue un élément supplémentaire pour la mise en doute de la datation au carbone 14.
A partir des symboles déchiffrés et des abréviations, on peut y lire :

• "Tu es condamné à mort".
• "Faire ou accomplir un sacrifice".
• "Jésus"
• "Le Nazaréen".
• "Adam", Jésus était également surnommé "le nouvel Adam"
• "Ombre de visage ou visage à peine visible".
Image
-

Les échantillons du linceul :

Image

Image

Image

L'échantillon daté en 1988 n'est pas représentatif du linceul entier. Les récentes découvertes convergent vers l'hypothèse que ce qui a été daté est une réparation médiévale.
-

Les analyse de Raymond Rogers sur le coton :

En 2000 les Américains firent une découverte capitale qui allait tout remettre en question: le linceul ( saint suaire) de Turin aurait été rapiécé au Moyen Âge avec du coton. Le lin et le coton n’ayant pas la même couleur et texture, on se rendit compte que les parties analysées par les scientifiques étaient en fait les morceaux de coton utilisé pour réparer le suaire. Ces morceaux de coton auraient été teint ce qui rend l’expérience de datation faite complètement fausse.
Raymond Rogers chimiste et membre du STURP convaincu par la datation au carbone 14 ,  déclare " je peux démonter en 5 minutes, l'absurdité de la théorie de la réparation médiévale". Après analyse des restes des échantillons, il trouve de nombreuses fibres de coton dans les échantillons qui devraient être normalement constitué de lin pur, il en vient donc à la conclusion que "l'échantillon radiocarbone ne fait pas partie du tissu original et n'est pas valide pour la datation du linceul ".

vic

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar du membre

Messages : 13720
Enregistré le : 07 juil. 2013, 16:15

Re: Le linceul de Turin est l'authentique linge mortuaire de Jésus: l'image du linceul ne peut venir que de la résurrect

Ecrit le 01 févr. 2021, 10:15

Message par vic »

En 1978, le pharmacien Piero Ugolotti et le Père Aldo Marastoni, latiniste de l'université catholique de Milan pensent apercevoir sur le négatif de certaines photos232 du suaire de Turin des traces d'écriture près du visage, invisibles à l'œil nu, à la manière antique : Ugolotti y lit « Nazarenu » (Nazaréen) et Marastoni « Innece » (Conduit à la mort) ; au milieu des années 1990, deux scientifiques français, André Marion et son étudiante Anne-Laure Courage de l'École supérieure d'optique, ont continué à étudier ces écritures. Aidés de paléographes, archéologues et historiens, ils déclarent découvrir d'autres lettres grecques et latines233. À la fin des années 1990, Thierry Castex, ingénieur géophysicien spécialiste en traitement du signal, obtient des images des « lettres fantômes » plus précises et pense mettre en évidence des caractères hébraïques234. Barbara Frale, historienne et archéologue, chercheuse aux Archives secrètes du Vatican, prétend avoir reconstitué le certificat de décès d'un homme appelé « Yeshua ben Yoseph, Jésus, fils de Joseph » : il s'agirait d'après elle d'un certificat de décès écrit sur un papyrus et posé sur le linceul, pour que la famille puisse reconnaître le corps du supplicié au moment de sa restitution, certificat écrit dans les trois langues que l'on utilisait à Jérusalem, latin, grec et hébreu ; et elle aurait déchiffré ceci : « Dans la 16e année du règne de Tibère (soit l'an 30), Jésus de Nazareth, mort à la neuvième heure, après avoir été condamné à mort par un tribunal romain et après avoir été reconnu coupable par les autorités juives, a été enterré avec l'obligation de rendre son corps à sa famille après une année. »235.

La science peut cependant expliquer ces « inscriptions fantômes » par le phénomène neuro-cognitif de paréidolie, sorte d'illusion d'optique qui consiste pour le cerveau humain à être programmé pour croire reconnaître des formes claires et identifiables dans un stimulus visuel pourtant informe et ambigu22. L'historien Andrea Nicolotti relève également pour sa part l'invraisemblance de la superposition d'inscriptions « écrites avec des encres différentes en mêlant de manière illogique trois langues différentes : le grec, le latin et l'hébreu » ainsi que celle de la thèse de leur reproduction depuis le papyrus sur le linceul par un procédé de transfert des ions du fer, qui oublie que les encres métalliques n'étaient pas encore répandues au ier siècle236.
a écrit :Gorgonzola a dit : On a retrouvé à l’emplacement du nez, des genoux et des pieds, des poussières d’aragonite, du carbonate de calcium provenant du travertin, une pierre utilisée à Jérusalem.

Sur les 58 espèces de pollens retrouvés sur le Linceul, 44 proviennent du bassin méditerranéen voire de Palestine notamment, et 28 d’entre-elles ont été identifiées comme provenant d’espèces florissant au printemps entre Jérusalem et Jéricho.
La présence de ces pollens, découverte par le Dr Max Frei (décédé avant de pouvoir publier l’ensemble de ses travaux) sera confirmée en juillet 1988 par les Dr Alan Adler, le Dr Walter McCrone (ce dernier étant un farouche opposant à l’authenticité du Linceul) et plus récemment par le Dr Avinoam Danin, palynologue de l’université de Jérusalem.
Sur la la tunique d'Argenteuil (autre relique qui serait le vêtement porté par Jésus avant de monter sur la croix), les auteurs ont retrouvé à sa surface des pollens de deux espèces particulières de tamarin et de pistachier qui ne se rencontrent qu’en Palestine, espèces que l’on a aussi retrouvées sur le linceul de Turin et sur le suaire d'Oviedo.
-
Ca fait dix milles fois que je donne l'explication , il s'agissait d'un fraudeur qui a prétendu avoir analysé et trouvé ces substances sur le suaire alors que c'était faux et qui a été démasqué . Il a lui même avoué. On ne va pas y revenir sans arrêt .

Alors on y retourne explication :

En 1973 et en 1978, Max Frei-Sulzer (de), criminologue suisse, effectua une étude des pollens pour déterminer les régions où le linceul aurait séjourné. Ses conclusions tendaient à montrer que sur les 58 espèces végétales trouvées, une majorité de pollens (45) étaient originaires de Palestine ou d'Anatolie. Ces résultats ont été critiqués à plusieurs reprises, car considérés comme trop précis, difficilement interprétables et jamais publiés dans des revues scientifiques à comité de lecture. En effet, selon la remarque de Guy Jalut, professeur de palynologie à l'université Paul Sabatier de Toulouse, comment expliquer l'absence du chêne, de l'olivier et de graminées (à l'exception du riz), espèces abondantes dans les régions méditerranéennes où le suaire a séjourné depuis le xvie siècle ? De plus, la présence de pollens orientaux peut s'expliquer par la vente d'onguents et de parfums orientaux contenant ces pollens vendus aux foires de Champagne, ces substances ayant pu servir à l'embaumement et être utilisées pour fabriquer le suaire au Moyen Âge. Ils peuvent également s'expliquer par la contamination du suaire par un autre tissu confectionné sur le même métier à tisser179.

Enfin, les palynologues (spécialistes des pollens) précisent qu’il est parfois impossible de déterminer une espèce végétale à partir de son pollen. Souvent, l'étude ne permet que la détermination du genre, voire de la famille. Dans tous les cas, la détermination de l'origine géographique est exclue179.

Les prélèvements de pollen examinés par deux autres équipes montraient que tous les grains étaient couverts de calcite, minéral déposé lors du lavage à la suite de l'incendie de Chambéry. Or, tel n'était pas le cas pour ceux présentés par Max Frei-Sulzer. Le micropaléontologue Steven Shafersman qualifie même ce dernier de « fraudeur », après s'être aperçu que les illustrations que Frei présentait au public comme des photos de pollens provenant du suaire n'étaient en réalité que des photos de pollens de référence180. Frei venait d'effectuer un voyage à Istanbul, Urfa et Jérusalem en compagnie de Ian Wilson (en) pour « récolter une série de plantes caractéristiques du Moyen-Orient ». Joe Nickell rappelle que précédemment Frei avait examiné les « carnets d'Hitler » et les avait déclarés authentiques181.

Le professeur Avinoam Danin (es), de l'université hébraïque de Jérusalem, affirme dans des publications scientifiques avoir reconnu l'image de plantes originaires de la région de Jérusalem sur le suaire182. Il déclare notamment que « l'aire dans laquelle les trois plantes fraîches choisies comme indicateurs auraient pu être recueillies et posées sur le linceul à côté du corps de l'homme crucifié est l'aire comprise entre Jérusalem et Hébron »183. Les mêmes réserves que pour Frei peuvent être émises sur cette étude de paléobotanique179.
a écrit :Gorgonzola a dit : Les analyse de Raymond Rogers sur le coton :

En 2000 les Américains firent une découverte capitale qui allait tout remettre en question: le linceul ( saint suaire) de Turin aurait été rapiécé au Moyen Âge avec du coton. Le lin et le coton n’ayant pas la même couleur et texture, on se rendit compte que les parties analysées par les scientifiques étaient en fait les morceaux de coton utilisé pour réparer le suaire. Ces morceaux de coton auraient été teint ce qui rend l’expérience de datation faite complètement fausse.
Raymond Rogers chimiste et membre du STURP convaincu par la datation au carbone 14 , déclare " je peux démonter en 5 minutes, l'absurdité de la théorie de la réparation médiévale". Après analyse des restes des échantillons, il trouve de nombreuses fibres de coton dans les échantillons qui devraient être normalement constitué de lin pur, il en vient donc à la conclusion que "l'échantillon radiocarbone ne fait pas partie du tissu original et n'est pas valide pour la datation du linceul ".
Je te propose de lire cet article du cercle zététique intitulé: "Comment Rogers a trompé ses lecteurs" .

http://www.zetetique.ldh.org/suaire_rogers.html
a écrit :Gorgonzola a dit : Les opposants au linceul quant à eux qui n'ont pas étudié un minimum le dossier qui est énorme sont acculés face à l'amoncellement de publications, d'études au plus haut niveau, et surtout face à des informations qu'ils reçoivent comme des révélations dont ils ignoraient jusqu'alors l'existence.
T'inquiète , le cercle zététique c'est autre chose que tes sites resurrection .com à la noix qui reprennent en boucle tous les potins du net . :wink:
Modifié en dernier par vic le 01 févr. 2021, 12:13, modifié 3 fois.
La croyance est l'exact contraire de la preuve, et qu'un dieu utilise la croyance pour espérer démontrer son existence prouverait l'absurdité d'un tel dieu .On serait très loin de l'omniscience qu'on attribue à ce dieu imaginaire .

Energie vitale!

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 633
Enregistré le : 20 sept. 2013, 07:16
Localisation : PACA - France

Contact :

Re: Le linceul de Turin est l'authentique linge mortuaire de Jésus: l'image du linceul ne peut venir que de la résurrect

Ecrit le 01 févr. 2021, 11:50

Message par Energie vitale! »

Gorgonzola a écrit :
31 janv. 2021, 13:09
Malheureusement c'est beaucoup plus compliqué à cause de la manipulation des linges au cours des siècles.
L'ADN pour une étude de tests doit être propre.

Le discours sur les études ADN sur des échantillons de sang du Sudarium (Suaire d'Oviedo) a suscité beaucoup d'enthousiasme. Antonio Alonso du National Institute of Forensic Science and Toxicology a analysé des échantillons de sang et tenté de déterminer si une chaîne d'ADN pouvait être établie. Les tentatives d'identification de l'ADN nucléaire (c'est-à-dire de l'ADN contenu dans le noyau) ont échoué, mais il a pu identifier un ADN mitichondrial humain - en d'autres termes, l'ADN humain à partir du sang sur le tissu. Cependant, Alonso a recommandé une grande prudence et ne montrerait pas les résultats réels de l'ADN pour deux raisons - il pourrait très bien appartenir à quiconque a manipulé le tissu au cours des siècles, et il souhaitait éviter les gros titres sensationnalistes du genre «ADN du Christ». Les études se poursuivront.

- The Second International Conference on the Sudarium of Oviedo
Oviedo, Spain, 13-15 April 2007 -


-

Quelques liens qui permettent de recouper les informations pour une recherche approfondie sur le suaire d'Oviedo :

http://www.30giorni.it/articoli_id_21122_l4.htm

http://wiki.ebior.be/index.php?title=Le ... l_de_Turin

https://prosamor.wixsite.com/reliquesde ... viedo-cxwr
https://prosamor.wixsite.com/reliquesde ... -doviedo-2

-

Pour les études sur l'ADN il y a ceci publié par Kelly Kearse :

https://www.semanticscholar.org/author/ ... =influence

Qui conclue par (extrait) :
En résumé, la prépondérance des preuves scientifiques actuelles indique que: (i) il y a du sang sur le Suaire de Turin; (ii) le sang est d'origine primate, c'est-à-dire d'origine humaine; et (iii) le groupe sanguin est le plus probablement AB tel que déterminé par des méthodes de typage direct, en particulier des techniques d'agglutination et d'immunohistochimie mixtes. L'expression du facteur Rh (AB positif ou AB négatif) reste à déterminer.
Merci. C'est instructif et cela soulève beaucoup d'interrogations!

POST SCRIPTUM
Pour rester dans le sujet, le linceul de Turin, je communique les liens internet probants:

1 - Comme introduction, un site interactif: http://www.linceulturin.net
2 - Le linceul de Turin, supercherie ou preuve de la résurrection de Jésus: https://www.youtube.com/watch?v=WALgqnEdKm8
3 - Le linceul, un reflet de la passion et témoin de la résurrection: https://www.youtube.com/watch?v=XrFnCGTiboA
4 - Le linceul de Turin, un signe pour notre génération: https://www.youtube.com/watch?v=9O994Q7gf_Q
5 - Le linceul de Turin ne peut venir que de la résurrection du Christ: https://www.youtube.com/watch?v=x8kXiDm5rLc&t=12s
6 - Témoignage de miracle lié au linceul après présentation scientifique (Dominique Guérin): https://www.youtube.com/watch?v=a4HEhbohb1g
7 - Conférence scientifique en deux parties: https://www.youtube.com/watch?v=5eMsZ6_jHBY et https://www.youtube.com/watch?v=QZaZJTzaDpU

Je propose aussi un autre lien sur ce même forum:
La preuve de la résurrection de Jésus existe (actualisation)! https://www.dieu.pub/viewtopic.php?f=50&t=66666
Jésus est vraiment mort et relevé d'entre les morts!
Le linceul conservé à Turin en est la PREUVE! AMEN.
Aujourd'hui encore, les sourds entendent, les aveugles voient, les boiteux marchent, les morts ressuscitent et la bonne nouvelle est annoncée aux pauvres!
Qui est-il vraiment?
Viens O Toi qui es, qui étais et qui viens!

vic

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar du membre

Messages : 13720
Enregistré le : 07 juil. 2013, 16:15

Re: Le linceul de Turin est l'authentique linge mortuaire de Jésus: l'image du linceul ne peut venir que de la résurrect

Ecrit le 01 févr. 2021, 11:58

Message par vic »

Au passage , je précise que le directeur du laboratoire zététique est Henri Broch , et qu'il est biophysicien .

https://fr.wikipedia.org/wiki/Henri_Broch

Et sur votre site resurrection. com , les scientifiques sont où, sur vos vidéos faites par des gens qui s'improvisent scientifique le temps d'une vidéo , les scientifiques sont où ? :lol:

A part reprendre tous les canulars du net sur le suaire de turin , vos vidéos ont quelle valeur scientifique ?
Ce que j'aime bien sur les sites zététiques , c'est qu'au moins ils nous instruisent eux , et que le cercle zététique est composé de scientifiques , d'historiens etc .....

Franchement les sites resurrection.com et compagnie , ça vole bas .
Mais si c'est votre nourriture .....
La croyance est l'exact contraire de la preuve, et qu'un dieu utilise la croyance pour espérer démontrer son existence prouverait l'absurdité d'un tel dieu .On serait très loin de l'omniscience qu'on attribue à ce dieu imaginaire .

Energie vitale!

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 633
Enregistré le : 20 sept. 2013, 07:16
Localisation : PACA - France

Contact :

Re: Le linceul de Turin est l'authentique linge mortuaire de Jésus: l'image du linceul ne peut venir que de la résurrect

Ecrit le 01 févr. 2021, 12:20

Message par Energie vitale! »

vic a écrit :
01 févr. 2021, 11:58
Au passage , je précise que le directeur du laboratoire zététique est Henri Broch , et qu'il est biophysicien .

https://fr.wikipedia.org/wiki/Henri_Broch

Et sur votre site resurrection. com , les scientifiques sont où, sur vos vidéos faites par des gens qui s'improvisent scientifique le temps d'une vidéo , les scientifiques sont où ? :lol:

A part reprendre tous les canulars du net sur le suaire de turin , vos vidéos ont quelle valeur scientifique ?
Ce que j'aime bien sur les sites zététiques , c'est qu'au moins ils nous instruisent eux , et que le cercle zététique est composé de scientifiques , d'historiens etc .....
Tu ne lis pas ce que propose Gorgonzola à propos de l'ADN et du sang. Je ne sais pas si tu es de mauvaise foi mais tu ne prends en compte que les arguments qui apportent du "vent" à ton moulin (moulin à vent en l'occurrence)!

C'est la même chose pour la datation carbone 14 de 1988! Tu t'es fait ton petit dogme dans ton coin et tu n'en démords pas, sourd aux argumentations plus nuancées et précises!

Il y une chose que je suspecte, c'est que la plupart des scientifiques auxquels tu te réfères n'ont jamais approché le linceul d'assez près. Ils émettent des théories "de loin" sans vraiment connaître le linceul. Je me demande même si certains scientifiques ne sont pas simplement jaloux ou frustrés de ne pas être choisis pour étudier le linceul de près! Cela n'engage que moi mais vu les antagonismes scientifiques si prononcés et opposés dans leurs conclusions, je cherche à comprendre!

C'est un peu comme les débats actuels autour du coronavirus: les médecins praticiens et spécialistes les plus compétents sont mis de côté et dénigrés avec renfort d'argument apparemment scientifiques (et même calomniés et empêchés de travailler/soigner) mais la seule raison véritable semble être une question de rentabilité et de profit pour les plus grands laboratoires pharmaceutiques grands producteurs de médicament! Pour le linceul aussi, j'ai tendance à penser que la vérité dérange des matérialistes athées et autres idéologues qui voient leur fonds de commerce ou autre remis en question!

POST SCRIPTUM
Pour rester dans le sujet, le linceul de Turin, je communique les liens internet probants:

1 - Comme introduction, un site interactif: http://www.linceulturin.net
2 - Le linceul de Turin, supercherie ou preuve de la résurrection de Jésus: https://www.youtube.com/watch?v=WALgqnEdKm8
3 - Le linceul, un reflet de la passion et témoin de la résurrection: https://www.youtube.com/watch?v=XrFnCGTiboA
4 - Le linceul de Turin, un signe pour notre génération: https://www.youtube.com/watch?v=9O994Q7gf_Q
5 - Le linceul de Turin ne peut venir que de la résurrection du Christ: https://www.youtube.com/watch?v=x8kXiDm5rLc&t=12s
6 - Témoignage de miracle lié au linceul après présentation scientifique (Dominique Guérin): https://www.youtube.com/watch?v=a4HEhbohb1g
7 - Conférence scientifique en deux parties: https://www.youtube.com/watch?v=5eMsZ6_jHBY et https://www.youtube.com/watch?v=QZaZJTzaDpU

Je propose aussi un autre lien sur ce même forum:
La preuve de la résurrection de Jésus existe (actualisation)! https://www.dieu.pub/viewtopic.php?f=50&t=66666
Jésus est vraiment mort et relevé d'entre les morts!
Le linceul conservé à Turin en est la PREUVE! AMEN.
Aujourd'hui encore, les sourds entendent, les aveugles voient, les boiteux marchent, les morts ressuscitent et la bonne nouvelle est annoncée aux pauvres!
Qui est-il vraiment?
Viens O Toi qui es, qui étais et qui viens!

vic

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar du membre

Messages : 13720
Enregistré le : 07 juil. 2013, 16:15

Re: Le linceul de Turin est l'authentique linge mortuaire de Jésus: l'image du linceul ne peut venir que de la résurrect

Ecrit le 01 févr. 2021, 12:36

Message par vic »

a écrit :énergie vitale a dit : Tu ne lis pas ce que propose Gorgonzola à propos de l'ADN et du sang. Je ne sais pas si tu es de mauvaise foi mais tu ne prends en compte que les arguments qui apportent du "vent" à ton moulin (moulin à vent en l'occurrence)!

C'est la même chose pour la datation carbone 14 de 1988! Tu t'es fait ton petit dogme dans ton coin et tu n'en démords pas, sourd aux argumentations plus nuancées et précises!
ben c'est toi qui ne me lis pas , parce que j'y ai répondu .
Pour l'objection au carbone 14 , j'ai même mis un article du cercle zététique , tu devrais le lire , c'est un peu autre chose que resurrection.com .Les réponses données sont scientifiques précises et pointues . Parce que le cercle zététique est composé des scientifiques pour y répondre .

Je te propose de lire cet article du cercle zététique intitulé: "Comment Rogers a trompé ses lecteurs" .

http://www.zetetique.ldh.org/suaire_rogers.html

Autre article sur le carbone 14 et le suaire du laboratoire zététique , l'auteur est le Professeur Henri Broch , biophysicien qui montre qu'il est impossible que la datation au carbone 14 ait été faussé et pourquoi :

http://sites.unice.fr/site/broch/articl ... e_C14.html

Tu voulais des réponses pointues , je pense que tu es servi .
a écrit :énergie vitale a dit Tu t'es fait ton petit dogme dans ton coin et tu n'en démords pas, sourd aux argumentations plus nuancées et précises!
C'est justement parce que je veux donner des réponses argumentées et précises que je mets des liens vers le cercle zététiques . Ca vaut un peu mieux que ton site resurrection.com ou tes vidéos sensées parler de science faites par des non scientifiques .
La croyance est l'exact contraire de la preuve, et qu'un dieu utilise la croyance pour espérer démontrer son existence prouverait l'absurdité d'un tel dieu .On serait très loin de l'omniscience qu'on attribue à ce dieu imaginaire .

Gorgonzola

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 2960
Enregistré le : 10 avr. 2017, 11:31

Re: Le linceul de Turin est l'authentique linge mortuaire de Jésus: l'image du linceul ne peut venir que de la résurrect

Ecrit le 02 févr. 2021, 05:03

Message par Gorgonzola »

1 - Henri Broch a t'il publié ses trouvailles dans une revue ?

Henri Broch est un acharné de la non authenticité du suaire, sa reproduction sur un bas-relief plat et inerte le conforte dans ses opinions personnelles mais il est incapable, lui comme un autre de reproduire à l'identique un linceul avec les mêmes caractéristiques du vrai linceul. On ne va pas revenir sur la brûlure superficielle d'une épaisseur graduée (0,02 à 0,04 mm) d'un dixième de l'épaisseur du tissu impossible à reproduire à l'identique aujourd'hui encore. Les scientifiques se posent toujours la question : comment cette image s'est-elle imprimée donnant ces caractéristiques dont l'analyse conclue à une oxydation acide déshydratante.

Ses calculs (Broch) sur la datation au C14 ne prouvent qu'une chose : il y a eu substitution d'échantillon.
Il ne parle d'ailleurs pas des franges de la chape de Louis d'Anjou du 13ème siècle remis sous enveloppe tardivement aux 3 laboratoires postérieurement aux 3 échantillons scellés (dont 2 témoins) sous tubes en acier.
Ce n'est pas très sport de sa part et de la part des protagonistes de la datation de 1988..
Si l'on considère ses calculs comme bons (jamais publié nulle part), cela contredit l'hétérogénéité des échantillons ce qui a été unanimement admis : alors la datation relève de l'escroquerie "manuelle" : l'échantillon de la momie du 2ème siècle daté au C14 en 1987 par Tite lui-même donne 110 av. JC - 75 ap. JC. Nouvelle datation au C14 en 1988 de ce soi-disant même tissu : 11-64 ap. JC.. Comme par hasard, cette fourchette tombe pile poil sur Jésus de Nazareth.
Voilà ce qu'à démontré votre Broch : il y a eu substitution d'échantillon et Tite est un escroc.

Sinon :

Les récents travaux d’une équipe de chercheurs a remis en cause la datation au carbone 14 qui selon laquelle le Saint-Suaire aurait été créé entre le XIIIe et le XIVe siècle.

Source : https://onlinelibrary.wiley.com/doi/abs ... arcm.12467

Résumé :
En 1988, trois laboratoires ont réalisé une analyse au radiocarbone du Suaire de Turin. Les résultats, centralisés par le British Museum et publiés dans Nature en 1989, ont fourni des «preuves concluantes» de l’origine médiévale de l’artéfact. Cependant, les données brutes n'ont jamais été publiées par les institutions. En 2017, en réponse à une demande légale, toutes les données brutes conservées par le British Museum ont été rendues accessibles. Une analyse statistique de l'article Nature et des données brutes suggère fortement que l'homogénéité fait défaut dans les données et que la procédure doit être reconsidérée.

-

La publication de notre article a amené l’organisation d’un colloque au mois de mai à l’université de Catane pour déterminer ce que pourrait être un futur protocole beaucoup plus robuste que celui de 1988.



2 - Les pollens

Datation au C14 des linges :

Linceul de Turin : 1260 - 1390!
Tunique d'Argenteuil : 530 - 650 (2004) / 670 et 880 (Archeolabs 2005)
Suaire d'Oviedo : 640 - 785

Sur les 3 linges on retrouve des pollens identiques, et des blessures qui se correspondent.

Rappelons que sur les 3 linges le sang est de groupe AB.

vic

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar du membre

Messages : 13720
Enregistré le : 07 juil. 2013, 16:15

Re: Le linceul de Turin est l'authentique linge mortuaire de Jésus: l'image du linceul ne peut venir que de la résurrect

Ecrit le 02 févr. 2021, 05:23

Message par vic »

a écrit :Gorgonzola a dit : Henri Broch a t'il publié ses trouvailles dans une revue ?
On ne voit pas pourquoi Henri Broch publierait des thèses sur le suaire qui sont déjà publiées par d'autres scientifiques , puisque ce sont ces thèses qu'il reprend .
La différence c'est que le cercle zététique sait les comprendre et les expliquer , contrairement aux personnes du site que tu prends resurrection.com qui n'est pas un site fait par des scientifiques .
Par contre , Henri Broch est le directeur du laboratoire zététique , et le magazine "science et vie" a publié un article sur le suaire venant du cercle zététique oui . Du reste je l'ai plusieurs fois posté .
a écrit :Gorgonzola a dit : On ne va pas revenir sur la brûlure superficielle d'une épaisseur graduée (0,02 à 0,04 mm) d'un dixième de l'épaisseur du tissu impossible à reproduire à l'identique aujourd'hui encore.
Une épaisseur graduée ça veut dire quoi ?
A partir du moment où tu imbibes un produit dans une toile , le produit va passer à l'intérieur du tissu et ne va pas rester en surface uniquement . Il va plus imprégner d'avantage l'intérieur que l'extérieur , c'est plutôt logique . C'est peut être le produit au cours du temps qui a généré ces brulures , peut être par oxydation .
Un liquide qui absorbe , comme dans une couche bébé , va garder plus le liquide à l'intérieur qu'en surface , c'est même le principe d"intêret des couches bébé, garder les fesses de bébé plus au sec .
Ton idée du prout lumineux de jésus pour apporter une meilleur réponse est très comique . Ton site Ressurection. com c'est du grand n'importe quoi . :lol:
a écrit :Gorgonziola a dit : Ses calculs (Broch) sur la datation au C14 ne prouvent qu'une chose : il y a eu substitution d'échantillon.
Il ne parle d'ailleurs pas des franges de la chape de Louis d'Anjou du 13ème siècle remis sous enveloppe tardivement aux 3 laboratoires postérieurement aux 3 échantillons scellés (dont 2 témoins) sous tubes en acier.
Ce n'est pas très sport de sa part et de la part des protagonistes de la datation de 1988..
Si l'on considère ses calculs comme bons (jamais publié nulle part), cela contredit l'hétérogénéité des échantillons ce qui a été unanimement admis : alors la datation relève de l'escroquerie "manuelle" : l'échantillon de la momie du 2ème siècle daté au C14 en 1987 par Tite lui-même donne 110 av. JC - 75 ap. JC. Nouvelle datation au C14 en 1988 de ce soi-disant même tissu : 11-64 ap. JC.. Comme par hasard, cette fourchette tombe pile poil sur Jésus de Nazareth.
Voilà ce qu'à démontré votre Broch : il y a eu substitution d'échantillon et Tite est un escroc.
Ne t'improvise pas scientifique pour contester des calculs et des résultats scientifiques , tu n'es pas scientifique et n'as aucune compétence dans ce domaine , à l'instar d'Henri Broch qui est biophysicien .
a écrit :Gorgonzola a dit : Les récents travaux d’une équipe de chercheurs a remis en cause la datation au carbone 14 qui selon laquelle le Saint-Suaire aurait été créé entre le XIIIe et le XIVe siècle.

Source : https://onlinelibrary.wiley.com/doi/abs ... arcm.12467

Résumé :
En 1988, trois laboratoires ont réalisé une analyse au radiocarbone du Suaire de Turin. Les résultats, centralisés par le British Museum et publiés dans Nature en 1989, ont fourni des «preuves concluantes» de l’origine médiévale de l’artéfact. Cependant, les données brutes n'ont jamais été publiées par les institutions. En 2017, en réponse à une demande légale, toutes les données brutes conservées par le British Museum ont été rendues accessibles. Une analyse statistique de l'article Nature et des données brutes suggère fortement que l'homogénéité fait défaut dans les données et que la procédure doit être reconsidérée.
Pas étonnant , les hystériques du suaire inventeront tout et n'importe quoi et se batteront jusqu'a la mort pour défendre leur bout de tissu . :lol:

Dans le cas d'une analyse au carbone 14 de n'importe quel autre objet , on ne protesterait pas sur les résultats sans arrêt . Il n'y a que le suaire qui provoque ça .C'est de l'hystérie, quoi d'autre ?

Si il y a bien une preuve qui peut être faite, et dont on est sûr c'est bien celle là , celle de l'hystérie que provoque ce bout de tissu .C'est dément . :lol: :lol: :lol: :lol:

L'église depuis le début de l'apparition du suaire a toujours dit que c'était un faux , et que le faussaire était même connu et avait avoué à l'époque .Que le suaire soit daté du 14 ème siècle , on ne voit même pas où est la surprise .
La croyance est l'exact contraire de la preuve, et qu'un dieu utilise la croyance pour espérer démontrer son existence prouverait l'absurdité d'un tel dieu .On serait très loin de l'omniscience qu'on attribue à ce dieu imaginaire .

Gorgonzola

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 2960
Enregistré le : 10 avr. 2017, 11:31

Re: Le linceul de Turin est l'authentique linge mortuaire de Jésus: l'image du linceul ne peut venir que de la résurrect

Ecrit le 02 févr. 2021, 09:11

Message par Gorgonzola »

Rien sur les datations C14 des différents linges, rien sur les pollens retrouvés sur ces linges et de leur concordances, rien sur la substitution d'échantillons et la chape de Louis d'Anjou, rien sur la datation de la "momie" à 1 an d'intervalle, rien sur l'équipe de chercheurs qui s'est penché sur les données brutes de la datation au C14 jusqu'ici dissimulées par le British museum etc... Rien de rien.

Au passage quelques liens sur la fiabilité des datations au C14 :

https://matricien.wordpress.com/recentisme/carbone-14/
https://www.nationalgeographic.fr/scien ... -imparfait
http://acces.ens-lyon.fr/acces/thematiq ... te-methode


Poursuivons sur l'histoire.

Les représentations du Christ à partir du 4ème siècle période de la découverte du linceul par Hélène la mère Constantin :

Image

Image

Jusqu'au 4ème siècle on ne représentait pas le Christ de manière à ce qu'il ressemble à l'image du linceul.
Depuis cette époque, les représentations ressemblent à l'image du linceul.

vic

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar du membre

Messages : 13720
Enregistré le : 07 juil. 2013, 16:15

Re: Le linceul de Turin est l'authentique linge mortuaire de Jésus: l'image du linceul ne peut venir que de la résurrect

Ecrit le 02 févr. 2021, 09:53

Message par vic »

a écrit :Gorgonzola a dit : Jusqu'au 4ème siècle on ne représentait pas le Christ de manière à ce qu'il ressemble à l'image du linceul.
Depuis cette époque, les représentations ressemblent à l'image du linceul.
Je ne vois rien de surprenant à ce que le faussaire ait fabriqué le linceuil pour coller à ces images .
C'est une preuve de l'authenticité du linceuil ton argument ? :lol:
Moi je pense que c'est le contraire , le faussaire a un peu trop voulu coller parfaitement à tous les critères.
a écrit :Gorgonzola a dit : Rien sur les datations C14 des différents linges, rien sur les pollens retrouvés sur ces linges et de leur concordances, rien sur la substitution d'échantillons et la chape de Louis d'Anjou, rien sur la datation de la "momie" à 1 an d'intervalle, rien sur l'équipe de chercheurs qui s'est penché sur les données brutes de la datation au C14 jusqu'ici dissimulées par le British museum etc... Rien de rien.
On parle du suaire ou de toute la brocante de l'église ?
La momie ?
Jésus toutancarton ?
Mélanger tout pour noyer le poisson ?
Penser que les données brutes vont prouver que la différence de datation serait de 1200 ans en moins c'est ridicule.
Tu rêves .

Pour les données brutes :


Ce qui est paradoxal c'est que gens qui pensent que le suaire est authentique prétendent d'un coté que la datation est fausse parce que le prélèvement de l'échantillon serait fait dans une partie du suaire rénovée mais de l'autre ils pensent que les données brutes de la datation au carbone 14 vont faire que l'échantillon du suaire qu'ils pensent être une partie rénovée va subitement être datée de l'époque de jésus christ .

Va comprendre Serge .Rien que d'y penser j'ai mal au ventre tellement j'en rie .On est en plein film de science fiction . :lol:


Ca prouve simplement que ces fous du suaire ne croient même pas à ce qu'ils racontent . Ils ne croient pas que l'échantillon soit d'une partie rénovée tout en le prétendant .Sinon pourquoi réclameraient ils des données brutes de la datation faite au carbone 14 de ces échantillons ?
Tu n'as pas encore compris que leur démarche c'est de la fumisterie ?
Réfléchis un peu dans ta tetê.
La croyance est l'exact contraire de la preuve, et qu'un dieu utilise la croyance pour espérer démontrer son existence prouverait l'absurdité d'un tel dieu .On serait très loin de l'omniscience qu'on attribue à ce dieu imaginaire .

Energie vitale!

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 633
Enregistré le : 20 sept. 2013, 07:16
Localisation : PACA - France

Contact :

Re: Le linceul de Turin est l'authentique linge mortuaire de Jésus: l'image du linceul ne peut venir que de la résurrect

Ecrit le 02 févr. 2021, 11:48

Message par Energie vitale! »

vic a écrit :
01 févr. 2021, 12:36
ben c'est toi qui ne me lis pas , parce que j'y ai répondu .
Pour l'objection au carbone 14 , j'ai même mis un article du cercle zététique , tu devrais le lire , c'est un peu autre chose que resurrection.com .Les réponses données sont scientifiques précises et pointues . Parce que le cercle zététique est composé des scientifiques pour y répondre .

Je te propose de lire cet article du cercle zététique intitulé: "Comment Rogers a trompé ses lecteurs" .

http://www.zetetique.ldh.org/suaire_rogers.html

Autre article sur le carbone 14 et le suaire du laboratoire zététique , l'auteur est le Professeur Henri Broch , biophysicien qui montre qu'il est impossible que la datation au carbone 14 ait été faussé et pourquoi :

http://sites.unice.fr/site/broch/articl ... e_C14.html

Tu voulais des réponses pointues , je pense que tu es servi .



C'est justement parce que je veux donner des réponses argumentées et précises que je mets des liens vers le cercle zététiques . Ca vaut un peu mieux que ton site resurrection.com ou tes vidéos sensées parler de science faites par des non scientifiques .
Vic,
tout ce que tu me proposes me dépasse et je ne peux vérifier par moi-même!

Par contre, il y a un argument tout simple auquel tu ne réponds pas non plus:

La fourchette la plus basse des datations carbone 14 est 1260 après Jésus Christ; nous savons de source sûre que le linceul était à Constantinople en 1204 où il semble avoir été volé par les croisés de la quatrième croisade qui ont pillés Constantinople. De plus, il semble que le linceul ait une longue histoire pour le chrétiens de l'empire romain d'orient avant d'arriver en occident chez les descendants d'Othon de la Roche. Donc, la datation est mauvaise et fausse!

POST SCRIPTUM
Pour rester dans le sujet, le linceul de Turin, je communique les liens internet probants:

1 - Comme introduction, un site interactif: http://www.linceulturin.net
2 - Le linceul de Turin, supercherie ou preuve de la résurrection de Jésus: https://www.youtube.com/watch?v=WALgqnEdKm8
3 - Le linceul, un reflet de la passion et témoin de la résurrection: https://www.youtube.com/watch?v=XrFnCGTiboA
4 - Le linceul de Turin, un signe pour notre génération: https://www.youtube.com/watch?v=9O994Q7gf_Q
5 - Le linceul de Turin ne peut venir que de la résurrection du Christ: https://www.youtube.com/watch?v=x8kXiDm5rLc&t=12s
6 - Témoignage de miracle lié au linceul après présentation scientifique (Dominique Guérin): https://www.youtube.com/watch?v=a4HEhbohb1g
7 - Conférence scientifique en deux parties: https://www.youtube.com/watch?v=5eMsZ6_jHBY et https://www.youtube.com/watch?v=QZaZJTzaDpU

Je propose aussi un autre lien sur ce même forum:
La preuve de la résurrection de Jésus existe (actualisation)! https://www.dieu.pub/viewtopic.php?f=50&t=66666
Jésus est vraiment mort et relevé d'entre les morts!
Le linceul conservé à Turin en est la PREUVE! AMEN.
Aujourd'hui encore, les sourds entendent, les aveugles voient, les boiteux marchent, les morts ressuscitent et la bonne nouvelle est annoncée aux pauvres!
Qui est-il vraiment?
Viens O Toi qui es, qui étais et qui viens!

vic

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar du membre

Messages : 13720
Enregistré le : 07 juil. 2013, 16:15

Re: Le linceul de Turin est l'authentique linge mortuaire de Jésus: l'image du linceul ne peut venir que de la résurrect

Ecrit le 02 févr. 2021, 12:15

Message par vic »

a écrit :énergie vitale a dit : La fourchette la plus basse des datations carbone 14 est 1260 après Jésus Christ; nous savons de source sûre que le linceul était à Constantinople en 1204 où il semble avoir été volé par les croisés de la quatrième croisade qui ont pillés Constantinople. De plus, il semble que le linceul ait une longue histoire pour le chrétiens de l'empire romain d'orient avant d'arriver en occident chez les descendants d'Othon de la Roche. Donc, la datation est mauvaise et fausse!
Mais de quel linceuil parles tu ? On en a recensé au moins 7 . Jésus n'a pas fait que ressuciter , il avait pleins de frères jumeaux . Mais tu ne comprends pas que ces suaires étaient lucratifs , et qu'ils ont été tout simplement fabriqués à cet effet ? Quel naïveté ! :lol:
Le commerce de reliques était florissant à ces époques .
Les gens adoraient ça .
C'est juste l'explication simple du pourquoi on trouve des textes qui en parlent un peu partout, d'autant que des suaires prétendus de jésus il y en avait certainement beaucoup .
La croyance est l'exact contraire de la preuve, et qu'un dieu utilise la croyance pour espérer démontrer son existence prouverait l'absurdité d'un tel dieu .On serait très loin de l'omniscience qu'on attribue à ce dieu imaginaire .

Energie vitale!

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 633
Enregistré le : 20 sept. 2013, 07:16
Localisation : PACA - France

Contact :

Re: Le linceul de Turin est l'authentique linge mortuaire de Jésus: l'image du linceul ne peut venir que de la résurrect

Ecrit le 02 févr. 2021, 14:08

Message par Energie vitale! »

vic a écrit :
02 févr. 2021, 12:15
Mais de quel linceuil parles tu ? On en a recensé au moins 7 . Jésus n'a pas fait que ressuciter , il avait pleins de frères jumeaux . Mais tu ne comprends pas que ces suaires étaient lucratifs , et qu'ils ont été tout simplement fabriqués à cet effet ? Quel naïveté ! :lol:
Le commerce de reliques était florissant à ces époques .
Les gens adoraient ça .
C'est juste l'explication simple du pourquoi on trouve des textes qui en parlent un peu partout, d'autant que des suaires prétendus de jésus il y en avait certainement beaucoup .
Un linceul ayant les qualités de l'unique linceul de Turin, il n'y en a qu'un et, après Edesse (sauf erreur de ma part), il a été conservé à Constantinople, la capitale de l'empire romain d'Orient! On a une lettre d'un prince Byzantin au pape (innocent III je crois) qui réclame la restitution de ce linceul après le désastre de la quatrième croisade!

Tu prends les chrétiens byzantins pour des imbéciles! Et ils étaient loin d'en être! De même que les chercheurs du STURP de 1978!

POST SCRIPTUM
Pour rester dans le sujet, le linceul de Turin, je communique les liens internet probants:

1 - Comme introduction, un site interactif: http://www.linceulturin.net
2 - Le linceul de Turin, supercherie ou preuve de la résurrection de Jésus: https://www.youtube.com/watch?v=WALgqnEdKm8
3 - Le linceul, un reflet de la passion et témoin de la résurrection: https://www.youtube.com/watch?v=XrFnCGTiboA
4 - Le linceul de Turin, un signe pour notre génération: https://www.youtube.com/watch?v=9O994Q7gf_Q
5 - Le linceul de Turin ne peut venir que de la résurrection du Christ: https://www.youtube.com/watch?v=x8kXiDm5rLc&t=12s
6 - Témoignage de miracle lié au linceul après présentation scientifique (Dominique Guérin): https://www.youtube.com/watch?v=a4HEhbohb1g
7 - Conférence scientifique en deux parties: https://www.youtube.com/watch?v=5eMsZ6_jHBY et https://www.youtube.com/watch?v=QZaZJTzaDpU

Je propose aussi un autre lien sur ce même forum:
La preuve de la résurrection de Jésus existe (actualisation)! https://www.dieu.pub/viewtopic.php?f=50&t=66666
Jésus est vraiment mort et relevé d'entre les morts!
Le linceul conservé à Turin en est la PREUVE! AMEN.
Aujourd'hui encore, les sourds entendent, les aveugles voient, les boiteux marchent, les morts ressuscitent et la bonne nouvelle est annoncée aux pauvres!
Qui est-il vraiment?
Viens O Toi qui es, qui étais et qui viens!

Gorgonzola

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 2960
Enregistré le : 10 avr. 2017, 11:31

Re: Le linceul de Turin est l'authentique linge mortuaire de Jésus: l'image du linceul ne peut venir que de la résurrect

Ecrit le 02 févr. 2021, 15:23

Message par Gorgonzola »

vic a écrit :
02 févr. 2021, 09:53
On parle du suaire ou de toute la brocante de l'église ?
La momie ?
Jésus toutancarton ?
Mélanger tout pour noyer le poisson ?
Penser que les données brutes vont prouver que la différence de datation serait de 1200 ans en moins c'est ridicule.
Tu rêves .
Je vois..Vous n'avez toujours pas plongé dans la datation 1988.
Ce que vous écrivez est insultant d'une part, et révèle votre ignorance sur le sujet.
Votre attitude méprisante à l'égard de l'Eglise et à mon égard ne fait que vous décrédibiliser.
Vous n'avez toujours pas étudié un minimum la datation au C14 du linceul ce qui aboutit à votre langage méprisant.

a écrit :Ce qui est paradoxal c'est que gens qui pensent que le suaire est authentique prétendent d'un coté que la datation est fausse parce que le prélèvement de l'échantillon serait fait dans une partie du suaire rénovée mais de l'autre ils pensent que les données brutes de la datation au carbone 14 vont faire que l'échantillon du suaire qu'ils pensent être une partie rénovée va subitement être datée de l'époque de jésus christ .
Ce sont plutôt les anti suaire qui ne savent plus où donner de la tête.
Toutes les excuses sont bonnes à vouloir prouver sa fabrication médiévale dès 1988.
Quand les anti suaire veulent prouver que les calculs sont bons : il y a l'échantillon "de la momie du 2ème siècle" qui donne 2 fourchettes de date sur un intervalle d'un an dont une tombe sur 11-64 ap JC..
Et si les calculs ont été arrangés, cela prouve la légèreté avec laquelle la datation a été faite.

La communauté scientifique a admis l'hétérogénéité de l'échantillon 1.

-
Les résultats de la datation au carbone 14 ont été publiés en 1989 par la prestigieuse revue "Nature". Depuis, l’article a fait l'objet d'analyses critiques par des spécialistes externes qui ont mis en doute la validité du résultat annoncé. En particulier, la dispersion des teneurs en carbone 14 laisse suspecter une hétérogénéité du tissu.
Claude Gavach, docteur d’État en chimie physique, est directeur de recherches honoraire au CNRS.

-
S'ils n'avaient pas triché, il n'y aurait pas depuis 40 ans toutes ces études au niveau international.
-

a écrit :Ca prouve simplement que ces fous du suaire ne croient même pas à ce qu'ils racontent . Ils ne croient pas que l'échantillon soit d'une partie rénovée tout en le prétendant .Sinon pourquoi réclameraient ils des données brutes de la datation faite au carbone 14 de ces échantillons ?
Ce ne sont pas forcément des pro suaire qui travaillent depuis 1978 sur le suaire..
Cette datation qui crée toujours la polémique depuis sa parution ne prouve qu'elle ne convainc pas grand monde dans le milieu scientifique.

a écrit : Tu n'as pas encore compris que leur démarche c'est de la fumisterie ?
Réfléchis un peu dans ta tetê.
Reste polie.. Je ne suis ni ton père ni ton pote.

Sinon rien sur les autres linges et leurs concordances évidemment.. avec des datations au C14 qui s'étalonnent sur 8 siècles.

Rien non plus sur la brûlure superficielle de 20 à 40 microns.

Il est bon pour mémoire de poster l'original du linceul soi-disant fabriqué au 14ème siècle qui révèle un maximum d'informations au rayons X, ultra violets, microscope électronique, microscope à force atomique, etc..

Image

vic

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar du membre

Messages : 13720
Enregistré le : 07 juil. 2013, 16:15

Re: Le linceul de Turin est l'authentique linge mortuaire de Jésus: l'image du linceul ne peut venir que de la résurrect

Ecrit le 02 févr. 2021, 16:13

Message par vic »

a écrit :Gorgonzola a dit : S'ils n'avaient pas triché, il n'y aurait pas depuis 40 ans toutes ces études au niveau international.
C'est vrai que les physiciens qui font les analyses au carbone 14 ont l'habitude de tricher , c'est bien connu . :o
Il faudrait refaire toutes les analyses au carbone 14 de tous les objets analysés depuis l'existence du test au carbone 14 alors .

Ca devient de l'hystérie cette histoire .
Il n'y a juste personne pour y croire , à part deux scientifiques intégristes chrétiens dans le monde qui deviennent pour toi tous les scientifiques du monde à eux deux .
a écrit :Gorgonzola a dit : Ce sont plutôt les anti suaire qui ne savent plus où donner de la tête.
Pourquoi ?
L'analyse au carbone 14 n'a jamais été remise en question sérieusement . C'est juste une toute petite poignée d'intégristes chrétiens qui s'inventent un complot que le monde scientifique n'a jamais gobé .
Il n'y a même plus de mystère , on sait parfaitement reproduire le suaire , l'analyse au carbone 14 montre avec une fiabilité estimée à 95 % que c'est un faux médiéval . L'église elle même , dès la 1ère apparition du suaire au 14 ème siècle disait déjà que c'était un faux et connaissait le faussaire .
a écrit :Gorgonzola a dit : Rien non plus sur la brûlure superficielle de 20 à 40 microns.
La conclusion du STURP d'abord et celle de MC Crone qui suit en gras :

"L’image du corps est formée par la coloration monochrome et superficielle des fibres de lin (d’une profondeur de l’ordre de 40 microns) [qui résulte d’un processus de déshydratation oxydante de la cellulose du lin et de conjugaison de la structure des microfibrilles du lin C’est la présence plus ou moins importante de microfibrilles altérées qui va donner l’aspect plus ou moins foncé de l’image du corps. Cependant, il s'avère que le STURP s'est défait de Walter McCrone (en), docteur en chimie organique et considéré à l'époque comme le meilleur spécialiste mondial de microscopie126 car il est arrivé à des conclusions opposées en découvrant sur le tissu des particules d'ocre et de vermillon : l'empreinte sur le linceul serait constituée de pigments dispersés dans une solution de collagène et du blanc d'œuf, liant utilisé au Moyen-Âge (les analyses ont révélé de l'ocre, du vermillon, traces de jaune d'arsenic, de bleu outre-mer, d'azurite, de charbon de bois et de rose de garance127). Selon l'interprétation de McCrone, reprise par des scientifiques comme Henri Broch, l'ensemble de l'image a été peinte en utilisant la technique de la détrempe : un tissu fut pressé contre un modèle masculin enduit d'ocre rouge puis du vermillon, fait à partir de sulfure de mercure, fut appliqué sur des parties du corps (poignet, bras, mains, tête et pieds) pour représenter le sang128".

https://fr.wikipedia.org/wiki/Suaire_de_Turin


Remarque personnelle :

En gros selon Mc crone , pas de brulure , mais mélange de pigments et de liants qui fait ressembler à des brulures . La chose est simple crois tu que le plus grand spécialiste en microscopie de l'époque MC Crone ne savait pas reconnaitre des brulures si il y en avait eu ? Le STURP prend les gens pour des cons . :lol:
Rappelons qu'aucun échantillon portant sur le dessin immédiat du suaire n'a été découpé pour être analysé . Seule l'analyse au microscope de Crone reste à ce jour la description de la composition du dessin du suaire .
MC Crone a donné la recette exacte pour confectionner un suaire . Et sa recette a été reproduite par beaucoup de scientifiques dont Henri Broch avec un succès parfait .Toutes les caractéristiques du suaire y sont .
La croyance est l'exact contraire de la preuve, et qu'un dieu utilise la croyance pour espérer démontrer son existence prouverait l'absurdité d'un tel dieu .On serait très loin de l'omniscience qu'on attribue à ce dieu imaginaire .

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Athéisme et Religions »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 30 invités