Le rejet du péché originel ?

L'église unitarienne des origines rejetait non seulement la Trinité, mais aussi la pré-existence du Christ, la prédestination et le péché originel.
Répondre
Logos

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 5897
Enregistré le : 04 mai 2016, 00:51

Le rejet du péché originel ?

Ecrit le 14 mai 2018, 00:47

Message par Logos

Bonjour.
Hans a écrit : J'insiste donc sur ce point de présentation de la section, car ce qui se disent "unitarien" veulent volontairement l'oublier :
Unitarien. L'église unitarienne des origines rejetait non seulement la Trinité, mais aussi la pré-existence du Christ, la prédestination et le péché originel.
Je constate que les unitariens sont censés "rejeter le péché originel".

J'aimerais savoir tout d'abord ce que signifie précisément "rejeter le péché originel" et, bien entendu, savoir sur quelles bases bibliques se fonde ce "rejet".

Cordialement.
"Crois au Seigneur Jésus et tu seras sauvé, toi et ta famille." - Actes 16:31
Image
À lire absolument: Le véritable évangile du Salut par la Foi en Jésus SEULEMENT

Giova

[ Christianisme ]
Avatar du membre

Messages : 1969
Enregistré le : 25 nov. 2014, 05:50
Localisation : Liège, Belgique

Contact :

Re: Le rejet du péché originel ?

Ecrit le 14 mai 2018, 10:48

Message par Giova

Bonne question ca :hum:

Hans

[ Christianisme ]
Avatar du membre

Messages : 777
Enregistré le : 18 avr. 2015, 12:49
Localisation : Desert

Contact :

Re: Le rejet du péché originel ?

Ecrit le 15 mai 2018, 09:50

Message par Hans

Bonsoir.

Ne faisant pas partie de l'organisation "chrétien unitarien", mes explications pourraient s'avérer différentes pour défendre le point de vue (tout comme sur la pré-existence de Jésus). Je me contente de répondre en citant la pensée d'un chrétien unitarien.

Dans son livre "Jésus n'est pas Dieu, Dieu merci" , le chrétien unitarien Roger GAU donne cette explication :
Le dogme de la faute originelle a acquis sa formulation au Ve siècle avec Augustin d’Hippone (connu comme saint Augustin) qui voulait justifier le baptême des petits enfants alors que l’on baptisait seulement les adultes au début de l’ère chrétienne. Il tire cette théologie de la lettre aux Romains 5, 12 à 14 : « Aussi, de même que, par un seul homme, le péché est entré dans le monde et par le péché la mort » et plus loin « Ainsi donc a régné la mort depuis Adam jusqu’à Moïse, même sur ceux qui n’avaient pas péché ». Ainsi, avec Paul, Augustin considère qu’Ève a entraîné Adam au péché et depuis chaque personne porte à sa naissance le poids de cette faute. Avec les connaissances actuelles, nous savons avec certitude que cette lecture de la Bible est un mythe et non un reportage du début de l’humanité. Pélage n’y croyait pas et s’opposa à lui et dans sa lettre à Démétriade, il développe l’idée que l’homme est le chef d’œuvre de Dieu et que ce dernier lui a donné, par privilège unique, la raison, c'est-à-dire la conscience de ses actes. Celle-ci lui permet de distinguer le bien du mal et elle laisse ainsi à l’homme la possibilité de mériter par lui-même son salut. La doctrine pélagienne refuse farouchement toute conception du péché comme cause de la mort, ainsi que celle d’une faiblesse morale héritée d’une faute première.
Cordialement
Esaie 41:18 Je ferai couler des rivières sur les hauteurs, et des fontaines au milieu des vallées; je changerai le désert en un étang d'eau, et la terre aride en des sources jaillissantes.

Logos

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 5897
Enregistré le : 04 mai 2016, 00:51

Re: Le rejet du péché originel ?

Ecrit le 16 mai 2018, 05:07

Message par Logos

Bonjour Hans.

Merci pour ces précisions.

Et toi, qu'en penses-tu ? Crois-tu, à l'instar des unitariens officiels, que le récit de la Genèse concernant le péché originel soit "un mythe" ?

Cordialement.
"Crois au Seigneur Jésus et tu seras sauvé, toi et ta famille." - Actes 16:31
Image
À lire absolument: Le véritable évangile du Salut par la Foi en Jésus SEULEMENT

Hans

[ Christianisme ]
Avatar du membre

Messages : 777
Enregistré le : 18 avr. 2015, 12:49
Localisation : Desert

Contact :

Re: Le rejet du péché originel ?

Ecrit le 17 mai 2018, 05:56

Message par Hans

Bonjour,

De rien.

Un récit mythique n'est pas le pur produit de notre imagination, l'Eternel est vivant et enseigne l'humanité.
Je crois que le premier (Genèse) et dernier (Apocalypse) livre de la Bible contiennent beaucoup de symboles, ils révèlent à l'Homme des vérités si notre démarche est sincère, avec l'esprit pur ou saint. Cette grille de lecture n'est pas toujours facilement acceptée.

Paul nous rappelle que c'est par l'homme du début de Genèse (adam) que le péché entre dans le monde, car il s'ouvre à la connaissance du bien et du mal par une désobéissance. Après lui, les autres enfants ouvrent aussi naturellement leurs yeux sur leur condition (nudité), mais ils ne trouvent pas le salaire de la mort à cause de l'iniquité ou péché du père (ex : Ezech 18:20).

Cordialement
Esaie 41:18 Je ferai couler des rivières sur les hauteurs, et des fontaines au milieu des vallées; je changerai le désert en un étang d'eau, et la terre aride en des sources jaillissantes.

Logos

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 5897
Enregistré le : 04 mai 2016, 00:51

Re: Le rejet du péché originel ?

Ecrit le 19 mai 2018, 10:19

Message par Logos

Merci pour ta réponse, mais c'est un peux "nébuleux" pour moi. Je n'ai pas bien compris : crois-tu qu'Adam et Ève ont réellement existé, qu'il s'agit du premier homme et de la première femme au sens littéral des termes ? Ou bien crois-tu que ce sont des symboles et que par conséquent les premiers chapitres de la Genèse relèvent du mythe plutôt que du récit "historique" ?

Merci d'être clair dans ta réponse, STP. Peux-tu également préciser quelle est la position des unitariens officiels sur cette question ?

Merci par avance.

Cordialement.
"Crois au Seigneur Jésus et tu seras sauvé, toi et ta famille." - Actes 16:31
Image
À lire absolument: Le véritable évangile du Salut par la Foi en Jésus SEULEMENT

prisca

[ Christianisme ]
Avatar du membre

Messages : 9939
Enregistré le : 25 oct. 2016, 13:41

Re: Le rejet du péché originel ?

Ecrit le 19 mai 2018, 10:57

Message par prisca

J'ai le droit de dire mon avis ?

merci.
23 "Quiconque nie le Fils n'a pas non plus le Père; quiconque confesse le Fils a aussi le Père".
Dieu nous a créés à son image, mais l'image de Dieu par Jésus donc nous ressemblons à Jésus puisque Jésus est l'image de Dieu ne fait pas de Jésus un homme, mais laisse Jésus être qui Il est à savoir Dieu.

Hans

[ Christianisme ]
Avatar du membre

Messages : 777
Enregistré le : 18 avr. 2015, 12:49
Localisation : Desert

Contact :

Re: Le rejet du péché originel ?

Ecrit le 19 mai 2018, 18:44

Message par Hans

Bonsoir,

@Logos : :
Merci pour ta réponse, mais c'est un peux "nébuleux" pour moi. Je n'ai pas bien compris : crois-tu qu'Adam et Ève ont réellement existé, qu'il s'agit du premier homme et de la première femme au sens littéral des termes ? Ou bien crois-tu que ce sont des symboles et que par conséquent les premiers chapitres de la Genèse relèvent du mythe plutôt que du récit "historique"
Je crois que l'homme et la femme qui se trouvent dans le jardin du chapitre 2 de la Genèse ne sont pas les deux premiers humains à vivre sur Terre. Dans le jardin, l'arbre, le fruit, Adam, Eve, le serpent, les fleuves ont des significations, tout comme le dragon rouge, la femme et les chevaux de l'Apocalypse. Une tentative d'explication se trouve dans le chapitre "Tableau de la création" :
http://desertpath.net/creationfrench.htm

Ma réponse est-elle claire ?
Peux-tu également préciser quelle est la position des unitariens officiels sur cette question ?
Nous arrivons à la même conclusion sur la question, Adam et Eve ne sont pas les deux premiers hommes de l'humanité.
Ceci est conforme au texte de Roger Gau un peu plus haut sur cette page.

Ma compréhension reste cependant différente puisque j'explique que la création du genre humain "adam" se trouve (littéralement) à la fin du chapitre 1.

Sincèrement.

@Prisca : Bonjour Prisca, vous pouvez heureusement manifester votre accord ou désaccord avec cette notion du péché originel.
Esaie 41:18 Je ferai couler des rivières sur les hauteurs, et des fontaines au milieu des vallées; je changerai le désert en un étang d'eau, et la terre aride en des sources jaillissantes.

RT2

* [ Aucun rang ] *

Messages : 4837
Enregistré le : 09 juil. 2015, 15:23

Re: Le rejet du péché originel ?

Ecrit le 17 juin 2018, 10:58

Message par RT2

Hans a écrit :Je crois que l'homme et la femme qui se trouvent dans le jardin du chapitre 2 de la Genèse ne sont pas les deux premiers humains à vivre sur Terre
Hans, si tu penses que la Bible dit vrai, comment expliques-tu Genèse 2:7, Dieu fait un corps sans vie, puis il lui donne le souffle de vie dans les narines, le corps prend vie et alors il devient une âme vivante. Ainsi est née notre espèce, car il est aussi précisé que Dieu a fait les espèces selon leurs espèces. Donc contrairement à une idée répandue, l'homme ne provient pas d'une autre espèce.

Hans

[ Christianisme ]
Avatar du membre

Messages : 777
Enregistré le : 18 avr. 2015, 12:49
Localisation : Desert

Contact :

Re: Le rejet du péché originel ?

Ecrit le 24 juin 2018, 04:21

Message par Hans

Bonjour RT2,

Je ne pense pas que la phrase nous explique que l'homme passe directement, en quelques heures, d'un objet en terre achevé et inanimé à un être vivant âgé d'une vingtaine d'année. Pour les autres créations par exemple, elles viennent d'abord à partir de l'eau (G1v20), puis de la terre (G1v24). Chaque cellule (organisme déjà vivant) a reçu une information pour faire apparaître des créatures différentes et complexes. La requin n'était pas déjà dans l'eau comme un objet inanimé, en attendant de recevoir un souffle respiratoire pour être un être vivant. Nous commençons la création par des cellules vivantes qui vont se développer.
L'image de l'homme fait par son potier est un condensé de la réalité.

Et je ne suis pas non plus en train de vous dire que nous sommes descendants du singe, l'homme est réellement un homme à la fin du sixième jour. Une étape inachevée que nous avons en commun avec d'autres créatures n'est pas non plus l’apparition de notre espèce humaine. L'idée que nous ayons un ancêtre commun a tendance à froisser le croyant, ce n'est pourtant pas une offense envers le créateur, maître de la nature. Nous sommes le végétal et l'animal, mais plus encore...

"Homme de la poussière de la terre" nous rappellerait simplement notre état, nous sommes effectivement composés des éléments du sol, ce point est assez clair pour la Bible (Gen 3:19) et la science (Oxygène, carbone...). Le système solaire n'a pas non plus été fait en claquant des doigts, il y a eu des collisions et des échanges de matériaux pour créer une oeuvre parfaite.
Ceci peut aussi être l'objet d'une discussion qui se résume en une seule phrase : "Dieu créa les cieux et la Terre".

Le deuxième problème rencontré est ce souffle de vie envoyé dans les narines de l'homme de poussière de la terre. Il est généralement compris comme étant la respiration pour les créatures de Dieu (ce qui est souvent vrai dans la Bible). Pourtant, quelquefois, il s'agit de plus, il serait aussi question d'une capacité spirituelle telle que l'intelligence.
D'ailleurs, les animaux ne reçoivent pas un souffle de vie dans le chapitre 1 et 2, contrairement à l'homme, bien que nous savons aussi qu'ils perdent le souffle de vie pour périr (histoire du déluge).

Pour résumer, Je crois que l'homme est déjà créé au chapitre 1 et que le verset 7 du chapitre 2 n'est pas seulement la formation d'une chose inanimée. Nous avons ici un enseignement spirituel sur la formation d'un homme qui va être placé dans le jardin de la connaissance. Pour vous donner une comparaison imparfaite, prenez la formation (apparition) d'un homme plus sage (homo sage/sapien). C'est un homme "supplémentaire", "amélioré".

En espérant avoir répondu.
Esaie 41:18 Je ferai couler des rivières sur les hauteurs, et des fontaines au milieu des vallées; je changerai le désert en un étang d'eau, et la terre aride en des sources jaillissantes.

tonton

* [ Aucun rang ] *

Messages : 338
Enregistré le : 14 juin 2018, 10:35

Re: Le rejet du péché originel ?

Ecrit le 24 juin 2018, 09:51

Message par tonton

Bonjour,

Roger Gau se trompe quand aux origines du baptême des bébés. Ce n'est pas au départ une position d'église mais une demande du peuple à laquelle, l'église a répondu favorablement, nuance.

L'église a t-elle eu tord ou a t-elle eu raison peut être la question posée. Mais elle n'est pas initiatrice à la pensée la conduisant. Face au taux de mortalité important des nouveaux nés, le peuple avait besoin d'être rassuré.

On peut alors plutôt se demander :

L'église pouvait elle répondre négativement à cette demande sans remettre en cause le dogme de sa main puissante qui, par le principe des sacrements, s'accorda alors un pouvoir peut être trop important.

En effet, le pouvoir clérical alors instauré, en s'accordant le salut par son intervention dans les sacrements, pouvait difficilement refuser le baptême des nouveaux nés sans se contredire dogmatiquement, puisque le refus pouvait alors signifier sentence.

Ou, aussi dans l'idée d'un refus, est ce que cela ne pose pas aussi un contresens dans l'édification d'une église qui se veut avant tout bienveillante ?

Autre erreur commise, celle de l'origine du péché originel. Il ne faut pas voir que l'interdit, mais aussi l'objet lui même interdit. Le fruit de l'arbre donnant la connaissance du bien et du mal. La présence de cet arbre contredit l'idée d'un libre arbitre complètement accessible à la nature même de notre humanité tout en nous questionnement, sur le pourquoi de sa présence ( autant ne pas le mettre plutôt que de l'interdire ).

Ces 2 questions pourtant, peuvent nous conduire vers des réflexions profondes. Pourquoi alors les ignorer ?

Répondre

Retourner vers « Unitarien »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message