2/3 Code Militaire en Islam le plus Moral le Plus Humain

Apprendre sur l'Islam religion de Mohammed
Règles du forum
La religion musulmane l'Islam, se veut une révélation en langue arabe de la religion originelle d'Adam, de Noé, et de tous les prophètes parmi lesquels elle place aussi Jésus. Ainsi, elle se présente comme un retour à la religion d'Abraham (appelé, en arabe, Ibrahim par les musulmans) du point de vue de la croyance, le Coran le définissant comme étant la voie d'Ibrahim (millata Ibrahim) c'est-à-dire une soumission exclusive à Allah.
Répondre
N.Ismael

[ Musulman ]
Avatar du membre

Messages : 1905
Enregistré le : 14 sept. 2013, 17:37

2/3 Code Militaire en Islam le plus Moral le Plus Humain

Ecrit le 25 sept. 2017, 13:36

Message par N.Ismael

1 ere partie
islam/code-militaire-en-islam-le-plus-moral-le-plus-humain-t57633.html
la suite :mains:
The Routledge Handbook of Religion and Security
By Chris Seiple,Dennis Hoover,Pauletta Otis
Image
Image
8 Vengeance et sauvagerie,sont défendus.... Au cours de leur avancement en territoire ennemi, l'Islam interdit aux musulmans de détruire des récoltes. de massacrer la population locale et en mettant le feu aux propriétés. Le Coran appelle ces actes comme le désordre sur la terre. et dit : " Dès qu'il tourne le dos, il parcourt la terre pour y semer le désordre et saccager culture et bétail. Et Allah n'aime pas le désordre(Coran, 2:205).
À cet égard, les instructions du premier Calife Abu Bakr (d. 634 AC) à l'armée musulmane en les dépêchant à ce qui était alors la Syrie sont d'une grande importance. Il a instruit comme suit (lbn Khaldun 2004 : 2:443) :
Ne tuez pas des femmes, des enfants et les personnes âgées.
Ne mutilez pas des morts (muthla). ~ /
Ne harcelez pas des fonctionnaires religieux et ne détruisez pas des lieux de culte.
Ne coupez pas des arbres portant le fruit et n'enflammez pas les récoltes. ~
Ne démolissez pas des maisons.
N'abattez pas des animaux.
Honorez vos promesses.
La vie et la propriété de ceux qui avouent la loyauté est aussi sacré que ceux de musulm
ans.

9. le siège d'ennemi est permis conditionnellement. L'Islam permet le siège de l'ennemi si c'est le cas exigé et si toutes les conditions et les restrictions comme posé par le coran et traditions du Prophète d'Islam sont observées. Le siège peut être dans le but de la stratégie de guerre, comme le fait de priver l'ennemi de réserves externes pour les faire capituler sans perte de plus de vie. Pareillement, le siège peut être réalisé pour la pression économique,encore une fois dans le but d'assurer cession pacifique (al-Zuhaily 21:66).
10 mutilation de cadavres (muthla) est interdite. Comme mentionné au-dessus. L'Islam défend la mutilation de morts. Le Prophète (saws) a dit : " Ne faites pas une brèche dans la confiance, ne détournez jamais le butin et ne mutilez pas des cadavres

Image
11 L'utilisation de toxiques, biologiques. et les armes chimiques sont défendus il est complètement interdit d’utiliser du poison. en le donnant à l'ennemi directement ou en le mélangeant avec l'eau, nourriture. ou dans l'air. De la même façon. l'utilisation de gaz toxiques et d'armes est aussi interdite. L'utilisation d'armes chimiques et biologiques n'est pas en harmonie avec les règles de l'Islam de guerre (adab al-harb). comme traité en détail ci-dessous. . Ni est l'utilisation de toute arme atomique: l'utilisation de ces armes est contraire aux enseignements d'Islam. comme ces armes provoquent le meurtre de masse de civils innocents et la mutilation de cadavres (al-Zuhaily 2010 : 62).
12. La traîtrise est défendue.·. Le Prophète (sws) a condamné la traîtrise et l'abus de confiance.
Il a dit : Le Jour de jugement. la malhonnêteté de chaque traître [la personne] et le violateur de traité serait identifiée par un drapeau. qui serait relatif au grandeur de sa trahison. Souvenez-vous ! Si le chef d'une nation commet la perfidie. il est le plus grand hypocrite de tous.
(Bukhari 1987:3:1164)
--------
Image
Image
3-attaquer en un état d’ignorance est défendu. C'était la pratique générale pendant la période pré-islamique pour les guerriers pour surprendre l'ennemi la nuit. Le Prophète (sws) a arrêté cette pratique et a défendu aux musulmans d'attaquer l'ennemi la nuit ou à la 1 ére 'aube (al-Tinnidhi).
4. Il est obligé d'appeler l'ennemi a l'Islam avant de recourir à la force. Selon les juristes musulmans il est obligé d'appeler l'ennemi de l'Islam avant la bataille. Ces juristes ont basé leur opinion sur les traditions suivantes du Prophète {sws) :

72
Chaque fois que vous rencontrez des polythéistes dans un champ de bataille. invitez-les à accepter une des trois options : premièrement, invitez-les à accepter l'Islam. et s'ils font. acceptez-le d'eux : [deuxième]. s'ils n'acceptent pas. offrez-leur alors le statut de dhimmis [les citoyens protégés de l'État islamique]. et s'ils l'acceptent abstenez alors d’effusion de sang; [troisiéme]. s'ils n'admettent pas que cette offre cherchez alors l'aide d'Allah et commencez à lutter contre eux (Abu Da'ud 1983: 2:328)

C'était une pratique courante au temps du Prophète (sws) cela. chaque fois que les musulmans ont conquis des villes. ils se sont abstenus du génocide. La population n'a pas été asservie, ni privée de leurs biens : on leur a donné la pleine sécurité. En échange de jizya, (une quantité saisie des citoyens non-musulmans pour l'exemption des services militaires) a été imposé. Ceux qui ont reçu le statut de dihimmis ont obtenu alors " beaucoup de droits, 6 dont quelques-uns incluent :

• Jizya, est taxé seulement sur une population capable de guerre. Non-combattants tels que les femmes, enfants. déments, les aveugles. handicapés. domestiques de lieux de culte. les personnes âgées. mendiants. ascètes. les malades. et les esclaves exemptés du paiement de jizya
• Le sang et proprieté d'un dhimmi sont aussi sacrés que ce d'un musulman. Si un musulman tue un dlhimmi il est passible au Qisas (la revanche) et si un musulman endommage sa propriété on compensera à la victime. le statut de musulman et de dlhimmi est égal dans le cadre du code civil et pénal.
• Si quelqu'un cause un préjudice à un dhimmi par la langue abusive ou par l'abus physique. il est considéré illégal de la même manière comme si Muslhn avait été persécuté.
• Une convention de confiance établi entre Le musulman et un dhimmi est éternelle et inviolable pour le musulman. Une fois conclue. Les musulmans ne peuvent pas révoquer cette confiance. D'autre part. un dlhimmi est libre de la maintenir ou l’abroger à sa volonté
• Les affaires privées de dhimmis sont traitées conformément à leur loi la loi islamique ne doit pas leur être imposé.
• Les endroits de vénération de dhimmis à ne pas être touché.
• Les dhimmis ne doivent pas être torturés pour récupérer Jizya ou hommage : on doit les traiter avec la compassion et la gentillesse. et non les accablé au-delà de leur capacité.
• Comme Jizya est à la place des services militaires, dhimmi ne sera pas forcé à défendre le pays : c'est la responsabilité unique de musulmans. Cependant. si un dhimmi offre ses services dans les buts militaires alors il serait exempté de Jizya
(Maududi 2010: 287)
------
Image
Image
5- Il est interdit de brûler l'ennemi, C'était un coutume pendant la période pré-islamique pour brûler l'ennemi vivant. Le Prophète (sws) a arrêté cette pratique. Il a dit : " Personne n'a l'autorité à décerner une punition de feu. C'est la prérogative du Créateur de feu " (Abu Da'wud 1983 : 2:351).
6 tuer les démunis ( impuissants) est défendu Le Prophète (sws) a interdit d’attacher avec les cordes et de torturer l'ennemi avant de le tuer. Il a été annoncé par l'autorité Abu Ayyub Ansari que le Prophète (sws) a interdit l'exécution d'une personne avec ses mains attachées (Abu Da'wud 1983 : 2:358).
7. Le pillage est interdit. L'Islam interdit explicitement le saccage. vol et pillage pendant la guerre. Une fois le Prophète (sws) a adressé une réunion et a dit :
Est-ce que quelqu'un de vous, dans son arrogance, croit qu'Allah n'a pas interdit rien sauf les restrictions mentionnées dans le Coran [?]. Par Allah Tout-puissant, le conseil je donne vous et les décrets d'amr et de nahi (l'action du droit et l'abstention de mal) - mes déclarations - sont comme le Glorieux Coran ou plus . Allah ne vous a pas autorisé à entrer dans les maisons des gens du Livre (le banu Nadir ) sans permission et battre leurs femmes ou consommer leurs fruits. Ils vous ont payé quelque soit était due par eux.
(Abu Bakr 1983 : 149).7
Image
Dans le contexte de bataille. l'utilisation d'un drapeau blanc (qui est destiné à la capitulation, la trêve ou les négociations) ou les drapeaux de la Croix-Rouge ou le Croissant Rouge pour la tromperie a les connaissances requises comme la traîtrise. L'utilisation d'un uniforme semblable à ce de l'ennemi et de leurs signes spéciaux est interdite. Une autre forme de traîtrise est l'utilisation des slogans d'un ennemi (les expressions utilisées par l'armée pour encourager et promouvoir le moral de soldats), puisque leur utilisation signifie que l'on a donné la protection à l'ennemi. La perfidie est aussi interdite ; il tombe sous la catégorie de traîtrise
13. Plantation des Mines dans les régions civiles est interdit, les Mines, si planté sur la terre ou dans les mers ouvertes, sont interdites dans les régions où les victimes civiles pourraient en résulter. L'Islam interdit clairement toute atteinte aux non-combattants et ceux qui sont neutres dans les hostilités.
14- Il est interdit de tuer des prisonniers de guerre. Le Prophète (sws) a strictement interdit de tuer des prisonniers de guerre.. Il a dit : " Aucun prisonnier (de la guerre) ne serait tué " (al-Baladhuri 1916 : 1:6). ' Abd al Allah b. ' Umar, un compagnon proche du Prophète d'Islam, a dit : " Allah ne nous a pas permis de faire ainsi. Il a ordonné pour libérer les prisonniers comme un geste de bonne volonté ou en échange de la rançon " (lbn Abi Shaiba 1987 : 12:421).

15 assassinat des envoyés ( émissaires) est interdit dans l'Islam . l'Islam n'autorise pas l'assassinat d'envoyés dans tous les cas.. Quand l'envoyé d'un revendicateur rival au prophétie, Musailarna. est venu chez le Prophète (sws) et lui a livré son message, le Prophète (sws) lui a répondu avec les mots suivants : " si le meurtre d'envoyés été permis je vous aurais tués certainement " (lbn Hanbal 1986). De ce principe fondamental, les juristes musulmans ont tiré la règle que, si une personne s'approche des frontières d'un état islamique et révèle son identité comme un ambassadeur ou un envoyé et déclare qu'il a un message pour le Chef d'Etat, on lui permettra le passage sûr sans aucune entrave Cela inclut ses marchandises, équipement, domestiques, personnel . ces facilités seraient niés s'il manque d'établir sa pièce d'identité comme un ambassadeur (Abu Yusuf 1963 : 116 ; Maududi 2010 : 231).

Image
16 jihad doit finir quand l'ennemi s'incline vers la paix : Le but de jihad dans l'Islam est l'élimination de fitna (la malice et l'oppression) afin d' établir la paix et l'ordre dans la société. Le Corann dit que jihad est permis " jusqu'à ce que la guerre dépose ses fardeaux" (Coran, 47:4) et jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de fitna et que la religion soit entièrement à Allah seul." (Coran, 2 : 193). Lorsque l'élimination de fitnah devient possible grâce à l'inclinaison de l'ennemi vers le rétablissement de la paix, l'occasion doit être saisie. . Le Corann dit à ce propos : Et s'ils inclinent à la paix, incline vers celle-ci (toi aussi) et place ta confiance en Allah, car c'est Lui l'Audient, l'Omniscient." (Coran, 8:61).
17-parties neutres ne doivent pas etre lésés :musulmans ont pour instruction de s'abstenir d'attaquer ceuxi qui choisissent de rester impartials dans l'hostilité . Le Coran dit :( (Par conséquent,) s'ils restent neutres à votre égard et ne vous combattent point, et qu'ils vous offrent la paix, alors, Allah ne vous donne pas de chemin contre eux." (Coran 4:90). Les musulmans ont été commandés co étendent l'asile s'il est cherché. Le Coran dit : " Et si l'un des associateurs te demande asile, accorde-le lui, afin qu'il entende la parole d'Allah, puis fais-le parvenir à son lieu de sécurité. Car ce sont des gens qui ne savent pas" (Coran, 9:6).

il est claire que les sus-dits versets Coraniques et Tradiction Sunni que le but de guerre islamique n'est pas le carnage( effusion de sang), mais la réforme, la paix et le bien-être. L'éthique islamique de jihad correctement compris enseigne s'il existe une possibilité d'atteindre ces objectifs par la conversation . alors les musulmans devraient profiter de l'occasion avant de recourir aux armes

Répondre

Retourner vers « Religion de l'Islam »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : orion et 3 invités

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message