interprétation contradictoire du coran sur la "crucifixion "

Forum Chrétien / Musulman / Judaisme Bible -Thora face au Coran. Lire la charte du forum religion.

Règles du forum
Le dialogue interreligieux est une forme organisée de dialogue entre des religions ou spiritualités différentes. Ultérieurement, la religion a considéré l'autre comme n'étant pas la vérité révélée. C'est ainsi que les premiers contacts entre l'islam et le christianisme furent souvent difficiles, et donnèrent lieu à des guerres impitoyables comme les croisades.
Répondre
Arké

[ Christianisme ]
Avatar du membre

Messages : 5487
Enregistré le : 06 avr. 2015, 08:40

Re: interprétation contradictoire du coran sur la "crucifixion "

Ecrit le 29 nov. 2021, 02:53

Message par Arké »

Seleucide a écrit : 27 nov. 2021, 08:31 Le problème, c'est que nous ne savons pas ce que le Coran désigne par le terme : injīl. De prime abord, il y a trop de contradictions entre les évangiles canoniques et le Coran pour que celui-ci demande de se référer à ceux-là. Alors, qu'est-ce que l'injīl coranique ? J'ai lu quelques avis de savants musulmans sur le sujet. Ils disaient, entre autres, que l'injīl avait été révélé en sourates et que, parmi celles-ci, il y avait une sourate nommée : sourate des paraboles. Le Coran ne dit rien de tout cela, bien sûr, et il est douteux qu'un chrétien y reconnaisse l'évangile. Le problème demeure donc : il y a une inadéquation entre le prêche coranique et ce que les chrétiens ont, en fait d'évangiles.
Quand tu dis "nous ne savons pas..." tu parles de ta famille ? Parce que dans la Parole d'Allah, "Injil" signifie "la bonne nouvelle".
Oui c'est bien la bonne nouvelle contenue dans le Nouveau testament, dans les 27 livrets qui suivent les 39 de l'ancien testament.

Les contradictions que l'on peut y voir sont utiles pour donner de la force au Coran, pour l'isoler du christianisme et du judaïsme, cependant ces différences s'estompent lorsqu'on étudie sérieusement les Livres.
Les avis des savants musulmans sur la question sont aussi fiables que les avis des savants catholiques sur le statut de Marie.
Si tu te fies à eux plutôt qu'à la logique divine, tu finiras en polythéiste pensant être monothéiste.

Les savants juifs disent bien que Jésus n'était pas le Messie, non ? Et que sa mère était une pro.....! Et ce sont des savants hautement décorés en Israël et reconnus comme tels par des chrétiens et musulmans de haut rang :rolling-on-the-floor-laughing: :rolling-on-the-floor-laughing:

Bref, faut pas écouter les cadors religieux, ce sont des égareurs d'âmes.

Ajouté 8 minutes 34 secondes après :
enso a écrit : 28 nov. 2021, 10:13 meme question que pour salam
le coran joue avec les sens de vivant et mort
pour le coran le martyr est il vivant ou mort ?
celon le coran jesus est il martyr ou pas ?
donc jesus est il vivant ou mort ?


pareil pour celui qui dort est il vivant celon le coran ou mort ?
pareil pour le kafir est il vivant ou mort celon le coran ?

meme question pour les pierres celon le coran sont elle vivante ou mort ?

une fois que tu aura repondu a ces question tu comprendra mieu le style et les subtilité du coran
Quand un musulman meurt, pour qui est-il mort ?
Pour les hommes ou pour Allah ?

Pour les hommes évidemment puisque la personne ne répond plus à aucune sollicitation et fini par se décomposer.
Pour Allah, la personne est toujours vivante puisqu'Il va la juger.

Si un musulman s'interroge sur un sujet, qu'il consulte les Livres descendus avant pour élucider le mystère.
Si un chrétien s'interroge sur un sujet, qu'il consulte l'ancien testament et le Coran pour élucider le mystère.
Et surtout, qu'ils cessent de consulter leurs chefs religieux, ce sera mieux pour eux.

Seleucide

[Modérateur]
[Modérateur]
Avatar du membre

Messages : 3569
Enregistré le : 03 déc. 2014, 14:59

Re: interprétation contradictoire du coran sur la "crucifixion "

Ecrit le 29 nov. 2021, 08:08

Message par Seleucide »

Arké a écrit : 29 nov. 2021, 03:02 Quand tu dis "nous ne savons pas..." tu parles de ta famille ?
Merci de rester courtois.
Arké a écrit : 29 nov. 2021, 03:02Parce que dans la Parole d'Allah, "Injil" signifie "la bonne nouvelle". Oui c'est bien la bonne nouvelle contenue dans le Nouveau testament, dans les 27 livrets qui suivent les 39 de l'ancien testament.

Les contradictions que l'on peut y voir sont utiles pour donner de la force au Coran, pour l'isoler du christianisme et du judaïsme, cependant ces différences s'estompent lorsqu'on étudie sérieusement les Livres.
Les avis des savants musulmans sur la question sont aussi fiables que les avis des savants catholiques sur le statut de Marie.
Si tu te fies à eux plutôt qu'à la logique divine, tu finiras en polythéiste pensant être monothéiste.

Les savants juifs disent bien que Jésus n'était pas le Messie, non ? Et que sa mère était une pro.....! Et ce sont des savants hautement décorés en Israël et reconnus comme tels par des chrétiens et musulmans de haut rang :rolling-on-the-floor-laughing: :rolling-on-the-floor-laughing:

Bref, faut pas écouter les cadors religieux, ce sont des égareurs d'âmes.
Tu ne considères pas qu'il y a des contradictions entre le NT et le Coran, c'est ton droit. N'importe quel autre chrétien ou musulman tiendra l'exacte opinion opposée. Je ne tiens d'ailleurs pas à discuter avec des personnes confessant une foi hétérodoxe, selon les canons chrétiens et islamiques. Les élucubrations de tout un chacun ne m'intéressent pas dès lors qu'elles sortent du cadre islamique et chrétien traditionnel. Bonne journée.
Il faut d'abord avoir raison. Une idée fausse est une idée fausse.

enso

* [ Aucun rang ] *

Messages : 1420
Enregistré le : 15 déc. 2019, 15:42

Re: interprétation contradictoire du coran sur la "crucifixion "

Ecrit le 29 nov. 2021, 08:19

Message par enso »

Arké a écrit : 29 nov. 2021, 03:02
Pour Allah, la personne est toujours vivante puisqu'Il va la juger.
ok donc tu admet qu'un martyr est toujours vivant
donc une personne que l'on considere mort et pour le musulman vivante
car le coran incite à dire que le martyr n'est pas mort mais bien vivante
donc tu voi que la disctinction entre mort et vivant en islam est loin d'etre claire

154 وَلَا تَقُولُوا لِمَن يُقْتَلُ فِي سَبِيلِ اللَّهِ أَمْوَاتٌ بَلْ أَحْيَاءٌ وَلَكِن لَّا تَشْعُرُونَ
Et ne dites pas de ceux qui sont tués dans le sentier d'Allah qu'ils sont morts.
Au contraire ils sont vivants,
mais vous en êtes inconscients.


et pour complexifié encore le sujet je te rappel que celon le coran
les pierre sont decrite comme etant vivante elle ont meme des emotions et font des choix


74 ثُمَّ قَسَتْ قُلُوبُكُم مِّن بَعْدِ ذَلِكَ فَهِيَ كَالْحِجَارَةِ أَوْ أَشَدُّ قَسْوَةً وَإِنَّ مِنَ الْحِجَارَةِ لَمَا يَتَفَجَّرُ مِنْهُ الْأَنْهَارُ وَإِنَّ مِنْهَا لَمَا يَشَّقَّقُ فَيَخْرُجُ مِنْهُ الْمَاءُ وَإِنَّ مِنْهَا لَمَا يَهْبِطُ مِنْ خَشْيَةِ اللَّهِ وَمَا اللَّهُ بِغَافِلٍ عَمَّا تَعْمَلُونَ
Puis, et en dépit de tout cela, vos cœurs se sont endurcis; ils sont devenus comme des pierres ou même plus durs encore; car il y a des pierres d'où jaillissent les ruisseaux, d'autres se fendent pour qu'en surgisse l'eau, d'autres s'affaissent par crainte d'Allah. Et Allah n'est certainement jamais inattentif à ce que vous faites
B:ec/g/ergosystem-ecophenomenologie-stimung-heideger :T:dma:emr:osv:aprem:sfie:boite:4E:5R:humble
coincidentia opposiorum (jam bayn al-naqidayn)

olma

* [ Aucun rang ] *

Messages : 2034
Enregistré le : 05 oct. 2015, 07:33

Re: interprétation contradictoire du coran sur la "crucifixion "

Ecrit le 29 nov. 2021, 13:27

Message par olma »

enso a écrit : 29 nov. 2021, 08:19 ok donc tu admet qu'un martyr est toujours vivant
donc une personne que l'on considere mort et pour le musulman vivante
car le coran incite à dire que le martyr n'est pas mort mais bien vivante
donc tu voi que la disctinction entre mort et vivant en islam est loin d'etre claire

154 وَلَا تَقُولُوا لِمَن يُقْتَلُ فِي سَبِيلِ اللَّهِ أَمْوَاتٌ بَلْ أَحْيَاءٌ وَلَكِن لَّا تَشْعُرُونَ
Et ne dites pas de ceux qui sont tués dans le sentier d'Allah qu'ils sont morts.
Au contraire ils sont vivants,
mais vous en êtes inconscients.


et pour complexifié encore le sujet je te rappel que celon le coran
les pierre sont decrite comme etant vivante elle ont meme des emotions et font des choix


74 ثُمَّ قَسَتْ قُلُوبُكُم مِّن بَعْدِ ذَلِكَ فَهِيَ كَالْحِجَارَةِ أَوْ أَشَدُّ قَسْوَةً وَإِنَّ مِنَ الْحِجَارَةِ لَمَا يَتَفَجَّرُ مِنْهُ الْأَنْهَارُ وَإِنَّ مِنْهَا لَمَا يَشَّقَّقُ فَيَخْرُجُ مِنْهُ الْمَاءُ وَإِنَّ مِنْهَا لَمَا يَهْبِطُ مِنْ خَشْيَةِ اللَّهِ وَمَا اللَّهُ بِغَافِلٍ عَمَّا تَعْمَلُونَ
Puis, et en dépit de tout cela, vos cœurs se sont endurcis; ils sont devenus comme des pierres ou même plus durs encore; car il y a des pierres d'où jaillissent les ruisseaux, d'autres se fendent pour qu'en surgisse l'eau, d'autres s'affaissent par crainte d'Allah. Et Allah n'est certainement jamais inattentif à ce que vous faites
Tu as en partie raison.

c'est un autre monde qui est expliqué.
les versets sont mélanger afin de donner un sens plus moral et pour que l'on ne jette pas ce Livre

17.50. Dis : "Soyez pierre ou fer

2.60. Et [rappelez-vous], quand Moïse demanda de l'eau pour désaltérer son peuple, c'est alors que Nous dîmes : "Frappe le rocher avec ton bâton." Et tout d'un coup, douze sources en jaillirent, et certes, chaque tribu sut où s'abreuver! - "Mangez et buvez de ce qu'Allah vous accorde; et ne semez pas de troubles sur la terre comme des fauteurs de désordre".

7.160. Nous les répartîmes en douze tribus, (en douze) communautés. Et Nous révélâmes à Moïse, lorsque son peuple lui demanda de l'eau : "Frappe le rocher avec ton bâton." Et voilà qu'en jaillirent douze sources. Chaque tribu sut son abreuvoir. Nous les couvrîmes de l'ombre du nuage, et fîmes descendre sur eux la manne et les cailles : "Mangez des bonnes choses que Nous vous avons attribuées." Et ce n'est pas à Nous qu'ils ont fait du tort, mais c'est à eux même qu'ils en faisaient.

je signal à tout hasard que beaucoup de versets sont écrit 2 fois ce ne sont pas des précisions mais des transformations

l'anomalie c'est 12 sources parce que certainement à proximité.

"mais c'est à eux même qu'ils en faisaient."

parce que la source c'est eux même

Arké

[ Christianisme ]
Avatar du membre

Messages : 5487
Enregistré le : 06 avr. 2015, 08:40

Re: interprétation contradictoire du coran sur la "crucifixion "

Ecrit le 30 nov. 2021, 15:38

Message par Arké »

enso a écrit : 29 nov. 2021, 08:19 ok donc tu admet qu'un martyr est toujours vivant
Non, un martyr est une personne décédée pour la cause de Dieu.
Je dis que toute personne qui décède aux yeux des hommes reste bien vivante pour Dieu puisque lui voit et parle aux esprits des morts, Il les juge, les récompense ou les punit.

a écrit :donc une personne que l'on considere mort et pour le musulman vivante
Non, pour Dieu seulement.

a écrit :car le coran incite à dire que le martyr n'est pas mort mais bien vivante
Parce qu'un martyr ne sera "remis à zéro", réincarné si tu veux, il sera complètement éveillé au paradis et ne repartira pas de zéro en tant que nouveau-né contrairement à ceux qui sont chassés du royaume céleste.

a écrit :154 وَلَا تَقُولُوا لِمَن يُقْتَلُ فِي سَبِيلِ اللَّهِ أَمْوَاتٌ بَلْ أَحْيَاءٌ وَلَكِن لَّا تَشْعُرُونَ
Et ne dites pas de ceux qui sont tués dans le sentier d'Allah qu'ils sont morts.
Au contraire ils sont vivants,
mais vous en êtes inconscients.
En rouge c'est ce nos yeux ne peuvent voir (l'âme toujours vivante).
a écrit :et pour complexifié encore le sujet je te rappel que celon le coran
les pierre sont decrite comme etant vivante elle ont meme des emotions et font des choix
Dans la Bible aussi, ce n'est pas nouveau, Jésus étant la pierre principale de l'angle.

enso

* [ Aucun rang ] *

Messages : 1420
Enregistré le : 15 déc. 2019, 15:42

Re: interprétation contradictoire du coran sur la "crucifixion "

Ecrit le 30 nov. 2021, 15:50

Message par enso »

Arké a écrit : 30 nov. 2021, 15:38 Non, un martyr est une personne décédée pour la cause de Dieu.
Je dis que toute personne qui décède aux yeux des hommes reste bien vivante pour Dieu puisque lui voit et parle aux esprits des morts, Il les juge, les récompense ou les punit.



Non, pour Dieu seulement.



Parce qu'un martyr ne sera "remis à zéro", réincarné si tu veux, il sera complètement éveillé au paradis et ne repartira pas de zéro en tant que nouveau-né contrairement à ceux qui sont chassés du royaume céleste.



En rouge c'est ce nos yeux ne peuvent voir (l'âme toujours vivante).


Dans la Bible aussi, ce n'est pas nouveau, Jésus étant la pierre principale de l'angle.
c'est ton avis le coran dit bien le contraire il interdit au musulman de dire que les martyr sont mort

154 وَلَا تَقُولُوا لِمَن يُقْتَلُ فِي سَبِيلِ اللَّهِ أَمْوَاتٌ بَلْ أَحْيَاءٌ وَلَكِن لَّا تَشْعُرُونَ
Et ne dites pas de ceux qui sont tués dans le sentier d'Allah qu'ils sont morts.
Au contraire ils sont vivants,
mais vous en êtes inconscients.

et à l'inverse les mecreant qui eux meme vivant sont decrit comme des morts ...


et non le coran parle pas d'homme comme jesus mais bien de pierre et de montagne qui ont des emotions ... de meme la terre et ciel parle ont des emotion pleur gemisse etc ...

donc le coran a bien sa propre definition de ce qu'est la mort et la vie ...
B:ec/g/ergosystem-ecophenomenologie-stimung-heideger :T:dma:emr:osv:aprem:sfie:boite:4E:5R:humble
coincidentia opposiorum (jam bayn al-naqidayn)

Arké

[ Christianisme ]
Avatar du membre

Messages : 5487
Enregistré le : 06 avr. 2015, 08:40

Re: interprétation contradictoire du coran sur la "crucifixion "

Ecrit le 01 déc. 2021, 01:18

Message par Arké »

enso a écrit : 30 nov. 2021, 15:50 c'est ton avis le coran dit bien le contraire il interdit au musulman de dire que les martyr sont mort

154 وَلَا تَقُولُوا لِمَن يُقْتَلُ فِي سَبِيلِ اللَّهِ أَمْوَاتٌ بَلْ أَحْيَاءٌ وَلَكِن لَّا تَشْعُرُونَ
Et ne dites pas de ceux qui sont tués dans le sentier d'Allah qu'ils sont morts.
Au contraire ils sont vivants,
mais vous en êtes inconscients.
Alors explique moi pourquoi il y a un défilé du martyr dans son cercueil avec toute la famille qui pleure autour !
Tous les martyrs auraient une famille de mécréants ?
a écrit :et à l'inverse les mecreant qui eux meme vivant sont decrit comme des morts ...
Aux yeux de Dieu....sans quoi la femme du mort serait accusé de nécrophilie.

a écrit :et non le coran parle pas d'homme comme jesus mais bien de pierre et de montagne qui ont des emotions ... de meme la terre et ciel parle ont des emotion pleur gemisse etc ...
Je vois que tu as tout compris ! N'oublie pas de parler aux cailloux quand tu iras te promener car ils s'ennuie et dépriment de voir les hommes passer et les ignorer :rolling-on-the-floor-laughing:


a écrit :donc le coran a bien sa propre definition de ce qu'est la mort et la vie ...
Dieu voit ce que nos yeux ne peuvent voir, c'est tout.

enso

* [ Aucun rang ] *

Messages : 1420
Enregistré le : 15 déc. 2019, 15:42

Re: interprétation contradictoire du coran sur la "crucifixion "

Ecrit le 01 déc. 2021, 05:22

Message par enso »

Arké a écrit : 01 déc. 2021, 01:18 Alors explique moi pourquoi il y a un défilé du martyr dans son cercueil avec toute la famille qui pleure autour !
Tous les martyrs auraient une famille de mécréants ?


Aux yeux de Dieu....sans quoi la femme du mort serait accusé de nécrophilie.



Je vois que tu as tout compris ! N'oublie pas de parler aux cailloux quand tu iras te promener car ils s'ennuie et dépriment de voir les hommes passer et les ignorer :rolling-on-the-floor-laughing:




Dieu voit ce que nos yeux ne peuvent voir, c'est tout.
tu ne connais pas le sujet informe toi mieu ....

et oui le prophete de l'islam parlé bien avec des etre inanimé ex montagne chaise arbre etc ...

le coran developpe 4 theme en parallele et les fait s'entrecroisé
sur la base de l'image de la plante
la naissance
la foi
la resurection

ainsi le coeur est decrit comme mort lorsqu'il est pierre car il ne peut recevoir la pluie de la revelation et donc ne peut donné la vie : ses fruit

ainsi le kafir qui en arabe decrit l'agriculteur qui enterre et recouvre la graine
est condiseré comme mort car il ne donne pas de fruit

122 أَوَمَن كَانَ مَيْتًا فَأَحْيَيْنَاهُ وَجَعَلْنَا لَهُ نُورًا يَمْشِي بِهِ فِي النَّاسِ كَمَن مَّثَلُهُ فِي الظُّلُمَاتِ لَيْسَ بِخَارِجٍ مِّنْهَا كَذَلِكَ زُيِّنَ لِلْكَافِرِينَ مَا كَانُوا يَعْمَلُونَ
Est-ce que celui qui était mort et que Nous avons ramené à la vie et à qui Nous avons assigné une lumière grâce à laquelle il marche parmi les gens, est pareil à celui qui est dans les ténèbres sans pouvoir en sortir? Ainsi on a enjolivé aux mécréants ce qu'ils œuvrent.
B:ec/g/ergosystem-ecophenomenologie-stimung-heideger :T:dma:emr:osv:aprem:sfie:boite:4E:5R:humble
coincidentia opposiorum (jam bayn al-naqidayn)

Seleucide

[Modérateur]
[Modérateur]
Avatar du membre

Messages : 3569
Enregistré le : 03 déc. 2014, 14:59

Re: interprétation contradictoire du coran sur la "crucifixion "

Ecrit le 01 déc. 2021, 05:32

Message par Seleucide »

enso a écrit : 30 nov. 2021, 15:50 et non le coran parle pas d'homme comme jesus mais bien de pierre et de montagne qui ont des emotions ... de meme la terre et ciel parle ont des emotion pleur gemisse etc ...

donc le coran a bien sa propre definition de ce qu'est la mort et la vie ...
C'est peut-être lié au thème biblique bien connu en lequel la création chante les louanges de son créateur. A la fin du XIXe siècle, Hirschfeld a écrit quelques lignes sur le sujet, je peux les partager si ça t'intéresse.

https://en.wikipedia.org/wiki/Hartwig_Hirschfeld
Il faut d'abord avoir raison. Une idée fausse est une idée fausse.

enso

* [ Aucun rang ] *

Messages : 1420
Enregistré le : 15 déc. 2019, 15:42

Re: interprétation contradictoire du coran sur la "crucifixion "

Ecrit le 01 déc. 2021, 05:44

Message par enso »

Seleucide a écrit : 01 déc. 2021, 05:32 C'est peut-être lié au thème biblique bien connu en lequel la création chante les louanges de son créateur. A la fin du XIXe siècle, Hirschfeld a écrit quelques lignes sur le sujet, je peux les partager si ça t'intéresse.

https://en.wikipedia.org/wiki/Hartwig_Hirschfeld
oui je veux bien que tu le partage cela m'interesse
et oui cela represente en parti le langage de la creation et notament sa priere
cela peut etre rapprocher du concept de sympathie chez les grecs
https://fr.wikipedia.org/wiki/Sympathie ... C3%AFcisme

aprés cela peut etre vu comme une projection ou comme le disait le romantisme : "le paysage est un etat d'ame"

ou bien une forme d'animisme ou tout les etres ont une ame ou esprit
ainsi le coran decrit les pierre qui s'affaisse par crainte de meme les montagne
de meme les cieu et la terre peut obeir a dieu bon grés mal grés
le ciel pleur et gemis
de la terre qui s'humilie

les hadith decrit les arbre et les pierre qui saluant le prophete
la chaise du prophete qui etait un tronc coupé mort se mis a gemir
etc ...

on voit aussi que le coran prete au animaux des capacité humaine emotion langage intelligence etc ...
seul les bestiaux domestiqué sont decrit negativement ...

en parlant de la terre au jugement dernier :

99v4 يَوْمَئِذٍ تُحَدِّثُ أَخْبَارَهَا
ce jour-là, elle contera son histoire,
5 بِأَنَّ رَبَّكَ أَوْحَى لَهَا
selon ce que ton Seigneur lui aura révélé [ordonné].

il ne faut pas oublié que le coran developpe un concept trés moderne et interessant celui de la semiotique où tout est signe dans le coran donc tout communique ...
d'ailleur le coran decrit la creation comme un Kitab un ecrit un livre ...


21 وَقَالُوا لِجُلُودِهِمْ لِمَ شَهِدتُّمْ عَلَيْنَا قَالُوا أَنطَقَنَا اللَّهُ الَّذِي أَنطَقَ كُلَّ شَيْءٍ وَهُوَ خَلَقَكُمْ أَوَّلَ مَرَّةٍ وَإِلَيْهِ تُرْجَعُونَ
Ils diront à leurs peaux: «Pourquoi avez-vous témoigné contre nous?»
Elles diront: «C'est Allah qui nous a fait parler, Lui qui fait parler toute chose. C'est Lui qui vous a créés une première fois et c'est vers Lui que vous serez retournés».

Modifié en dernier par enso le 01 déc. 2021, 06:08, modifié 1 fois.
B:ec/g/ergosystem-ecophenomenologie-stimung-heideger :T:dma:emr:osv:aprem:sfie:boite:4E:5R:humble
coincidentia opposiorum (jam bayn al-naqidayn)

Seleucide

[Modérateur]
[Modérateur]
Avatar du membre

Messages : 3569
Enregistré le : 03 déc. 2014, 14:59

Re: interprétation contradictoire du coran sur la "crucifixion "

Ecrit le 01 déc. 2021, 06:06

Message par Seleucide »

enso a écrit : 01 déc. 2021, 05:44 oui je veux bien que tu le partage cela m'interesse
et oui cela represente en parti le langage de la creation et notament sa priere
La traduction est personnelle :

Les chants de louange de Dieu [opérés] par la nature occupent une grande place dans le Coran, et ces chants forment comme un écho des parties poétiques de la Bible, particulièrement les psaumes. S. XIII, 13 : Le tonnerre proclame sa louange. S. LVII, 1 : Ce qui est dans le ciel et sur la terre loue Dieu. Nous retrouvons très clairement cette pensée dans les psaumes, comme en 19, 2 : Les cieux racontent la gloire de Dieu, Et l'étendue manifeste l'oeuvre de ses mains. Plus clairement encore trouvons-nous dans le Coran (S. XXIV, 41) : Ne vois-tu pas comme tout ce qui est dans le ciel et sur la terre loue Dieu, même les oiseaux lorsqu’ils déploient leurs ailes ? Chaque créature connaît sa prière et sa louange. Nous avons ici à faire à une idée, qui est l’une des plus belles qu’une religion monothéiste puisse présenter. La description des beautés de la nature et la sincérité mise dans la louange de leurs propres bouches est le plus sublime [idée] qu’un poète religieusement sensible puisse chanter, et nous la trouvons chez David, dont les psaumes ont donné des modèles inégalés à cette poésie. Ps 98, 4 et ss : Poussez vers l'Éternel des cris de joie, Vous tous, habitants de la terre! Faites éclater votre allégresse, et chantez! Chantez à l'Éternel avec la harpe; Avec la harpe chantez des cantiques! Avec les trompettes et au son du cor, Poussez des cris de joie devant le roi, l'Éternel! Que la mer retentisse avec tout ce qu'elle contient, Que le monde et ceux qui l'habitent éclatent d'allégresse, Que les fleuves battent des mains, Que toutes les montagnes poussent des cris de joie, etc. Il s’agit simplement d’une citation parmi tant d’autres. Montrez donc, dans le Coran, un seul passage qui égale [ce psaume] en beauté poétique, force et abondance d’expression ! C’est là seulement [dans le Coran, le produit d’]une imagination faussement générée et maintenue au chaud pendant un certain temps, qui ne peut que répéter ce qui a été appris par cœur sans rien créer de nouveau. Nous aurons plus tard à évoquer quelques-unes de ces imitations connexes ; ici se reproduit, ce qui a pour objet l’imitation d’une pensée.

L’idée de la louange [adressée à Dieu] par la nature, dans le Coran, se trouve particulièrement au début des sourates 57, 59, 61, 62 et 64. Ces sourates appartiennent toutes à une période, à savoir la médinoise.(1) Leur ordre chronologique se tient également assez proche les uns des autres, et l’hypothèse ne devrait pas être totalement à exclure, qu’il puisse ici s'agir d’une petite imitation d’un groupe de psaume (de 145 à la fin) formant un tout poétiquement très efficace en raison du même début et de la même fin.

En principe, le traitement détaillé de cette idée se trouve [aussi] dans le Talmud, qui se réfère aux passages en question dans la Bible. En tant que tel, on peut pour le moment donner : Jb 39, 13 « L’autruche exulte », ce qui est rendu comme suit par le Targum : « L’aile de la huppe(2), qui chante des louanges et loue », Jb 38, 36 « Qui a donné au coq(3) la raison ? » est rendu comme suit par le Targum : « Il donna à la huppe la raison de louer son Seigneur ».

Sur ces passages, et d’autres passages y faisant références, le Talmud a traité du sujet de manière détaillée, et doit tout aussi bien être considéré comme intermédiaire avec le cercle d’idée de Mahomet ; il a donc le droit d’être cité dans les principaux passages [le concernant]. Sanh. 94a : A Tanna reported in the name of R. Pappias: It was a reproach to Hezekiah and his company that they uttered no song [to God] until the earth broke into song, as it is written, From the uttermost part of the earth have we heard songs, even glory to the righteous. (Is 24, 16).

A partir de ces passages s’est également formée, il y a déjà longtemps, une rédaction du soi-disant « chapitre des louanges », qui attribue à chaque membre de la création un verset biblique comme hymne de louange constamment [chanté] dans sa bouche. Cette collection est conseillée dans le Talmud avec insistance pour la prière quotidienne, et est grâce à cela également passée dans les livres de prière juif, qui leur décernent les louanges par le biais d’un style poétique et d’une beauté naïve d’un charme particulier. Il est encore étrange que les chants de louange de la nature dans le Coran soient seulement liés à David, comme dans la sourate XXI, 79 : Nous avons fait que les montagnes et les oiseaux nous louent avec David. La raison à cela a déjà été donné par Geiger : cela provient de la demande insistante de David, à la création, de louer Dieu avec lui.(4)

(1) Flügel donne la sourate 64 pour mecquoise, Beidâwi la considère [ar], Bagawi la tient pour médinoise, ajoutant néanmoins [ar]. Nöldeke la considère, avec Muir, comme médinoise. La remarque : « Notez avec attention le début [de la sourate], que l’on trouve souvent dans les sourates médinoises, mais non mecquoises » Cela pourrait peut-être servir de support à l’affirmation donnée ci-dessus.
(2) Selon Raschi, sur le Talmud : Strauss, d’après d’autres : Pfau. Voyez Ztschr. d. D. M. G. XXXI, p. 201 et ss.
(3) Voyez Delitzsch, « Das Buch Job », p. 468, qui indique l’usage araméen de [heb] pour « coq », avec références en provenance du Talmud et du Midrash ; - voyez encore Talm. Jer. Berach. 9, 1 g. E., wajikra rabba c. 25 etc.
(4) Il est intéressant de noter que des légendes concernant les louanges de ces animaux, en des formes précises, se trouvent dans la tradition islamique plus tardive. Nous lisons dans une tradition, concernant Salomon, qu’il comprenait la langue des animaux (S. XXVII, 16), etc.
Il faut d'abord avoir raison. Une idée fausse est une idée fausse.

enso

* [ Aucun rang ] *

Messages : 1420
Enregistré le : 15 déc. 2019, 15:42

Re: interprétation contradictoire du coran sur la "crucifixion "

Ecrit le 01 déc. 2021, 06:09

Message par enso »

Seleucide a écrit : 01 déc. 2021, 06:06 La traduction est personnelle :

Les chants de louange de Dieu [opérés] par la nature occupent une grande place dans le Coran, et ces chants forment comme un écho des parties poétiques de la Bible, particulièrement les psaumes. S. XIII, 13 :
Ce qui est dans le ciel et sur la terre loue Dieu.
Nous retrouvons très clairement cette pensée dans les psaumes, comme en 19, 2 :
Les cieux racontent la gloire de Dieu,
Et l'étendue manifeste l'oeuvre de ses mains.
Plus clairement encore trouvons-nous dans le Coran (S. XXIV, 41) :
Ne vois-tu pas comme tout ce qui est dans le ciel et sur la terre loue Dieu, même les oiseaux lorsqu’ils déploient leurs ailes ? Chaque créature connaît sa prière et sa louange.

Nous avons ici à faire à une idée, qui est l’une des plus belles qu’une religion monothéiste puisse présenter. La description des beautés de la nature et la sincérité mise dans la louange de leurs propres bouches est le plus sublime [idée] qu’un poète religieusement sensible puisse chanter, et nous la trouvons chez David, dont les psaumes ont donné des modèles inégalés à cette poésie.

Ps 98, 4 et ss : Poussez vers l'Éternel des cris de joie, Vous tous, habitants de la terre! Faites éclater votre allégresse, et chantez! Chantez à l'Éternel avec la harpe; Avec la harpe chantez des cantiques! Avec les trompettes et au son du cor, Poussez des cris de joie devant le roi, l'Éternel! Que la mer retentisse avec tout ce qu'elle contient, Que le monde et ceux qui l'habitent éclatent d'allégresse, Que les fleuves battent des mains, Que toutes les montagnes poussent des cris de joie, etc.

Il s’agit simplement d’une citation parmi tant d’autres. Montrez donc, dans le Coran, un seul passage qui égale [ce psaume] en beauté poétique, force et abondance d’expression ! C’est là seulement [dans le Coran, le produit d’]une imagination faussement générée et maintenue au chaud pendant un certain temps, qui ne peut que répéter ce qui a été appris par cœur sans rien créer de nouveau. Nous aurons plus tard à évoquer quelques-unes de ces imitations connexes ; ici se reproduit, ce qui a pour objet l’imitation d’une pensée.

L’idée de la louange [adressée à Dieu] par la nature, dans le Coran, se trouve particulièrement au début des sourates 57, 59, 61, 62 et 64. Ces sourates appartiennent toutes à une période, à savoir la médinoise.(1) Leur ordre chronologique se tient également assez proche les uns des autres, et l’hypothèse ne devrait pas être totalement à exclure, qu’il puisse ici s'agir d’une petite imitation d’un groupe de psaume (de 145 à la fin) formant un tout poétiquement très efficace en raison du même début et de la même fin.

En principe, le traitement détaillé de cette idée se trouve [aussi] dans le Talmud, qui se réfère aux passages en question dans la Bible. En tant que tel, on peut pour le moment donner : Jb 39, 13 « L’autruche exulte », ce qui est rendu comme suit par le Targum : « L’aile de la huppe(2), qui chante des louanges et loue », Jb 38, 36 « Qui a donné au coq(3) la raison ? » est rendu comme suit par le Targum : « Il donna à la huppe la raison de louer son Seigneur ».

Sur ces passages, et d’autres passages y faisant références, le Talmud a traité du sujet de manière détaillée, et doit tout aussi bien être considéré comme intermédiaire avec le cercle d’idée de Mahomet ; il a donc le droit d’être cité dans les principaux passages [le concernant]. Sanh. 94a : A Tanna reported in the name of R. Pappias: It was a reproach to Hezekiah and his company that they uttered no song [to God] until the earth broke into song, as it is written, From the uttermost part of the earth have we heard songs, even glory to the righteous. (Is 24, 16).

A partir de ces passages s’est également formée, il y a déjà longtemps, une rédaction du soi-disant « chapitre des louanges », qui attribue à chaque membre de la création un verset biblique comme hymne de louange constamment [chanté] dans sa bouche.
Cette collection est conseillée dans le Talmud avec insistance pour la prière quotidienne, et est grâce à cela également passée dans les livres de prière juif, qui leur décernent les louanges par le biais d’un style poétique et d’une beauté naïve d’un charme particulier.
Il est encore étrange que les chants de louange de la nature dans le Coran soient seulement liés à David, comme dans la sourate XXI, 79 : Nous avons fait que les montagnes et les oiseaux nous louent avec David. La raison à cela a déjà été donné par Geiger : cela provient de la demande insistante de David, à la création, de louer Dieu avec lui.(4)
...
merci pour ce partage je le lirai avec attention :slightly-smiling-face:

ma premiere impression : "la beauté sauvera t'elle le monde ?"

parallele entre orphisme et david

la beauté est ce qui nous touche au plus profond :
https://www.forum-religion.org/viewtopi ... 0#p1409880


B:ec/g/ergosystem-ecophenomenologie-stimung-heideger :T:dma:emr:osv:aprem:sfie:boite:4E:5R:humble
coincidentia opposiorum (jam bayn al-naqidayn)

enso

* [ Aucun rang ] *

Messages : 1420
Enregistré le : 15 déc. 2019, 15:42

Re: interprétation contradictoire du coran sur la "crucifixion "

Ecrit le 28 janv. 2022, 06:45

Message par enso »

dualité binarité caduccée LiBaS MESSIH OU SERPENT
https://www.forum-religion.org/viewtopi ... 5#p1419355
mot clef : OURim-GEMs nahash(serpent decepteur brillant) SOUR Cela lettre thet TOV luz shabbat

peut on faire un rapprochement entre 'asa le baton de mousa et 'isa le nom de jesus ?
https://www.forum-religion.org/viewtopi ... 8#p1419038


https://saintebible.com/luke/2-34.htm
luc 2 34Siméon les bénit, et dit à Marie, sa mère:
Voici, cet enfant est destiné à amener la chute
et le relèvement de plusieurs en Israël,
et à devenir un signe qui provoquera la contradiction,

lien entre shabbat luz et la lettre thet (coccyx ou os au niveau de la clavicule ?)

https://www.forum-religion.org/viewtopi ... 3#p1419503







https://www.forum-religion.org/viewtopi ... 5#p1410665





voir nom en arabe : http://www.hadithdujour.com/hadiths/had ... yx_936.asp
https://www.arca-librairie.com/forum/qu ... surrection

Un trou dans un amandier (Louz) permettait d’accéder dans un premier temps à une caverne (R. Guénon évoque un souterrain) antichambre de la cité de Louz.
La notion d’immortalité liée à la cité, ainsi qu’indiqué dans l’Encyclopedia, se retrouve dans l’araméen LOUZ désignant le coccyx.
La croyance veut que l’os LOUZ, indestructible, forme le noyau de la résurrection du corps. R. Guénon, écrit : ...
https://books.openedition.org/pupvd/176?lang=fr
https://www.cairn.info/revue-diogene-2004-1-page-96.htm
http://regardsdupilat.free.fr/menora.html
https://books.google.fr/books?id=F8_jCw ... 22&f=false


l'amour c'est faire un creux (vide rocher ) laisser la place (retractation)
https://www.forum-religion.org/viewtopi ... 0#p1404510
https://www.forum-religion.org/viewtopi ... 6#p1419606







https://www.google.com/search?q=3+noms+ ... e&ie=UTF-8

veilleur
http://www.garriguesetsentiers.org/arti ... 78674.html

Cette clef tient en fait dans un jeu de mots.
"Et la parole de l’Éternel vint à moi, disant : que vois-tu Jérémie ?
Et je dis : Je vois un bâton d'amandier (maqel shaqed).
Et l’Éternel me dit : Tu as bien vu car je veille (shoqed) sur ma parole pour l'exécuter" (Jérémie 1:11, 12, version Darby).

"Et voici, la verge d'Aaron pour la maison de Lévi avait bourgeonné
et avait poussé des boutons et avait produit des fleurs et mûri des amandes"
(Nombres 17:8, Darby).

Le bâton d'Aaron ayant fleuri et produit des amandes,
le miracle attestait le choix divin quant à la tribu de Lévi pour être à son service.
B:ec/g/ergosystem-ecophenomenologie-stimung-heideger :T:dma:emr:osv:aprem:sfie:boite:4E:5R:humble
coincidentia opposiorum (jam bayn al-naqidayn)

enso

* [ Aucun rang ] *

Messages : 1420
Enregistré le : 15 déc. 2019, 15:42

Re: interprétation contradictoire du coran sur la "crucifixion "

Ecrit le 01 févr. 2022, 15:27

Message par enso »

B:ec/g/ergosystem-ecophenomenologie-stimung-heideger :T:dma:emr:osv:aprem:sfie:boite:4E:5R:humble
coincidentia opposiorum (jam bayn al-naqidayn)

prisca

Croyance [Chrétien/Judaisme]
Avatar du membre

Messages : 23213
Enregistré le : 25 oct. 2016, 13:41

Re: interprétation contradictoire du coran sur la "crucifixion "

Ecrit le 02 févr. 2022, 04:23

Message par prisca »

enso a écrit : 03 nov. 2021, 08:07 c'est la partie illogique et ambigue de l'islam car dans les fait l'enfant porte les erreurs de leur parent genetiquement education etc ...

nous ne naissons pas egaux nous portons les erreur de nos ancetre ..

dans les fait nous portons l'erreur d'adam car nous ne naissons pas dans la fitra et nous naissons nue sur terre et pas dans le janna

les hadith disent que chaque enfant est touché par satan sauf jesus et sa mere

une des nombreuse incoherence de l'islam

Les enfants portent effectivement les erreurs de leurs parents car c'est par l'éducation des parents que les enfants grandiront dans l'erreur.

Le péché d'Adam consiste à faire prendre pour vrai le faux.

Le péché d'Adam c'est Adam qui est séduit à l'idée d'être ami avec le serpent lequel le tente d'être auprès de lui comme un dieu, à faire de "sa propre connaissance" La Connaissance, c'est à dire à divulguer des choses erronées en les faisant prendre pour des vraies choses.

Dès lors les gens ont pris le pli de répandre le mensonge en le faisant prendre pour de la vérité, de générations en générations le mensonge trace son chemin et les enfants sont éduqués dans le mensonge et seront des menteurs à leur tour.
Image"Ainsi vous-mêmes regardez vous comme morts au péché et comme vivants pour Dieu en Jésus-Christ"

Image"Quiconque demeure en lui ne pèche point quiconque pèche ne l'a pas vu et ne l'a pas connu."

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Dialogue islamo-chrétien »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 8 invités