Pas de trinité ...

La Trinité ou Sainte-Trinité, dans le christianisme, est le dogme du Dieu unique en trois personnes : le Père, le Fils et le Saint-Esprit, égaux
Répondre
CHI-mai-RA

Nouveau
Nouveau

Messages : 6
Enregistré le : 04 oct. 2003, 18:52

Pas de trinité ...

Ecrit le 04 oct. 2003, 20:20

Message par CHI-mai-RA

Matthieu 28:19

Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit.


Si l'ex-président George Bush dit au Général Normand Schwartzkopf "d'Aller voir et parler aux Irakiens, les réprimandant au nom des Etats-Unis, la Grande-Bretagne et l'Union soviétique," cela exige-t-il que ces trois pays soient un pays physique ? Ils peuvent être un dans le but et dans leurs buts mais cela exige nullement qu'ils soient la même entité physique.

Exode ch 3 v 15 : Dieu dit encore à Moïse: Tu parleras ainsi aux enfants d'Israël: L'Éternel, le Dieu de vos pères, le Dieu d'Abraham, le Dieu d'Isaac et le Dieu de Jacob, m'envoie vers vous. Voilà mon nom pour l'éternité, voilà mon nom de génération en génération.

Dieu dit son nom (singulier) serait attaché pour toujours à trois personnes ! ! ce sont Abraham, son fils Isaac, et Jacob... qui est également connu sous le nom d'Israel. On doit être obligé de poser la question : Pourquoi Jésus proposerait-il soudainement un nouveau "nom" pour Dieu quand Moïse dit par Dieu que celui-ci durerait "pour toujours, à toutes les générations" ? En effet,

Jésus ne dit t-il pas : Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit, (Matthieu ch 28 v 18) .

Si mes arguments sont faux, le problème ne pourras pas ètre pour autant résolut car en deuteronome il nous est dis que jésus si il c'est déclaré Dieu ou une partie de la trinité chrétienne cela fait de lui un imposteur non selon moi mais selon la Bible chrétienne,lisont ....

Deutéronome ch 13 v 1-5 : 13:1 S`il s`élève au milieu de toi un prophète ou un songeur qui t`annonce un signe ou un prodige,

13:2 et qu`il y ait accomplissement du signe ou du prodige dont il t`a parlé en disant: Allons après d`autres dieux, -des dieux que tu ne connais point, -et servons-les!

13:3 tu n`écouteras pas les paroles de ce prophète ou de ce songeur, car c`est l`Éternel, votre Dieu, qui vous met à l`épreuve pour savoir si vous aimez l`Éternel, votre Dieu, de tout votre coeur et de toute votre âme.

13:4 Vous irez après l`Éternel, votre Dieu, et vous le craindrez; vous observerez ses commandements, vous obéirez à sa voix, vous le servirez, et vous vous attacherez à lui.

13:5 Ce prophète ou ce songeur sera puni de mort, car il a parlé de révolte contre l`Éternel, votre Dieu,

ET cet argument est renforcé par le fait que Paul fait de jésus par sa cruci-fiction (p) une malédiction, en se référant a la thora qui condamne en etant pendus au bois celui qui a commis un péché ...

J'ai une théorie à méditer sur ce qui précède, Abraham signifie en Hébreu le "père des nations". Les deux premières lettres de son nom sont l"abréviation Abba, qui est "père" en Hébreu. Isaac est le fils d'Abraham. Et Jacob, qui est également "Israel" connu comme "nation sainte" (exode 19:6). Dès lors ont peut ajouter q'Ab-fils-saint (père, fils, et saint- esprit) se rapportent au Dieu d'Abraham, à son fils Isaac et à la nation sainte d'Israel .

Donc je préfère croire au Coran et continué a croire en jésus que de croire en l'intégrité de la bible et de croire au fantasme chrétien car de plus le Tanakh nous apprend "Osée 14:2 Apportez avec vous des paroles, Et revenez à l`Éternel. Dites-lui: Pardonne toutes les iniquités, Et reçois-nous favorablement! Nous t`offrirons, au lieu de taureaux, l`hommage de nos lèvres.

Osée 6:6 Car j`aime la piété et non les sacrifices, Et la connaissance de Dieu plus que les holocaustes.

Psaume ch 40, 7 : Tu ne désires ni sacrifice ni offrande, Tu m`as ouvert les oreilles; Tu ne demandes ni holocauste ni victime expiatoire.


Hébreux 10:5-6 ont changé le psaume 40:7 .
l'apotre Paul a completement détourné ce passage clair en nous citant ce psaume pour que l'ont comprennent le contraire de ce que ce psaume veut signaler .

Hébreux 10,5-6 : Tu n`as voulu ni sacrifice ni offrande, Mais tu m`as formé un corps;Tu n`as agréé ni holocaustes ni sacrifices pour le péché.

les mots originaux du Roi David, "Tu m`as ouvert les oreilles;" ont disparu entièrement dans la citation d'Hébreux. Au lieu de cela, l' auteur du nouveau testament a remplacé cette clause avec les mots "Mais tu m`as formé un corps"

salutation ...

Bob94700

[ Christianisme ]

Messages : 194
Enregistré le : 05 sept. 2003, 15:45
Localisation : Région parisienne (France)

Ecrit le 05 oct. 2003, 06:33

Message par Bob94700

Bonjour,

Je voudrais intervenir sur le verset cité : Matt 28.19, concernant l’ordre de mission des apôtres. Il est indiqué de baptiser AU NOM de …. La réalisation de cet ordre est donnée en Ac 2.38 : soyez baptisé au nom du Seigneur Jésus-Christ. LE (et non LES) nom dont il est question ici est donc : Seigneur Jésus-Christ. Pourquoi cette différence (malheureusement incomprise dans la plupart des églises de nos jours) ? Car « Père, Fils et Saint-Esprit » et « Seigneur Jésus-Christ » ne sont pas les mêmes mots. La raison est simple : d’un côté, Jésus donne un ordre, de l’autre les apôtres exécutent l’ordre. Ce n’est pas la même chose. C’est un peu comme si on demandait à quelqu’un combien fait 2+2. Il répondra … 4 (et très, très, très rarement ça fait 2+2, qui est la question, et non la réponse). Or curieusement, les chrétiens d’aujourd’hui répètent la question au lieu de donner la réponse !!
Père, Fils ou Saint-Esprit ne sont pas des noms (propres), Seigneur Jésus-Christ est un nom.

Ce nom est-il différent de celui annoncé aux juifs au temps de Moïse ? YHVH est le nom d’alliance donné aux juifs. Ce nom n’est pas du tout perdu car il est inclus dans le nom de Jésus. En effet, YAHSHOUAH (c’est quelque chose comme ça en langue originelle, mais je ne suis pas sûr de l’orthographe à 100%) est un nom composé : YAH-SHOUAH, signifie YAH Sauveur, et YAH est l’abréviation de YHVH.

Je ne crois pas en la trinité. Je ne partage pas non plus le point de vue de ceux qui disent que Jésus est un ange créé en premier. Je crois que Dieu est sorti de sa plénitude, d’abord pour se manifester en tant que YHVH (le LOGOS), puis pour devenir véritablement un homme. La date de cet évènement se situe autour de l’an 0 (sans doute 4-6 ans plutôt). Mais, en même temps il reste Dieu, le Tout-puissant. Dès lors, on parle du Père (Dieu en tant que tel) et du Fils de Dieu (qui désigne un homme, et non un Fils éternel au sens trinitaire) : c’est pourquoi la bible rappelle souvent Jésus, homme. C’est toujours un homme qui est montré au côté de Dieu, jamais un Dieu à côté d’un « autre » Dieu. On parle des relations qu’il y a entre cet homme et son Dieu. Cet homme, quant à son origine est néanmoins Dieu en personne.

Il est certain que chacun est libre de croire de la façon qu’il choisit. Le Coran ne parle-t-il pas des écritures données avant lui ? Vers l’an 630, la bible était déjà écrite et autant que je le sache, cela fait référence à la bible. Pour ma part, il m’est impossible de croire ce que dit le Coran. Parce qu’il contredit ce qui est donné auparavant, tout en en parlant comme d’une référence (!!). Or, Dieu ne se contredit pas, comme vous l’avez d’ailleurs fait remarquer. Comment est-il possible par exemple que l’un affirme que Jésus est mort (puis ressuscité) alors que l’autre affirme qu’un substitu a été mis à sa place. Croire au Coran, revient pour moi à croire en un Dieu qui se reprend. Vous reconnaissez Jésus comme prophète, je crois. C’est lui-même qui a choisit ces disciples. Soit, écartons Paul arrivé plus tard. Les premiers apôtres ont-ils annoncé une telle chose ? Non, eux aussi précisent bien que Jésus est mort, puis ressuscité : Pierre affirme « qu’ils l’ont fait mourir en le clouant à la croix » (act 2) ; les 4 évangiles donnent le même témoignage. Alors que faut-il penser : qu’un prophète dûment authentifié (Jésus) a mal choisi ces disciples ? Vous rendez-vous compte de ce que cela implique sur Dieu ? Car cela revient à dire indirectement que Dieu est un incapable (Il ne sait pas choisir correctement ses serviteurs), et qu’il a du s’y reprendre plus tard pour corriger cette erreur !!!!!!!! Non, je suis désolé, je ne peux pas croire cela. Je ne peux croire le Coran, car il prétend être une branche solide, sûre, verte issue d’un arbre (les anciennes écritures) dont il se désolidarise. Personne ne tient sur une branche aussi solide soit-elle, en la coupant de son tronc !!! Dieu est Puissant, et Fidèle. Je crois que vous croyez aussi qu’il est Fidèle. Comment sa fidélité se serait-elle exercée si dès le départ ceux que son prophète a choisis ont menti ? Souhaitait-il que ceux qui ont reçu le message à cette époque soit trompés ?

Pour le sacrifice, cela vient d’une loi donnée par Dieu aux enfants d’israël. Le sacrificateur n’avait pas le droit de s’approcher de Dieu, sans le sang versé pour le pardon, n’est-ce-pas (je parle ici de l’ancien testament) ? Mais, plus tard, les prophètes commencent à parler de s’approcher de Dieu, non avec des sacrifices, mais avec l’hommage des lèvres. Oui, c’est exact. Pensez-vous que Dieu se soit contredit, entre ces 2 choses ? Comment se fait-il que dans un cas, le sang soit demandé, et plus dans l’autre ? Alors que dans les 2 cas, ce sont des pécheurs dont il est question. La raison est simple. LE sacrifice par excellence est la mort de Jésus, appelé aussi l’agneau. C’est pourquoi aujourd’hui nous pouvons nous approcher sans le sang d’animaux, parce que Jésus a porté devant Dieu un sang de bien plus grande valeur. Il est notre sacrifice, nous n’avons besoin d’aucun autre sang. Ainsi, ce qu’il nous reste à faire, c’est de nous approcher avec l’hommage de nos lèvres.


Cordialement

CHI-mai-RA

Nouveau
Nouveau

Messages : 6
Enregistré le : 04 oct. 2003, 18:52

salut

Ecrit le 05 oct. 2003, 21:15

Message par CHI-mai-RA

Il n'y a aucune différence avec votre intervention et les faits avancés car vous parlez d'interpreter moi je cite la Bible la bible certe falsifiée, mais contenant des paroles de Dieu, quant a vos petites démonstrations pour montrer jésus/Dieu selon l'ancien-testament cela est vain car jésus n'est que la forme araméenne du nom Josué qui est elle de la forme hébraique et qui veut signifier la meme chose et d'ailleur plusieurs nom dans l'ancien-testament commence par Yah ou Yho mais en aucun cas jésus serait unique dans ce cas .

Quand au Coran contredisant la Bible je souris legerement car les contradictions entre paul et jésus entre les évangiles et jésus avec l'ancien-testament vous les passez sous silence, donc pour garder un fantasme "chretien" vous rejeter le Coran, aloprs que votre bible se contredis elle meme :)))

je le repete donc que si jésus est Dieu, il est un imposteur selon la Bible en laquelle prète serment les chrétiens, (deuteronome,13,1-5) et de cette facon les juifs on un mandat biblique pour avoir cruci-fié jésus mais le Coran dis qu'il y eu un semblable a sa place qui se nomme barabbas selon les évangiles et qui veut dire "fils du père" et encore selon le psaume 22 si ce psaume se refère a jésus bien sur .

Bob94700

[ Christianisme ]

Messages : 194
Enregistré le : 05 sept. 2003, 15:45
Localisation : Région parisienne (France)

Ecrit le 06 oct. 2003, 05:01

Message par Bob94700

Bonjour,
J'ai simplement indiqué ce que je croyais sur Matth 28.18 que vous avez cité. Ce n’est pas une démonstration, car cela demanderait plus d’attention (ou faites-vous référence à un autre fil sur ce sujet de Dieu & Jésus?). De plus, le commentaire que j’ai mis, je veux bien le supprimer, car la bible se suffit à elle-même :
- Jésus dit : baptisez-les au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit
- Les apôtres disent : soyez baptisez au nom Seigneur Jésus-Christ
Cela se passe de commentaires, normalement. Et vous comment expliquez-vous cela ?
Du reste que le mot « Jésus » ait d'autres formes (comme Josué que vous avez cité) ou qu'il ait été utilisé pour d'autres personnes, je suis tout à fait d'accord. Mais, je ne vois pas en quoi cela est un problème. Simplement, pour Jésus, c'est aussi une réalité.

Sur les contradictions entre Paul et Jésus, je ne vois pas de quoi vous parlez. Sur les contradictions de la bible, il y a sans doute des choses qui donnent à s'interroger. J'en ai vu souvent, mais très souvent, j'ai aussi trouvé qu'il y avait une explication qui montrait que notre compréhension n'est pas toujours bonne et qui levait la contradiction (tiens par exemple les commentaires des 2 brigands condamnés avec Jésus sur la croix, les généalogies de Jésus, ...).

Vous dites que si Jésus est Dieu, il est un imposteur, à cause par exemple de Deut 13.1-5 qui invite à la « méfiance » si un soi-disant prophète conduisait à d’autres dieux que YHVH. A vous lire, il semble que dans cette phrase "si Jésus est Dieu", vous comprenez Jésus a été fait Dieu (et du coup un autre dieu). Ce n'est pas du tout ce que j’ai dit. Y a-t-il quelque chose d'impossible à Dieu ? Je ne crois pas. Et oui, je crois certainement que Dieu est sorti de sa plénitude, de sa Toute-puissance pour devenir un homme, un humble homme (tout en restant Dieu : de sorte qu'il y a les 2 à la fois : Dieu et l'homme Jésus). Cela vous choque ? Qui sommes-nous pour dire que Dieu n'agirait pas ainsi ? Lui le tout-puissant, peut aussi se montrer avec une humilité telle que nous passons totalement à côté. Bref, je suis précisément en train de dire que YHVH s’est fait homme (il ne s’agit pas d’un autre dieu, mais de YHVH en personne, de sorte que Jésus n’est pas élevé au rang de Dieu, pour être alors un autre dieu, mais que Jésus est Dieu s’abaissant à marcher comme un homme : c’est tout à fait différent). Et même Jésus, homme, invite les hommes à tourner leur regard vers le Père, Dieu. Je peux très bien imaginer que vous ne croyez pas cela : c’est votre droit. Mais, de grâce, cessez de dire que cela contredit Deut 13.1-5, parce que justement, ce que je dis c’est qu’il s’agit du même Dieu, de Dieu en personne, donc sûrement pas d’un autre. Je ne peux vous imposer de croire comme moi, cela est certain, mais au moins ne déformez pas ce que je dis … sinon comment pouvons-nous dialoguer ?
Le Fils pour les trinitaires est un Fils éternel. Je ne crois pas cela, tout comme vous, je pense. Le Fils n’est que l’homme, est un être humain, ne fait référence qu’à la chair si je puis dire. Par exemple, la bible ne parle jamais d’un dialogue entre le Père et un Fils éternel. Non, à chaque fois qu’il est question du Fils, on voit un homme, et cela se passe après la naissance de cet homme, jamais avant. Si le coran dit ‘loin de Dieu la pensée d’avoir un Fils’ : d’abord je trouve cela très présomptueux, mais comme il semble ici qu’il fasse référence à la croyance trinitaire, je pense que cela fait référence à un fait réel : Dieu n’a pas de Fils éternel, non à cause de ce que dit le Coran, mais à cause de ce qu’enseigne la bible. Mais il a bien un Fils, homme né vers l'an 0, à Bethleem.

Le psaume 22 se réfère à Jésus, c’est vrai. Pour Barrabas, vous ne faites que colportez je suppose votre croyance ou ce que dit le coran qui contredit la bible. Il a souffert, et est mort véritablement. Même Es 53.12 affirme qu’il s’est livré lui-même à la mort (encore une prophétie sur Jésus). Seulement, si Jésus est un homme, et s’est toujours comporté comme un homme, lorsqu’il est mort, Satan s’est retrouvé cette fois-ci face à son Dieu directement (sans le masque de la chair). Il n’avait bien sûr aucun droit sur Lui, c’est pourquoi Jésus a vaincu la mort et est ressuscité, la mort ne pouvant pas le retenir. Il est notre Sauveur et notre Dieu. Cela est encore conforme à ce que dit Esaïe, Dieu lui-même viendra et nous sauvera. Jésus a accompli cette promesse. Il fallait qu’il soit homme pour mourir et Dieu pour vaincre la mort (et bien sur par un autre Dieu, mais le même Dieu que celui dont parle l'AT)
C’est là le cœur du salut.

francis

* [ Aucun rang ] *

Messages : 6029
Enregistré le : 22 nov. 2003, 11:30

la trinité la Vérité

Ecrit le 01 déc. 2003, 12:18

Message par francis

Les témoins de Jéhovah enseignent que le
Saint-Esprit n'est ni une personne ni Dieu mais une simple force impersonnelle émanant de Jéhovah:
«Cette dernière traduction, aussi bien que la traduction américaine précitée, établit clairement qu'aucune personne invisible, appelée "Esprit" ne se mouvait au-dessus des eaux qui recouvraient le globe. C'était plutôt la force active de Dieu, une force impersonnelle, qui se mouvait dans les ténèbres, au-dessus de la surface des eaux.» L'esprit saint-force d'impulsion de l'ordre nouveau promis, 1978, page 13
Pour démontrer que le Saint-Esprit n'est qu'une force et non une personne, les témoins de Jéhovah utilisent le texte biblique d'Actes 1:8:
«Mais vous recevrez une puissance, celle du Saint-Esprit survenant sur vous ...»
1.Personnalité de l'Esprit
Selon les témoins de Jéhovah, l'Esprit serait donc uniquement une puissance mais pas une personne. Pourtant, les Écritures parlent aussi de Jésus-Christ comme étant une puissance (1 Cor. 1:24), sans que sa personnalité ne soit mise en doute.
Les témoins de Jéhovah enseignent en outre que certaines expressions sont inappropriées à une personne:
«Mais plusieurs autres versets rapportent que des gens ont été «remplis», «baptisés», ou «oints» d'esprit saint... ces dernières expressions ne conviendraient manifestement pas s'il s'agissait d'une personne.» Comment raisonner à partir des Ecritures?, 1986, page 413.
Pourtant Actes 5:3 enseigne que Satan peut remplir une personne et les témoins de Jéhovah ne nient pas pour autant sa personnalité. En parlant justement du diable, la SDTJ prouve sa personnalité en déclarant qu'une force inintelligente ne peut s'entretenir avec quelqu'un:
«une «force inintelligente» peut-elle s'entretenir avec une personne? De plus, la Bible dit que Satan est un homicide, un menteur, un père (dans le sens spirituel) et un chef (Jean 8:44, 14:30). Seule une personne intelligente peut être décrite ainsi.» Réveillez-vous!, 8 mars 1974, page 27.
Comme le Saint-Esprit s'entretient avec d'autres personnes (Actes 8:29, 10:19, 11:12, 13:2), il est donc logique d'accepter qu'il soit une personne intelligente. Il est aussi un «enseignant» et le «consolateur» (Jean 16:7-13). Seule une personne peut-être décrite dans ces termes.
Les témoins de Jéhovah enseignent que l'Esprit ne possède pas un nom personnel:
«Mais nulle part (Les Saintes Écritures) n'attribuent un nom personnel à l'esprit-saint.» Comment raisonner à partir des Ecritures? 1986, page 414.
Or le Saint-Esprit est appelé «Seigneur».
«Or le Seigneur, c'est l'Esprit... » 2 Corinthiens 3:17
Signalons un article écrit par les témoins de Jéhovah:
«La Bible révèle également qu'il y a de la joie parmi les anges de Dieu pour un seul pécheur qui se repent (Luc 15:10). Il va de soi qu'aucune force impersonnelle n'aurait pu ressentir la joie intense décrite dans ces versets.» Réveillez-vous!, 8 mars 1990, page 21
Dans ce cas, les témoins de Jéhovah prouvent avec raison la personnalité des anges. La tristesse tout comme la joie est un état d'âme; un sentiment démontrant en effet la personnalité. Or l'Esprit peut être attristé (Ephésiens 4:30).Il est donc bien une personne.
Les témoins de Jéhovah déclarent que chez les trinitaires, l'Esprit demeure dans l'anonymat:
«...tandis que la troisième personne, le Saint-Esprit demeure dans l'anonymat.» La Tour de Garde, 1er décembre 1984, page 26.
Bien que le rôle essentiel du Saint-Esprit soit de glorifier Jésus-Christ (Jean 16:14), d'où son rôle plus effacé, il ne reste pas dans l'anonymat. La Parole de Dieu établit solidement sa personnalité. En voici quelques éléments:
1. L'Esprit possède une volonté propre:
«Un seul et même Esprit opère toutes ces choses, les distribuant à chacun en particulier comme IL veut» 1 Corinthiens 12:11
2. L'Esprit possède une pensée:
«Cependant celui qui scrute les cœurs sait quelle est la pensée de l'esprit...» Romains 8:27, TMN
3. L'Esprit ne parle pas de lui-même.
«Quand le Consolateur sera venu, l'Esprit de vérité, Il vous conduira dans toute la vérité car Il ne parlera pas de lui-même» Jean 16:13
4. L'Esprit est le Consolateur qui enseigne et console.
« Mais le Consolateur, l'Esprit-Saint, que le Père enverra en mon nom, vous enseignera toutes choses...» Jean 14:26
5. L'Esprit peut être blasphémé. On ne peut blasphémer contre une influence impersonnelle.
«C'est pourquoi je vous dis: Tout péché et tout blasphème sera pardonné aux hommes, mais le blasphème contre l'Esprit ne sera point pardonnée» Matthieu 12:31
6. L'Esprit invite:
« Et l'Esprit et l'épouse disent: viens» Apocalypse 22:17
7. L'Esprit parle.
« Que celui qui a des oreilles entende ce que l'Esprit dit aux églises...» Apocalypse 2:7
8. L'Esprit envoie.
«Barnabas et Saul, envoyés par le Saint-Esprit...» Actes 13:4
Ces trois derniers textes affirment que l'Esprit invite, parle et envoie, et confirment ainsi la personnalité de l'Esprit. Les Témoins de Jéhovah prétendent qu'il ne s'agit pas de l'œuvre de l'Esprit, mais de Christ qui utilise simplement l'Esprit qui n'aurait pas d'identité propre:
«Il est clair que l'esprit saint, la force agissante de Jéhovah ne pouvait ni « dire» quelque chose ni « envoyer» quelqu'un, c'était le Christ, le chef de la congrégation qui utilisait l'esprit pour diriger les événements.» La Tour de Garde, ter août 1987, page 12
9. L'Esprit inspire les auteurs sacrés.
«Car ce n'est pas par une volonté d'homme qu'une prophétie a jamais été apportée, mais c'est poussés par le Saint-Esprit que des hommes ont parlé de la part de Dieu» 2 Pierre 1:21
10. L'Esprit établit les évêques.
«Prenez donc garde à vous-mêmes et à tout le troupeau sur lequel le Saint-Esprit vous a établis évêques» Actes 20:28
11. L'Esprit commande.
« ...le Saint-Esprit dit: Mettez-moi à part Barnabas et Saul pour l'œuvre à laquelle Je les ai appelés» Actes 13:3
12. L'Esprit interdit.
«Ayant été empêchés par le Saint-Esprit d'annoncer la Parole en Asie ...Ils se disposaient à entrer en Bythinie mais l'Esprit de Jésus ne leur permit pas» Actes 16:6-7
13. L'Esprit conteste avec l'homme.
«Alors l'Éternel dit: Mon Esprit ne contestera pas toujours avec l'homme...» Genèse 6:3
Nous remarquons que l'Esprit de Jéhovah est en même temps l'Esprit de Jésus lorsque l'on se réfère aux deux derniers textes cités.
14. L'Esprit convainc de péché, de justice et de jugement.
«Et quand II sera venu, II convaincra le monde en ce qui concerne le péché, la justice et le jugement» Jean 16:8
Les témoins de Jéhovah se basent principalement sur les verbes liquides (répandre, verser, remplir ...etc.) qui prouveraient selon eux que l'Esprit est une réalité impersonnelle. Pourtant, dans leur traduction biblique, ils enseignent que Paul fut répandu (Philippiens 2:17; 2 Timothée 4:6) et que Jésus a été répandu comme de l'eau (Psaumes 22:14), sans pour autant nier leur personnalité.
En fait, ces métaphores ne prouvent absolument pas que l'Esprit ne soit pas une personne. La personnalité écrit Henri Blocher, c'est un «JE» capable de faire face à un « TU». Le théologien américain Wainwright développe cette pensée comme suit:
«La question signifie: L'Esprit a-t-il une nature et des activités d'une certaine manière analogues à la nature et aux activités des êtres humains, l'analogie portant sur la possession de la pensée, du sentiment, de la volonté, de l'existence comme centre individuel de conscience capable de relations avec d'autres personnes.» The Trinity in the New Testament, page 11
Posée de cette façon, pareille question reçoit une réponse claire dans la Bible: L'Esprit parle, juge bon, rend témoignage, est attristé et on peut lui mentir.
II. Divinité de l'Esprit
Les témoins de Jéhovah nient également la divinité de l'Esprit. Ils citent le théologien catholique Karl Rahner pour déclarer:
« o theos (littéralement le Dieu) n'est jamais utilisé dans le N.T. pour parler du pneuma agion (Esprit Saint).» Comment raisonner à partir des Ecrirures, 1986, page 418.
Examinons deux versets qui se suivent: Actes 5:3 et Actes 5:4 . Le premier parle de mentir à l'Esprit-Saint (pneuma to agion), le second parle de mentir à Dieu (to theo). Ces deux versets pourraient former une équation: mentir à l'EspritSaint = mentir à Dieu. Quand on supprime les termes semblables comme on le fait pour une équation, on arrive à cette conclusion: Esprit-Saint = Dieu. Précis de doctrine chrétienne, Nogent-sur-Marne, page 43.
1. Attributs divins
Tout comme le Père et le Fils, le Saint-Esprit possède les attributs divins:
-Il est éternel:
«Par l'Esprit éternel, il s'est offert lui-même sans tache à Dieu» Hébreux 9:14
-Il est omnipotent:
«Ce n'est ni par la puissance ni par la force, mais par mon Esprit dit l'Éternel des armées» Zacharie 4:6
-Il est omniprésent:
« Où irais-je loin de ton Esprit et où fuirais-je loin de ta face?» Psaume 139:7
-Il est omniscient:
«Car l'Esprit sonde tout même les profondeurs de Dieu» 1 Corinthiens 2:10-11
-Il est Créateur:
«Qui a sondé l'Esprit de l'Éternel et qui l'a éclairé de ses conseils?» Esaïe 40:12-14
2. L'Esprit est Jéhovah
Comme nous l'avons fait pour le Fils, nous allons également reprendre des passages qui s'appliquent à Jéhovah et montrer qu'ils concernent également l'Esprit.
Jéhovah l'Esprit fut tenté par les enfants d'Israël:
«Venez, prosternons-nous et humilions-nous. Fléchissons le genou devant l'Éternel notre Créateur, car Il est notre Dieu et nous sommes le peuple de son pâturage et le troupeau que sa main conduit. Oh! Si vous pouviez écouter aujourd'hui sa voix. N'endurcissez pas votre coeur comme à Mériba, comme à la journée de Massa dans le désert où vos pères me tentèrent, m'éprouvèrent quoiqu'ils vissent mes oeuvres» Psaume 95:6-9
«C'est pourquoi, selon ce que dit le Saint-Esprit: «Aujourd'hui, si vous entendez sa voix, n'endurcissez pas vos coeurs comme lors de la révolte, le jour de la tentation dans le désert où vos pères me tentèrent pour m'éprouver et ils virent mes oeuvres pendant 40 ans» Hébreux 3:7-9
Le Saint-Esprit est Jéhovah le Dieu d'Israël
«J'entendis la voix du Seigneur, disant: «Qui enverrai-je et qui marchera pour nous? Je répondis: «Me voici, envoie-moi. Il dit alors: «Va et dis à ce peuple: «Vous entendrez et vous ne comprendrez point, vous verrez et vous ne saisirez pas.» «Rend insensible le coeur de ce peuple, endurcis ses oreilles et bouche-lui les yeux pour qu'il ne voie point de ses yeux, n'entende point de ses oreilles, ne comprenne point de son coeur, ne se convertisse et ne soit point guéri» Esaïe 6:8-10
«Comme ils se retirèrent en désaccord; Paul n'ajouta que ces mots: «C'est avec raison que le Saint-Esprit parlant à vos pères par le prophète Esaïe a dit: «Va vers ce peuple, et dis: «Vous entendrez de vos oreilles, et vous ne comprendrez point; vous regarderez de vos yeux et vous ne verrez point. Car le cœur de ce peuple est devenu insensible, ils ont endurci leurs oreilles et ils ont fermé leur yeux, de peur qu'ils ne voient de leurs yeux; qu'ils n'entendent de leurs oreilles, qu'ils ne comprennent de leur cœur, qu'ils ne se convertissent et que je ne les guérisse» Actes 28:25-27
Le Saint-Esprit est le Dieu de l'alliance
«Voici, les jours viennent dit l'Éternel, où je ferai avec la maison de Juda une alliance nouvelle, non comme l'alliance que je traitai avec leurs pères, le jour où je les saisis par la main pour les faire sortir du pays d'Égypte, alliance qu'ils ont violée quoique je sois leur Maître, dit l'Éternel. Mais voici l'alliance que je ferai avec la maison d'Israël; après ces jours-là, dit l'Éternel: Je mettrai ma loi au-dedans d'eux, je l'écrirai dans leur cœur et je serai leur Dieu et ils seront mon peuple. Celui-ci n'enseignera plus son prochain, ni celui-là son frère, en disant: Connaissez l'Éternel, car je pardonnerai leur iniquité et je ne me souviendrai plus de leur péché» Jérémie 31:31-34
«Mais voici l'alliance que Je ferai avec la maison d'Israël; après ces jours-là; dit le Seigneur: Je mettrai mes lois dans leur esprit, je les écrirai dans leur cœur, et Je serai leur Dieu et ils seront mon peuple» Hébreux 8:10
«C'est ce que le Saint-Esprit nous atteste aussi car après avoir dit: «Voici l'alliance que je ferai avec eux, après ces jours-là, dit le Seigneur: «Je mettrai mes lois dans leur cœur et Je les écrirai dans leur esprit, II ajoute: «Et Je ne me souviendrai plus de leurs péchés ni de leurs iniquités» Hébreux 10:15-17
Le Saint-Esprit est le Seigneur de la moisson.
«Priez donc le Seigneur de la moisson d'envoyer des ouvriers dans la moisson» Matthieu 9:38
Le Saint-Esprit est ce Seigneur:
« Le Saint-Esprit dit: «Mettez-moi à part Barnabas et Paul pour l'oeuvre à laquelle Je les ai appelés» Actes 13:2
Le Saint-Esprit inspire les Écritures.
«Car ce n'est pas par une volonté d'homme qu'une prophétie a jamais été apportée mais c'est poussés par le Saint-Esprit que des hommes ont parlé de la part de Dieu» 2 Pierre 1:21
«Toute Ecriture est inspirée de Dieu et utile...» 2 Timothée 3:16
Jéhovah, le Saint-Esprit fait de grands prodiges.
«Louez l'Éternel, lui seul fait de grands prodiges» Psaumes136:1-4
«Par la puissance des miracles et de prodiges, par la puissance de l'Esprit de Dieu» Romains 15:19
Jéhovah le Saint-Esprit est le Consolateur.
«C'est moi, moi qui vous console» Esaïe 51:12
«Mais le Consolateur, l'Esprit-Saint que le Père enverra en mon nom» Jean 14:26
Jéhovah le Saint-Esprit fait de notre corps son temple.
«Car nous sommes le temple du Dieu vivant» 1 Corinthiens 6:16
« Ne savez-vous pas que votre corps est le temple du SaintEsprit?» 1 Corinthiens 6:19
111. Adoration
Il n'est pas courant (nous ne dirons pas illégitime) de prier le Saint-Esprit et pour cause, l'oeuvre principale de Celui-ci est de glorifier le Fils (Jean 16:14). Cependant, il existe des indications bibliques prouvant que le Saint-Esprit peut être prié et adoré.
«II me dit: «Prophétise et parle à l'Esprit ...prophétise et dis à l'Esprit ...Esprit, viens des quatre vents souffle sur ces morts...» Ezéchiel 37:9
Comme le montrent les textes déjà cités, le Saint-Esprit, Seigneur de la moisson est prié (Matthieu 9:38) et l'Esprit est également adoré (Psaume 95:6-9 et Hébreux 3:7-9).
Le Saint-Esprit est donc une personne. Il possède une volonté, une pensée et des sentiments, ce qui caractérise la personnalité. Il accomplit également toute une série d'actes qui ne peuvent être réalisés que par une personne (la consolation, l'invitation...). Il est non seulement une personne, Il est aussi Dieu. II possède les attributs divins et remplit des fonctions que seul Dieu peut effectuer. Les parallèles sont fréquents entre les actions de Jéhovah dans l'Ancien Testament et l'action de l'Esprit dans le Nouveau

Répondre

Retourner vers « Trinité »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message