Le péché, son histoire, ses conséquences

Nom utilisé par le Collège Central des Témoins de Jéhovah.
Règles du forum
Les Témoins de Jéhovah utilisent généralement les instruments juridiques mis à la disposition des associations religieuses pour organiser leurs activités cultuelles. La société watchtower est une association à but non lucratif qui publie une grande partie des ouvrages diffusés par les Témoins de Jéhovah, notamment leurs magazines La Tour de garde et Réveillez-vous !. Elle sert également de représentante légale des Témoins de Jéhovah.
Répondre
agecanonix

* [ Aucun rang ] *

Messages : 13036
Enregistré le : 25 déc. 2009, 17:55

Le péché, son histoire, ses conséquences

Ecrit le 26 janv. 2022, 09:01

Message par agecanonix »

Je m'adresserais ici exclusivement aux lecteurs qui veulent comprendre, qui n'ont pas d'idées préconçues, qui n'ont pas de compte à régler avec les TJ, qui ne sont pas en guerre avec notre communauté, mais qui veulent comprendre à l'aide d'arguments bien étayés, logiques et validés par la bible.

Seule la bible fera autorité, nous la considérerons comme émanant de Dieu avec un enseignement unique qui n'a pas varié avec le temps.

Commençons par faire le lien entre la mort et le péché.

Un premier texte va nous aider : Genèse 2:16-17: « Tu peux manger des fruits de tous les arbres du jardin — autant que tu veux —, 17 mais tu ne dois pas manger de fruits de l’arbre de la connaissance du bien et du mal. Car le jour où tu en mangeras, tu mourras à coup sûr. »

Il ressort de ce texte plusieurs leçons.
L'homme jouit d'une liberté assez étendue en terme de nourriture. Tous les arbres lui sont offerts, tous à l'exception d'un seul.
Le nom de cet arbre est révélateur : arbre de la connaissance du bien ou du mal.
Et enfin la menace est bien claire : l'homme mourra s'il en mange.

Avons nous ici un simple avertissement concernant un arbre toxique naturellement, une façon de prévenir sanitairement Adam ?
Le nom de cet arbre annule cette hypothèse : consommer cet arbre a un rapport direct avec les notions de bien ou de mal.

A partir de là deux hypothèses:
1) soit consommer cet arbre ouvre à l'homme la connaissance de ce qui est bien ou mal, une sorte d'acquisition d'autonomie.
2) soit c'est l'acte de consommer qui est mal, l'obéissance étant ce qui est bien. Dieu voudrait démontrer ici qu'il n'appartient pas à l'homme de décider lui-même ce qui est bien ou mal.

La réponse à cette problématique se trouve exprimée dans la menace: si tu manges, tu mourras.

Il est donc très directement affirmé que ce qui est mal, c'est bien la désobéissance à l'ordre : tu ne mangeras pas.

Mais de quel type de mort s'agit-il ? Deux hypothèses à cette question.

1) soit c'est une mort symbolique et rien ne changera ensuite pour les humains qui vivront leur vie normalement pour vieillir et mourir à la fin sans que quoi que ce soit ait été modifié dans ce processus.
2) soit c'est une mort physique tout simplement, l'homme perdant la possibilité de vivre éternellement là où il a été créé, sur la terre.

Voyons la première hypothèse: s'agit il d'une mort symbolique ?

Genèse 3:22 nous aidera : Maintenant, pour qu’il n’avance pas sa main et ne prenne pas aussi du fruit de l’arbre de vie, pour qu’il n’en mange pas et ne vive pas pour toujours... » 23 Alors Jéhovah Dieu l’expulsa du jardin d’Éden

Nous avons ici, de la part de Dieu, une mesure d'éloignement d'Adam avec un motif exprimé: si l'homme arrivait à manger d'un autre arbre, l'arbre de vie, alors il vivrait pour toujours.

Raisonnons : cet arbre de vie se trouvait dans le jardin d'Eden et Dieu avait bien dit à Adam:  Tu peux manger des fruits de tous les arbres du jardin à l'exception d'un seul, l'arbre de la connaissance du bien et du mal.

Vous avez lu comme moi, Adam pouvait manger de tous les arbres, et donc y compris de l'arbre de vie, celui qui permet de vivre pour toujours

Or, après la désobéissance la décision est prise de lui interdire l'arbre de vie avec pour conséquence directe qu'il ne vivra plus pour toujours.

L'homme a donc bien perdu la possibilité de vivre pour toujours en désobéissant à Dieu.

Une leçon émane aussi de la façon dont Dieu a réagi. En retirant la possibilité de se régénérer avec l'arbre de vie, la bible nous explique que la vie pour toujours n'est jamais acquise définitivement, elle dépend de Dieu qui peut y mettre un terme quand les circonstances l'imposent.

Tant que l'arbre de vie est accessible, l'homme vit pour toujours sur terre, si le comportement de l'homme dégénère, l'arbre de vie n'est plus accessible et la mort revient.

Seconde hypothèse : c'est bien la mort qui a atteint l'homme pour sa désobéissance, mais quelle mort ?.

Un simple raisonnement va nous aider : comment Adam est il mort ? Violemment suite à une exécution, ou naturellement, de vieillesse.

En fait, Adam est mort de vieillesse, tout comme Eve et tous les humains. La sentence de Dieu n'est rien d'autre que la mort naturelle que tous les humains subissent sans exception aucune.

Ce qui nous amène à la conclusion hyper logique que voici : si Dieu annule la condamnation liée à la désobéissance, alors, ce qui va disparaître, c'est la mort naturelle, liée à l'imperfection physique et à la dégénérescence.

On retrouvera la vie telle que prévue au début, celle de Genèse 3:22, la vie sur terre pour toujours.

Nous avons vu précédemment que ce qui a changé pour Adam, suite à sa désobéissance, c'est son cadre de vie, il a été chassé de l'endroit où il se trouvait initialement . Et avec son cadre de vie , Adam a perdu la possibilité de consommer d'un arbre qui lui permettait de vivre pour toujours.

Comment cette action de désobéissance a t'elle été analysée dans le reste de la bible.

Romains 5:12 va nous aider :
C’est ainsi que par un seul homme le péché est entré dans le monde et par le péché la mort, et la mort s’est donc étendue à tous les hommes parce que tous avaient péché

Plusieurs leçons dans ce texte :
1) ce qu'Adam a fait à l'origine se nomme bien "péché" dans la bible.
2) un seul homme a suffi pour que le péché contamine le monde entier.
3) le péché a produit l'effet promis par Dieu , "tu mourras", puisque la mort est entrée dans le monde par le péché.
4) si la mort est entrée par le péché, elle n'existait pas avant le péché.
5) tout comme un virus, le péché a produit la mort, et cette mort a contaminé tous les hommes.

Il y a donc bien l'idée suivante exprimée ici : Adam, en péchant, a subi la mort et a transmis à tous les hommes, à la fois le péché et sa conséquence, la mort.

Tous les humains sont donc pécheurs et condamnés à mort.

Seulement, en expliquant que la mort est entrée dans le monde par le péché, Paul exprime directement l'idée selon laquelle avant le péché la mort n'était pas prévue pour l'homme qui accédait librement à l'arbre de vie, générateur d'une vie "pour toujours".

Cette explication de Paul est elle la seule dans la bible ?

Allons chercher les infos en Romains 5:15

Mais il y a une différence entre le don et la faute. Car si par la faute d’un seul homme beaucoup sont morts, la faveur imméritée de Dieu et son don gratuit par la faveur imméritée du seul homme, Jésus Christ, ont été bien plus abondants pour beaucoup ! 16 De même, il y a une différence entre le don gratuit et la façon dont les choses se sont passées à cause de ce seul homme qui a péché. Car le jugement qui a suivi une seule faute a été une condamnation, mais le don qui a suivi beaucoup de fautes a été une déclaration de justice. 17 Car si, par la faute de ce seul homme, la mort a régné à cause de lui seul, ceux qui reçoivent l’abondance de la faveur imméritée et du don gratuit de la justice régneront à bien plus forte raison dans la vie grâce à cette seule personne, Jésus Christ !

Beaucoup d'enseignements dans ce texte :

1)une nouvelle fois, la responsabilité du premier homme Adam est rappelée. Le péché porte ici le nom de "faute" et il reste responsable de la mort de beaucoup.
2) c'est l'action d'un autre, Jésus, appelé "homme", l'équivalence d'Adam, un second Adam, qui va permettre la solution.
3) Paul oppose le jugement provoquant la mort de tous les humains, à la faveur imméritée de Dieu qui va annuler la condamnation.

Romains 5:18 ajoute :
Ainsi donc, de même qu’une seule faute a eu pour conséquence que des hommes de toutes sortes ont été condamnés, de même aussi un seul acte de justification a pour conséquence que des hommes de toutes sortes sont déclarés justes pour la vie. 19 Car de même que par la désobéissance de ce seul homme beaucoup ont été rendus pécheurs, de même aussi par l’obéissance de cette seule personne beaucoup seront rendus justes.

S'il fallait encore lever un doute, ce texte fera l'affaire. Paul nous explique que les hommes de toutes sortes ont été condamnés à cause d'une seule faute, celle d'Adam, c'est donc bien le péché d'Adam la cause de la mort commune à tous les humains.

Le retour à la vie éternelle est ici déclaré possible par l'acte unique de justification produit par Jésus. C'est donc un acte qui justifie, non pas Jésus qui n'avait pas besoin de cet acte pour être juste, mais des hommes de toutes sortes selon Paul. Et il ajoute : pour la vie..

Mais Paul poursuit :

Pour que, de même que le péché a régné avec la mort, de même aussi la faveur imméritée règne par la justice qui mène à la vie éternelle par Jésus Christ notre Seigneur.

Paul insiste, la mort est associée au péché alors que l'acte d'amour de Jésus est déclaré comme menant à la vie éternelle.

Poursuivons.

Puisque nous sommes morts par rapport au péché, comment pourrions-nous continuer à vivre encore en lui ? 3 Ou bien ne savez-vous pas que nous tous qui avons été baptisés dans Christ Jésus, nous avons été baptisés dans sa mort ? 4 Nous avons donc été enterrés avec lui par notre baptême dans sa mort, afin que, de même que Christ a été ressuscité par la gloire du Père, nous aussi nous menions une vie nouvelle. 5 Si nous nous sommes unis à lui dans la ressemblance de sa mort, à coup sûr nous serons aussi unis à lui dans la ressemblance de sa résurrection. 6 En effet, nous savons que notre vieille personnalité a été clouée au poteau avec lui, pour que notre corps pécheur soit privé de sa force, pour que nous ne continuions plus d’être les esclaves du péché. 7 Car celui qui est mort a été acquitté de son péché

Ce texte, très spirituel, demande une bonne connaissance pour être compris.

Qu'est ce qu'être mort par rapport au péché . Pierre utilisera la même idée : 1 Pierre 2:24 : Il a porté lui-même nos péchés dans son propre corps sur le poteau, afin que nous puissions mourir en ce qui concerne les péchés et vivre pour la justice. Et « par ses blessures vous avez été guéris »

Il y a donc un lien direct entre le fait que Jésus porte nos péchés en les prenant sur lui et en mourant à notre place, et le fait que cela permet au chrétien de mourir en ce qui concerne les péchés.

Mourir en ce qui concerne les péchés signifie donc ne plus être esclaves des péchés. Paul l'explique au verset 19:
À cause de la faiblesse de votre chair, j’emploie des expressions que les humains connaissent bien ; car de même que vous avez rendu vos corps esclaves de l’impureté et du mépris de la loi afin d’accomplir des actions méchantes, ainsi maintenant rendez vos corps esclaves de la justice afin d’accomplir des actions saintes. 20 Car lorsque vous étiez les esclaves du péché, vous étiez libres par rapport à la justice.

Puis Paul ajoute :
En effet, nous savons que notre vieille personnalité a été clouée au poteau avec lui, pour que notre corps pécheur soit privé de sa force, pour que nous ne continuions plus d’être les esclaves du péché. 7 Car celui qui est mort a été acquitté de son péché.

Ici Paul établit un constat : le sacrifice de Jésus a pour effet le pardon des péchés des gens repentants ayant besoin de changer leur personnalité pécheresse. C'est ainsi que Paul dit que cette personnalité pécheresse meure avec Jésus sur le poteau.
Il indique que c'est pour que le corps pécheur soit privé de force et donc meurt
Notez que Paul parle du corps pécheur, et non pas du corps seulement. Ce qui meurt avec Jésus, c'est bien la partie pécheresse d'un individu croyant et souhaitant se repentir.

Le verset 7 se présente comme une justification et non pas comme une conséquence puisqu'il commence par la conjonction "car".

La construction de cette phrase , affirmation 1 + affirmation 2 car règle n°3, est typique d'une démonstration logique.

C'est parce que celui qui est mort est acquitté de son péché, qu'il est possible que notre vieille personnalité et que notre corps pécheur meurent sur le poteau avec Jésus puisque Jésus prend sur lui la condamnation à mort qui pèse sur notre tête.

Ainsi, la règle "celui qui est mort a été acquitté de son péché", est d'ordre générale et s'applique à tous les humains rachetables.

Que trouvons nous derrière cette règle rappelée par Paul.

Tout simplement une vérité juridique de base.

Lorsque vous commettez un délit, vous êtes jugés pour cela et la loi prévoit une sanction. Par exemple, nous avons pris l'habitude des sanctions à 135 € lors du covid.
Imaginons que quelqu'un commettre une telle faute, il va être verbalisé par la police et recevoir un jugement avec la sanction : payer 135 €.
Il va s'acquitter de cette amande.
L'affaire s'arrête là et cette personne n'entendra plus jamais parler de ce jugement.
En payant l'amande, cet individu a éteint l'action juridique.
Normal, la sanction a été appliquée. Personne ne comprendrait d'être sanctionné deux fois pour la même faute.

Quel est donc la conséquence du péché dans la bible : la mort . Nous l'avons vu en détail.
Que se passe t'il quand un homme meurt. Il paie de prix de ses péchés.
Nous pouvons donc affirmer comme Paul que celui qui est mort a été acquitté de ses péchés puisqu'il a subi la sentence correspondant à ses péchés. Il ne doit plus rien.

Vous me direz que ça ne change pas grand chose . En fait, ça change tout car cela explique qu'un individu qui ressuscite n'est plus accusé pour ce qu'il a fait avant de mourir.

Avons nous des preuves que Dieu applique cette règle ?

Tout à fait et notamment en Rév 20 où les co-héritiers de Jésus sont ressuscités en étant immédiatement "saints" et intouchables pour la seconde mort.

Lisez bien ce texte, les futurs rois et prêtres sont déclarés définitivement immortels à leur résurrection ce qui démontre l'idée que la mort a effacé tout péché les concernant aussi.
C’est là la première résurrection. 6 Heureux et saints tous ceux qui ont part à la première résurrection ; sur eux, la deuxième mort n’a pas de pouvoir, mais ils seront prêtres de Dieu et du Christ, et ils régneront avec lui pendant les 1 000 ans.



a suivre.
Modifié en dernier par agecanonix le 26 janv. 2022, 14:07, modifié 4 fois.

keinlezard

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 6329
Enregistré le : 08 oct. 2012, 04:08
Réponses : 1

Re: Le péché, son histoire, ses conséquences

Ecrit le 26 janv. 2022, 10:47

Message par keinlezard »

Hello,

Seulement ne t'es tu pas trompé de section nous ne sommes pas dans la section enseignement TJ .. donc es tu simplement prêt à ce que l'on ne valide pas tes "conclusions" ... puisque tu exiges
Je m'adresserais ici exclusivement aux lecteurs qui veulent comprendre, qui n'ont pas d'idées préconçues, qui n'ont pas de compte à régler avec les TJ, qui ne sont pas en guerre avec notre communauté, mais qui veulent comprendre à l'aide d'arguments bien étayés, logiques et validés par la bible.
Il faut faire de même et toi même être sans idées préconçues :)

cordialement
Adopter les règles de Crocker autorise vos interlocuteurs à optimiser leur message pour le transfert d'informations sans se préoccuper d'amabilités. Elles imposent que vous acceptiez l'entière responsabilité du fonctionnement de votre esprit – si on vous offense, c'est de votre faute.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Lee_Daniel_Crocker

ronronladouceur

[Religion] agnostique
Avatar du membre

Messages : 2419
Enregistré le : 21 déc. 2008, 22:43

Re: Le péché, son histoire, ses conséquences

Ecrit le 26 janv. 2022, 11:13

Message par ronronladouceur »

agecanonix a écrit : 26 janv. 2022, 09:01 Je m'adresserais ici exclusivement aux lecteurs qui veulent comprendre, qui n'ont pas d'idées préconçues, qui n'ont pas de compte à régler avec les TJ, qui ne sont pas en guerre avec notre communauté, mais qui veulent comprendre à l'aide d'arguments bien étayés, logiques et validés par la bible.
Déjà prendre la Bible comme caution quant à la vérité objective est plutôt douteux vu que la Bible n'est pas fiable 'pour tout'... En ce sens, je serais plutôt porté à croire un autre dieu qui dirait que la Bible n'est pas de source autorisée (Walsch...)...

Pour la suite de votre message, j'y ai vu une occasion de l'étudier sous l'ange cinématographique...

agecanonix

* [ Aucun rang ] *

Messages : 13036
Enregistré le : 25 déc. 2009, 17:55

Re: Le péché, son histoire, ses conséquences

Ecrit le 26 janv. 2022, 11:51

Message par agecanonix »

ronronladouceur a écrit : 26 janv. 2022, 11:13 Déjà prendre la Bible comme caution quant à la vérité objective est plutôt douteux vu que la Bible n'est pas fiable 'pour tout'...
Cette discussion n'est donc pas pour vous.. Il faut bien des règles pour avancer, dans mon explication la règle est que la bible est fiable.

Désolé pour vous mais ce préalable est indispensable.

papy

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 10694
Enregistré le : 22 mai 2013, 02:59

Re: Le péché, son histoire, ses conséquences

Ecrit le 26 janv. 2022, 12:11

Message par papy »

agecanonix a écrit : 26 janv. 2022, 11:51 Seule la bible fera autorité, nous la considérerons comme émanant de Dieu avec un enseignement unique qui n'a pas varié avec le temps.
Avant que l'on découvre cet imposture , la Bible était-elle aussi fiable ?

CONCLUSION COURTE
Quelques manuscrits et versions de date plus récente donnent après Marc 16:8 la conclusion courte que voici :
Mais toutes les choses qui [leur] avaient été ordonnées, elles les racontèrent brièvement à ceux qui étaient dans l’entourage de Pierre. D’autre part, après ces choses, Jésus lui-même envoya par leur intermédiaire de l’est à l’ouest la proclamation sacrée et incorruptible du salut éternel.
CONCLUSION LONGUE
Certains manuscrits (ACD) et certaines versions (VgSyc,p) de date ancienne ajoutent la longue conclusion que voici, mais qui manque dans אBSysArm :
9 Après qu’il fut ressuscité tôt le premier jour de la semaine, il apparut d’abord à Marie la Magdalène, de qui il avait expulsé sept démons. 10 Elle alla porter la nouvelle à ceux qui avaient été avec lui, car ils étaient dans le deuil et pleuraient. 11 Mais eux, lorsqu’ils entendirent qu’il avait pris vie et qu’il avait été vu par elle, ne crurent pas. 12 De plus, après ces choses, il apparut sous une autre forme à deux d’entre eux qui marchaient : ils se rendaient à la campagne ; 13 et ils revinrent et portèrent la nouvelle aux autres. On ne crut pas non plus ceux-ci. 14 Mais plus tard il apparut aux onze eux-mêmes pendant qu’ils étaient étendus à table, et il [leur] reprocha leur manque de foi et leur dureté de cœur, parce qu’ils n’avaient pas cru ceux qui l’avaient vu relevé d’entre les morts. 15 Et il leur dit : “ Allez dans le monde entier et prêchez la bonne nouvelle à toute la création. 16 Celui qui croit et est baptisé sera sauvé, mais celui qui ne croit pas sera condamné. 17 De plus, les signes que voici accompagneront ceux qui croiront : En se servant de mon nom, ils expulseront des démons, ils parleront en langues, 18 et avec leurs mains ils prendront des serpents, et s’ils boivent quelque chose de mortel, cela ne leur fera aucun mal. Ils poseront les mains sur les malades, et ceux-ci se rétabliront. ”
Modifié en dernier par papy le 26 janv. 2022, 12:18, modifié 1 fois.
Vérifiez toutes choses ; tenez ferme ce qui est excellent.(1 Thes 5 : 21)

MonstreLePuissant

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 27227
Enregistré le : 20 févr. 2004, 13:29

Re: Le péché, son histoire, ses conséquences

Ecrit le 26 janv. 2022, 12:13

Message par MonstreLePuissant »

agecanonix a écrit :mais qui veulent comprendre à l'aide d'arguments bien étayés, logiques et validés par la bible.
Comprenez : « en manipulant les textes, en les sortant de leur contexte, en passant sous silence tous les textes qui me contredise ».

Rappelez vous qu'agecanonix croit qu'une génération est élastique grâce aux explications fournis par la WT. Quel crédit peut-on accorder à ses explications ?

:face-with-tears-of-joy: Bref ! Si quelqu'un veut une explication sérieuse sur ce sujet, il y a d'autres personnes ici capables de les lui donner (on oublie prisca).
« La Bible se laisse pas faire, dès lors où vous introduisez un enseignement non conforme, la bible vous rattrape toujours quelque part. » - Agecanonix

ESTHER1

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 2891
Enregistré le : 01 janv. 2016, 14:08
Réponses : 1

Re: Le péché, son histoire, ses conséquences

Ecrit le 26 janv. 2022, 12:49

Message par ESTHER1 »

la loi de Moîse a été accomplie mais pas abolie. Avec le sacrifice de JESUS nous sommes passés de l'un à l'autre d'où l' importance de l' EVANGILE.

MonstreLePuissant

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 27227
Enregistré le : 20 févr. 2004, 13:29

Re: Le péché, son histoire, ses conséquences

Ecrit le 26 janv. 2022, 13:09

Message par MonstreLePuissant »

ESTHER1 a écrit : 26 janv. 2022, 12:49 la loi de Moîse a été accomplie mais pas abolie. Avec le sacrifice de JESUS nous sommes passés de l'un à l'autre d'où l' importance de l' EVANGILE.
Evangile selon Saint Moroni

1. Tu arrêteras de faire la promotion de tes livres sur le forum.
« La Bible se laisse pas faire, dès lors où vous introduisez un enseignement non conforme, la bible vous rattrape toujours quelque part. » - Agecanonix

ESTHER1

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 2891
Enregistré le : 01 janv. 2016, 14:08
Réponses : 1

Re: Le péché, son histoire, ses conséquences

Ecrit le 26 janv. 2022, 13:14

Message par ESTHER1 »

Et toi tu arrêteras de faire LA CENSURE ,
Il faut consulter un PSY !

ronronladouceur

[Religion] agnostique
Avatar du membre

Messages : 2419
Enregistré le : 21 déc. 2008, 22:43

Re: Le péché, son histoire, ses conséquences

Ecrit le 26 janv. 2022, 14:20

Message par ronronladouceur »

agecanonix a écrit : 26 janv. 2022, 11:51 Cette discussion n'est donc pas pour vous.. Il faut bien des règles pour avancer, dans mon explication la règle est que la bible est fiable.
Désolé pour vous mais ce préalable est indispensable.
Il faut faire attention et ne pas modifier mon message : j'avais écrit la Bible n'est pas fiable 'pour tout'...

Et quoi qu'il en soit, je n'ai pas à attendre votre permission pour réagir à un message ou l'autre...

Plus au cœur même de la problématique, je dirais qu'il y a un préalable à votre préalable, c'est d'au moins s'assurer que votre ou vos prémisses sont vraies.

Ainsi il ne suffit d'affirmer que la Bible est fiable et vraie ou que le texte de la Genèse est vrai et fiable pour qu'ils le soient. Il s'agit donc ici de s'entendre sur le fait que la Genèse ne correspond pas à une histoire vraie, mais à un mythe, une oeuvre d'imagination... Sinon, eh bien, on peut faire parler les personnages, leur coller des sentiments, etc., leur faire dire et vivre ce qu'on veut...

Et conclusion qui s'impose ici au vu de la Genèse, comment cette fiction pourrait-elle se transformer en événement qui a eu lieu sans une invocation abracadabrantesque?

Mais, comme dans le bon vieux temps, on peut faire une analyse des personnages même s'ils n'ont jamais existé...

Pollux

[ Christianisme ]
Avatar du membre

Messages : 5184
Enregistré le : 27 janv. 2019, 20:17
Réponses : 1
Localisation : À l'est d'Éden

Re: Le péché, son histoire, ses conséquences

Ecrit le 26 janv. 2022, 14:38

Message par Pollux »

ronronladouceur a écrit : 26 janv. 2022, 14:20 Et conclusion qui s'impose ici au vu de la Genèse, comment cette fiction pourrait-elle se transformer en événement qui a eu lieu sans une invocation abracadabrantesque?
On n'est pas obligé de tout interpréter au pied de la lettre.

Les histoires bibliques peuvent aussi s'interpréter de façon spirituelle ou symbolique.

agecanonix

* [ Aucun rang ] *

Messages : 13036
Enregistré le : 25 déc. 2009, 17:55

Re: Le péché, son histoire, ses conséquences

Ecrit le 26 janv. 2022, 14:45

Message par agecanonix »

Poursuivons nos recherches.

Nous avons vu que le péché est la cause de la mort. Je vous renvoie à mon précédent message.

Le sacrifice de Jésus vient donc pardonner les péchés et va agir de façon différente en fonction de la situation de chacun.

Pour un individu vivant quand Jésus intervient ( le cas de la grande foule) : l'individu est jugé sur sa position spirituelle au moment de cette intervention. S'il est chrétien, tous ses péchés sont pardonnés, sans exception, et il passe vivant la grande tribulation victorieusement pour se retrouver vierge de toute punition au début des 1000 ans. Seulement, il n'est pas devenu parfait et non pécheur à ce moment là. Comme les ressuscités, il va se parfaire pendant les 1000 ans.

Pour un élu qui meurt donc avant l'intervention de Dieu, il a déjà été choisi par Dieu qui lui a donné son esprit, à sa mort Jésus sait si ce chrétien oint est resté fidèle, bien qu'imparfait, jusqu'à la fin. Pour les oints fidèles la résurrection est le résultat de ce contrôle de Jésus ce qui fait qu'elle valide leur immortalité. Un chrétien oint non fidèle ne ressuscitera donc jamais.

Pour un fidèle ou un injuste qui est mort avant l'intervention de Jésus, récemment ou depuis des siècles, la mort a payé le prix de leurs péchés commis avant leur mort. Comme la grande foule, il ressuscite en étant vierge de tout jugement et va pouvoir, tout au long des 1000 ans, montrer sa fidélité à Dieu.

Important : tout humain ayant commis un péché impardonnable ne sera jamais ressuscité, alors ne craignez pas de croiser pendant les 1000 ans, des monstres irréformables. C'est Dieu qui choisit ceux qui reviendront. C'est donc une garantie.

Pendant les 1000 ans, la valeur du sacrifice de Jésus reste entière, tout péché involontaire sera pardonné à la seule condition d'un repentir sincère, repentir dont le juge sera Jésus, capable de lire les pensées en toute impartialité.

Comme en Israel, les oints prêtres agiront pour aider les humains à se débarrasser de leurs péchés résiduels, lesquels seront de plus en plus rares .

A la fin des 1000 ans Satan est relâché pour, précise la bible, tenter à nouveau les nations. Certains le suivront et disparaîtront avec lui. Les autres, devenus saints puisque parfaits et sans aucun péché, obtiendront enfin une vie sans fin, la même que celle perdu par Adam en genèse.

Nous retrouvons d'ailleurs, en Révélation, le retour des arbres de vie, comme en Eden. La boucle est bouclée et aucun humain, sans aucune exception, n'est oublié.
ronron.. a écrit :Ainsi il ne suffit d'affirmer que la Bible est fiable et vraie ou que le texte de la Genèse est vrai et fiable pour qu'ils le soient. Il s'agit donc ici de s'entendre sur le fait que la Genèse ne correspond pas à une histoire vraie, mais à un mythe, une oeuvre d'imagination... Sinon, eh bien, on peut faire parler les personnages, leur coller des sentiments, etc., leur faire dire et vivre ce qu'on veut...

Et conclusion qui s'impose ici au vu de la Genèse, comment cette fiction pourrait-elle se transformer en événement qui a eu lieu sans une invocation abracadabrantesque?
C'est pour cette raison que je ne répondrais pas à vos messages sur ce thème puisque par nature vous êtes hors sujet.

J'ai bien posé le cadre et les conditions de ce fil : considérer la bible comme fiable à 100 %.

Si vous ne le croyez pas, c'est votre choix le plus légitime, mais introduire ce débat ici vient altérer les conditions de cette discussion.

J'imagine que vous allez insister et moi j'insisterais à ne pas vous répondre sur ce thème.

Je le rappelle: que dit la bible sur le péché ? Il n'est pas : la bible est elle fiable ?

cordialement

estra2

* [ Aucun rang ] *

Messages : 1930
Enregistré le : 24 sept. 2020, 11:06

Re: Le péché, son histoire, ses conséquences

Ecrit le 26 janv. 2022, 16:23

Message par estra2 »

La Bible avez-vous dit ? Pas un seul verset dans le dernier commentaire d'Agécanonix, que des affirmations d'autorité......

RT2

* [ Aucun rang ] *

Messages : 11298
Enregistré le : 09 juil. 2015, 15:23

Re: Le péché, son histoire, ses conséquences

Ecrit le 26 janv. 2022, 16:52

Message par RT2 »

ronronladouceur a écrit : 26 janv. 2022, 14:20 Il faut faire attention et ne pas modifier mon message : j'avais écrit la Bible n'est pas fiable 'pour tout'...
Donc du coup c'est fiable uniquement quand cela va dans votre sens :zipper-mouth-face: :thinking-face:

Pourtant, la désobéissance d'Adam a bien eu des conséquences sur toute sa descendance. Mais bon, il n'y a que l'être humain pour avoir inventé la cancelled culture et le wokisme ou le communisme ou les poupées sans visage et j'en passe. :unamused-face:

A vrai dire l'être humain passe son temps à remettre en cause l'ordre originel que Dieu a établi, mais bon. Et fait très étonnant la Bible est probablement le meilleur livre de la compréhension du comportement actuel de l'être humain qui soit au monde.

agecanonix

* [ Aucun rang ] *

Messages : 13036
Enregistré le : 25 déc. 2009, 17:55

Re: Le péché, son histoire, ses conséquences

Ecrit le 26 janv. 2022, 17:15

Message par agecanonix »

Poursuivons.

Nous avons vu au tout début de ce fil que le "péché", la désobéissance, avait modifié radicalement l'avenir de l'homme. Genèse 1 et 2.

Alors que ce dernier vivait dans un cadre composé d'arbres nombreux dont l'un d'entre eux lui assurait une vie sans fin, le non respect d'une seule restriction lui a fait quitter ce cadre et se voir interdire l'accès à l'arbre qui garantissait sa vie éternelle.

Il est vrai que la faute est de taille, elle a consisté à penser que Dieu lui mentait, pire, qu'il le privait du moyen de devenir comme lui, capable de décider lui-même, sans erreur possible, de ce qui était bien ou mal.

On s'en fou donc du fruit, il se serait agi de plein d'autres choses que la faute serait aussi grave.

Un binôme est apparu à ce moment là, binôme inconnu pour l'homme jusque là. Le couple péché/mort.

Paul en Romains 5 indique qu'en cette occasion là, la mort s'est abattue sur tous les hommes, par effet de contagion.

Tout le reste de la bible n'est plus que la narration et l'explication de ce que Dieu a mis en œuvre pour résoudre ce problème sans avoir à abandonner les hommes à leur triste sort, qui consiste à se détruire avec la terre qui les porte.

Le but : faire disparaître la mort. I Cor 1 5 nous raconte que Jésus va mener cette mission en soumettant la mort avant de se soumettre lui aussi, dans un dernier geste, à son Dieu et Père.

Rév 21, quelques mots avant la fin de la bible, confirme que le but sera atteint : La mort ne sera plus.

Tout cela dans un cadre terrestre que Hébreux 2:5 confirme s'il le fallait encore.

Pour bien comprendre ce processus il faut bien assimiler les différentes nuances du problème.

1) l'homme est incapable de se gérer lui-même. Quand on observe des fourmis, des abeilles, on se rend compte que ces animaux sont fait pour vivre ensemble sans le moindre problème, si petit soit il.

L'homme, lui, dès lors où il n'est pas seul, est déjà irrémédiablement un problème pour l'autre ou les autres. Des problèmes d'ego, de jalousie, d'égoïsme viennent toujours, sans jamais la moindre exception, gripper les rouages des plus beaux, des plus généreux projets humains.

Vous proposez une solution magnifique à une groupe d'humains, très vite la moitié d'entre eux s'y opposera. L'homme n'est pas conçu pour se diriger seul.

La preuve ? C'est qu'il ne le fait jamais, tous les humains appartiennent à des groupes avec des leaders, des chefs. On retrouve là le naturel de l'homme. Seulement, ce naturel ne prévoyait pas que le chef soit un homme, mais Dieu.

En interdisant à l'homme un certain fruit, Dieu se moquait bien du fruit, ce qu'il voulait enseigner c'est que l'humain devait faire confiance à son créateur et ne jamais mettre en doute les instructions que celui-ci lui donnait.

Malheureusement l'accident est arrivé, avec l'aide d'un tiers.

Pour remédier à ce problème, il est devenu nécessaire que tous les humains que Dieu veut sauver se retrouvent à devoir agir à la même situation qui a fait chuter Adam. La démonstration de la confiance en Dieu.

Pourquoi pensez vous que l'on réclame la foi aux humains ? La foi est une forme de confiance et le problème est là.

C'est pour cette raison que ceux qui pensent que le sacrifice de Jésus est un acte qui ne réclame aucune contre partie, se trompent lourdement.

La mort de Jésus ouvre une porte, celle de la réconciliation avec Dieu, du pardon des péchés, mais encore faut-il la franchir cette porte en disant à Dieu : je te fais confiance, tu es celui que je reconnais légitime pour décider ce qui est bien ou mal pour moi.

C'est pour cette raison que tous les humains, morts ou vivants, devront se trouver en situation individuelle de montrer cette confiance.

Les oints en restant fidèles jusqu'à la mort . Les vivants en traversant une grande tribulation qui réclamera du courage et une prise de position dangereuse pour eux compte tenu du climat où cela se passera.

Les morts, justes et injustes, ressuscités, qui, pendant les 1000 ans, pourront grandir et se développer spirituellement pour être en position, s'ils le souhaitent, de résister aux dernières tentations de Satan avant sa mort.

Aucun humain n'aura la vie éternelle sans avoir à démontrer sa foi dans une situation identique, en intensité, à celle qu'a connu Adam.

Aucun humain n'aura la vie éternelle par hasard ou en se demandant comment cela se fait. Tous devront non seulement avoir confiance, ou foi en Dieu, mais en plus tous devront le prouver dans une situation qui réclamera un vrai courage, une vraie volonté, face à un vrai risque.

Le christianisme a muté avec le temps. fait de gens actifs, engagés au début, il est devenu sans risques, sans engagement, sans goût.

Je suis toujours étonné de voir des gens parler des 1000 ans sans jamais se demander à quoi ils servent. Comme si Dieu avait besoin d'une pause après avoir agi contre les nations.

Et pourquoi Jésus serait il roi, avec les 144000 pendant ces 1000 ans s'il ne s'y passe rien ?

La mort, nous l'avons vu, c'est l'anomalie dans le projet de Dieu. L'homme disposait d'un arbre de vie pour ne jamais mourir et il a fallu l'en éloigner. Jésus a pour mission de supprimer la mort, la vie éternelle est constamment promise aux humains. On sent bien que la mort n'a pas sa place dans ce tableau, comme une verrue affreuse sur un beau visage.
La bible n'arrête pas de nous dire que Jésus est mort pour que nous ne mourrions plus. C'est l'objectif, mais malheureusement beaucoup ne s'inquiètent pas des moyens pour y parvenir.

c'est dommage.

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Watchtower »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 8 invités