A propos du Covid

Sujet d'actualité Au Québec l'accommodement raisonnable, un sujet d'actualité.
Répondre
Gaetan

* [ Aucun rang ] *

Messages : 1939
Enregistré le : 15 sept. 2009, 12:20

Re: A propos du Covid

Ecrit le 07 févr. 2021, 22:35

Message par Gaetan »


vic

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar du membre

Messages : 13699
Enregistré le : 07 juil. 2013, 16:15

Re: A propos du Covid

Ecrit le 09 févr. 2021, 10:49

Message par vic »

On est sur un site francophone , pas anglais .
La croyance est l'exact contraire de la preuve, et qu'un dieu utilise la croyance pour espérer démontrer son existence prouverait l'absurdité d'un tel dieu .On serait très loin de l'omniscience qu'on attribue à ce dieu imaginaire .

Gaetan

* [ Aucun rang ] *

Messages : 1939
Enregistré le : 15 sept. 2009, 12:20

Re: A propos du Covid

Ecrit le 09 févr. 2021, 12:42

Message par Gaetan »

vic a écrit :
09 févr. 2021, 10:49
On est sur un site francophone , pas anglais .
Ce médecin en parle de l'étude et donne de bon conseils:

Pourquoi le vaccin ne vous rendra PAS votre liberté ?



Chère lectrice, cher lecteur,
En ce moment, l’actualité sanitaire bat son plein !
À ce titre, je vous propose de lire le point de vue original de mon ami et collaborateur Marc Turenne.
J’aurais le plaisir de vous retrouver dès la semaine prochaine pour de nouveaux secrets de santé qui vous aideront à traverser cette période sereinement.
D’ici là, bonne lecture, et bonne santé à vous !
Dr Thierry Schmitz
J'ai 2 excellentes nouvelles (si vous aimez la liberté)
J’étais de passage à Paris la semaine dernière, et pour tout vous dire, je n’ai jamais vu la Ville Lumière si triste.
En un an, la moitié des magasins ont fermé définitivement. Et bien sûr, j’ai vu la terreur dans la plupart des regards.
Je me serais bien arrêté pour annoncer à la cantonade les bonnes nouvelles qui vont suivre !
Hélas, personne ne pouvait plus entendre de bonnes nouvelles – à cause du couvre-feu à 18 heures, qui terrasse le peu de vie sociale qui nous reste.
Des mesures horriblement dures
Le couvre-feu à 18h a représenté le summum de la torture psychologique infligée à la population française.
Toute la vie est désormais compressée, on ne profite plus de l’extérieur.
À peine le travail fini, on se presse dans le métro, au supermarché où l’on fait la queue interminablement pour ces petites choses qui manquent toujours : un peu de miel, du pain…
Si vous avez le malheur de flâner encore un peu dans les rues, on vous tombe dessus pour vous arracher 130 € d’amende, au nom d’une politique de santé qui semble n’avoir plus rien de scientifique.
Adieu la liberté de bouger, parler, respirer, faire du sport, aimer, rencontrer de nouvelles personnes, ou même simplement faire ce que vous voulez de votre temps !
Évidemment, cela n’empêche pas le ministère de la Santé de fermer des lits d’hôpitaux, semaine après semaine, pour justifier l’engorgement du système de santé…
… et donc leurs politiques dictatoriales.
Voici les chiffres, rien que pour le mois de janvier 2021, selon le collectif d’urgentistes InterUrgences1:
• 100 lits fermés à Nantes ;
• 350 lits fermés Tours ;
• 200 lits fermés à Caen ;
• 174 à Nancy ;
• 230 à Marseille ;
• 1091 autres lits fermés, partout ailleurs en métropole.
Et pourtant, il y a de VRAIES BONNES NOUVELLES ! Et elles pourraient rapidement mettre un terme à ce cauchemar « sanitaire ».

Bonne nouvelle N°1 : le confinement ne sert à rien.
La première d’entre elles, vous l’avez peut-être entendue de la bouche même du professeur Didier Raoult.
C’est l’étude de la prestigieuse université de Stanford, dirigée par le professeur John Ioannidis (le chercheur en épidémiologie le plus cité au monde, et probablement le meilleur épidémiologiste mondial).
Dans cette étude2 parue le 5 janvier dernier, plusieurs pays développés ont été systématiquement comparés, dont la France.
Le résultat ?
Aucune des politiques « non-médicamenteuses » mises en place (confinement, couvre-feu, obligation du masque, etc.) n’a eu d’effet significatif sur la pandémie.
D’ailleurs, le peu d’effets positifs que ces politiques sanitaires ont eus ne justifient en aucune manière les conséquences terribles, morales et physiques, sur la population.
Ne serait-ce donc pas le moment, pour tous les gouvernements d’Europe, d’arrêter les bêtises ?
Les motivations douteuses d’un certain ministre
Comme le répétait encore récemment Didier Raoult3, c’est le fait d’être confinés ensemble qui permet à l’épidémie de se répandre.
En effet, il suffit que nous nous retrouvions tous dans un endroit pour que la maladie soit sûre de se transmettre…
Et il n’est pas le premier à le dire ! Le ministre français de la Santé lui-même, Olivier Véran, a tenu les mêmes propos à la télévision le 9 mars 20204 avant de faire volte-face et d’enfermer toute la population.
Savait-il alors ce qu’il faisait ?
Pourquoi a-t-il pris le risque de répandre la maladie ?
Pourquoi, sur recommandation du ministère, l’Ordre des Médecins poursuit-il ceux qui veulent traiter la maladie, alors que les vaccins restent encore expérimentaux et possiblement dangereux ?
Pourquoi Olivier Véran a-t-il interdit l’hydroxychloroquine suite à l’étude complètement « bidon » du Lancet ? Et pourquoi ne s’est-il pas rétracté en même temps que cette étude ?
Olivier Véran travaille-t-il pour la santé des Français ou pour les laboratoires pharmaceutiques ?
Cela pose encore d’autres questions.

Bonne nouvelle N°2 : les chiffres de la pandémie sont faux et truqués !
Il ne vous aura pas échappé que les politiques d’enfermement de la population, dans la plupart des pays occidentaux, sont basées sur le nombre de CONTAMINATIONS et non sur le nombre de morts de la pandémie.
C’est normal : la pandémie tue 1 personne sur 2000 dans la population. Les personnes qui « en meurent » sont soit des personnes âgées (84 ans en moyenne), soit elles sont très malades… soit les deux.
Difficile donc d’établir concrètement que ces personnes sont mortes de la pandémie … !
Or ces chiffres de « contamination » basés sur les résultats des tests PCR sont complètement faux !
Ces « contaminations » sont le nombre de cas positifs trouvés avec les tests, généralement les tests PCR.
Or nous en avons parlé, ces tests sont très peu fiables et leur sensibilité a été poussée au maximum (42 tours en France) pour gonfler les chiffres de la pandémie !
La communauté des chercheurs en médecine a fini par se pencher sur le protocole de dépistage PCR et ils se sont rendu compte :
• Qu’il ne pouvait absolument pas établir si quelqu’un était malade si l’on n’effectuait pas conjointement un diagnostic médical ;
• Qu’il n’était absolument pas rigoureux scientifiquement et qu’il n’a donc absolument pas été corroboré par d’autres chercheurs, comme cela se fait pour établir sa validité scientifique (et comme cela avait été prétendu !)
Le rapport qui dénonce ces tests frauduleux s’appelle le Corman-Drosten review report du nom de l’étude Corman Drosten qui établissait des tests PCR dans la revue Eurosurveillance du 23 janvier 20205.
Si vous êtes anglophone, vous aurez le bonheur de lire les commentaires au bas de cet article, rédigés par des chercheurs en médecine outrés de la fraude aux tests PCR.
On terrorise les populations occidentales depuis plus d’un an.
Les chiffres de dépistage sont surgonflés, de même que les chiffres des hospitalisations, puisque les malades soignés ne sont pas retirés des chiffres des hôpitaux !
C’est le calcul qu’a fait Nice-Matin, assez récemment, et qui rend plus que douteux les chiffres officiels de Santé Publique France6.
S’ils vous disent de vous faire vacciner, méfiez-vous !
Les « vaccins » contre la pandémie, qu’ils soient « ARN » ou classiques, sont l’objet de trop de hâte et d’intérêts pour qu’on puisse leur faire confiance à 100 %.
C’est vous ET VOUS SEUL qui subissez leurs effets secondaires. Pour ma part, je vous les déconseille.
Toutefois, je ne jugerai personne qui les prend. D’abord, parce que j’ai la liberté en très haute estime, et que chacun doit être libre de faire ce qu’il veut de son corps.
Si vous êtes convaincu de leur efficacité et de leur innocuité, je ne suis personne pour vous en dissuader.
Et si vous le faites parce qu’on fait pression sur vous, ou parce que vous avez peur de tomber malade, personne n’est en droit de vous blâmer.
Mais, si vous me le permettez, je voudrais émettre 2 remarques que j’estime d’importance :
1/ Les personnes qui vous disent de vous faire vacciner, elles, ne le font jamais !
Les politiques se défendent de ne pas être prioritaires. Et pour ceux d’entre eux qui prétendent montrer l’exemple, rien ne vous prouve qu’ils se fassent réellement vacciner hormis leur bonne foi.
La plupart des journalistes, ainsi qu’un certain nombre d’éditorialistes se laissent aussi aller à ce genre de démagogie.
2/ La vaccination ne permettra jamais le retour à la normale, bien au contraire !
La distanciation sociale a-t-elle permis un retour à la normale ? Les masques obligatoires ? Les confinements et les couvre-feux successifs ?
Rappelons que les masques ont été rendus obligatoires dans la rue alors que la première « pandémie » était finie.
La « seconde vague » est en fait une autre maladie7.
Non seulement les mesures sanitaires qu’on vous impose sont inutiles, mais comme certaines tasses, elles sont faites pour s’empiler.
La vaccination ne freinera pas le nombre des morts, elle risque même de l’accroître, si les produits s’avèrent dangereux.
C’est logique, en fait. Dans l’histoire, l’obéissance aveugle n’a jamais fait revenir les choses à la normale.
Dans ce cas, pourquoi faire confiance à des personnes qui n’ont rien à perdre à vous faire prendre n’importe quoi ?

La vitamine D, coqueluche des médecins français
Au cours de ce mois de janvier, l’une des frondes notables des médecins, a été de réclamer la distribution de vitamine D à la population.
L’information, relayée par France 248, atteste de 73 médecins spécialistes et pas moins de 6 associations de médecins, qui soutiennent cet appel.
J’ai été un fervent partisan de la vitamine D avant même que se déclenche la pandémie. J’en prends moi-même régulièrement, surtout pendant les mois d’hiver.
Cette vitamine est celle que vous fabriquez naturellement lorsque vous vous exposez au soleil.
Or s’il y a bien 1 CHOSE qu’il faut savoir à ce propos, c’est que les populations occidentales manquent cruellement de soleil pendant la saison froide.
80 % des personnes de plus de 65 ans sont en carence grave de vitamine D, ce qui accroît drastiquement les risques de cancer et d’accidents cardio-vasculaires.
Or les personnes qui manquent de vitamine D de façon chronique, ont statistiquement, comme l’a relevé une étude publiée dans le très prestigieux British Medical Journal9 :
+43 % de risques de mort cardiovasculaire ;
+25 % de risques de cancer ;
+44 % de risques de mourir.
Le manque de vitamine D frappe spécifiquement les personnes qui sortent peu (c’est-à-dire nous tous, maintenant !) et les personnes à la peau foncée ou noire, laquelle est un filtre naturel à UV.
Voilà pourquoi il est très important de se complémenter en vitamine D en hiver, pandémie ou pas. Sans elle, le système immunitaire s’écroule et laisse libre cours à toutes les infections.
Pour ma propre santé, je fais toujours confiance à un mélange vitamine D3/vitamine K2.
Déjà, ce complément est liposomé, c’est-à-dire qu’il est enrobé dans une membrane cellulaire, ce qui garantit qu’il est absorbé à 100 % par votre organisme. Or les autres compléments ont une absorption bien moindre.
La vitamine D réactive votre tonus, votre immunité, votre humeur et votre santé en général, ce qui est indispensable pour l’hiver, et spécialement si vous craignez la pandémie.
Enfin, la vitamine K2 voit son effet démultiplié par la vitamine D.
Or la vitamine K est très précieuse, car elle permet d’employer le calcium de votre organisme à la protection de vos os, plutôt que de le laisser se répandre dans vos artères où il contribue à les rigidifier, et donc à accroître les risques d’AVC.
Voilà pourquoi il y a en ce moment un vrai engouement populaire autour de la K2D3 ! Si vous l’essayez, n’hésitez pas à me faire part de votre retour, votre avis compte !

Marc Turenne

medico

Christianisme [Témoins_de_Jéhovah]
Avatar du membre

Messages : 64795
Enregistré le : 27 juin 2005, 13:23
Localisation : FRANCE

Contact :

Re: A propos du Covid

Ecrit le 09 févr. 2021, 12:44

Message par medico »

Au Royaume-Uni, un effort interreligieux contre le vaccino-scepticisme
Les faits Au Royaume-Uni, les communautés noires et asiatiques sont particulièrement réfractaires à la vaccination. De nombreux responsables religieux se sont unis pour les encourager à prendre part à l’effort national.
Youna Rivallain, le 09/02/2021 à 07:25 Modifié le 09/02/2021 à 07:27
La Croix.
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance . AM - JW - Les Témoins de Jéhovah

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « GÉNÉRAL Libre »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : J'm'interroge et 37 invités