Les islamophobes... des mécréants qui ne croient à rien sinon à leur haine et mépris à l'encontre de l'islam ?

(En cours de programmations)
Répondre
spin

[ Croyances ] Panthéisme
[ Croyances ] Panthéisme
Messages : 7643
Enregistré le : 07 nov.07, 04:01
Réponses : 0
Localisation : France, sud-est

Re: Les islamophobes... des mécréants qui ne croient à rien sinon à leur haine et mépris à l'encontre de l'islam ?

Ecrit le 03 déc.23, 00:59

Message par spin »

InfoHay1915 a écrit : 02 déc.23, 13:47 Personnellement, je n'irai pas jusqu'à parler de racisme. Mais à mon avis, en GB-FR-SP-IT, l'islamophobie est une xénophobie choisie en post-colonialisme. En plus, il y a un vécu de ma génération qui a été contemporaine de la Guerre d'Algérie et de l'OAS :
-- https://fr.wikipedia.org/wiki/Guerre_d%27Algérie
-- https://fr.wikipedia.org/wiki/Organisat ... ée_secrète
Déjà là, historiquement, quelque chose ne va pas. L'OAS voulait une Algérie vraiment française, dépassant le colonialisme, les Algériens devenant électeurs et éligibles à égalité. Beaucoup de musulmans ont adhéré à cette idée, certains se retrouvant ensuite dans les instances dirigeantes du FN (qui s'est constitué à l'origine en soutien à cette idée mais a assez vite compris ensuite que l'Algérie n'est pas la Corse ou la Martinique, où ça avait marché). Il est vrai que l'OAS a basculé dans le terrorisme aveugle, mais en réaction à ce qu'ils considéraient comme une trahison de De Gaulle et surtout à l'abandon des harkis.

D'une manière générale, le passé colonial n'a rien à fiche dans ce débat, ou alors il faut rappeler que des Arabo-musulmans continuent de se comporter en colonisateurs au pire sens du terme dans certains coins (voir le Darfour).
De quel droit refuserions-nous de faire usage du plus grand don de Dieu ? N'est-ce pas un formidable blasphème que de croire contre la raison ? (Vivekananda)
https://daruc.fr/
https://bouquinsblog.blog4ever.com

InfoHay1915

[ Aucun rang ]
Avatar du membre
[ Aucun rang ]
Messages : 3270
Enregistré le : 19 avr.15, 07:12
Réponses : 1

Re: Les islamophobes... des mécréants qui ne croient à rien sinon à leur haine et mépris à l'encontre de l'islam ?

Ecrit le 03 déc.23, 10:34

Message par InfoHay1915 »

spin a écrit : 03 déc.23, 00:59 Déjà là, historiquement, quelque chose ne va pas. L'OAS voulait une Algérie vraiment française, dépassant le colonialisme, les Algériens devenant électeurs et éligibles à égalité. Beaucoup de musulmans ont adhéré à cette idée, certains se retrouvant ensuite dans les instances dirigeantes du FN (qui s'est constitué à l'origine en soutien à cette idée mais a assez vite compris ensuite que l'Algérie n'est pas la Corse ou la Martinique, où ça avait marché). Il est vrai que l'OAS a basculé dans le terrorisme aveugle, mais en réaction à ce qu'ils considéraient comme une trahison de De Gaulle et surtout à l'abandon des harkis.

D'une manière générale, le passé colonial n'a rien à fiche dans ce débat, ou alors il faut rappeler que des Arabo-musulmans continuent de se comporter en colonisateurs au pire sens du terme dans certains coins (voir le Darfour).
C'est la première de ma vie (79 ans passés) que je lis de telles énormités. Je ne savais pas que cela pouvait exister. Désolé pour le 'Doctor Spin', je le mets en 'ignoré'.

Bonne continuation aux internautes de bonne volonté favorables à des rencontres amicales islamo-chrétiennes. InfoHay1915
#24433
C’est un crime que désapprouve l’humanité, l’islam et tous les musulmans ; mais ceux qui ignorent la vérité ne manqueront pas d’en jeter la responsabilité sur le fanatisme religieux. Témoignage oculaire 1915-1916 du génocide des arméniens par le chef bédouin syrien et avocat, Faïez El-Ghocein (Le Caire 1917)

spin

[ Croyances ] Panthéisme
[ Croyances ] Panthéisme
Messages : 7643
Enregistré le : 07 nov.07, 04:01
Réponses : 0
Localisation : France, sud-est

Re: Les islamophobes... des mécréants qui ne croient à rien sinon à leur haine et mépris à l'encontre de l'islam ?

Ecrit le 03 déc.23, 10:53

Message par spin »

InfoHay1915 a écrit : 03 déc.23, 10:34 C'est la première de ma vie (79 ans passés) que je lis de telles énormités. Je ne savais pas que cela pouvait exister. Désolé pour le 'Doctor Spin', je le mets en 'ignoré'.
Sans apporter aucun argument ni même préciser ce qui est "énorme" dans les faits que j'ai présentés. Enfin, on a l'habitude, comme j'ai l'habitude de me retrouver ignoré puis plus ignoré.
De quel droit refuserions-nous de faire usage du plus grand don de Dieu ? N'est-ce pas un formidable blasphème que de croire contre la raison ? (Vivekananda)
https://daruc.fr/
https://bouquinsblog.blog4ever.com

Stop !

[ Aucun rang ]
[ Aucun rang ]
Messages : 3275
Enregistré le : 18 août22, 21:09
Réponses : 0

Re: Les islamophobes... des mécréants qui ne croient à rien sinon à leur haine et mépris à l'encontre de l'islam ?

Ecrit le 03 déc.23, 20:55

Message par Stop ! »

La mise en ignoré, chez l'internaute InfoHay1915, suit toujours un échange
où il ne retrouve plus un fil conducteur rattaché aux dangereuses oasis arméniennes.

spin

[ Croyances ] Panthéisme
[ Croyances ] Panthéisme
Messages : 7643
Enregistré le : 07 nov.07, 04:01
Réponses : 0
Localisation : France, sud-est

Re: Les islamophobes... des mécréants qui ne croient à rien sinon à leur haine et mépris à l'encontre de l'islam ?

Ecrit le 04 déc.23, 01:26

Message par spin »

Après, et même si ce n'est pas le sujet, si on veut comprendre les ressorts complexes de la Guerre d'Algérie, y compris pour ce qui concerne l'OAS :

Image
De quel droit refuserions-nous de faire usage du plus grand don de Dieu ? N'est-ce pas un formidable blasphème que de croire contre la raison ? (Vivekananda)
https://daruc.fr/
https://bouquinsblog.blog4ever.com

Stop !

[ Aucun rang ]
[ Aucun rang ]
Messages : 3275
Enregistré le : 18 août22, 21:09
Réponses : 0

Re: Les islamophobes... des mécréants qui ne croient à rien sinon à leur haine et mépris à l'encontre de l'islam ?

Ecrit le 04 déc.23, 07:18

Message par Stop ! »

On y parle de l'Arménie ?

spin

[ Croyances ] Panthéisme
[ Croyances ] Panthéisme
Messages : 7643
Enregistré le : 07 nov.07, 04:01
Réponses : 0
Localisation : France, sud-est

Re: Les islamophobes... des mécréants qui ne croient à rien sinon à leur haine et mépris à l'encontre de l'islam ?

Ecrit le 04 déc.23, 07:25

Message par spin »

Pas qu'il m'en souvienne. Pourquoi ? :grinning-face-with-sweat:
De quel droit refuserions-nous de faire usage du plus grand don de Dieu ? N'est-ce pas un formidable blasphème que de croire contre la raison ? (Vivekananda)
https://daruc.fr/
https://bouquinsblog.blog4ever.com

pauline.px

[ Aucun rang ]
Avatar du membre
[ Aucun rang ]
Messages : 2205
Enregistré le : 11 juil.09, 08:30
Réponses : 1
Localisation : France

Re: Les islamophobes... des mécréants qui ne croient à rien sinon à leur haine et mépris à l'encontre de l'islam ?

Ecrit le 06 déc.23, 23:21

Message par pauline.px »

Bonjour à toutes et à tous
ronronladouceur a écrit : 30 nov.23, 07:15 je n'ai pas de difficulté avec les concepts d'unicité ou d'infini...
Je ne sais pas si je vous envie.

Même l’unicité est embarrassante, alors je n’ose parler de l’infini.
ronronladouceur a écrit :pour la perfection, je m'en tiens à une idée que le monde doit bien être parfait pour qu'il soit ce qu'il est... Ce qui paradoxalement n'empêche pas que l'on puisse l'améliorer...
Assurément… la notion de perfection est tellement malléable qu’on peut tout en dire et tout démontrer.
ronronladouceur a écrit :Si la création est l'oeuvre de dieu, comment imaginer qu'elle ne puisse pas être parfaite?
Pour moi le concept utile est "abouti complètement".
La Création n’est pas aboutie complètement, elle est en chantier.
ronronladouceur a écrit :Pour moi, le mythe incluant l'invention du diable n'est pas pour aider...
Sa place est modeste dans le Testament Premier.
ronronladouceur a écrit :le mythe était de plus en plus difficile à soutenir au vu de l'histoire vraie...
Il faut soutenir le mythe en tant que mythe et non pas se forcer à le considérer en tant qu’Histoire.
ronronladouceur a écrit :De la cause à l'effet, difficile de soutenir que le tout ne s'enchaîne pas selon cette loi...
S’il n’y avait qu’une seule cause possible pour chaque effet… on pourrait espérer un lien à très court terme.
Le déterminisme pur et dur se heurte à d’innombrables difficultés depuis la mécanique quantique, la théorie du chaos jusqu’à la psychologie humaine.
ronronladouceur a écrit :Ça me rappelle Bouddha qui disait que ce n'était pas tant la vérité qui comptait, mais ce qui aide la personne... Je pense à l'idée de provisoire...
L’aide spirituelle au sens large est assurément la vocation du mythe.
ronronladouceur a écrit :Créant d'une certaine façon le monde tel que nous le voyons, le vivons, l'élaborons, nous pourrions bien être tous et toutes ''nous, les dieux''...
Nous en avons quasiment la toute-puissance.
ronronladouceur a écrit :Il fallait que le fils prodigue quitte le nid douillet pour comprendre par contraste...
S’il avait envie de comprendre exclusivement par l’expérience douloureuse du contraste…
... mais pourquoi se couper un bras pour réaliser que c’est drôlement bien d’en avoir deux ?

Je ne crois pas à la vertu de la souffrance. Je n’ai pas besoin de fermer les yeux pour compatir aux difficultés des aveugles.
ronronladouceur a écrit :Je me demande si l'on pourrait se fier à la sensibilité animale... Et puis la disparation des espèces n'est pas liée qu'à l'homme...
La disparition est le moteur et le fruit de l’Évolution. Pour progresser il faut de l’éphémère pas de l’infini.

De façon très égotique, on peut regretter la finitude mais sans elle aucune étoile n’aurait donné naissance à tout ce qui nous entoure sur terre.
ronronladouceur a écrit : Le problèmes semblent inhérents au siècle... Tout n'est pas pour le mieux...
FAIM
Et je passe sur le danger technologique, le nucléaire, la folie...
La faute à qui ?

Voulez-vous dire que D.ieu, béni soit-Il, aurait dû inventer des obstacles comme pour la Tour de Babel pour brider notre technologie ?
Et multiplier les pains pour lutter contre la faim ?
ronronladouceur a écrit : Pourtant le défaut de fabrication de l'humain semble plus que plausible... Vous en exprimez l'idée ensuite ''On a affaire à une difficulté inerrante à la nature humaine.''
Est-ce que nos sociétés sont le reflet de la nature humaine ?

La catastrophe annoncée relève de la responsabilité d’une toute petite partie de l’humanité.
ronronladouceur a écrit :Infini, est l'une de mes muses...
C’est très humain, ça.


Très cordialement
Votre sœur
pauline

ronronladouceur

[Religion] agnostique
Avatar du membre
[Religion] agnostique
Messages : 5706
Enregistré le : 21 déc.08, 15:43
Réponses : 0

Re: Les islamophobes... des mécréants qui ne croient à rien sinon à leur haine et mépris à l'encontre de l'islam ?

Ecrit le 07 déc.23, 07:04

Message par ronronladouceur »

pauline.px a écrit : 06 déc.23, 23:21 Même l’unicité est embarrassante, alors je n’ose parler de l’infini.
Faut juste s'y attarder... Et arrive un moment...
Pour moi le concept utile est "abouti complètement".
La Création n’est pas aboutie complètement, elle est en chantier.
L'être est acte... Le mouvement est déjà un abouti en soi...
Il faut soutenir le mythe en tant que mythe et non pas se forcer à le considérer en tant qu’Histoire.
Tout dépend comment on l'entend...
S’il n’y avait qu’une seule cause possible pour chaque effet… on pourrait espérer un lien à très court terme.
Le déterminisme pur et dur se heurte à d’innombrables difficultés depuis la mécanique quantique, la théorie du chaos jusqu’à la psychologie humaine.
Tout cela ferait donc partie de la considération... Mais il me semble difficile de soutenir l'idée d'une imprévisibilité absolue... Même au coeur du chaos, une organisation serait en marche... Question de nature des choses?
L’aide spirituelle au sens large est assurément la vocation du mythe.
Je ne vois pas que ça, mais du positif et du négatif entremêlés : désir de cohésion, législation, règles de la vie en commun, construction d'une histoire, réponses (provisoires?) à de grandes questions, faire-valoir, manipulation des esprits, contrôle des masses, arrogation de pouvoir, etc.
S’il avait envie de comprendre exclusivement par l’expérience douloureuse du contraste…
... mais pourquoi se couper un bras pour réaliser que c’est drôlement bien d’en avoir deux ?
:face-with-tears-of-joy: Pas besoin d'aller aussi loin... Une écharde pourrait suffire... En somme, une toute simple différence ou nuance, degré...
La disparition est le moteur et le fruit de l’Évolution. Pour progresser il faut de l’éphémère pas de l’infini.
Il faut bien une base sur laquelle le fini puisse se déployer. La pérennité ne se donne-t-elle pas à penser comme une loi intrinsèque à la nature, à la réalité, à l'être ou a dieu c'est comme on veut?
De façon très égotique, on peut regretter la finitude mais sans elle aucune étoile n’aurait donné naissance à tout ce qui nous entoure sur terre.
C'est la vie ou le réel qui sert la vie, la renouvelle, la maintient... Depuis toujours, faut-il croire, et à jamais...
Voulez-vous dire que D.ieu, béni soit-Il, aurait dû inventer des obstacles comme pour la Tour de Babel pour brider notre technologie ?
Et multiplier les pains pour lutter contre la faim ?
Il faut effectivement considérer la symbolique de l'histoire pour éviter d'octroyer au tout puissant une impuissance flagrante...
Est-ce que nos sociétés sont le reflet de la nature humaine ?

La catastrophe annoncée relève de la responsabilité d’une toute petite partie de l’humanité.
C'est vrai que l'imperfection de l'homme permet toutes les nuances...
ronronladouceur a écrit : 30 nov.23, 07:15 Infini, est l'une de mes muses...
C’est très humain, ça.
Elle s'étale dans le ciel du toujours-plus, côtoient des étoiles ''dont jamais on ne verra la lumière'', baigne dans de cosmiques rires et applaudissements...

pauline.px

[ Aucun rang ]
Avatar du membre
[ Aucun rang ]
Messages : 2205
Enregistré le : 11 juil.09, 08:30
Réponses : 1
Localisation : France

Re: Les islamophobes... des mécréants qui ne croient à rien sinon à leur haine et mépris à l'encontre de l'islam ?

Ecrit le 08 déc.23, 04:57

Message par pauline.px »

Bonjour à toutes et à tous
spin a écrit : 30 nov.23, 06:11 Il est invraisemblable que Pilate ait découvert l'existence de Jésus seulement quand on le lui a amené.
La question est donc de savoir pourquoi nous avons le témoignage de Luc qui dit, gratuitement, le contraire :
Luc 23 : 4 Pilate dit aux principaux sacrificateurs et à la foule : « Je ne trouve rien de coupable en cet homme. »
5 Mais ils insistèrent, et dirent : « Il soulève le peuple, en enseignant par toute la Judée, depuis la Galilée, où il a commencé, jusqu’ici. »
6 Quand Pilate entendit parler de la Galilée, il demanda si cet homme était Galiléen ;
7 et, ayant appris qu’il était de la juridiction d’Hérode, il le renvoya à Hérode, qui se trouvait aussi à Jérusalem en ces jours-là.


Et en effet, l’essentiel des miracles a lieu en Galilée, dans la tétrarchie de Philippe et en Décapole.
Et ce sont principalement des guérisons, or il n’est pas le seul guérisseur à œuvrer à cette époque, notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ ne revendique pas l’exclusivité :
Matthieu 12:27 Et si moi, je chasse les démons par Béelzébul, vos fils, par qui les chassent-ils ? C’est pourquoi ils seront eux-mêmes vos juges.

Philon parle des Thérapeutes… le saint évangéliste Marc évoque un exorciste concurrent.
On peut aussi parler de Simon le mage et sa parèdre Hélène…
Dès lors, peut-on affirmer que l’on atteint une renommée interrégionale en guérissant ?

Bien sûr, il y a des miracles plus spectaculaires comme Cana, mais je peine à imaginer que le marié de Cana se soit vanté d’avoir manqué de vin et d’avoir eu recours à un magicien.

Notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ est rarement venu en Judée. Si l’on en croit les synoptiques il ne serait venu qu’une fois pendant son ministère terrestre.
Lit-on qu’il se serait dirigé vers la côte méditerranéenne au-delà de l’axe Nord/Sud passant par Sichem ?
Apparemment il évite même les villes de garnison comme Sepphoris ou Tibériade…
Césarée Maritime est loin.

Par conséquent, qu’est-ce qui permet d’affirmer que Pilate est régulièrement informé des exploits de cet inconnu ?

Qu’est-ce qui permet d’affirmer que Pilate accorde du crédit aux rumeurs ?

Plusieurs sur ce forum doutent des miracles,
alors pourquoi un militaire aristocrate romain croirait les rumeurs d'un peuple soumis au sujet de pseudo-miracles d'un rabbi galiléen issu de nulle part ?
spin a écrit :Une explication possible de son attitude se trouve dans un apocryphe, l'Evangile des 12 Apôtres, connu par des fragments. https://fr.wikisource.org/wiki/Evangile ... res_(1904) L'Empereur Tibère aurait envisagé de faire effectivement de Jésus un roi, au sens politique habituel, l'apôtre Jean aurait été envoyé à Rome pour négocier l'affaire, avec succès. Mais Hérode, pas fou, aurait tout fait capoter. Et voir Luc 23:12 : "Ce jour même, Pilate et Hérode devinrent amis, d'ennemis qu'ils étaient auparavant".
Merci pour ce partage.

En fait, ce "complot" est tout à l’honneur de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ, je ne vois pas pourquoi les évangiles canoniques n’en parlent pas.
Pourquoi le saint évangéliste Luc a-t-il rédigé ainsi ? Le complot rend encore plus éclatant le sacrifice du Messie.


Néanmoins, est-ce que ce complot est beaucoup plus vraisemblable que l’indifférence de Pilate ?

Côté vraisemblance, je dois avouer que je peine à situer cet épisode.

D’abord il y a Tibère, empereur en titre jusqu’en 37 mais retiré à Capri depuis 27/28. Les affaires courantes, voire plus, sont gérées par Séjan puis par Macron. Pourquoi Tibère se préoccuperait la Judée et de la tétrarchie de Philippe, apparemment très bien gérée ?


Puis l’attitude de Tibère vis-à-vis d’Antipas est surprenante, FJ note « Le tétrarque Hérode, en raison de la très grande amitié qui l'unissait à Tibère, bâtit une ville qu'il nomma Tibériade. »
Pourquoi envisager la promotion d'un inconnu face à Antipas qui lorgne le poste depuis le début ?
Qu'est-ce qui incite Tibère à se fâcher avec son ami ?
Je note en passant que je vois mal comment les terribles menaces d’Antipas pouvaient affecter les Judéens Nicodème et Joseph…

Ensuite, Gamaliel, puisque l’auteur revendique cette identité, parle d’une forme de destitution du tétrarque Philippe dont j’ignorais la survenue.

Il situe aussi le moment fort du "complot" à l’arrivée d’un envoyé spécial de Tibère nommé Carios après la résurrection de Lazare.

Or, si la résurrection de Lazare est évidemment un coup d’éclat, elle se situe entre Hanoukah et Pessah selon le saint apôtre et évangéliste Jean.
Ainsi, en quatre mois se seraient succédé les discussions avec les notables Judéens, l’ambassade de Jean à Rome et le revirement inexpliqué de Tibère qui abandonne son poulain.
On n'a pas chômé !

Enfin, c’est un complot dont d’innombrables personnes sont au courant, et c’est précisément le genre d’information dont goûtent les historiographes de l’époque. Les Dion Cassius, Velleius Paterculus, Pline le Jeune, Valère Maxime, Sénèque, Strabon etc n’ont pas jugé bon d’en parler…

Que Philon d’Alexandrie se taise lui aussi n’est pas surprenant mais je songe à Flavius Josèphe.

Sa notice du Livre XVIII sur Pilate est étonnante par sa maigreur et sa composition :
Sur le texte grec, elle compte 1495 mots dont 844 (56% !) relatent des péripéties, sans aucun lien avec Pilate, sur fond d’escroquerie religieuse à Rome (apparemment inspirées par la mention de la crucifixion concluant, comme les deux autres, ce que FJ devait considérer comme une escroquerie messianique).
Pouvait-il ignorer le complot connu de tout le Sanhédrin ?
Devait-il se taire ?

Très cordialement
Votre sœur
pauline

spin

[ Croyances ] Panthéisme
[ Croyances ] Panthéisme
Messages : 7643
Enregistré le : 07 nov.07, 04:01
Réponses : 0
Localisation : France, sud-est

Re: Les islamophobes... des mécréants qui ne croient à rien sinon à leur haine et mépris à l'encontre de l'islam ?

Ecrit le 08 déc.23, 05:32

Message par spin »

pauline.px a écrit : 08 déc.23, 04:57 Bonjour à toutes et à tous
La question est donc de savoir pourquoi nous avons le témoignage de Luc qui dit, gratuitement, le contraire :
Luc 23 : 4 Pilate dit aux principaux sacrificateurs et à la foule : « Je ne trouve rien de coupable en cet homme. »
5 Mais ils insistèrent, et dirent : « Il soulève le peuple, en enseignant par toute la Judée, depuis la Galilée, où il a commencé, jusqu’ici. »
6 Quand Pilate entendit parler de la Galilée, il demanda si cet homme était Galiléen ;
7 et, ayant appris qu’il était de la juridiction d’Hérode, il le renvoya à Hérode, qui se trouvait aussi à Jérusalem en ces jours-là.
Deux points là-dessus. Le premier, il est clair que les rédacteurs, après la destruction de Jérusalem en 70, préféraient charger les Juifs plutôt que les Romains. Le deuxième, certains éléments suggèrent que Jésus était un pion dans le jeu de Rome contre Hérode Antipas, ce qu'indique explicitement l'apocryphe Evangile des 12 Apôtres, voir aussi la réconciliation consécutive de Pilate et Hérode (Luc 23:12).
pauline.px a écrit :Et en effet, l’essentiel des miracles a lieu en Galilée, dans la tétrarchie de Philippe et en Décapole.
Et ce sont principalement des guérisons, or il n’est pas le seul guérisseur à œuvrer à cette époque, notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ ne revendique pas l’exclusivité :
Matthieu 12:27 Et si moi, je chasse les démons par Béelzébul, vos fils, par qui les chassent-ils ? C’est pourquoi ils seront eux-mêmes vos juges.
Après la disparition de Jésus, c'était tout ce qui restait de positif. Mais avant, n'y avait-il pas un projet politique ?
pauline.px a écrit :Philon parle des Thérapeutes… le saint évangéliste Marc évoque un exorciste concurrent.
On peut aussi parler de Simon le mage et sa parèdre Hélène…
Dès lors, peut-on affirmer que l’on atteint une renommée interrégionale en guérissant ?
Même Vespasien, selon Tacite, a un jour guéri un aveugle avec sa salive. Mais il n'a pas dû y avoir que ça.
pauline.px a écrit :Par conséquent, qu’est-ce qui permet d’affirmer que Pilate est régulièrement informé des exploits de cet inconnu ?
On parle d'un "fils de David", ce qui sous-entend forcément héritier légitime d'un trône. Et cela ressort de nombreux passages.
pauline.px a écrit :Enfin, c’est un complot dont d’innombrables personnes sont au courant, et c’est précisément le genre d’information dont goûtent les historiographes de l’époque. Les Dion Cassius, Velleius Paterculus, Pline le Jeune, Valère Maxime, Sénèque, Strabon etc n’ont pas jugé bon d’en parler…
Réponse habituelle, il est assez généralement admis que les mentions de Jésus par Tacite ou Josèphe ont été rajoutées par des moines copistes. Quand on peut ajouter quelque chose, il est encore plus simple de retrancher.
De quel droit refuserions-nous de faire usage du plus grand don de Dieu ? N'est-ce pas un formidable blasphème que de croire contre la raison ? (Vivekananda)
https://daruc.fr/
https://bouquinsblog.blog4ever.com

Saint Glinglin

[ Aucun rang ]
Avatar du membre
[ Aucun rang ]
Messages : 25883
Enregistré le : 11 févr.13, 22:07
Réponses : 2

Contact :

Re: Les islamophobes... des mécréants qui ne croient à rien sinon à leur haine et mépris à l'encontre de l'islam ?

Ecrit le 08 déc.23, 21:55

Message par Saint Glinglin »

pauline.px a écrit : 08 déc.23, 04:57 Bien sûr, il y a des miracles plus spectaculaires comme Cana, mais je peine à imaginer que le marié de Cana se soit vanté d’avoir manqué de vin et d’avoir eu recours à un magicien.
D'autant plus que le marié était Jésus...

InfoHay1915

[ Aucun rang ]
Avatar du membre
[ Aucun rang ]
Messages : 3270
Enregistré le : 19 avr.15, 07:12
Réponses : 1

Re: Les islamophobes... des mécréants qui ne croient à rien sinon à leur haine et mépris à l'encontre de l'islam ?

Ecrit le 09 déc.23, 11:46

Message par InfoHay1915 »

L'internaute 'Saint Glinglin', qui est actuellement sur ma liste de membres ignorés, a posté son message.
Image . Livre de Abdellali Hajjat et Marwan Mohammed (2016)

Continuons de nous en informer des chapitres successifs suite à la dernière fois (pp.71-87) :
-- viewtopic.php?p=1529076#p1529076

~ pp.71-87 // De l’anti-orientalisme au Runnymede Trust : Une critique orientaliste de l’orientalisme ~~ Une critique postcoloniale de l’orientalisme ~~ Le temps des mobilisations : de Londres aux Nations unies

Selon certains intellectuels médiatiques parisiens, « islamophobie » est un terme à bannir du vocabulaire français. Un des principaux arguments mobilisés pour justifier cette suppression réside dans l’affirmation selon laquelle le terme aurait été forgé par les « intégristes iraniens » dans les années 1970 soit pour disqualifier les femmes refusant de porter le tchador, soit pour empêcher toute forme de critique de la religion musulmane. C’est ce que soutenaient par exemple, en 2003, les journalistes Caroline Fourest et Fiammetta Venner : « Le mot “islamophobie” a une histoire, qu’il vaut mieux connaître avant de l’utiliser à la légère. Il a été utilisé en 1979, par les mollahs iraniens qui souhaitaient faire passer les femmes qui refusaient de porter le voile pour de “mauvaises musulmanes” en les accusant d’être “islamophobes”. […] En réalité, loin de désigner un quelconque racisme, le mot islamophobie est clairement pensé pour disqualifier ceux qui résistent aux intégristes : à commencer par les féministes et les musulmans libéraux . » La légende s’étant répandue, le « philosophe » Pascal Bruckner la reprit à son compte quelques années plus tard : « Forgé par les intégristes iraniens à la fin des années 1970 pour contrer les féministes américaines, le terme d’“islamophobie”, calqué sur celui de xénophobie, a pour but de faire de l’islam un objet intouchable sous peine d’être accusé de racisme . »

Ces intellectuels médiatiques n’ont aucune preuve à l’appui de leur assertion…

InfoHay1915
#24938
C’est un crime que désapprouve l’humanité, l’islam et tous les musulmans ; mais ceux qui ignorent la vérité ne manqueront pas d’en jeter la responsabilité sur le fanatisme religieux. Témoignage oculaire 1915-1916 du génocide des arméniens par le chef bédouin syrien et avocat, Faïez El-Ghocein (Le Caire 1917)

spin

[ Croyances ] Panthéisme
[ Croyances ] Panthéisme
Messages : 7643
Enregistré le : 07 nov.07, 04:01
Réponses : 0
Localisation : France, sud-est

Re: Les islamophobes... des mécréants qui ne croient à rien sinon à leur haine et mépris à l'encontre de l'islam ?

Ecrit le 09 déc.23, 18:19

Message par spin »

InfoHay1915 a écrit : 09 déc.23, 11:46 Ces intellectuels médiatiques n’ont aucune preuve à l’appui de leur assertion…

InfoHay1915
#24938
InfoHay1915 est lui-même une preuve de cette assertion à son niveau.
De quel droit refuserions-nous de faire usage du plus grand don de Dieu ? N'est-ce pas un formidable blasphème que de croire contre la raison ? (Vivekananda)
https://daruc.fr/
https://bouquinsblog.blog4ever.com

Stop !

[ Aucun rang ]
[ Aucun rang ]
Messages : 3275
Enregistré le : 18 août22, 21:09
Réponses : 0

Re: Les islamophobes... des mécréants qui ne croient à rien sinon à leur haine et mépris à l'encontre de l'islam ?

Ecrit le 09 déc.23, 21:29

Message par Stop ! »

Bien que nous ne soyons plus dans le sujet, je réponds à nouveau à Pauline :

Vouloir faire accroire que Pilate ignorait tout de Jésus, que celui-ci n'avait pas de notoriété en Judée ou que d'autres faisaient également
des miracles, respire beaucoup la mauvaise foi.

La notoriété de Jésus à Jérusalem, qui lui a valu un retour triomphal dans cette ville et des Hosanna d'accueil, est bien établie.

Que Pilate ignore tout de Jésus, aussi loufoque que ça puisse paraître, aurait immanquablement entraîné que les Romains l'entourant
s'empressent de le mettre au courant des pouvoirs extraordinaires du prévenu. Car on ne peut pas non plus soutenir qu'ils ignoraient,
eux aussi, ces pouvoirs, puisque, rappelons-le, ces pouvoirs avaient guéri le serviteur de l'un d'eux et que, malgré la demande de discrétion
faite par Jésus, on avait amplement colporté la nouvelle. Ceci confirmant à nouveau sa notoriété à Jérusalem et en Judée.

Dire que beaucoup de guérisseurs opéraient à cette époque est aventureux : d'une part, on pourrait en déduire que beaucoup de fils
de Dieu étaient descendus sur Terre, mais encore faudrait-il que la comparaison entre des "exorcistes" au pouvoir plus ou moins invérifiable
avec un ressusciteur de morts patenté soit pertinente. Or elle ne l'est pas, ressusciter un mort n'était pas une spécialité partagée.

Ce récit ne tient pas la route, c'est un mauvais scénario digne d'une série B au plus, et on ne peut rien pour lui qui ne soit hautement spécieux.

Mais pour en revenir au titre du topic et à sa cohérence, je conseille de relire le message, dans ce même topic, du 26/07/2023 à 9h07, en page 22.

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « [Forum en Préparation] Guerres & Génocides »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité