[Catho] Il est ressuscité ! (Mat 28-6)

L'Église catholique est à la fois une communion de communautés et d'Églises ainsi qu'une institution et un clergé organisés de façon hiérarchique.
Répondre
Marmhonie

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 11527
Enregistré le : 24 avr. 2013, 09:34

[Catho] Il est ressuscité ! (Mat 28-6)

Ecrit le 28 mars 2016, 16:06

Message par Marmhonie

"Il n'est point ici; car il est ressuscité" Matthieu 28-6
Image


"Jésus est ressuscité. C’est un fait que les chrétiens proclament solennellement au jour de Pâques, leur plus grande fête. C’est le cœur de leur foi.
Image

Image

Il a vaincu la mort pour nous tous. Amen.
Croire au Christ ressuscité n’est pas simplement une question de foi, mais une question de vie.
Image
Non seulement la résurrection du Christ implique la résurrection des morts, mais elle invite à revoir le rapport que nous avons au monde, à nous-mêmes, aux autres et à Dieu.
Image
La résurrection donne la signification ultime du monde.
Image

Nous aussi nous ressusciterons
Image
Le Christ, par sa résurrection qui, paradoxalement est devenue une réalité de notre histoire, arrache le monde à la mort dans laquelle celui-ci est captif. L’homme, « périssable comme la fleur des champs » (Isaie 40, 6-7), trouve désormais dans la résurrection du Christ une raison d’espérer.
Image

Si Jésus est sorti vivant du tombeau, ce n’est pas pour lui. C’est pour nous.
Image
Sa résurrection est le gage que nous ressusciterons nous aussi (1 Corinthiens 15, 20-28). L’humanité est, en effet, promise à une vie avec Dieu et avec toute l’humanité réunie. Dans cette vie, l’être humain ne sera pas dépersonnalisé, mais glorifié comme le Christ (Romains 6, 4 ; Colossiens 3, 4). Il sera reconnu des siens qu’il retrouvera pour toujours. Un tel état est impossible à représenter, pourtant il découle de la foi au Christ, au ressuscité.

La résurrection appelle à l’espérance
Image
La résurrection du Christ promet la vie et la communion avec Dieu pour tout homme. Cette promesse sera accomplie au terme de l’histoire quand « le dernier ennemi de l’homme », la mort, sera détruite (1 Corinthiens 15, 26). Tant que dure l’histoire, la résurrection invite à l’espérance. Nous espérons non seulement la vie éternelle mais au sein même des difficultés humaines, nous gardons toujours l’espérance que rien n’est définitivement perdu. Qu’il vienne de l’inimitié des hommes ou des épreuves liées à notre finitude, aucun obstacle ne peut « nous arracher à l’amour du Christ » (Romains 8, 38-39). Le Christ ressuscité donne un sens à la succession des temps qui paraissaient être un éternel recommencement. Désormais, l’histoire est orientée vers celui qui en est la signification sans pour autant que le ressuscité bouleverse le cours ordinaire du temps. Il laisse les temps aller jusqu’à leur terme.

Nouvelles relations aux autres et au monde
Image
Si le Christ est le Fils de Dieu et frère des hommes, ceux qui croient en lui se doivent de vivre en frères parce qu’ils bénéficient de l’amour d’un même Dieu et Père. Ils sont appelés à approfondir leur humanité plus grande. Les relations aux autres sont à vivre désormais dans l’amour et le respect réciproque considérant « tout homme comme un frère pour qui le Christ est mort » (Romains 14, 15).

Image
Le Christ de la résurrection éclaire la vocation de tout être humain qui comprend alors quel est son rapport à la création. La création, toute écrasante qu’elle soit parfois, n’est pas un obstacle entre l’homme et Dieu. Elle est au contraire le lieu par excellence où s’exprime le rapport de l’homme à Dieu. L’homme ne peut l’ignorer pas plus qu’il ne peut l’exploiter sans mesure. Non seulement il dépend de la création pour sa vie et sa survie, mais encore il est chargé d’en exprimer le sens.

Une autre vision de Dieu
Image
Dieu n’est pas celui qui condamne l’homme et qui serait indifférent à voir sa créature et sa création s’abîmer dans la mort.
Image

Parce qu’il aime l’homme comme la création, il vient au-devant de lui et intervient dans l’histoire pour s’y manifester. En arrachant son propre Fils à la mort par la puissance de l’Esprit, il appelle tous les hommes à la communion de vie avec lui car il est le Dieu des vivants. Il révèle qu’il aime l’homme au-delà de ce que nous pouvons imaginer et que l’homme est capable à son tour d’aimer comme Dieu aime."

Source : Chantal Reynier, professeur d’exégèse aux facultés jésuites de Paris.
http://jesus.catholique.fr/questions/je ... la-change/

claudem

[ Croyances ] Urantia
Avatar du membre

Messages : 1881
Enregistré le : 21 oct. 2015, 15:26
Localisation : Canada

Re: [Catho] Il est ressuscité ! (Mat 28-6)

Ecrit le 28 mars 2016, 16:15

Message par claudem

Marmhonie a écrit :"Il n'est point ici; car il est ressuscité" Matthieu 28-6

"Jésus est ressuscité. C’est un fait que les chrétiens proclament solennellement au jour de Pâques, leur plus grande fête. C’est le cœur de leur foi.
Image

Image

Il a vaincu la mort pour nous tous. Amen.
Croire au Christ ressuscité n’est pas simplement une question de foi, mais une question de vie.
Image
Non seulement la résurrection du Christ implique la résurrection des morts, mais elle invite à revoir le rapport que nous avons au monde, à nous-mêmes, aux autres et à Dieu. La résurrection donne la signification ultime du monde.

Nous aussi nous ressusciterons
Le Christ, par sa résurrection qui, paradoxalement est devenue une réalité de notre histoire, arrache le monde à la mort dans laquelle celui-ci est captif. L’homme, « périssable comme la fleur des champs » (Isaie 40, 6-7), trouve désormais dans la résurrection du Christ une raison d’espérer. Si Jésus est sorti vivant du tombeau, ce n’est pas pour lui. C’est pour nous. Sa résurrection est le gage que nous ressusciterons nous aussi (1 Corinthiens 15, 20-28). L’humanité est, en effet, promise à une vie avec Dieu et avec toute l’humanité réunie. Dans cette vie, l’être humain ne sera pas dépersonnalisé, mais glorifié comme le Christ (Romains 6, 4 ; Colossiens 3, 4). Il sera reconnu des siens qu’il retrouvera pour toujours. Un tel état est impossible à représenter, pourtant il découle de la foi au Christ, au ressuscité.

La résurrection appelle à l’espérance
La résurrection du Christ promet la vie et la communion avec Dieu pour tout homme. Cette promesse sera accomplie au terme de l’histoire quand « le dernier ennemi de l’homme », la mort, sera détruite (1 Corinthiens 15, 26). Tant que dure l’histoire, la résurrection invite à l’espérance. Nous espérons non seulement la vie éternelle mais au sein même des difficultés humaines, nous gardons toujours l’espérance que rien n’est définitivement perdu. Qu’il vienne de l’inimitié des hommes ou des épreuves liées à notre finitude, aucun obstacle ne peut « nous arracher à l’amour du Christ » (Romains 8, 38-39). Le Christ ressuscité donne un sens à la succession des temps qui paraissaient être un éternel recommencement. Désormais, l’histoire est orientée vers celui qui en est la signification sans pour autant que le ressuscité bouleverse le cours ordinaire du temps. Il laisse les temps aller jusqu’à leur terme.

Nouvelles relations aux autres et au monde
Si le Christ est le Fils de Dieu et frère des hommes, ceux qui croient en lui se doivent de vivre en frères parce qu’ils bénéficient de l’amour d’un même Dieu et Père. Ils sont appelés à approfondir leur humanité plus grande. Les relations aux autres sont à vivre désormais dans l’amour et le respect réciproque considérant « tout homme comme un frère pour qui le Christ est mort » (Romains 14, 15).

Le Christ de la résurrection éclaire la vocation de tout être humain qui comprend alors quel est son rapport à la création. La création, toute écrasante qu’elle soit parfois, n’est pas un obstacle entre l’homme et Dieu. Elle est au contraire le lieu par excellence où s’exprime le rapport de l’homme à Dieu. L’homme ne peut l’ignorer pas plus qu’il ne peut l’exploiter sans mesure. Non seulement il dépend de la création pour sa vie et sa survie, mais encore il est chargé d’en exprimer le sens.

Une autre vision de Dieu
Dieu n’est pas celui qui condamne l’homme et qui serait indifférent à voir sa créature et sa création s’abîmer dans la mort. Parce qu’il aime l’homme comme la création, il vient au-devant de lui et intervient dans l’histoire pour s’y manifester. En arrachant son propre Fils à la mort par la puissance de l’Esprit, il appelle tous les hommes à la communion de vie avec lui car il est le Dieu des vivants. Il révèle qu’il aime l’homme au-delà de ce que nous pouvons imaginer et que l’homme est capable à son tour d’aimer comme Dieu aime."

Source : Chantal Reynier, professeur d’exégèse aux facultés jésuites de Paris.
http://jesus.catholique.fr/questions/je ... la-change/





Image


Depuis la resurrection de Jésus beaucoup sont réssucités et nous aussi ressuciteront si nous avons choisi de trouver Dieu et de faire Sa volonté. Mais ce ne sont pas nos corps physiques qui réssucitent mais notre âme et notre personnalité et ce n'est pas sur terre mais ailleurs.
Dieu est notre Père qui nous aime. Jésus était Micaël de Nébadon. Micaël est vivant et peut répondre à vos prières.
Le Livre d'Urantia (La terre) http://www.urantia.org/fr/le-livre-d-ur ... s-du-livre

chantallo

* [ Aucun rang ] *

Messages : 1179
Enregistré le : 25 févr. 2014, 12:15

Re: [Catho] Il est ressuscité ! (Mat 28-6)

Ecrit le 28 mars 2016, 16:35

Message par chantallo

Si je ressusciterais des morts aujourd'hui, a quoi cela me mènerait? :shock:

A rien, puisque ce forum, est voué au néant. Tous les bons qui y sont passés ont été crucifiés de manière abstraite, alors ceux qui croient encore que ce forum peut donner quelque chose de bon...

CE QUI EST BON, CE SONT LES PASSAGERS QUI LE CRÉÉ ET NON LES USAGÉS. MERCI :wink: (face)
Isaie 43 - Yahvé est seul Dieu
11: Moi, c'est moi Yahvé, et en dehors de moi, il n'y a pas de sauveur. C'est moi qui ai révélé, sauvé et fait entendre, ce n'est pas un étranger qui est parmi vous, vous vous êtes mes témoins, oracle de Yahvé, et moi, je suis Dieu, de toute éternité je le suis...

Patrice1633

[ Christianisme ]
Avatar du membre

Messages : 2578
Enregistré le : 23 juin 2015, 14:59
Localisation : Québec, Qc

Re: [Catho] Il est ressuscité ! (Mat 28-6)

Ecrit le 24 mars 2018, 16:59

Message par Patrice1633

La Bible dit que Jésus a « été mis à mort dans la chair, mais [...] rendu à la vie dans l’esprit » (1 Pierre 3:18 ; Actes 13:34 ; 1 Corinthiens 15:45 ; 2 Corinthiens 5:16).

Oui, Jesus est ressuciter mais pas en homme car un homme ne traverse pas des mur bonne disparaît devant tout le monde ...
Passer nous rendre visite de temps en temps ....

http://meilleurforum-net.meilleurforum.net

Janot

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 717
Enregistré le : 19 déc. 2015, 14:54
Localisation : IdF

Contact :

Re: [Catho] Il est ressuscité ! (Mat 28-6)

Ecrit le 01 avr. 2018, 13:27

Message par Janot

C'est tout le problème : Si les apôtres disaient que Jésus ressuscité avait un corps, les gens pourraient croire qu'il n'était pas mort ; s'ils disaient ne pas voir de corps, on aurait parlé d'un fantôme ! D'où des passages contradictoires : il passe à travers les murs mais mange avec eux... Il est plus que probable que Jésus apparaisse en tant qu'esprit/âme, comme il le fera avec Paul sur le chemin de Damas.

levergero

Christianisme [Catholique]
Avatar du membre

Messages : 1191
Enregistré le : 25 juin 2008, 08:55
Localisation : Yvelines & Finistère

Contact :

Re: [Catho] Il est ressuscité ! (Mat 28-6)

Ecrit le 16 avr. 2018, 08:08

Message par levergero

Oui, la résurrection des corps est très difficile à comprendre pour un cerveau humain.
Jésus dont le corps avait disparu du tombeau aurait réapparu d'abord à Marie Madeleine et à d'autres femmes qui ne l'ont pas reconnu.
Puis à certains de ses disciples non plus car Thomas lui a même demandé de lui montrer les traces des clous.
Il est resté avec eux jusqu'à sa disparition (l'ascension). Il a même mangé avec eux....
Que croire pour ceux qui n'ont pas une foi en béton armé ?
Quant à la résurrection des milliards et des milliards de corps à la fin des temps, c'est encore plus difficile à croire. Personne ne peut donner le moindre détail à ce sujet, même le pape.
Qu'est-ce qu'un corps glorieux? Peut être que marmhonie, la chefesse, peut nous le dire ?
http://jean-paul.vefblog.net
@jpcougny
catholique libéral, voire progressiste

Répondre

Retourner vers « Catholique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message